avatar
Non, non, c'est bien plus beau lorsque c'est inutile !
Personnages : Kaoren, Penrose
Messages : 310
Date d'inscription : 22/09/2015
Voir le profil de l'utilisateur
le Dim 21 Jan - 14:57

Leandro



Avatar : Robert Small (Dream Daddy)
APPELLATION
Esteban Eligio, mais il préfère se présenter par le prénom Leandro. C’est plus classe.

ÂGE
Autour de la quarantaine, mais son corps esquisséen fait un peu plus jeune.

NATIONALITÉ
Argentin

GOÛTS
Les histoires avec des héros qui ne connaissent pas la peur et versent des larmes viriles sur la quatrième éviscération de leur meilleur ami pour revenir le venger au nom de la justice et clamer qu’il a autant fait ça par impulsion personnelle que pour l’honneur de son peuple.

ARRIVÉE DANS L'ESQUISSE
Jour 22, il a été récupéré par le convoi sur le chemin peu après son éveil. Mais dans sa version, il vous dira probablement qu’il a connu l’attaque de la Ville, les événements du Phare ou même la Grande Tempête.



Caractéristiques



♦️ CONSTITUTION PHYSIQUE : Plutôt élevé ou Très élevé, il est tombé dans un corps digne d’un protagoniste qui s’en va sauver le monde à la seule force de ses bras.
♦️ HABILETÉ : Plutôt bas, il découvre encore ce corps d’athlète qui lui a été offert par la providence, et il ne maîtrisait avant ça que les mouvements nécessaires à l’utilisation d’une télécommande.
♦️ FACULTÉS MENTALES : Plutôt bas ou Intermédiaire, il sort d’une classe sociale assez peu éduquée, mais il sait assez bien causer pour faire avaler ses bobards à la majorité.

♦️ BRICOLAGE : Adepte
♦️ CONDUITE DE VÉHICULES : Adepte ou Expert
Inconnue pour les autres.

♦️ PARTICULARITÉS : Aucune.


Description



Esteban fait partie de cette classe restreinte de gens qui n’avaient pas à se plaindre de leur vie avant l’Esquisse, mais qu’elle a gâtés malgré tout. C’était un garagiste sans soucis financiers ni familiaux qui menait tranquillement son existence dans l’une des nombreuses agglomérations qui redessinent la Pampa argentine autour de Buenos Aires. Il n’avait pas à se plaindre de son travail et ne manquait pas de divertissements grâce à ce fameux aboutissement de la technologie humaine qu’est la télévision. Dans son salon/cuisine ou dans une cantina avec des collègues et amis, il allait régulièrement suivre les feuilletons si prisés du petit peuple que les stations de télédiffusion recyclaient depuis soixante-dix ans, et retrouver encore les héros de son quotidien. Entre l’incontournable Zorro, Don José de Carmen – en adaptation cinématographique – ou encore le héros des temps de guerre Panchito Pistoles, ainsi que des dizaines de personnages de séries locales, c’étaient mille occasions pour chacun de se répéter intérieurement : « Ah, si j’étais un héros... »

Le destin, qui devait se sentir d’humeur taquine, décida de combler cette attente chez Esteban en l’envoyant parcourir l’Esquisse. Mais plutôt que de s’y retrouver comme le bonhomme un peu bourru qu’il était devenu après des années de vie oisive, il apparut dans un corps à faire tomber toutes les señoritas de Rio Grande à Mexico. À ce stade, il avait tout pour lui, une force de taureau doublée d’un charisme de toréador.

Malheureusement pour lui, l’Esquisse exigeait en retour qu’il prouve sa valeur et se serve de ce corps à bon escient. Mais lui, il n’avait pas la trempe d’un héros. Simplement celle d’un garagiste qui s’enfuit devant les terrifiants Objets de la Plaine et sursaute d’effroi à chaque grincement derrière lui.

Cependant, il était hors de question de perdre la face devant les autres survivants de ce monde, et lorsque les rescapés de la Ville le recueillirent sur le chemin de leur exode, il ne se présenta pas comme Esteban le pleutre dans un corps de héros, mais comme Leandro le vétéran de l’Esquisse ayant bravé ses dangers pendant déjà plusieurs dizaines de jours. Assez bon badineur, il parvint à se tailler une réputation de survivant de l’extrême parmi les dessinateurs... mais il doit maintenant s’efforcer de ne pas se trahir malgré sa couardise.

Notes d’un MJ : On considérera quand vous jouerez Leandro que sa couverture n’aura pas encore été trahie, ou du moins pas dans sa réputation générale au sein du groupe. À vous d’imaginer comment il a pu faire avaler aux premières personnes qu’il a rencontrées qu’il connaît bien l’Esquisse alors que ces personnes sont théoriquement les premières avec qui il a pu en parler. Surtout si vous voulez qu’il fasse croire qu’il a vécu les événements de la Ville.
Autre chose, si vous prenez ce prédéfini, il serait bien que vous le nommiez "Leandro" plutôt que "Esteban", pour les lecteurs étourdis qui seraient passés rapidement sur sa mascarade.


Spoiler:

Informations obligatoires pour le registre des personnages
Lien de l'image utilisée comme avatar principal (200*280) : https://cdn.discordapp.com/attachments/381398302471487489/404577234465062912/unknown.png
Personnage utilisé pour votre avatar (et oeuvre dont il est issue) : Robert Small (Dream Daddy)
Description succincte de votre personnage (en mots-clefs, voir le registre pour les exemples) : Couard dans un corps d'athlète - Se fait passer pour un vétéran courageux




Les tarty's du temps où on en avait:





Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum