[Libre ♫] Quelle est la définition de "désert" dans l'Esquisse, au juste?

avatar
Invité
Invité
a tracé,
le Dim 29 Juin - 21:20
[buh. J'ai édité le passage sur les plantes parce que c'était vraiment nul D: C'est plus drôle d'être confronté à un danger commun o/ J'espère que ça dérange pas c: Walaa c:]

A perte de vue, des ruisseaux pourpres, quelques plantes, des objets. Des cadavres d'animaux et de... D'humains? Etait-ce vraiment des humains? Etait-ce vraiment des cadavres?

Souann n'avait pas trop réfléchi. Enfin, pas au chemin, à la direction à prendre, aux dangers et tous ces trucs terrifiants dont elle ignorait encore l'ampleur et l'importance que ça avait, exactement. Non, vraiment pas. Ce n'était pas l'idée la plus subtile pour calmer la panique qui montait à chaque fois qu'elle voyait quelque chose bouger. Elle préférait plutôt s'accrocher à ses souvenirs.
D'ailleurs, bizarrement, il y avait beaucoup de gens dont elle avait oublié le nom. Pas ce qu'ils avaient représenté, juste leur nom. C'était... Vide. Comme si elle ne les avait jamais interpellés. Elle réfléchissait à toute vitesse à ce genre de futilité, quand des bulles, des bulles de peinture de toutes les couleurs apparurent au loin. Géantes. Des bulles de peinture géantes. Elle s'en méfia immédiatement. Surtout quand elles se rapprochèrent dangereusement d'elle.

Elle s'adressa d'une petite voix à ses lunettes, en disant un truc du genre:
«Est-ce que c'est dangereux? Tu.. Tu en as déjà rencontré?», et n'obtenant pas de réponse, détalla à toute vitesse pour échapper à un très probable danger de mort.
Fort bien lui en prit. Les bulles éclatèrent peu de temps après, provoquant une gigantesque déflagration qui la propulsant violemment au sol. L'air lui manqua à l’atterrissage, et elle eut l'impression que ses poumons éclatèrent. Pendant un court instant, sa vision se résuma à l'obscurité, et quand elle se précisa, elle vit une pluie de peinture colorée tomber sur le sol. C'est beau, se dit-elle avant qu'une goutte ne lui tombe dessus et la brûle comme de l'acide... De l'acide... Oh oh.

Elle était debout l'instant d'après, courant à toute allure, trébuchant sur quelques... Trucs jonchant le sol, oubliant presque la douleur qu'elle avait ressenti quelques secondes plus tôt. Derrière elle, le sol devint multicolore, couvert de petites touches de couleur. C'était beau en effet. Mais dangereux. Elle avait gagné une tâche indigo sur l'avant bras. Super. Comment allait-elle la faire partir? Parce qu'elle la ferait partir, elle n'en doutait pas. Bien qu'elle ait plus urgent à penser, si vous voyez ce que je veux dire.
Mais qu'est-ce que c'est que ce monde? Qu'est-ce que je fais ici? N'y a -t-il personne d'autre?

C'était peut-être plus subtil d'être terrifiée mais extrêmement attentive, finalement. Même très subtil, quand on y pense. Il faut toujours être attentif dans l'Esquisse. Tout le monde le comprend très vite. Ceux qui survivent comprennent très vite du moins.
L'explosion des bulles avait attiré des boites de conserves géantes. Là où y'a du bruit, y'a d'la vie comme on dit. Enfin je crois.
Souann s'en rendit compte lorsqu'elle entendit un bruit bizarre, derrière elle. Elle ne se retourna pas tout de suite.
Si je me retourne, peut-être que ce bruit existera vraiment. Si je ne me retourne pas... Elle préféra se retourner, c'était plus prudent. Des boites de conserve de maquereaux roulaient sur elles-mêmes, faisant un bruit à réveiller des morts. Souann comprit rapidement la situation. Les sortes de déchirures sur les côtés aiguisés en dents, ça n'avait pas l'air d'être que de la déco. Hum. Si elle bougeait, peut-être ne serait-elle pas écrasée. En revanche...

Elle se remit à courir, cherchant à quel moment dans l'Esquisse elle avait passé plus de trois minutes sans se mettre à fuir à toutes jambes. Elle n'avait pas beaucoup d'endurance à la fin, nom de nom. Les poumons pseudo-éclatés en feu, elle sentit que les conserves l'avaient repéré lorsque le bruit de roulement se fit plus présent, et qu'elle eut l'étrange sensation d'être suivie. Je vous demande un peu.

Elle se réfugia entre deux rochers qui n'avaient pas l'air bien solides ni bien aimables. Peut-être au moins la cacheraient-ils un petit moment... ?
En attendant, elle reprit un peu son souffle, crachant ses poumons, en se disant que c'était quand même plus calme de ranger les archives, bien que bien moins palpitant.


[désolée, c'est nul :C J'espère que ça passe quand même hein o/ Vouala.]

Résumé super sérieux:
Souann est au milieu de nulle part, elle rencontre des bulles géantes de peinture qui lui explosent à la figure. Sympathique. Elle manque ensuite de mourir sous une pluie de peinture acide. Je tiens à préciser que ça laisse un sol très beau et coloré. Elle s'enfuit et découvre très vite que le bruit des explosions a attiré des super boites de conserves, qui ont l'air d'avoir faim et d'aimer écraser les gens. Après avoir réentamer un course endiablée, elle se réfugie entre des rochers qui n'ont pas l'air si gentils o/ Et se repose un peu, car elle n'est pas certaine de pouvoir recommencer à  fuir sinon o/
Commenter
avatar
Invité
Invité
a tracé,
le Mer 2 Juil - 14:00
Calme toi. Calme toi ma p'tite Jade. Il ne vas absolument rien t'arriver[/color]

Jade ose encore faire un pas dans...dans ? C'est quoi ce changement ? Effectivement plus d'herbe rose, Jade se baisse légerement et effleure la surface rose et moelleuse. Elle inspire légerement en retenant sa respiration. Cette texture c'est celle d'un marshmallow......géant ? Elle se tétanise et réfléchit a tout allure. Continuer comme si de rien n'était ou courir le plus vite possible ?

Toujours la discrétion Jade, toujours la discrétion. Se répète t-elle encore une fois.

Elle a toujours l'habitude de s'adresser a elle même dans les moments les plus stressants, normalement elle reste dans le cadre de ses pensées mais comme elle n'as encore croiser personne et qu'un silence pesant s'est installer autour d'elle, elle préfère le remplir avec ses petits conseils pour elle même.  

Elle prend donc la décision d'avancer encore un petit peu posant sa petite bottine orange un peu plus loin. Léger grognement de la part du marshmallow. Jade tremble légerement, les larmes aux yeux.

Non...Pas encore.

Si encore, car Esquisse ne laisse aucun répit. Pourquoi laisser le temps de souffler quand on peut encore faire courir ? Jade détale donc en sautant du marshmallow géant se roulant par terre pour toute réception, écorchant ses genoux. Elle n'y prête pas attention et continue de courir en cherchant un abris du regard.

Un abris, un abris...Encore faut il que se soit un abris coopératif. Jade s'est déjà fait exclure de plusieurs cachette sois par la cachette elle même ou par autre chose qui était déjà dedans. Elle lance un regard en arrière et a tout juste le temps de voir le marshmallow géant rebondir derrière elle de plus en plus proche. Un gémissement s'échappe du fond de sa gorge tandis qu'elle essaye d’accélérer le pas. Une cachette...une cachette.

Au début elle se plaignait intérieurement de sa petite taille, maintenant beaucoup moins. Cela lui permet d'échapper discrétement a certaine créature moitié objet ou moitié n'importe quoi. Et elle n'avais évidemment croiser personne.

Ses petites jambes se fatiguent déjà tandis que le marshmallow semble s'écraser toujours un plus près d'elle. Il vas finir par tout simplement l'écrabouiller avec sa petite taille. Elle ralentit légerement en voyant soudainement un...un être humain. Bon...avec des cornes. Mais elle même porte une queue de caméléon alors elle ne vas pas se plaindre. D'autant plus que l'autre a l'air d'avoir autant d’ennuis qu'elle avec ces énormes conserves a ses trousses. Jade accélère juste avant de se faire écraser par son propre ennui. Elle se glisse entre les deux conserve et tombe dans le trous les bras en avant se refermant autour de la personne.

Le marshmallow ayant pris beaucoup trop d'élans percuta une conserve ce qui engendra une sorte de dispute. Le marshmallow finit par fuir se faisant poursuivre par les conserves laissant les deux filles dans le trous.

........Excusez moi...

Résumé:
Jade marche sur un marshmallow parce qu'elle est sérieusement inattentive au sol. Celui ci apprécie moyennement -bah oui c'pas cool- et commence a la poursuivre. Dans sa course elle croise les conserves de Souann et se cache avec elle. Entre temps le marshmallow percutent les conserves et ils se trouvent qu'ils s'entendent moyennement. Du coup les conserves poursuivent le marsh' qui fuit.
Commenter
avatar
Invité
Invité
a tracé,
le Jeu 3 Juil - 11:50
Souann était pétrifiée de terreur, et observait, le coeur battant plus vite que jamais, les boites de conserves foncer (enfin, rouler) dans sa direction. Il y avait plusieurs possibilités à cela.
1) Les boites ne se contrôlaient plus et allaient n'importe comment, et alors elle n'était probablement pas si en danger que ça.
2) Les boites l'avaient vu partir dans cette direction, et la cherchaient. Et alors elle était un peu plus mal.
3) Les boites la voyaient et voulaient la bouffer. Dans ce cas elle était perdue.
Ah, et elle voyait bien une dernière raison qui était sûrement la plus vraie,
4) Ces boites étaient complètement tarées.

Elle songea un bref instant qu'elle rêverait de dévorer un gâteau de riz de grand-mère plutôt que d'être traquée par des boites qui renfermait elle ne savait quoi, puisqu'un liquide verdâtre coulait à présent le long de la "bouche" des choses. Je vous laisse imaginer le goût qu'ont ces fameux gâteaux, ça ne pourra jamais être pire que le goût des originaux.
Un marshmallow jaillit soudain comme une balle rebondissante, et défonça impérialement l'un les cônes de ferraille. Ses compagnons indignés se mirent à l'attaquer, et il y eut bientôt le champ de bataille le plus surprenant que Souann ait jamais pu voir. Les yeux écarquillés, elle vit son sauveur et ses agresseurs partir, et espéra secrètement que le marshmallow survivent, avant de se rendre compte que c'était absurde. Ou peut-être pas tant que ça.
Elle aurait bien aimé que les lunettes lui expliquent ce monde, et lui montrent un être vivant ressemblant à un humain. Gentil, de préférence.

«........Excusez moi...»

Elle sursauta. Et se retourna. La voix fluette et les mots qu'elle avait modulé prirent enfin un sens dans sa tête, mais ils se perdirent dans le flot d'émotions qui submergea Souann comme une moustache. Une. Fillette. Se. Trouvait. Devant. Elle. Bon, peut-être que ce n'en était pas vraiment une. Elle avait une chevelure singulièrement verte, du vert le plus naturel qu'une chevelure pouvait posséder. Ses iris scintillaient d'une même couleur, profonds et inquiets. Un joli nez et de jolies joues. Son corps avait les rondeurs qui marquaient souvent l'enfance, et elle vit qu'une queue de caméléon onduler dans son dos. Souann ne se rendit pas compte qu'elle la détaillait de fond en comble. Elle vit seulement sa vue se troubler légèrement, comme lorsqu'ils se remplissent d'eau.

Une petite fille. Une habitante de ces lieux? Une prisonnière d'ici comme elle? Peu importait. Elle voulut s'agripper à quelque chose pour s'empêcher de tomber à la renverse, mais ne parvint qu'à attraper la surface caoutchouteuse et encore mouvante d'un des rochers, dans lequel elle s'enfonça en trébuchant en arrière. Elle eut l'impression d'être sur un confortable fauteuil, et se dit, dans un bref instant de folie, qu'il faudrait remplacer les inconfortables chaises de la librairie où elle était employé par une matière comme ce rocher. Ces pensées ralentirent le tsunami de bouleversements qui l'avaient percuté de plein fouet lorsqu'elle avait vu la fillette.

Elle se releva avant d'être engloutie et digérée par le rocher. Elle eut d'ailleurs du mal, mais y parvint finalement. Et se mit à balbutier toutes sortes de borborygmes incompréhensibles comme des moustaches. Se reprit. S'empêcha de rire bêtement et de serrer l'enfant contre elle. Ne put enlever le sourire radieux qui illuminait sans doute son visage.

"Excusez-moi." Elle songea enfin à répondre, embarrassée de s'être montrée sous un jour si émotif.

«Vous... T-Tu...»

Ça commençait mal. Elle se retint juste à temps de lancer un truc genre "Tu es une humaine!", ça ne l'aurait pas trop fait.  

«Bonjour! fit-elle en souriant toujours, bien qu'elle essaye de camoufler un peu son soulagement. Je... Je peux t'aider?»

Elle pensa juste après qu'elle avait besoin d'aide, elle aussi. Avant d'essayer de se persuader que pas tant que ça. Mai d'ailleurs. N'était-ce pas cette fille qui avait envoyé cette boule rose sur les conserves. Elle bafouille un peu avant de se taire pour cesser de montrer sa confusion, bien qu'elle doit se lire sur son visage. Elle se rend soudainement compte qu'elle ne s'est même pas présentée.

«J-Je m'appelle Souann. Et toi?»

Souann n'a jamais été aussi heureuse d'être métisse, car sa couleur camoufle bien les rougeurs qui apparaissent parfois lorsqu'on est très mal à l'aise.
Elle pense un bref instant à Staline, ce dictateur à la longue moustache toujours ivre, qui devait être bien souvent rouge, avec tout cet alcool qu'il ingurgitait. Et à tous les gens timides blancs. Peut-être que le racisme n'est que dû à une jalousie, finalement? Argh. Elle s'égare encore, sûrement pour essayer de se raccrocher à quelque chose qu'elle connais ou dissiper son malaise (ou caser des mots dans un rp, à tout hasard).

Une cacahuète tomba sur le sol. Puis deux. Trois. Mille. Une pluie de cacahuètes. Misère.

Résumé bâclé de celle qui a réussi à tout caser 8D:

Souann reste un instant abasourdie devant la fuite de ses attaquants, et est reconnaissante envers le marshmallow. Elle est extrêmement soulagée de voir Jade, la détaille et apprécie la couleur originale de ses cheveux puis tombe dans le rocher qui fait un instant office de fauteuil avant d'essayer de l'engloutir, mais elle se relève. Elle a envie de poser pleins de questions et toussa, mais à la place elle offre son aide. Elle se présente ensuite, juste avant qu'une pluie de cacahuètes leur tombe dessus (on se demande bien pourquoi, hm?)

(HRP= Un jour je me vengerais. Le prochaine lotte de riz, si j'ai un calamar et tout, et que je trouve un truc judicieux, je te jure que... *voix de Dark Vador* JE ME VENGERAIS.)
Commenter
avatar
Invité
Invité
a tracé,
le Ven 26 Sep - 19:25
«Vous... T-Tu...»

Jade est surement dans le même état que Souann, tout d'abord de l'émerveillement. Oui parce que dans ce pays digne du merveilleux elle aurait pu être émerveiller tout le temps mais elle a besoin de quelque chose de réel, tangible et surtout normal. Donc rien ici. Mais bon, elle se contentera de cette fille a moitié biquette -?- même si en la regardant de plus près elle avait l'air aussi paniquée qu'elle. Donc inutile pour la protéger.

Enfin peut être que se serait plus stratégique de rester seule ? On est plus discret et on attire moins l'attention toute seule. Maaais en même temps être a deux c'est aussi pouvoir compter sur quelqu'un. C'est aussi plutôt bien quand même. Elle prend un petit air concentré pesant le pour et le contre. Cet air intelligent tranche avec son physique d'enfant et ses habits de poupées.

« Bonjour! Je... Je peux t'aider? »

Elle propose son aide en plus ? Jade décide de rester avec elle dans la foulée. En équipe c'est toujours mieux, et même si elle a l'air complétement perdu elle connait ce monde depuis plus longtemps qu'elle -enfin peut être- et si non ça fera toujours quelqu'un avec qui parler pour ne pas devenir folle.

Même dans des moments comme ça, Jade est calculatrice. Elle s'est fixer comme objectif de rester vivante et le restera. Par conséquent elle réfléchit a tout dans l'idée de survivre a tout ça et même d'y trouver des bons cotés. Souann a l'air de quelque chose qui aidera a sa survie donc il faut qu'elle puisse la garder avec elle. Autant.....arranger un peu la vérité....

« J-Je m'appelle Souann. Et toi? »

<< Jade. Mon noms est Jade. >>

Elle réalise un peu tard la blague du vert référence avec son noms tout ça. C'est franchement ridicule tout ça, peut être que si son avait était Rose elle aurait des plumes de flamants rose au lieu d'être a moitié caméléon ?!

Aucune idée.


Elle prend une petite inspiration en se redressant fixant la dénommée Souann dans les yeux.

<< Tu me dois quelque chose. Quand j'ai vu ses conserves j'ai voulu te venir en aide et c'est ce que j'ai fait. Maintenant tu me dois quelque chose. >>

Ce n'est pas vraiment ça. Du tout. Mais cela pourrait ressemble a ça.

<< De plus j'ai perdu mon ami marshmallow. >>

Ce n'était pas son ami non plus. Mais autant rendre les événements un peu plus dramati-des cacahuètes ? Jade fronce les sourcils en observant la pluie d'arachide.

Gé-nial. Quoi de mieux ?

Jade écrasa une coquille avec sa chaussure et ramassa la précieuse nourriture qui ne sembla pas....vivante. Effectivement Jade avait très faim, sur que les cacahuètes ce n'est pas l'aliment le plus nutritifs mais quand on a que ça.

<< Je propose qu'on reste ensemble. Pour s'entre-aider, de toute façon tu me dois quelque chose. >>

Elle insiste bien pour être SURE que Souann ne la laissera pas tomber ici avec les cacahuètes. Se serait embêtant. Elle s'enfile une cacahuète en attendant la réponse de son interlocutrice.

Spoiler:

Alors Jade décide de vouloir rester avec Souann alors elle fait genre qu'elle a fait exprès de la sauver des conserves avec son pote le marshmallow et ensuite elle bouffe des cacahuètes miom miom miom
Commenter
avatar
Invité
Invité
a tracé,
le Dim 28 Sep - 18:35
<< Jade. Mon nom est Jade. >>

Souann se rendit aussitôt compte que l'inquiétude avait déserté le visage de la fillette (elle avait décidé de la considérer comme une humaine, car c'était le cas, n'est-ce pas??). Sa attitude, sa voix, son air... Tout formait désormais un contraste par rapport à son air affolé lors de son arrivée.
Son ton calme, distant même, lui semblait-il, laissait apparaître une maturité peu commune pour une enfant de son âge. La jeune femme l'observa à la dérobée, intriguée.

Jade... Quelle joli prénom. Cette fille habite ici. Cela lui traversa l'esprit et reforma son hypothèse qu'elle considéra comme réaliste. Vu les lieux, il semblait falloir être pourvu d'une grande maîtrise de soi-même. Elle ne semblait plus nullement effrayée. Au contraire.
Jade. Comme la pierre, v-Tiens? Etait-ce une coïncidence? Les habitants de cet endroit appelaient-ils leur enfants par une appellation en lien avec un particularité physique? Elle se retint de poser la moindre question, et se promit de vérifier cela par elle-même -enfin, si elle ne mourrait pas avant, si elle rencontrait d'autres gens, si ces derniers étaient vivants...-. Bon, si elle en avait l'opportunité. Quand elle reviendrait, elle pourrait écrire un compte-rendu de. Hm. Un compte-rendu de quoi? Personne ne la croirait. Et puis, à la longue, voudrait-elle vraiment revenir? Le pourrait-elle seulement?

Jade la regarda soudain droit dans la yeux et prit une profonde inspiration. Elle va dire quelque chose. Sans blague.

<< Tu me dois quelque chose. Quand j'ai vu ses conserves j'ai voulu te venir en aide et c'est ce que j'ai fait. Maintenant tu me dois quelque chose. >>

Elle l'avait donc sauvé?
La gratitude envahit son être, refoulée par sa raison. Jade n'aurait jamais dû prendre un tel risque. Elle aurait pu se faire tuer... Pour. Pour une inconnue. Et elle devait vraiment avoir une vue perçante pour l'avoir remarqué au fond de son trou. A moins qu'elle n'ait deviné sa détresse en voyant les boites de conserves si agitées? Et si en fait elles ne l'étaient pour aucune raison? Elle se serait fait tuer pour rien!
Et elle, Souann, aurait-elle fait pareil? Si elle avait vu la petite, sans aucun doute -bien qu'elle n'aurait été d'aucune utilité (c'est pas Souann qui parle)- mais si elle n'avait vu que les boites... Si elle n'avait vu que les boites... Elle écarta ses pensées-ci.

Oui, évidemment, elle lui devait quelque chose. La vie, déjà. Et elle avait une dette envers elle. Une dette infinie qu'elle ne pourrait jamais entièrement payer.
Et puis ensuite...

« Merci i-infiniment, mais tu n'aurais jam... »
<< De plus j'ai perdu mon ami marshmallow. >>

Elle av-Non. Non, non, vraiment pas. La culpabilité se peignit instantanément sur sa face. Elle devait absolument cesser d'afficher tout ce qu'elle ressentait sur son visage, bien sûr, mais en ce moment même, elle ne put rien faire d'autre que d'être coupable.

Comment avait-elle apprivoisé ce marshmallow? Avait-il été immédiatement sympathique, comme ses lunettes -qu'elle ne trouvait pas si sympathiques, mais bon-?
Peu importe. Elle l'avait perdu. Par sa faute. Son ami marshmallow était mort à cause d'elle. Coupable. Coupable.

C'est à partir de là que la pluie de cacahuètes commença à tomber.
La petite fille, semblant sûre d'elle, en saisit une entre ses doigts et la croqua. La jeune femme n'eut pas la moindre envie de l'imiter. Elle était trop amère et de toute façon, n'avait absolument pas faim. Elle avait presque l'impression d'avoir trop mangé.

« Je-je suis affreusement navrée, affirma-t-elle piteusement. Est-ce réparable? Est-il possible qu'il soit encore en...hésita-elle, En vie? Si c-»
<< Je propose qu'on reste ensemble. Pour s'entre-aider, de toute façon tu me dois quelque chose. >>

Elle avait vraiment l'air de lui en vouloir, mais Souann ne considéra absolument pas sa demande d'un mauvais oeil. Elle s'étonna même que Jade eut envisagé de faire diverger leurs chemins sitôt l'avoir sauvée. Depuis le début, la biquette -ce surnom Jade, c'était épique- -je pollue le rp mais bon >>- n'avait pas une seconde pensé à l'éventualité de se séparer maintenant de Jade. Elle l'aurait presque obligé de rester avec elle.

« Tu as raison, c'est une bonne idée, même sans te devoir quelque chose. »

Sa voix tremblait moins, remarqua-t-elle. Tant mieux. Elle espérait avoir l'air moins gourde maintenant. A juste titre, bien entendu.

« Eh ben, c'est mal parti. »

Ah. Elle les avait oubliées, celles-là. Elle avait failli sursauter à l'intervention très utile des lunettes. En plus maintenant, tout allait mieux se passer, non?
Souann se garda bien de faire la moindre remarque et se contenta d'ignorer -royalement?- les railleries de l'objet qui lui était le plus utile au monde.

Résumey:

Souann est désolée d'avoir causé la mort effroyable de sa sauveuse -enfin, d'avoir fait s'effondrer son âme pour la perte de son ami le bonbon géant- -oui, ce n'est pas exagéré-, habitante de cette terre inconnue. Elle aimerait la protéger et lui rendre la pareille, car elle a trop de force en elle et est même capable de soulever une pastèque? Impressionnants non? Ah, et les lunettes parlent. Et évidemment qu'elle accompagne Jade, parce que sa présence est vraiment inespérée, et puis elle lui doit bien ça.  
Commenter
avatar
Invité
Invité
a tracé,
le Dim 5 Oct - 21:57
« Merci i-infiniment, mais tu n'aurais jam... »

A vrais dire si Jade avait vu Souann et les grosses conserves après elle.... Elle aurait essayer de l'aider. Ce n'est pas un monstre calculateur qui ne pense qu'a elle même. Pas entièrement. Si, par contre sa vie avait était mis en danger.....Elle n'aurait peut être pas fait plus qu'essayer et aurait fuit en courant. Prudence avant tout.

Il faudra quand même qu'elle s'habitue a mettre sa vie en danger car dans ce pays -on peut appeler ça un pays ?- on ne fait que ça. Avec le temps...

Jade grimaça intérieurement en voyant la culpabilité de Souann, tout n'est qu'un mensonge après tout. Il est plus facile de mentir qu'en subir les conséquences constata la jeune fille dans ce corps d'enfant. Elle perdit un peu de son assurances quand la fille-biquette reprit.

«   Je-je suis affreusement navrée, affirma-t-elle piteusement. Est-ce réparable? Est-il possible qu'il soit encore en...hésita-elle, En vie? Si c-  »

Ça se complique, elle est vraiment trop gentille. Jade comprit qu'elle avait mentis pour rien, avec un caractére comme le sien elle aurait pu rester avec elle sans ce gros bobards. Trop tard maintenant il fallait continuer sur ça et peut être qu'après cette histoire sera oublié et le mensonge enterré.

«   Tu as raison, c'est une bonne idée, même sans te devoir quelque chose.  »

Elle soupira -toujours intérieurement- c'est bien ce qu'elle pensait. Bon maintenant il vas falloir assumer tout ça et donner une explication plausible et puis faire connaissance pour qu'il se créer un minimum de confiance. C'est un beau programme de survie tout ça, reste a le mettre en place. Elle se mordille la lèvre avant de reprendre.

<< Je ne sais pas si on pourra le retrouver. Ou si il sera en vie....mais j'ai perdu un compagnon pour en sauver un autre. >>

Espérons qu'elle ne pose pas plus de question de ce coté la.

<< Je suis arrivée ici il y a quelque jours....Dans ce corps la. Je ne suis pas vraiment une petite fille. >>

Avec ces affreux cheveux vert, la petite robe orange fluo, la voix innocente, le grand regard curieux et la petite bouille ronde. Elle est une jeune fille de presque 18 ans en plein dans ses études.


Enfin était.

<< Et toi ? >>

Spoiler:
Bah elles font connaissance y a pas trop de mouvement enfait la /pan/ si ça suffit pas comme résumé je compléterais mais la j'suis crevééeee -l'excuse de la mort qui tue-
Commenter
avatar
Invité
Invité
a tracé,
le Sam 11 Oct - 18:46
<< Je ne sais pas si on pourra le retrouver. Ou si il sera en vie....mais j'ai perdu un compagnon pour en sauver un autre. >>  

La gorge de Souann se noua. Non. Jade ne devait pas raisonner comme ça. Elle ne devait surtout pas se dire qu'il fallait abandonner un compagnon après en avoir trouvé un nouveau. La jeune femme était certaine qu'elle le regretterait. Tout n'était peut-être pas perdu. Si son ami marshmallow...

<< Je suis arrivée ici il y a quelque jours....Dans ce corps la. Je ne suis pas vraiment une petite fille. >>

... Etait parti se battre pour la sauver, il n'y avait pas de raison qu'elle n'en fasse pas de même une fois hors de danger.
Elle était tellement absorbé dans sa réflexion que les paroles de sa compagne eurent bien du mal à trouver un sens.

... Elles pourraient aller l'aider. Faire diversion... Puis fuir ensuite... Quel plan brillant...
... Arrivée il y a quelques jours...
... Et puis elles pourraient voyager sur son dos, s'il le permettait...
... Pas vraiment une petite fille...
... Oh.

Elle la regarda à nouveau. C'était donc de là que venait sa maturité. Quel âge avait-elle  en réalité? Et ce n'était apparemment pas une habitante d'ici. A moins qu'elle n'ait été emporté dans...? Non, elle ne devait pas faire de suppositions absurdes. Quoiqu'ici, que pouvait-on vraiment qualifier d'absurde? Il fallait qu'elle cesse un peu de réfléchir.
Pour l'instant, c'était totalement inutile de comprendre quoique ce soit.

<< Et toi ? >>

Quoi? Ah oui. Il fallait qu'elle reste attentive, un peu.

« Ah! Je ne suis pas là depuis longtemps non plus, et je n'avais pas... Ces choses avant, fit-elle en désignant les cornes ridicules sur sa tête en particulier. Sa congénère avait écopé de plus de... Nouvelles caractéristiques cependant, elle n'avait donc pas à se plaindre. Mais... Ecoute, déclara-t-elle soudain avec un air à peu près déterminé, il faut qu'on retrouve ton ami. Ce n'est pas parce qu'il m'a sauvé qu'il faut l'abandonner! Plus on est de compagnons, plus.... Plus... Peu importe, j'ai un plan! Il est parti avec les boites, on devrait pouvoir le rattraper en courant! »

Et quel plan mes chers. Cette déclaration vaut bien un redressement de lunettes.

Résumé:

C'est très niais, et Souann décide que leur prochain objectif est de sauver l'ami de Jade. Elle lui demande à peine son avis.
Commenter
avatar
Invité
Invité
a tracé,
le Sam 18 Oct - 12:12
« Ah! Je ne suis pas là depuis longtemps non plus, et je n'avais pas... Ces choses avant, »

Alors ce monde apportait réellement des changements physique a tout le monde ? Puis ce monde justement ? Jade relança un coup d'oeil aux choses qui l'entouraient. Parfaitement anormale. La moindre petite chose présente se refusait a la logique tellement reposante du monde réel. Monde réel. Quel monde était réel ? Est ce que seulement il y avait une réalité plausible ? Et si ce n'était qu'un rêve encore ?

La ferme Jade. Ne pense pas a tout ça tu vas te faire un mal de crâne. Tu es ici et puis c'est tout. Essaye juste de survivre c'est déjà pas mal.

« Mais... Ecoute,  il faut qu'on retrouve ton ami. Ce n'est pas parce qu'il m'a sauvé qu'il faut l'abandonner! Plus on est de compagnons, plus.... Plus... Peu importe, j'ai un plan! Il est parti avec les boites, on devrait pouvoir le rattraper en courant! »

Bon. C'est clair qu'elle ne vas pas lâcher l'affaire a présent. Jade remonte les manches de sa petite robe colorée avec un air déterminé.

« Tu as raison...En plus on dirait que c'est plutôt calme a l’extérieur.  »

En effet un silence assez stressant c'était installer sur la...plaine. On vas appeler comme ça. Seul quelque averse de cacahouète venait briser ce silence. Jade rammassa une poignée de celle ci et l'enfourna dans une de ses poches -car oui elle a des poches- en se disant que ça fera toujours ça a manger plus tard.

Elle lança un coup d'oeil dehors avant de se mettre en route le plus silencieusement possible devant Souann. Enfin " silencieusement " la discrétion est assez difficile vu le nombre de cacahouète sur le sol qui crissent a chacun des ses pas.

Mais on vas parler de discrétion tout de même. Soyons conciliant.

Jade réfléchissait en vitesse sur la suite des événements. Elle ne trouvait aucune solution a ce petit probléme qu'est qu'elle ne savait absolument pas comment le marshmallow allait réagir. Peut être qu'elle pourrait dire que " oh ils ont une petite mémoire il a déjà oublier que j'étais son amie. " ou un truc du genre. Ca parait peu plausible mais au point ou on est.

En plus Souann viens juste d'arriver ici. Si quelqu'un croisait Jade et lui disait que les fleurs parlent et mentent tout le temps car elles servent en secret des vaches volante elle le croirait sans probléme.

Rien n'est logique. Alors tout parait acceptable...

Après peut être un quart d'heure de marche sans mot et dans le silence car la pluie de cacahouète n'avait était qu'une averse du coté de leur cachette.

Après une petite colline Jade aperçu son 'ami' entrain de rebondir sur une conserve cabossée qui répandait son contenu par terre. La scène lui paru assez violente malgré son ridicule, elle posa une main sur l'épaule de Souann. Elles sont encore cachées dérriére le talus et le marshmallow est trop occupée a enfoncer la conserve dans le sol.

« Tu vois il vas bien......Je....Je vais aller voir si il me reconnait....Ils ont une petite mémoire..... »

Au fur et a mesure qu'elle parle elle perde un peu son courage. Un peu beaucoup. Faut dire que c'est assez impressionnant mine de rien.

« Reste ici ne bouge pas. »

Dans le pire des cas. Si le marshmallow devient violent elle peut toujours courir et trouver une autre cachette. Puis dans le meilleur des cas il ne fait pas attention a elle et elle peut revenir avec son mensonge de petite mémoire.

Elle monte par dessus le talus et s'approche du "combat", la conserve ne fait plus que des bruit des taules qu'on frappe avec des bloupotements désarticulé. Jade inspire avant de se retourner pour lancer un signe a Souann avec un sourire du genre -ahahah tout vas bien c'est trop l'éclate ici- mais dés qu'elle se retrouve de dos elle ré-grimace de nouveau.

Bon il faut qu'elle s'approche encore un peu plus tout de même. Au moment ou elle se rapprochait le marshmallow se stoppe dans sa besogne et semble se retourner vers Jade. Elle entend quelque reniflement -ce qui est quand même pas mal bizarre vu qu'il a pas de nez- -ou on le vois pas- et sans qu'elle ai eu le temps de réagir le marshmallow bondi de son coté.

Elle étouffe un cris en voyant une énorme bouche se fendre dans la chair rose du marshmallow. Une énorme bouche vraiment, de sa taille. Elle cru qu'il allait l'avaler d'un coup. Elle n’eus même pas le temps de bouger elle ferma juste les yeux et attendis.


Attendis......







Puis rien. Le marshmallow restait devant elle en grognant la bouche ouverte. Que... ?! Elle resta devant lui sans bouger, peu a peu son visage retrouva des couleurs et elle trembla moins.

Le marshmallow grognait toujours devant elle attendant quelque chose surement. Jade un peu au hasard se fouilla cherchant ce que pouvait vouloir le bonbon géant. Elle tomba vite sur les cacahouètes et quand elle en sortit une de sa poche un véritable grognement de joie se fit entendre du coté de la sucrerie. Elle décortiqua la cacahouète puis la lança dans la bouche du marshmallow qui la referma goulument.





Ok. Un marshmallow mangeur de cacahouète.

Spoiler:

Souann et Jade partent a la recherche du copain marshmallow et celui ci tabasse une pauvre conserve. Jade vas lui dire coucou croit qu'elle vas se faire manger mais enfait il veut des cacahouète et que coup il l'as mange pas puisque lui il peut pas décortiquer les cacahouètes tout seul. OUI C'EST LOGIQUE OK.
Commenter
avatar
Invité
Invité
a tracé,
le Mer 22 Oct - 17:40
« Tu as raison...En plus on dirait que c'est plutôt calme a l’extérieur.  »

Plutôt calme... Elle tendis l'oreille, et un étrange malaise l'envahit.  C'était silencieux en effet... Très silencieux. Elle inspira un grand coup et suivis Jade qui avait l'air d'avoir vérifié la sûreté de la situation, après l'air imité en prenant elle aussi une poignée de cacahuète, au cas où elles n'auraient plus rien à se mettre sous la dent. Elle avait de la chance d'être avec elle!
Il n'y avait aucun doute dans l'esprit de la jeune femme concernant ce que la petite fille entrevoyait de faire. Elle-même était bien trop déboussolée pour avancer une quelconque proposition, pas même le plan qu'elle venait de mentionner.

Souann se contenta donc de suivre sa compagne, tentant par la même occasion de repérer les lieux. Pourquoi ne pas faire une carte? Une carte du monde, de ce monde? Et puis un détails sur les objets rencontrés, les endroits sûrs, et toutes ses autres choses qui pourraient peut-être s'avérer utiles si elles avaient à revenir par ici, si elles rencontraient plusieurs fois la même créatures...
Et puis l'odeur des livres lui manquait, et... Et il n'y avait pas de papier dans les environs. Ni de stylo. Peut-être trouverait-elle tout de même un moyen de mettre par écrit ses observations? Elle refusait de devenir un poids lourd pour sa camarade. Un poids inutilement lourd. Qu'il faudrait traîner derrière, en espérant qu'il s'enfonce bien vite dans les sables mouvant.

Elles marchèrent en silence, avec pour seule preuve de toujours entendre le bruit discret de leurs pas sur le sol. Aucune d'entres elles n'avaient rien à dire, sans doute. Ou peut-être réfléchissaient-elles chacune de leur côté sur ce qui leur arrivait.
Pour sa part, Souann ne se trouvait dans aucun des deux cas. Elle avait beaucoup de choses à dire à Jade. Mais le silence était trop présent pour qu'elle envisage sérieusement de l'anéantir. Elle avait cessé de réfléchir après l'idée de la carte, pour s'enfermer dans un vide placide, dans lequel ses sens fonctionnaient par automatisme, et n'envoyait au cerveau que le strict minimum. Un vide somnolent et plat, en somme. Et reposant.

Et le marshmallow fut dans leur champ de vision. Vivant.
Le vide se remplit aussitôt d'un immense soulagement.
Soulagement, oui. Grand sourire hébété. Sourire déculpabilisé. Sourire fatigué. Nerveux.

« Tu vois il vas bien......

Quelque chose bloqua la joie d'avoir retrouvé le marshmallow. Le ton de Jade était trop hésitant. Elle fronça les sourcils.

....Je....Je vais aller voir si il me reconnait....Ils ont une petite mémoire..... »

... Quoi?

« Euh... Jade... Tu es certaine que... »

Tu es certaine de ce que tu fais? Le marshmallow n'a pas l'air de... D'être... Euh... Jade?

« Reste ici ne bouge pas. »

Oh. Mais... Ah. Bon. D'accord. Elle devait se faire reconnaître de son ami et puis tout rentrerai dans l'ordre... Ensuite elle la présenterai et il s'habituerait à elle et... Et s'il ne s'habituait pas au fait? Bon  après tout, c'était lui qui l'avait sauvé, même si ça avait été par la demande de Jade, donc elle n'avait aucune raison d'être sceptique... Non, aucune... Hahaha...

Les boites de conserves étaient désormais complètement défoncées. Le marshmallow n'y était pas allé de main morte. Jade avait vraiment un ami très fidèle, au point de risquer sa vie et très utile.
Hésitant du comportement à adopter, Souann attendis, ses mains se tordant et se retordant, grignotant des cacahuètes à la file pour se détourner de son appréhension. Jusqu'à ce qu'elle n'en ai tout simplement plus d'ailleurs.
Elle était en train de penser que ce serait peut-être embêtant et que c'était ballot quand Jade se retourna, un grand sourire assuré éclarant son visage, débordant de joie -sûrement à la vue de son compagnon qu'elle croyait perdu-, et d'allégresse, sûrement pour lui signifier que tout se passait merveilleusement bien. Ouf. La libraire avait failli s'inquiéter.

Elle l'observa avec fierté s'approcher -avec hésitation, non? Ce devait être l'émotion- du bonbon géant qui ouvrit grand la... Bouche -énorme d'ailleurs-. Elle fut attendrie par l'enthousiasme que manifestait l'objet à sa nouvelle amie. Il devait être si heureux de l'avoir retrouvé... Elle n'avait aucune raison de s'inquiéter, et ce dès e départ en fait.

La bête grogna après un petit temps. Elle ouvrait une discussion? Jade parlait sa langue? Apparemment, puisque cette dernière lui offrait des cacahuètes. Zut, Souann n'en avait plus. Elle les avait inutilement gâchées...
Elle s'avança, un peu impressionnée, et adressa à Jade un timide sourire en la regardant à peine, accaparée dans sa contemplation du bonbon géant.

« Il..., murmura-t-elle doucement, ne sachant pas quoi dire, Il ne mange que des cacahuètes? »

Résumé:
Souann suit Jade dans le silence, et embarquent quelques cacahuètes. Elle panique un peu devant l'hésitation de Jade et la taille du truc, mais heureusement le marshmallow est trop sympa; sauf qu'elle a boulotté sa réserve de cacahuètes pour diminuer son stress. Du coup elle est un peu penaude et elle s'avance un peu, mais pas trop, vers Jade en restant quand même à distance, et demande si son ami ne mange que des cacahuètes. Elle est utile.
Commenter
avatar
Invité
Invité
a tracé,
le Mer 5 Nov - 15:41
« Il...Il ne mange que des cacahuètes? »

Jade tapote le marshmallow en cachant tant bien que mal sa grimace d’appréhension. Mais non le bonbon ne broncha pas tout a fait calme a présent.

<< Non il mange n'importe quoi mais les cacahuètes....c'est un peu comme le chocolat pour lui mais en mieux. Il est carrément accro'>>

Elle n'y connait absolument rien au marshmallow elle invente chaque chose l'une après l'autre. Avec son visage de poupée on ne peut que la croire de toute façon. Surtout que Souann n'est pas méfiante, ce qui est pas mal impressionnant au vu de la 'loucherie' de l'histoire.

Elle lève son regard vers le haut du marshmallow avant de tenter de lui monter dessus. Moment difficile avec ses petits bras et ses jambes-brindilles. Une fois en haut de la bête elle a un sourire fière

<< Et voila ! >>

Le marshmallow grogne légerement  et Jade pousse un petit cris de peur avant de se reprendre. Comment on dirige ce truc ? Elle donne un petit coup de ses chaussures vernis toujours aussi orange. Le marsh' avance un peu vers Souann. Bon ça a l'air plutôt simple.

Simple certe....dangereux aussi surement.

Jade tend la main a Souann mais bon faudrait pas qu'elle s'aide de sa main sinon elle risque de retomber par terre. Se serait  plutôt bête il faut l'avouer.

<< Allez on vas voir si on trouve des gens dans ce monde ! >>

Jade s'autorise son premier vrais sourire sur Esquisse, en même temps elle trouve beaucoup moins de raison de pleurer maintenant qu'elle a une amie et un marshmallow.

<< Il s’appelle................Serge.>>

Fallait bien lui trouver un petit noms. Puis comme ça c'est plus crédible qu'elle le connaisse depuis longtemps. Ok Serge n'est pas le plus beau noms du monde

Spoiler:

Jade monte sur le Marshmallow parce qu'elle est badass puis après elle informe Souann qui s'apelle Serge. Yay.

HRP:
Ta réponse et on clot ? Et 'scuse c'est couuuurt
Commenter
Contenu sponsorisé
a tracé,
Commenter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum