[Hangar où se trouve Marie] Devenez larbin par intérim.

avatar
Invité
Invité
le Dim 29 Nov - 22:46
C'était peut-être une bonne journée comme il ne savait plus qu'il en existait. Lorsqu'il avait suivi Striky, qui comme d'habitude avait fait le chemin en fanfaronnant comme s'ils étaient en train d'accomplir une quête particulièrement épique (mais c'était Striky et il mettait les gens de bonne humeur, ou du moins lui, en faisant ça, alors ce n'était pas très grave), il s'était dit que c'était peut-être pour cela que tout ne se passait pas trop mal. Une.. bonne journée.

Et en pensant à cela, il souriait en entrant dans le hangar où ils avaient rencontré la femme aux cheveux violets. Quelques instants, il laissa traîner ses yeux vides sur le décor, constitué de tout ce que l'on pouvait attendre d'un hangar en ruine. Beaucoup de choses partout. Et ils en amenaient encore, puisqu'il avait gardé - bien que partagé un peu avec Striky - le tas d'armes à priori cassées. Peut-être que comme lui, cette femme aimait bien collectionner les choses inutiles ?


Sûrement pas, se rebiffa-t-il en posant les armes devant la mandatrice avec toute la délicatesse dont ses mains de bourrin était capable.

« Hmm… V'là. » déclara-t-il avec un rabais sur les syllabes, dans l'espoir que Striky aurait une tirade plus héroïque à prononcer.


Résumé:

Ambros débarque avec Striky dans la salle où est donc censée se trouver Marie, des cyantifiques rebelles. Il regarde un peu autour de lui et s'approche pour déposer ce qu'il tient dans le bras à côté d'elle, de façon plus ou moins délicate.

avatar
Personnages : Striky
Messages : 260
Date d'inscription : 22/11/2012
Voir le profil de l'utilisateur
le Dim 29 Nov - 23:42
Aaaaaaah, la satisfaction du devoir accompli. L'impression de rentrer au bercail avec une bonne nouvelle. Bon, le hangar n'était pas le bercail de Striky. C'était une image. Mais pour une fois, voilà, Striky se sentait utile. Il faisait des choses, et il les faisait bien. Avec un peu de chances, peut-être qu'on allait même le remercier !

... Non peut-être pas non plus, se ravisa-t-il en voyant l'expression blasée de Marie. Cette femme n'a pas de coeur. Ou alors, il est en métal. Et un peu rouillé.

« Hmm… V'là. »

Ambros posa courageusement les armes devant la jeune femme. Striky était bien content de ne pas être à sa place. Il aurait sûrement trébuché. Serait tombé sur les armes. Avec un peu de malchance, il aurait même réussi à faire exploser le tout. Et lui avec.
Hrm.

« Mission accomplie, Marie ! Vous avez besoin d'autre chose ? » annonça le jeune homme en affichant son sourire le plus radieux.

Résumé:
Striky demande à Marie si elle a besoin de quelque chose d'autre.


Striky parle en #d44242.



Concours N°3:


avatar
Admirez notre magnificence ! ♥
Messages : 125
Date d'inscription : 08/06/2013
Voir le profil de l'utilisateur
le Jeu 10 Déc - 21:37
Elle ne s'attendait pas à de la douceur de la part de ces deux…. Types ? Mais le fracas qu'avaient fait ces armes lui glaça le sang. Sérieusement, il ne pouvait pas les poser plus doucement que ça ?! Marie se retourna, sans même adresser un seul regard aux deux dessinateurs. Elle examina les 6 précieux. 6 ? Elle n'en avait pas demandé 3 ? … Pas grave. Ces 6 armes semblaient correspondre aux critères qu'elle avait évoqués, au moins. La jeune femme n'adressa même pas un regard au super-héros qui se proposait pour une autre mission. Mais elle n'avait plus le temps de s'occuper de ces idiots, elle avait des armes à réparer.

Elle se contenta alors d'un simple « Hn. » couplé d'un mouvement las de la main, signifiant clairement « C'est bien, vous pouvez vaquer à vos occupations. ». Ceci fait, elle ramassa les armes et se dirigea vers son atelier, prête à les examiner, comprendre ce qui n'allait pas et réparer tout ça.
Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum