avatar
Non, non, c'est bien plus beau lorsque c'est inutile !
Personnages : Kaoren, Penrose
Messages : 323
Date d'inscription : 22/09/2015
Voir le profil de l'utilisateur
le Mer 31 Oct - 17:31

Calcan



APPELLATION
Yves Calmoun-Canté, surnommé Calcan lorsque l’on parle de lui sans vouloir le compromettre

GE
La trentaine

NATIONALITÉ
Camerounais

GOÛTS
Il aime la vérité avant tout ! Toute la vérité et rien que la vérité !

ARRIVÉE DANS L'ESQUISSE
Entre le J14 et le J17, à votre guise


Caractéristiques


♦️ CONSTITUTION PHYSIQUE : Plutôt bas à Intermédiaire, un homme comme il en est tant.
♦️ HABILETÉ : Plutôt bas à Intermédiaire, même raison.
♦️ FACULTÉS MENTALES : Intermédiaire, assez futé pour donner aux plus ignorants l’envie de le suivre, et connaissance de l’Esquisse valable depuis plus d’une semaine qu’il la fréquente, mais fâcheuse tendance à refuser de réfléchir.


♦️ BRICOLAGE : Inconnue à Adepte
♦️ MAÎTRISE DES ARMES À DISTANCE (arc, pistolet, lance-pierre…) : Adepte
♦️ CUISINE : Inconnue à Adepte
♦️ CONDUITE DE VÉHICULES : Inconnue à Adepte
Inconnue pour les autres.

♦️ PARTICULARITÉS : Aucune

Description



S’il est une chose qu’Yves a retenu de sa vie passée, c’est que tous les puissants mentent. L’État, les médias, les religions, les grandes organisations, les entreprises… S’il y a sans doute une part de vrai derrière cette considération, Yves la pousse jusqu’à l’écueil, à en devenir totalement paranoïaque et inexorablement sceptique vis-à-vis des vérités qu’on lui propose. Sauf lorsqu’il s’agit de vérités suggérant que d’autres vérités sont fausses, auquel cas il peut prendre la peine d’aller vérifier l’information – quoique cette étape ne soit pas vraiment utile puisqu’il a tendance à penser qu’une absence de source est le signe d’une dissimulation de preuves.

Quoique parfaitement intègre, Yves pouvait apparaître dans son ancienne vie comme un type assez louche, à cause de sa tendance à sortir le plus discrètement possible de sa propre maison, à se reclure dans des lieux dérobés avec ses amis des classes défavorisées, et surtout à posséder une arme à feu chez soi (tout à fait légalement parce qu’il pratiquait le tir dans le domaine sportif, mais il pratiquait le tir dans la continuité de sa paranoïa). Toutefois, il ne se faisait pas forcément remarquer, étant moins un véritable activiste qu’un militant de comptoir.

Lorsque Yves arrive dans l’Esquisse, les Cyantifiques rebelles sont déjà aux manettes de la communauté des Dessinateurs. Il ne lui faut pas longtemps pour douter de chacun de leurs dires, mais cette fois, il est loin d’être le seul à entretenir ce scepticisme. Cependant, il reste modéré là aussi, se contentant d’alimenter le mépris et les soupçons tournés vers les Cyantifiques.

Il faut attendre la catastrophe de la Ville, à laquelle Yves échappe ironiquement grâce à l’aide des Cyantifiques, pour qu’il se mette à faire lever sa voix parmi les Dessinateurs. Le choc mêlé à son aversion naturelle pour les puissantes figures d’autorité ont achevé, chez lui plus que chez tout autre, de le faire mettre tous ses maux sur le dos des Cyantifiques. Il devient carrément complotiste et en vient à imaginer des tas de choses que la Cyance essaierait de dissimuler à ses yeux et à ceux de ses compagnons. Figure de proue du mouvement anti-Cyantifiques naissant insidieusement dans la communauté des Dessinateurs, Yves se fait surnommer Calcan (par contraction de ses noms de famille) par ses camarades lorsqu’ils parlent de lui pour ne pas trahir son identité. Des restes de sa paranoïa qui le poussent à penser que les Cyantifiques ont les moyens de le faire taire s’ils le souhaitent…

Notes d’un MJ : J’ai noté Calcan comme appellation principale du personnage, mais vous pouvez mettre Yves si vous préférez. Ses goûts et les détails de son passé sur Terre et dans l’Esquisse sont bien sûr à votre entière disposition (y compris le choix de l’arme à feu qu’il avait appris à maîtriser). De la même façon, les théories du complot qui peuvent lui venir à l’esprit sont laissés à votre imagination, soyez créatifs.




Les tarty's du temps où on en avait:





Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum