Épreuve 1 - Four Seasons et Just Married [♦♣]

Folie d'Esquisse
Messages : 707
Date d'inscription : 24/06/2012
Voir le profil de l'utilisateur
le Jeu 21 Mar - 23:15

Épreuve n°1 - Invité surprise


Aléa spatio-temporel, invocation ratée ou autre circonstance incongrue ; vous ne savez pas forcément ce qui a fait passer cet être que vous ne connaissez pas d'un univers à l'autre, mais toujours est-il qu'il est maintenant à côté de vous et qu'il ne connaît rien du monde. Parviendrez-vous à lui expliquer la situation dans laquelle il se trouve ?

Pour ce sujet, l'un de vos personnages se retrouvera propulsé dans l'univers de l'autre forum (vous pouvez vous arranger pour décider de qui il s'agira). Pour celui qui accueille, il faudra faire attention à présenter votre univers à travers le RP de manière à ce qu'il soit accessible tant pour votre binôme que pour les lecteurs.



Rappel du fonctionnement:

Pour cette épreuve, des binômes sont formés entre les forums, de manière à avoir, par exemple, le champion de Terrae écrivant en compagnie du champion de Tasty Tales (exemple choisi purement au hasard et avant qu’on ait fait le tirage). On détermine par avance celui qui commence, et c'est parti pour un enchaînement de dix posts (chacun en écrivant cinq, donc) d'un maximum de 350 mots chacun, toujours sur un thème donné, et sur une durée de trois jours.
Exemples : Rencontre (les deux personnages se parlent à travers une surface réfléchissante, telle qu'une flaque d'eau ou un miroir), Manoir abandonné (les deux personnages se retrouvent tous les deux dans un manoir…)

Concernant l'ordre, c'est le champion de Four Seasons qui commence !
N'oubliez pas que vous pouvez passer sur la shoutbox pour essayer d'attraper votre binôme.


Quelques petites consignes :

  • En début de post (uniquement dans le premier post s'il s'agit d'un mini-RP), nous vous invitons à présenter sommairement votre univers et votre personnage de manière à nous fournir assez d'éléments pour tout comprendre.
  • Les mises en page sont autorisées, mais nous comptons sur vous pour faire attention à la lisibilité en évitant les couleurs/polices illisibles et les tailles d'écriture en-dessous de celle par défaut. Si vous avez un doute, vous pouvez venir faire des tests sur ce sujet et demander des avis sur la shoutbox.
  • Si vous voulez avoir votre avatar qui s'affiche joliment à gauche, vous pouvez utiliser la balise de transformation :
    Code:
    <transformation invite perso="Nom de votre perso" avatar="Lien de l'image de votre avatar" forum="Nom de votre forum" lien="Lien de votre forum ou de votre fiche de perso" />


Anonymous
Seira [FS]
Invité
le Ven 22 Mar - 1:35

FourSeason et Seira:

Épreuve 1 - Four Seasons et Just Married [♦♣] 1482364967-468387lineartsakura
Elle. C'est Seira, l'alpha du Printemps, soit l'une des quatres principale meute de FourSeasons. Elle est du genre irrassible, très droite et strict, un peu comme un général d'armée. C'est une louve qui renferme beaucoup ses sentiments derrière un grade et un poste qu'elle tien avec honneur. Sa présence au poste d'Alpha, qu'elle a dérober à l'ancienne meneuse, à fait de son clan l'un des plus impossant sur le forum.
Seule caractéristique physique que tu ne verrais pas à l'image, ses ailes sont faite de nuages et elle est couverte de cicatrice à cause de ses combats et de ses tentatives d'assassinat. En plus, elle a une affreuse cicatrice à la gorge, une grosse griffures sur le flan droit, une estafilade sur le flan fauche et une cicatrice en forme d'étoile sur le coeur o/.

Et FourSeasons ? C'est une terre magique qui vit entre les dimenssoins. Ainsi, tu peux t'y rendre plus ou moins facilement, mais une règle primordiale y règne. Si tu arrives sur cette terre, tu devras prendre l'apprence d'un loup même si ce n'est pas ta forme originel (peut importe ton apparence, tant que tu es un loup tu peux avoir les couleurs et les attribue que tu veux) et tu te verra offert un pouvoir de ton choix (plus si tu rejoins un clan). Quatre meute s'oppose et leurs noms et leurs pouvoirs sont liés aux saisons qu'elle représente (Eté, Printemps, Automne et Hiver). Elles sont en paix depuis un moment, mais un rien les fait chanceler vers les conflits.

Tu as de la chance, tu arrives et tu rencontre l'une des grandes dirigeantes de ce monde.
Merci encore à toi d'avoir accepter de venir découvrir cette terre :) Amuse toi bien !

Levant le museau vers le ciel nuageux, Seira plissa les sourcils intriguer de sentir à travers les essences des fleurs une fragrance inconnue. Tournant la tête vers l’est, la petite femelle se questionna sur l’identité de cet invité surprise qui avait osée piétiné son territoire, puis se mit en route assez rapidement en sa direction pour lui rappeler les règles de bases d’un clan.

Chaque terre était investi d’un pouvoir saisonnier qui la parait des plus belles couleurs de son temps. Malgré l’hiver, le Printemps avait gardé ses couleurs bien que les fleurs de cerisiers avaient pris une teinte grise et triste. Cela en allait de même pour tous les autres territoires, mais l’alpha se moquait bien des bouleversements du territoire automnal, car ses derniers étaient ses rivaux depuis la tentative d’assassinat qu’elle avait subi laissant sur son flan et sur son cœur une terrible cicatrice.

Remontant les collines herbeuses en suivant la trace de l’odeur porté par le vent léger de cette fin de matinée, la blonde trouva aisément l’emplacement de cet inconnu sur lequel se posèrent ses prunelles céruléennes. Son épaisse queue grise fouetta l’air, alors que son échine hérissée de colère s’affaissa doucement quand elle réalisa que ces énergumènes portaient sur lui une odeur aigre-douce qui lui était inconnu.
Elle s’approcha doucement de lui, tendit la truffe en sa direction, mais s’inquiéta de le voir reprendre conscience lors de son examen indiscret.

- Hey. – sa voix résonna dans le silence de la plaine – Réveille-toi.

Alors qu’elle s’attendait à botter les miches d’un solitaire insolent, l’idée vint à la louve que cet étrange personnage pouvait simplement être de ceux qui c’était égarer sur leurs terres comme cela arrive parfois.

- Ça va ? On dirais que tu t’es pris un coup sur la tête.
Anonymous
Seyfried [JM]
Invité
le Ven 22 Mar - 9:47
Spoiler:
Je sais pas du tout quelle tête il a, je vais essayer de dessiner vite fait un truc cet aprèm mais on va rester simple, un loup gris avec une crête à l'iroquoise blonde plus ou moins longue, comme tu le sens

“Attends, vomi technique, je reviens – et en profite pas pour me piquer ma binouze, salaud”

C’est là à peu près tout ce dont il se souvient de sa soirée. Blackout total. Il laisse échapper un bâillement sonore avant de se tourner en grognant. La lumière l’agresse déjà à travers ses paupières closes, même pas possible de cuver sa gueule de bois tranquille putain. Il lève un bras pour venir se cacher les yeux en grommelant des jurons dans toutes les langues du monde connu. Qu’est-ce qu’il a bien pu foutre pour avoir à ce point mal partout ? Bordel. Il maudit le Sey bourré comme jamais dans sa vie.

Scheiße. Il a besoin d’une aspirine et d’une bonne douche froide. Rassemblant tout son sang-froid, il parvient à entrouvrir les yeux sans dégobiller son repas de la veille sur… de l’herbe ? De l’herbe. Du gazon, des trucs verts de partout. Un parc ? Même celui de Chiyoda n’est pas assez grand. Ça ne ressemble pas non plus à la campagne japonaise. Et d’où les cerisiers sont en fleurs en plein automn- Non, la vraie question serait plutôt comment est-il possible qu’il y ait un cerisier en fleur sans vieux jap braillard en train de picoler dessous ?

Il n’est plus au Japon, aucun doute possible là-dessus.

Et où est-ce que ce crétin de Sato a bien pu passer ?

Il inspire un grand coup avant d’ouvrir complètement les yeux. Ça sent bizarre, aussi. Beaucoup trop fort, que ce soit la pelouse ou le reste. Il continue de renifler un peu au hasard – c’est fou ce que ça pue le monde en f-

« OH PUTAIN UN CLEBARD RADIOACTIF C’EST QUOI CE BORDEL »

Niveau Tchernobyl sur vingt. Avec des cheveux d’idole des années quatre-vingt et des bidules verts fluo de partout.

« ET EN PLUS IL PARLE, SCHEIßE »

Dans un réflexe, il tente de s’asseoir pour reculer le plus vite possible.

Depuis quand a-t-il des pattes et de la fourrure comme ça, là ?

Il y avait quoi dans les champis, hier ?
Anonymous
Seira [FS]
Invité
le Ven 22 Mar - 10:20


Clébard radioactif… L’insulte n’était pas tombée dans l’oreille d’un sourd, malheureusement pour lui, autant dire qu’il fallut à Seira tout son sang-froid pour ne pas lui coller une gifle quelques secondes après son réveil. Son agacement était tellement palpable que ses nerfs gonflaient était visible sur son front. Elle expira profondément, essayant de se calmer, après tout sa réaction confirmait que le loup c’était perdu entre les univers. Il lui faudrait certainement un temps d’adaptation et …

- ET EN PLUS IL PARLE, SCHEIßE !

La patte, charger d’étincelle, claqua contre la joue du loup. La patience de l’alpha avait de très courte limite et, dans ses cas-là, son pouvoir électrique la titillait beaucoup. Heureusement pour Seyfried, elle n’avait eu le temps de le charger assez que pour faire fourmilier sa joue, mais au moins cela avait eu pour effet de détendre la blonde.

- Cesse de hurler ! Le plus bizarre entre nous, c’est toi ! – la louve fit volte-face. – Lève-tôt et suit moi. Tu as la truffe tellement sèche qu’on dirait que tu sors du désert.

Elle n’avait pas spécialement envie de l’aider, cependant il était question de politesse que de venir en aide aux jeunes loups égarer sur FourSeasons et puis cela lui éviterait de se prendre la tête avec la guilde des LibreLune, un assortiment de loup solitaire aillant juré de protéger la paix de ce monde même si, pour l’alpha, il ne servait que de relique du passé. Guidant le nouveau venu à travers les graminées, Seira arriva bien vite aux abords d’un fleuve qui traversait son territoire de part en part et dont la couleur cristalline reflétait les portraits de ceux qui venaient s’y désaltérer.  

- Boit. Tu en as besoin. – Elle le laissa un instant faire ce qu’il voulait, s’assaillant à ses côtés en attendant qu’il retrouve contenance. – Tu t’y fera vite. Ici, tu es sur la terre des loups des quatre saisons. Je suis Seira, l’Alpha du Printemps. Ton nom est ?
Anonymous
Sey [JM]
Invité
le Ven 22 Mar - 11:13
Il a des pattes. Des griffes. Une espèce de fourrure gris foncé et des vieux motifs bizarres de partout sur les cuissots. Va falloir que Satoshi lui crache le nom de son dealer, c’est carrément de la bonne cam qu’on leur a refilée là. Un peu trop, même.

Parce que la grosse baffe qu’il vient de se prendre en pleine gueule n’a rien de métaphorique.

« EH, c’est bon pas besoin de rager non plus hein. Et puis d’où c’est moi le type zarb alors que c’est toi qui te ballades en mode tecktonik meuf- »

Il plisse les yeux. Peut-on vraiment dire meuf à un chien ? Et question subsidiaire, est-il utile d’argumenter avec la co-création impie de son cerveau aviné et du cocktail champi/LSD ? Non parce qu’à tous les coups en réalité il est affalé sur une table de bar crasseuse avec ce connard de Sato qui le filme en train de divaguer. Ouais, c’est sûr. Tout est plus crédible qu’emo-dog avec son caractère de chien.

Bon, par contre il a vraiment soif. Et puis il a la flemme de continuer à parler, alors il se lève et commence à marcher. Comment dire que les premiers mètres de sa vie de loup ont été parcourus cul en l’air, tête par terre, à racler le sol avec ses bras qui ne sont plus. Non, se balader à quatre pattes n’a rien d’intuitif, surtout quand on a une gueule de bois carabinée. Et c’est bien cinq bonnes minutes plus tard qu’il arrive enfin à tanguer sur ses guiboles trop longues.

Quelle vie de chien.

Plus jamais il se moquera des clébards, désormais.

A l’exception des chihuahuas. Quand même.

Arrivés à la rivière, il se plante au beau milieu du courant gueule ouverte pour essayer de boire. Les museaux, ça pue définitivement la merde. Pas pratiques au possible, putain.

« Ah non mais je vais pas rester ici, t’as cru quoi toi, y a pas de s’y faire ou pas s’y faire. Dans deux heures max je vais me réveiller et adios les clebos, retour à Tokyo. »
Anonymous
Seira [FS]
Invité
le Ven 22 Mar - 12:06


Elle haussa un sourcil et eut un rictus amusé. Il n’avait pas l’air de réaliser qu’il faisait face à la réalité.

- Tokyo ? Je ne connais pas cet endroit. Désolé, mais j’ai bien peur que te réveiller de changera pas ta situation.

La louve plongea sa patte dans l’eau, puis asperge le visage de son vis-à-vis avec une petite gerbe d’eau visant à le faire décuvé. S’il n’avait pas l’air aussi paumé, elle l’aurait certainement mis la tête la première dans le fleuve pour lui faire payer son insolence, mais malgré sa susceptibilité elle savait que lui faire mordre la poussière ne lui rajouterait que des ennuis. Et des soucis, elle en avait déjà assez au quotidien.

- Allons Monsieur Inconnu, quand tu auras décidé d’être coopératif peut-être est-ce que nous pourrons avancer dans cette malheureuse histoire.

Se relevant, l’alpha remonta le courant pour arriver aux abords d’un champ de coquelicot dont la couleur écarlate des pétales bondissait au visage avec une pointe d’agressivité qui eut été agréable uniquement pour les autochtones. La petite louve s’engouffra dans les fleurs, qui lui balayait le poitrail de leurs tiges flexibles et laissait des graines enfoncer dans son pelage sombre, jusqu’à atteindre un discret chemin de terre brune qui zigzaguait entre les milliers de coquelicots. Seira jeta un coup d’œil en arrière pour s’assurer que l’énergumène suivait bien.

- Si tu te perds, je ne viendrais pas te chercher cette fois.

C’était déjà un miracle qu’il soit apparu aussi loin dans son territoire plutôt que sur les terres neutres où divaguait de nombreux solitaires affamés et à l’allure douteuse (pour dire à quel point Seira se rapprochait de la normalité des loups de ses terres).

- Et si tu n’as pas envie de rester ici, je te conseille de vite redescendre sur terre. Il n’y pas de place pour les illuminés dans ton genre. Tu risques vite de te faire tuer si tu considères que tout est un rêve.

Elle avait connu un loup de ce genre quand elle était plus jeune, mais elle avait retrouvé son corps une semaine après.
Anonymous
Sey [JM]
Invité
le Sam 23 Mar - 9:49
Contexte JM:
On est au Japon au 22e siècle, et les petits japonais sont tellement plongés dans leurs gadgets techs qu’ils ne se rencontrent plus et ne font plus de mômes. Plus de gosse => Plus d’actifs => Plus d’impôts alors le gouvernement japonais a mis en place une machine, l’Incontestable, pour gérer les mariages de façon automatique suivant des taux de compatibilité qu’elle calcule. Tous les japonais ont une puce dans la tête pour recueillir les informations et calculer ce taux. Grosso merdo on se retrouve marié du jour au lendemain et il y a tout un tas d’obligations qui en découlent, notamment un baiser par jour (important pour la suite), si ça n’est pas observé alors ils vont en prison et ça peut aboutir à une peine de mort pour les deux personnes du couple. Le mari de Sey s’appelle Carmine, c’est un italien (ça aussi, c’est important pour la suite) (d’avance désolé pour tous les italiens qui liront mon post :kappa: )

« Si tu te perds gnagnagna, qu’il singe en grommelant. J’préfère de loin me paumer que de suivre cette timbrée p’tain. »

Bilan des courses, il est trempé de la tête aux coussinets, sa truffe est pleine de pollen à en éternuer toutes les cinq secondes, il a encore l’impression que des pintes se trinquent contre l’os de son crâne et le pire, c’est qu’il est obligé de marcher dans le sillage de l’autre reloue parce qu’aucune meilleure idée ne lui est venue. Sur un malentendu, une fois arrivé à sa tribu il va reprendre ses esprits et récupérer sa grande carcasse humanoïde. Parce qu’il n’est pas certain que son cerveau puisse inventer une trentaine de clébards, même dopé aux hallucinogènes.

« Bon OK, mettons que t’existes pour de vrai et que tout ça aussi – même si sincèrement tes petites ailes en coton là elles aident pas trop le réalisme hein – on est où ? Et d’où tu connais pas Tokyo ? T’as jamais bouffé de ramen dans ta v- »

Oh merde.

Il en a zappé l’autre gros tas drogué aux pastas dans sa mésaventure.

Oh Gott. Bordel de merde.

Et il avait totalement oublié comment se passent les exécutions – est-ce que la puce tue net sur le coup en grillant le cerveau comme dans les mauvais blockbusters des années 2000 ?

Il pile net et commence à se gratter l’arrière de la tête à la recherche de la toute petite cicatrice de l’implantation – parce que sur un malentendu ça a disparu, hein, sait-on jamais. Mais allez trouver un truc aussi microscopique avec de grosses pattounes de chien. C’est déjà suffisamment incroyable qu’il soit assez souple pour se gratter derrière les oreilles.

« Euh… Bidule ? Vous avez des keufs par chez vous ? »

Parce que pas de police, pas d’arrestation. Pas d’arrestation, pas de prison. Et pas de prison, bah… Pas de prison.

Anonymous
Seira [FS]
Invité
le Sam 23 Mar - 11:12


S’engouffrant dans la forêt en écoutant d’une oreille distraite les jérémiades du loup malgré lui, Seira dut se faire violence pour ne pas se retourner et lui en coller une deuxième. Alors qu’il déblatérait sur l’existante même de son monde et qu’il se posait enfin les questions qu’il fallait, il se stoppa net les yeux écarquillés et soudain inquiet. La louve se stoppa, puis tourna vers lui un regard intrigué avant que la voix criarde de l’énergumène ne lui rappelle qu’il lui était insupportable.

- Euh… Bidule ?
- Seira.
- Vous avez des keufs par chez nous ?
- Des quoi ?

Seira fronça les sourcils, qu’est-ce que c’était encore que cette invention ? Autant le dialecte de FourSeason était assez développé pour intégrer des expressions très humaines, autant elle n’avait jamais entendu parler d’un tel mot. Elle poussa un long soupir et décida d’expliquer au loup gris ce qu’il en était.

- Ecoute-moi bien. – Commença-t-elle d’une voix ferme. – Ici, tu es sur FourSeasons. Une terre régit par les quatre saisons et où la magie est omniprésente. La seule vraie règle, en soit, c’est que tu ne peux passer par notre monde sans prendre la forme d’un loup. Aussi ridicule que cela puis-ce te paraitre, c’est comme ça. Tu peux ressembler à un loup de ton monde, comme à un loup « nucléaire » comme tu dis. Si tu restes, tu découvriras que vis un toi un pouvoir qui t’as été attribué.

La louve fit volte-face. Quoi que décide l’autre idiot, elle n’avait pas la moindre envie de ce le coltiné un instant de plus et elle était quasi-certaine qu’il serait enchanté de retrouver son monde.

- FourSeasons n’est pas que cela. C’est un monde de passage, tu peux y entrer et en sortir facilement. Il faut juste trouver les brèches.

On se souvenait de ceux qui venaient d’ailleurs. Avec leurs cultures, leurs histoires extravagantes. Jadis on avait vu une vieille sorcière venir d’un monde où les humains l’avaient domestiqué, d’un soldat venant d’une tribu guerrière et même des déités qui c’étaient salement perdu entre les chemins étranges de l’entre-monde.
Anonymous
Sey [JM]
Invité
le Dim 24 Mar - 14:02
Pas de flics.

Ça veut dire plus aucune obligation.

Ça veut dire la liberté, même sous psychotropes.

Et il en a sautillé de joie sur au moins cent mètres, ignorant superbement le laïus de l’autre emo-dog tandis qu’ils reprennent leur route. Il est heureux, un peu trop peut-être, parce qu’au moment où elle pile net pour lui faire face, il manque de se la prendre et l’évite d’un bond qui le conduit truffe la première en plein dans l’humus de la forêt.

« FourSeasons n’est pas que cela… »

A-Attends…

« …passage, tu peux y entrer et en sortir… »

A... Att…

« … trouver les brèches. »

ATCHOUM.

Et là. Qu’a-t-il fait.

C’est le combo Mistral et Tramontane qui s’échappe de sa gueule pour mettre les feuilles sens dessus-dessous.

Et lui dans tout ça ?

Eh bien il a décollé.

Oui, oui, décollé.

Dix mètres de vol plané dans la forêt, probablement plus s’il n’avait pas crashé ses fesses duveteuses contre un énorme sapin. Avec des épines. Enormément d’épines.

« E-EH COMMENT JE FAIS MOI POUR DESCENDRE DE L- »

Dans un craquement sonore, la branche maltraitée qui le supporte tant bien que mal finit par céder sous son poids. S’en suit une avalanche d’onomatopées plus ou moins audibles jusqu’à ce qu’il se casse enfin la figure au sol.

Bordel de merde.

Et s’il réprime un éternuement en se bouchant le pif, ça veut dire quoi hein, qu’il va imploser c’est ça ?

Claudiquant d’une patte sur l’autre, il part à la recherche de la louve. Ah ouais elle lui avait bien caché le pot aux roses, celle-là.

Quelle connasse.

« J’vais te faire bouffer ta perruque, qu’il grommelle clopin-clopant. On verra bien qui va continuer à se marrer après »

Ah, du fluo à travers les broussailles. A moins que des oiseaux-stabilos n’existent aussi dans ce monde de cons, ça ne laisse aucun doute sur l’identité de la bestiole.

« T’aurais pu me le dire p’tain, t’es sérieuse. Quand faut se donner l’air snob on est là mais pour tout ce qui est utile y a plus personne. C’est quoi cette histoire, d’où j’ai pu voler moi ? »
Anonymous
Seira [FS]
Invité
le Dim 24 Mar - 19:05


Le visage couvert de morve, Seira ferma doucement les yeux en poussant un long soupir. Elle se pinça les lèvres, les maintins close hermétiquement et s’essuya le visage d’un coup de patte d’un calme froid et relatif. C’était une blague. Une foutu plaisanterie.

Il lui était arriver de voir des jeunes loups découvrir leurs pouvoirs rapidement, mais cet énergumène battait tous les records. La louve se débarbouilla le visage autant que possible, le mucus lui collant aux poils lui donnant une irrépressible envie de se jeter dans tête la première dans le ruisseau le plus proche, et dirigea son regard courroucé vers une puissante source de bruit dont elle savait pertinemment ce qui en était la cause. Seira se dirigea d’un pas ferme, raclant le sol de ses griffes et prenant de longue et lente inspiration pour essayer de se calmer.

- T’aurais pu me le dire p’tain, t’es sérieuse. Quand faut se donner l’air snob on est là mais pour tout ce qui est utile n’y a personne. C’est quoi cette histoire, d’où j’ai pu voler moi ?

S’en était trop. Tremblant de colère, son pelage écheveler se mis à briller de quelques minces éclairs bleutés jusqu’à ce que l’air lui-même se charge en électricité et que sa chevelure blonde se mit à osciller sous son impulsion.

- Tu aurais prêté un peu t’attention à ce que je te disais, alors airait-je surement put te l’apprendre plus tôt. Idiot que tu es ! Cette terre est chargée de magie et tout loup qui le foule se voit doté d’un pouvoir.

Et le sien, justement, faisait palpité son cœur tellement vite qu’il lui tardait de s’en décharger.

- Tu n’as pas ta place ici. Apprend à ouvrir ton esprit et a me montre un peu plus de respect la prochaine fois.  – elle leva la patte en sa direction et la pointa droit sur son torse. – Rentre chez toi !

Puis, quand ses griffes touchèrent le bout de ses poils, l’électricité accumuler dans le corps de la louve se déchargea en lui.

Le mot de la fin:
Merci pour ce RP !
J'ai bien rigoler et désolé pour cette brimade constante. Seira n'est pas le personnage le plus ouvert au monde :)
J'espère que ce plaisir fut partager et ... encore une fois merci de t'être prêter au jeu et d'être devenu un loup nucléraire qui fait des pailettes et des éternuments volcaniques le temps d'un RP ! ça ma fait super plaisir de pouvoir partager cela !

Bonne chance pour la suite !
Bises !

PS : Le pouvoir de Seira est d'accumuler de l'electricité dans son corps et de s'en décharger par un simple contact. Normalement, il lui faut un certain temps pour charger son pouvoir. Tu ne risque pas l'électrocution, tout au plus une petite électrisation, d'être un peu étourdie et engourdie. Nos pouvoir sont rarement surpuissant :)
Anonymous
Sey [JM]
Invité
le Dim 24 Mar - 23:24
« Rentre chez toi ! »

« Rentre chez toi ! »

C’est là exactement la dernière chose dont il se souvient de sa journée. Blackout total. Il laisse échapper un bâillement sonore avant de se tourner en grognant. La lumière l’agresse déjà à travers ses paupières closes, même pas possible de cuver son électrocution tranquille putain. Il lève un bras pour venir se frotter les yeux en grommelant des jurons dans toutes les langues du monde connu. Qu’est-ce qu’il a bien pu foutre pour avoir à ce point mal partout ? Bordel. Il maudit le Sey loup comme jamais dans sa vie.

Scheiße. Il a besoin d’une aspirine et d’une bonne douche froide. Rassemblant tout son sang-froid, il parvient à entrouvrir les yeux sans dégobiller l’eau de la rivière sur… des draps ? Des draps. Un lit, et un torse poilu qui ronfle ostentatoirement à en faire trembler le chambranle.

« Qu'est-ce que t'fous p'tain. »

Ah. Déso pas déso le coup dans les côtes gros.

En même temps il l’a cherché, il se trouve entre lui et les toilettes ce gros tas.

« Salle de bain.

- Ben tiens. Si t'as cru que j'allais porter ton gros tas jusque là bas. »

Alors tant bien que mal on se traine jusqu’au lavabo en faisant un gros bras à l’époux en passant. Il allume la lumière juste pour mieux voir sa sale gueule mal rasée dans le miroir. Aïe, les cernes de lendemain de soirée qui tombent jusqu’au menton. Il se passe une main dans les cheveux en réprimant un énorme bâillement. Nausée et maux de crâne, mais rien de bien nouveau sous les tropiques.

A part la tâche de brûlé au beau milieu de sa poitrine, qui ressemble très étrangement à une putain de patte de loup.

« WAH LA CON DE TOI C’EST QUOI CA !

- Dai, ti sentirai meglio, qu'on entend grommeler depuis la chambre. Now ferme ta gueule. »

Manque plus que les tribales et la gourmette assortie pour la panoplie du parfait boloss en puissance. Il soupire, commence à essayer de toucher la chair à vif… et finit par se contenter d’en faire le contour.

Et pas la moindre trace d’uranium, putain. Superman, c'est pas pour demain ça c’est sûr.

WALLAH C'ETAIT COOLOS CETTE HISTOIRE:

Heyo !

Je voulais te dire merci pour ce RP c'était grave drôle à faire, j'espère qu'il fera rigoler au moins un peu ceux qui le liront (et que tu t'es autant amusée que moi en le co-créant). La dichotomie entre les deux couillons était bien cool en tout cas haha ; J'ai fait garder à Sey une petite trace inRP de son escapade sur FS en souvenir :p

Allez, la bise et à la prochaine !
Contenu sponsorisé
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum