avatar
Messages : 580
Date d'inscription : 24/06/2012
Voir le profil de l'utilisateur
le Sam 3 Mai - 20:41

Un gigantesque igloo non loin de la place, voilà qui aurait passé totalement inaperçue dans l'Esquisse d'auparavant. Quant il y avait des soucoupes volantes, des tipis et des manoirs hantés dans le voisinage, qui aurait remarqué une étrangeté de plus ? Nulle n'aurait d'ailleurs su expliquer ce qui s'y vendait, à quoi ressemblait le gérant ou le prix des articles.

Cela n'avait de toute façon plus aucune importance. Quand une bonne partie des bâtiments s'était effondrée suite au passage de la tempête, celui-là avait étonnamment résisté, et il se dressait encore, blanc et vif, au beau milieu des décombres. L'intérieur était dénué de présence vivante, mais les produits étaient toujours là, entassés, prêts à être récupérés.

Parmi ce qui était vaguement récupérable et utile, l'on pouvait trouver : un mixeur à piles, un cheval à bascule agrémenté de réacteurs, une large poussette, un fusil, un sèche-cheveu, une énorme glace en bâtonnet lumineuse, un nain de jardin/dynamite, un tube de super-glue, une horloge/bouclier à poignée, une pile de luges, un sac de pique-nique (contenant assiettes, et couverts), des munitions un kit de pâte à modeler, plusieurs cordes, un stylo bic en parfait état, un coffre-fort à code ouvert, un microphone et un sac de sucettes.


N'hésitez pas à venir vous servir dans le magasin, certains objets pourraient bien vous être utile !
avatar
Invité
Invité
le Sam 3 Mai - 21:24
Tout avait été saccagé durant la tempête, un vrai désastre. Tout sauf un igloo trônant dans la ville. Pearl s'en approche prudemment, prête a "dégainer" Al a tout moment. L'endroit semble être désert de toute forme de vie mais on est jamais trop prudent. Pearl entre lentement et examine les lieux. plusieurs objets sans doutes destinés au troc ont été laissé à l'abandon ici. Sans se soucier de leur propriétaire Peral décide d'en embarquer quelques-uns.

"Bouge toi Al tu vas devoir faire de la place dans ta housse"


Et ladite housse se retrouva donc encombrée d'une guitare, d'un stylo, d'un tube de glue, de deux cordes et de quelques sucettes. Pearl prit en plus avec elle le cheval à bascule à réacteur mais laissa le fusil en place, ne sachant comment s'en servir. N'ayant plus de place elle s’apprêtait à partir quand un tremblement de terre la fit tomber lamentablement au sol. N'écoutant pas les cris d'Al elle se rua dehors et vit un geyser de ce qui ressemblait a de la purée au milieu de la place. Sans réfléchir elle sauta sur le cheval a bascule et fila vers cette masse mauve en essayant de garder son équilibre.
avatar
Messages : 580
Date d'inscription : 24/06/2012
Voir le profil de l'utilisateur
le Sam 3 Mai - 21:40
Le cheval à bascule, embourbé dans la purée, semble plus difficile à manier ! De plus, des débris de la ville s'ajoutent au fleuve mauve.
avatar
Invité
Invité
le Sam 3 Mai - 23:49
L'igloo était juste là. Effectivement, beaucoup d'arme en vue. Vous saisissez mollement le nain de jardin qui semblait très efficace pour faire exploser n'importe quelle substance comme de la purée par exemple ?

- Le fusil, jamais sans les munitions. L'horloge, très utile. Le coffre-fort, à voir, il peut avoir son utilité si on veut enfermer quelque chose. Pâte à modeler. Pensez qu'il y en a assez pour couvrir un trou ?

Tout et n'importe quoi traversait votre esprit, c'était celui de l'écrivain qui bouillonnait, imaginer toutes les éventualités, c'était ce que quelqu'un de votre profession devait savoir faire pour ses personnages. Mais. Toujours avec ce ton monotone.
avatar
Invité
Invité
le Sam 3 Mai - 23:57
A peine arrivée dans l'igloo, voilà qu'elle sautillait comme une enfant devant les étalages. Il y avait tellement de choses qu'elle avait les yeux qui pétillaient.

« Tiens un sèche-cheveux. Ça peut être pratique pour faire envoler la purée ? Enfin, ça dépend la puissance... Wah et cette glace en bâton lumineuse c'est trop joliii, peut être pas très utile certes. Les luges peuvent aussi être très utiles pour glisser sur la purée sans soucis. Au final, on prendrait quoi ? Il ne faudrait peut être pas trop s'encombrer. »

Moriarty regardait la pâte à modeler.

« Hum qui sait, cela me semble peu mais peut être qu'elle est super extensible. »
avatar
Invité
Invité
le Dim 4 Mai - 0:05
Vous réfléchissez. Peut-être que vous n'aurez pas le temps de revenir pour aller chercher ce qu'il manque... Ce qui pourrait être efficace contre de la purée...

- Le fusil, on oublie, pas assez de dégâts. Le nain, je garde. On pourrait combiner le souffle de l'explosion du nain avec le sèche cheveux pour placer la pâte à modeler sur le trou ? Que penses-tu de ce plan ?
avatar
Invité
Invité
le Dim 4 Mai - 0:24
« En effet, ce plan semble tenir la route ! »

Il fallait peut être retourner voir le monstre de purée, il n'inspirait vraiment confiance. Il avait bon goût certes, mais il n'était pas commode. Moriarty s'est emparée du sèche-cheveux et du chewing-gum, laissant le soin à l'autre demoiselle de prendre le nain de jardin.

« Bien, je pense que nous parées à affronter le monstre, allons-y ! »
avatar
Messages : 580
Date d'inscription : 24/06/2012
Voir le profil de l'utilisateur
le Ven 16 Mai - 13:57
Bam. Le projectile s’écrase juste aux pieds des dessinatrices, soulevant un large nuage de poussière. Qui, une fois retombé, laisse voir un… skateboard étrangement entier. Les mystères de la physique Esquissienne.
avatar
Invité
Invité
le Lun 19 Mai - 19:52
« Bien, je pense que nous sommes parées à affronter le monstre, allons-y ! »

Serrant le nain de jardin entre vos frêles bras pour éviter toute échappatoire de sa part, vous alliez emboîter le pas quand un projectile atterri à vos pieds. Vous reculez de quelques pas. C’était un skateboard, entier. C’était moins le fait que se soit entier qui vous étonna mais plutôt le fait qu’il avait l’air parfaitement normal.

Vous tentez vainement de le sortir de là, avant de reprendre simplement votre route. Vous n’aviez pas que ça à faire. Il ne faut pas vous attarder là-dessus même si cela vous intriguait fortement. Quelque chose de normal, ici. Quelle idée !

Rendez-vous sur la grand place.

Résumé:
Imogen garde donc le nain, s'arrête 3 secondes sur le projectile mais s'en va sur la grand place au finale.
avatar
Invité
Invité
le Sam 5 Juil - 2:35
Le trio n’avait pas fait trois pas dans la place que Play lâcha aussitôt les mains de ses congénères pour foncer sur l’objet de ses pensées les plus folles : le skateboard. Qu’il acheva de retirer du sol en quelques efforts intenses (on lui avait bien mâché le travail quand même). Pour ensuite le serrer fortement contre son cœur et frotter sa joue dessus.

▬ Oh mon bébé. Je suis si heureux de te retrouver…

Il tourna la tête vers les deux autres, souleva les sourcils, ne résista pas.

▬ Je l’ai depuis aussi longtemps que je me souvienne.

Ton larmoyant à l’appui.
Et puis, c’était la totale vérité. Au mot près. Eheh.

Il fonça ensuite dans l’igloo, curieux, et utilisa une corde pour sangler « Bébé » dans son dos. Avant de ressortir aussi sec, une sucette dans la bouche.

▬ Pas de feu à proprement parler, mais si on tire un coup de fusil dessus ça devrait faire boum de toute façon, nan ?

Dégâts collatéraux ? Barf. Négligeable.

Spoiler:
Play fonce récupérer son skate, le câline un peu, puis bondit dans l’igloo, utilise une corde pour attacher le dit skate dans son dos et ressort pour dire qu’un bon coup de fusil devrait faire l’affaire.
(et y a bien des munitions).
avatar
Invité
Invité
le Sam 5 Juil - 19:20
« Et sinon, tu as vraiment pas de petit nom ? »

Vous restez silencieux un moment. Vous ne savez pas dans l’absolu quoi répondre. Mais en ce moment, oui, vous n’êtes pas Blaire. Vous le sentez bien. Vous n’êtes pas vous-même.

« Imogen »

Vous ignorez la mascarade du petit, enfin vous vous dites vaguement que ce skate volant était finalement à lui, mais sans plus vous émouvoir.

« Pas de feu à proprement parler, mais si on tire un coup de fusil dessus ça devrait faire boum de toute façon, nan ? »

Vous regardez le nain un moment.

« A voir. Ici, rien ne se comporte normalement. Mais ça vaut le coup d’essayer. »

Alors vous allez dans l’igloo à votre tour, encore une fois, prendre les munitions et l'arme. En revenant, elle donne au petit blanc le fusil.

« Tu m’as l’air d’être le genre à tirer dans les fêtes foraines. »

Et vous prenez la main du grand blanc, machinalement. C’est amusant, de traîner quelqu’un. Amusant. Quel mot bien étrange.

Résumé:
Imogen se présente puis, après la proposition de Play, va chercher l’arme en question, qu’elle donne au gamin, et les munitions puis trimbale Ace de nouveau devant le blob
avatar
Invité
Invité
le Sam 5 Juil - 21:14
Ouah, elle avait un nom. Il en serait presque tombé sur le cul. Sérieusement. D’accord, il pouvait parler, mais quand même. Rien ne se comporte normalement, hein ? Restait plus à espérer qu’il ne tire pas des paillettes… et que quelqu’un sache tirer, parce que lui-même n’était pas sûr. Il manipula quelques instants le fusil puis haussa les épaules. Ils verraient bien sur place.

Et voilà qu’Imogen prend la main de son cher et tendre pour voguer vers de nouvelles aventures. Un peu plus, et il sentirait délaissé, tiens.

▬ Flirtez pas trop sans moi hein ! dit-il les mains en porte-voix, avant de les rejoindre en trottinant, le fusil dans les bras.


Spoiler:
Play attrape donc le fusil et suit en trottinant Imogen et Ace vers la place.
Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum