Le laboratoire

avatar
La Grande
La Grande
a tracé,
le Dim 14 Fév - 13:08
(Pour Ervin et Ziza, depuis la réserve)


Si la précédente pièce avait été vidée à sac, celle-ci semble avoir conservé tout son contenu.
Et tout son désordre, naturellement.

Des objets dans tous les sens, des plus étranges et alambiqués. Des bureaux garnis de feuilles qui se chevauchent et chutent au moins pas sur le parquet grinçant. Des murs recouverts de papiers et d'objets suspendus, et c'est d'ailleurs à peine si le sol et le plafond sont mieux. Pourtant, la salle est grande, mais ce n'est pas l'imposant vélo-ordinateur-ailé ou les étrangetés adjacentes qui ne peuvent avoir de nom qui vont vous donner l'impression d'avoir de l'espace...

Mais s'il y a bien un point positif, c'est bien que rien ici ne bouge, pas plus que dans le reste de la Base. Alors, trouverez-vous à quoi a pu servir ce lieu ? Ou vous servirez-vous vous-même au milieu de ce tas d'objets et de placards ? Remarquerez-vous les traces de poudre et de sang séché qui hantent insidieusement ce lieu ?



Si vous choisissez de lire les papiers ou de fouiller pour trouver quelque chose d'intéressant, j'interviendrai à nouveau ♥
Situation : Aucune
Particularités : Aucune
Messages : 539
Date d'inscription : 24/06/2012
Toasts : 88
Voir le profil de l'utilisateur
Commenter
avatar
L'étoile de mer
L'étoile de mer
a tracé,
le Dim 14 Fév - 13:35
Ervin, après un court moment de réflexion, opta pour la porte de droite. Ziza acquiesça et l'ouvrit pour y jeter rapidement un œil. Devant elle se trouvait une sorte de laboratoire, un lieu étrange qui servait probablement à réaliser des expériences tout aussi étonnantes. La salle aurait pu révéler la présence d'un esprit méthodique ayant fréquenté ces lieux, mais elle n'était rien d'autre qu'un immense fouillis. En comparaison, l'observatoire était un exemple d'ordre et de propreté. Des feuilles couvraient le mur jusqu'au plafond et les objets étaient répandus partout sur le plancher, bureaux et autres surfaces. La bonne nouvelle, c'était qu'a priori, ils ne bougeaient pas. Ils pouvaient s'introduire dans la salle sans grand danger...

Elle fit quelques pas dans la pièce, pour observer de plus près toutes les étrangetés qui s'étaient amassées. Pour commencer, cette chose au milieu était-elle un vélo ou un ordinateur ? Et que contenaient les fioles colorées alignées sur cette étagère ? Si les objets de la salle précédentes étaient tout à fait normaux, ceux-ci correspondaient tout à fait aux critères de l'Esquisse.

- Ça doit servir aux cyantifiques de tout à l'heure... commenta Ziza, songeuse. Je me demande ce qu'ils font ici...

Ce laboratoire contenait tellement de choses, il devait bien y avoir quelques objets ou informations intéressantes dans le tas... Il fallait qu'elle trouve ce que cet endroit dissimulait, qu'elle arrive au moins à comprendre ce qui se tramait ici. Cette pièce ne devait pas uniquement servir de réserve ou de placard géant, elle devait avoir une autre fonction...

La jeune fille ouvrit une armoire au hasard, examinant un à un les différents objets de la salle. Malheureusement, il n'y avait pas d'étoiles de mer dans le lot...

- Tu veux m'aider à fouiller ? Il doit bien y avoir quelque chose d'intéressant pour que cette pièce soit dissimulée dans le sous-sol !

Peut-être qu'avec un peu de chance, elle arriverait même à faire démarrer ce drôle d'ordinateur...

Résumé:
Ziza fouille la pièce et invite Ervin à faire de même.
Afficher la signature en entierRéduire la signature

Ziza s'exprime mignonnement en #A77FD8.


Signature kawaii:


Étoile de mer à jamais.
Autres comptes : Derpina, Pythagore & Drew
Rôle : Soutien
Situation : Fouille le laboratoire sous-terrain avec Ervin
Particularités : Gamine de douze ans se comportant comme si elle en avait huit
Messages : 457
Date d'inscription : 24/08/2013
Toasts : 76
Voir le profil de l'utilisateur
Commenter
avatar
Le littéraire
Le littéraire
a tracé,
le Sam 27 Fév - 22:34
Ervin pénétra dans la salle à la suite de Ziza. Les femmes d'abord, songea-t-il mesquinement.
Il ouvrit de grands yeux. Puis les étrécit. Avant de soupirer. C'était la pièce la plus bordélique qu'il ait jamais vu... S'il n'avait pas autant la flemme, il aurait presque eu envie d'y mettre de l'ordre. Mais ses pulsions maniaques attendraient. Il fit quelques pas prudents, marchant entre les différents objets jonchant le sol -des lunettes de chimistes, des bouteilles et même... un régime de bananes ?-, histoire de ne pas glisser bêtement sur l'un d'eux.

« Ça doit servir aux cyantifiques de tout à l'heure... (Pendant un instant, Ervin se demanda si elle parlait des lunettes, des bouteilles ou des bananes.) Je me demande ce qu'ils font ici... »

« Je ne veux pas savoir. »

Sûrement des trucs pas sérieux. Comme des fusées avec des bouteilles de coca. Ou des cousins péteurs faits maison.
Pendant que Ziza ouvrait une armoire, il s'approcha des feuilles qui recouvraient les murs, intruigué.

« Tu veux m'aider à fouiller ? Il doit bien y avoir quelque chose d'intéressant pour que cette pièce soit dissimulée dans le sous-sol ! »

« Non, je vais plutôt regarder ça... »

Il décrocha une des feuilles au hasard.

Résumé:
Ervin entre à son tour, répond à Ziza, puis s'approche des feuilles accrochées aux murs. Il en prend une au hasard.
Afficher la signature en entierRéduire la signature

Ervin vous insulte en #276c69





Merveilleuses Tartyflettes:





Vive la littérature (nom de dieu) !
Autres comptes : Striky/Mark/Turner
Rôle : Soutien
Particularités : Yeux rouges, air grognon, long manteau noir.
Messages : 153
Date d'inscription : 11/05/2014
Toasts : 79
Voir le profil de l'utilisateur
Commenter
avatar
La Grande
La Grande
a tracé,
le Dim 28 Fév - 20:32

Ziza
Après avoir ouvert une armoire, tu remarques la présence d'une nouvelle multitudes d'objets, incluant notamment une magnifique boîte minutieusement verrouillée.

Ervin
Tu trouves cette feuille. En regardant le reste des morceaux de papier, tu réalises qu'il s'agit de plans et de longues listes de formules incompréhensibles traitant du "même sujet", quoi que ce sujet puisse être...

Situation : Aucune
Particularités : Aucune
Messages : 539
Date d'inscription : 24/06/2012
Toasts : 88
Voir le profil de l'utilisateur
Commenter
avatar
L'étoile de mer
L'étoile de mer
a tracé,
le Dim 28 Fév - 22:08
L'armoire était à l'image de la pièce. Des objets en tous genre étaient entassés sur les étagères… Un téléphone, un poudrier, une pomme déjà entamée… Tous ces éléments étaient-ils liés ou quelqu'un les avait-il simplement jetés dans le premier rangement qui lui était tombé sous la main ? Ziza penchait plutôt pour la seconde hypothèse, cette partie du sous-sol regorgeait d'étrangetés… Pendant qu'elle fouillait le meuble, une foule de question lui venait à l'esprit. Quel était l'intérêt d'une éponge en forme de sandale ? Qui avait rangé ce sèche-cheveux à côté d'une bouteille d'eau ? Et qu'est-ce que cette petite boîte dorée pouvait bien renfermer ?

Elle sortit la boîte en question de l'armoire et la déposa sur une partie du bureau à peu près dégagée. C'était un petit coffret en bois sculpté, simple, mais harmonieux. Une rareté parmi les standards de l'Esquisse. Tant de sobriété et de bon goût, cela aurait dû être banni de ce monde depuis longtemps… Mais malheureusement, aussi agréable à l'œil qu'il soit, le coffre refusait de s'ouvrir.

- À tout hasard, Ervin, tu n'aurais pas trouvé une clé dans le coin ?

Maintenant qu'elle avait découvert cette boîte, elle ne serait pas en paix avant d'en connaître le contenu. Il fallait qu'elle trouve un moyen de la déverrouiller, quitte à se servir d'un des objets douteux qui traînaient dans la pièce…

- Sinon, tu n'aurais pas quelques talents cachés pour faire sauter les serrures ?

Dans les dessins animés, des élèves de primaires arrivaient à crocheter des portes avec une épingle à cheveux... Si elle trouvait un outil adapté, elle pourrait peut-être parvenir à quelque chose… Dans le pire des cas, elle rapporterait la boîte avec elle pour que quelqu'un de plus adroit s'en charge…

Elle reprit sa fouille du placard, ce nouvel objectif en tête.

Résumé:
Ziza trouve la boîte et la pose sur le bureau pour l'examiner. Elle demande à Ervin s'il est dans ses habitudes de crocheter les serrures, parce que ça serait quand même rudement pratique…
Afficher la signature en entierRéduire la signature

Ziza s'exprime mignonnement en #A77FD8.


Signature kawaii:


Étoile de mer à jamais.
Autres comptes : Derpina, Pythagore & Drew
Rôle : Soutien
Situation : Fouille le laboratoire sous-terrain avec Ervin
Particularités : Gamine de douze ans se comportant comme si elle en avait huit
Messages : 457
Date d'inscription : 24/08/2013
Toasts : 76
Voir le profil de l'utilisateur
Commenter
avatar
Le littéraire
Le littéraire
a tracé,
le Lun 29 Fév - 18:56
Ervin regarda la feuille. Fronça les sourcils. Cligna des yeux. Tourna la feuille dans tous les sens. La regarda à nouveau. Prit un air circonspect. Et dût finalement se rendre à l'évidence. Ce truc... C'était un spray ? Est-ce que ces Cyantifiques -si c'était bien eux qui avaient travaillé ici, ce qui était plus que probable- était suffisamment cons pour travailler sur une nouvelle marque de déodorant, ou est-ce que ce ... spray avait une quelconque autre utilité ?
Curieux, il regarda les autres feuilles. Elles semblaient toutes liées audit spray, le montrant sous différents angles, avec parfois ce qui devait être des explications, complètement illisibles -la faute à l'écriture digne d'un prof de philo de celui ou celle qui avait écrit ça.
Dépité, Ervin reposa la feuille.

« À tout hasard, Ervin, tu n'aurais pas trouvé une clé dans le coin ? »

Le jeune homme se rapprocha de Ziza, pour voir qu'elle avait trouvé une genre de boîte dorée, très kitsch.

« Sinon, tu n'aurais pas quelques talents cachés pour faire sauter les serrures ? »

« Ni l'un ni l'autre. On peut prendre un marteau aussi. » suggéra-t-il avec lassitude.

Il en avait déjà marre de cet endroit.

Résumé:
Ervin regarde la feuille, puis les autres, essaie de comprendre puis abandonne. Il vient voir ce qu'a trouvé Ziza et lui répond.
Afficher la signature en entierRéduire la signature

Ervin vous insulte en #276c69





Merveilleuses Tartyflettes:





Vive la littérature (nom de dieu) !
Autres comptes : Striky/Mark/Turner
Rôle : Soutien
Particularités : Yeux rouges, air grognon, long manteau noir.
Messages : 153
Date d'inscription : 11/05/2014
Toasts : 79
Voir le profil de l'utilisateur
Commenter
avatar
L'étoile de mer
L'étoile de mer
a tracé,
le Lun 29 Fév - 19:32
Elle écouta la réponse d'Ervin tout en examinant précautionneusement un pistolet à eau… Elle se méfiait toujours des jouets en plastique depuis qu'elle avait une mauvaise expérience avec un canard en plastique… Les objets de cette pièce avait beau être inanimé, ils n'étaient pas forcément sûrs pour autant.

- Ni l'un ni l'autre. On peut prendre un marteau aussi.

Elle fronça les sourcils. Un marteau ? C'était peut-être un peu trop radical… Et puis, il fallait commencer par trouver un marteau quelque part… Jusqu'ici, elle n'avait pas encore aperçu de boîte à outil… Il devait bien y en avoir une quelque part, avec la foule d'objets amassés dans le laboratoire, l'inverse serait surprenant.

- Hum, dommage… Tu aurais fait un piètre cambrioleur…

Forcer les portes avec un marteau ne devait pas être très discret.

- Et… Tu es sûr que le marteau soit une bonne idée ? Comment on fait si le contenu de la boîte était fragile ? Ou dangereux ?

Elle ne savait pas si Ervin avait l'habitude du bricolage, mais elle ne se sentait pas capable de forcer une boîte toute seule… Elle aurait été capable de se frapper les doigts à la place du coffre… D'ailleurs, elle se demandait bien pourquoi elle pensait déjà à tout cela… Pour commencer, ils n'avaient même pas de marteau sous la main pour l'instant.

Résumé:
Ziza demande à Ervin s'il est sûr de vouloir utiliser un marteau.
Afficher la signature en entierRéduire la signature

Ziza s'exprime mignonnement en #A77FD8.


Signature kawaii:


Étoile de mer à jamais.
Autres comptes : Derpina, Pythagore & Drew
Rôle : Soutien
Situation : Fouille le laboratoire sous-terrain avec Ervin
Particularités : Gamine de douze ans se comportant comme si elle en avait huit
Messages : 457
Date d'inscription : 24/08/2013
Toasts : 76
Voir le profil de l'utilisateur
Commenter
avatar
Le littéraire
Le littéraire
a tracé,
le Mar 1 Mar - 16:29
« Hum, dommage… Tu aurais fait un piètre cambrioleur… »

Evin retint le "Je t'ai demandé quelque chose ?" qui lui chatouillait les cordes vocales. Un peu de civisme ne pouvait pas faire de mal.

« Et… Tu es sûr que le marteau soit une bonne idée ? Comment on fait si le contenu de la boîte était fragile ? Ou dangereux ? »

« Ecoute, j'en sais rien. Je propose juste des idées, je suis pas un expert en boîtes mystérieuses, non plus. »

Qui avait parlé de civisme, déjà... ? Probablement pas lui. Hem.

« Si tu as envie de chercher une clé dans ce fatras, je te retiens pas. T'as qu'à te dire que c'est Pâques, ça te motivera peut-être. »

Le ton d'Evin aurait pu paraître agressif s'il n'avait pas été aussi désabusé.

Résumé:
Ervin répond.
Afficher la signature en entierRéduire la signature

Ervin vous insulte en #276c69





Merveilleuses Tartyflettes:





Vive la littérature (nom de dieu) !
Autres comptes : Striky/Mark/Turner
Rôle : Soutien
Particularités : Yeux rouges, air grognon, long manteau noir.
Messages : 153
Date d'inscription : 11/05/2014
Toasts : 79
Voir le profil de l'utilisateur
Commenter
avatar
L'étoile de mer
L'étoile de mer
a tracé,
le Mar 1 Mar - 18:14
Ervin respirait la bonne humeur, il rayonnait d'une joie de vivre qui semblait à tout épreuve. En étant parfaitement honnête, on pouvait même affirmer qu'il transpirait la sincérité, il suintait la bonne volonté… Enfin, d'une manière tout à fait relative.

- Ecoute, j'en sais rien. Je propose juste des idées, je suis pas un expert en boîtes mystérieuses, non plus.

Ziza pouffa discrètement. "Ervin, expert en boîtes mystérieuses" aurait pourtant bien sonné …Déverrouiller les boîtes, un métier d'avenir dans l'Esquisse ! Hum… Cela dit, mieux valait ne pas lui suggérer cette idée, elle risquait de le voir se renfrogner davantage.

- Vraiment ? répondit-elle donc innocemment.

Il ne fit aucunement attention à sa remarque et continua.

- Si tu as envie de chercher une clé dans ce fatras, je te retiens pas. T'as qu'à te dire que c'est Pâques, ça te motivera peut-être.

Elle sentit comme un léger pincement au cœur aux souvenirs des récoltes d'œufs au chocolat. Elle ne voulait pas y penser maintenant. La nuit dernière lui avait suffit et elle ne comptait pas passer son temps à se morfondre. Elle concentra son attention sur le bureau et continua ses recherches.

Un objet attira son attention. Ce n'était pas une clé… C'était un trousseau de clés. Un énorme trousseau de clés… Ce qui, au fond, n'était pas si surprenant si l'on prenait en compte le nombre dispersées dans le sous-sol…

Mais ce n'était clairement pas pratique.

Elle pointa le trousseau de clé en direction d'Ervin, la mine ennuyée…

- Tout compte fait, je me demande si le marteau ne serait pas plus rapide…

Résumé:
Ziza trouve un trousseau de clé mais a la flemme de toutes les essayer.
Afficher la signature en entierRéduire la signature

Ziza s'exprime mignonnement en #A77FD8.


Signature kawaii:


Étoile de mer à jamais.
Autres comptes : Derpina, Pythagore & Drew
Rôle : Soutien
Situation : Fouille le laboratoire sous-terrain avec Ervin
Particularités : Gamine de douze ans se comportant comme si elle en avait huit
Messages : 457
Date d'inscription : 24/08/2013
Toasts : 76
Voir le profil de l'utilisateur
Commenter
avatar
Le littéraire
Le littéraire
a tracé,
le Sam 12 Mar - 21:55
Ervin retourna devant le mur et jeta à nouveau un coup d'oeil aux feuilles et aux schémas. Toujours aussi incompréhensible. Si ça se trouve, c'était pas un spray, c'était de la chantilly. Après la clôture de barbapapa, il voulait bien croire à tout, niveau nourriture, ici.
Il se retourna en entendant un tintement métallique. Ziza avait mis la main sur un trousseau de clefs et le pointait dans sa direction. Est-ce qu'elle le menaçait avec son trousseau ? Non ? On ne savait jamais...

« Tout compte fait, je me demande si le marteau ne serait pas plus rapide… »

Ervin loucha sur les clefs. Il tenta un instant de les compter avant d'abandonner.

« Tu plaisantes ? On a des clés, on utilise les clés. Passe-moi ce truc. »

Il attrapa les clefs et s'approcha du coffre, bien décidé à toutes le tenter s'il le fallait. Au moins, il aurait l'impression de servir à quelque chose. Plus qu'en regardant des schémas de tubes de crème chantilly.
La première clef était énorme et rouillée. Evidemment, elle ne rentrait pas dans le trou. La seconde, minuscule et si nette qu'Ervin aurait pu se regarder dedans... s'il avait été une souris, peut-être. Trop petite. A la troisième, il se fit une fausse joie. Elle entra, mais refusa de tourner. A la quinzième, il abandonna.

« Je sais même plus lesquelles j'ai déjà testées... Ce truc me tape sur les nerfs. Si ça se trouve, la bonne clef n'est même pas là-dedans. »

Il reposa le trousseau et regarda à nouveau les feuilles sur les murs.

« A ton avis, ça parle de quoi, ces machins ? C'est peut-être important. »

Résumé:
Ervin regarde à nouveau les feuilles et n'y comprend toujours rien. Lorsque ZIza l'interpelle, il prend le trousseau de clefs et en essaye une quinzaine avant d'abandonner et de reposer le trousseau. Il demande son avis à Ziza sur les feuilles qui recouvrent les murs.
Afficher la signature en entierRéduire la signature

Ervin vous insulte en #276c69





Merveilleuses Tartyflettes:





Vive la littérature (nom de dieu) !
Autres comptes : Striky/Mark/Turner
Rôle : Soutien
Particularités : Yeux rouges, air grognon, long manteau noir.
Messages : 153
Date d'inscription : 11/05/2014
Toasts : 79
Voir le profil de l'utilisateur
Commenter
avatar
L'étoile de mer
L'étoile de mer
a tracé,
le Sam 12 Mar - 23:42
Non, apparemment, cette clé n'était pas adaptée… Et celle-ci ne risquait pas non plus de fonctionner, à moins de trouver un rayon magique capable de faire rétrécir les serrures… Quant à celle-ci, elle doutait fortement qu'elle s'emboîte correctement… Elle était pourrie. Au sens propre du terme. Et voilà, elle s'était effritée au moment même où Ervin l'avait saisie ! Elle s'y attendait.

Ziza observa ainsi le jeune homme tester une par une une dizaine de clé, le regard amusé. Peut-être que celle-ci fonctionnerait ? Non ? La prochaine alors ? Les réactions de son nouveau compagnon étaient distrayantes… Elle ne regrettait pas de l'avoir emmené avec elle.

Elle afficha une mine légèrement ennuyée lorsque Ervin renonça finalement, après quelques minutes à s'acharner contre l'énorme trousseau qu'elle avait trouvé. Elle aurait bien aimé le voir en essayant davantage, mais elle pouvait comprendre qu'il se soit lassé… Elle-même n'en aurait certainement pas eu la patience.

Elle mit de côté la boîte dorée et se tourna à nouveau vers Ervin. Ce dernier observait les feuilles éparpillées le long des murs, l'air perplexe.

- A ton avis, ça parle de quoi, ces machins ? C'est peut-être important.

Elle s'approcha pour examiner de plus près ces mystérieux papiers. Qu'est-ce que c'était que tous ces symboles ? Des formules mathématiques ? Et cette écriture… Le type qui avait écrit ça devait avoir manqué une carrière de médecin. Ou son CP. Les deux options étaient envisageables.

Je ne sais pas… Je n'arrive pas à lire… répondit-elle en fronçant les sourcils.

Les dessins eux-mêmes étaient particuliers… Qu'était censé représenter celui qu'Ervin regardait depuis tout à l'heure ? … Un désodorisant ? Ça serait peut-être important, oui, vu l'odeur de la pièce…

- On peut toujours rapporter quelques feuilles là-haut… Je connais quelqu'un qui serait ravi de se creuser la tête sur tous ces nombr-

Elle grimaça, laissant sa phrase inachevée. Elle avait commencé à parler d'Al par pur réflexe, associant inconsciemment les chiffes avec le serial matheux… Pourtant, c'était bien la dernière personne qu'elle souhaitait venir aborder aujourd'hui. Ce n'était même plus la peine qu'elle vienne lui adresser la parole. Pas après ce qui s'était passé la nuit dernière.

Elle secoua la tête, tentant d'évacuer les souvenirs qui venaient de ressurgir.

- Je vais réessayer quelques clés…

Résumé:
Ziza observe Ervin galérer pour ouvrir la boîte, ne donne aucun avis pertinent sur les feuilles et retourne tenter d'ouvrir la boîte en essayant de se sortir Al de la tête.
Afficher la signature en entierRéduire la signature

Ziza s'exprime mignonnement en #A77FD8.


Signature kawaii:


Étoile de mer à jamais.
Autres comptes : Derpina, Pythagore & Drew
Rôle : Soutien
Situation : Fouille le laboratoire sous-terrain avec Ervin
Particularités : Gamine de douze ans se comportant comme si elle en avait huit
Messages : 457
Date d'inscription : 24/08/2013
Toasts : 76
Voir le profil de l'utilisateur
Commenter
avatar
Le littéraire
Le littéraire
a tracé,
le Sam 26 Mar - 23:28
« Je ne sais pas… Je n'arrive pas à lire… »

Pas étonnant. Celui qui avait écrit ça était forcément médecin. Ou prof. Et si ce n'était pas le cas, il avait raté sa vocation.

« On peut toujours rapporter quelques feuilles là-haut… Je connais quelqu'un qui serait ravi de se creuser la tête sur tous ces nombr- »

Ziza s'arrêta en plein milieu de la phrase en grimaça. Ervin haussa un sourcil mais n'insista pas. Aucune importance. En revanche, il nota l'idée de rapporter des feuilles en haut. Il y aurait forcément des gens qui pourraient les aider. Et au pire, ils pourraient toujours demander des explications aux Cyantifiques Rebelles, ils savaient peut-être quelque chose...

« Je vais réessayer quelques clés… »

Si ça l'amusait... Ervin regarda les feuilles, pour choisir lesquelles seraient les plus intéressantes à rapporter en haut.

Résumé:
Ervin regarde les feuilles pour en choisir à ramener en haut.
[/color][/color]
Afficher la signature en entierRéduire la signature

Ervin vous insulte en #276c69





Merveilleuses Tartyflettes:





Vive la littérature (nom de dieu) !
Autres comptes : Striky/Mark/Turner
Rôle : Soutien
Particularités : Yeux rouges, air grognon, long manteau noir.
Messages : 153
Date d'inscription : 11/05/2014
Toasts : 79
Voir le profil de l'utilisateur
Commenter
avatar
L'étoile de mer
L'étoile de mer
a tracé,
le Dim 27 Mar - 0:25
Ziza saisit le trousseau et se mit au travail. Elle essaya une première clé, puis une deuxième, une troisième, une quatrième, une cinquième… Au bout d'une dizaine d'essai, elle sursauta et manqua presque de laisser tomber le coffret lorsque la clé s'introduit dans la serrure. Elle tenta de se calmer. C'était déjà arrivé à Ervin, mais cela n'avait pas fonctionné pour autant… Peut-être que…

Un déclic se fit entendre.

- Eh ! Ça a l'air de marcher !

Elle ouvrit triomphalement la boîte. Après s'être acharnée sur ce coffret, elle espérait que son contenu soit un minimum intéressant… Avec un peu de chance, cela pourrait être des étoiles de mer ?

Résumé:
Ziza teste des clés et finit par ouvrir la boîte. On se demande ce qu'elle contient.
Afficher la signature en entierRéduire la signature

Ziza s'exprime mignonnement en #A77FD8.


Signature kawaii:


Étoile de mer à jamais.
Autres comptes : Derpina, Pythagore & Drew
Rôle : Soutien
Situation : Fouille le laboratoire sous-terrain avec Ervin
Particularités : Gamine de douze ans se comportant comme si elle en avait huit
Messages : 457
Date d'inscription : 24/08/2013
Toasts : 76
Voir le profil de l'utilisateur
Commenter
avatar
La Grande
La Grande
a tracé,
le Ven 15 Avr - 19:30



Dans le coffre se trouvent deux objets qui ne semblent avoir aucun lien l'un avec l'autre.

Tout d'abord, un vulgaire déodorant tel que l'ancien monde aurait pu vous en procurer dans n'importe quel supermarché. Celui-ci ne semble anormal que dans sa banalité et, si vous l'essayez, vous remarquerez que même son contenu est de la plus grande banalité. En prime, l'odeur est désagréable, c'en est même à se demander si ce n'est pas la raison pour laquelle il a été enfermé ici...


Le second objet est un collier doré. Au centre, un cristal cyan luit de plus belle - n'est-il pas magnifique ? Peut-être un peu grand pour une petite fille, trop luxueux pour ce jeune homme, mais il y a bien de quoi être tape à l’œil ! Vous douterez-vous cependant qu'il s'agit d'un pendule, capable si vous l'agitez de vous emmener là où se trouve... oh, je parle trop, vous verrez bien. ♫





(bon, sans déplaire à Folie, vous savez déjà de quoi il s'agit pour le second objet)
(le premier, en revanche, c'est ce qui devait être dans le coffre depuis le début... ♥)
Situation : Aucune
Particularités : Aucune
Messages : 539
Date d'inscription : 24/06/2012
Toasts : 88
Voir le profil de l'utilisateur
Commenter
avatar
Le littéraire
Le littéraire
a tracé,
le Dim 17 Avr - 23:37
Ervin désespérait franchement. S'il trouvait le type qui avait écrit ça, il le renverrait direct au CP. Il commençait sérieusement à se demander si le type n'avait pas simplement tracé des formes ressemblant vaguement à des lettres pour faire croire qu'il avait travaillé. A moins que ce ne fût une facilité scénaristique permettant de conserver le mystère... Qui sait.
Il finit par prendre une demi-douzaine de feuilles totalement au hasard.

« Eh ! Ça a l'air de marcher ! »

Ervin se retourna pour voir Ziza ouvrir le coffre. Satané gamine ! Comment se faisait-il qu'elle réussisse là où il avait échoué ? C'était insupportable. Il s'approcha néanmoins d'elle, poussé par la curiosité.

Le coffre s'ouvrit sans le moindre rayon de lumière grandiose -Ervin s'y attendait presque...- et révéla...

« ... Du déodorant et une babiole dorée. Chouette. »

Il râlait, mais n'était pas idiot au point de ne pas reconnaître l'objet représenté sur les feuilles. Il ne voyait pas ce qu'il pouvait bien avoir de spécial, mais il devait forcément avoir une utilité... Dans le doute, il le prit et vaporisa un peu de son contenu.

« Eurk. Un déodorant même pas fichu de faire son boulot correctement. » lâcha-t-il en sentant le parfum qu'il dégageait.

Il le rangea tout de même dans sa poche. Il DEVAIT forcément servir à quelque chose.

« Bon, je sais pas toi mais je rêve de lumière. Je supporte plus la glauquitude de cet endroit. Je remonte. »

Et sur ces paroles bienveillantes, il se dirigea vers la sortie.

Résumé:
Ervin prend le déo, en râlant, l'essaie en râlant puis le range dans sa poche (sans râler). Ensuite, il propose implicitement de remonter (en râlant)(on ne se refait pas).
Afficher la signature en entierRéduire la signature

Ervin vous insulte en #276c69





Merveilleuses Tartyflettes:





Vive la littérature (nom de dieu) !
Autres comptes : Striky/Mark/Turner
Rôle : Soutien
Particularités : Yeux rouges, air grognon, long manteau noir.
Messages : 153
Date d'inscription : 11/05/2014
Toasts : 79
Voir le profil de l'utilisateur
Commenter
avatar
L'étoile de mer
L'étoile de mer
a tracé,
le Lun 18 Avr - 0:00
Malheureusement, la boîte ne contenait pas d'étoiles de mer… Juste une espèce de déodorant et un joli collier doré, assorti à la boîte. Ziza fronça les sourcils. Elle avait aperçu ce déodorant quelques minutes plus tôt… C'était la copie conforme de celui représenté sur les papiers que tentait de déchiffrer Ervin. Pour qu'il se trouve dissimulé dans une armoire, à l'intérieur d'un coffret verrouillé, il était peut-être important. Peut-être.

- ... Du déodorant et une babiole dorée. Chouette.

Ervin, qui n'avait rien perdu de sa bonne humeur, était venu la rejoindre pour examiner ses trouvailles.

- C'est toujours mieux qu'une feuille de papier représentant ce même déodorant… fit-elle remarquer innocemment.

Le jeune homme saisit l'objet et s'empressa de l'essayer. L'odeur de renfermé de la pièce fut bientôt couverte d'une autre odeur désagréable.

- Ça sent presque pire que les vestiaires des garçons, au collège… grimaça-t-elle.

Un mélange entre une odeur de déodorant pour homme et de renfermé… Un véritable enchantement pour l'odorat. De quoi ravir les nez les plus fins.

- Eh bien, je te laisse le déodorant avec plaisir. Moi, je garde le collier.

Elle passa le bijou autour de son cou. La chaîne était un peu longue, mais a priori, elle ne risquait pas de le perdre pour autant… Cela lui ferait un sautoir à la place d'un collier, voilà tout.

- Bon, je sais pas toi mais je rêve de lumière. Je supporte plus la glauquitude de cet endroit. Je remonte.

La glauquitude ? Un mot intéressant… Ervin, en bon littéraire, se lançait probablement dans la création de poétiques néologismes… Ziza haussa les épaules devant son génie créatif et décida de le suivre. Elle supportait peut-être la glauquitude de cet endroit, mais il était toujours plus amusant d'être accompagnée dans son exploration… Et puis, elle avait déjà les poches pleines de ces découvertes, elle ne pourrait pas apporter bien plus de chose jusqu'à l'étage.

Résumé:
Ziza enfile le collier et suit Ervin vers la sortie.
Afficher la signature en entierRéduire la signature

Ziza s'exprime mignonnement en #A77FD8.


Signature kawaii:


Étoile de mer à jamais.
Autres comptes : Derpina, Pythagore & Drew
Rôle : Soutien
Situation : Fouille le laboratoire sous-terrain avec Ervin
Particularités : Gamine de douze ans se comportant comme si elle en avait huit
Messages : 457
Date d'inscription : 24/08/2013
Toasts : 76
Voir le profil de l'utilisateur
Commenter
Contenu sponsorisé
a tracé,
Commenter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Esquisse :: Actes passés Jours précédents :: Jour 14 Partie 1 :: Base militaire :: Sous-sol

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum