Take me to Neverland || Tobias

avatar
Maximum 100 caractères !
Messages : 6
Date d'inscription : 03/03/2018
Voir le profil de l'utilisateur
le Mar 6 Mar - 22:34

Toby




APPELLATION
Tobias Ó Tuathail de son nom complet, le jeune homme se fait souvent appeler Toby.

ÂGE
Si vous lui posez la question, il vous dira avoir bientôt seize ans, et c'est à peu près l'âge qu'il paraît avoir. En réalité, avant d'arriver dans l'Esquisse, Tobias s'apprêtait à fêter ses vingt-quatre ans.

NATIONALITÉ
Il est irlandais par son père et anglais par sa mère.

GOÛTS
-listes non-exhaustives-
Tobias aime les défis, la nouveauté, être admiré. Ses passe-temps vont des jeux vidéos aux échecs en passant par la lecture, que ce soit de bandes-dessinées, de manga ou même de romans. Il pourrait se nourrir uniquement de fast-food, quoi qu'il aie tendance à oublier de se nourrir tout court lorsque quelque chose l'absorbe. Sa couleur préférée est le jaune, et bien qu'il ne fume pas, il aime l'odeur du tabac, qui lui rappelle  vaguement son père.
Il déteste perdre, être contredit, faire des efforts. Il a horreur de rester sans rien faire ; l'ennui est l'une de ses plus grandes hantises. Il n'aime pas les jeux trop faciles, ou trop difficiles. Il ne supporte pas les aliments amers. Les gens qui râlent, se plaignent ou tout simplement font preuve de mécontentement ont tendance à l'agacer rapidement.

ARRIVÉE DANS L'ESQUISSE
Il n'a pas vraiment compté les jours qui passaient, mais il pense que c'est son troisième.


Apparence


Avec son petit mètre soixante-trois et ses quarante-sept kilos tout mouillé, Tobias n'est pas bien imposant, bien au contraire ; il paraît presque frêle. Ses qualités résident ailleurs, dans ses cheveux roux perpétuellement en bataille, son adorable sourire et ses grands yeux marron innocents. On lui donnerait le bon dieu sans confession, et plutôt deux fois qu'une. C'est le genre de garçon qui se fait tirer les joues par les grands-mères, le genre de garçon qui ne se retrouvait jamais seul le jour de la St-Valentin. Il est mignon, et il le sait très bien. Tobias aime beaucoup son apparence, surtout depuis que l'Esquisse lui a rendu ses seize ans.

Pourtant, il n'est pas en parfaite santé. Il ne mange pas tout à fait assez, d'où son poids plume. Qui plus est, le jeune home souffre d'un asthme léger qui a tendance à se manifester dès qu'il pousse un peu trop loin les limites de son corps, ou bien dans les situations de stress.


Personnalité


Tobias brille comme le soleil. Il illumine de sa joie de vivre ceux qui gravitent autour de lui. En sa compagnie, impossible de s'ennuyer : il a toujours une nouvelle distraction à proposer, un nouveau jeu de son invention. Les jeux, voilà tout ce qui l'intéresse. S'amuser semble être son seul but dans la vie. Mais ce n'est pas pour autant qu'il se satisfait de la défaite, bien au contraire. Lorsqu'il joue, il joue pour gagner. Et bien souvent, c'est le cas, car le jeune homme est capable de soulever des trésors d'ingéniosité lorsqu'il s'agit d'atteindre ses objectifs. Il est intelligent, c'est certain, et il ne recule devant rien pour obtenir la victoire. Mentir, tricher, tromper ne le dérange pas. En fait, il n'a pas vraiment conscience de mal agir. Le bien et le mal sont des notions floues à ses yeux. En cela, il possède une certaine innocence presque enfantine qui fait sans doute partie de son charme. Car Tobias est charmant, c'est certain. Souriant, drôle, charismatique, il éprouve une facilité déconcertante dans l'exercice de plaire à autrui. Au premier abord, vous penserez qu'il a beaucoup d'amis ; il suffit de jeter un coup d’œil à tous ces gens qui l'entourent. Mais en prêtant attention, vous remarquerez que d'un jour à l'autre, il n'est jamais accompagné par les mêmes personnes. Ses amis d'aujourd'hui, il vient de les rencontrer, et il restera avec eux le temps d'un jeu, d'une aventure avant de les oublier. Et si jamais ils persévèrent, s'ils s'accrochent un peu plus longtemps, ils finiront par partir d'eux-mêmes, dégoûtés, lorsqu'ils auront compris qui Tobias est réellement. Car comme le soleil, lorsqu'on l'approche de trop près, il faut craindre de s'y brûler.

De tous ses défauts, le plus visible est bel et bien sa susceptibilité. L'échec, la critique ou de façon plus globale le fait de ne pas obtenir ce qu'il souhaite le mettent rapidement hors de lui, et le voilà parti pour une crise de colère digne d'un enfant de cinq ans. Il peut alors se montrer particulièrement blessant, mais jamais il ne reconnaîtra avoir été en tort. "Ce n'est pas ma faute" et "Je n'ai pas fait exprès" sont sans doute ses deux phrases préférées, accompagnée d'une excuse de circonstance et si nécessaire, de larmes de crocodile pour que vous le pardonniez. Menteur et comédien hors-pair, il feint si bien d’être désolé que vous finissez par laisser passer, à condition qu’il promette de ne pas recommencer. Il le fait. Et il remet ça le lendemain. Tobias n'est pas quelqu'un sur qui on peut compter. Il ne se soucie que d’une chose : lui-même. Même ses actes de gentillesse en apparence purement désintéressés cachent toujours un intérêt personnel. Il est incapable d’empathie, et ne prend au sérieux que ce qui le concerne directement. Le SDF qui crève la dalle à trois pas de sa porte ? Il ne lui a jamais accordé un regard. Mais lui donner un billet ou deux pour se faire bien voir ? Il n’hésite pas un instant. Manipulateur sans scrupules, il est bien la dernière personne à qui accorder sa confiance. Même avec ceux qu’il appelle ses amis (et dont il exige une loyauté sans faille), il peut se montrer des plus versatiles. Il se lasse rapidement ; une fois qu'il a l'impression d'avoir épuisé les possibilités qu'offraient quelque chose ou quelqu'un, il passe à autre chose. Ne comptez surtout pas sur lui pour vous venir en aide lorsque vous avez un problème, à moins qu’il ne souhaite quelque chose de vous en échange… ou qu’il décide sur un coup de tête qu’il en a envie.

Il se pourrait, cependant, que vous deveniez l’une des rares personnes auxquelles il s’est réellement attaché. Dans ce cas-là, fuyez avant qu’il ne soit trop tard. Sinon, vous découvrirez à vos dépends que Tobias peut se montrer exagérément possessif, jaloux et exigeant en attention. Une fois qu'il considère votre affection comme acquise, il estime qu'elle doit être inconditionnelle et a du mal à accepter de la partager avec d'autres. Il fera donc tout pour la conserver à lui seul, usant du charme et de la flatterie comme il sait si bien le faire. Cela peut sans doute s'expliquer par sa peur viscérale du rejet ; rien ne le terrifie plus au monde que la solitude.


Histoire


Ciarán Ó Tuathail était musicien. Il jouait de la batterie dans un groupe de rock qui commençait à se faire connaître. C'est comme ça qu'il a rencontré celle qui allait devenir sa femme, lors d'une tournée en Angleterre. Jenny Jones n'aimait même pas le rock, et elle était venu au concert juste pour faire plaisir à une de ses amies. Et puis elle a croisé le regard de Ciarán, et ç'a été le coup de foudre. Six mois plus tard, ils étaient mariés, et au bout d'un an, ils avaient un enfant. Tobias.

Malheureusement, le bonheur a été de courte durée. Forcé par son métier à être constamment en déplacement, Ciarán n'avait que peu de temps à consacrer à son épouse et leur jeune fils restés à la maison. Au fils des années, un fossé se creusa dans le couple, qui ne s'arrangea pas lorsque chacun découvrit que l'autre profitait de son absence pour le tromper. Tobias avait six ans quand se parents divorcèrent, et par la suite, il vit de moins en moins son père, qui espaçait de plus en plus leurs rencontres. Pourtant, loin de lui en vouloir, plus l'enfant grandissait, plus il admirait Ciarán et souhaitait lui ressembler. À l'inverse, sa relation avec sa mère était pour le moins conflictuelle, et cela ne fit qu'empirer avec le temps.

Au lycée, Tobias était cet élève populaire, toujours entouré d'un groupe d'admirateurs et que tous rêvaient d'approcher. Mais en réalité, personne ne pouvait se vanter de le connaître réellement. Il ne jugeait pas vraiment digne de son intérêt les autres adolescents ; au mieux, il les trouvaient inintéressants. Et pourtant, il ne pouvait s'empêcher de rechercher leur admiration, se complaisant dans le rôle d'astre solaire autour duquel gravitaient toutes les planètes. Même les professeurs ne tarissaient pas d'éloges sur lui, louant son esprit vif et son raisonnement logique, bien que certains lui reprochent une certaine insolence et un mépris des règles qui n'étaient pas vraiment pour plaire à sa mère. Mais Toby s'en fichait. Tout ce qui l'intéressait, c'était savoir quand sortirait le prochain jeu Pokémon, ou bien le pari qu'il avait fait avec Michael sur lequel d'entre eux réussirait à sortir avec Olivia le premier (il avait fini par gagner, et avait rompu avec elle le lendemain).

Après le lycée, les choses se compliquèrent. Avec ses résultats scolaires, toutes les portes s'ouvraient à lui. Mais Tobias n'avait pas envie d'emprunter ces portes. Sa vie lui convenait très bien comme elle était, sans les responsabilités pénibles qui rimaient de pair avec l'entrée dans l'âge adulte. Ce fut principalement dans l'espoir de s'affranchir de sa mère qu'il finit par se résoudre à entamer des études d'arts dramatiques. Le théâtre, après tout, c'était un jeu. Un jeu qui consistait à se faire passer pour quelqu'un d'autre, à mentir, en quelque sorte. Quoi de plus facile pour Toby ? Et puis, monter sur scène, être acclamé... Cela ne paraissait pas si désagréable, comme perspective.

Il s'avéra très vite que vivre seul ne réussissait pas vraiment à Tobias. Les montagnes de linge et de vaisselle sales s'entassaient dans son appartement ; il passait le plus clair de ses soirées à jouer aux jeux vidéos, oubliant qu'il devait se lever tôt le lendemain ; ou bien il se rendait aux fêtes d'étudiants et passait la matinée suivante à récupérer de sa gueule de bois. Le tableau n'était pas beau à voir. Il passa en deuxième année de justesse, et n'eut pas cette chance l'année suivante. C'est avec un arrière-goût amer de défaite que le jeune homme rentra chez sa mère, âgé de vingt ans à peine et déjà sur le banc de touche de la vie.

Les quatre années suivantes furent un cercle vicieux. Poussé par sa mère, Toby se lançait dans quelque chose - du simple job d'été au projet de création d'un jeu vidéo - pour finir par abandonner au premier obstacle rencontré. Il reportait alors la faute sur sa mère, se disputait violemment avec elle, se barrait chez un copain ou même dans la rue, puis regrettait son petit confort, culpabilisait et revenait la bouche en cœur. Elle lui pardonnait, le consolait, l'aider à tenter quelque chose de nouveau... et ainsi de suite.

Jusqu'à ce matin. Ce matin où, au lieu de se réveiller dans son lit bien confortable, Tobias ouvrit les yeux dans une plaine déserte, sous un ciel matinal d'une délicate teinte mauve...

Attendez.

Mauve ?

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Avec un soupir d'aise, Tobias se laissa tomber sur son lit et sourit. Encore une journée extraordinaire qui se terminait. Depuis combien de temps était-il là, au juste ? Il ne s'en souvenait pas vraiment. Sa vie d'avant... oh, il n'avait pas tout oublié. Il se rappelait même assez précisément quelques événements marquants, comme le concours d'échecs organisé par son école quand il avait neuf ans – un cauchemar. Il n'avait eu que la deuxième place. Mais plus le temps passait, plus les identités de ceux qui l'avaient entouré lui échappaient. Dans ses souvenirs, ils apparaissaient telles des silhouettes floues, indéfinissables.  Il avait depuis longtemps oublié la majorité de ses prétendus amis. Seuls demeuraient ses parents, et un garçon aux cheveux bruns dont le nom lui échappait... Miguel, peut-être. Ou Michel.

Oh, et puis, au fond, quelle importance ? Il aimait beaucoup sa vie ici. Il aimait se promener sur la place du marché et laisser les cyantifiques perdre leurs temps à essayer de l'embrigader (il n'avait pas beaucoup d'affection pour ces prétentieux en blouse blanche qui prétendait en savoir plus que tout le monde – même si c'était peut-être vrai). Il aimait se lever et découvrir que le plafond de sa chambre à l'hôtel avait changé de couleur, avant de comprendre qu'il ne s'agissait pas du plafond, mais du sol, la gravité ayant visiblement décidé de lui jouer un tour. Il aimait bavarder avec les Objets parlants qu'il croisait, et dont la conversation s'avéraient parfois plus intéressantes que celles de la plupart des êtres humains. Il aimait se jouer des nouveaux arrivants en leur racontant des histoires terrifiantes sur l'Esquisse. Et il aimait énormément être logé et nourri gratuitement à l'hôtel, chose dont il avait bien l'intention de profiter aussi longtemps que possible.

Ce monde regorgeait de curiosités et de découvertes qui n'attendaient que lui.

Spoiler:
Informations obligatoires pour le registre des personnages
Lien de l'image utilisée comme avatar principal (200*280) : https://i.imgur.com/ehzKaFm.png
Personnage utilisé pour votre avatar (et œuvre dont il est issue) : Hinata Shouyou - Haikyuu!!
Description succincte de votre personnage : Charme espiègle - Comédien hors-pair - Prend la vie comme un jeu
avatar
Qu'est-ce qui est jaune et qui traverse les murs ?
Personnages : Al, Sydonia
Messages : 2511
Date d'inscription : 10/06/2012
Voir le profil de l'utilisateur
le Mer 7 Mar - 14:57
Bienvenue dans les Brises ! ♫

En voilà un personnage fort caractériel ! Un tempérament qui promet bien des choses en RP, que ce soit sur le côté "en quête d'aventure" ou sa vision des relations sociales. La fin laisse imaginer pas mal de situations, d'autant plus si tu décides de RP par exemple avec Arlo (le personnage de Rafcorail, récemment validé. Je pense à lui car il n'a pas trouvé de premier RP). Par ailleurs, je me demande si le fait d'être dans un corps plus jeune dérangera un jour Tobias, ou s'il finira par se poser des questions dans l'Esquisse~ (bon, on est pas dans les Sables, on peut passer sa vie sans se poser de question pointe Bubulle du doigt).

Quoi qu'il en soit, je ne fais pas traîner le verdict :



Félicitations, te voilà validé !



Te voilà repeint en bleu, prêt à partir à l'aventure dans la Ville ou dans l'un des lieux qui l'entourent.
Comme dit plus haut, le plus simple pour trouver un RP serait sans doute de MP Raf', d'autant que vos deux personnages ont il me semblent un côté aventureux qui pourrait justifier à peu près n'importe quelle (més)aventure. Sinon, tu peux voir pour rejoindre Stormy et Bubulle en Ville, ou demander à un MJ d'imaginer une situation/quête à l'arrache pour avoir une situation de départ. N'hésite pas à m'en parler si jamais tu as du mal à t'y retrouver ou ne sais pas quoi faire, je n'ai pas encore de personnage dans les Brises mais je suis payée (...) pour ça !
Par ailleurs, comme vous commencez à être un petit nombre dans les Brises, on pourrait peut-être voir pour organiser une animation histoire de s'amuser un peu, il faut que j'en reparle avec Kaoren~

Quoi qu'il en soit, n'oublie pas dans tes RPs d'insérer le code suivant (au début ou à n'importe quel endroit, peu importe) :
Code:
<transformation perso="Tobias" />

Enfin, par rapport à ce point et au forum en lui-même, je te renvoie au Guide si tu as la moindre question/doute, et à ma boîte MP/la taverne/la boîte aux lettres si cela ne suffit pas.

Bon jeu parmi nous, et au plaisir de se croiser un jour au détour d'un RP ♥️


Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum