Striky • Héros en perdition

avatar
Personnages : Striky
Messages : 260
Date d'inscription : 22/11/2012
Voir le profil de l'utilisateur
le Mer 24 Jan - 16:24

Striky




APPELLATION
A la base, Striky s’appelait Michaël. Ces temps-ci, il a hésité à abandonner son peudonyme de super-héros pour se faire appeler à nouveau comme ça...

ÂGE
Lorsqu’il est arrivé dans l’Esquisse, Striky avait 16 ans. Peut-être 17 ? Il n’en est plus très sûr, et il n’est pas non plus très sûr de la durée de son séjour dans ce monde, il serait donc bien incapable de dire quel âge il a aujourd’hui… Si vous lui demandez, il vous répondra sûrement qu’il en a 17.

NATIONALITÉ
Franco-américain.

GOÛTS
Striky aime beaucoup de choses. Il aime courir, cuisiner, son lit. Il aime sa famille, bien sûr. Et puis aussi toutes sortes de petites choses que la majorité des ados de son âge aime aussi : le week-end, sortir du lycée à 15h au lieu de 18h, jouer aux jeux vidéos, lire des Bds ou des comics… Mais surtout, depuis tout petit, Striky aime les héros. Encore aujourd’hui, il rêve d’en devenir un, et les contrées hostiles de l’Esquisse n’ont pas encore réussi à lui faire changer d’avis.

ARRIVÉE DANS L'ESQUISSE
Striky serait bien en peine de dire combien de temps il a passé dans l’Esquisse. Il a vécu la Grande Tempête, et avant ça… Ça lui paraît encore proche et pourtant si loin, si plats et normal en comparaison des récents événements...


Caractéristiques


Pour chaque caractéristique/compétence, indiquez l'échelon où vous pensez situer à peu près votre personnage, ainsi que la raison qui vous fait le placer là.

♦️ CONSTITUTION PHYSIQUE : Plutôt bas. Striky n’est pas en mauvaise forme physique, mais c’est un ado maigrichon, quoi. Ils se débrouille mieux qu’à ses débuts dans l’Esquisse, mais c’est pas encore ça.
♦️ HABILETÉ : Intermédiaire.
♦️ FACULTÉS MENTALES : Plutôt bas. Il comprend à peu près comment fonctionne l’Esquisse (bien qu’il soit encore loin d’en avoir une bonne connaissance), et contrairement à ce qu’on pourrait penser, il n’est pas complètement stupide. Mais il reste assez naïf, et surtout il a la fâcheuse tendance à agir avant de réfléchir (et à ne pas aimer réfléchir en règle générale) ce qui limite beaucoup son efficacité.

♦️ CUISINE : Inconnue, mais Striky aimait bien cuisiner, avant d’arriver dans l’Esquisse, surtout des pâtisseries. Il il n’a pas vraiment essayé depuis qu’il est arrivé, et clairement, les aliments ne fonctionnent pas de la même manière ici que dans le monde normal, mais s’il s’y remettait, et avec de l’aide, il devrait pouvoir retrouver ses marques et se débrouiller... à peu près.

♦️ PARTICULARITÉS :
Aucune pour le moment. Ah si, il a les cheveux bleus, mais ça va, c’est discret encore.

♦️ NIVEAU DE DIFFICULTÉ SOUHAITÉ :
Normal.

Description



A lire, de préférence, en écoutant ça : https://www.youtube.com/watch?v=a2-7Jh6FsL4

Lorsque Michaël avait, pour la première fois, ouvert les yeux sur le ciel mauve de l’Esquisse, il avait eu un peu peur. Où était-il ? Comment était-il arrivé ici ? La seconde fois, puis la troisième fois, puis celles qui suivirent furent elles aussi accompagnées de cette angoisse ainsi que d’une profonde mélancolie. Comment allaient ses parents ? Est-ce que son père pleurait ? … Sa mère ?
Il avait vite réprimé ces images. Il ne pouvait rien faire dans l’immédiat, il ne savait même pas où il était. Michaël avait toujours été d’une nature optimiste. Le mieux qu’il pouvait faire, en cet instant, était de s’occuper de lui-même, il s’inquéterait de ses parents lorsqu’il aurait un moyen de les contacter.

Il avait très vite endossé l’identité de Striky, super-zéro au masque rouge et aux cheveux bleus (oui, lui aussi avait été surpris), défendeur de… de tout ce qu’il pouvait trouver à défendre (et qui ne le remercie pas en le mordant, comme ce satané coussin qui… Bref). Toujours trouver le positif dans le négatif. Quitte à être loin de tout ce qu’il connaissait, et surtout de tous ceux qu’il connaissait, autant en profiter pour faire ce qu’il n’avait jamais osé faire, pour changer un peu, pour se réinventer et s’imaginer comme quelqu’un de mieux, de plus cool. Striky se sentait déjà plus à l’aise dans ce monde.

Il avait recontré d’autres personnes, dans l’Equisse. Certaines qu’il avait aussi vite oubliées, d’autres qu’il avait recroisées, une qu’il avait aimée… Il avait survécu à bon nombres de choses, et même à la Grande Tempête. Lui, Striky, ce héros de pacotille à peine capable de s’occuper de lui-même, certainement pas de protéger les autres, il avait tenu le coup. Par chance plus qu’autre chose, sans aucun doute. Lui-même ne le niait pas. Il avait participé à la vie dans la Base, pendant la courte accalmie qui fut accordée à leur communauté décousue. Il avait fait de son mieux, comme toujours, constatant que son mieux ne suffisait pas, comme toujours. Il s’était remis en question, encore et encore. Il avait douté, toujours. Mais malgré tous les obstacles et tout les coups durs, il n’avait pas abandonné.


Alors il n’allait certainement pas abandonner maintenant.


Même si son monde avait été ébranlé pour la deuxième fois, d’une manière plus crue encore. Même s’il n’avait aucune idée de la direction que venait de prendre sa vie, ou de ses chances de survie. Même s’il était seul dans ce camion, seul au milieu d’une foule de gens tout aussi seuls. Même si Ambros et Annabelle manquaient tous les deux à l’appel…


Michaël se recroquevilla pour pleurer.



*****



Alors que Michaël repensait aux explications que leur avaient prodigué les Cyantifiques, une fois arrivé devant cet étrange laboratoire, il en venait à se demander à quel point il leur faisait confiance. Il se doutaient bien qu’ils ne se donnaient pas tout ce mal à aider les Dessinateurs pour ensuite les poignarder dans leur sommeil ; lui-même voyait bien que cela serait contre-productif. Mais tant qu’il ignorerait leur véritables motivations, leur but ultime, Michaël continuerait de douter. D’ordinaire, il se trouvait être un adolescent très accueillant, peu méfiant et probablement un peu trop optimiste. Mais ici, dans l’Esquisse, il ne pouvait plus se permettre d’agir comme dans le monde normal, sous peine d’en payer le prix fort…

Tout cela était trop compliqué. Il n’était encore qu’un gamin, il ne savait pas quoi faire, il manquait de recul, et il avait beaucoup trop de choses en tête. Il ne cessait de penser à Ambros, et surtout à Annabelle. Il n’avait qu’une envie : prendre le premier véhicule qu’il pourrait trouver et partir à leur recherche. Mais il savait à quel point cela serait idiot et suicidaire. Seul, il n’arriverait à rien, et personne ne voudrait l’aider, par alors qu’il y avait des choses bien plus importantes à faire. Et il savait à quel point ce que les Cyantifiques leur demandaient de faire était important. Même lui était capable de voir cela. Et il savait à quel point les vies d’Anna et Ambros étaient minuscules, dérisoires face au reste. Il le savait et cela le rendait fou. Il n’ignorait pas qu’il devait se concentrer sur les tâches qu’on leur avait donné, et il s’en savait pourtant incapable.

Le pire était de savoir que d’autres autour de lui avaient probablement vécu des choses bien pires, perdus plus de proches, voire assisté à leur mort. Le pire était de se dire que, finalement, savoir Annabelle et Ambros morts serait presque plus suportable que de vivre constamment dans l’angoisse de trouver, un jour, un cadavre qui porterait leur visage...


Spoiler:

Informations obligatoires pour le registre des personnages
Lien de l'image utilisée comme avatar principal (200*280) : https://i.imgur.com/knV4dSb.png
Personnage utilisé pour votre avatar (et oeuvre dont il est issue) : Splendid, Happy Tree Friends
Description succincte de votre personnage (en mots-clefs, voir le registre pour les exemples) : Super-zéro • Ado motivé et dynamique • mais pas très vif


Striky parle en #d44242.



Concours N°3:


avatar
Non, non, c'est bien plus beau lorsque c'est inutile !
Personnages : Kaoren, Penrose
Messages : 287
Date d'inscription : 22/09/2015
Voir le profil de l'utilisateur
le Ven 26 Jan - 18:35
C'est un héros ? C'est un zéro ? Non, c'est un Michael tout neuf et tout déchiré par l'Esquisse. #ambiance

Le fait d'avoir connu Striky tel qu'il était avant, ça me fait encore plus de peine pour ce pauvre enfant perdu (cette allitération était tout à fait fortuite), et le voir se remettre en question comme ça - ou plutôt se re-remettre en question, vu qu'il en a déjà eu l'occasion - ça donne une certaine claque quand t'es habitué à sa témérité. Puis la fin, quand tu revois Anna' avec son dernier avatar en date qui la plonge dans l'ombre... j'ai pensé à ça en mode Tetra qui t'appelle au chargement dans Zelda Phantom Hourglass.

Bref, ton personnage est validé ! (Youplaboum, ajouterai-je.)
Tu fais maintenant partie des violets. Et comme une bonne violette, tu incarnes l'innocence même. C'est pourquoi nous te faisons entièrement confiance pour trouver les sujets de RP et de recherche de RP toute seule.

Et voici le petit code qui te permettra d'enfiler le bandeau de Striky et passer de ton identité secrète fort connue à l'image de ton héros masqué :
Code:
<transformation perso ="Striky" />

Bon jeu à toi !




Les tarty's du temps où on en avait:





avatar
Personnages : Striky
Messages : 260
Date d'inscription : 22/11/2012
Voir le profil de l'utilisateur
le Ven 26 Jan - 18:39
Yaaaay ! Je vais de ce pas lancer Striky dans le sujet de recherche de rp et avec un peu de chances j'aurai bientôt l'occasion de le massacrer un peu plus


Striky parle en #d44242.



Concours N°3:


Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum