[Jeu] Le déformateur

avatar
Invité
Invité
le Sam 8 Fév - 13:49

Le déformateur



Sponsorisé par Droydenlravin, le Déformateur est la nouvelle machine qui va révolutionner votre quotidien. Pour le plus grand malheur de ces dames et de ces hommes-chats, le Déformateur ne fait pas les épilations et ne donnera pas à votre silhouette une courbe de rêve… tout au plus en accordera-t-il à vos tournures de phrases! Pour utiliser dès maintenant cet instrument qui doit -sans doute- déjà vous faire baver toute la salive de votre corps, insérez un chèque adressé aux Cyantifiques et appuyez sur le gros bouton bleu. Vous ne le regretterez pas… en théorie !

Le principe de ce petit jeu -trouvé lors d'un éminent trajet en bus- est on ne peut plus stupide.
• Un joueur A balance un extrait de texte. Ça peut être un morceau de RP, de fiche, ou éventuellement d'un auteur duquel vous aimeriez vous venger, voire même un bref fait divers ! (ce que vous voulez, en fait, tant que ça ne fait pas 40 lignes)
• Le joueur B joue le Déformateur : il doit déchiqueter, broyer, percer, dévorer l'ingrédient du joueur A et le recracher sous la forme qui lui plaira. (il peut par exemple réécrire en modifiant totalement le style, remplacer des mots, changer le niveau de langue (passer du soutenu au kikoo lol par exemple), transformer en franglais, etc.. le tout est de rendre ça esquisséen)
• B a ensuite deux options : soit il lance un nouvel extrait au déformateur, soit il lance ce qu'il vient lui-même de déformer… pour obtenir quelque chose d'encore plus loufoque !


Voici un petit exemple si jamais vous ne voyez vraiment pas :
(pardon d'avance Liam je t'ai choisi en cobaye)

Joueur A :
« Si l’on avait été dans un dessin animé, Liam aurait eu le petit signe de la colère, fermement planté sur le front, et particulièrement palpitant. Pas franchement ravi, il leva d’ailleurs un doigt, un seul, mais avec une griffe légèrement menaçante, probablement à un cheveu de donner son avis personnel sur la chose. »
Joueur B :
« Si l’on avait été dans une salade de fruits, Liam aurait eu la choucroute de la colère, fermement plantée sur le front, et particulièrement rose fluo. Pas franchement ravi, il leva d’ailleurs un épis de maïs, un seul, mais avec une chaussette légèrement menaçante, probablement à un cheveu de donner son baiser sulfureux sur le pot d'échappement. » Je lance cet extrait au déformateur !
Joueur C :
« S'l’on avait 'té dans une sal'de d'fruits, Liam aurait eu la ch'cr'te de la c'lère, ferm'ment pl'ntée sur l'front, et part'culièrement rose fluo. Pas fr'ch'ment ravi, l'leva d’ailleurs n'épis d'maïs, un seul, mais 'vec une ch'ssette légèr'ment m'naçante, probabl'ment à un ch'veu de d'nner son b'ser sulfureux sur l'pot d'échapp'ment. »
Je lance un nouvel extrait : « Le pompage du carburant du cargo espagnol échoué à Anglet (Pyrénées-Atlantiques) a commencé samedi matin. Les spécialistes mandatés pour cette opération, présents sur les lieux depuis 8 heures, sont parvenus à percer la coque de l'avant du navire. »

Etc.. mes modifications de texte ne sont peut-être pas les plus drôles, je laisse votre imagination en créer de meilleures.. Tout de suite, voilà un premier extrait :
« Prononcer son nom à voix haute avait en quelque sorte ouvert une brèche. Tous les souvenirs rejaillissaient les uns après les autres. Et plus il se disait de ne plus y penser, plus il y pensait, évidemment. Lorsqu'on vous dit de ne pas penser à des aspirateurs à poils longs, vous ne pensez qu'à une chose : des aspirateurs à poils longs.  »
- Striky, L'amour fou (c'est le cas de le dire)



Amusez-vous bien ^^
avatar
Invité
Invité
le Sam 8 Fév - 18:22
Poupidoupidou...massacrons du Striky dans la joie et la bonne humeur !

" Réclamer l'horizon a voix haute avait en quelque sorte ouvert une truite irlandaise. Tous les boulimiques jaillissaient les uns après les autres dans une gerbe d'étincelles. Et plus il se disait de ne pas regarder, plus la cellulite se fixait, évidement. Lorsqu'on vous dit de ne pas manger de pâtes en fleurs en bois peint, vous ne magnifiez qu'une chose : Les moteurs à rois blonds."

Bon, c'est moche mais c'est fait :D
Et parce que c'est moche, je jette cette mocheté au visage du prochain arrivant !
avatar
Invité
Invité
le Sam 8 Fév - 18:43
" Réclamer la terre et le ciel à voix basse avait sûrement fermé une truite australienne. Tous les boulimiques jaillissaient en même temps dans un flot obscure. Et moins il se disait de ne pas fermer les yeux, moins la cellulite se décollait, évidement. Lorsqu'on vous dit de manger des coquillettes en bourgeons en bois brut, vous magnifiez toutes choses : Les moteurs à rois roux."

Ça ressemble pas à grand chose mais ce n'est pas grave... D8
Je vais lancer autre chose au déformateur !

Un extrait de Kahaüz, au portail de la base militaire :
" Et des personnes. Vivante. Il aurait pu en être content. Presque. Mais au moins, il n’aura pas à se contenter de son propre sang s’il arrivait une crise. Il s’approcha, nonchalamment, les yeux un peu vides. Il était de bonne humeur. Relativement. Il se posta face à cette grille fermée, à côté des deux jeunes, mais avec une distance de relative sécurité. "
avatar
Invité
Invité
le Sam 8 Fév - 23:20
« Et des personnes. Vivantes. Il aurait pu en être content. Presque. Mais au moins, il n’aura pas à se contenter de son propre sang s’il arrivait une crise. Il s’approcha, nonchalamment, les yeux un peu vides. Il était de bonne humeur. Relativement. Il se posta face à cette grille fermée, à côté des deux jeunes, mais avec une distance de relative sécurité. On ne savait jamais. Peut-être que ces gens étaient des espions de la Reine. Peut-être que l'un d'eux était James Bond. Et ses horribles cheveux noirs et gras. A cette pensée, Kahaüz alla s'affaler dans un coin en chouinant de peur. »

Non, ne cherchez pas, je n'ai rien changé ! Je me suis juste contentée de rajouter une fin  plus digne à ce rp /mur (pardon Cydnaaaaaa ;; ne me tue pas avec ta carabine !)

Bonne chance pour re-changer ça :D
avatar
Invité
Invité
le Dim 9 Fév - 14:38
« Et des concombres ninja. Zombies. Il aurait pu en être hystérique. Presque. Mais au moins, il n’aura pas à se contenter de ses propres chaussettes s’il arrivait un petit creux. Il s’approcha, vide, les yeux étant partie en vacance au Bangladesh. Il était d'humeur isométrique. Relativement. Il se posta face à cette boîte de pocky semi fermée mais pas complètement ouverte, à côté des deux jeunes concombre zombies ninja, mais avec une distance de relative sécurité. On ne savait jamais le goût d'une chaussette a l'avance . Peut-être que ces gens étaient des espions de la JFDCZJ (Joyeuse fédération des concombres zombie ninja). Peut-être que l'un d'eux était le célèbre concombre a poils longs, James ConBonbre. Et ses poil cheveux noirs et gras. A cette pensée, Kahlaüz alla s'affaler dans un coin en mâchouillant ses chaussettes de peur. »

Bonne chance au prochain ! xD
avatar
Invité
Invité
le Dim 9 Fév - 15:31
"Et des allumettes ninjas. Rouflaquettes. Elles auraient pu en devenir symétriques. Testament. Mais au plus, il n'aura pas à composer ses propres réinitialisations si le portfolio creusait. Il atterrit, candide, les bœufs étant partis en quarantaine plénière. C'était la saison, après tout. Il était d'odeur caoutchouteuse. Verbalement. Il se présenta face à cet amiral désastreux et semi-interné mais pas complètement maladif, à côté des deux grosses boîtes de dragées fuca, mais avec un portique relativement assuré chez la poste. Il ne connaissait jamais le mou d'une lépreuse à l'avance. Peut-être que ces assaillants étaient des macarons de la pègre australienne. Peut-être que l'un d'eux était le fameux Salami Marocain, Jean-Jacques Bonaparte. Et sa moustache était sans aucune instabilité couverte de grain photo. A cette pensée, le petit garçon alla s'enterrer dans un joint en grignotant ses crevettes au beurre."

Et comme j'ai envie que Kah soit encore plus massacré, je laisse le texte au suivant. :D
avatar
Qu'est-ce qui est jaune et qui traverse les murs ?
Personnages : Al, Sydonia
Messages : 2563
Date d'inscription : 10/06/2012
Voir le profil de l'utilisateur
le Dim 9 Fév - 15:39
Allez, petit changement de style 8D
"Et biiiim, des allumettes ninjas ! Des rouflaquettes, youhou !! Elles auraient pu en devenir hyper-méga-trop symétriques ! Comme un testament classieux ! Mais au plus, et ça c'est trop génial de la mort qui tue, il n'aura pas à composer ses propres réinitialisations si le portfolio creusait ! Et pan ! Il atterrit -boum badaboum-, candide -gnihihi-, les bœufs étant partis en quarantaine plénière. (pauvres boeufs!!) C'était la saison, après tout... Il était d'odeur trop grave caoutchouteuse ! Verbalement, carrément !! Il se présenta face à cet amiral désastreux (pas swag pour un sou quoi) et semi-interné mais pas complètement maladif (quand même), à côté des deux grosses boîtes de dragées fuca -youpi des bonbooons-, mais avec un portique relativement assuré chez la poste, d'abord ! Il ne connaissait jamais le mou d'une lépreuse à l'avance, krkrkrkkr !! Peut-être que ces assaillants étaient des macarons -des macaroooons, ouiii- de la pègre australienne. (la pègre, c'est pas bien) Peut-être que l'un d'eux était le fameux et giga-méga Salami Marocain, Jean-Jacques Bonaparte, trop la seucla !  Et sa moustache était sans aucune instabilité couverte de grain photo. (il lui faut un reflex, hihihi) A cette pensée, le petit garçon alla s'enterrer dans un joint pas cool en grignotant ses crevettes au beurre. (miam miam)(bon appétit!)"

Je relance, parce que ça ressemble pu à grand chose xD


Azraël, dans l'Opéra :
Azraël tapait toujours gaiement dans ces mains jusqu’à ce que quelque chose ne lui tombe mollement sur la figure. Il passa ses doigts sur ces yeux et découvrit le projectile, de la nourriture. Sans aucune autre forme de procès il fourra la découverte tombé du ciel dans sa bouche. Pas des sucreries mais pas mauvais. Un homme vint lui donner une salade en guise de serviette, Azraël observa la laitue avec méfiance. Il n'aimait pas les légumes, ils étaient démoniaques.


avatar
Personnages : Striky
Messages : 260
Date d'inscription : 22/11/2012
Voir le profil de l'utilisateur
le Dim 9 Fév - 18:45
Castor tapait toujours gaiement dans ses mains jusqu’à ce que quelque chose ne lui tombe mollement sur la figure. Il passa ses doigts sur ses yeux et découvrit le projectile, de la nourriture. Sans aucune autre forme de procès il fourra la découverte tombée du ciel dans sa bouche. Pas des sucreries mais pas mauvais. Normal, c'était une banane fuchsia. Un homme vint lui donner un fruit en guise de serviette, Castor observa la banane avec méfiance. Il n'aimait pas les jaunes, elles étaient démoniaques.

Réécrit à la sauce Castor 8D Et je lance ce magnifique texte au suivant !


Striky parle en #d44242.



Concours N°3:


Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum