Contextes

avatar
« Vous ne sortirez jamais d'ici. »
Messages : 871
Date d'inscription : 01/06/2012
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.esquisse-rp.com
le Dim 14 Jan - 19:22

Contextes


Esquisse des Brises


Ce n'est pas son monde. Et ce n'est pas un rêve.

C'est en guidant sa conscience à travers ses vagues d'émotions que l'être humain le voit.

Noyant jusqu'à l'horizon, il y a ce ciel qui s'agite et s'écoule en torrents sereins. Il voit quelque chose d'étourdissant, mais aussi de merveilleux, dans ce flot d'images mauve, où le soleil semble cependant manquer à l'appel. Quelque chose qui l'intrigue et attire irrésistiblement le regard de sa curiosité naissante. Si ce n'est pas un rêve, alors qu'est-ce ? Un autre monde ? Une nouvelle dimension ? Et le reste ? Qu'est-il advenu de la vie qu'il laisse derrière lui ? Et qu'est-ce qui l'attend dans celle-ci ?

Ces questions ne trouvent pas encore de réponse. Chaque pas le plonge un peu plus dans l'inconnu, le perd dans le fleuve de sa pensée, l'enlève à son berceau de conceptions et d'habitudes. Il ne sait plus s'armer de certitudes. Par-ci, cet objet aux airs de banane pourrait aussi bien être un téléphone. Par-là, ce fruit mystérieux pourrait tout à fait colorier en bleu les oreilles de qui le mangera. Tantôt il s'en exaspère, tantôt il s'en méfie. Il vient même à s'en inquiéter lorsque certains de ces objets s'animent comme s'ils étaient dotés de vie. Mais au coeur de son trouble, au creux de ses vagues, il sent poindre une toute autre lueur que celle de ce soleil perdu. Celle d'une curiosité qui ne cesse de grandir en réponse à l'appel de ce nouveau monde.

Sa voie désormais éclairée, il réalise qu'il n'est pas le seul à l'emprunter.  Parmi les vagabonds qui marchent près de lui, les plus aventuriers se jettent à corps perdu dans toutes les surprises que peut leur offrir ce monde nommé l'Esquisse. D'autres, plus casaniers, tentent d'y retrouver un semblant de quiétude en dépit de tout ce qui s'y passe. En marge, les rêveurs égarent leur esprit loin de la scène de ce monde. Au centre, les acteurs se prennent à la monter ensemble.

Tous peignent, à leur manière, les traits de leur nouvelle vie dans l'Esquisse, tout comme vous peindrez la vôtre. De quelles teintes en iriserez-vous les jours ?  Sous quelle forme en tracerez-vous les chemins ? Qu'offrirez-vous à la lumière, et que laisserez-vous attendre dans l'ombre ? Quelle place dans votre toile réserverez-vous aux visages qui la couvriront ? Les assortirez-vous de propres aplats ou des coups furieux de votre pinceau ? Inscrirez-vous vos péripéties sur la toile céleste, les murs de la Ville, les pierres de plaines inconnues ou même les pages du temps ?

Instrument de votre chef-d'oeuvre ou glaive de votre cause, votre pinceau dessinera sur ces interrogations les traits d'un nouveau personnage.

Voir les annexes des Brises

Esquisse des Sables



Ce n'est pas son monde. Et ce n'est pas un rêve.

C'est à l'instant précis où l'anxiété lui serre le coeur que l'être humain sait.

Le ciel n'est plus qu'un tourbillon d'images en désordre, comme un écho à ses sensations secouées. Par-delà ce flot qui dévore jusqu'à l'horizon, il croit voir une aube là où il n'y en a que la teinte mauve. Mais ce n'est pas un rêve. Alors quoi ? Un autre monde ? Une nouvelle dimension ? Et le reste ? Qu'est-il seulement advenu de la vie qu'il a laissé derrière lui ? Quel est ce corps dans lequel il n'est plus certain de se reconnaître tout à fait ?

À l'étreinte de la peur et du danger vient s'ajouter la pression de l'inconnu. Chaque pas fait de ses mirages une nouvelle absurdité. Pas de téléphone. Pas de poste de police. Pas de panneau pour lui indiquer la route. Rien que des questions dont la réponse échappe inexorablement à ses sens. Alors sa seule certitude s'étoffe ; ce n'est pas un rêve, c'est la réalité et il doit survivre. Et pourtant, il ne sait faire face ni à la solitude, ni à la faim, ni aux dangers qui l'attendent. Il ne voit autour de lui que des inconnus, des ingrédients dont il ne connaît pas le goût et des refuges de fortune qui ne le sauveront pas. Comble de l'ironie, chacun des objets, chacune des créatures qui composaient son quotidien apparaît désormais à l'état sauvage ; meubles, animaux et plus encore prennent soudainement des airs effrayants, sinon monstrueux, lorsqu'ils se dressent face à lui.

Parmi ses congénères, certains vivent au présent et s'adaptent peu à peu, quitte à abandonner ce qui les rendait humains pour s'adapter. Quelques téméraires se laissent porter par l'espoir de trouver une sortie, d'autres par l'ambition de prendre possession du monde - aussi inflexible soit la réalité. Nombreux également sont ceux qui s'abandonnent à l'abîme, au péril d'en sortir plus monstrueux qu'elle. Tous cherchent à leur manière une réponse à ces questions angoissantes.

L'existence de cette réponse est la seule chose qu'ils ne concèderont pas à ce monde. En douter serait choisir de mourir seul ou mourir fou, alors ils piétinent pour la plupart la voie de l'illusion. Certains se lient, beaucoup s'allient, tous se rallient à ceux qui semblent marcher dans la même direction, ceux qui cherchent la même réponse à leurs propres questions. Trop de murs les en séparent pour seulement l'apercevoir, mais autant d'âmes les défient à leurs côtés.

Abattre ces obstacles, et traverser les gouffres de ce monde sur leurs ruines. Répandre l'espoir de ceux qui l'ont porté, le rendre à ceux qui l'avaient perdu et accueillir parmi eux ceux qu'il n'atteint plus. Trouver leurs explications ou les fonder malgré tout. Découvrir et comprendre cette terre, arbitrairement baptisée "l’Esquisse".

Apprivoiser cette nouvelle réalité ou la défaire. Une main sur l'arme qui défendra leur vie, l'autre agrippée au pinceau qui la redessinera, tous s'apprêtent à corriger à leur manière les traits de cette curieuse histoire.

Voir les annexes des Sables

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum