Gunner Youngstorm

avatar
Invité
Invité
a tracé,
le Mar 9 Sep - 22:41


GUNNEL ROSE LJUNGSTRÖM


PORTAIL: des avions de papier au trousse, Gun a couru jusqu'à ce mur immense et y a frappé de toutes ses forces. Al lui a ouvert et ils ont échangé quelques mots, lorsque Cydna est arrivée. Le trio (ou plutôt, le duo et un centième) est alors allé à la salle de réunion.
SALLE DE RÉUNION: un bref débriefing, quelques questions et quelques réponses, mais surtout, une cruelle douleur et un obscur message - obscure message qui les mènera au garage après un rapide passage en cuisine.
GARAGE: le temps de boire une partie du bouchon dont Gunnel a dû se satisfaire en guise de verre, ils avaient embarqué dans un bus scolaire ridicule et démarré au rythme d'une chanson de hard rock.
PORTAIL: le passage au portail a grandement consterné les plus grands de nos protagonistes - la concentration de la lilliputienne ayant été totalement monopolisée par son escalade de la portière de cellophane, au point de rater le coup d'éclat de Cydna. Néanmoins, elle ne manqua pas de reconnaître son frère et d'implorer Al de s'arrêter encore le temps de le retrouver - requête rejetée, naturellement. Et c'était parti pour l'aventure.
PLAINE À VAGUES: dans la plaine, ces héros ont affronté tour à tour la désastreuse absence d'objets utiles (ou l'inutilité de Gun, d'un point de vue plus subjectif), un monstrueux piège à loup qu'ils se sont longuement traîné aux trousses jusqu'à ce qu'Al presse un bouton qui fit bondir le bus et mettre Gunnel en apesanteur, une petite plante dégommée par Cydna, puis le boss final, une gigantesque plante qui enveloppa le bus entre ses branches tentaculaires et le traîna avec elle jusqu'à ce qu'Al fasse encore bondir ce damné bus. Gun se fit rattraper in extremis par l'aile de chauve-souris de Cydna et déposer, hagarde, sur un transat. Ce fut ainsi que le trio, sur les nerfs, arriva auprès du phare.

Sauveur grincheux / Moyen de transport à lunettes / Rencontré au portail.
Une main titanesques a traversé la nuée d'avions sifflants et a entouré, de ses doigts immenses, une Gunnel hurlante. Cette main, c'était celle d'Al. Ici, on pourrait le voir comme un géant bienfaiteur et désintéressé prêt à aider n'importe qui, même la plus petite créature... Mais non. Non non non non. Non seulement Gunnel distribuait des coups furibonds à tout va, mais en plus, Al n'avait visiblement pas dans l'idée de faire quelque bonne action, puisque ses premiers mots sommèrent Gun de résoudre une opération. Ça commençait bien. Elle ne le connait pas plus que ça, Gun, mais elle a tendance à vite juger. Or, ses avis sont versatiles, et il en faut peu pour les changer. Ça compense ses jugements précipités. Pour elle, pour l'instant, Al, c'est un intello mécontent et imbu de lui-même. Il est aux antipodes de ceux qu'elle a jamais fréquentés, s'apparentant plutôt à ceux qui l'évitaient, elle et sa troupe de saltimbanques délurés. Mais pourtant, elle l'aime bien, comme elle aime tout le monde - légèrement, sincèrement et librement. Ce n'est pas l'emploi de termes péjoratifs pour le qualifier qui va l'en empêcher.
Il n'empêche qu'il l'agace. Il l'agace sincèrement. Mais elle va bien devoir s'y faire, à ses manies, son caractère, car qu'elle le veuille ou non, ils sont alliés dans cette mission. Et ce ne sera sûrement pas elle qui laissera l'autre derrière elle, l'inverse est bien plus plausible, puisqu'il lui semble être une nuisible. Elle n'aime pas ça, elle s'affaiblit, se recroqueville, comme une petite fille effrayée par la nuit, effrayée par la vie, qui lui dit de se taire lorsqu'elle veut parler. Alors peu à peu elle se tait. Mais qui va le remarquer?

AL


CYDNA


Sauveuse un peu plus sympathique / A priori transgenre involontaire / Rencontrée au portail.
Une voix. Claire, mesurée, calme et rêveuse. La voix de la raison, cette voix dont on attend inconsciemment l'intervention - celle qui, enfin, livre un semblant d'explications. Ou plutôt, la voix qui met sur la bonne piste, sur la bonne voie. Elle a l'air calme, censée, comme l'a précisé Al, prudente, pratique. Le genre à mettre toutes les choses à plat d'une jolie écriture ronde sur des bouts de papier multicolores et bien ordonnés. Elle a toujours aimé ce genre de personnes, Gun. Le cours de leur pensées a beau être tortueux, ils le lissent pour que les autres puissent le comprendre au mieux. Et puis leurs petits papiers de toutes les couleurs appellent irrésistiblement ses doigts et éveillent sa créativité.
Mais trêve de divagations. Pour l'instant, Cydna et son nom merveilleux sont une image pastelle et printanière, même si dans les faits, l'accoutrement dont ils sont affublés, lui, est plutôt flashy. Cydna, et ses silences et ses yeux cérulés, elle aurait pu être un personnage d'épopée. D'une épopée plus noble que celle dans laquelle elle est.

Les nouvelles voix / Rencontrés au phare.
Description de la relation.

Titus & Trenca


Commenter
avatar
Invité
Invité
a tracé,
le Jeu 25 Déc - 13:01


CADEAUX


• Ziza:

• Eelis:

• Ziza et Eelis (on dirait un gag):

Commenter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum