Chapiteau de cirque •• Jonglages.

avatar
Le cadavre ambulant
Le cadavre ambulant
a tracé,
le Jeu 4 Juin - 20:56
Un chapiteau de cirque se dressant seul dans un terrain vague délimité par des barrières en barbe à papa semblables à celles de la Base. Des ruines tout autour. Le silence. Le yacht se trouve à quelques centaines de mètres de là. Un petit camp a été installé à l'intérieur avec quelques lits.




Je m'étais allongé dans un matelas inconfortable et je m'étirais. La couverture qui recouvrait ma carcasse en décomposition était douce et très chaude. Je m'enroulais dedans et tentait d'oublier le silence et le bruit qui m'entouraient. Trenca était partie aider les autres, j'étais resté pour me reposer.

Je repensais avec douleur à ce qui s'était passé au Phare. Des disputes, ma folie, du sang, du feu, des cris. Et la fuite. Ce moment était magnifique, si je le peux, je tenterais de l'écrire, de tenter de mettre des mots à ce que j'ai ressenti. Mon coeur s'envolait dans de nouvelles dimensions, le temps s'arrêtait, une fragrance de rose, ou douce en tout cas, dans le vent qui soufflait sur nos joues lorsque nous quittions la grande tour lumineuse. Une main que je n'arrivais pas à lâcher, une main trop chaude que je ne pouvais abandonner pour retrouver la froideur de ce monde hostile : rester quelques instants de plus dans ce monde idyllique, oublier, oublier.

Et nous voilà ici. Tout ce qui s'est passé depuis reste flou dans ma tête. Légère migraine, yeux qui me font mal. Je les garde fermés pour ne pas m'introduire dans ce monde auquel je n'ai plus l'impression d'appartenir. On dirait que je ne suis devenu qu'un lit, qu'un microcosme dans un macrocosme géant. Après tout, ce n'était pas comme si cela me dérangeait. Je préférais rester invisible et ne pas faire fonctionner ce corps décadent.

Finalement, après une éternité rapide, je me redressais. Une idée vint toquer à ma porte et je la fis rentrer dans le désastre de ma conscience. Un des rigolos à blouse blanche se trouvait à quelques mètres de moi. Lorsque mes jambes se relevèrent et portèrent tout mon poids de nouveau, je grimaçais de douleur. Mais il fallait tenir bon encore quelques instants, tenter de vivre et de ne faire comme si de rien n'était pour ne pas aggraver ma situation. Et puis, il fallait mieux profiter de ces moments de répit, car ma décadence reprendrait peut-être très vite. Ma main cassée vint toucher l'épaule du cyantifique, et il se retourna. Un sourire.

« Vous pensez pouvoir faire quelque chose pour mon corps ? Je n'en ai plus pour longtemps, et j'aimerais prolonger mon espérance de vie de quelques jours. J'aimerais pouvoir passer plus de temps ici ... Mais gardez ça pour vous, ne dites pas à Trenca que je vous ai demandé de l'aide. »




Résumé : Titus réfléchit à sa condition et aux évènements du Phare sur un lit et décide d'aller voir un cyantifique pour lui demander de l'aide concernant son corps.
Afficher la signature en entierRéduire la signature


Fuyons.
Autres comptes : Robyn & Emi.
Rôle : Explorateur
Situation : Deviens un cyantifique avec Mendeleïev.
Particularités : Cheveux blancs avec racines noires, corps couverts de fissures (et bras gauche à moitié disparu), longue cape.
Messages : 182
Date d'inscription : 19/10/2014
Toasts : 68
Voir le profil de l'utilisateur http://xltern.tumblr.com/chara
Commenter
avatar
Les fous de la fiole
Les fous de la fiole
a tracé,
le Jeu 4 Juin - 22:26
Watson (James, pas John) attendait patiemment près d'un curieux bâtiment en toile salie par le temps. Perdu dans de sombres calculs, le membre de la coalition rebelle des cyantifiques eut un léger sursaut d'épaules lorsqu'il sentit quelque chose lui toucher l'épaule. Oh, c'était ce jeune homme qui partait en morceaux. Triste destinée que lui avait réservé l'Esquisse. Watson écouta attentivement sa question puis le dévisagea d'un air désolé.

« Vous devriez trouver de quoi consolider vos membres. Des bandages pourraient suffire à vous maintenir le corps en place... ou du moins, ce qu'il vous reste. Outre cela, nous pourrons sans doute trouver quelque substance pour recoller vos morceaux. »
Afficher la signature en entierRéduire la signature

Admirez notre magnificence ! ♥
Situation : Aucune
Particularités : Aucune
Messages : 107
Date d'inscription : 08/06/2013
Toasts : 27
Voir le profil de l'utilisateur
Commenter
avatar
Le cadavre ambulant
Le cadavre ambulant
a tracé,
le Sam 6 Juin - 21:54
Je vis l'homme, Watson, il me semble, me regarder dans les yeux avec un léger sourire désolé. Il devait certainement avoir pitié de moi. Pitié de cette coquille fêlée qui peinait à rester debout, qui peinait à rester entière et à ne pas se briser en mille morceaux pour ne rien laisser derrière. Ce corps n'aura inspiré que pitié autour de moi, j'ai l'impression. J'aimerais qu'on ne regarde pas que mon corps. Si seulement quelqu'un ... pouvait me comprendre.

« Vous devriez trouver de quoi consolider vos membres. Des bandages pourraient suffire à vous maintenir le corps en place... ou du moins, ce qu'il vous reste. Outre cela, nous pourrons sans doute trouver quelque substance pour recoller vos morceaux.
- J'avais pensé à de la gelée qui pourrait peut-être rattacher mes membres ensemble, mais j'avais plutôt peur des ... effets secondaires, donc j'ai préféré ne rien tenter. Je vais aller chercher des bandages. Mais, dites-moi, n'y a-t-il donc jamais eu de cas comme le mien dans l'histoire de l'Esquisse ? »

Longue inspiration. Je sentais mon coeur battre si fort que je sentais ma carcasse s'effriter encore un peu plus. Mes yeux glissèrent pour la première fois depuis longtemps vers mes bras, mes jambes. Mes jambes étaient barbouillées de longues fissures béantes, tandis que mes bras commençaient déjà à se disloquer. Je grimaçais. Combien de temps ?




Résumé : Titus demande à Watson si quelqu'un a eu la même chose que lui et regarde son corps et les fissures qu'il possède.
Afficher la signature en entierRéduire la signature


Fuyons.
Autres comptes : Robyn & Emi.
Rôle : Explorateur
Situation : Deviens un cyantifique avec Mendeleïev.
Particularités : Cheveux blancs avec racines noires, corps couverts de fissures (et bras gauche à moitié disparu), longue cape.
Messages : 182
Date d'inscription : 19/10/2014
Toasts : 68
Voir le profil de l'utilisateur http://xltern.tumblr.com/chara
Commenter
avatar
Les fous de la fiole
Les fous de la fiole
a tracé,
le Lun 8 Juin - 23:33
Watson considéra le jeune homme brisé, l'air songeur. Oh, oui, il en avait vu, des êtres ravagés par l'Esquisse. Mais jamais la métaphore n'avait été rendue aussi réelle qu'aujourd'hui.

« Nous avons déjà pu rencontrer des spécimens de votre genre, où leur corps s'était changé en une autre matière très handicapante. Vous en rencontrerez d'autres, sans doute... On n'a pas encore trouvé de technique fiable pour arranger ça. La seule solution, pour l'instant, serait de se jeter dans une Tempête... Vous savez ce que c'est, au moins ? »

Parfois, Watson aimait à s'épancher dans des discours pas forcément compréhensibles pour la plèbe (surtout si cette dernière était fraîchement arrivée).
Admirez notre magnificence ! ♥
Situation : Aucune
Particularités : Aucune
Messages : 107
Date d'inscription : 08/06/2013
Toasts : 27
Voir le profil de l'utilisateur
Commenter
avatar
Le cadavre ambulant
Le cadavre ambulant
a tracé,
le Sam 27 Juin - 16:59
Je voyais l'homme songer quelques instants, peut-être occupé à me considérer, à voir les fissures, à voir l'état dans lequel je risque de terminer. Je n'aime pas ça. Je n'ai pas envie qu'on me regarde et qu'on se prenne de pitié pour moi, moi qui vais bientôt m'arrêter de respirer et me disloquer dans les airs en une traînée de poussière ... Mais, d'un autre côté, si j'étais à sa place, n'aurais-je pas été pris de pitié pour la tragédie qui se serait offerte à mes yeux ?

« Nous avons déjà pu rencontrer des spécimens de votre genre, où leur corps s'était changé en une autre matière très handicapante. Vous en rencontrerez d'autres, sans doute... On n'a pas encore trouvé de technique fiable pour arranger ça. La seule solution, pour l'instant, serait de se jeter dans une Tempête... Vous savez ce que c'est, au moins ?
- Oui, j'ai trouvé un carnet possédant des informations sur l'Esquisse dans le phare. Je n'ai pas vraiment eu l'occasion d'en parcourir les pages, mais il me semble bien avoir vu des informations sur les Tempêtes. Je préférerais ne pas avoir recours à cette méthode, elle doit être trop dangereuse. » J'étais légèrement déçu de ne pas savoir quoi faire. « Merci tout de même pour ces renseignements, je vais aller explorer un peu plus la ville. »

En lui faisant un signe de la main, je quittais le cyantifique pour récupérer mes affaires, laissées sur le matelas. Un stylo, le carnet du phare, la photographie trouvée hier. Mes seules possessions. Tristesse ...

Je partis ensuite du camp et me dirigeait vers le cœur de la ville, avec une certaine envie d'en découvrir plus et de rencontrer d'autres gens tout aussi perdus que moi.

Résumé : Titus remercie le cyantifique et décide de partir pour aller explorer la Ville.
Afficher la signature en entierRéduire la signature


Fuyons.
Autres comptes : Robyn & Emi.
Rôle : Explorateur
Situation : Deviens un cyantifique avec Mendeleïev.
Particularités : Cheveux blancs avec racines noires, corps couverts de fissures (et bras gauche à moitié disparu), longue cape.
Messages : 182
Date d'inscription : 19/10/2014
Toasts : 68
Voir le profil de l'utilisateur http://xltern.tumblr.com/chara
Commenter
Contenu sponsorisé
a tracé,
Commenter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum