[Bâtiment Bleu - RDC] Infirmerie

avatar
Messages : 603
Date d'inscription : 24/06/2012
Voir le profil de l'utilisateur
le Sam 28 Juil - 22:02

Infirmerie



Une fois passée la porte, le constat le plus évident est que l'on distingue plus nettement le fond de la pièce que ses propres pieds. L'éclairage n'est pas plus vif ici que dans le couloir, mais il se trouve contre le mur d'en face une structure beaucoup plus brillante que les tuyaux pourtant prévus à cet effet qui serpentent au plafond. Quel est donc ce nouvel engin ?

En apparence, il s'agit d'un lit de patient autour duquel descendent en spirales d'autres tubes lumineux, formant une sorte de cage. La dite cage semble pouvoir être remontée grâce à un treuil situé juste à côté, et montant manifestement jusqu'au plafond. Au flanc du lit, dans le coin droit du fond de la salle, se trouve un grand bac contenant une demi-douzaine de mannequins d’anatomie ayant subi diverses mutilations, lésions et mutations.

Quant aux environs de la porte, ils sont la partie la plus rassurante du lieu. À gauche se trouvent des étagères de fonte, ainsi qu'une armoire de pharmacie. Juste à droite, en entrant, une table d'opérations, totalement immaculée, et sur laquelle ne traînent que de vieux chiffons. Enfin, collé contre le coin avant-droit de la pièce, un bureau sur lequel sont entassés quelques fragments de l'éternelle paperasse qui fait le propre d'un bon laboratoire, ainsi qu'un petit sachet duquel s'est déversé un peu de ce qui s'apparente à un engrais sous forme d'une poudre aux reflets turquoises.

À travers ces premières observations, difficile de déterminer le genre de médecine auquel les précédents occupants des lieux se sont adonnés. Mais vous pouvez toujours vous rassurer en vous disant que les scientifiques capables des pires moyens sont souvent ceux se destinant aux plus grandes découvertes…

État de la fouille : Terminée
Objets découverts : Sachet d'engrais, Boussole meunière, Verre grossissant, Plaquettes de cachets PNRS, Trousse de secours


Note d'un MJ : Le sachet d'engrais est automatiquement découvert en raison d'un jet de dé chanceux.


Dernière édition par Folie d'Esquisse le Mer 31 Oct - 18:34, édité 3 fois
avatar
EUR
Personnages : Adeline et Audebert
Messages : 77
Date d'inscription : 11/03/2018
Voir le profil de l'utilisateur
le Sam 28 Juil - 22:34
(Suite du RP avec Médor, après avoir traversé le couloir une première fois)

Après avoir ouvert la première porte à droite, dans le couloir principal, je me retrouve dans... l'infirmerie ?

J'ai plutôt l'impression de me trouver dans la salle d'expérience du docteur Frankenstein, mais soit, imaginons que c'est le standard des infirmeries Norvégiennes (les norvégiens ont un niveau de vie réputé dans le monde entier après tout, qu'ai-je à craindre ?).

Le bureau, ses papiers et sa poudre ne me disent rien qui vaillent, c'est alors naturellement que je me dirige vers ce qui devrait être l'armoire de pharmacie afin de trouver... euh...

Résumé:
Adeline fouille l'armoire de l'infirmerie après avoir ouvert la première porte à droite, dans le couloir principal.


Couleurs des Persos:
Adeline (#ffffff)
Audebert (#875f40)
Plumette (#f9dfd4)
Gransac du Besacé(#5bb4b7)
Violin le Sec (#962222)
Grocequèce (#ff99e3)
Harpie (#fff377)

avatar
Le sort en est jeté !
Messages : 42
Date d'inscription : 21/01/2018
Voir le profil de l'utilisateur
le Sam 28 Juil - 22:59
Le membre 'Titan' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Infirmerie' : 2
avatar
Blouge. C'est beau le blouge.
Personnages : Médor
Messages : 106
Date d'inscription : 31/01/2018
Voir le profil de l'utilisateur
le Sam 28 Juil - 23:19


Le Loup enjamba le pas à Adeline.

Sa première impression de la pièce fut son odeur. Elle sentait la fraise. Pas la fraise industrielle; non la fraise des bois, l'authentique, véridique et ancestrale fraise des bois.

Mais Médor se fichait bien des fraises des bois, en bon carnivore.

Le fond de la pièce était éclairé par une construction faite de tubes luminescents enroulés lentement sur eux-même, comme formant une paroi circulaire. Et au milieu, un lit.

Hé ma belle, tu voudrais pas t'allonger un peu ? Avant de faire un truc stupide.




Mais la concernée avait déjà la frimousse dans ce qui s'apparentait à une armoire à pharmacie.

Le Dessinateur haussa invisiblement ses épaules. Bah, c'était juste une armoire à pharmacie. Et elle avait des chances de trouver un pansement ou du désinfectant là-dedans. Enfin si ces messieurs en avait décidé de se tenir à ce qu'on attendait d'une armoire à pharmacie. Il avisa un petit sachet de poudre. M'ouais...

Ou peut-être que l'armoire allait lui dévorer un bras ? Ce serait dommage quand même.

Au moins, on oublierait cette histoire de morsure. Qu'elle avait cherché quand même .


Enfin, à ce compte elle aurait également cherché cette perte malencontreuse de membre.

Mais si l'armoire se tournait ensuite vers Médor ?

Hé, tu veux pas...?



... Je vais passer pour un crétin parano.



Oublies, Georgette.



Du reste, l'intéressée semblait avoir trouvé un petit flacon dans lequel nageait un petit poisson placide. Mouarf.

Pas d'Objet, c'était déjà ça.

Tu crois que ça pourrait être un remède ?



Il allait falloir tester le contenu pour savoir. Il allait falloir d'ailleurs à peu près tout tester ici pour savoir ce que ça pourrait faire.

Il avisa mollement une des étagères. Une trace de bandage ?

Résumé:
Médor rentre dans la pièce.


Code:
<transformation perso="Médor" />



Médor, wild furry friend:

Médor's Behaviour,
Deal with it !

Exploration intensive des abords du Laboratoire


Bonjour Messieurs les Cyantifiques
avatar
Le sort en est jeté !
Messages : 42
Date d'inscription : 21/01/2018
Voir le profil de l'utilisateur
le Sam 28 Juil - 23:19
Le membre 'LicornePouèt' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Infirmerie' : 2
avatar
EUR
Personnages : Adeline et Audebert
Messages : 77
Date d'inscription : 11/03/2018
Voir le profil de l'utilisateur
le Sam 28 Juil - 23:35
J'ai à peine le temps de fouiller que j'entends déjà l'autre râler. Je ne capte pas ses premières paroles, quand au fait que le flacon puisse contenir un remède...

"J'aime pas le poisson."

Je bazarde ce mini aquarium sur le côté et continue ma fouille.

Cela dit, mon bras me lance, je fais un mouvement brusque et, dans l'action, cogne violemment mon membre meurtri contre le meuble métallique... j'étouffe très rapidement un cri spontanné, puis glisse lentement au sol, comprimant à nouveau mon bras endolori.

La plaie s'est rouverte et le sang se met à nouveau à couler... ça fait si mal...

Résumé:
Adeline se cogne le bras qu'il fallait pas cogner. Ça saigne et ça fait mal.


Couleurs des Persos:
Adeline (#ffffff)
Audebert (#875f40)
Plumette (#f9dfd4)
Gransac du Besacé(#5bb4b7)
Violin le Sec (#962222)
Grocequèce (#ff99e3)
Harpie (#fff377)

avatar
Blouge. C'est beau le blouge.
Personnages : Médor
Messages : 106
Date d'inscription : 31/01/2018
Voir le profil de l'utilisateur
le Sam 28 Juil - 23:51
transformation perso="Médor" />


Elle. N'aime. Pas. Le. Poisson.

Chouette, grande nouvelle que nous avons là !

Médor se retint à nouveau de lui foncer dans le lard en balaçant sans ménagement sa trouvaille là où il l'avait trouvé.  Qu'est-ce qu'on en avait à contrefoutre de ses préférences alimentaires, à cette dinde ? Elle avait besoin de soins putain, pas d'un goûter !

Et comme pour souligner ses maugréments silencieux, la jeune femme s'effondra subitement au sol dans un cri.

La plaie s'était rouverte.

Génial. Ca manquait.



Avisant le lit d'hôpital, il lui grogna dessus

Va t'allonger. MAINTENANT. Et plus bougé, je vais chercher des bandages.


Il scruta la pièce à la recherche d'un coussin ou de quoi que ce soit qui puisse surélever la blessure. Il ne savait pas l'expliquer, mais il savait qu'ainsi, l'afflux de sang serait un peu moindre si tout le corps était à un niveau zéro sauf un bout.

A contre-coeur, il jeta son dévolu sur le flacon, qu'il cala avec le sachet ouvert de poudre. Celui-ci sentait l'essence d'ailleurs.

Pas bouger.



Et il fourra son museau à nouveau dans les étagères. Les bandages se faisaient singulièrement désirer.

Résumé:
Médor s'inquiète pour Adeline.


Dernière édition par LicornePouèt le Sam 28 Juil - 23:52, édité 1 fois


Code:
<transformation perso="Médor" />



Médor, wild furry friend:

Médor's Behaviour,
Deal with it !

Exploration intensive des abords du Laboratoire


Bonjour Messieurs les Cyantifiques
avatar
Le sort en est jeté !
Messages : 42
Date d'inscription : 21/01/2018
Voir le profil de l'utilisateur
le Sam 28 Juil - 23:51
Le membre 'LicornePouèt' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Infirmerie' : 2
avatar
EUR
Personnages : Adeline et Audebert
Messages : 77
Date d'inscription : 11/03/2018
Voir le profil de l'utilisateur
le Dim 29 Juil - 13:18
Je n'ai plus la force de lui tenir tête. Mon bras me fait beaucoup trop mal.

Docilement, mais péniblement, je me traîne, m'approche du lit qu'il me désigne et m'y assieds.

Je jette un coup d'oeil curieux à mon bras... erk, c'est dégueulasse. Il m'a vraiment pas loupé. Les dents serrées, j'attends patiemment quoique difficilement (ce qui doit s'entendre à ma respiration qui devient plus erratique).

Plus le temps passe et plus la douleur est vive. Les larmes au bord des yeux et la voix sanglotante, je finis par souffler, aussi bien que je peux, ces quelques mots :

"Rex, s'il-te-plaît, aide moi... j'arrête de t'appeler comme ça, ou de te traîner dans les pattes, je pars loin, même, si tu veux, je te fous la paix, mais là, juste là, aide moi à me soigner, je t'en prie...

Résumé:
Adeline a mal et implore Médor de l'aider.


Couleurs des Persos:
Adeline (#ffffff)
Audebert (#875f40)
Plumette (#f9dfd4)
Gransac du Besacé(#5bb4b7)
Violin le Sec (#962222)
Grocequèce (#ff99e3)
Harpie (#fff377)

avatar
Blouge. C'est beau le blouge.
Personnages : Médor
Messages : 106
Date d'inscription : 31/01/2018
Voir le profil de l'utilisateur
le Dim 29 Juil - 13:45


La Dessinatrice semblait souffrir énormément, allant même jusqu'à l'implorer.

Enfin, ce n'était pas non plus comme si c'était la première fois qu'elle l'implorait depuis leur rencontre.

Débile congénitale, je suis en train de faire du tricot là !


Le stress rendait Médor encore plus aimable.

Et bordel, tu vas t'allonger ou merde ? Tu veux une septicémie ou te vider de ton sang ? COUCHÉ !


Toute sa fourrure s'était hérissée sous l'émotion.

Que faire ? Que faire ? Que faire... ?!

Malheureusement, soit Médor n'était pas très doué, soit l'infirmerie ne recelait de pas grand-chose, car aucune trace de bandage ou de solution antiseptique sur les étagères. Néanmoins, il continuait de fouiller.

Résumé:
Médor s'énerve (ca faisait longtemps)





Code:
<transformation perso="Médor" />



Médor, wild furry friend:

Médor's Behaviour,
Deal with it !

Exploration intensive des abords du Laboratoire


Bonjour Messieurs les Cyantifiques
avatar
Le sort en est jeté !
Messages : 42
Date d'inscription : 21/01/2018
Voir le profil de l'utilisateur
le Dim 29 Juil - 13:45
Le membre 'LicornePouèt' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Infirmerie' : 1
avatar
EUR
Personnages : Adeline et Audebert
Messages : 77
Date d'inscription : 11/03/2018
Voir le profil de l'utilisateur
le Dim 29 Juil - 14:13
Une septiquoi ? Il est médecin en plus d'être chiant, ce loup ? C'est une vraie bête de foire ma parole.

M'enfin, soit il fait le chien savant et je tarderai pas à m'évanouir, soit il sait ce qu'il raconte et je ferais donc mieux de me coucher.

Ayons une once d'espoir et écoutons le.

Je m'allonge, douloureusement, sur le lit dont mon bras a déjà souillé la blancheur...

Et maintenant ?

Je l'entends remuer à droite et à gauche, sans pouvoir le voir. L'attente est insupportable. Mais bon, je lui ferai au moins le plaisir de la boucler.

Résumé:
Adeline s'allonge et se tait.


Couleurs des Persos:
Adeline (#ffffff)
Audebert (#875f40)
Plumette (#f9dfd4)
Gransac du Besacé(#5bb4b7)
Violin le Sec (#962222)
Grocequèce (#ff99e3)
Harpie (#fff377)

avatar
Blouge. C'est beau le blouge.
Personnages : Médor
Messages : 106
Date d'inscription : 31/01/2018
Voir le profil de l'utilisateur
le Dim 29 Juil - 14:41


Des cachets... Médor était hésitant. Peut-être allaient-ils la soigner. Ou lui faire pousser une tumeur. Ou changer ses organes en pierre.

Le flacon alors ? Ou peut-être la poudre... ?

Hé, Ade...


Pitié, elle n'avait pas surélevé son bras.
Doucement, il poussa du museau le sachet et le flacon sous son bras.

Il faut surélever la blessure, ça baisse la pression sanguine. C'est pourtant pas compliqué...


Et maintenant, que faire ?

Que faire ? Que faire ? ...

Ho et puis merde !

Se tournant vers sa comparse, il lui dit

Toi, tu bouges pas !


Et Médor fonça dans le couloir.

Résumé:
Médor cherche une solution


Code:
<transformation perso="Médor" />



Médor, wild furry friend:

Médor's Behaviour,
Deal with it !

Exploration intensive des abords du Laboratoire


Bonjour Messieurs les Cyantifiques
avatar
EUR
Personnages : Adeline et Audebert
Messages : 77
Date d'inscription : 11/03/2018
Voir le profil de l'utilisateur
le Dim 29 Juil - 15:29
J'ai fermé les yeux, et tente de respirer moins anarchiquement pour me calmer. Je vide ma tête comme je peux, pour ne plus penser à la douleur.

Je sens un truc sous mon bras, je crois qu'il me marmonne encore quelque chose. Il pourrait pas apprendre à parler clairement un jour ? C'est compliqué de comprendre ce qu'il dit...

Après ça, je ne l'entends plus du tout.

J'ai mal... non, non, pense à autre chose. Rex va te sauver, hein. Enfin, il a voulu te bouffer quelques instants plus tôt, mais si il ne voulait pas me sauver, il ne s'embêterait pas à me soigner, hein ?

N'est-ce pas ?

Pourquoi est-ce que je ne l'entends plus ?

Résumé:
Adeline commence à paniquer.


Couleurs des Persos:
Adeline (#ffffff)
Audebert (#875f40)
Plumette (#f9dfd4)
Gransac du Besacé(#5bb4b7)
Violin le Sec (#962222)
Grocequèce (#ff99e3)
Harpie (#fff377)

avatar
Blouge. C'est beau le blouge.
Personnages : Médor
Messages : 106
Date d'inscription : 31/01/2018
Voir le profil de l'utilisateur
le Dim 29 Juil - 20:59


Ce Cyantifique était presque dérangeant, avec ce petit côté savant fou. Enfin du point de vue d'un Dessinateur/Loup sanguin, ça n'avait pas tant que ça d'impact. Il ne fallait pas juger sur l'apparence.

Même si elle était plutôt justifié pour le cas lupin.

Totalement justifié s'il continuait à mutiler ses camarades.

Ici, Sir


Annonça le Loup en s'asseyant devant l'infirmerie.

Il emboîta le pas à l'inopiné sauveur.

Résumé:
Médor montre la voie.


Code:
<transformation perso="Médor" />



Médor, wild furry friend:

Médor's Behaviour,
Deal with it !

Exploration intensive des abords du Laboratoire


Bonjour Messieurs les Cyantifiques
avatar
Admirez notre magnificence ! ♥
Messages : 125
Date d'inscription : 08/06/2013
Voir le profil de l'utilisateur
le Dim 29 Juil - 22:20
En entrant, Wilkins contemple l’intérieur de la salle un petit moment sans se soucier de la patiente qui l’y attend. Il arrête notamment son regard sur le bac à mannequins, et il faut attendre une étincelle de lucidité de sa part pour qu’il revienne se concentrer sur le plus urgent.

Sitôt qu’il a aperçu Adeline, Wilkins sort une petite trousse de l’intérieur de sa blouse, puis l’ouvre pour découvrir à l’intérieur ce qui pourrait s’apparenter à un nécessaire médical s’il était possible d’identifier le contenu des quelques produits qui s’y trouvent. Il attrape un flacon quasiment vide dont il verse les gouttes restantes sur l’une de ses manches. Une fois prêt à appliquer son traitement, il s’approche d’Adeline, dont il n’a aucun mal à distinguer la plaie rouge sur fond blanc, et juste avant de se mettre en œuvre, il ne résiste pas à l’idée de commenter :

« Ne vous en faites pas. Dites-vous qu’aucune méthode n’est de toute façon jamais sûre dans l’Esquisse. »

Et soudain, comme frappé par un éclair de sa conscience, il s’arrête totalement et lance à Médor :

« Ah, suis-je bête. Je n’ai rien pour panser la plaie désinfectée. Vous pourriez me trouver ça rapidement avant que ça sèche ? »

Ce naturellement en souriant.
avatar
Blouge. C'est beau le blouge.
Personnages : Médor
Messages : 106
Date d'inscription : 31/01/2018
Voir le profil de l'utilisateur
le Dim 29 Juil - 22:32


Le Cyantifique sortit une trousse de médecin de sa blouse, qui elle-même accoucha d'un petit flacon.

Voilà qui me rassure, Doc. réellement.


Répondit-il au Cyantifique. On ne pouvait même pas espérer un traitement sûr ?
Bah, cela ne le choquait que peu. Pas plus que le terme d'Esquisse, qu'il avait déjà entendu. C'était le nom consacré pour cet endroit. Par contre Adeline...

Au point où elle en est de toutes façons...


Il commença à regarder vite les étagères sur l'injonction du désigné médecin.

Elle a une défense immunitaire en carton.


Hé Machine, t'es dans les pommes ? Je t'ai amené un docteur ! Un docteur en quoi, je sais pas, mais espérons que c'est en soins !


Oui, au cas où, il fallait la prévenir. Même si le grand inconnu à dents pointues et cheveux bleus lui avait déjà mis un produit sur sa plaie. Oui. Demeurée comme elle était.

Bref, des bandages....

Médor replongea le museau dans les étagères, qui répondaient de plus en plus à l'appel du Chaos à chacun de ses passages.

Résumé:
Médor cherche des bandages


Code:
<transformation perso="Médor" />



Médor, wild furry friend:

Médor's Behaviour,
Deal with it !

Exploration intensive des abords du Laboratoire


Bonjour Messieurs les Cyantifiques
avatar
Le sort en est jeté !
Messages : 42
Date d'inscription : 21/01/2018
Voir le profil de l'utilisateur
le Dim 29 Juil - 22:32
Le membre 'LicornePouèt' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Infirmerie' : 1
avatar
EUR
Personnages : Adeline et Audebert
Messages : 77
Date d'inscription : 11/03/2018
Voir le profil de l'utilisateur
le Dim 29 Juil - 23:54
Adeline s'est évanouie.


Dernière édition par Titan le Lun 30 Juil - 1:08, édité 1 fois


Couleurs des Persos:
Adeline (#ffffff)
Audebert (#875f40)
Plumette (#f9dfd4)
Gransac du Besacé(#5bb4b7)
Violin le Sec (#962222)
Grocequèce (#ff99e3)
Harpie (#fff377)

avatar
Blouge. C'est beau le blouge.
Personnages : Médor
Messages : 106
Date d'inscription : 31/01/2018
Voir le profil de l'utilisateur
le Lun 30 Juil - 0:51


Médor continuait de chercher dans les étagères, remuant avec empressement leur contenu de son museau et de ses pattes quand il tomba sur une boîte en plastique contenant

De la bande ! J'ai de la bande Doc !


Et prestement, le Loup accourut au chevet de son acolyte, lui pressant le rouleau déjà bien entamé d'une bande en tissu souple évoquant à la fois de la peau humaine fripée et une compresse sur la plaie, telle une gomme magique qui ferait disparaître son bobo.

Adeline n'en réagit pas grand-chose. Bah, c'était un effet secondaire du désinfectant, non ?

Il se tourna ensuite les yeux plein d'espoir vers le Cyantifique.

Résumé:
Médor trouve.


Dernière édition par LicornePouèt le Lun 30 Juil - 1:04, édité 1 fois


Code:
<transformation perso="Médor" />



Médor, wild furry friend:

Médor's Behaviour,
Deal with it !

Exploration intensive des abords du Laboratoire


Bonjour Messieurs les Cyantifiques
avatar
Le sort en est jeté !
Messages : 42
Date d'inscription : 21/01/2018
Voir le profil de l'utilisateur
le Lun 30 Juil - 0:51
Le membre 'LicornePouèt' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Infirmerie' : 1
avatar
Admirez notre magnificence ! ♥
Messages : 125
Date d'inscription : 08/06/2013
Voir le profil de l'utilisateur
le Lun 30 Juil - 15:03
Wilkins attrape de quoi faire un bandage avec une rapidité étonnante de sa part, puis commence à traiter le bras de la patiente évanouie. Après quelques instants – et commentaires déplacés sur le temps qu’a mis Médor pour lui trouver le nécessaire de médecine qu’il aurait pourtant dû porter sur lui en bon médecin – il s’écarte, et annonce avec son inexorable gaieté :

« Et voilà. Ce n’est pas très joli, mais au moins, ça ne devrait pas s’infecter. »

Sur le bras d’Adeline, un bandage déjà rosi entoure désormais sa plaie. Si blanc fût-il à l’origine, il est maintenant très remarquable sur la peau en raison de cette légère teinte. Wilkins range son matériel dans la boîte trouvée tantôt, et pose le tout sur la table d’opération. Il termine :

« Mais en cas de mutilation accidentelle, n’hésitez pas à me laisser le membre. »

Avec la constance de son sourire, difficile de déterminer s’il plaisante.


Résultat : La douleur reste assez vive, mais aucun effet secondaire n'est à prévoir.
avatar
Blouge. C'est beau le blouge.
Personnages : Médor
Messages : 106
Date d'inscription : 31/01/2018
Voir le profil de l'utilisateur
le Lun 30 Juil - 15:37


Râlant sur le temps qu'avait mis le Dessinateur pour trouver quelque chose aussi simple que la trousse de secours, le Cyantifique n'en oublia tout de même pas pourquoi il avait du déplacer sa personne très certainement très affairée ailleurs, et affubla la jeune femme d'un beau pansement.

Il glissa en repartant un commentaire sur "une mutilation accidentelle", ce qui laissa Médor songeur ; comptait-il qu'il allait un jour finir le travail ? Même si cela restait dans le domaine du plausible, c'en était vexant.

Mais au fait, quand Adeline allait-elle se réveiller ?

Mais le Cyantifique avait déjà repris sa non-présence sur le plan d'existence des pauvres humains paumés qu'ils étaient.

Le Dessinateur se rapprocha de la blessée, lui poussant timidement la jambe du museau.

Wake Up... ?


Il poussa un peu plus fort.

Rien.

Il se résolut alors à toucher le bras pendant, et blessé, de sa comparse. D'abord avec une précaution que personne ne lui aurait reconnu, puis avec la vigueur habituelle de sa personne.

Bouge tes miches grogniasse !


Mais le ton était presque sur le point de vaciller, et penchait plus vers la lamentation que l'ordre.

Alors Médor tira sur ses vêtements, histoire de la secouer.

Rien ne se passa, Adeline restant un être pourvu d'une masse proportionnelle.

Il serra plus les dents sur le tissu immaculé et recommença en y mettant beaucoup plus de force.

Et comme il fallait s'y attendre, le corps inanimé tomba lourdement du lit d'hôpital improvisé avec la grâce d'une poupée de chiffon, manquant de peu d'attirer le Loup dans sa chute et lui atterrir dessus.

Résumé:
Médor essaie de réveiller Adeline.


Code:
<transformation perso="Médor" />



Médor, wild furry friend:

Médor's Behaviour,
Deal with it !

Exploration intensive des abords du Laboratoire


Bonjour Messieurs les Cyantifiques
avatar
EUR
Personnages : Adeline et Audebert
Messages : 77
Date d'inscription : 11/03/2018
Voir le profil de l'utilisateur
le Mar 31 Juil - 0:36
"..aAH-" *BONK* "...pute."

La surprise passée, tout me reviens douloureusement en tête.

Le sol, les mus, la pièce... Je suis dans l'infirmerie. Oui, pour soigner mon bras... je le tâtonne : j'ai toujours mal, mais j'ai un bandage. Ah, j'ai un bandage ?

Mes yeux furètent à droit et à gauche, plein de larmes, cherchant... ah !

Il m'a vraiment fait soigner...

Je n'en peux plus... nombreux doivent être ceux criant à la comédie, au drame exagéré, mais je n'ai jamais eu aussi mal, aussi peur de toute ma vie.

Je ne comprends rien à ce qu'il se passe. Rien ne paraît normal, mais tout est réel. J'ai mal, j'ai peur, l'angoisse me plie, me tord, me noue. J'aimerais tellement être rassurée. Même un petit peu. Qu'on me prenne dans les bras et qu'on cesse ma douleur. J'aimerais...

Je le regarde difficilement, les larmes me brouillant la vue. La panique devrait se lire sur mon visage comme si elle y était écrite.

J'esquisse un mouvement vers lui, faisant fi de toute la précaution que je voulais avoir à son égard.

Si seulement je pouvais me blottir un instant.

Spoiler:
Adeline a besoin d'un câlin.


Couleurs des Persos:
Adeline (#ffffff)
Audebert (#875f40)
Plumette (#f9dfd4)
Gransac du Besacé(#5bb4b7)
Violin le Sec (#962222)
Grocequèce (#ff99e3)
Harpie (#fff377)

avatar
Blouge. C'est beau le blouge.
Personnages : Médor
Messages : 106
Date d'inscription : 31/01/2018
Voir le profil de l'utilisateur
le Mar 31 Juil - 21:38


La jeune femme se réveillait peu à peu. Elle palpa timidement son bras, s'arrêtant quelques instants sur le nouvel élément.

Pas touche à ton pansement, Lulu.


La Dessinatrice semblant perdue le chercha plusieurs secondes des yeux. Le trouvant enfin, elle le fixa avec désemparement, les yeux brouillés par les larmes. Elle était terrifiée.

Avait-elle encore peur de lui ? Mais il l'avait soigné ! Il avait même supporter plusieurs Cyantifiques rien que pour elle ! S'apprêtant à étonnement râler contre son acolyte, elle décida de le faire mentir en esquissant un geste vers lui.

Surpris, il esquissa un mouvement de recul, avant de se rapprocher d'elle.

Ca... Ca va ?


Et pour montrer sa bonne volonté, il s'allongea à côté d'elle. Soupirant, il lui glissa

Au moins je m'ennuie pas avec toi... Chochote.


Il désigna de son museau sa plaie.

Ca te fait encore si mal que ça ?



Je suis désolée.


Regardant autour de lui le vide relatif de la pièce, il ajouta,

C'est dommage, t'as raté un taré de plus ! Un Cyantifique, encore. Ca faisait des heures que j'en avais pas croisé autant ! Franchement, c'est pas tous les jours que je vais faire ça.


Pouffant dans sa fourrure à une soudaine idée, il continua

J'en aurais bien bouffé un, mais non seulement il aurait risqué de me rendre malade, mais en plus j'ai déjà dépassé mon quota journalier.


Il tourna aussitôt sa phrase terminée la tête vers sa coéquipière, guettant sa réaction, et espérant que la blague n'était pas advenue trop tôt.

Un moment passa à nouveau, le dessinateur se recoucha paisiblement, quand tout à coup, il releva la tête, une idée lui venant brusquement

Ha mais pendant que j'y pense ! Ici, les jours durent plus ou moins longtemps apparemment. Ne t'y fie pas réellement pour te localiser dans le temps.


Il la scruta encore, se disant après coup que ça faisait une grosse info de plus sur la pile déjà gargantuesque de dissonances de l'Esquisse.

Et...


Mais la phrase ne se termina jamais, Médor se rendant tout à coup compte qu'il n'avait pas arrêté non seulement d'être mielleux avec elle, mais que maintenant il la fixait toutes les deux minutes. Qu'allait-elle en penser ?! Il plongea sa tête dans ses pattes. Cela donnait tellement lieu à croire qu'il était juste un toutou à sa mémère qui avait voulu faire sa racaille.

Pas de sa faute si l'état d'Adeline l'avait inquiété plus que de raisonnable.

Résumé:
Médor tente la gentillesse.







Code:
<transformation perso="Médor" />



Médor, wild furry friend:

Médor's Behaviour,
Deal with it !

Exploration intensive des abords du Laboratoire


Bonjour Messieurs les Cyantifiques
Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum