Soirée DVD ▬ Kahaüz.

avatar
Le brisé
Le brisé
a tracé,
le Mer 4 Fév - 5:09
Ce songe se passe encore une fois dans le "futur alternatif" et fait plus ou moins suite au songe "Merry Christmas".


Ça sent le caramel. L’odeur flotte dans le sillage de Diablo comme une seconde peau. Les pieds coincés dans de grosses chaussettes, les boucles en bataille, le jeune homme trottine vers le canapé, un petit sourire ravi aux lèvres. Il semble très jeune, en cet instant. Même si, eh bien, il l’est… cette soirée porte des parfums de passé. D’enthousiasme enfantin. Ou peut-être que c’est juste Diablo, au fond.

D’ailleurs, ça ne manque pas. Juste avant le fameux canapé, il manque de trébucher, retient la catastrophe et le saladier du bout des doigts. Juste à temps. Il laisse échapper un bref soupir tandis que son compagnon ne bouge pas d’un poil. Impossible qu’il ait manqué ça. Mais il a probablement juste laissé filer. Ou peut-être qu’il était un peu endormi et que donc Diablo n’aurait pas à être mortifié. Même s’il l’est quand même. On ne se change pas. Le trajet se termine finalement sans encombre et le jeune homme se laisse tomber à sa place, le rouge aux joues.

Rouge, un peu embarrassé oui, il a failli glisser après tout, mais surtout juste ravi. Il vient seulement de rentrer mais c’est comme s’il avait été absent plusieurs semaines. Et juste être à côté de Kahaüz est tout ce dont il a besoin. Mais être à côté de Kahaüz et faire quelque chose avec lui, c’était génial. C’est toujours génial. Un peu moins timide qu’avant, ou peut-être juste habitué, Diablo se tortille pour se rapprocher de l’homme, épaules contre épaules, le saladier lover entre leurs deux jambes comme une peluche. La télécommande est à portée de mains, le DVD est enclenché, la soirée peut commencer.

Diablo, dans son ensemble pyjama hibou (…il l’aime beaucoup), se laisser aller avec un soupir de bien-être, et résiste fort à enfouir son nez dans les vêtements de l’homme à ses côtés, pour respirer son odeur. Il ne se lassera jamais de sa présence. Et il a l’impression qu’il ne pourra jamais assez se rassurer. Être certain qu’il est toujours là. Qu’il n’est pas qu’un mirage. Qu’il ne l’abandonnera pas. Et c’est bien pour ça qu’il ose être tactile : juste pour être sûr.

Et peut-être… parce qu’il aime beaucoup ça, aussi.


Spoiler:
Et voilà donc le fameux songe, j’espère que ça ira, hésite pas au besoin ;;; (et ciel diablo est si... si... herm, irrécupérable).
Afficher la signature en entierRéduire la signature

Diablo préfère survivre plutôt que d'utiliser une couleur.
(Alors il parle juste avec [b]).
Survivre.
Autres comptes : Liam & Play.
Rôle : Technicien
Situation : J14P2. Base. Avec Cydna. J15 (fin). OPP'4. Bas-fonds.
Particularités : Ex-diablotin (J15). Assez grand, peau mate, yeux dorés, cheveux bruns aux pointes rouges.
Messages : 306
Date d'inscription : 06/01/2013
Toasts : 75
Voir le profil de l'utilisateur http://www.esquisse-rp.com/t1323-la-boite-a-outils-de-diablo
Commenter
avatar
Le hibou menaçant
Le hibou menaçant
a tracé,
le Jeu 5 Fév - 11:59
Assis tranquillement sur le canapé, l’homme fut bien incapable de retenir un bâillement. Il sentait encore passer les 4 nuits de suite qu’il a passé au travail à surveiller ce centre commercial totalement désert. Son employeur a tendance à profiter de son endurance à la fatigue pour lui demander de venir un soir de plus, car si quand il dort, même une attaque d’objet ne le réveille pas, il est tout à fait capable de résister à la fatigue.

Et puis, il fallait dire qu’il n’avait aucune raison de rester à la maison ces soirs-là. Diablo était parti il ne savait plus où pour aller voir… Quelqu’un. Non, l’homme n’avait pas plus de détails. Ça ou le fait qu’il ne s’en soit pas préoccupé et il a juste oublié. Il savait quand il partait et quand il rentrait et ça lui suffisait amplement, pour le reste, il estimait que le désormais jeune homme était bien assez responsable pour aller voir qui il voulait quand il voulait. Il ne lui a jamais empêché de faire quoi que ce soit.

Une odeur de caramel arriva jusqu’à ses narines, ce qui réveilla un peu l’homme. Il ne devait pas encore s’endormir sur ce canapé. Surtout qu’aujourd’hui, Diablo était présent et ils ont prévu de regarder un film ensemble.

Le jeune homme entra dans son champ de vision, manquant de trébucher. Encore. L’homme le regarda sans bouger d’un cil. S’il était effectivement tombé, il serait venu aider, mais il semblerait qu’il soit plus agile qu’il ne l’était puisqu’il avait même réussis à sauver le saladier de pop-corn à temps. L’homme le couvrit du regard tandis qu’il s’installait à ses côtés sur le canapé, callant la friandise entre leurs jambes.

Pendant ces quelques jours où Diablo n’était pas là, l’homme rentrait pour manger, s’exercer et dormir. Il n’y avait rien d’autre. C’est simple, lorsque le jeune homme est rentré, il a dut retrouver tout exactement au même endroit (sauf certains ustensiles de cuisine). Cet appartement n’a aucune vie sans Diablo, même si l’homme pensait que cela ne changeait rien, il comprenait à chaque absence qu’il y avait tout de même un petit quelque chose qui manque. Une odeur sucrée, des couinements de surprise, les sons lorsqu’il tombe, une voix.

Les yeux encore posés sur Diablo, ils ne changèrent de direction que lorsqu’il mit en route le DVD. Un dessin animé. How to train your Dragon, ou quelque chose comme ça. L’histoire d’un jeune garçon viking qui apprivoise un dragon alors que ce sont leurs ennemis n°1. Ou quelque chose comme ça. L’homme appréciait ce genre de film dans le sens où il n’y a pas de sang. S’il ne se déchaîne pas en voyant du sang à l’écran, il ressent tout de même un profond malaise et ne pouvait définitivement pas apprécier le film.

Il ne réagit même pas au contact de son épaule. Il s’était habitué à sa présence. Tout comme il s’était habitué à manger des choses sucrées. Si extérieurement on ne pouvait pas le voir, mais l’homme était devenu bien plus social.
Afficher la signature en entierRéduire la signature

Kahaüz vous menace en #E02D2D
Une exquise désolation rouge.
Autres comptes : Cydna du Lac ; Imogen ; Sacha ; Tzòker
Rôle : Vagabond
Situation : Aucune
Particularités : Aucune
Messages : 128
Date d'inscription : 22/01/2014
Toasts : 14
Voir le profil de l'utilisateur http://www.esquisse-rp.com/t1266-kahauz-o
Commenter
avatar
Le brisé
Le brisé
a tracé,
le Sam 7 Fév - 2:56
S’il le pouvait, Diablo aurait probablement ronronné. La soirée semble parfaite. En tout cas, à ses yeux, elle l’est tout à fait. Il est rentré. Chez eux. Et Kahaüz est là, c’est tout ce dont il a besoin. Avec lui. Il croque un pop-corn et savoure le caramel. Recette maison. Comme beaucoup de choses. Comme tout ce qu’il peut. C’était un peu inattendu, mais Diablo se plaît vraiment dans la pâtisserie et ce nouveau domaine a peu à peu envahi tout l’appartement. Des livres de cuisines qui popent du néant, coincés entre deux volumes sur les hiboux ou bouquins plus généraux.

En contrepartie, on peut dire que les hiboux ont envahi le monde de la pâtisserie, ou en tout cas l’univers de la petite boutique. Au point qu’on la surnomme « la Pâtisserie des Hiboux » dans le voisinage. Nom officieux qui n’a absolument pas démérité depuis que Diablo se retrouve à sa tête. Mais il ne néglige pas le reste. Non. Jamais. Disons juste que les hiboux ont tendance a se glisser un peu partout, discrètement. Et que lorsque vient l’automne et les décorations thématiques, c’est une avalanche. Kahaüz a mangé, littéralement, des hiboux de tous les goûts et toutes les formes imaginables. Ce qui aura créé quelques silences assez gênants au début. Depuis, l’homme accueille chaque nouveau prototype comme beaucoup de choses… juste à sa façon. C’est juste Kahaüz. Et Diablo aime ce Kahaüz. Tout Kahaüz. Son être entier. Sans concession.

Terriblement bien installé, ce dernier laisse d’ailleurs sa tête se poser sur l’épaule de son colocataire (car, il semblerait, principe élémentaire de son existence, même en grandissant, il reste bien plus fin et petit). Le jeune homme contemple les premières images avec un petit pincement, le héros lui ressemble, en quelque sorte. Et il sait parfaitement qu’il est plus poli de ne pas parler pendant un film, mais il ne résiste pas à converser avec Kahaüz avant que ce dernier ne pique du nez.

▬ Je suis content d’être rentré.

C’est presque comme s’il lui avait soufflé qu’il lui avait manqué. Et bien sûr qu’il lui a manqué. Mais c’est juste si évident. Depuis leur rencontre, ils ne s’étaient presque plus quittés. Sauf… en revenant ici. Et ce long long noir et cet immense vide qui avait tout séparé. Jusqu’à ce qu’il le retrouve. Et qu’il respire à nouveau. Diablo remue ses orteils à travers ses chaussettes et se penche pour attraper sa boisson. Sur la table basse trône tout ce qu’il faut : de l’eau (car c’est plus sain) et du diabolo formule maison (et bien sûr, tout ce qu’il faut en verres colorés).

C’est peut-être assez tordu, mais Diablo a cette sorte d’attirance, pour toutes ces choses qui sont comme des blagues envers lui-même… la collection des films X-Men repose d’ailleurs sur une étagère. Alors le diabolo le fait doucement rire et il a dû préparer toutes les sortes possibles. Mais il préfère celui à la fraise. Ce qui est tout à fait gamin, il en a conscience. Et la paille qui repose fièrement dans le verre n’arrange rien. Mais oh zut, il s’en fiche.

Diablo sirote donc sa boisson et regarde le film tranquillement un petit moment. Avant de mordiller l’innocente paille et d’avouer, l’air de rien.

▬ Tu sais, je crois que Thalès s’en sort bien.

Et il allait enchaîner sur la possible invitation quand… disons… les choses se compliquèrent un peu plus tôt que prévu.
Afficher la signature en entierRéduire la signature

Diablo préfère survivre plutôt que d'utiliser une couleur.
(Alors il parle juste avec [b]).
Survivre.
Autres comptes : Liam & Play.
Rôle : Technicien
Situation : J14P2. Base. Avec Cydna. J15 (fin). OPP'4. Bas-fonds.
Particularités : Ex-diablotin (J15). Assez grand, peau mate, yeux dorés, cheveux bruns aux pointes rouges.
Messages : 306
Date d'inscription : 06/01/2013
Toasts : 75
Voir le profil de l'utilisateur http://www.esquisse-rp.com/t1323-la-boite-a-outils-de-diablo
Commenter
avatar
Le hibou menaçant
Le hibou menaçant
a tracé,
le Mar 3 Mar - 16:22
Les premières images du film apparaissent et l’homme les regardait comme à son habitude, l’air totalement neutre. Comme si la prouesse des images de synthèse ne l’atteignait même pas. Il ne réagit même pas lorsque Diablo posa sa tête sur son épaule. On ne pouvait pas dire que c’était une force de l’habitude, mais il s’en contre-fichait en fait.

« Je suis content d’être rentré.
- Hn. »

Et ce sera sa seule réponse. Pas de “Moi aussi” ou de “Je m’en fiche” ou un quelconque “Tu m’as manqué”, n’en déplaise aux voisines qui aiment fantasmer sur la relation entre les deux hommes. L’homme n’avait pas changé là dessus, personne ne pouvait vraiment savoir s’il se fichait royalement de la présence ou non du jeune homme ou s’il était mort d’inquiétude lorsqu’il partait plus d’une journée de la maison. Et en réalité, ce n’était ni l’un, ni l’autre.

Le film continuait à défiler, Harold venait tout juste de retrouver “son” dragon, ligoté dans la forêt. Il voulait le tuer, il allait le tuer. Mais non. Il le détacha. L’homme en arqua un sourcil. Il ne comprenait pas ce genre de considération. D’autant plus qu’il veut être accepté de son village, pourquoi épargner le dragon ? Si c’était lui il--

« Tu sais, je crois que Thalès s’en sort bien. »

L’homme se crispa à l’énonciation du prénom “Thalès” et regarda vers Diablo, délaissant ses questionnements existentiels que pouvaient relever le film.

« “Thalès” ? Comment ça, “Thalès” ? Le “cyantifique” ? Pourquoi parler de lui ? »

L’expression toujours neutre, mais un poil plus sévère, l’homme ne pouvait toujours pas encadrer ces hommes de “cyances” qui se sont amusés avec eux. Ce n’était pas vraiment de la colère qui était dans sa voix - quoi qu’un peu tout de même - c’était de l’incompréhension. Une incompréhension doublé d’un soupçon d’inquiétude.
Afficher la signature en entierRéduire la signature

Kahaüz vous menace en #E02D2D
Une exquise désolation rouge.
Autres comptes : Cydna du Lac ; Imogen ; Sacha ; Tzòker
Rôle : Vagabond
Situation : Aucune
Particularités : Aucune
Messages : 128
Date d'inscription : 22/01/2014
Toasts : 14
Voir le profil de l'utilisateur http://www.esquisse-rp.com/t1266-kahauz-o
Commenter
avatar
Le brisé
Le brisé
a tracé,
le Lun 9 Mar - 18:49
Comment ça, que quoi, Thalès ? Diablo lève à son tour les sourcils de son verre et se détourne du film. Sourcils arqués, lèvres entrouvertes, il interroge du regard son colocataire. Avant de tilter que l’interrogé dans l’affaire, c’est lui. Il se racle la gorge, machinalement. Pourquoi parler de Thalès ? Eh bien c’est évident car… Minute. Avait-il oublié de mentionner ce petit détail ? Non, non, il lui avait bien dit avant de partir. Il en était quasiment certain. Presque. À 99% pourcents. Hm. Le dernier pourcent était vilain. Que faisait-il là. Il ne devait pas être là. Pas d’erreur. Il lui avait bien dit, hein ? Le doute. Il est affreux ce doute. Et il ne le lâche plus, maintenant.

Diablo déglutit et doucement, pose son verre sur la table basse. Pas d’accident. Sage précaution. Qui a dit qu’on ne mûrissait pas en grandissant ? Il est plus sûr, maintenant. Même si, là, présentement, il se sent un peu mal. Les choses allaient vraiment, vraiment… être un peu plus compliquées. Ce n’est plus un terrain glissant, là, c’est une patinoire.

▬ Je… je ne te l’avais pas dit ?

Et oh, bon sang, il est terrible. Le regard de Kahaüz. L’homme tout entier. Sa voix. La pression. Les fines particules de colère qui se fichent dans sa peau comme des éclats tranchants. Avec cette finie couche d’inquiétude.

Non. Non. Diablo ne veut pas.

Il s’est redressé, s’est tourné vers son colocataire, et ses mains reviennent tout à fait lui, se dressent un peu devant, comme le plus fin des boucliers.

▬ Tu sais, mon séjour… C’était pour ça.

Cette destination. Les cadeaux dans sa besace. Cet objectif, de se retrouver tous. Kahaüz devait savoir. Non ? Diablo respire un grand coup, repose doucement ses mains sur ses genoux repliés. Ce n’est pas le moment de reculer.

▬ Je suis allé voir Thalès. Et il va bien.

Sa voix est ferme, posée, décidée.

▬ Et il s’appelle Théo, en vrai.

En vrai, hein… Si certains n’avaient jamais changé, d’autres n’avaient pas hésité à s’en détacher, violemment, comme on arracherait une pustule particulièrement répugnante. Diablo ne l’avait pas arraché, lui, il se contentait de gratouiller. Et ne pouvait définitivement pas, au fond. À la maison, ça restait Diablo. Et son prénom là dehors, sonnait si bizarre, si étrange. C’était juste le prénom que lui avait donné ses parents. Parents bien loin. Jamais été vraiment proches, en réalité. Ce prénom était loin aussi, même s’il était sur ses papiers… et que Diablo en avait conservé le D.

▬ Il va bien, répète Diablo comme pour s’en convaincre lui-même.

Sa voix se radoucit, il recule dans le canapé, comme assuré que le danger est passé. Ou décidé à poursuivre son idée.

▬ Je vais bien, donc il va bien, tu vois ?

Il remontre ses mains. De nouveau, ça ne semble pas être un très bon argument. Mais là, tout de suite, c’est le seul qu’il a. Alors de toutes ses forces, il fixe Kahaüz droit dans les yeux. Et essaye de ne pas se rouler en boule. Il a grandi, bon sang.
Afficher la signature en entierRéduire la signature

Diablo préfère survivre plutôt que d'utiliser une couleur.
(Alors il parle juste avec [b]).
Survivre.
Autres comptes : Liam & Play.
Rôle : Technicien
Situation : J14P2. Base. Avec Cydna. J15 (fin). OPP'4. Bas-fonds.
Particularités : Ex-diablotin (J15). Assez grand, peau mate, yeux dorés, cheveux bruns aux pointes rouges.
Messages : 306
Date d'inscription : 06/01/2013
Toasts : 75
Voir le profil de l'utilisateur http://www.esquisse-rp.com/t1323-la-boite-a-outils-de-diablo
Commenter
Contenu sponsorisé
a tracé,
Commenter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum