avatar
Messages : 580
Date d'inscription : 24/06/2012
Voir le profil de l'utilisateur
le Sam 3 Fév - 9:57

Stockage



Une fois la porte principale passée, il apparaît tout de suite que l'endroit est agencé en deux pièces séparées par une cloison de charpente de facture grossière, dans laquelle une ouverture assez large permet toutefois de circuler facilement de l'une à l'autre.

La première partie, celle dans laquelle la porte du hall débouche directement, est un large couloir s'étendant sur votre droite, dans le fond duquel se trouve une autre porte. L'allée jusque-là est bordée d'étagères manifestement composées du même bois turquoise que le plancher du Laboratoire, et sur lesquelles s'empile un vrac d'objets et de débris. Le sol est recouvert quant à lui d'une sorte de gazon artificiel à la couleur grise.

La seconde partie a beau être plus vaste et bordée de quatre fenêtres sur la gauche de la pièce, elle n'en demeure pas moins claustrophobique. Entre les étagères de ce fameux bois qui ornent également ses murs, ce sont cette fois des galeries denses de rangements métalliques emplis d'objets plus lourds et plus nombreux encore qui vous attendent à l'intérieur. Leur taille imposante et leur répartition serrée suffit à chasser la lumière des chemins qui circulent entre eux, tout en vous interdisant de voir à plus de vingt degrés autour de vous.

Entre ces grands meubles opaques et la cloison qui sépare les deux zones, difficile de toujours garder l’œil sur ce qui vous entoure ou de suivre votre compagnon d'infortune sans le perdre de vue. Mais vous pourrez toujours échapper à quelqu'un d'un peu collant, voire l'y égarer pendant que vous lui échappez par la porte de derrière.


La zone étant vaste et séparée, deux dés de fouille différents pourront y être jetés. Le dé "Stockage - Couloir" correspond à la première partie, et le dé "Stockage - Rangement" à la seconde.

État de la fouille : Entamée.
Objets découverts : Blouse hivernale, Bloc de pages blanches, Piano textuel

avatar
Allez râlez pas, racontez-moi plutôt vos complexes !
Personnages : Alev
Messages : 198
Date d'inscription : 22/01/2015
Voir le profil de l'utilisateur
le Lun 5 Fév - 21:49

Lorsqu'elle saisit la poignée et tira pour ouvrir la porte, Alev retint son souffle. Elle se souvenait encore de la Base et de son désordre ambiant, qui lui était devenue maintenant familier. Elle se souvenait aussi de son exploration de la Ville, qui n'avait pas été sans mouvements, et espérait que ce nouvel endroit allait être calme, tranquille. Pourtant, l'aspect lugubre qui leur était offert dés l'entrée, au couloir, ne lui inspirait pas confiance, et une boule s'était un peu formée dans son ventre. Mais elle préférait mettre de côté cet instinct de survie - cela était maintenant une habitude, de dépasser ses peurs et ses inquiétudes, dans l'Esquisse - et inspirer le calme et la sérénité pour encore un moment. La pièce était encombrée, comme un géant bric à braque, et des dizaines - si ce n'étaient des centaines - d'objets la remplissaient. Entre ce manque de lumière, ces couleurs turquoises, et l'immense amas d'affaires, la jeune femme ne savait pas vraiment où mettre de la tête. Elle avança lentement en ouvrant grand les yeux. Eux qui désiraient fouiller les lieux, ils allaient être servis !

-Et bien, on ne va pas y passer que la journée...

Tout en faisant un pas de plus, elle se demanda s'il n'y avait pas un moyen d'ajouter plus de lumière, ici...

résumé:

Alev entre dans le stockage avec Striky, avance et fait un commentaire.
(Je te laisse le premier lancé de dé 8D )


Alev cherche vos complexes en #b590db.
Canvas désire vous tuer en #8dbe6b.
Code:
<transformation perso="Alev" />

Code:
<transformation perso="Canvas" />


avatar
Personnages : Striky
Messages : 260
Date d'inscription : 22/11/2012
Voir le profil de l'utilisateur
le Dim 25 Fév - 16:49


Striky entra à la suite d’Alev, curieux malgré lui. Petit, il avait toujours adoré explorer de nouveaux lieux, s’imaginer en spéléologue confirmé, ou en héros intrépide, découvreur d’un nouveau monde… Aujourd’hui, il n’avait plus vraiment besoin de l’imaginer. S’il était encore loin d’être un quelconque héros, il était bel et bien dans un nouveau monde. Si on lui avait dit, dix ans plus tôt, que cette situation serait loin d’être féérique, il ne l’aurait pas cru (et il s’en serait retourné en faisant voler la nappe rouge qui lui servait de cape).

Son regard parcourut la pièce, plus un couloir, principalement rempli d’étagères encombrées. Il y avait moyen de découvrir des dizaines de trésors, dans ce fatras, lui souffla l’enfant en lui. Striky chassa cette pensée de son esprit. Il y avait surtout moyen de tomber sur des dizaines d’Objets ou de choses dangereuses et incompréhensibles. Il n’allait pas se jeter comme un idiot dans les pièges que tendait l’Esquisse, plus maintenant. Il avait dépassé ce stade, au moins.

Poussé par l’injonction d’Alev, il s’approcha de la première étagère et saisit prudemment l’objet qui semblait posséder le potentiel de blessure le plus faible.

A première vue, cela ressemblait à une blouse. Striky se dit qu'il y avait peut-être moyen de découvrir quelque chose en lien avec les Cyantifiques, avec un peu de chance. En saisissant le vêtement, il se rendit compte que celui-ci était bien plus épais qu'une blouse normale. Il l'ouvrit et tâta l'intérieur, moelleux et doux. Puis le reposa aussi sec. Qui savait d'où venait ce matériau... Il préférait ne pas savoir. Il fouilla simplement les poches, au cas où, et lorsqu'il ne trouva rien, il décida que cette objet n'était pas particulièrement intéressant, pour le moment. Il le montra à Alev.

« Si tu veux y jeter un oeil, n'hésite pas... Je crois qu'elle ne mord pas. »

Résumé:
Striky entre à la suite, d’Alev, observe rapidement la pièce, et attrape un premier objet avec prudence.
Désolée pour le temps de réponse, je voulais te demander dans quelle pièce on continuat après le couloir, et j’ai traîné et traîné encore, et pendant tout ce temps j’avais pas vu que tu avais répondu >___>


Dernière édition par Castor le Dim 25 Fév - 17:09, édité 3 fois


Striky parle en #d44242.



Concours N°3:


avatar
Le sort en est jeté !
Messages : 39
Date d'inscription : 21/01/2018
Voir le profil de l'utilisateur
le Dim 25 Fév - 16:49
Le membre 'Castor' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Stockage - Couloir' : 2
avatar
Allez râlez pas, racontez-moi plutôt vos complexes !
Personnages : Alev
Messages : 198
Date d'inscription : 22/01/2015
Voir le profil de l'utilisateur
le Lun 5 Mar - 22:11

Striky ouvrit le bal, approchant les étagères pour fouiller dedans. Alev demeurait immobile, suivant du regard les gestes du jeune homme, à la fois curieuse, inquiète. Mais aussi excitée. Il y avait quelque chose en elle qui lui avait semblé éteint, mais qui lui revenait, à ce moment précis. C'était cette joie de découvrir et cette détermination à percer les mystères de ce monde parallèle pour pouvoir en sortir, cette vieille rengaine qu'elle s'était inlassablement répété dans la tête pour ne pas l'oublier ou en perdre la motivation, lorsqu'elle était à peine arrivée dans l'Esquisse et que ceux qui étaient déjà là depuis un moment semblaient avoir perdu. Etait-ce de l'espoir ? La jeune femme faisait tout pour ne pas chuter, pour ne pas penser au pire, pour ne pas se renfermer sur elle-même, car cette décision signifierait sa propre perte, une fin aussi funeste que celle de ceux qu'ils avaient laissé derrière eux et qu'elle n'osait pas effleurer par la pensée. Ils allaient y arriver. Ils allaient sortir d'ici. Elle devait en être certaine.

Elle fut surprise de voir une blouse aussi épaisse. Quand Striky la lui montra, elle la prit entre ses mains et l'observa un instant. Cela aurait paru ridicule dans le monde d'où ils viennent, mais elle vérifiait tout de même que la blouse ne représentait aucune menace. Puis elle se permit de la palper vraiment, se rendant compte qu'elle était épaisse, comme un manteau d'hiver.

-Tu as déjà vu de la neige, ici ?

A moins que la neige ne ressemblait pas à la neige, ici ? Elle se demanda quelques secondes comment les vagues de froid pouvaient se produire ici, puis elle haussa les épaules et posa la blouse. Elle semblait être inutile, du moins pour l'instant. L'égyptienne avança à son tour de quelques pas, pour fouiller dans une autre partie de l'étagère. Quelle ne fut pas sa joie lorsqu'elle découvrit tout un bloc de pages blanches. Les feuilles semblaient immaculées, intactes, et il y en avait un bon nombre. Cela semblait être parfait pour pouvoir rédiger les dernières découvertes, ou l'utiliser en guise de journal de bord. En même temps, ils étaient dans un bâtiment habités par des cyantifiques... Ce n'était pas surprenant de retrouver ce genre de matériel.

-Je pense que ça fera le bonheur de certains.

résumé:

Alev fouille un peu la blouse hivernale, demande à Striky s'il a déjà vu de la neige esquisséenne, puis fouille à son tour.

Pas de soucis 8D Et désolée pour le retard aussi !


Dernière édition par Alev le Lun 5 Mar - 22:14, édité 1 fois


Alev cherche vos complexes en #b590db.
Canvas désire vous tuer en #8dbe6b.
Code:
<transformation perso="Alev" />

Code:
<transformation perso="Canvas" />


avatar
Le sort en est jeté !
Messages : 39
Date d'inscription : 21/01/2018
Voir le profil de l'utilisateur
le Lun 5 Mar - 22:11
Le membre 'Alev' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Stockage - Couloir' : 3
avatar
Personnages : Striky
Messages : 260
Date d'inscription : 22/11/2012
Voir le profil de l'utilisateur
le Mar 6 Mar - 13:57

Alev prit la blouse et la regarda à son tour.

« Tu as déjà vu de la neige, ici ? »

Striky réfléchit un moment, puis secoua la tête. Non, il n’avait jamais vu de neige dans l’Esquisse. Juste une pluie de glaçons, une fois. C’était loin d’être aussi agréable.

Alev, de son côté, avait reposé la blouse et déniché un bloc de feuilles vierges. Elle avait l’air ravie.

« Je pense que ça fera le bonheur de certains. »

Striky se dit qu’il pourrait essayer de trouver mieux qu’une blouse d’hiver et se tourna à nouveau vers les étagères. Il saisit un carton et l'ouvrit. Parfaitement vide. Quel était l'intérêt de ranger un carton vide sur un étagère ? Il reposa le carton avec agacement.

Résumé:
Striky prend un carton, l'ouvre et le repose lorsqu'il réalise qu'il est vide.


Dernière édition par Castor le Mar 6 Mar - 14:00, édité 1 fois


Striky parle en #d44242.



Concours N°3:


avatar
Le sort en est jeté !
Messages : 39
Date d'inscription : 21/01/2018
Voir le profil de l'utilisateur
le Mar 6 Mar - 13:57
Le membre 'Castor' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Stockage - Couloir' : 3
avatar
Allez râlez pas, racontez-moi plutôt vos complexes !
Personnages : Alev
Messages : 198
Date d'inscription : 22/01/2015
Voir le profil de l'utilisateur
le Mer 28 Mar - 18:28


Comme elle l'avait pensé, il n'y avait pas de neige dans l'Esquisse, du moins à la connaissance de son ami. Il avait à peine fait non de la tête, il n'était pas très loquace. Oh, et bien, elle continuerait de faire la conversation seule, dans ce cas. Tiens, cela lui rappelait son plus jeune frère, celui qui boudait souvent pour un rien - à croire que c'était une chose qu'il appréciait - et qu'elle n'arrêtait pas de taquiner pour essayer de le sortir de son mutisme. Et maintenant qu'elle y pensait, il faisait partie de ces gens qui lui manquaient depuis qu'elle était arrivée ici, ceux qu'elle n'était pas près de revoir de sitôt.

Mais elle ne devait pas céder. Elle devait penser à autre chose. Alors elle s'approcha de l'une des étagères pour en sortir quelque chose. Elle eut beau avancer sa main en tâtant, elle ne trouva que le vide. En somme, il semblait qu'il ne restait plus grand chose d'intéressant. Du menton, elle désigna l'autre partie du stockage, face à eux :

-On aura peut-être plus de chance par là.

résumé:

Alev est un peu triste de voir Striky ainsi, et ça lui rappelle son petit frère. Elle cherche ensuite dans les étagères et ne trouve rien, avant de proposer d'aller plus loin dans le stockage.

HRP : Désolée du retard, je n'avais pas le temps et je n'étais pas très inspirée pour rp >_<


Dernière édition par Alev le Mer 28 Mar - 18:34, édité 1 fois


Alev cherche vos complexes en #b590db.
Canvas désire vous tuer en #8dbe6b.
Code:
<transformation perso="Alev" />

Code:
<transformation perso="Canvas" />


avatar
Le sort en est jeté !
Messages : 39
Date d'inscription : 21/01/2018
Voir le profil de l'utilisateur
le Mer 28 Mar - 18:28
Le membre 'Alev' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Stockage - Couloir' : 3
avatar
Personnages : Striky
Messages : 260
Date d'inscription : 22/11/2012
Voir le profil de l'utilisateur
le Ven 13 Avr - 23:32

« On aura peut-être plus de chance par là. »

Le regard de Striky se posa sur les larges étagères métalliques qui semblaient emplir entièrement la seconde partie de la pièce. Des étagères partout à portée de vue. Portée qui se trouvait être assez courte, en vérité. Le jeune homme se dirigea vers la structure métallique (la seule chose qui lui valait le nom d’étagère était les objets entreposés dessus). A première vue, il pensait cette partie de la pièce plutôt lumineuse, mais une fois la première étagère dépassée, l’ombre reprenait le dessus, ses congénères, toutes aussi grandes et étouffantes, se succédant sans trève, bloquant la lumière du jour que déversaient les fenêtres. A vrai dire, Striky n’aurait pas craché sur une lampe-torche pour fouiller le milieu de la pièce.
Il revint sur ses pas, et se posta devant la première étagère, éclairée par la fenêtre proche, et entreprit de fouiller son contenu.

Le premier objet à attirer son attention ressemblait à un de ces jouets en forme de petit clavier de piano. Il se souvenait en avoir possédé un, quelues années auparavant. Il n’avait aucune idée de ce qu’il en était advenu, l’hypothèse la plus probable étant qu’il l’ait perdu quelque part en jouant. Il s’était même inventé un thème de super-héros, à force d’enfoncer des touches au hasard.
Les touches n’émirent aucun son lorsqu’il les enfonça. En regardant de plus près, il vit que chaque touche portait un lettre ou un chiffre. Le jouet possédait aussi un câble. Peut-être pour le recharger ? A moins qu ce ne fût un clavier pour ordinateur fantaisiste. Ou simplement esquisséen. Il ne se rappelait pas avoir vu d’ordinateurs ici. Ou en tous cas, rien qui ressemblait vraiment à un ordinateur. Il coinça néanmoins l’objet sous son bras. Les Cyantifiques seraient peut-être intéressés.

Résumé:

Striky fait quelques pas entre les grands meubles métalliques sui font office d’étagères, dans la deuxième partie de la pièce, puis revient devant la première et regarde ce qu’il peut y trouver. Lorsqu'il tombe sur le clavier, il regarde l'objet, appuie sur quelques touches, en vain, puis le garde, coincé sous un bras, au cas où.


Dernière édition par Castor le Ven 13 Avr - 23:39, édité 1 fois


Striky parle en #d44242.



Concours N°3:


avatar
Le sort en est jeté !
Messages : 39
Date d'inscription : 21/01/2018
Voir le profil de l'utilisateur
le Ven 13 Avr - 23:32
Le membre 'Castor' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Stockage - Rangement' : 1
avatar
Allez râlez pas, racontez-moi plutôt vos complexes !
Personnages : Alev
Messages : 198
Date d'inscription : 22/01/2015
Voir le profil de l'utilisateur
le Sam 14 Avr - 20:19

Le jeune homme ne disait pas grand-chose, encore une fois. La jeune femme n’appréciait pas ce vide, elle avait déjà passé cinq jours dans une ambiance des plus morbides, et désirait remonter le moral des troupes. Ne serait-ce qu’essayer. Elle soupira le plus discrètement possible, tandis que Striky avançait parmi les étagères, ne voulant pas partager de mauvaises ondes avec le garçon qui semblait en porter lourdement sur ses épaules. Elle voulait alléger ce poids, mais tout était déjà lourd, à commencer par l’atmosphère. Est-ce que ses épaules à elle, allaient aussi finir par s’affaisser, à force de se penser capable de tout encaisser ? Mais qui allait apaiser les esprits, si elle n’essayait pas ? Il y avait peu de chances que quelqu’un prenne les initiatives, elle avait vu parmi les survivants des visages ravagés, détruits par les derniers événements.

Elle se devait de faire quelque chose, d’improviser une tentative avec Striky. L’appréhension l’avait quelque peu retenue, mais elle se devait de dépasser ce stade. Ce n’était pas en l’enfonçant dans l’eau que l’on pouvait noyer le poisson. Ce n’était pas en niant la réalité que l’on pouvait passer à autre chose. Elle s’approcha pour regarder de plus près l’étrange clavier qu’il avait trouvé, puis s’approcha de l’une des étagères tout en s’adressant à Striky, sans le regarder toutefois :

-Tu sais, si tu as envie de parler, ou dire quelque chose, même si c’est n’importe quoi…

Etait-elle assez subtile ? Hésitante, la jeune femme avait peur de se révéler envahissante, alors elle enchaina rapidement :

-Ne te retiens pas.

Et puis, même s’ils avaient besoin de parler, le voulaient-ils vraiment ? Est-ce que Striky avaient envie de parler ? Est-ce qu’il avait envie de lui parler, à elle ? Elle arrêta le fil de ses pensées quand elle sortit un crâne de l'étagère. Un crâne ? Un instant elle fut surprise, effrayée de voir un objet pareil. Mais elle sentit tout de suite qu'il n'était pas humain. C'était même une sorte de tirelire. Elle le retourna plusieurs fois entre ses mains. Cet objet pouvait-il être utile ?

Résumé:

Alev demande à Striky - de façon indirecte - s'il a envie de lui parler de ses soucis, puis continue de chercher.


Dernière édition par Alev le Sam 14 Avr - 20:58, édité 2 fois


Alev cherche vos complexes en #b590db.
Canvas désire vous tuer en #8dbe6b.
Code:
<transformation perso="Alev" />

Code:
<transformation perso="Canvas" />


avatar
Le sort en est jeté !
Messages : 39
Date d'inscription : 21/01/2018
Voir le profil de l'utilisateur
le Sam 14 Avr - 20:19
Le membre 'Alev' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Stockage - Rangement' : 2
Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum