Au rapport • Artémis

avatar
Invité
Invité
a tracé,
le Jeu 1 Jan - 4:26
« Bien l'bonjour. J'vous ferais bien un long discours, bien présenté, tout ça, mais vous allez devoir vous en passer. Non pas qu'j'aie la flemme, simplement, j'suis l'une des rares têtes pensantes encore présentes à la Base militaire, et j'ai pas de temps à perdre. Alors, j'vous dirai que j'ai trente-deux pige, que j'suis belge des frites au chocolat, qu'avant d'arriver là, il y a trente-quatre jours, j'étais flic et que j'me suis jamais autant faite chier d'ma vie que pendant ma carrière au service de l'ordre public, qu'après les événements flippants d'il y a quatorze jours, j'ai rôdé pendant cinq jours à travers la plaine, qu'à la boulangerie j'ai croisé deux barges binoclards catalogués dangers publics, qu'au terme de ces cinq jours, j'ai trouvé une sorte de bâtiment que l'on appelle Base militaire, et enfin, que dès que j'me suis remise de mes blessures j'ai imposé ma loi, par exemple, au dixième jour après l'cauchemar, à la cuisine avec ce pauv' bougre d'Ambros - qui, soit dit en passant, est l'ennemi public numéro un en cuisine -, et au treizième jour, dans c't'espèce de salon-piscine, avec la p'tite bourgeoise, là, Adénia, qu'est aussi insolente qu'une pseudo-dure à cuire, sauf qu'elle veut pas s'imposer comme racaille dans l'quartier à grand coup de roulées et de grosses capuches, non, elle veut que l'univers soit à son service de précieuse ridicule. Souhaitez-moi bonne chance. C'est pas fini. J'vous laisse, du coup, j'ai des doigts sur lesquels taper. »
Commenter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum