[Manoir - couloir random] Le pouvoir de l'amitié

avatar
Le littéraire
Le littéraire
a tracé,
le Mer 8 Juil - 15:16
Râlant, à bout de souffle, les muscles endoloris, je laisse enfin tomber Dolly, avant de m'étaler moi-même par terre. Qu'on ne m'y reprenne plus à vouloir aider les gens. Trop fatigant.
Combien de temps on a passé dans cette foutue gare, à chercher une sortie ? Iris, elle, elle s'en fout, c'pas elle qui a porté l'autre belle au bois dormant sur tout le chemin ... Il va m'entendre celui-là ...
Mais enfin, ENFIN, nous voilà revenu dans un des couloirs du manoir ... ce foutu manoir ... je commence à plus le supporter, c't'endroit. C'est psychologique, j'y peux rien.

« Arrrrrrrrrrrrgh ... Réveille-moi quand le cauchemar sera terminé. Et si j'entends encore quelqu'un me parler du pouvoir de l'amitié ou de ces conneries, je l'atomise. »

Résumé:
Revenus de la Gare Muette, Ervin, Iris et Dolly arrivent dans le couloir. Ervin, qui portait Dolly, le lâche et se laisse tomber à terre, avant de râler, comme à son habitude.
Afficher la signature en entierRéduire la signature

Ervin vous insulte en #276c69





Merveilleuses Tartyflettes:





Vive la littérature (nom de dieu) !
Autres comptes : Striky/Mark/Turner
Rôle : Soutien
Particularités : Yeux rouges, air grognon, long manteau noir.
Messages : 153
Date d'inscription : 11/05/2014
Toasts : 79
Voir le profil de l'utilisateur
Commenter
avatar
La candide
La candide
a tracé,
le Ven 10 Juil - 1:40
Ses pas s'emboîtent presque dans ceux d'Ervin, jusqu'à ce que son ami s'arrête au beau milieu d'un couloir. Surprise, la jeune fille le regarde larguer son fardeau sur le sol. Essoufflée ? Elle ignore presque à quel point elle l'est, du haut de ses deux jambes qui ne tiennent debout que par miracle. Elle a fait fi de la couleur qui étreignait ses jambes et sa conscience pour finalement sursauter et s'apitoyer lorsque le jeune homme aux cheveux bleus rencontre la dureté du bois. Quand cette ironie aura-t-elle une fin ? Heureusement, Dolly semble ne rien avoir de grave.

« Arrrrrrrrrrrrgh ... Réveille-moi quand le cauchemar sera terminé. Et si j'entends encore quelqu'un me parler du pouvoir de l'amitié ou de ces conneries, je l'atomise. »

Et puis, malgré ce qu'il dit, Ervin l'aidera sûrement à l'emmener jusque dans un lit dans lequel ils pourront le surveiller en discutant non loin. Comme des amis. Parce que maintenant, elle le sait, elle a au moins réussi quelque chose. Elle n'est pas tombée du balcon pour rien.

« Au moins, nous avons réussi ! » s'exclame-t-elle tandis qu'elle s’assoie à côté de lui pour reprendre son souffle deux bonnes minutes.

Ervin est à elle. D'une façon ou d'une autre, elle a le sentiment qu'elle n'aura plus besoin de lui courir après. Naturellement. Au bout de plusieurs jours, Iris a compris que c'est plus facile ici de « sauver » les gens.

Ses yeux repèrent un instant le paysage. Ils sont bien dans le Manoir, cet endroit où bientôt tout le monde se réunira de nouveau. Avec un, voir deux invités de plus à la table si Dolly reprend conscience. Elle se relève assez douloureusement pour entrer quelques instant dans une pièce voisine, une sorte de débarras dont la toiture s'est effondrée - ce qui en fait une salle inutile. Heureusement, il y a à l'intérieur quelque chose qui pourra plaire à Ervin.

« Nous pouvons partager ça ensemble, maintenant.. » propose-t-elle après avoir posé un paquet de gâteaux à peu près aussi grand qu'Iris contre le mur. Parfois, les choses sont disproportionnées, mais dans un bon sens…

Au beau milieu de ce couloir plutôt large, elle s'assoie et commence à ouvrir ce qui a au moins de quoi rassasier une classe d'école primaire. Allez, Ervin, les brioches à la fraise, ça devrait te plaire, non ?

En tout cas, pour une fois, Iris ne se fait pas prier pour attaquer la première. Savourer en silence.

Spoiler:

Résumé : Iris a suivi Ervin, toujours blessée, jusqu'à cet endroit. Elle s'étonne lorsqu'Ervin se débarrasse de Dolly, vérifie qu'il n'a rien, puis s'assoie un peu, se relève pour chercher un paquet de gâteaux géants dans la pièce d'à côté... et propose à Ervin de manger des brioches à la fraise ensemble. Elle profite pour en prendre une et manger.
PS : Cherche le zeugma dans ce post, si tu ne l'as pas trouvé à la première lecture ♥
Afficher la signature en entierRéduire la signature

Iris fait la bonne samaritaine en #BDB2D8, ou thistle pour les flemmards.
Tu es mon ami.. n'est-ce pas ?
Autres comptes : Eelis, Ambros Hummer, Thalès, Trenca et Al
Rôle : Soutien
Situation : Essaie d'aider comme elle peut en Ville.
Particularités : Aucune
Messages : 264
Date d'inscription : 30/03/2014
Toasts : 75
Voir le profil de l'utilisateur http://www.esquisse-rp.com/t1272-iris-listz-oo-je-trouverai-a
Commenter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum