En la cyance, tout a sa place - Mendeleïev

avatar
La cyance infuse
La cyance infuse
a tracé,
le Jeu 18 Aoû - 20:32


MENDELEÏEV

Identité



Appellation : Mendeleïev, rarement nommé autrement par ses collègues. Entacher le doux nom que la cyance lui a offert ne lui plairait en rien, bien que de fait Dmitri puisse lui convenir.
Anniversaire/Âge : Né le troisième du sixtan, au cours de l’année de l’avoine. Tout du moins, c’est ce qu’il s’amusera à dire à quiconque pourra lui poser la question… Mais qui sait s’il n’en est pas là d’une vérité ? Pour ce qui est de son âge, il vous laissera alors le calculer. Après tout, dira-t-il, rien n’est plus simple qu’une bête soustraction !
Nationalité : C’est là une question… Confidentielle. Ou plutôt, futile. Par quelle fatigue vos yeux parviennent-ils à percevoir la moindre nation ?
Arrivée dans l'Esquisse : La venue de Mendeleïev en l’Esquisse fut lointaine. Pour Mendeleïev, la cyance était déjà, et dès lors qu’il arriva, il lui sembla que son esprit était empli de cette idée. Aussi se réveilla-t-il entouré de ses collègues. Ses collègues ? Il était là une chose bien étrange… Mendeleïev avait-il déjà des collègues, en ces lieux qui lui paraissaient si familiers ? Maintenant, cela ne lui importe plus, car la cyance est. Ils sont. Mais, ils avaient déjà été. Mendeleïev fut, et Mendeleïev est. Il connaissait le but de la cyance, ce qu’elle était, il connaissait l’œuf qui s’était échoué, mais ne fut qu’après, ce même en ayant été avant. Mendeleïev savait, sans doute aucun, qu’il fut, puis devint gelée, pour être à nouveau. Mendeleïev sait, il sait quelle est sa cyance, quelle est la cyance, depuis qu’il est. Mais qu’en fut-il alors qu’il fut ? Mendeleïev a oublié…
Goûts : La première occupation de Mendeleïev n’est autre que la cyance elle-même. Il voue un attachement extrême à celle-ci ainsi qu’à ses collègues (dans la mesure cyantifique), se considérant comme nombre de ses pairs comme la part d’un tout. Rien ne le fait plus jubiler que d’expérimenter, son esprit envahi sans cesse par les principes cyantifiques, et déployer cette cyance d’une manière ou d’une autre est son unique plaisir. Pour lui, tout élément y est lié, à même manger. Il possède un certain goût pour les épices, cela étant…


Description




Cyance


Mendeleïev fut. Mendeleïev est. Mendeleïev sera. Mendeleïev est la cyance, et la cyance est Mendeleïev. C’est là le simple principe que tout cyantifique se doit de représenter.

Ainsi, Mendeleïev fut lors des heures festives, il fut lors des tristes moments de l’œuf, il fut, mais maintenant, il est.

Mendeleïev n’est qu’à partir du jour premier, entouré de ses collègues qui furent bien peu étonnés de le retrouver. Il savait ce qu’il devait faire, savait qui il était, savait ce qu’il était, mais avait oublié ce qu’il fut. Mendeleïev est la cyance, il est cyantifique, et nous sommes Mendeleïev. Cela suffisait, car la cyance fut, est, et sera ainsi.

Mais qui est Mendeleïev ?

Il est de l’apparence d’un homme dans sa trentaine, d’allure commune, aux cheveux d’un rose poignant. Si Mendeleïev voulait être un chewing-gum, la couleur dirait oui. Mendeleïev dirait oui, pour la cyance. Un regard du même rose cachant les émotions, mais ne manquant pas d’exprimer ce qu’il veut exprimer, un regard contrôlé, un regard absorbant l’information, nourrissant la cyance. Là est le visage de Mendeleïev, se dévoilant bien souvent strict, à la manière d’un cyantifique. Mais comment définir le mot strict ? Tout oscille aussi bien du sérieux à l’amusement, car en cyances, les deux sont identiques, et les définitions tronquées.

Qu’est-ce que le sérieux ? Le sérieux est le fait d’appliquer la cyance, de la reconnaître en toute chose. Le sérieux est le fait de faire vivre la cyance.

Qu’est-ce que l’amusement ? L’amusement est le fait d’expérimenter la cyance, de l’apprécier en toute chose. L’amusement est le fait de vivre la cyance.

Mendeleïev vit la cyance, et la fait vivre.

Ainsi, il est une part du tout qu’est la cyance, et alors, il suit le tout depuis le jour premier, comme il le fit avant.

L’expérience avance.

Mais, aussi bien que le tout, Mendeleïev est aussi Mendeleïev, éminent chimiste de son temps.

Tout a sa place, et tout doit être. Ce qui n’a pas encore été trouvé doit l’être. L’équivalence.

Ainsi Mendeleïev considère-t-il le monde, quel qu’il soit. Ainsi doit être la cyance. Le tout est tout, car il ne peut venir du rien, et Mendeleïev, part du tout, est Mendeleïev, mais Mendeleïev, étant la cyance, est aussi sa cyance.

Mais quelle est sa cyance ?

La cyance de Mendeleïev est la cyance absurde des éléments, le jeu des atomes, du mélange, l’expérimentation sur ce qui est, et ce qui sera. Pas ce qui fut, cependant, car ce qui fut ne fait plus qu’être, pour sa cyance.

Tout bouge, tout change.

Mendeleïev est l’instigateur de banales concoctions, d’étranges réflexions, ayant produit un mélange plus léger que l’air, un mélange à la gravité presque inversée, se servant d’une maladie rare pour réaliser cette petite merveille.

Le regard du cyantifique se pose sur le monde, et le tout, jubilant, n’y voit que son œuvre.

Mendeleïev, lors des premiers jours, faisait partie du groupe de recherche 12², parcourant la ville non loin des groupes 7bis et 248-4. Où donc se trouvait l’expérience ? L’expérience était partout, seul manquait l’ingrédient.

Les jours passèrent.

Mendeleïev souriait.

Mendeleïev s’amusait.

Le temps n’est pas.

Seule l’expérience avance.

Puis, le jour arriva.

Mendeleïev attendait, les poches emplies de ses innombrables expériences, comme nous. Le Ciel avait fait son œuvre, et à l’expérience il ne manquait plus que l’ingrédient. Le cobaye.

Alors, le cobaye arriva.

Lavoisier ria, puis tous se mirent à rire, Mendeleïev comprit. Les voix s’élevèrent à l’unisson, prônant la cyance, contrant la voix. L’expérience se déroulait à merveille. Dans l’amour de la cyance, le tout espérait trouver en ses cobayes quelque potentiel nouveau collègue, s’exprimant dans des paroles avisées, mettant en avant la recherche de la vérité. La cyance.

La chlorophylle avançait.

Puis la chlorophyle parlait, dévoilant les mots de la porte.

Mendeleïev souriait.

Mais l’expérience prit fin.

Les éléments se chamboulèrent, et le feu domina, l’explosion vainquit. Le tout se révolta. Le tout venait de perdre sa place. Nous n’étions plus dignes d’êtres nous, ou plutôt, ils n’étaient plus dignes de l’être.

Plusieurs membres du tout avaient mené la révolte, et Mendeleïev, le sourcil froncé, la veste tachée, ne pouvait l’accepter, comme tous. La cyance venait-elle d’être trahie, ou était-ce là une nouvelle expérience, des collègues s’offrant en cobayes ? Mendeleïev voyait la cyance envahir son être, envahir le tout, le mener à l’inconnu, à ce qui devait être su, ce qui l’était déjà.

Mendeleïev savait.

La cyance obtiendra ses cobayes, car où qu’ils soient, les cobayes sont. Le tout ne peut fuir le tout, ce bien qu’ils ne soient plus du nous.

Les ruines du phare restaient, mais la cyance, dans ses corps bien vivant, se tenait droite. La cyance fut, est, et sera. De fait certains décidèrent d’appliquer leur cyance en solitaire, et aussi furent formées de nouvelles escouades, à l’habitude du tout.


L’escouade πr²

Mendeleïev, Kirchhoff, Gibbs et Doppler sont sur un bateau.


πr² était le nom de leur escouade, destinée à retourner en ville voir si les fuyards s’y étaient retranchés, et nombre d’autres choses. Au bord d’un bateau à roues comptant parmi les véhicules de la cyance –car il n’en était en rien d’une blague-, les quatre cyantifiques partirent alors en direction de ces lieux en ruine, bien décidés, dans leur cyance commune, à traverser la plaine.

Kirchhoff fut le premier à succomber. Le maladroit avait confondu l’une des concoctions de Mendeleïev pour l’un de ses médicaments, sa fameuse loi des nœuds finissant par s’enrouler autour de sa gorge. Si l’on avait voulu réaliser le moule d’une fourmilière en coulant quelque métal d’une grande fluidité avant son contact avec l’humidité, récupérer ce que venait de boire ce cher Kirchhoff aurait été du pareil au même.

Au bout d’un temps, l’unique cyantifique féminine du groupe, Doppler, décida de quitter l’escouade pour entreprendre une toute autre route, espérant retrouver la base qu’ils n’avaient pu croiser sur le chemin. La dispute précédant le départ fut rude, particulièrement entre Gibbs et Doppler, mais la décision finalement acceptée. Aussi bien Mendeleïev que Gibbs savaient que leur compère ne risquait en rien de s’en remettre aux rebelles, et comptait bien résister à quelconque objet osant se mettre sur le chemin de sa cyance. Mendeleïev avait conscience de ce qui animait sa collègue, et il en était là du pourquoi de son certain calme lors de la dispute.

Malgré tout, il en était là d’une nouvelle perte. Selon Mendeleïev, il pouvait bien en être d’une perte pour leur groupe, mais pas pour la cyance, car l’élément était toujours. Ainsi tenta-t-il de rassurer Gibbs de leur nous commun.

Mais pouvait-il encore le rassurer, lorsque la carcasse de ce même camarade trônait sans vie –ou évanouie ?- sous leur véhicule renversé ? La force d’un simple objet avait suffi à le broyer, le rendant hors d’usage, et le faisant basculer sur le côté. D’où était-il sorti ?

Mendeleïev haletait.

Il attendait dans la cabine du navire, dos au sol, accroupi au mur, nombre de leurs expériences en cours renversées.

Mendeleïev souriait.

Que pourrait faire un cyantifique d’autre, en une telle situation ? La cyance était à son comble, la gravité tournait d’un quart, et il pouvait apercevoir le sol en baissant la tête, le ciel en la levant, cela lors qu’il était pieds contre un mur. Le sang tachait sa blouse.

Il se parla à lui-même, au nous, patient, attendant l’ouverture, récupérant discrètement quelque objet qui trainait ici, ou là.

Puis, Mendeleïev échappa à l’épave, et alors, il se mit à courir. Il courut jusqu’à la ville, qui n’était plus bien loin, et où on ne le suivi point. Peut-être bien marcha-t-il, pour éviter de perdre les expérimentations qui remplissaient ses poches, mais lui, il lui sembla seulement courir.

La course poursuite entre le bateau et l’objet avait dévoré trop de temps, avait bien trop déboussolé l’escouade sphérique.

Le jour 15, encore, continuait.

Mendeleïev crut percevoir quelque onde vocale, alors qu’il écrasait son épaule contre un mur pour se maintenir debout, à bout de souffle. Cependant, cette soi-disant onde se tut.

Mendeleïev ajusta sa cravate, se redressant. Il s’adressa à lui-même, calmement, s’adressa au tout qui s’était éparpillé, se sachant toujours part du nous.

« Nous, Dmitri Mendeleïev, membre du groupe d’exploration πr², rangerons les éléments à la place que la cyance leur a donnée. »

Mendeleïev souriait, cachant dans un pli intérieur de la manche de sa blouse l’un des innombrables scalpels qui lui servaient à trancher les éléments.

La cyance sera.

« Ce même si ces éléments se doivent d’êtres d’anciens pairs… »

Ainsi Mendeleïev oublia bien vite les évènements précédents, s’enfonçant dans les ruelles de la ville perdue.

D’ailleurs, assez vite, ce fut lui qui fut perdu.

N’était-ce pas cette chère Doppler qui avait un plan de la ville dans son carnet, et qui était censée les guider… ?

Ah, parfois, que la cyance pouvait être étourdie !

Mais Mendeleïev n’y laissa rien paraître, explorant tout bâtiment à sa portée, prenant des notes, et comme tout bon serviteur de la cyance, il profitait de l’occasion pour s’emparer de toute chose intéressante pouvant lui tomber sous la main.

Là se trouvait le dernier membre de l’escouade πr², à la recherche des perturbateurs du phare, perturbateurs de la cyance, de ses nouveaux cobayes…

Le regard rose bonbon de Mendeleïev, amusé et sérieux, laissait transparaître toute la détermination de sa cyance.


Citations :


« Nous avons entendu dire que le groupe 7bis a rencontré William Gregor plus tôt, sujet d’une expérience d’hybridation… Que devrions-nous en penser, Gregor ? » Mendeleïev s’adressant au groupe 12² à la fin du jour 3, tourné vers William Gregor. (jour 3)

« Eh bien, si nous laissons toujours des trous dans nos notes, c’est en sachant que nous -dans notre chair future- saurons bien les combler ! » Mendeleïev répondant au questionnement d’un pair. (jour ?)

«» Mendeleïev, en arrière du groupe, attendant la réaction des arrivants face à la main qui leur était tendue, en haut du phare. (jour 13)

« Cher Kirchhoff, vous voilà dans un bien bel état… Au moins pouvons-nous nous ravir de la réussite indéniable de cette petite concoction ! » Mendeleïev pouffant, accroupi face au cadavre de Kirchhoff. (jour 14)

« Laissons donc notre compère se démener seule, nous la retrouverons certainement plus tard, quel que soit son état. Et d’ailleurs, que nous disent les statistiques sur cela, hm ? Parions-nous solide, liquide, gazeux, ou plasma ? » Mendeleïev riant faiblement, tentant de calmer Willard Gibbs à la fin de la dispute entre celui-ci et Doppler. (jour 14)

« Nous, Dmitri Mendeleïev, membre du groupe d’exploration πr², rangerons les éléments à la place que la cyance leur a donnée. » Mendeleïev à lui-même, après l’attaque du bateau de l’escouade πr² (jour 15)



Qui tient le pinceau ?



Avec le concours de la cyance, je n'ai pu m'empêcher de rameuter un TC cyantifique, bien que la rentrée soit prête à tous nous sauter dessus... Mais cela ne peut gâcher la détermination de la cyance ! Encore une fois, moi, c'est Tee, et voici là une nouvelle tête emplie de cyance pour ce fofo que j'aime tant~!

Et si je suis arrivé ici, il y a fort fort longtemps, c'est bien grâce à un partenariat, pour rappeler que des fois, ça permet de se balader aux bons endroits~!


Code:

<!--- Code nécessaire au registre des avatars, ne pas enlever la balise code et remplir impérativement sous peine de finir carabiné ♥ -->
<div class="registre1">
<div class="pseudoreg">MENDELEÏEV</div>
<div class="featreg">KARNEVAL – AKARI DEZART (pour votre avatar)</div>
<div class="descreg"><p>Environ la trentaine d’apparence – cheveux et yeux roses bonbon, toujours vêtu de sa blouse – serviteur de la cyance, intransigeant quant à celle-ci, mémoire floue quant aux évènements précédant le premier jour. </p></div>
<div class="fichereg"><a href="http://www.esquisse-rp.com/t1977-en-la-cyance-tout-a-sa-place-mendeleiev#19712" target="_blank">Fiche</a></div>
<div class="avareg"><img src="http://i.imgur.com/PfENatA.png"/></div></div>
Nous rangerons les éléments à la place que la cyance leur a donnée !
Autres comptes : Tee, Doppler
Situation : Dernier membre de l'escaoude πr², arpentant la ville, pour la cyance.
Particularités : Cheveux et yeux roses.
Messages : 20
Date d'inscription : 18/08/2016
Toasts : 20
Voir le profil de l'utilisateur
Commenter
avatar
L'algue
L'algue
a tracé,
le Ven 19 Aoû - 0:56
Re-bienvenue ! *lance des gaufres cyan*

Voilà un cyanti qui envoie. Je dois dire qu'il me fait un peu flipper. Mais c'est normal, c'est un cyanti :D

Tout est bon, donc tu peux désormais tenter de trouver un merveilleux cobaye partenaire de RP ! Amuse-toi bien !
Afficher la signature en entierRéduire la signature

#B0CC99 ou #667f53

Fansong Striky x Anna par Striky herself **





Désormais, on ne peut qu'espérer que tout ira mieux.
Autres comptes : Kim Ji-Sung, Marshall
Rôle : Explorateur
Situation : En exploration dans le centre commercial, avec Anya.
Particularités : Une chevelure d'un vert flamboyant, faisant penser de loin à des algues.
Messages : 1025
Date d'inscription : 18/06/2012
Toasts : 108
Voir le profil de l'utilisateur http://www.esquisse-rp.com/t79-les-aventures-d-annabelle
Commenter
avatar
La cyance infuse
La cyance infuse
a tracé,
le Ven 19 Aoû - 9:42
Merci, Anna~! *mange la gaufre après l'avoir abondamment poivrée*


Ainsi, suivant ton conseil avec joie, Mendeleïev s'en va faire de nouvelles connaissances, trouver et retrouver qui le voudra, et il entend bien (j'entends bien !) te tomber dessus à un moment, en RP~

La cyance vaincra !
Afficher la signature en entierRéduire la signature

En #F9429E, la cyance vaincra !
Nous rangerons les éléments à la place que la cyance leur a donnée !
Autres comptes : Tee, Doppler
Situation : Dernier membre de l'escaoude πr², arpentant la ville, pour la cyance.
Particularités : Cheveux et yeux roses.
Messages : 20
Date d'inscription : 18/08/2016
Toasts : 20
Voir le profil de l'utilisateur
Commenter
avatar
La candide
La candide
a tracé,
le Ven 19 Aoû - 13:33





Hem. Re-bienvenue parmi nous, Tee ♥ (et re-bienvenue dans le monde de ceux qui ont trois comptes aussi)

J'attendais un personnage bien éloigné des réalités des dessinateurs. Disposant d'une logique qui lui serait propre et d'une morale légèrement contestable. Immergé dans le "nous" cyantifique, complètement indifférent à l'instinct de survie.

J'ai trouvé ça et encore mieux. Mendy a à la fois un côté dramatique voire mignon (le fait qu'il se soit réveillé au milieu des autres et ait juste commencé à être, vouant sa "vie" - qu'il considère d'une façon particulière - à la seule chose qui lui ait été donné : la cyance), un côté flippant (plutôt imprévisible, et puis cette absence de morale quand il rigole de la mort de son collègue) et un côté fort comique (non parce que j'ai souri tout le long).... Bref, je savais que tu pourrais nous pondre de parfaits cyantifiques, mais là j'ai bien peur de n'avoir aucune chance au concours ! Il est vraiment proche de la vision que j'avais des cyantis "hardcore" tels que j'ai jamais vraiment réussi à les faire.
Et en plus j'adore Mendy, cela est une évidence, j'ai bien hâte de savoir ce qu'il va devenir en RP. *-*

Bravo pour la validation, tout ça, et peut-être qu'on se croisera en jeu ! ♥
Afficher la signature en entierRéduire la signature

Iris fait la bonne samaritaine en #BDB2D8, ou thistle pour les flemmards.
Tu es mon ami.. n'est-ce pas ?
Autres comptes : Eelis, Ambros Hummer, Thalès, Trenca et Al
Rôle : Soutien
Situation : Essaie d'aider comme elle peut en Ville.
Particularités : Aucune
Messages : 264
Date d'inscription : 30/03/2014
Toasts : 75
Voir le profil de l'utilisateur http://www.esquisse-rp.com/t1272-iris-listz-oo-je-trouverai-a
Commenter
avatar
La cyance infuse
La cyance infuse
a tracé,
le Ven 19 Aoû - 14:43
Eheh, merci bien, Iris~ (Ce gif, nyah~)

Le monde des TC ne m'avait pas vraiment manqué, mais quoi qu'il en soit, j'y suis de nouveau !

Cela étant, bien content que Mendy (ce nom est gravé...) te plaise, et représente l'idée du cyantifique assez pur que tu attendais... Et peut-être arriverais-je à te l'envoyer en RP, qui sait~?
Afficher la signature en entierRéduire la signature

En #F9429E, la cyance vaincra !
Nous rangerons les éléments à la place que la cyance leur a donnée !
Autres comptes : Tee, Doppler
Situation : Dernier membre de l'escaoude πr², arpentant la ville, pour la cyance.
Particularités : Cheveux et yeux roses.
Messages : 20
Date d'inscription : 18/08/2016
Toasts : 20
Voir le profil de l'utilisateur
Commenter
Contenu sponsorisé
a tracé,
Commenter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum