[Garage] Tracer sa route.

avatar
Messages : 1025
Date d'inscription : 18/06/2012
Voir le profil de l'utilisateur
le Jeu 17 Sep - 21:06
« Bon ! Reste plus qu'à chercher un véhicule... J'espère qu'il y en a encore en bon état... »

La réunion avait à peine fini lorsqu'un cyantifique au chapeau de paille m'avait pris par le poignet et m'avait entraînée jusqu'à trouver l'un de ses collègues, qui parlait activement à une femme. Son apparence m'avait frappée : je n'avais encore jamais vu de dessinateur ressemblant d'aussi près à... un ange ? Non, elle avait de petites ailes grises. Et je savais bien que même ici-bas, les anges n'existaient pas. Un peu perdue, je n'osai pas répondre à qui que ce soit. Je ne comprenais pas trop ce qu'il se passait, à vrai dire, jusqu'à ce que le cyantifique à lunettes - Watt, je crois ? -  me signifiât qu'on avait déjà besoin de moi. Je me contentai de hocher la tête à chacune de ses directives. J'avais déjà décidé de m'enrôler chez les explorateurs : tout en me disant que ces cyantifiques-là étaient peut-être dignes de confiance contrairement à leurs collègues, j'avais quand même envie de me tenir loin d'eux le plus possible. J'avais envie de partir à la découverte de l'Esquisse afin de mieux la cerner et, qui sait, de pouvoir offrir aux autres un monde dans lequel vivre en paix. Et aider quelqu'un à dessiner une carte de la Ville me semblait être un bon point de départ.

« Ils pourraient nous aider à choisir, quand même... » ajoutai-je en soupirant à l'intention de ma nouvelle camarade.

Je n'avais a priori aucune idée du type de véhicule qu'il nous fallait. Volant, bien sûr. Je me doutais qu'il devait être aussi confortable et pratique que possible pour que la femme ailée puisse faire une belle carte sans trop de mal. Je déplorais aussi le fait que nous ne soyons que deux pour cette mission : une troisième personne n'aurait pas été de trop pour conduire pendant que je surveillais et protégeais les alentours. D'autant plus que je n'étais jamais allée plus loin que la conduite accompagnée sur le vieux 4x4 de ma grand-mère... Avec un peu de chance, peut-être que l'une de ces machines avait un pilote automatique, mais j'avais l'impression que la technologie esquisséenne était un peu aléatoire.

« Au fait, c'est quoi ton nom ? Moi c'est Annabelle. » repris-je en souriant.

Je fis craquer mes phalanges avant de faire le tour du garage, espérant trouver rapidement quelque chose de convenable.

Résumé:
Annabelle entre dans le garage, se présente puis commence à chercher un véhicule volant.
HRP:
Pardon pour le titre... "tracer", "route", "carte"... tu l'as ? /fuit


#B0CC99 ou #667f53

Fansong Striky x Anna par Striky herself **





avatar
Invité
Invité
le Dim 20 Sep - 23:31
"-Bon ! Reste plus qu'à chercher un véhicule... J'espère qu'il y en a encore en bon état..."

Je me souviens m'être demandée une seconde fois si je n'étais pas toujours en pleine rêverie. Après cette assemblée hétéroclite d'êtres en bien piteux état qui s'était déroulée non loin, je m'étais trouvée par hasard à échanger quelques  mots avec un de ces hommes en cyan ; Quelques banalités, rien de plus. Et lorsqu'il me proposa de servir, après avoir vu mon carnet, "l'intérêt général", en se faisant plus que pressant, je finis par dire oui ; Et je me tenais bientôt appuyée sur un tas de gravats en compagnie d'une autre femme, occupée à balayer du regard ce qui me semblait être un hangar. Un hangar rempli de ce qui ne ressemblait le plus souvent qu'à des épaves ensevelies sous des tonnes de gravats issus d'un plafond effondré.

"-Ils pourraient nous aider à choisir, quand même...

-Je suppose... je pense qu'ils ont d'autres choses à l'esprit."

Je ne savais pas, à dire vrai, si nous allions trouver quelque chose dans le capharnaüm qui s'étendait en plusieurs allées devant nous. Je m'avançais dans l'une d'entre elles, observant au passage les amas de chiffons, cartons et caisses jetées en travers d'étagères qui me rappelaient furieusement celles de mon propre garage. Chez moi...

"-Au fait, c'est quoi ton nom ? Moi c'est Annabelle."

Annabelle... elle était jeune, seize, dix-sept ans au plus, avec un visage expressif, presque jovial en vérité, malgré la fatigue qu'on lisait dans ses yeux, et une jolie chevelure. Je ne m'étais pas formalisée de la couleur ; j'avais vu plus étrange, et mes crayons ne donnaient que du gris sur mes feuilles.

"-Je m'appelle, Céleste. Euh..."

Je crois avoir fait mine d'examiner avec intérêt un jerricane d'huile à moteur pendant quelques secondes, gênée, avant d'être interrompue par un éclat brillant au fond d'une allée, sous une bâche.

"-Tu... tu pourrais venir voir ? Je crois que j'ai trouvé... peut-être. Si ça vole..."

Ça devait être ça. J'écartai la bâche.

Résumé:
Céleste traîne dans le garage à la recherche du saint graal, se présente et finit par en trouver un en bon état. De là à voir à quoi il ressemble... à toi, Anna !
avatar
Messages : 1025
Date d'inscription : 18/06/2012
Voir le profil de l'utilisateur
le Lun 21 Sep - 14:49
Je me retournai en entendant ladite Céleste - c'était joli, peut-être un peu ironique dans son cas - me signaler qu'elle avait peut-être trouvé quelque chose. Je m'approchai d'elle puis poussai un cri d'admiration devant l'engin qu'elle avait découvert. C'était un avion flambant neuf, fait d'une ferraille grisâtre et poussiéreuse gravée d'arabesques et d'ornements floraux. On pouvait distinguer son squelette en bois par endroits, ainsi que des engrenages immobiles n'attendant que d'être enclenchés. C'était un petit avion avec une hélice au bout, les ailes attachées par de solides cordages. Il semblait qu'on pouvait entrer par le toit en verre pour s'asseoir sur l'un des deux sièges en cuir placés l'un derrière l'autre.

« Il a vraiment la classe ! J'espère qu'il n'est pas trop compliqué à conduire... »

On aurait dit qu'il était tout droit sorti d'un roman de science-fiction à l'époque victorienne, mais je n'aurais jamais cru pouvoir en voir un en vrai... et le conduire ! J'avais beau être une bille en aviation, j'avais vraiment hâte d'être aux commandes de cet appareil et de m'approcher du ciel comme jamais auparavant... C'était excitant. En même temps, j'étais nerveuse à l'idée de me retrouver toute seule avec une dessinatrice sans défense à des kilomètres au dessus de la Ville...

« Tu penses que tu seras assez libre de tes mouvements, là-dedans ? Je veux dire... Il faut que ce soit assez confortable pour dessiner, je suppose... »

Parler de dessin était quelque chose d'un peu hasardeux pour moi. Mon talent s'arrêtait à vrai dire aux bonshommes bâton, et encore, mes traits n'étaient jamais tout à fait droits. Du coup, j'avais un peu hâte de voir à quoi ressemblera cette fameuse carte. Après tout, Céleste ne devait pas avoir été choisie au hasard. J'avais beau me méfier des cyantifiques, je devais reconnaître qu'ils semblaient ne jamais rien faire sans être sûrs de leur coup.

Résumé:
Admirative devant leur trouvaille, un avion d'apparence steampunk, Annabelle demande à Céleste si cela lui convient.


#B0CC99 ou #667f53

Fansong Striky x Anna par Striky herself **





avatar
Admirez notre magnificence ! ♥
Messages : 108
Date d'inscription : 08/06/2013
Voir le profil de l'utilisateur
le Lun 21 Sep - 23:47

Des pas se font entendre dans le garage.

Il ne vous est pas difficile de reconnaître les vives couleurs que porte Watt, venu vous rejoindre depuis l'intérieur de la Base - sans doute après être passé s'occuper d'une autre affaire. Pour autant, vous ne vous seriez peut-être pas attendu à ce qu'il vienne accompagné d'une femme aux cheveux violets particulièrement frisés et à la peau noire.

Tous deux ayant rejoint le duo de dessinatrices, la cyantifique rebelle Marie Curie commence à scruter attentivement l'avion aux belles courbes mécaniques, de l'hélice jusqu'aux sièges eux-mêmes, ses doigts glissant silencieusement d'un composant à un autre.

« C'est bon, il va bien ! » conclut-elle, sans même regarder une seule fois ni les jeunes femmes, ni son collègue.
Visiblement satisfait par cette expertise, Watt regarde Marie s'en aller de façon aussi rapide qu'elle était apparue moins d'une minute auparavant.

« Vous devriez donc pouvoir voler, ajoute-t-il ensuite, bien que le risque soit inévitable. En commençant par vous placer à basse altitude, il ne vous sera pas difficile de cartographier la Base et ses alentours. Ce sera plus compliqué, en revanche, pour le reste de la Ville. »

Sans en dire davantage - est-ce de la confiance ou de l'ignorance ? -, l'adulte aux cheveux oranges regarde une dernière fois l'avion des temps anciens avant de hocher la tête et de sortir de l'une de ses poches une cannette de soda, aussitôt déposée dans la main d'Annabelle.

« Ceci servira à me contacter lorsque vous aurez terminé, ou si vous rencontrez des difficultés. Bonne chance à vous. »

Et le voilà qui file vers de nouvelles occupations.



Plus d'explications dans le sujet de la quête !
Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum