Épreuve n°2 - L'hôpital [A2, B2]

Eelis
Qu'est-ce qui est jaune et qui traverse les murs ?
Personnages : Al, Sydonia
Messages : 2677
Date d'inscription : 10/06/2012
Eelis
le Jeu 21 Fév - 23:12

Épreuve n°2 - L'hôpital


Vous ouvrez les yeux dans une pièce inconnue où tout est blanc. Les murs, les rideaux, le sol, votre tenue, votre lit d'hôpit… Attendez ? Un lit d'hôpital ? Qu'est-ce que vous faites ici ? Et où est passé le personnel ? Tout porte à croire qu'il n'y a que vous dans les parages…Enfin, vous et cet inconnu allongé dans le lit d'à côté. Peut-être saura-t-il vous dire pourquoi vous avez été interné ici ?


Staff a écrit:Rappel du fonctionnement de l'épreuve
Celle-ci consistera en un RP à deux personnes, mais dont chaque personne postera dix posts de 150 mots maximum. C’est le format extra-court. Mais ce n’est pas tout. Une fois que chaque joueur aura posté cinq posts, un membre de l’administration d’Esquisse (Eelis ou Kaoren) viendra faire une intervention MJ dans le RP en introduisant un élément perturbateur quelconque. Les deux joueurs pourront alors poster leurs cinq posts restants chacun.

Pour l'ordre de post, c'est à vous de voir qui commence !

Quelques petites consignes :
N'oubliez donc pas d'attendre le MJ au bout de 5 posts chacun !
• Pour vous organiser, n'oubliez pas de passer sur la shoutbox : http://interforumcrastest.chatovod.com/
• N'oubliez pas la balise de transformation !
Code:
<transformation invite perso="Nom de votre perso" avatar="Lien de votre avatar" forum="Nom de votre forum" lien="URL de votre forum ou fiche" />



Anonymous
Zinia
Invité
le Sam 23 Fév - 0:13



Elle avait l'étrange sensation de flotter, flotter dans le vide. Oui, un vide infini et noir, pas le moindre bruit, pas le moindre courant d'air, rien, le néant. C'était comme si elle ne pouvait sentir son corps. Elle était légère comme une plume, d'ailleurs peut-être qu'elle ne flottait pas, mais qu'elle tombait à l'infini, allez savoir...
Puis d'un coup un flash lumineux, le noir disparaît pour laisser la place au blanc, un blanc brillant et aveuglant. Elle qui était si légère est désormais aussi lourde qu'une enclume, son corps lui fait mal. Elle a ouvert les yeux, elle est de retour dans la réalité. Un lit, une chemise de nuit, un drap...blancs. Zinia tourna la tête et pu apercevoir, de son œil unique, une personne dans un lit à côté d'elle dans la pièce.

-  Où sommes nous ? Que m'est-il arrivé ?
Anonymous
Raffaella Essefatto
Invité
le Sam 23 Fév - 18:36


Présentation Rapide:
Je m'appelle Raffaella et je suis une scientifique à l'académie de science de Venise. Originaire de Byzance, il arrive que les gens autour de moi s'expriment de sorte que je ne puis les comprendre. Une histoire d'image et de degré... mais qui serait dans des mots et non dans des boissons.. ; A rien n'y comprendre... Ma taille est inférieurement proportionnelle à mon intellect. Et je suis très intelligente...

Bouche pâteuse, yeux collés, j'avais un mal fou à émerger de ce profond sommeil. Depuis combien de temps je n'avais pas dormi avant ce moment fatidique ? C'est vrai que cela m'arrivait souvent d'oublier de me coucher, j'avais dû finir par m'assoupir. J'entendais une voix à côté de moi. C'est avec difficulté que je me réveillai.

« Hum ? Quoi ? Comment ? »

J'essayais d'analyser la situation. Lit inconfortable, pièce blanche, draps blancs, bouse blanche... Blouse blanche ? Bon au moins ça veut dire que je suis la scientifique ici... Je me levai avec difficulté et j'attrapais le petit panneau au pied de sa couche pour en lire les informations comme c'était le cas dans les hôpitaux... Car au vu de la configuration de la pièce, il n'y avait plus trop de doute sur le lieu où nous nous trouvions.

« Bonjour je suis le Docteur Raffaella Essefatto, du moins je crois... »
Anonymous
Zinia
Invité
le Sam 23 Fév - 19:39


La personne à côté se leva avec un air tout aussi perdu que le sien. Étrange, vraiment étrange... Et comme pour ajouter un plus à cette bizarrerie, la jeune femme s'approcha du lit dans lequel Zinia était allongée et se présenta comme étant le « docteur ». Oui, comme si une simple blouse faisait de vous un médecin, elle-même n'en semblait pas convaincue. Il y avait bien quelque chose qui clochait pourtant. Pourquoi cette Raffaella pouvait bouger alors que Zinia était paralysée ?

- Si vous êtes médecin, alors moi je gouverne Venise.

Et puis quoi encore ? C'était une blague n'est-ce pas ? Il était hors de question qu'elle serve de cobaye ! Il fallait filer tant que c'était possible. Zinia tenta de remuer... toujours rien. Quoi que... le drap venait de bouger. Attendez une minute... ça venait d'elle cette queue de chat ?

- C'est quoi ça ?!
Anonymous
Raffaella Essefatto
Invité
le Sam 23 Fév - 20:45


Je me tenais devant l'inconnue avec curiosité. Bien que la fatigue pesait en moi, je tenais bon. Je n'aurais pas été scientifique, j'aurais été persuadée d'avoir été droguée et enfermée dans cette pièce contre mon gré. Mais cela ne pouvait pas être le cas ! Après tout je portais la blouse blanche, non ?

« Ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit ! Je suis Docteur, pas médecin... »

« Ne dites pas n'importe quoi ! C'est le Doge qui dirige Venise ! Et vous n'êtes pas le Doge... Je ne suis pas assez naïve pour y croire... pfff »

Je levais les yeux, agacée. Mais bon en vrai, on était où ? Je n'avais pas souvenir que le labo était comme ça...

« Une queue de chat ? »

Je levais le drap et un petit chaton nous observait avec curiosité en ronronnant.

« Alors là, nous ne sommes pas dans le labo de mon patron... »
Anonymous
Zinia
Invité
le Sam 23 Fév - 22:09


Oh ce n'était rien finalement, rien qu'un petit chaton qui semblait bien s'amuser de son petit effet. Zinia leva les yeux au ciel, se sentant bien stupide pour le coup. Enfin d'un autre côté, elle était clouée dans un lit d'hôpital. Qui sait ce que ces tordus de scientifiques auraient pu lui faire ?
D'ailleurs ils lui avaient certainement administré une substance particulière, ce n'était pas normal qu'elle n'arrive presque pas à bouger. Elle avait enfin réussi à s'asseoir, mais toujours pas de réponse au niveau des jambes. Zinia observa le chaton. S'il était là c'est qu'il avait réussi à entrer... et que donc il y avait une sortie.
Finalement savoir ce qu'elle faisait ici n'était pas si important, peut-être valait-il mieux partir fissa.

- Je compte pas rester ici pour servir d'expérience. Aidez-moi à sortir de cet endroit bizarre.

Est-ce qu'elle pouvait lui faire confiance ? Aucune idée...
Anonymous
Raffaella Essefatto
Invité
le Sam 23 Fév - 23:05


Ce chat n'était pas à mon patron ! Nous n'étions donc pas dans l'un de ses laboratoires. Ni dans un hospice classique. Je n'avais aucune idée du lieu où nous nous trouvions. J'avais beau vouloir faire ma grande scientifique... J'étais assez perdue.

La Borgne proposa de sortir. C'était peut-être la première chose intelligente qu'elle venait de dire depuis son réveil. Parce que bon le coup de se faire passer pour le Doge, Hein ! Je hochais donc la tête !

« Enfin une bonne idée..

Alors que je me dirigeais vers la pote d'un pas décidé, je constatais que ma patiente ne pouvait pas se mouvoir. Les drogues que mes subordonnés (ou pas ?) probables avaient dû lui donner semblaient sacrément engourdir ses sens. Je fis donc demi-tour et je lui tendis ma main afin de l'aider à sortir d'ici au plus vite.

« Je vais vous aider. Allons-y ! »
Anonymous
Zinia
Invité
le Dim 24 Fév - 19:02


Comment ça « enfin une bonne idée » ? C'était pour ainsi dire la seule idée émise depuis leur réveil respectif et autant dire que la rousse n'y était pas pour grand chose. Zinia s'appuya sur ses bras pour se redresser un peu plus et vit que la rousse s'en allait sans elle.

- Eh !

La jeune femme s'activa un peu plus et manqua tomber du lit. Ce n'est qu'à ce moment que la fausse doctoresse voulu bien lui donner son aide. Ce n'était pas trop tôt ! Elle avait l'air perchée cette femme là ! De quoi vous rassurer en sommes...
Zinia s'agrippa donc à la main tendue et se tira pour se mettre debout, sauf que ses jambes lâchèrent et la borgne s'étala de tout son long.

- Aïe ! J'espère que t'as de la force parce que tu vas devoir me prendre sur ton dos...
Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum