Épreuve 3 - Maboroshi et Tasty Tales [ ♣ ♠ ]

Folie d'Esquisse
Messages : 708
Date d'inscription : 24/06/2012
Folie d'Esquisse
le Jeu 21 Mar - 23:14

Épreuve n°3 - Épilogue


Toute chose a une fin.

Parfois, cette fin est douce et paisible. D'autres fois, elle fait l'effet d'une massue qui s'abat brutalement. Mais qu'elle soit douce, dure, soudaine, progressive, voulue ou subie, cela n'altère en rien l'inévitable néant qui succède à la fermeture d'un forum RPG.  

Au milieu des désertions progressives, du flood vidé et des RPs qui stagnent, un(e) membre continue pourtant d’écrire. Quelles sont ses motivations ? Et surtout, comment parvient-il/elle à contourner ce qui devrait l'empêcher de jouer pour écrire son épilogue ?



Rappel du fonctionnement:

Mélange entre un mini-RP et un texte solo, cette épreuve prend le format de l'un (deux champions de deux forums différents rédigeant chacun 5 posts de 350 mots max) pour quelque chose qui se rapproche de l'autre (écriture d'un texte avec un seul point de vue). Comme pour les autres épreuves, un thème sera donné, mais celui-ci ne concernera pas nécessairement vos personnages et univers respectifs, même s'il vous sera possible de les évoquer. En somme, il s'agit de continuer à tour de rôle une petite histoire, sur trois jours comme pour le mini-RP.

Concernant l'ordre, c'est le champion de Maboroshi qui commence !
N'oubliez pas que vous pouvez passer sur la shoutbox pour essayer d'attraper votre binôme.


Quelques petites consignes :

  • Comme vous l'aurez compris, il ne s'agira pas ici de jouer vos personnages, vous n'aurez donc pas besoin de les présenter en début de post. Vous pouvez improviser le personnage commun qui est suggéré au fil de l'eau, ou bien vous mettre d'accord en amont sur plusieurs choses.
  • Les mises en page sont autorisées, mais nous comptons sur vous pour faire attention à la lisibilité en évitant les couleurs/polices illisibles et les tailles d'écriture en-dessous de celle par défaut. Si vous avez un doute, vous pouvez venir faire des tests sur ce sujet et demander des avis sur la shoutbox.
  • Si vous voulez avoir un avatar (pour votre personnage commun ou pour vous différencier) qui s'affiche joliment à gauche, vous pouvez utiliser la balise de transformation :
    Code:
    <transformation invite perso="Nom de votre perso" avatar="Lien de l'image de votre avatar" forum="Nom de votre forum" lien="Lien de votre forum ou de votre fiche de perso" />


Anonymous
Ali' A. D'Aquitaine
Invité
le Sam 23 Mar - 10:46


Cher Journal,

J'ai écrit mon dernier mot. « Sourire ». J'ai cliqué sur le bouton « envoyer », tout en honorant ce si merveilleux mot que j'avais écrit finalement. Mon visage devait être illuminé par un sourire plein de passions et d'espoir. J'avais lu la fiche de personnage de mon partenaire de fond en comble ! Et j'aime imaginer plusieurs réponses possibles. Mais cette fois-ci, je ne l'ai pas fait, le plaisir de la surprise de découvrir la réponse était bien plus intense et… nourrissante, comme si le RP n'était plus que ma seule source de vitalité.
Pourtant, je savais. Je le sentais. Ma vie dans la réalité est moins bien palpitante que ma vie sur ce forum, qui est pour moi comme une deuxième maison. Mais lorsque les termites mangent la charpente du toit sous lequel vous aimez vivre, vous savez très bien que la maison s'écroulera un jour. Vous savez que c'est instable, et qu'un beau matin, il faudrait bien se rendre compte que la maison s'est écroulée. Ces fichus termites, ne sont autres que le vide, l'absence, le manque de toute réponse de vie de la part des autres. Plus personne ne vient discuter de temps à autre sur la ChatBox. Pour cause, elle a même été enlevée. « Ça facilite la vue globale du forum, sans », avait-on dit. La partie flood, elle, n'est plus vivante non plus. Il y a un vieux trombinoscope des anciens membres qui sont déjà presque tous partis, dont on a plus aucun signe de vie, qui sont des personnes inconnues pour les plus nouveaux. Et les nouveaux, eux, ne passent jamais par ici. Ni même dans la section des jeux, où il suffit simplement d'écrire un chiffre, ce qui est très rapide en soit. « La rose à 10 ». Ce grand jeu réunissant toujours les gens passe désormais inaperçu. Mais tout le monde a peur de tomber sur le 10. Ce fameux 10 qui demande à citer quelqu'un, mais personne ne savais à qui offrir cette fichue rose. Cette fichue rose qui a fané, et dont il ne reste que des épines crochues. Qui venait poster sur le forum, se piquait du doigt d'une des épines de la rose, visiblement.

[381 mots]
Anonymous
Lombard [TT]
Invité
le Sam 23 Mar - 13:29


Cher Journal,

Tu vois, ce qui est cool sur un forum, c’est que tu peux débarquer dans une pièce en jetant des paillettes et en offrant des licornes aux gens. Quelque part, ça brise la glace. Enfin, quand il y a encore une CB, je veux dire. Rire jaune. Clairement, IRL, c’est pas la même. D’abord les paillettes, c’est chiant. Et puis moi, j’ai encore réussi à m’embrouiller et à bredouiller en demandant à une personne si j'étais dans la bonne salle pour le cours de linguistique, ou n’importe quel truc débile du genre. Je suis une cause perdue. Rectificatif : sans les offrandes de licornes et de paillettes, je suis une cause perdue.

Tu vois, quand je parle de la vraie vie, j’arrive même pas à parler en métaphore comme je le fais avec le forum. Le forum c’est une maison qui se délite petit à petit, la rose du flood est celle qui nous blesse et qui fane. La vraie vie, c’est juste la vraie vie. C’est ordinaire, c’est plat, personne n’a de superpouvoirs, personne ne vit d’aventures, et surtout pas moi. Des fois je me souviens de ce que disait le grand sage Dumbledore : «  ça ne fait pas grand bien, de s’installer dans les rêves en oubliant de vivre ». Nique sa mère, je veux vivre dans mes rêves, je veux vivre à travers mes lignes d’écriture, stockées quelque part sur un serveur à l’autre bout du monde. Je veux être aussi audacieuse et sûre de moi que mes personnages.

En plus, ça fait déjà presque une semaine que j’attends la réponse à mon dernier rp actif. J’ai envoyé un mp, histoire de dire, comme une bouteille à la mer. Je me raccroche aux branches, mais franchement, je crois que je sais où ça va. Remarque, au moins, j’ai osé l’envoyer, ce mp de relance. Alors que ça fait une semaine que j’essaye de me forcer à relancer le secrétariat à propos de mes certificats. Tu crois que si je leur mets un gif de licorne dans le mail, ça passera mieux ? La blague.

[350 mots]
Anonymous
Ali' A. D'Aquitaine
Invité
le Sam 23 Mar - 14:50


Cher journal,

Le temps passe, et je n'ai ni réponse à mon message, ni réponse à mon Rp. De temps en temps je vois d'autres personnes se connecter. Mais elles ne passent jamais dans la zone de flood faire un petit coucou... Ils répondent, pour peu d'entre eux, à un Rp de temps à autre. Quand je vois le petit icône s'illuminer sur le forum qui signifie « un nouveau message a été posté ! » je saute dessus. Même s'il ne s'agit pas de mes Rps, j'adore lire les messages du forum.
J'ai ouvert un nouveau sujet dans un lieu dans lequel je voulais RP depuis longtemps car la description me donnait envie. Je n'ai pas de partenaire, alors j'ai écrit dans le titre (ouvert à tous), espérant que quelqu'un en recherche d'aventure tout comme moi me réponde, et qu'on s'amuse ainsi tous les deux. J'ai l'espoir qu'on me réponde. Pour l'instant, cela fait seulement une heure que j'ai posté ce message. J'attends, actualisant la page encore et encore. Mais rien. De temps à autres je vais sur la page d'accueil, et je regarde si quelqu'un est connecté. Je regardes aussi si je reçois une réponse à mes autres Rps et à mon MP. Mais non. Rien ! Je passes mon temps à ne rien faire, à regarder cette fichu page. Le peu de temps libre que j'ai, je le perds dans ce forum. Ce fichu temps me consume. Je devrais mieux réviser, préparer l'exposé que je dois faire, ou encore renvoyer ce fichu mail à l'administration... Mais l'ivl avec toutes ces choses à faire, ce sont les limbes. Les limbes dans lesquelles je dois rester. Mais le forum, le fait d'attendre, c'est une petite lueur qui me guiderait vers un bonheur plaisant. Si j'avais une réponse, ces limbes si ténébreuses ne seraient plus si ténébreuses. Chaque petit message sur le forum éblouit un peu plus mon monde. Et si le forum disparaissait, je n'aurai vraiment plus aucune lumière... J'attends d'avoir une réponse. J'attends qu'une lumière s'allume. J'attends que mon monde devienne réalité et supprime ces limbes.

[348 mots]
Anonymous
Lombard [TT]
Invité
le Sam 23 Mar - 15:57


Cher Journal,

Je reste désespérément enfermée hors du monde dans lequel je voudrais être. Personne pour m’ouvrir la moindre porte, ni vers du flood, ni vers du rp. Alors de dépit, j’ai fait mon exposé, révisé mon examen, et j’ai même envoyé mon mail au secrétariat. Ouais. Je l’ai relu 10 fois, je l’ai laissé trainer deux jours, et j’ai regretté dès que j’ai appuyé sur le bouton envoyer, évidemment, parce que je suis moi. Mais je l’ai envoyé. J’ai aussi reçu la réponse depuis 3 jours, et je ne l’ai pas encore ouverte, parce que je suis moi, sans doute.

Enfin bon, le temps que je passe à stresser en imaginant que les secrétaires me détestent parce que j’ai mis « cordialement » au lieu de « bien cordialement », c’est du temps que je ne passe pas à refresh une page qui ne change jamais. Même l’administration répond plus vite que les membres du forum, c’est dire. J’aimerais bien aller poster un truc con, pour partager ma victoire. Pour dire que je me sens comme une warrior d’avoir envoyé ce foutu mail ! Avant, il y aurait eu plein de monde pour me couvrir de GG et de licorne de récompense… Mais ça, c’était avant, comme le dit la pub.  

Alors me voilà coincée dans ce monde où envoyer un mail, c’est la base. Ce monde où je ne peux pas me cacher derrière un personnage pour devenir impertinente et motivée, et où je continuerai à bafouiller et à piquer des fards parce que je ne peux pas passez 3h à réfléchir à ce que je vais répondre. Je crois bien que les limbes ne vont pas avoir le choix que de devenir une nouvelle réalité.

Et je crois bien que je vais aller ouvrir ce mail, aussi.

[300 mots]
Anonymous
Ali' A. D'Aquitaine
Invité
le Dim 24 Mar - 9:24

Cher journal,

Cela fait une semaine. Pas de lumière. Je n'ai pas eu de réponse. Pas de lumière. J'attends encore, je ne vois pas de lumière. J'actualise la page, le temps qu'elle met à se refresh, c'est le temps que prend une lumière pour s'éteindre. J'attends encore. J'attends, et il n'y a rien ! J'attends, et elle meurt. Si je pouvais écrire encore une réponse de RP... Une seule réponse. Chaque mot est une respirations. Chaque mots la ferait vivre encore un peu plus longtemps. Chaque mot ne créer pas de lumière, mais chaque mot permet de ne pas perdre de lumière. Chaque mot permet aux limbes de rester ténébreuses, mais chaque mot permet aussi aux lumières de ne pas s'éteindre. Rien ne va mieux, mais rien n'est pire.

Je fais mes devoirs. J'actualise la page. Je crois qu'il y a un problème quelque part... Normalement, j'actualise simplement la page. Mais je l'actualise de moins en moins. Je commences à moi aussi déserter le forum... Je ne sais pas pourquoi. J'aurai pu m'inscrire sur un autre forum, mais je n'ai pas la foie. Je n'ai pas le courage. J'ai bien trop peur que cela recommences... Encore, et encore... Et j'ai bien trop peur de finir encore seule. Pour l'instant, les seules personnes avec qui je communique, c'est la secrétaire de l'administration... Je crois que ce n'est pas la vie que j'imaginais vivre... A moins que, si on considère que le fait d'envoyer un mail est une aventure … Au stade où j'en suis, on peut dire que oui. Mais je ne rêvais pas de folles aventures comme ça...

Je commences à trouver d'autres occupations. Des occupations qui m'éloignent de la vie du forum. Des occupations sans aucun sens, dans lesquelles je ne prends aucun plaisir. Le RP me manque. Mon personnage meurt, et elle m’entraîne dans sa chute... Elle en est à un stade de sa vie où elle ne vit plus d'aventures. Ou alors cela prend du temps. Un peu comme moi. On est pareilles finalement.

[336 mots]
Anonymous
Lombard [TT]
Invité
le Dim 24 Mar - 13:51


Cher Journal,

Si on considère qu’envoyer un mail, au vue de ma vie, c’est une aventure – une aventure nulle, certes, mais une aventure – passer un coup de téléphone, c’est quoi ? Le secrétariat aura ma peau, ils m’ont demandé de les appeler. Et je DETESTE appeler. J’ai passé 3 jours et 2 crises d’angoisse à repousser le moment, à avoir les mains moites en prenant mon téléphone, à composer le numéro sans jamais appuyer sur appeler, et à répéter dans ma tête ce que je devais dire. Voilà, c’est tout ce qu’il me faut pour perdre mes moyens… tu parles d’une aventure, tu parles d’un challenge !

Un personnage, ça a un but, un enjeu, quelque chose à atteindre. Moi, qu’est-ce que j’ai ? Mon but, c’est de réussir à téléphoner à une administration sans perdre mes moyens. Super intéressant. Et mon but à long terme, il n’existe pas. Je vis, je suis là, c’est tout. C’est quand même sacrément chiant.

Et je n’ai même plus le rp pour me détourner un peu de cette vie morne. Je fais d’autres choses, mais j’ai l’impression que ça ne fait que me montrer encore plus à quel point il ne se passe rien pour moi. Rien d’intéressant, rien de fou, rien qu’une pauvre fille qui angoisse de passer un coup de téléphone. Pourquoi je suis comme ça, et pourquoi je ne peux pas être un peu plus comme mon personnage ? Elle au moins, serait capable de faire des tâches administratives de base sans en faire tout un plat. Elle qui vivait de vraies aventures ne vit plus rien, et moi de mon côté je suis tellement nulle pour vivre que ça en devient une aventure.

Je crois bien que je vais aller le passer, cet appel. De toute façon je n’ai rien de mieux à faire.

[305 mots]
Anonymous
Ali' A. D'Aquitaine
Invité
le Dim 24 Mar - 14:20


Cher journal,

J'ai passé ce fichu appel. Il était si long que j'aurai pu écrire l'histoire de mon personnage au moins 4 fois avec à chaque fois une personne différente. Je, tu, il, nous.

Après ça, je suis allée voir si j'avais reçu une réponse. Finalement, je commences à me demander si ce n'est pas bien de rêver … C'est ce que je faisais en imaginant un futur possible pour mon personnage. Je rêvais. Je rêvais d'elle forte, glorieuse, entourée de pleins d'amis … Et, finalement, ni elle, ni moi n'avons réussi. Mais pas pour la même raison. Elle, est assez courageuse, et elle mérite vraiment de vivre. Elle a un but dans sa vie, pas comme moi qui continue de vivre simplement parce que la biologie l'a voulu. Elle, elle fait tout ce qu'elle peut pour réaliser le métier de ses rêves. Elle, elle va vers les gens. Moi, même étant contrainte, je n'y arrives même pas. Enfin, si mais c'est bien parce que j'y suis obligée. Fichu appel... Et, elle aussi, est merveilleuse. Elle est courageuse car elle assume son style vestimentaire. Moi, jamais je ne me le permettrais. Pourtant, le style que j'aimerai porter, jamais je n'oserai. Même s'il n'est ni vulgaire, ni insultant, provoquant ou choquant, j'aurai trop peur. Ah … cette timidité aura ma peau.

Mon personnage ne vit plus, non pas parce qu'elle est timide, mais parce qu'elle n'a plus d'amis avec qui partager sa vie. Une vie seule, ça rend fou. Je ne sais pas comment je fais pour supporter d'avoir pour seul échange social, un échange avec l'administration. Ah si, je sais. Je ne le supporte pas, en fait. Voilà qui résout le problème.

Un jour de plus, et pas de réponse... Je crois que la maison s'est déjà écroulée depuis longtemps. Elle m'est tombée dessus si rapidement que … Je crois qu'elle m'a assommée d'un coup sec et net, et je suis inconsciente. Je suis inconsciente de la situation.

[328 mots]
Anonymous
Lombard [TT]
Invité
le Dim 24 Mar - 17:18


Cher Journal,

Après tout, cet appel, je l’ai passé… J’avais l’impression que c’était une montagne infranchissable. Ou plutôt, un marais… Oui, voilà, un marais. Pas une montagne à gravir, par un truc qui vous donne un sentiment de fierté quand vous arrivez au-dessus, non. Un marais, un machin moche et malodorant dans lequel tu peux t’enfoncer, disparaitre, finir asphyxié par la boue et la fange, oublié dans un coin humide, et certainement plein de moustiques, d’ailleurs. Mais en fait, plus j’y pense, plus je me dis que c’était peut-être bien une montagne quand même. Mine de rien, je l’ai fait, et je crois bien que j’en suis un peu fière. Je n’ai pas de sujet de flood où aller m’en vanter avec un gif, mais je suis contente de moi !

Je répète depuis le début que c’est une aventure complètement nulle, si je compare avec ce que je peux vivre en rp. Mais je commence à me dire qu’en fait, c’est une aventure quand même. C’est pas un ravin, c’est pas une guerre, mais c’est mon petit défi à moi. J’ai réglé mon problème administratif. Moi, et moi seule.

Je vais essayer de voir les choses autrement. Moi aussi, je vis mes aventures. Elles ne sont pas folles, mais c’est les miennes, et ça ne vaut pas forcément moins. Tout ce que je pouvais faire par écran interposé – faire des plaisanteries, être avenante et sûre de moi, me dépasser – je peux aussi le faire en vrai, sans doute. Peut-être que les limbes de la vraie vie peuvent devenir autre chose, que je peux me tracer mon chemin à travers le brouillard. Un objectif après l’autre, un petit bout de chemin après l’autre. Mon personnage avait le courage de faire ce qui lui faisait peur à elle, et moi, j’ai fait ce qui me faisait peur à moi ! Et je vais continuer, je pense. Enfin, je vais essayer…

Je crois bien que demain, je vais sortir les fringues que je veux mettre depuis toujours, mais avec lesquelles je n’ose jamais sortir. Demain, je saute par-dessus mon propre ravin. Enfin, peut-être juste une jupe…

[354 mots]
Anonymous
Ali' A. D'Aquitaine
Invité
le Dim 24 Mar - 19:13


Cher Journal,

Cela fait plus d'une semaine que je n'étais pas passé sur le forum. Je me demande ce qu'il se passe... Moi qui passait mon temps libre à actualiser toutes les 30 secondes il y a à peine un mois...

Mon personnage m'appelle, je sens qu'elle m'appelle, qu'elle veut que je la fasse vivre. Mais elle ne peut pas. Elle ne peut pas vivre, elle n'a plus de partenaires avec qui avoir des interactions ! Non, non et non. Elle est définitivement morte. Elle est, elle aussi, tombée au plus profond des limbes. Je voudrais pourtant la faire revivre, mais c'est impossible.

J'ai hésité à supprimer mon compte. Mais si jamais un jour quelqu'un revenait,et qu'on postait une réponse... Je m'en serais voulu toute ma vie. Alors j'ai supprimé mon compte. Il y avait écrit en gras rouge bien visible sur la page d'accueil « FORUM FERME ». Je savais qu'à partir de là, il n'y aurait plus de point de retour. Le bouton « annuler » n'existe plus.

Elle n'existait plus... La seule personne qui était vraiment proche de moi... Je l'ai perdue. Je l'ai moi-même faite disparaître. Et je m'en veux. Vraiment. Mais c'était inévitable... Et je crois que c'est mieux comme ça. Mais je suis seule à présent. J'ai perdue cette fille... Enfin ...

[218 mots]
Anonymous
Lombard [TT]
Invité
le Dim 24 Mar - 21:56


Cher Journal,

Tu te souviens de la dernière fois où je t’ai parlé de mon forum ? Celui qui a fermé ? ça doit bien faire plus d’un mois que je n’ai plus parlé de ça… A l’heure qu’il est, je me dis que c’est sans doute le temps qu’il me fallait pour faire mon deuil, un peu comme une personne. Le forum est mort, et je m’y fais. Par contre, je me souviens de ce que j’ai écrit, il y a un mois : « La seule personne qui était vraiment proche de moi... Je l'ai perdue. Je l'ai moi-même faite disparaître. »

Je crois bien qu’en fait, ce n’est pas le cas. Elle n’est jamais morte, parce qu’elle est encore vivante dans ma tête, juste pour moi. Parfois, j’essaye de me demander ce qu’elle mettrait. Je continue à mettre des jupes, et des vêtements de couleurs, parce que si elle le fait, pourquoi pas moi ? Parfois, je me demande où est-ce qu’elle trouverait le courage de faire ce que je n’ose pas faire. C’est mon modèle pour sortir de ma bulle, comme un encouragement constant. Est-ce que c’est bizarre ? Je ne sais pas, peut-être un peu. Je deviens elle, un peu. Je crois qu’en fait, elle est ce que j’ai toujours pu être. Ce que je peux devenir.

Tant que j’étais sur le forum, je la voyais comme une autre, comme celle que je ne pourrais jamais être, dans un autre monde, avec d’autres enjeux. Mais au final, si je suis capable d’être comme ça sur internet, pourquoi pas en vrai ? J’y vais petit à petit, et je ne sauterai jamais par-dessus des ravins, mais maintenant, je vais au secrétariat sans angoisser de trop. Comme elle, je trouve le courage. J’aborde les gens à sa manière, avec un sourire. J’ai trouvé le flood et la chatbox de la vrai vie.

Peut-être bien que les limbes, ce n’était pas le monde réel. Les limbes, c’était mon propre monde dont je refusais de sortir. Je crois pouvoir dire que l’épilogue du forum aura été mon prologue à moi.

[351 mots]


Signé :
Épreuve 3 - Maboroshi et Tasty Tales [ ♣ ♠ ] ASv07tC
Contenu sponsorisé
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum