[Un peu partout dans la base] Élémentaire mon cher...

avatar
Invité
Invité
le Dim 17 Jan - 17:52
Le silence devenait pesant.
Le seul bruit que l'on pouvait percevoir dans le couloir était le tapotement régulier des doigts de Liam sur le sol...

Tiens, je l'avais complètement oublié, celui-là... Il nous écoutait depuis tout ce temps ? Hum... Pour le coup, je suppose que je devrais me réjouir qu'il ne soit pas très... vivant ?

- Bon, et dans tout ça, j'imagine que tu n'a pas croisé mon frère ?

Ah, pour le coup, lui aussi je l'avais zappé...

Pythagore fit mine de réfléchir quelques secondes avant de répondre.

- Hum... Je ne crois pas, désolé... Tu devrais demander à Liam, plutôt. déclara-t-il d'un sourire narquois, désignant le jeune homme de l'autre côté du couloir.

Résumé:
Pythagore trolle Mark.
avatar
Invité
Invité
le Dim 17 Jan - 18:12
« Hum... Je ne crois pas, désolé... Tu devrais demander à Liam, plutôt. »

Mark jeta un coup d'oeil au susnommé, puis regarda à nouveau Pythagore et plissa les yeux, suspicieux.

« Je rêve ou tu te fous de moi ? »

Résumé:
Mark répond.
avatar
Invité
Invité
le Dim 17 Jan - 18:31
- Je rêve ou tu te fous de moi ?

Oh. Où était-il allé chercher cette idée ? Lui ? Se moquer de Mark ? Voilà qui serait incongru.

- À vrai dire, moi aussi j'ai croisé ton frère hier... Si on met de côté son air grognon, il avait l'air d'aller bien... Et pas particulièrement traumatisé par l'Esquisse, a priori.


Il tenta de se souvenir de tous les détails de sa rencontre avec Ervin et Iris.

- Il trainait près du manoir, accompagné d'une gamine... poursuivit-il. Je crois qu'il loge là-bas, donc tu ne devrais pas avoir trop de mal à le retrouver...

Mieux valait ne pas lui expliquer pour ce petit malentendu avec Ervin, il le découvrirait sans nul doute plus tard.

Résumé:
Pythagore dit finalement à Mark qu'il a vu Ervin près du manoir la veille.
avatar
Invité
Invité
le Dim 17 Jan - 19:19
« À vrai dire, moi aussi j'ai croisé ton frère hier... Si on met de côté son air grognon, il avait l'air d'aller bien... Et pas particulièrement traumatisé par l'Esquisse, a priori. »

Mark sentit un poids s'envoler de sa poitrine, un poids dont il avait ignoré l'existence jusque là. Ervin allait bien. Il continuait de râler, comme avant. Rien n'avait changé. Mark ne le réalisait que maintenant, mais il s'était réellement inquiété pour son petit frère. Ce boulet.
Et réaliser à quel point tout allait bien lui rappela soudain que c'était exactement l'inverse dans le cas de Pythagore. Son coeur se serra à cette pensée.

« Il trainait près du manoir, accompagné d'une gamine... Je crois qu'il loge là-bas, donc tu ne devrais pas avoir trop de mal à le retrouver... »

Mark nota l'information dans son cerveau. Il faudrait qu'il s'y rende dès que possible. En revanche ...

« Avec une gamine ? Ervin, avec une gamine ? Ça c'est surprenant. »

Résumé:
Mark répond.
avatar
Invité
Invité
le Dim 17 Jan - 20:35
- Avec une gamine ? Ervin, avec une gamine ? Ça c'est surprenant.

Il retint un sourire au souvenir des réactions d'Ervin, refusant de croire que son frère ait pu sympathisé avec quelqu'un. D'ailleurs, il faudrait un jour qu'il clarifie leur relation devant lui, de préférence avant que Mark ne le retrouve...

- Je ne te le fais pas dire... En plus, je dois dire que la gamine en question avait l'air d'avoir plus de caractère que lui.

Venant du frère de Mark, il se serait attendu à plus de répondant de sa part...

- Ah, au fait... Il paraît que tu n'as pas l'habitude d'avoir des amis ? demanda-t-il d'un ton léger. Ervin ne voulait pas me croire quand je lui ai dit qu'on se connaissait !

Il avait besoin de se changer un peu les idées, quitter des yeux les blessures de Mark et oublier pour un instant...

Résumé:
Pythagore répond. (le retour)
avatar
Invité
Invité
le Dim 17 Jan - 22:49
« Je ne te le fais pas dire... En plus, je dois dire que la gamine en question avait l'air d'avoir plus de caractère que lui. »

« Oui, non mais ça, c'est normal. Pas de quoi s'inquiéter. »

« Ah, au fait... Il paraît que tu n'as pas l'habitude d'avoir des amis ? Ervin ne voulait pas me croire quand je lui ai dit qu'on se connaissait ! »

Ervin. Quand je te retrouve, tu es mort.

« Huuuum, disons simplement que jusque là je n'étais entouré que de crétins congénitaux. »

Sérieusement. Il avait failli rougir. ROUGIR.

Résumé:
Mark répond.
avatar
Invité
Invité
le Dim 17 Jan - 23:01
- Huuuum, disons simplement que jusque là je n'étais entouré que de crétins congénitaux.

Il regardait Mark tenter de se justifier d'un œil amusé. Des crétins congénitaux. Rien que ça.

- Je suppose que je devrais me sentir flatté de ne pas être classé dans les "crétins congénitaux" ?

Il était peut-être rangé dans la case "crétin qui brûle des bibliothèques" à la place.

Résumé:
Pythagore répond.
avatar
Invité
Invité
le Dim 17 Jan - 23:23
« Je suppose que je devrais me sentir flatté de ne pas être classé dans les "crétins congénitaux" ? »

« Tu sais épeler le mot "congénital", je suppose ? Donc tu n'es pas un crétin congénital selon ma définition du terme, non. Et il n'y a a priori rien de flatteur à ça, puisque ça signifie simplement que tu n'a pas un Q.I. inférieur à 80. Si tu veux être flatté, dis-toi que tu as un livre à moi dans la poche. »

Résumé:
Mark répond.
avatar
Invité
Invité
le Dim 17 Jan - 23:42
Il retint un sourire. Non content d'être uniquement sarcastique, il était méprisant... Enfin, c'était peut-être aussi pour ça qu'il l'aimait bien, au fond.

- À ce propos, toujours selon ton frère, tu ne laisses d'habitude personne toucher à ce livre... C'est parce que j'étais un cas désespéré que tu as décidé de me le prêter ?

Résumé:
Pythagore répond.
avatar
Invité
Invité
le Dim 17 Jan - 23:49
« À ce propos, toujours selon ton frère, tu ne laisses d'habitude personne toucher à ce livre... C'est parce que j'étais un cas désespéré que tu as décidé de me le prêter ? »

Mark, qui ne s'attendait pas à ce genre d'attaque en traître, sursauta.
Ervin va tellement mourir. Je vais lui faire bouffer ses Fleurs Du Mal.

« Nnnnnnon, ça c'est ... »

"Parce que tu comptes pour moi." c'est trop direct, je suppose.

« Parce que prêter à quelqu'un un livre qu'on a aimé, c'est comme lui offrir un morceau de son âme. Je pense. »

Résumé:
Mark répond.
avatar
Invité
Invité
le Lun 18 Jan - 0:08
- Nnnnnnon, ça c'est...

Il avait sursauté, comme soudainement pris de panique. Pythagore haussa un sourcil, perplexe.

- Parce que prêter à quelqu'un un livre qu'on a aimé, c'est comme lui offrir un morceau de son âme. Je pense.

Le teint du rouquin vira au cramoisi. Il... Avait voulu lui offrir un morceau de son âme ? Dans quel sens était-il supposé le prendre ?

- E-euh… Merci pour ton morceau d'âme, donc ? bredouilla-t-il, confus.

Il ne s'attendait pas à ce genre de réponse. À vouloir faire le malin, c'était lui qui s'était finalement retrouvé pris au dépourvu.

Résumé:
Pythagore répond, gêné.
avatar
Invité
Invité
le Lun 18 Jan - 6:10
« E-euh… Merci pour ton morceau d'âme, donc ? »

En voyant le visage de Pythagore devenir plus flamboyant que ses cheveux, Mark reprit ses bonnes vieilles habitudes et ricana.

« T'es passé par une tempête, depuis la dernière fois ? Parce que visiblement, ton visage a une capacité assez incroyable a prendre des couleurs ... vives. Le rouge c'est sympa mais à quand le bleu fluo ? »

Résumé:
Mark répond.
avatar
Invité
Invité
le Lun 18 Jan - 16:29
- T'es passé par une tempête, depuis la dernière fois ? Parce que visiblement, ton visage a une capacité assez incroyable a prendre des couleurs ... vives. Le rouge c'est sympa mais à quand le bleu fluo ?

En temps normal, il aurait immédiatement répliqué. Depuis qu'il le connaissait, il s'était habitué aux piques sarcastiques de Mark et n'éprouvait aucun mal à trouver quelque chose à lui répondre... Le problème, c'était que dans le cas présent, cette dernière phrase l'avait sérieusement perturbé. Il resta silencieux pendant quelques secondes, dévisageant Mark. À cause des hésitations et rougissements du littéraire, il commençait à se faire des idées... Et si, finalement, Ervin n'était pas si loin de la vérité ? Tous comptes faits, il ne préférait pas trop y songer...

- Si j'étais passé par une tempête, je ne serais probablement pas en état de te parler actuellement... lui fit-il finalement remarquer avec une pointe d'ironie.

Cela dit, il aurait tout aussi bien pu y rester au phare... Il n'y avait pas besoin d'une tempête pour mettre sa vie en danger dans l'Esquisse, et Mark avait dû le constater un bon nombre de fois ces derniers jours...

- Enfin bon, je crois que niveau rouge, toi et ton frère êtes mal placés pour parler. ajouta-t-il en souriant.

Résumé:
Pythagore répond.
avatar
Invité
Invité
le Lun 18 Jan - 17:15
« Si j'étais passé par une tempête, je ne serais probablement pas en état de te parler actuellement... »

Mark, beau joueur pour une fois, ne fit pas de remarque sur le temps qu'avait mis Pythagore à répondre. Ce dernier l'avait longuement dévisagé, et le littéraire aurait dû s'inquiéter de ce qu'il pensait à cet instant, mais Mark savait que Pythagore n'était pas du genre à insister, et actuellement, cela lui importait peu. Pas parce que l'avis de Pythagore ne lui importait pas, non, mais plutôt parce qu'en cet instant, il se sentait prêt à tout assumer. Même s'il ne savait pas trop comment définir ce sentiment, ni expliquer pourquoi il le ressentait à cet instant.

« Enfin bon, je crois que niveau rouge, toi et ton frère êtes mal placés pour parler. »

« Laisse tomber, tu as déjà un handicap dans les couleurs chaudes à cause de tes cheveux. Cela dit, on peut arranger ça, il suffit juste de trouver une tondeuse à cheveux ... »

Résumé:
Mark répond.
avatar
Invité
Invité
le Lun 18 Jan - 17:32
Encore une attaque sur ses cheveux ? Il pourrait changer un peu de registre, ça ne lui ferait pas de mal... Et puis, sérieusement, qu'avait-il contre les roux ?

- Je dirais qu'au contraire, tes cheveux sombres accentuent le contraste avec ton visage quand tu rougis, c'est mignon... répliqua-t-il d'un sourire narquois. Bref, va plutôt t'en prendre aux yeux rouges de ton frère et laisse mes cheveux tranquille, s'il te plaît.

Résumé:
Pythagore répond.
avatar
Invité
Invité
le Lun 18 Jan - 17:53
« Je dirais qu'au contraire, tes cheveux sombres accentuent le contraste avec ton visage quand tu rougis, c'est mignon... »

Mark resta parfaitement stoïque. La quasi-confession -car c'en était une, personne ne se leurrait- de tout à l'heure l'avait visiblement temporairement insensibilisé à ce genre de réflexion. Ça ne lui ferait pas de mal, car Pythagore n'avait pas tort : il rougissait beaucoup trop facilement, d'habitude.

« Bref, va plutôt t'en prendre aux yeux rouges de ton frère et laisse mes cheveux tranquille, s'il te plaît. »

Mark plissa les yeux.

« Les yeux rouges ? Comment ça les yeux rouges ? Ne me dis pas qu'il a les yeux rouges ? » lâcha Mark sur un ton plus las que réellement étonné. « En temps normal, ça pourrait être classe, mais en l'occurrence, je suis sûr que ça doit être parfaitement ridicule ... »

Résumé:
Mark répond.
avatar
Invité
Invité
le Lun 18 Jan - 18:12
Mark s'étonna à peine d'apprendre que les yeux de son frère avait pris une teinte écarlate. Pythagore se serait attendu à une réaction plus marquée de sa part, mais c'est à peine s'il parut vaguement surpris...

- Désolé de te l'annoncer, mais à moins qu'il ne porte une paire de lentille colorée, il a bien les yeux rouges... Quant à savoir si c'est ridicule, je te laisse te forger ta propre opinion là-dessus... Personnellement j'ai déjà vu bien pire.

N'est-ce pas, Théo ?

Résumé:
Pythagore répond.
avatar
Invité
Invité
le Lun 18 Jan - 21:30
« Désolé de te l'annoncer, mais à moins qu'il ne porte une paire de lentille colorée, il a bien les yeux rouges... Quant à savoir si c'est ridicule, je te laisse te forger ta propre opinion là-dessus... Personnellement j'ai déjà vu bien pire. »

« ... Je ne veux pas de détails, grinça Mark. Et sinon, tu m'as dit que tu cherchais un certain Watson ? Je peux peut-être aider ? »

Résumé:
Mark répond et propose son aide pour trouver Watson.
avatar
Invité
Invité
le Lun 18 Jan - 21:54
- ... Je ne veux pas de détails. Et sinon, tu m'as dit que tu cherchais un certain Watson ? Je peux peut-être aider ?

C'est vrai qu'avant de retrouver Mark, il était en train de chercher Watson... Il soupira, agacé, avant de tendre à Mark la liste des indications de Watt.

- Eh bien, en fait... Tout à l'heure, je me suis presque fait agressé par un cyantifique qui m'a chargé de retrouver ce fameux Watson. D'après ce que j'ai compris, il est connu pour se balader avec des chaussons lapins et aller se perdre n'importe où.

Il jeta un regard à Liam avant de reprendre.

- Et le gars blond au regard vide qu'on fait patienter depuis tout à l'heure s'appelle Liam et... C'est à peu près tout ce que je sais de lui. Il s'est fait agresser par le même cyantifique au même moment, donc on cherche Watson ensemble.

Sa situation lui paraissait encore plus ridicule quand il fallait l'expliquer à quelqu'un.

- Bref, si tu as vraiment du temps à perdre tu peux nous aider à le chercher... On fait le tour de la base en espérant tomber sur quelqu'un qui sache où il a encore disparu.

Résumé:
Pythagore répond.
avatar
Invité
Invité
le Mar 19 Jan - 18:36
Pythagore lui tendit un morceau de papier, vraisemblablement une sorte de liste. Il la parcourut rapidement, tout en écoutant Pythagore se plaindre de ses mésaventures avec les Cyantifiques rebelles. Il haussa les sourcils, tant à cause de la liste que du récit du rouquin.

« Et le gars blond au regard vide qu'on fait patienter depuis tout à l'heure s'appelle Liam et... C'est à peu près tout ce que je sais de lui. Il s'est fait agresser par le même cyantifique au même moment, donc on cherche Watson ensemble. »

S'il avait pu, Mark aurait haussé les sourcils plus haut. Il préféra les redescendre à une hauteur normale pour éviter une crampe.

« Bref, si tu as vraiment du temps à perdre tu peux nous aider à le chercher... On fait le tour de la base en espérant tomber sur quelqu'un qui sache où il a encore disparu. »

« ... J'allais dire que quelqu'un l'avait forcément remarqué, mais finalement, c'est plutôt banal, des chaussons lapins ... Il pouvait pas juste s'habiller avec une blouse, un pull-over et des baskets blanches ? On l'aurait sûrement plus vite retrouvé. »

Mark réfléchit un instant. Il aurait voulu aller s'assurer de l'état de santé d'Ervin. D'un autre côté, Pythagore lui avait assuré qu'il allait bien, et s'il était au Manoir, il ne risquait rien. Ervin n'était pas exactement du genre courageux, il y avait peu de chances pour qu'il sorte de là. Et puis, même s'il avait du mal à se l'avouer, il n'avait pas envie de quitter Pythagore tout de suite.

« Ok, je viens. Tu as tellement de poisse quand tu cherches les g- ... Je veux dire, je suis sûr que tu n'arriveras à rien sans moi. »

Et une bourde, Mark, une ! Quelle délicatesse.

Il se tourna vers Liam, hésitant. S'il allait se présenter, y'avait-il une chance pour qu'il reçoive une réponse ? Il avait l'air assez occupé à ... tapoter le sol. Après réflexion, c'était probablement passionnant, mieux valait ne pas le déranger.

Résumé:
Mark accepte la proposition de Pytha, en commettant une bourde au passage. Il se tourne ensuite vers Liam, hésitant à se présenter, avant de renoncer.
avatar
Invité
Invité
le Mar 19 Jan - 19:26
Les commentaires de Mark sur la tenue de Watson lui arrachèrent un sourire. Cela ne faisait qu'à peine trois jours qu'il était arrivé dans l'Esquisse, et il paraissait déjà lassé de toutes les fantaisies de ce monde.

- Détrompe-toi, ça fait quand même un bon signe distinctif... Et puis, si on ajoute son chignon, ses lunettes et son nœud papillon, il ne doit pas pouvoir passer inaperçu...

Il attendit que Mark lui donne sa réponse. Il voudrait probablement rejoindre Ervin, et il ne pouvait que le comprendre. Aussi cynique soit-il, il devait se faire un peu de soucis pour son petit frère... Cependant, il fallait avouer un peu de compagnie en plus de Liam ne l'aurait pas dérangé… Quitte à perdre son temps à chercher quelqu'un autant le faire avec quelqu'un qu'on apprécie.

- Ok, je viens. répondit Mark, à sa grande surprise. Tu as tellement de poisse quand tu cherches les g- ... Je veux dire, je suis sûr que tu n'arriveras à rien sans moi.

Il baissa les yeux sans prononcer un mot, et parcourut du regard la fine ligne rougeâtre qui se dessinait sur le cou du jeune homme. Ce n'était pas une question de chance, Thalès le fuyait tout autant qu'il le cherchait. Son frère souhaitait l'éviter à tout prix, et Mark en portait la preuve à même la peau.

Vous vous blesserez...

Il se tourna vers Liam, essayant tant bien que mal de laisser de côté ses idées noires... Mais le visage dénué d'émotions du jeune homme ne l'aidait pas beaucoup. Lui aussi s'était blessé...

- Désolé de t'avoir fait attendre…

Il devait essayer de penser à Watson avant de penser à Thalès.
Il aurait tout le temps nécessaire pour se faire du soucis au sujet de son frère plus tard.

- Je suppose donc qu'il n'y a plus qu'à continuer de frapper à des portes au hasard… ajouta-t-il d'une voix détachée.

Résumé:
Pythagore fait mine d'ignorer la bourde de Mark et propose d'aller frapper à d'autres portes au hasard.
avatar
Invité
Invité
le Sam 12 Mar - 22:08
Sans un mot, Liam releva la tête, contemplant son accompagnateur juste le temps d’un battement de cils, stoppant ses doigts sans hésitation, sans heurt. Finissant par relever tout son corps d’un même mouvement. Comme si de rien était. Comme s’il n’était pas blessé. Comme s’il n’avait pas attendu une infinité, à peine conscient. Conscient du monde, conscient des autres, conscient de lui-même. Comme si Pythagore n’avait fait qu’appuyer sur un bouton. Sortir la machine de sa charge. Lui reprogrammer une nouvelle mission. Rebooter le mécanisme.

Au fond, c’était ça.
Un seul boulot à accomplir. Une seule personne et un seul objectif sur lequel se concentrer... est-ce que Liam avait seulement pris en compte l’apparition de Mark ?

Contre toute attente, il semblerait que oui. Son regard bleu, si lointain, se pose un instant sur le « nouveau venu ». Juste le temps d’un autre battement de cils. Le temps d’assimiler la nouvelle donnée. Paramètre mineur, voilà qu’il retourne déjà au rouquin. Pour le contempler toujours aussi silencieusement. Mais tout en arquant un très léger sourcil presque sarcastique. Comme quoi, même aussi vif qu’une plante verte décorative et mal rasée, Monsieur savait encore se montrer désagréable. Les sales cons ne disparaissent jamais vraiment.

Et un instant, un unique et éphémère instant, les yeux bleu délavé semblent briller d’une étincelle violette. Étincelle rebelle. Étincelle moqueuse. Un instant, juste un instant, Liam redevient ce qu’il était. Ce qu’il était quand tout allait encore bien. Quand il hurlait sur le monde, prévenant l’univers de la catastrophe qui allait sans aucun doute leur tomber dessus – et qui l’a fait, haha  –. Du monde qui allait tous les entuber, mais qui ne l’avait pas encore réduit en miettes. Un passé révolu. Et une étincelle, juste une unique étincelle. Ainsi qu’une simple main sur la hanche, un coin de lèvre qui se soulève légèrement, un corps qui se penche un peu vers Pythagore, comme pour lui confier un secret.

Et ses lèvres, qui laissent passer une unique parole.

— Bonne Chance.

Spoiler:
Liam regarde Pythagore, se relève, regarde Mark, re-regarde Pythagore, hausse un sourcil, puis à la surprise générale (haha), réagit un peu plus et se penche vers Pythagore pour le troller –  lui souhaiter bonne chance.

...avec toutes mes excuses pour le retard et pour, well, ça. Et, je vous suis ! (Et Liam suit aussi. Ha-ha. /ravin/).
avatar
Invité
Invité
le Ven 1 Avr - 22:40
- Bonne chance.

Il fronça les sourcils, pris au dépourvu. Était-ce bien une pointe de sarcasme, un regard moqueur qui lui avaient été adressés ? Voilà qui était surprenant. Jusqu'alors, le jeune homme s'était contenté de suivre le mouvement, s'exprimant toujours de manière très succincte. Il avait à peine réagi lorsqu'il s'était fait aborder par le cyantifique, et n'avait guère montré plus d'émotions tandis qu'ils erraient à travers les couloirs. Alors… De l'ironie ? Il n'en aurait pas attendu autant de sa part.

Il haussa les épaules. Au fond, il était bon de savoir que les muscles du visage de Liam n'était pas totalement figés. La compagnie d'une personne capable d'un peu d'humour était toujours plus agréable que celle d'un mort-vivant. Cela lui changerait les idées…

- Merci…

Fais attention, si tu te montres toujours aussi motivé, on va finir par te confondre avec Liam.

Il jeta un rapide coup d'œil à Mark, reporta son attention sur l'homme blond et fit quelques pas à travers le couloir, prêt à repartir.

- Ça pourrait faire un bon titre de film : À la recherche du cyantifique perdu…

Il devait bien y avoir au moins un personne à l'intérieur de cette base militaire qui ait aperçu Watson dans la journée. Au moins une.

>> Suite ICI <<

Résumé:
Pythagore est surpris par l'éloquence de Liam (haha), hausse les épaules et repart à la recherche de Watson.
Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum