Duel jurassique de chihuahuas : le rapide renard calamiteux saute au-dessus d'un crustacé fainéant

avatar
Invité
Invité
le Mer 17 Fév - 11:35
Notre Flood se meurt, camarades ! Nous devons réagir !

/tend un bloc d'encre entièrement naturel et sain - et étrangement rouge - aux volontaires pour qu'ils fassent acte de présence/.
avatar
Messages : 1026
Date d'inscription : 18/06/2012
Voir le profil de l'utilisateur
le Mer 17 Fév - 14:10
*trempe une plume dans le bloc d'encre*

Les amis, nous nous sommes fait repérer ! Le Monde a écrit un article sur le ship.

J'ignorais ça venait de X-Files !


#B0CC99 ou #667f53

Fansong Striky x Anna par Striky herself **





avatar
Invité
Invité
le Jeu 18 Fév - 8:27
/fait signer Annabelle avec un sourire rassurant local/

Ciel.
J'ai été traumatisée de nombreuses fois au cours de ma lecture, mais la justification sur le "couple" Hagrid/Snape est... magique. Ça donne presque envie de faire un sujet sur Esquisse du même genre, tiens. "Pourquoi supportez-vous tel ou tel ship, pourquoi ce ship est-il naturel à vos yeux, etc.". Vu notre proportion locale à la chose, ça pourrait donner un topic intéressant. êê

(par contre, si y a des choses sympathiques dans l'article, comme d'habitude, la trop grande généralisation et le ton "de loin" m'agacent un poil... vous savez, sur Esquisse, quand le Ship du moment tient la main de son camarade, 80% des shippers manquent d'hyperventiler.)
avatar
Messages : 1026
Date d'inscription : 18/06/2012
Voir le profil de l'utilisateur
le Jeu 18 Fév - 13:34
Ah, je suis pour la création d'un topic sur le ship ! C'est un sujet qui revient pas mal sur la taverne et en privé, ce serait cool de le concrétiser.

(c'est vrai que ça aurait été cool de montrer des côtés plus subtils, mais ça fait moins "délire bizarre et incompréhensible")(Pixels est pas mal comme rubrique en général, je trouve)


#B0CC99 ou #667f53

Fansong Striky x Anna par Striky herself **





avatar
Invité
Invité
le Jeu 18 Fév - 13:40
Aah, cet article ! Je suis tombée dessus par hasard en faisant un tour du site du Monde... Et je me suis également empressée de le partager à tous mes compagnons shippers. 8D

(D'ailleurs, du coup, je suis allée voir l'épisode de South Park Tweek x Craig... C'était n'importe quoi, comme d'habitude, mais c'est ça qui est drôle.)

J'approuve le sujet sur le ship ! Ça serait plutôt drôle de pouvoir défendre ses ships préférés en argumentant (ou du moins en faisant semblant d'avoir des arguments) dans des paragraphes passionnés (aka messages dépassant les deux lignes de texte). Et d'ailleurs, si vous avez besoin d'autre tarty' de ship (comme celles en formes de cœur que j'avais faites…), j'ai toujours le psd et je peux facilement changer les noms. êê
avatar
Invité
Invité
le Ven 26 Fév - 19:21
(Gloire à ce fameux topic nouveau-né !)(Bien que je ne sois pas la plus calée en la matière, je finirais probablement par y participer. En attendant, vous lire est un plaisir ♥).

Et sinon, ouais, dans la globalité, je trouve cet article nettement plus neutre que la plupart. Ceux sur la Fanfiction par exemple, sont de base assez intéressant, mais les résultats, eh biiiien. Cela sonne pas souvent très très joli. Sauf quand ça vient directement de pratiquants, hélas.

(Mais je suppose que c'est quelque chose d'assez général. Pour ce genre de loisirs, hu. Comme, ciel, ce fameux article sur les "Meuporg" de télé-matin. Bien que ça, c'était le pire du pannier, le monsieur savait même pas prononcer correctement le nom de son sujet, ça laisse rêveur...)(Et Drew m'y fait penser, c'est aussi un peu pareil quand on voit ce genre de phénomène traités dans une série. C'est souvent parodique, et si ça me fait sourire/que je suis quand même contente qu'on en parle, souvent, avouons-le... c'est pour se moquer "gentiment" de la chose. Ce que je trouve jamais cool pour ceux qui aiment ça. On est pas tous des espèces de satanistes ou d’extrémiste qui ne pensent qu'à ça.)(... /planque Esquisse sous le tapis, et ses nombreuses pensées d'obsédée mono-maniaque sur le forum.)(/pleure/).


Sinon, pardonnez cette note de fin sauvage mais... Je devais le quoter quelque part.

"Résumé : Iris propo-- impose à Play de l'aider et ils vont ensemble dans les conduits d'aération et...."

Ce résumé vend. Du rêve. Et à deux niveaux à la fois. Le tout début, sublime, digne d'Iris. Et la fin, que Play a tellemennnnt envie de commenter mais que je réduirai au silence. Et côté joueuse, je voulais juste dire que, purée... les résumés en bas de post's d'Esquisse sont parfois juste, tellement, magiques.
avatar
Invité
Invité
le Mer 23 Mar - 14:52
Je sais pas où poster ça donc je le fais ici... Oui, ça a probablement pas un grand intérêt mais comme c'est le sujet du flood je fais ce que je veux mouhahaha. (Et de toute façon, si vous venez lire le flood c'est que vous avez du temps à perdre.)
Bref, tout ça pour dire qu'aujourd'hui, j'ai rp... Au lycée. Dans la salle multimédia, en attendant d'avoir théâtre. Au moins, ça occupe...
avatar
Non, non, c'est bien plus beau lorsque c'est inutile !
Personnages : Kaoren, Penrose
Messages : 323
Date d'inscription : 22/09/2015
Voir le profil de l'utilisateur
le Sam 26 Mar - 21:35
Parbleu, il ne sera pas dit que j'ai laissé le flood se mourir !
Ni les toasts s'échapper !
C'est donc avec plaisir que j'ai l'honneur de vous partager un poème épique que j'avais composé au sujet d'un rêve que Scotwill nous avait raconté, une fois, sur la Taverne. Je suis sûr que même lui ne s'en souvient plus, et c'est pourquoi j'ai inscrit cette archive dans l'encre, que cette fabuleuse histoire soit retranscrite à jamaiiiiiiiiis !
Et je le range ici parce que j'ose pas en faire une offrande.

L'épopée de Scotwill :

Oyez sans négliger une lettre, lecteurs,
Le conte épique des songeries d'un rêveur!
Scotwill, la nuit dernière, eut drôle conception,
Vision d'un monde en lui, et digne d'attention.

Prémisses au délire, il est assis en cours.
Lors, tout va pour le mieux, la journée suit son cours,
Repos des éléments, nul typhon ne se lève,
C'est sous un ciel brillant que la journée s'achève.
L'épanoui Scotwill, lors et sans modérer,
Fi faisant des devoirs, s'offre de délasser
Son esprit dans la salle où son club a pris pied:
Palais parmi les lieux si nul autre ne sied.
Il faut escalader le magasin Aldi
Pour aller s'y détendre, ainsi va l'ironie.
C'est ni une, ni deux, qu'il s'en va sans répit
Vers la salle flottant là comme par magie,
Dessus le magasin, duquel nul ne demande
Si c'est là cohérent ou vaut que l'on s'amende.
Mais trêve de dérive, examinons l'état
De Scotwill arrivé à l'issue de ses pas.
C'est alors qu'il peut voir, en tous lieux de la pièce,
Nombre d'Esquisséens, consignés à l'adresse.
Annabelle, Eelis, Cydna, Liam, et j'en passe,
Et partout l'on s'étend, plaisante et se prélasse,
Ainsi qu'il est l'usage ici de l'entreprendre.
Où vient le déclencheur? Vous l'allez tôt apprendre.
Quelqu'un, soudain, révèle avoir, à l'internat,
Omis l'un de ces biens que l'on ne quitte pas.
Dans sa grande bonté, Scotwill offre à ce membre
D'aller récupérer le dit bien dans sa chambre.
Lassé de son aller, il prend donc sa voiture
Pour le retour, mais le choix est-il des plus sûrs?
C'est derrière un rideau qu'il faudra manœuvrer
Et prouver sa prudence en ne faisant chuter
Tables et tabourets obstruant le chemin.
Grand maître du volant dans l'espace restreint,
Il n'érafla pas plus le meuble que la peinture,
Et parvint à quitter enfin cette structure
Qui, ne l'oublions pas, se trouve dans les airs;
C'est donc sans transition que se poursuit l'affaire.
Sur le parking, bien stupéfait de s'y trouver,
Scotwill, sans véhicule à réquisitionner,
Se gage d'être preste à tracer son chemin,
Pour que ses amis ne partent d'ici la fin.
Mais, destin, grand joueur, tu ne l'entends ainsi.
Il faudra à Scotwill, à pieds et sans répit,
Traverser un parking d'insensées dimensions.
Voyez Olive et Tom: Juste comparaison.
L'intrépide et dément alors court effréné,
Sans espoir de succès, pourtant, déterminé,
Sans craindre nul obstacle à ressurgir du fiel,
Sans demander miracle à la grandeur du ciel.
Pareille abnégation n'est laissée sans merci,
Et l'on vient exaucer ce dont il fait tant fi.
Dans un drift imposant se présente la chose:
Son surveillant arrive, et dit: "Je te dépose!"
Au volant d'une voiture "Renault" marquée.
Dans une allure fière, ils vont sans atrophier
Les flammes du moteur, dépassant les deux cent.
C'est véritable exploit, d'une Clio venant.
Et enfin ils y sont, destination finale:
Le magasin Aldi. Oui, voici tant de mal
Pour trouver l'arrivée à leur point de départ.
Mais c'est terme valable à Scotwill, qui repart
Escalader le lieu jusqu'au rideau d'entrée.
Quelle mouche le pique s'il ne détient l'objet
Qui justifiait sa quête et fit son épopée?
Sans laisser un seul songe au vrai de ces pensées,
La tête la première, il entre dans la pièce,
Convaincu de pouvoir en finir en vitesse.
Le rideau traversé, il aperçoit deux flounes,
Sans doute avec leur mère, à suivre Sailor Moon.
Plus rien ne concordait, que cherchait donc Scotwill?
Pourtant, rien ne l'arrête. Imperturbable, il file
Reprendre sa voiture... Oui, oui, celle-là même
Qui avait disparu, la voici, post-mortem,
À luire dans la salle en trésor convoité.
Scotwill en prend donc le volant sans hésiter,
Et, droit en direction du Soleil qui se lève,
S'élance hors du rideau, de la salle et du rêve.

Comment flottait le club? Qui y rencontra-t-il?
Que lui demanda-t-on pour tant d'efforts futiles,
Sans qu'il n'ait renoncé, malgré l'âpre destin
Qui guettait sa venue, obstruant son chemin?
Comment, de sa voiture, a-t-il pu en venir
À courir un parking semblable à un empire?
Et, quand le surveillant le reprit pour qu'il file,
Pourquoi ce demi-tour? Comment le pouvait-il?
La théorie la plus probable impliquerait
Que la dernière auto' était en fait l'objet
Qu'il lui fallait chercher. Mais lors, pourquoi sortir?
Avait-on tout omis quand on vint le quérir?
À la fois la raison, la voiture et leurs clés?
On aurait envoyé le pion pour retrouver
Le pauvre s'en allant vers sa quête sans fin?
Mais si tel est le cas, comment, puisqu'à la fin,
Scotwill reprend la caisse et part vers l'horizon,
Comment le demandeur trouva-t-il sa raison
De demander qu'on l'aide à reprendre ce bien
Qu'il voit ensuite fuir alors qu'il lui revient?
En héroïque aventurier, notre Scotwill
Aurait-il décidé, devant l'effort futile,
De punir l'étourdi qui l'amena si loin,
Le privant de son dû, quoiqu'en en prenant soin?
Pertinentes questions qui nous hantent l'esprit...
Réponses égarées au bon gré de l'oubli...




Les tarty's du temps où on en avait:





avatar
Invité
Invité
le Sam 26 Mar - 21:44
Ciel. Déjà que le jour-j on devait pas comprendre grand chose à ce rêve, raconté de cette façon c'est épique.... Moi, je suis pour que tu racontes ainsi d'autres épopées épiques, qu'il s'agisse de rêves, d'histoires inventées, ou de résumés de RPs pourquoi pas ! :>:
avatar
Invité
Invité
le Sam 26 Mar - 21:49
J'ai essayé de lire, mais je suis pas sûre d'avoir compris grand chose… Tu devais vraiment t'ennuyer Kaori, non ?
avatar
Non, non, c'est bien plus beau lorsque c'est inutile !
Personnages : Kaoren, Penrose
Messages : 323
Date d'inscription : 22/09/2015
Voir le profil de l'utilisateur
le Sam 26 Mar - 21:57
Boh, c'était une époque où je versifiais tout et n'importe quoi. Tandis que maintenant, je... versifie tout et n'importe quoi.

J'ai aussi une éloge versifiée d'Eelis, si je la retrouve...




Les tarty's du temps où on en avait:





avatar
Invité
Invité
le Sam 26 Mar - 22:37
Certaines choses ne changent pas /patpat

JE VEUUUUX. Et on demande à Anya de la lire en audio
avatar
Invité
Invité
le Sam 26 Mar - 23:49
J'ai rien compris à ce qu'il se passe, je poste juste pour les toasts /crèvefortement
avatar
Invité
Invité
le Sam 26 Mar - 23:51
...Ervin, c'est mal voyons mon enfant fais au moins semblant

Dans ce cas, je propose un super sujet de conversation. Philosophique et tout.
À votre avis, pourquoi on cherche des toasts ? Pourquoi pas des tartines... ?
avatar
Invité
Invité
le Dim 27 Mar - 0:12
Parce qu'il y a un grille-pain dans la zone cachée du staff ? Non ? … Bah il y a quoi, alors ? °W°
avatar
Invité
Invité
le Dim 27 Mar - 0:16
Tch tch. Ça veut grapiller des informations de façon totalement innocente à ce que je vois.

Moi, je propose de travailler sur le sens du mot toast... TOAST, comme Tétraèdre Originaire de l'Arctique Tentaculaire par exemple.
avatar
Non, non, c'est bien plus beau lorsque c'est inutile !
Personnages : Kaoren, Penrose
Messages : 323
Date d'inscription : 22/09/2015
Voir le profil de l'utilisateur
le Dim 27 Mar - 0:18
Au fond, une tartine, c'est un au revoir.
Un au revoir implique que nous nous voyions, au sens propre, ce qui n'est pas le cas. Donc pas de tartine.
Toutefois, le fait que nous ne nous voyions pas implique que nous ne sommes pas les uns à côté des autres.
Le fait que nous ne sommes pas les uns à côté des autres implique que Castor n'est pas assise en face de moi.
Et le fait que Castor soit loin de moi mérite bien un toast !
Et même deux, puisqu'on est dans l'Entracte !




Les tarty's du temps où on en avait:





avatar
Invité
Invité
le Dim 27 Mar - 0:29
avatar
Invité
Invité
le Dim 27 Mar - 0:52
Non mais de toute façon je l'ai déjà vue, la zone du staff, il y a rien d'intéressant dedans. D8

Et puis, qui se soucie de la signification du mot toast ? Tout ce qu'on veut, c'est en avoir ! /crevarde/
avatar
Invité
Invité
le Dim 27 Mar - 1:11
Vous savez, il y a une véritable raison. Réfléchie. Et RP.
avatar
Non, non, c'est bien plus beau lorsque c'est inutile !
Personnages : Kaoren, Penrose
Messages : 323
Date d'inscription : 22/09/2015
Voir le profil de l'utilisateur
le Dim 27 Mar - 11:48
Oyez, mes chers lecteurs ! Saurai-je narrer celle
Du fou qui son plafond repeignait lestement,
Quand un autre arriva, et clama fièrement :
« Accroche-toi au pinceau, j'enlève l'échelle ! »

Cocasse, non ?




Les tarty's du temps où on en avait:





avatar
Invité
Invité
le Dim 27 Mar - 12:12
Une raison réfléchie ? Ça se mange (comme les toast) ?

Zut… Kaori passe aux blagues des échelles. Je crois qu'on est parti pour ajouter au moins trois pages au flood.
avatar
Invité
Invité
le Lun 28 Mar - 22:12
Et juste quand tu dis ça, ça stagne pendant plus d'un jour. :D
avatar
Invité
Invité
le Lun 28 Mar - 22:38
La logique fait peur… Et pour les intéressés, je passe en bonus un petit problème de maths que j'ai déjà partagé à Gunnel et Eelis. ♥

Spoiler:
Al et Pythagore se retrouvent dans un bus…

"Comment ça va, depuis tout ce temps ?
- Bien ! Je suis marié avec Cydna et j'ai trois filles.
- Oh ! Quel âge ont tes enfants ?
- Héhé… Si tu multiplies leurs âges, tu obtiens 36, mais si tu les ajoutes, tu auras le nombre de passager du bus !
- Eh ! Tu ne m'en dis pas assez pour que je puisse les trouver !
- L'aînée est blonde, comme Cydna… ♥
- Ah ! Alors je connais leurs âges !"

Quel est le nombre de passagers du bus et quel âge ont les filles d'Al ?


Dernière édition par Drew le Mar 29 Mar - 18:47, édité 1 fois
avatar
Invité
Invité
le Mar 29 Mar - 16:58
Je euh. Je vais attendre la réponse, tu sais quoi.
Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum