Bilans des chroniques - J16

avatar
La Grande
La Grande
a tracé,
le Sam 5 Nov - 23:25

Bilans



Oyé oyé ! Chaque semaine, vous trouverez ici les informations indispensables afin de suivre le cours de nos aventures futuristes. Chaque semaine sera ici posté un bilan récapitulatif où vous trouverez :

  • ♦ Le résumé rapide de tous les choix faits par les joueurs pendant la semaine afin d'avoir un aperçu global (et de ne pas vous taper tout le sujet), avec une prise en compte des malus/bonus qui ont été donnés.

  • ♦ Les conséquences, qui répondent à la question "En quoi les choix faits influencent-ils la situation actuelle ?", en expliquant ce qui s'est passé à la manière d'un maître du jeu de rôle papier.

  • ♦ La nouvelle situation, avec ses bonus éventuels, et qui induira les nouveaux choix dans le sujet correspondant.



En cas de question, n'hésitez pas à utiliser la partie Connexions !





Les chroniques sont de retour !



Dans l'épisode précédent - résumé du jour 15



■ Marshall, Pythagore et Albin, trois plus ou moins médecins associés, ont trimballé des cartons entre l'ancienne cuisine/infirmerie et ce qui est désormais l'infirmerie ! Eh oui, quelqu'un s'était rendu compte que cette pièce à deux utilités n'était pas pratique, surtout lorsqu'on assaisonne par erreur un patient. Heureusement, à la fin, Ji-sung les a remerciés avec des cookies étoiles de mer (ou alors c'était pour les enfants qui n'ont rien glandé). En espérant qu'ils ne soient pas faits par Ervin..

■ Un petit groupe composé notamment d'Iris, Anna, Robyn, Trenca et Titus (quand il ne cherchait pas Watson)(oui il est fou) a passé sa journée à arpenter la partie Habitations de la Ville afin d'y délimiter des zones où les maisons pourraient être habitées par des dessinateurs. Prochaine étape : appeler Stéphane Plazza.

■ Parce qu'il faut bien rire un peu, parlons des logisticiens (Amelia, Imogen, Al) ! Contrairement aux attentes, ils ont été plutôt utiles, en faisant l'état des lieux de la Base, en répertoriant et distribuant les tâches. Maintenant, lire le tableau de la salle de réunion présente enfin un intérêt, car celui-ci est désormais rempli d'informations.

■ Chez les techniciens, ça se résume facilement : les moyens du bord. Derpina et Sacha, entre deux réparations, on fait les courses de Marie, tandis que Diablo se jetait dans une tempête pour retrouver l'élu de son coeur.

■ En parlant de ship, le Cydna x Al a du soucis à se faire. La belle blonde est partie aux aurores pour patrouiller aux alentours de la Base, mais quelle surprise de voir Hertz (eh oui, il fait enfin quelque chose en dehors de ses discours) la rejoindre ! Hélas, l'idylle fut courte, car Striky a rejoint notre petit duo. Nos guerriers ont donc continué à sécuriser le coin jusqu'à tomber sur une attaque perpétrée par les gargouilles du centre commercial (dit comme ça…) à l'encontre de nos agents immobiliers, qu'ils ont sauvé.

■ Pendant ce temps-là, les cyantifiques joués (Elsie, Tee, Thalès) ont passé leur temps à faire des trucs de cyantifiques dans le centre commercial. Vous ne voulez rien savoir. Ils auront croisé l'adorable petit Play, venu dresser les gargouilles locales, ou les envoyer attaquer les dessinateurs du coin (le connaissant, ça revient au même).

■ Un évènement majeur a secoué l'Esquisse toute entière pendant ce jour 15 (là, vous savez déjà que ce sera un truc stupide), l'avènement d'un point stratégique qui servira certainement de pilier à l'intrigue : le Bar. Fondé par Eelis, Castor et Arthur, il a déjà ses premiers stocks de boissons, son local et ses premiers cyantifiques qui sont venus squatter aux heures creuses (coucou Watson, coucou Dalton).

■ Turner et Drew tombent littéralement au fond du trou, à cause d'une faille dans le sol de la Ville. Après avoir exploré la Gare, ils suivent les rails et tombent sur un nouveau lieu, un lac souterrain !

■ En fin de journée, sans rapport avec les chroniques cette fois, les dessinateurs (Kah, Robyn, Alev) qui s'étaient jetés dans une Tempête pour stalker Averroès en sont ressortis plus ou moins blessés. Non satisfaits de cette épreuve traumatisante, ils ont tenté de tuer ou piller (selon les personnes) le pauvre cyantifique. Vous voulez voir un hold-up de pousse d'arbre ? Diablo surgir de nulle part et clasher les cyantifiques ? Je ne peux que vous inciter à lire tout ça


Jour 16 - partie 1



Nous y voilà enfin ! Vous avez kiffé les chroniques ? Vous avez déploré les bilans qui mettaient 30 ans à venir ? Ou au contraire vous n'y avez jamais participé ? Peu importe, pour cette deuxième édition, on remet les compteurs à zéro, chers amis ! C'est parti pour une nouvelle situation, inspirée de ce qui s'est passé J15, et avec de petites améliorations qui tiennent comptes de vos différents retours ♥

Ce qui ne change pas mais qu'il faut pas oublier :
▬ Des choix qui entraînent des conséquences pour vos persos et éventuellement le groupe.
▬ Des bilans écrits avec grand sérieux, concis et utiles à l'intrigue, qui viennent résumer et lancer la suite.
▬ Participation totalement facultative, vous pouvez zapper des parties ou ne jamais participer (mais ce serait dommage, hein ?)
▬ Les chroniques ne sont là que pour prévoir à l'avance une ellipse qui se fait progressivement, en provoquant des anecdotes, des rencontres et une tendance générale, sans pour autant vous figer. On compte sur vous pour prendre en compte au mieux vos choix, mais ça vous laisse le droit d'improviser !


Les news :
▬ On a un peu "analysé" la rapidité d'écriture des bilans (ahem), et désormais les chroniques se tiendront une semaine sur deux ! L'autre semaine sera consacrée au bilan lui-même, ce délai étant justifié par nos occupations IRL et les autres nouveautés.
Les dés ramènent leur fraise ! Désormais, pour chaque choix, vous pouvez mentionner que vous souhaitez que nous lancions un dé, en mentionnant éventuellement ses conditions. Exemple : "Striky va patrouiller aux abords de la ville, il a 60% de chances de se faire blesser en cours de route". Vous pouvez laisser le staff choisir, faire des précisions, etc. Si des personnes qui sont ensemble lancent un dé, nous tenterons de mixer les deux résultats. Cet ajout permet à ceux qui veulent être surpris de s'éclater !
▬ Et pour les amateurs de surprise qui ne savent jamais quoi faire de leur perso, un choix spécial fait son apparition. Envoyez vadrouiller votre personnage dans la Ville ou la Base et voyez ce que le Bilan en fera… Peut-être se retrouvera-t-il par hasard mêlé à ce qui ne le concerne pas du tout ?
▬ Si vous êtes un peu perdu, un sujet d'aide a également été ouvert pour demander conseil, quelqu'un vous répondra au plus vite ♥
▬ Et enfin, dernière news mais pas des moindres, vous pouvez désormais effectuer les quêtes répétables (symbole ♦) et les doléances (si vous n'êtes pas encore au jus, c'est par ici) des desssinateurs en chronique ! Il suffit de le mentionner, et ce sera compté comme un choix normal, à part peut-être un dé qu'on lancera en plus.

Maintenant que vous avez digéré tout ça, place aux choi--- à la situation ! Eh oui, courage, y'a une dernière ligne droite.

Le jour 15 s'était terminé sur une note de travail accompli, de nouvelles rencontres et, pour certains qui n'en avaient connu que la fin à cause de la Tempête, d'un retour à la réalité des plus absurdes. Si chacun était parti s'endormir petit à petit, en Ville comme à la Base, ce qui s'agitait dans l'ombre… Ouais bon, tout le monde le savait bien : dans l'Esquisse, debout ou réveillé, il a toujours quelque chose qui s'agite dans l'ombre. La nuit menant au jour 16 ne fit donc pas exception à la règle.

Ni les objets, ni les cyantifiques (les vrais, pas les rebelles, bande de médisants) ne s'étaient montrés. Pas de nouvelle alarme incendie dans la Base. Le seul événement notable était la présence, encore plus évidente, des gargouilles en pleine découverte touristique des environs. La Base militaire semblait tout particulièrement les intéresser ce matin-là ; autant dire qu'elles ne perdraient pas trop de temps à l'explorer, merci aux divers trous répartis ici et là dans les murs de la base ! Heureusement, elle ne semblaient pas agressives, comme si elles ignoraient royalement leur monde, du moins pour l'instant...

Allez-vous rester fidèle à vous-mêmes ? Réagir face à cette bande d'objets squatteurs ? Flâner en laissant faire les aléas du destin ? Tenter de vous rendre utile ?

Eh bien... Quoi qu'il en soit, dessinateurs, la Partie 1 vous attend !


Vous avez jusqu'au 13 Novembre (inclus) pour lancer vos choix dans le sujet ici ! (et pas au dernier moment, bande de cancrelats)


Situation : Aucune
Particularités : Aucune
Messages : 539
Date d'inscription : 24/06/2012
Toasts : 88
Voir le profil de l'utilisateur
Commenter
avatar
La Grande
La Grande
a tracé,
le Jeu 1 Déc - 22:24

Bilan partie 1



Résumé des choix


■ À l'heure où la guerre contre les objets est imminente (enfin, elle est imminente depuis plusieurs jours, mais qui sait), où les gargouilles envahissent la Base, où l'on doute plus que jamais des cyantifiques rebelles, où les cyantifiques pas rebelles sont tout aussi louches, où la Base a subi les conséquences de l'alarme incendie, où l'apocalypse approche et où il n'y a plus de cookies étoiles de mer, certains ont réussi à trouver le moyen de ne trouver aucune occupation. Vous croiserez donc quelques spectres lambinant ici et là, tels qu'Alev, Canvas, Latrodectus, Eelis et Ambros… Que va-t-il leur arriver ?

■ Heureusement, contre le chômage, nous avons une arme efficace : les logisticiens ! Du moins, ceux qui n'ont pas oublié de mettre le réveil ce matin, c'est-à-dire un total astronomique de deux personnes. Le duo Imogen/Al commence à devenir inséparable.. Mais il serait mauvaise langue de dire qu'ils sont les seuls à bosser dans la Base. Nõd aussi fait des trucs. Oui. Même si on sait pas vraiment quoi. De son côté, Kaoren, devenu un brave chevalier de l'Esquisse après avoir passé la veille à chercher Watson pour justifier sa non-participation aux chroniques, part en quête d'une quête à accomplir, suivi par Trenca qui n'est vraisemblablement là que pour poster sur Instagram le moindre fail.

■ Juste autour de la Base, une équipe de choc a pris conscience du problème vivant que constituent les gargouilles. C'est donc l'heure de l'activité du matin du Club des Étoiles de mer™, à savoir faire joujou avec ces charmantes créatures. Avec Play et Emi, tout ne peut que bien se passer n'est-ce pas ? Et puis au pire, Cydna s'est reconvertie dans le baby-sitting (patrouiller avec Striky la veille lui a certainement donné foi en la team guerriers), on compte sur elle pour éviter toute mort hasardeuse.

■ Pendant ce temps-là, au Manoir, on a encore plus de peine à croire qu'on se situe vraiment dans un monde dangereux-et-voulant-votre-mort-à-tout-instant ; Robyn dort paisiblement tandis qu'Iris s'occupe du ménage des lieux… Enfin, reste à savoir quoi (et qui ?) elle nettoie exactement. Et si Robyn va se réveiller un jour. 0v0

■ En Ville, vous pourrez aussi croiser Thalès en train de chercher son frère, Titus en train de chercher des points d'intérêt dans les souterrains (la dernière fois qu'il en a trouvé un il a provoqué l'alarme incendie, aucune raison de pas lui faire confiance), Sacha en train de chercher la tranquillité et peut-être même Folie en train de chercher des victimes. Avec tous ces trains, la gare va enfin être utile


Conséquences



■ Dans sa vadrouille, Eelis tombe sur un bâtiment fort propice à l'établissement d'une boîte de nuit ! Enfin, les autres nomment ça le Manoir, mais c'est donc en toute joie qu'il débarque dans la demeure d'Iris et Robyn. Va-t-il jouer les trouble-fêtes ? Va-t-il enfin se rendre utile ? Où trouver une boule disco ?

■ Dans sa quête de l’âme soeur, Canvas trouve finalement la cible parfaite en la personne de Sacha alors que ce dernier était en pleine recherche dans les hautes herbes - heu retraite. Après Turner et Bubulle, il faut croire que le rejeton de Folie a un don pour débusquer les meilleurs morceaux. Une alliance inattendue naîtra-t-elle de leur passion commune pour le meurtre de dessinateurs sauvages ? Affaire à suivre.

■ Vous vous souvenez de Titus qui a sacrifié une partie de sa journée à chercher Watson ? Vous vous souvenez de tous ces dessinateurs qui sont partis en quête du cyantifique disparu ? Eh bien, figurez-vous que dans sa nouvelle quête de quelque chose qui n'a rien à voir avec tout ça, Titus tombe sur… Watson ! Plus qu'à écrire un article "Les explorateurs et les cyantifiques le détestent - Il a retrouvé Watson en seulement un jour". Je vous jure que c'est le random qui a choisi.

■ Ce qui va suivre est digne d'une introduction bancale d'anime qu'on aurait essayé de caser en un épisode. Kaoren, toujours à la recherche de l'impossible, abandonne l'idée de trouver Watson pour tenter de se rendre utile ; il est rejoint par un personnage féminin secondaire (Trenca), puis par le pote rigolo de la bande qui n'est là que pour faire des blagues, aka Dalton, qui décide de les guider jusqu'à la porte du premier boss : les logisticiens, ceux-ci ayant reçu le renfort d'un Hertz toujours prêt à aider les plus démunis. Entre tout ce beau monde s'organise une petite réunion, où on imagine qu'Al, Imogen, Kaoren et Hertz parlent business pendant que les autres rigolent au fond en jouant avec le klaxon de la trottinette de Dalton. Va-t-il enfin émerger quelque chose d'une réunion dans la Base ? La rédaction y a mis tous ses espoirs.

■ Au plus profond de la Base, une jeune psychologue promise à un brillant avenir (dans l’analyse des personnalités ou le kidnapping d’arbre, la direction n’a pas encore statué) rencontre un jeune homme à l’âme meurtrie (et le visage aussi, détail) et décident de faire un bout de chemin ensemble, liés par les fils immuables du destin et du lancer de dé. Alev choisira-t-elle la psychologie, la voie du crime ou l'élevage de poissons en compagnie du torturé Ambros ? Vous saurez tout dans notre prochain numéro.

■ Puisque Sacha a fait l'école buissonnière, que Diablo shippe et que Derpina ne s'est pas levée ce matin, Marie Curie a décidé de partir à la recherche des techniciens perdus. Le brave Nõd, un des rares représentants de son espèce, va-t-il lui donner le coup de main qu'elle réclame pour réparer la Base ? Ou bien a-t-il d'autres desseins ? (desseins, dessin, Esquisse, vous voyez, j'ai casé cette blague !)

■ Un serpent, une étoile de mer et une chauve-souris sont sur un bateau, avec des gargouilles. Quoi de mieux ? L'arrivée d'une araignée dans la croisière. Latrodectus va-t-elle faire gouzi-gouzi avec les gargouilles pour sympathiser avec Play, sauver Emi pour pouvoir mieux l'embêter après ou  bien faire semblant d'être responsable devant Cydna ? Dans tous les cas, ce ne sera pas de sa faute si un malencontreux accident survient…

■ Pendant cette partie des Chroniques, on raconte que personne n'a osé s'approcher de l'infirmerie de la Base. Outre le fait que personne n'ait eu de raison d'y aller, ceux qui sont passés devant racontent avoir entendu des bruits bizarres.. Enfin, nous avons joint notre correspondante spéciale sur place, Priscilla. Dans un témoignage poignant, elle nous décrit la façon dont "Papa" (sous-entendu Wilkins) charcute avec passion la blessure de son camarade blessé à la cuisse. #PrayForAverroès

■ Pour compenser l’utilité débordante et l’étrange accès de sociabilité de son ship (Hertz), Watt décide de tester son nouveau taser sur tous les endormis des chroniques d’effectuer diverses tâches hautement logistiques en solitaire.

■ En parlant de solitaire, Thalès pourrait gratter une carte de membre. Les touristes de passage dans la Ville auront pu observer un étrange individu blanchâtre se faufiler entre les bâtiments. Défense de s'approcher, le spécimen paraît plutôt dangereux.

Conclusion



Comment ça, normalement les bilans ça dure qu'une semaine ? Euh.. eh bien.. Et d'abord, allez chercher Watson ! Nous espérons malgré tout que ce retour des bilans vous aura plu, sachant que la seconde partie aura été réalisée en collaboration avec Liam qui fait ses débuts dans le domaine (saurez-vous retrouver ses écrits ?).

Nous espérons que vous serez plus nombreux à la prochaine édition. Ce que Watt n'a fait que dans une balise [strike], vous pouvez le faire en vrai. Alors on compte sur vous ♥ ("Vous finirez par y prendre goût", répond le cyantifique concerné).

Situation : Aucune
Particularités : Aucune
Messages : 539
Date d'inscription : 24/06/2012
Toasts : 88
Voir le profil de l'utilisateur
Commenter
avatar
La Grande
La Grande
a tracé,
le Ven 30 Déc - 0:33

Bilan partie 2


Résumé des choix


■ Dans la salle de réunion, c'est la fête ! D'un côté, on peut entendre Kaoren jurer à tous vents, usant de mots bannis tels que "stratégie", "rôle", ou encore "être utile". Brrrr. Quelle horreur. En réponse à ces insanités, les deux logisticiens en présence tentent de façon plus ou moins convaincante de rallier le brave héritier de Cyrano à leur groupe, prétextant qu'une place est vacante puisque Amelia a cordialement déserté les réjouissances du matin (comme d'habitude à vrai dire). En fond, on notera la présence de Kim, gagatisant face aux trois phrases prononcées par Imogen, et Hertz, probablement en train de rassurer l'audience face aux mots terrorisants de Kaoren (et de convertir les commentaires rageux d'Al en informations utiles).

■ C'est un nouveau tournant pour le culte de la Folie ! Alors que Canvas s'apprêtait à sacrifier Sacha au détour d'un couloir, Derpina arrive in extremis. L'occasion pour Sacha qui, désireux de surviv--- servir au mieux le prophète aux cheveux blancs, lui fait l'aimable suggestion d'offrir à sa déesse une personnalité plus importante, du type algue ou chauve-souris.

■ La Base est une merveilleuse fourmilière de cas sociaux. Pour le plus grand bonheur d'Alev, Ambros a accepté de se confier. Pour la science, la psychanalyste lui propose alors une thérapie.

■ Inquiet à l'idée de laisser Averroès aux mains de Wilkins, Marshall décide de surveiller les gestes de ce dernier. Ça vaut mieux. Vraiment. Parviendra-t-il à négocier quelques informations sur l'intrigue ou la survie d'Averroès au passage ?

■ Puisqu'on parle de cyantifiques qui participent à la vie de la Base, Marie a étonnamment réussi à recruter cet homme digne de confiance qu'est Nõd. Est-ce pour faire exploser la Base, réparer le grille-pain ou en améliorer l'équipement militaire ?

■ Devant la Base, ça bouge ! D'un côté, Robyn s'est réveillé et a directement filé jusqu'à la Base, où il a rencontré son double-compte Emi, qui comme par hasard abandonnait justement Play pour la lui faire visiter dans la joie et la bonne humeur. Enfin, une de perdue, dix gargouilles de retrouvées, de quoi occuper encore un peu Cydna et Latrodectus, respectivement tentant et feignant de surveiller la situation.

■ Pendant ce temps-là, le hasard des multi-comptes a également toqué à la porte du Manoir, où Iris et Eelis ont engagé une discussion, probablement des plus crédibles ; qui n'a pas immédiatement songé à un accord commercial de libre-échange entre le Bar et le Manoir ? Ou à des lois de congolexicomatisation du marché ? Allons, essayez au moins d'y croire.

■ Sous terre, ça ne vole pas plus haut ! (La rédaction est à court de blagues pour cette partie, veuillez activer vos paramètres de tolérance pour passer à l'étape suivante). Titus, non content de se faire troller en beauté par Watson, va même tenter de lui extorquer des informations. Découvrira-t-il le secret de l'Esquisse, là, maintenant, sous terre, ou bien la recette du poulet tikka ?

■ Aux fins fonds du monde, deux disciples de la cyance se sont réunis dans la boulangerie pour quelque circulaire projet (circulaire,  πr², vous saisissez ? Ahahaha !)(Note : vos paramètres de tolérance ont été activés par mesure de sécurité). Vont-ils paisiblement mener leurs sombres desseins ? (desseins, Esquisse, dess--- ok j'arrête)

■ Pour finir, c'est l'heure du point solitude ! En Ville, nous avons la fleur (Anthos) qui rencontre le (Annabelle) "Roziers", Jude qui se Paum, Tee qui nous teese (avec de la bonne nourriture) et un guerrier qui erre "Liam" en peine, en quête de son compagnon disparu pendant qu’Anya se Bar et Céleste s'envole jusqu'au Manoir. Dans la Base, Play se joue des doléances, puis Amelia des devoirs du logisticien - tout ça parce qu'Elsie plaît pas. Eh oui, dans la Base, Thalès-poir et t'as Pythagore… c'est ainsi que l'Esquisse et Drew vous croqueront. Cela vous fait tout l'effet d'un Bubulle de savon, n'est-ce pas ?

Conséquences



■ À l'issue de cette réunion matinale, les partis ont tous pu exprimer leur opinion et comprendre la situation.. Désormais, il est temps d'agir et de prendre parti ! Kaoren va-t-il abandonner les vagabondages pour se consacrer à un rôle ? Si oui, lequel ? Va-t-il accomplir une quête de lui-même en se scindant du groupe, ou va-t-il au contraire les abandonner (avec Trenca aux trousses) pour devenir le héros de sa propre histoire ? Quant aux logisticiens, que vont-ils faire du reste de leur journée ? Et Kim, va-t-il retourner aux fourneaux ou changer de vocation ? (Si vous avez du mal à vous décider, n'hésitez pas à en discuter HRP ou dans le sujet discussion des chroniques)
Si Dalton a disparu bien avant la fin de la réunion, Hertz est toujours à leurs côtés, bien qu'il agisse principalement comme un observateur et conseiller occasionnel.

■ Pendant que d'autres débattent des choses à faire, de l'avenir et des responsabilités, deux autres se sont adonnés à la psychologie. Si Alev en est retournée à sa vocation première, après avoir exploré les métiers du crimes on dirait le titre d'un bouquin de l'onisep, Ambros aura pu trouver quant à lui enfin une personne qui l'écoute. Après s'être apaisés, vont-ils continuer à nous prouver que les dessinateurs ne sont pas que des bourrins, ou vont-ils faire autre chose ?

■ Étonnamment, à l'infirmerie, on va découvrir que la coopération entre dessinateurs et cyantifiques peut exister - même avoir du bon. D'un côté, un type aux cheveux bleu flashy qui sait soigner à la sauce esquisséenne, sans pour autant avoir les moindres connaissances théoriques sur le corps humain et la médecine. De l'autre, un type qui a le Bac+9 et l'expérience. Sur un cas réel (si l'on peut dire), ils auront donc l'opportunité d'échanger et d'étoffer leurs connaissances respectives en médecine. Marshall sera-t-il le premier dessinateur à se faire respecter par les cyantifiques rebelles ? Ou va-t-il faire hara-kiri en voyant toutes ses bonnes pratiques mises à sac par l'Esquisse ?

■ Marie traîne ce brave Nõd à la recherche de quelque chose à réparer, et voilà qu'ils s'attaquent au canon de la Base (ouiii ! enfin quelque chose d'utile en vue d'une attaque à venir !). A-t-elle bien raison de le laisser tripoter un tel engin de guerre ? Ou est-ce au contraire la meilleure idée du monde ? En tout cas, elle sera vite fixée…  

■ Pensant fuir le rouquin de service et son assistant en papier, Amelia tombe nez à nez avec… Eh bien, un autre rouquin de service, cette fois-ci du côté cyan de la force. Sachant qu'elle et Watt font à peu près la même chose (superviser, dit-on), vont-ils s'allier pour aboutir à un résultat productif ? Vont-ils se taper dessus ? Ou bien se superviser mutuellement dans leurs activités de supervision ? Ou encore découvrir ce que le charmant Play a gribouillé sur le tableau des doléances ?

■ Devant la base, où se trouvent Cydna, Ziza et Latrodectus, il semble que les choses commencent à bouger. Après avoir vaguement larvé devant l'entrée, les gargouilles décident de se taper l'incruste en bonne et due forme ! Que ce soit sur l'épaule de Cydna, la tête de Drew ou encore accrochées à la jambe d'Emi, elles agissent certes davantage comme une bande de chats encombrants, mais c'est peut-être bien là le problème. Qui voudrait se faire piquer ses cookies étoiles de mer par une statue de pierre qui va s'en servir comme vulgaire projectile ? Quoi qu'il en soit, cette invasion ne sera pas sans donner des idées à notre cher petit Play, qui a d'ailleurs rencontré Elsie dans sa quête. Serait-ce le début d'une coopération maléfique ? Ou la cyantifique distraite va-t-elle contenir les idées de ce môme ? Va-t-on intégrer les gargouilles au club des étoiles de mer et leur accorder des droits civiques ? La partie 3 promet de répondre à ces questions d'ordre géo-politico-socio-économico-philosophique.
=> Les gargouilles sont présentes dans toute la Base. Si votre personnage s'y trouve, il est fort probable qu'il en croise, y compris ceux qui sont en réunion ou dans l'infirmerie par exemple…

■ D'ailleurs, en parlant de croiser, en cherchant Eelis, Liam a trouvé des gargouilles ! Et pas que deux petites demoiselles isolées en quête de divertissement. Non, ce qui attendait notre brave guerrier, c'était bel et bien la colonie de vacances complète ! Survivra-t-il malgré la présence de ce gang de groupies qui s'accrochent là où elles le peuvent ? Les détruira-t-il ou les ramènera-t-il au bar pour faire l'animation ? Que fera Pythagore qui passait justement par là de façon totalement hasardeuse ? les chroniques du comblage scénaristique

■ Des questions, Titus en avait. Mais peut-être les posait-il à la mauvaise personne ? Ou la meilleure personne, à voir. Toujours est-il que des réponses, il en a obtenu. Compréhensibles, c’est autre chose. Watson s’amusait toujours à cela : parler en rimes ou d’une manière hasardeuse. On ne pouvait savoir si c’était voulu ou non, mais les informations ainsi gagnées pouvaient aussi bien être prises au premier degré qu’au 56e.

■ Comme si la casquette de la plus guerrière des exploratrices ne lui suffisait pas, Annabelle s’est changée en guide de l’Esquisse pour Anthos. Interpellée par cette dernière ou simplement à l’initiative de la première, les deux femmes s’échangent des informations, bien que cette transaction soit plus unilatérale de la plus ancienne à la plus récente dessinatrice. Vont-elles ajouter à leur discussion notre joueur de baseball national, Jude, ou bien va-t-il manquer royalement l'occasion de s'informer ? Va-t-il les recruter dans son équipe ?

■ Dans le bon Manoir, Eelis et Iris font la rencontre de Céleste. Va-t-elle fuir devant ces deux énergumènes trop sociables et trop gentils ? Ou bien au contraire tenter de sociabiliser (non parce que Mark n'était pas un modèle dans le genre) et en profiter pour leur demander où elle trouvera de la peinture ? Les deux vont-ils tiquer sur les ailes fixées dans le dos de la demoiselle ? Rencontrera-t-il Bubulle, que le destin aura mené vers ce lieu qui s'appelait après tout le Manoir du Dieu truite ?

■ Seule au bar, Anya a été accostée par un habitué du lieu. Il ne s'agit pas de son tavernier, mais bel et bien de l'homme qui lui ressemble le plus : Dalton ! Va-t-il réussir à lui remonter le moral ou à la convaincre de se rendre utile ? Va-t-il parler dans le vide ? Vont-ils partir ensemble au soleil couchant, sans payer leur consommation ? Et surtout, comment vont-ils réagir face à l'arrivée de Tee - et de ses bons petits plats - parmi eux ?

■ Hélas, même le bilan ne peut prédire de ce qui va résulter du curieux mélange entre Canvas, Sacha et Derpina. Il s'est heurté à des ondes d'improbables trop élevées, ce qui a perturbé le champ bilanitique de conséquences causales… Enfin, vous voyez, la cyance, quoi ! Les trous noirs scénaristico-quantiques !

■ Thalès, quand à lui, rodant autour de la Base, se fait agresser par le résultat d'un intense brainstorming entre 4 membres du staff, c'est-à-dire un chat en peluche dont la tête est un écran et les papattes toutes mignonnes des tubes d'aspirateur, représenté ici par notre dessinateur officiel, Amelia (comment ça Castor ?). Va-t-il régler le problème a lui tout seul ? Ou bien sauver sa peau et courir vers le premier dessinateur venu, comme par exemple celles qui surveillent les gargouilles dehors ?

■ On termine de bilan en allant à l'autre bout de l'Esquisse… Alors que notre escouade circulaire composée de deux personnes (Doppler et Mendeleiev)  est toute à ses affaires, Folie a décidé de pimenter les choses. Vont-ils faire attention à ces grincements persistants et à ce décor qui paraît glisser ? Il paraît que les objets ne sont pas loin, joyeux noël !
PS: Vous pouvez lancer un dé

Conclusion



Et voilà pour ce bilan qu'on aura quand même réussi à vous sortir avant la fin de l'année ! Nous en profitons donc pour vous souhaiter un très joyeux noël en retard, un bon 2017… et nous espérons que "répondre plus tôt aux chroniques" figure parmi la longue liste des résolutions que vous allez tenir ! (bon, je viens d'énoncer une antithèse) Vous avez donc jusqu'au 8 janvier pour faire vos choix et rendre cette partie 3 aussi magique que la précédente ♥

(et pi encore merci à tous les staffiens qui auront participé à la rédaction de ce bilan, ou à l'élaboration de ses idées toutes plus magiques les unes que les autres)
Situation : Aucune
Particularités : Aucune
Messages : 539
Date d'inscription : 24/06/2012
Toasts : 88
Voir le profil de l'utilisateur
Commenter
avatar
La Grande
La Grande
a tracé,
le Jeu 19 Jan - 22:07

Jour 16 - Bilan n°3



PARTICIPANTS DESSINATEURS


Eelis, Anthos, Anya, Canvas, Castor, Tee
Iris, Play, Kaoren, Emi, Kim, Marshall, Latrodectus, Ziza, Pythagore, Albin, Ervin
Ambros, Liam, Robyn, Cydna, Striky
Thalès, Elsie, Doppler, Mendeleïev
Nõd, Sacha, Derpina
Titus, Annabelle, Trenca, Céleste, Alev, Drew, Turner
Al, Amelia, Imogen, Mark

RESUME



■ Les gargouilles représentent-elles le plus grand fléau de l'humanité ? Alors qu'ils ont tué sauvagement des cyantifiques, les dessinateurs vont-ils s'écrouler devant des petites statues de pierres qui essaient leurs vêtements et leur tirent les cheveux ? L'Homme a-t-il perdu face au grand prédateur ? Non ! Un irréductible groupuscule de logisticiens résiste encore et toujours à l'envahisseur ! Deux équipes de choc sévissent dans la Base, l'une composée des logisticiens roux (Al et Amelia en espérant qu'ils ne se tapent pas dessus) et de Latrodectus (qui a déjà prouvé qu'elle adorait rendre service et accompagner Al dans ses épopées), et l'autre composée des deux frères littéraires - Mark et Ervin. Vont-ils déclamer des poèmes aux gargouilles afin de les convaincre qu'elles feraient mieux de rentrer chez elles ?

■ Puisque tout ce qui est petit est mignon, Elsie décide de rejoindre Play dans sa quête de regroupement familial visant à adopter et fédérer (sous la bannière du club des étoiles de mer très certainement) les diverses gargouilles errant dans la Base. Une très noble tâche à n’en pas douter, qui ravira tout adulte responsable passant par là.

■ Absorbés par leur idylle naissante, Alev et Ambros ignorent l’intrigue (un concept vague et étrange) pour débattre du sort des poissons rouges dans la philosophie du XVIIIème siècle et éventuellement entre deux arguments digne de Phoenix Wright, renseigner la gente demoiselle sur les nombreux mystères de ce monde. Tout en se baladant (romantiquement) dans les (très légèrement envahis de gargouilles) couloirs de la Base, naturellement.

■ Lassée de son ship, Annabelle décide de poursuivre sur la route “Anthos” et continue donc son rendez-vous gal-- son petit tour de découverte de l’Esquisse en sa compagnie, n’hésitant pas à monter bravement la garde tel un chevalier servant des temps modernes lorsque la douce Anthos s’arrête pour rechercher un ou deux spécimens de la flore locale, certainement trop passionnée par ses judicieux conseils pour les écouter plus de quelques minutes.

■ Absolument impressionnée par les redoutables compétences de Nõd, véritable guerrier expert dans les nombreuses mécaniques de la Base (et qui ne se gêne pas pour le faire savoir), Marie n’élabore certainement pas un plan pour l'assassiner discrètement entre deux coups de clé à molette sur - feu - l’arme de destruction massive de la Base, alias le Canon.

■ Tout à fait conscients de l’éventuel danger que représentent des mastodontes de pierre vivants, Robyn (en bon vétéran de l’Esquisse et de ses dangers) et Emi (jeune enfant parfaitement encadré par ses aînés), à l’image de tant d’autres dessinateurs responsables, se lancent joyeusement à la découverte de la Base en compagnie de leurs nouveaux amis (qui sont, rappelons-le, lesdits mastodontes de pierre au potentiel extrêmement mortel).

■ Dernier rempart pour empêcher les autres gargouilles d’entrer dans la base, Cydna envoie Ziza en éclaireur afin d’en apprendre plus sur la situation. En bonne espionne, la petite se faufile entre les êtres de pierre, informe les rares personnes n’étant pas au courant de l’invasion, parce qu’elles dormaient dans un couloir, tente de raisonner ceux qui sont assez idiots pour tenter de les adopter avant de revenir vers la commanditaire faire son rapport. Commanditaire qui ne tardera pas à adopter cette jeune fille, tant elle est plus efficace que tous les bras cassés qui composent les guerriers. (Il faudrait vraiment faire des guerriers un groupe exclusivement féminin)

■ Après moult réflexions philosophiques, Kaoren choisit la voie des Soutiens. Pour mentor, le courageux et viril Ji-Sung qui ne manquera pas de lui enseigner des choses utiles telles que l'art de la balayette et du gonflement de torse.

■ En plus d'être un remarquable négociateur (ahem), Marshall fait de gros progrès en médecine. Prenant note sur les gestes de Wilkins, il oscille entre la naïve perplexité et le professionnalisme aveugle. Parviendra-t-il à sauver Turner, qui se dirige vers son repaire pour soigner son bras ?

■ Conscient de sa faiblesse face aux marteaux que seraient le moindre mouvement brusque des gargouilles sur sa personne, Imogen décide de rester tranquillement dans la salle de réunion. Contre toute attente, laisser Imogen et Hertz un quart de journée seuls dans une même pièce ne donne pas un silence de mort. En effet, l’écrivain, fort de son expérience avec le rouquin quelques jours plus tôt, décide de soutirer des informations sur la base, sa construction, sa structure et autre informations qui lui seraient encore inconnues au cyantifique.

■ Un haut lieu de l’intrigue est né ! Anya et Dalton, dans un élan de productivisme admirable, décident de fuir le bar dans un élan de lucidité, afin de vivre de nouvelles aventures sans aucun doute passionnantes, le tout en trottinette et sans payer leurs consommations.

■ Le feuilleton du prêcheur de folie continue ! Alors que Canvas décide de punir de mort Derpina pour l’avoir ainsi coupé dans la discussion bienveillante qu’il tenait avec Sacha, ce dernier lui flanque son pied dans le flan, histoire qu’il se casse la figure. Striky arrive alors sur ces entre-fait, la bouche en coeur, et décide de faire ce dont il est le plus compétent : se mettre dans la merde tout seul en intervenant débil-- courageusement dans le conflit ! Avec un peu de chance, il va être persuadé que c’est Canvas qui est persécuté.

■ Désireux d'embaucher de jolies serveuses dans son bar, Eelis embarque donc Céleste avec lui lorsqu'il s'en retourne vers le bar, après quelques discussions au manoir. Malheureusement pour lui, il est retrouvé par ce bougre de Liam, bien triste que le bar soit vidé de son propriétaire ! (comment ça c'est pas tout à fait ça la raison ?) Cela sera compensé par une autre grande nouvelle : en plus d'une serveuse, Eelis va pouvoir ramener avec lui de nouvelles clientes, en espérant que les gargouilles paient leurs consommations, elles (hein Anya, hein Dalton !).

■ Vous trouviez que l'Esquisse manquait de dangers ? Le blob vous avait manqué, et Moumousse était pour vous un génie ? À la pointe de l'innovation, deux cyantifiques ont trouvé de quoi vous rendre heureux ! Bouboule, nouveau venu parmi les "objets géants qui veulent vous défoncer", a vu le jour à la Boulangerie. Prions pour qu'il arrive jusqu'à chez nous très vite ! Ci-joint, votre invitation au baptême et une photo du bambin, en présence des heureux parents Mendeleiev et Doppler.

■ Tandis que certains se regroupent pour participer à des activités diverses, d’autres préfèrent se lancer seuls dans les tourments de l’intrigue (et du ship ?).
Trenca, pour une fois, se sent seule et décide d’aller réfléchir dans un endroit désert. Thalès fuit la compagnie du sketchtoy et est déterminé à se faire oublier un peu, tandis que Pythagore le cherche, bien décidé à goûter aux plaisir de la solitude avec lui.
Castor ne fait rien, alors qu’Iris cherche à faire quelque chose (mais quoi ?), et que Tee a fini de faire ce qu’il voulait et attend qu’une victime tombe dans son piège sucré. Titus, lui, a apparemment décidé de se rendre utile en faisant ce que fait Iris, mais dans la base (c’est à dire embêter les gens).
Au même endroit, quelqu’un dessine les gargouilles dans son coin : mais oui, c’est Drew ! Albin, lui, fait pareil sans crayons ni papier. En parlant de ces charmantes bestioles, Turner les fuit sous le prétexte fallacieux de retrouver l’infirmerie (et peut-être un médecin, mais il abuse).

CONSEQUENCES



Al et Amelia, bien décidés à bouter les gargouilles hors de la base, progressent plus ou moins laborieusement -merci Latrodectus !- vers l’entrée en tentant d’attraper Robyn et Emi pour les empêcher de faire une bêtise. En infériorité numérique face aux renforts apportés par Elsie et Play, ils sont stoppés net dans l’entrée. Là, nos héros épuisés retrouvent Ziza et Cydna, attirées par le bruit. Ziza va-t-elle succomber à la tentation de rejoindre ses compagnons du Club des étoiles de mer ? Cydna se retrouvera-t-elle à court de patience et incinérera-t-elle tous ces enquiquineurs ? Al finira-t-il par tomber sous le charme de la gargouille la plus proche, qui lui fait des oeillades charmantes ? On peut rester sceptiques face aux actions de Play, qui semble étrangement calme lorsqu’on compare ses actions avec les précédentes…

■ Grâce à la magie de l'ellipse et des choix, on ne sait pas si Imogen ressortira de sa discussion avec Hertz rempli d'informations utiles sur la base ou en pleine réflexion intense sur les ships entre cyantifiques, mais quoi qu'il en soit on espère qu'il fera partager à la communauté. En parlant de partage, hohoho, transition, c'est alors qu'un Titus sauvage se joint à leur discussion enflammée pas comme la trompette de Cydna, on se calme ! Va-t-il leur avouer qui a déclenché l'alarme de la Base, leur donner la recette du quinoa au safran, ou laisser échapper le fait qu'il a laissé fuir l'homme le plus recherché de l'Esquisse ? Histoire de ne pas trop faire preuve d'utilité, Hertz restera en tout cas avec eux pour entendre tout ça…

■ Les yeux dirigés sur ces magnifiques preuves de l’évolution gargouillesque, Albin finit par remarquer Drew qui semblait aussi intéressée que lui par ces êtres. Ou du moins, assez pour les croquer de manière détaillée. Va-t-il s’intéresser de plus près à ces dessins ? Est-ce qu’il notera la ressemblance de la jeune fille avec l’une de ses anciennes élèves ? Non, ceci n’est absolument pas parce qu’ils sont tous les deux Français.

■ S’il n’y a aucunes hautes herbes (ou un certain dessinateur) en vue, Alev et Ambros tombent tout de même sur une Trenca Sauvage au détour d’un couloir. Cette apparition perturbera-t-elle leur quête philosophique d’amour ou les lancera-t-elle dans l'intrigue ? Après tout, maintenant que Kaoren est en soutien et que Titus a inondé la Base, on sait que ceux que Trenca accompagne prennent toujours le bon chemin.

■ Fort occupées à chasser les gargouilles à coup de vers et de coups de pieds, les deux frérots retrouvés ne sont pas au bout de leur peine. Au milieu des adorables bestioles qui leur font la misère, un charmant serpent noir - appartenant à Play - vient s'enrouler autour du bras d'Ervin. Va-t-il survivre à l'assaut d'Imogen Jr ? Mark va-t-il couper le bras à son frangin pour le sauver ? Ervin va-t-il avoir la peau ou les cheveux roses à cause d'une morsure ? Du suspens ! De la tension ! De l'action ! Des morrrrrrrts ! Arf, on a dit pas dans les chroniques :<

Attention, la conséquence suivante comprend de nombreux termes pouvant heurter la sensibilité des plus respectables dessinateurs.
Ayant héroïquement résisté à de soudaines pulsions de meurtre inexpliquées, Marie (grâce à l’aide inestimable de Nõd) termine (de façon complètement inattendue) les réparations du Canon (fonctionnant à l’aide de  munitions “coussins étoilés”, semble important de préciser la narration). Un grand pas pour l’Esprit d'Équipe ! Nos deux compères continueront-ils sur cette voie légèrement obscure qu’est celle de l'utilité ? Montreront-ils la voie à leurs camarades ou tomberont-ils sur un os (ou un escadron de gargouilles) ?

■ Le stage de virilité accéléré se poursuit sous l’impulsion de notre  cuisinier à la belle silhouette ! Entre deux discours masculinistes déprimants (Ouuuh !), Kaoren va peut-être apprendre à cuisiner des cookies proprement. Peut-être se rendra-t-il aussi compte que son mentor si délicat n’est en fait qu’un malheureux macho prompt à la dépression -après la quinzième invective sur le sujet, on serait en droit de s’étonner de l’inverse. Bienvenue chez les soutiens, Kaoren ! Folie te souhaite bonne chance.

Turner pensait pouvoir atteindre l'infirmerie sans heurt… C'est sans compter sur le bon goût évident des gargouilles, et sur sa ressemblance avec un dessinateur qui souffre actuellement dans la Ville. À l'instar de Liam, notre bon peintre se retrouve acculé par un gang de gargouilles - toutes bien décidées à lui faire mille papouilles ! Juste à côté de lui, dans l'infirmerie, les soigneurs et l’alité (Marshall/Wilkins/Averroès) vont-ils entendre ses cris de douleur ? Et surtout, vont-ils y réagir ?

■ Les Chroniques signalent leur REFUS COMPLET d'essayer d'imaginer ce que vont faire Canvas, Sacha, Derpina et Striky. Débrouillez-vous. Vraiment. On n'est pas impliqués là-dedans et on ne veut pas l'être.
PS : Si vous tuez l’un d’entre vous, nous serons contents. Les groupes seront plus petits, et par conséquent plus faciles à gérer.

Doppler et Mendeleiev : voir paragraphe précédent.

■ Suite à la visite touristique et aux nombreux conseils sages et avisés d’Annabelle, Anthos gagne +10 à sa compétence “qui suis-je, où suis-je, pourquoi la fleur essaye de bouffer ma cheville” et entre sans le vouloir dans le périmètre de détection d’Iris (qui passait par-là de façon complètement inopinée, le Manoir n’étant pas si éloigné de leur présente position, après tout). Émue par cette jeune pousse, Iris participera-t-elle au potager du savoir déjà amoureusement labouré par Annabelle ?

Dalton pointa le coucher de soleil d'un air songeur. "Vois-tu, Anya, c'est comme ça qu'on reconnaît une situation burlesque et incohérente par rapport au contexte du forum". Intriguée, Anya lui demanda ce que pouvait bien être la cohérence ou le contexte. Dalton ne répondit pas, parce qu'il avait lui-même la sensation que tout cela n'avait aucun sens. (Non, si vous vous demandiez, la conséquence ce n'est pas qu'ils sont totalement bourrés ou que Dalton a drogué Anya. enfin on espère pas). Quoi de mieux pour compléter ce trio de deux personnes qu'un Castor - après tout il est tombé dedans quand il était petit.. Après le coucher de soleil, vont-ils escalader la tour Eiffel ou partir en croisière interstellaire ?

■ Suite à son épique combat contre un être tout droit sorti des tréfonds du scénario, Thalès eut une révélation : le meilleur moyen de retrouver quelqu’un dans l’Esquisse était de n’absolument pas le chercher. Fort de sa nouvelle technique, il trouve donc Watson dans sa retraite et décide de lier de puissants liens d’amitié en sa compagnie, séduit par sa logique transcendant les lois intrinsèques de l’univers. (Ou alors, la perte de sang entraîne une anémie sévère et un besoin de soin critique. Ce que Watson lui apportera certainement, rassurez-vous. Personne ne meurt - pendant les conséquences - dans les Chroniques.)

■ Faute de croiser son cher frère alors que Liam arrive toujours à retomber sur Eelis.. la Ville est méchante, Pythagore va retrouver un vieil ami ! Eh oui, Watt vient prendre des nouvelles de lui et de sa quête, puisqu'il a été snobé par Amelia et n'a embêté personne de la journée. Vont-ils se faire une tendre accolade entre camarades roux ? Pythagore va-t-il imiter Kahaüz et envoyer un autre cyantifique à l'infirmerie ?

■ En père de famille responsable, Eelis assume sa nouvelle paternité (aussi soudaine qu’improbable) et décide d’installer sa nouvelle famille au Bar. Quelle aubaine, puisque Tee a déjà préparé le dîner ! Mais aux yeux de Liam, l'homme qui se tient devant eux lorsqu'ils arrivent n'est pas le mangeur de sucre, mais un compère roux qu'il a déjà rencontré par le passé… Au moins, celui-là a retrouvé Thalès. Céleste va-t-elle en profiter pour fuir cette bande de fous ? Va-t-elle au contraire devenir une serveuse dévouée ? Va-t-elle goûter la nourriture et en mourir ?

Les maux de la faim



Après avoir vaincu les examens, les dossiers, les microbes et les box dissidentes, le staff s'est réuni pour vous pondre cette chronique plus que jamais collaborative ! Saurez-vous retrouver qui d'Amelia, Cydna, Liam, Anna et Eelis a écrit chaque paragraphe ? (Un grand merci à tous, donc, incluant Amelia (“S’il vous plaît, à l’aide !”) qui a été prévenu deux minutes avant qu'il y aurait une réunion ce soir, Imogen Jr. pour sa participation, le chat de Cydna, Skype pour sa collaboration, ma mère pour m'avoir mise au monde, l’agent d’entretien d’avoir nettoyé les restes des staffiens étripés, félicitations à Bouboule pour ses premiers jours de vie, Hannibal pour le Kahblo, et je tiens aussi à mentionner---- Comment ça on a plus le temps ?

Bon, bah, à dans une semaine (en temps esquisséen, comme d'hab’). Vous avez jusqu'au 27 janvier 2017 pour la dernière partie du jour 16 !

Situation : Aucune
Particularités : Aucune
Messages : 539
Date d'inscription : 24/06/2012
Toasts : 88
Voir le profil de l'utilisateur
Commenter
avatar
La Grande
La Grande
a tracé,
le Dim 5 Mar - 20:32

Bilan partie 4



RÉSUMÉ



■ Pour dévorer ces Chroniques, quoi de mieux que de commencer par l'entrée ? (Ahahahah… Hem.) Pendant que les gargouilles affluent, telles une école maternelle en visite guidée, les dessinateurs réagissent de façon on ne peut plus étrange ! Entre Play qui abandonne une occasion de foutre le bordel, Ziza qui se met du côté de la prudence, Cydna qui ne brûle pas l'intégralité de la bande et Al qui réfléchit plutôt que de se plaindre que tout le monde est stupide, la narration ne sait comment justifier une telle succession d'événements. À côté de cela, Latrodectus fait semblant de suivre l'élan de folie, pendant qu'Elsie n'est de toute façon pas concernée puisqu'elle a les yeux rivés sur la main de Cydna.

■ Amelia, comme la narration, a mal à la tête avec tant de personnages. Elle va donc faire une tâche essentielle du logisticien : manger des chips dans la salle de réunion, où Imogen accueille Titus (qui reste figé dans l'espace-temps étant donné que le joueur n'a pas participé aux Chroniques), et Hertz fait. Euh. Des trucs de cyantifique.

■ Plus loin, dans un couloir, Ervin et Mark nous dévoilent leur passé chez les scouts et leur expérience en attaques de serpent. En gardant leur sang-froid, les frères littéraires parviennent à maîtriser Imogen Jr, le vilain serpent de Play ! Vont-ils être recrutés chez les guerriers ?

■ Point de feuilleton romantique entre Alev et Ambros en cette fin de Jour 16 ! Voyant Trenca surgir, la kidnappeuse d'arbres se précipite à sa rencontre pour lui raconter ses dernières mésaventures. Est-ce là le début d'une nouvelle thérapie ? Ambros est-il parti sans régler les honoraires ?

■ Un nouveau ship est en train de fleurir, pour compenser la perte de l’Alevambros : le Marshaturner. Ou Turshall. Le nom n’est pas définitif. Résumé des évènements : Turner, fuyant les gargouilles, a bousculé Marshall qui passait inopinément par là. Sans s’excuser ! C’est un signe ! Turner est un tsundere ! Je l’avais prédit ! Tout est clair !

■ Dans l’infirmerie, où se sont réfugiés Averroès et Wilkins… tout va bien. Non, franchement. Tout va bien. Il ne se passe rien. Heureusement, d’ailleurs, il faut bien du calme de temps en temps. Une chance qu’apparemment, personne ne veuille rentrer dans l’infirmerie, poursuivi par une horde de bestioles câlines, sanguinaires, vengeresses ou même tout à la fois. Non, franchement, on se demande ce qui arriverait si nous n’avions pas nos cyantifiques rebelles pour réhausser le niveau.

■ Dans la base, Drew s’instruit. Même si on peut se poser des questions quant à la pertinence de son choix d’instructeur : Albin. Dans l’ensemble, à part quelques dessins perdus et plusieurs explications hasardeuses, tout se passe plutôt bien. En espérant que les fous de l’entrée ne viennent pas gâcher la fête.

■ Ce qui suit est un récit autonome et nous n’avons pas osé y toucher, de peur qu’il morde :
- Striky essaie de s'interposer
- Sacha facepalme
- Sacha aide Striky
- Sacha veut se barrer avec Derpina
- Derpina regarde les gens
- Derpina veut fuir avec Sacha
- Canvas attaque Sacha
Comment voulez-vous qu'on explique mieux ?

■ Avis aux amateurs : la saison de la chasse aux roux est ouverte ! … et Play est prêt. D’ailleurs, il a déjà débusqué deux d’entre eux, occupés à se prendre le bec à propos du sujet préféré de tous les dessinateurs : Watson. Ou Thalès. Non, Watson. Dans tous les cas, le jeune garçon a l’air particulièrement décidé à aider tout le monde. Ce qu’il est serviable !

■ En parlant des sujets préférés de tous les dessinateurs, leurs objets sont désormais réunis ! Après avoir fui un sketchtoy, Thalès tente de fuir Watson. Ce qui est un peu bête considérant que tout le monde, au contraire, lui court après. Mais les voies des dessinateurs sont impénétrables, et qui sommes nous, pauvres narrateurs et narratrices, pour juger des actions des dieux ? Tout ceci est sans doute réfléchi et aboutira à quelque chose de productif dans le grand schéma cosmique universel… non ?

■ Dans le bar, l’intrigue est en marche ! Tee et Liam partagent des astuces de cuisine tandis qu’Eelis s’habitue peu à peu à son rôle, ô combien important, de père de famille ! Le bar est donc officiellement rouvert, sous le signe de l’amour et de l’empoisonnement alimentaire. Mais c’est sans compter sur les nouveaux enfants de notre couple préféré, qui sont en train de refaire la décoration en lançant dans tous les sens les pâtisseries de Tee… le bar va-t-il fermer prématurément, noyé sous les gâteaux perdus ?

■ Bouboule continue son périple dans la plaine, poussant la boulangerie dont il ne reste décidément plus grand chose ; quel bébé vigoureux ! Pendant ce temps, Mendeleïev se demande comment il va faire pour disséquer quelque chose d’aussi gros, et Doppler a perdu son jouet préféré ! Dans tous les cas, nous sommes en droit de nous demander jusqu’où ira notre Bouboule…

■ Notre feuilleton se poursuit, alors que l'idylle nouvellement formée par Anya et Dalton est menacé par l’arrivée inopinée d’un nouveau concurrent ! Castor, attiré par l’élégance de notre logisticien d’honneur, semble décidé à voler son amour à Anya… qui sera l’élu-e de Dalton ?

■ Quelque part dans la ville, un esprit maléfique ourdit des plans trop ignobles pour être décrits… nous parlons bien sûr d’Iris, qui exploite sans vergogne l’innocence d’Anthos pour l’attirer du côté obscur ! Annabelle, qui les accompagne, ne se doute de rien, mais ce n’est qu’une question de temps avant que le piège ne se referme…

■ Dans l’Esquisse, quelque chose s’est mis en mouvement… jadis enfermé dans sa prison, où il était condamné à préparer des cookies jusqu’à la fin des temps, l’être le plus dangereux que l’intrigue ait jamais connu est désormais libre… Ji-Sung est réveillé, déterminé à se venger, et il parcourt la Base de long en large à la recherche de victimes… conséquence indirecte de ce terrible évènement ? Les étoiles semblent s’être alignées dans une configuration jamais vue, et une vague cosmique de ragequit a submergé l’univers ! Kaoren prétexte un besoin de sociabiliser pour fuir Ji-Sung. Nõd fuit tout le monde et se concentre sur ses inventions. Céleste fuit le bar de peur que ses occupants ne déteignent et la rendent irresponsable. Ambros fuit la base, effrayé par le ship. Dans l’ensemble, tout le monde fuit quelque chose. Mais, et l’intrigue, alors ?

CONSÉQUENCES



■ Particulièrement impressionnées par les regards noirs conjugués de Cydna et de son nouveau disciple Ziza (ainsi que par les réflexions poussées d’Al sur la question, sans aucun doute - sans oublier les conseils inestimables de Latrodectus, naturellement), les gargouilles décident de battre en retraite et de… littéralement se planter, immobiles, dans un coin dans la cour. Ce qui est certainement une nette avancée pour la cause des dessinateurs. Après tout, des gargouilles immobiles, c’est moins dangereux que des gargouilles en mouvement.
Pendant ce temps, Kim Ji-Sung débarque et en seul adulte responsable du coin, avise tout de suite la présence d’innocents enfants aux côtés de mastodontes de pierre, et décide donc de ramener tout ce beau monde (Ziza, Latrodectus et Emi) dans le droit chemin du club des étoiles de mer.

■ Quelque peu dubitatif, Hertz accepte tout de même une chips de la part d’Amelia (un nouveau ship est né) et tente de ramener les esprits dissipés (Imogen qui fixe Titus qui fixe Imogen, pour ne citer personne) vers des sujets plus appropriés - et la direction préfère s’arrêter là et conclure qu’ils mettent en branle les actions évoquées lors de la précédente réunion et quittent donc la salle pour d’autres cieux aux termes de la discussion. Pour toute réclamation, attachez dans une cave tous les participants des chroniques histoire qu’ils ne disparaissent pas entre deux sessions.

■ Nos braves scouts littéraires (Ervin et Mark) parviennent à chasser le vil serpent qui menaçait leur santé chromatique. Imogen Jr fuit donc et atterrit sur l'épaule d'une personne qui passait aléatoirement par là… À peine remis de ses émotions grâce à Alev, Ambros fait donc la rencontre d'un nouvel ami ! Vont-ils manigancer ensemble pour dominer la Base ? Ou l'un va-t-il victimiser l'autre ? En tout cas, Ervin et Mark vont pouvoir en profiter pour faire ce qu'ils savent faire le mieux : fuir ! (ben oui, un logisticien et un soutien…)

■ Pendant que Trenca découvre les secrets inestimables de notre intrigue terriblement bien rédigée en compagnie d’Alev, Kaoren, averti par son 7ème sens d’être viril, perçoit les commérages sur sa personne (glissés entre deux secrets de l’intrigue par l’espiègle Trenca) et rejoint donc les deux jeunes femmes. Histoire de redorer son blason de fier représentant masculin. (Espérons juste que Kim ne passera pas par là.)

■ Alors que Marshall s'en allait vers des desseins utiles, celui-ci croise un peintre victimisé par les gargouilles juste à la sortie de l'infirmerie. N'écoutant que le pouvoir de son cosmos et de l'amitié, il vient en aide à Turner ! Hélas, les deux cyantifiques qui attendaient derrière la porte ne pourront donc pas glander et devront jeter Averroès par la fenêtre pour que Wilkins et Marshall puissent s'occuper du sosie de Liam. Quoi que, le guerrier sera bien utile pour repousser les gargouilles qui n'ont pas l'intention de laisser leur proie s'enfuir.

■ Suite aux terribles conséquences du recensement, Albin décida d’ignorer toute ressemblance fortuite avec l’une de ses anciennes élèves et alla se promener vers le soleil couchant, laissant ainsi Drew continuer tranquillement ses dessins de gargouilles interrogatives. Mais c’était sans compter sur le pouvoir de la rédaction des chroniques qui amena fortuitement Céleste à croiser notre silencieuse dessinatrice (ici, vous pouvez admirer un jeu de mots d’une qualité inégalable et, éblouis, juste ignorer ce discutable échange de personnages). Nul doute que ce couloir deviendra un haut lieu de l’Art dans l’Esquisse.

■ Vous avez fait une requête pour accéder à la conclusion du groupe "Striky, Sacha, Canvas et Derpina".
La réponse de la Rédaction est “Clafoutis à la cerise”.

■ Alors que Play tente de rendre service à ses deux nouveaux roux préférés, il aperçoit fortuitement Thalès et Watson au loin. Devant l’air particulièrement enthousiaste et convaincu de ses interlocuteurs, et le troll indéniable de la situation, il leur signale donc que leurs précieuuux se trouvent juste derrière leur dos. Conséquence incroyable, Watt et Pythagore se retournent !!! [Insérer ici un RP émouvant ou sanglant du Jour 17]
PS. La narration nie toute rumeur quant à une quelconque réduction de budget qui l’aurait menée à fusionner deux résumés.

■ Tandis qu’Eelis remet en ordre le Bar (alors que des projectiles littéralement empoisonnés volent juste à quelques centimètres de son crâne), Liam et Tee dévient quelque peu de leur conversation sur l’éducation alimentaire des jeunes gargouilles, pour échanger des propos somme toute sérieux à propos des changements de corps et de leurs conséquences.
PS. SOS. L’intrigue du Bar a cruellement besoin d’un concours de blagues pour rentrer dans le droit chemin.

■ Bouboule, explorant la plaine, est envahi de pensées et de rêves. "Pourrai-je devenir sapeur pompier ?" "Est-ce que les fleurs sont des oiseaux ?" "Est-ce que quand j'aurai écrasé la Ville, ma maman sera fière de moi ?". La boule géante gagne donc en intelligence, mais cela ne l'empêchera pas de tous nous tuer bientôt. Esquisse : 2012-2017..

■ Dalton, ayant fini sa journée, retourne dans la base avec la nouvelle élue de son coeur, j’ai nommé Anya. Il est dit que Castor, abattu par sa défaite cuisante face à sa rivale, continua son chemin vers le soleil couchant… et ne se retourna pas.

■ Parce que la nuit ça fait très très peur, Iris décide d’en profiter… de kidnapp… pardon, d’inviter ses nouvelles amies au Manoir pour qu’elles puissent se reposer de cette épuisante chro-- journée riche en rebondissements. Anthos et Annabelle gagnent donc une nouvelle pris-- mais-- refuge pour la nuit et quelques informations sur le monde en général, tout le monde discutant “joyeusement” sur le chemin et autour ensuite de salvatrices tasses de thé. (La direction précise qu’Annabelle ne fut nullement bâillonnée ou maltraitée d’aucune sorte pour écrire cette conséquence et que tout ceci n’est que le fruit d’une grande et belle amitié entre jeunes femmes.)

■ Grâce à Nõd, la base est désormais plus sûre : plus personne ne risque de s’électrocuter au contact des lampes de la base, qui sont désormais isolées correctement. De même, les robinets de la salle de bains sont à présent bien plus ergonomiques : ils chantent lorsque l’eau coule, plus ou moins fort selon la température. Les mauvaises langues peuvent toujours dire que personne n’avait besoin de ces améliorations, elles sont en place et s’avèreront sûrement très utiles… sûrement. Merci, Nõd !

CONCLUSION GENERALE



Au cours de ces deux jours, nos braves héros ont sauvé la Base de moult dangers. Leur courage à toute épreuve a su dépasser l'obscurité et la tragédie de leur situation, transcendant l'ironie de ce monde (TMTC Imogen) pour faire de celui-ci une terre propice à l'espoir et à l'amitié. Voyons comment ces aventuriers ont marqué l'histoire de l'Esquisse...

Al s'est plaint de tout le monde mais a réfléchi pour la première fois de sa vie,
Albin a euh... Il a fait partie du gang des médecins pour une journée,
Alev est partie se ressourcer auprès d’un nouvel arbre (Ambros),
Ambros s’est fait agressé par un serpent, alors qu’il voulait juste être écouté,
Amelia a mangé des chips, prouvant qu'elle est bien logisticienne,
Annabelle a guidé avec succès une nouvelle âme vers l’Enf-- Iris (who’s next ?),
Anthos a reçu une initiation à Esquisse auprès du meilleur professeur qui soit,
Anya a fait chavirer le coeur de Dalton,
Bubulle est le seul membre du forum dont le pseudo commence par un B,
Canvas a répandu la bonne parole de Folie par n’importe quel moyen,
Castor a trouvé la paix auprès du soleil couchant (avec Albin),
Céleste a créé l'Esquisse, enfin des esquisses,
Cydna s’est une nouvelle fois retenue de brûler tout le monde,
Derpina s’est faite gratuitement agresser après une téléportation,
Diablo, on ne sait pas ce qu'il a fait, mais c'était sûrement avec Kahaüz,
Doppler est devenue la mère de Bouboule (rien à voir avec Bubulle),
Drew a failli apprendre des choses, mais n’a finalement que dessiné,
Eelis a gagné, sans trop savoir comment, BEAUCOUP d’enfants,
Elsie a cyantifisé,
Emi a fait du tourisme,
Ervin a retrouvé Imogen Jr. (et son frère, accessoirement),
Folie d'Esquisse se frotte les mains, si elle en a,
Imogen a recommencé à faire son soutireur d’informations,
Iris a ourdi des plans démoniaques avec une efficacité qui n’est plus à prouver,
Jude Paum a vadrouillé,
Kahaüz, on ne sait pas ce qu'il a fait, mais c'était sûrement avec Diablo,
Kaoren a prouvé au monde qu'il ne fallait pas laisser son destin aux dés,
Kim a augmenté son skill de traque (de gosses, disciples, etc.),
Latrodectus a apporté - avec succès - son inestimable soutien à tous,
Liam a découvert une nouvelle forme de paternité auprès des gargouilles,
Mark a retrouvé Imogen Jr. (et son frère, accessoirement),
Marshall a augmenté son influence auprès des cyantifiques,
Mendeleiev est devenu le père de Bouboule (vraiment, ce n'est PAS Bubulle),
Nõd est le seul technicien qui s'est rendu utile,
Play n'a pas finit de rendre service à son prochain, même à son insue,
Pythagore va peut-être pouvoir arrêter d'afficher sa monomanie,
Robyn a fait du tourisme,
Sacha a appris à aimer son prochain (intimement),
Striky a appris à connaître Canvas (intimement),
Tee a changé de corps et découvert un haut lieu de la gastronomie,
Thalès n'a pas été trouvé mais il a fui celui que tous cherchent,
Titus a trouvé Watson mais un verrou invisible l'empêche d'en parler,
Trenca s'est moqué de Kaoren autant de fois que les joueurs,
Turner va vouloir changer de corps, ou tuer Liam,
Voix d'Esquisse n'a pas été très impliquée, mais elle reviendra un jour,
Ziza a appris toutes les arcanes de la maîtrise de soi en compagnie de Cydna,
Et les cyantifiques, désespérés de voir tout ça, sont quand même restés dans la Base.

Comment vont-ils attaquer le jour 17 ? Plein d'énergie à investir dans de nouveaux projets ? Tous morts écrasés par Bouboule écrasés pendant la nuit ? Toujours aussi inutiles, ou intoxiqués par le scénario ? Va-t-on savoir ce qui s'est passé entre Canvas, Sacha, Derpina et Striky ? Le soleil couchant existe-t-il vraiment ?
Spoiler:
non

Quoi qu'il en soit, Dessinateurs, les questions d'aujourd'hui sont les réponses de demain ! *musique épique*

En attendant, la Rédaction de ces chroniques espère que ces bilans, bien que parfois un peu en retard, vous ont plu. Sur ce, nous nous retirons dans l'ombre, afin de préparer les funérailles de la Ville, du respect et de la cohérence scénaristique. (enfin, de la ré-enterrer pour s'assurer qu'elle est bien six pieds sous terre)

Situation : Aucune
Particularités : Aucune
Messages : 539
Date d'inscription : 24/06/2012
Toasts : 88
Voir le profil de l'utilisateur
Commenter
Contenu sponsorisé
a tracé,
Commenter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum