Épreuve 1 - Epicarena et Dusk Lumiris [♥♠]

Folie d'Esquisse
Messages : 702
Date d'inscription : 24/06/2012
Voir le profil de l'utilisateur
le Jeu 21 Mar - 23:27

Épreuve n°1 - Invité surprise


Aléa spatio-temporel, invocation ratée ou autre circonstance incongrue ; vous ne savez pas forcément ce qui a fait passer cet être que vous ne connaissez pas d'un univers à l'autre, mais toujours est-il qu'il est maintenant à côté de vous et qu'il ne connaît rien du monde. Parviendrez-vous à lui expliquer la situation dans laquelle il se trouve ?

Pour ce sujet, l'un de vos personnages se retrouvera propulsé dans l'univers de l'autre forum (vous pouvez vous arranger pour décider de qui il s'agira). Pour celui qui accueille, il faudra faire attention à présenter votre univers à travers le RP de manière à ce qu'il soit accessible tant pour votre binôme que pour les lecteurs.



Rappel du fonctionnement:

Pour cette épreuve, des binômes sont formés entre les forums, de manière à avoir, par exemple, le champion de Terrae écrivant en compagnie du champion de Tasty Tales (exemple choisi purement au hasard et avant qu’on ait fait le tirage). On détermine par avance celui qui commence, et c'est parti pour un enchaînement de dix posts (chacun en écrivant cinq, donc) d'un maximum de 350 mots chacun, toujours sur un thème donné, et sur une durée de trois jours.
Exemples : Rencontre (les deux personnages se parlent à travers une surface réfléchissante, telle qu'une flaque d'eau ou un miroir), Manoir abandonné (les deux personnages se retrouvent tous les deux dans un manoir…)

Concernant l'ordre, c'est le champion de Epicarena qui commence !
N'oubliez pas que vous pouvez passer sur la shoutbox pour essayer d'attraper votre binôme.


Quelques petites consignes :

  • En début de post (uniquement dans le premier post s'il s'agit d'un mini-RP), nous vous invitons à présenter sommairement votre univers et votre personnage de manière à nous fournir assez d'éléments pour tout comprendre.
  • Les mises en page sont autorisées, mais nous comptons sur vous pour faire attention à la lisibilité en évitant les couleurs/polices illisibles et les tailles d'écriture en-dessous de celle par défaut. Si vous avez un doute, vous pouvez venir faire des tests sur ce sujet et demander des avis sur la shoutbox.
  • Si vous voulez avoir votre avatar qui s'affiche joliment à gauche, vous pouvez utiliser la balise de transformation :
    Code:
    <transformation invite perso="Nom de votre perso" avatar="Lien de l'image de votre avatar" forum="Nom de votre forum" lien="Lien de votre forum ou de votre fiche de perso" />


Anonymous
Personne
Invité
le Sam 23 Mar - 18:57

Présentation du personnage:
Aaren vient d'un univers HP dont on ne retiendra pas grand chose pour des soucis de droits de fan-auteurs, si ce n'est que Poudlard offre des formations supérieures aux spécialités diverses. Ainsi, à 22 ans, le voici en train de boucler ses études d'occultisme pour faire dieu seul sait quoi de ces connaissances.
Aaren est un idéaliste qui a mal tourné. Le monde est fou et court à sa perte dans la complicité résignation des individus qui, chacun, vit dans sa bulle de moralité et de générosité, sans jamais vraiment écouter l'autre pour mieux le servir. Le monde est un égoïste et les idéalistes courent à leur perte, trop faibles face à la machinerie mise en place, rouage par rouage, depuis près d'un siècle.
Bref, vous voyez le topo.
Aaren s'en fout donc. Il s'en fout de sa propre vie, ayant des comportements suicidaires de temps en temps. Il s'en fout de son avenir, s'en fout de ses amitiés, s'en fout de sa réputation, s'en fout des règles jusqu'à la grammaire. Souffrant de surcroît d'une maladie de peau qui fait que son épiderme s'assèche et se décolle, il doit se préparer et s'étaler une crème, ce qu'il ne fait pas avec la plus grande minutie. Des bandages souvent recouvrent des avants-bras et ses mains et il porte constamment avec lui une ombrelle dans le manche de laquelle il range sa baguette bien sécurisée. Il consomme des substances illicites de temps en temps, notamment un équivalent du cannabis caché au fond de ses cigarettes roulées ou de sa pipe volée à un paternel envers qui il a perdu tout affect.
Peu de gens l'apprécient vraiment car c'est un ami de merde et un camarade qui ne se prive pas de relever les incohérences de tout-un-chacun.
Mais y a moyen de s'amuser avec lui. De loin. Derrière un plexiglas.
La salle sur demande que tous connaissent
Petite bulle de liberté pour qui souhaite s'isoler du peuple et des lois
Cocon obscur éclairé par les bougies qui flottent tandis qu'il roule sa trousse d'apothicaire réapprovisionnée en petites potions rigolotes
D'un coup de baguette ses deux petits chaudrons sont propres, d'une autre ils bondissent dans sa grande sacoche à rabat
Il sort sa pipe pour en admirer les fines gravures et la forme sophistiquée
Esquissé le sourire fier de sa possession
Entre ses doigts il écrase des feuilles séchées de verts et violets sombres, réduites en miettes elles remplissent et se tassent dans la pipe
Méticuleux quand il vérifie qu'elles sont bien enfoncées avant de ressaisir sa baguette et d'un geste souple souffler par sa voix douce dans le silence religieux de sa solitude « Incendio »

Mais au lieu de la petite flamme doucereuse mugit l'explosion démesurée d'un feu de tonnerre tonitruant
Aaren est projeté en arrière tandis que vole sa sacoche grande ouverte qui ne peut retenir les instruments de s'enfuir pour mieux chuter et parfois s'éclater sur le sol de pierre dans un chaos retentissant qui s'éteint aussi vite qu'il s'est allumé
Yeux écarquillés vers l'épaisse fumée qui se dissipe quelque mètres plus loin
Sur le cul littéralement, se murmurant « Quelle est cette sorcellerie ? »
Anonymous
Wolfe Rosenbach
Invité
le Sam 23 Mar - 20:10

Personnage:
Wolfe est un jeune homme devenu Ranger confirmé -cela signifie qu'il travaille dans le but de préserver la Nature, les Hommes et les Pokémon en gros- depuis un certain temps au sein de sa région natale, fils d'une mère directrice d'orphelinat et d'un père ex-Ranger, il a toujours baigné dans un univers aimant et humain, faisant de lui une personne présente pour autrui. Wolfe est toujours souriant, il aime tout le monde, pardonne facilement et veut aider, tout le temps ! A l'écoute d'autrui que ce soit un Humain ou un Pokémon, il fera toujours de son mieux pour rendre service. S'il sait être sérieux lors de missions, c'est avant tout un grand enfant qui adore s'amuser, faire des conneries et qui tombe souvent dans les quiproquos ! Du haut de ses presque deux mètres, Wolfe, c'est un nounours d'amour même si c'est mieux d'éviter de le mettre en colère (très difficile de le mettre en colère !)
Pour le RP : Les Mistrals sont un groupe de terroristes ayant commis des crimes dans la région, Wolfe a déjà été kidnappé par eux !  


Wolfe était en train d'effectuer son jogging matinal, paisiblement, le sourire aux lèvres. Les derniers arbres de la forêt se dessinaient sous ses yeux et bientôt, il serait l'heure de rentrer à la Base. Si la sueur glissait sur ses temps, le colosse ne se sentait pas plus fatigué que cela ! Et alors même qu'il s'apprêtait à prévenir César qu'il rentrait, quelque chose se passa. Enrobé par une fumée épaisse, il n'eut pas le temps de faire le moindre geste que tout devint sombre autour de lui. La seconde suivante ? Le brun sentait sous ses baskets un sol qui n'était en rien aussi meuble que celui qu'il foulait précédemment, il cligna plusieurs fois de ses prunelles dorées, les sourcils froncés et le corps légèrement courbé.

« Euh... »

Il se redressa de toute sa hauteur et scruta les alentours sans comprendre, ne sachant que dire. Cette pièce était vraiment bizarre, elle ne ressemblait à rien qu’il connaissait. Wolfe déglutit alors avant de se frotter l'arrière du crâne, un petit rire nerveux s'échappant d'entre ses lippes. Il aperçut finalement un inconnu affaissé dans un coin, ce-dernier semblait aussi surpris que lui.

« J'étais en train de... Euh de courir... Enfin je crois ? Je me suis perdu ? Non attends, tu m’as kidnappé et t’es des Mistrals ? »

Fit-il sur la fin en soupirant d’un air navré, la tête légèrement penchée sur le côté, bras croisés et fixant l’inconnu. Sérieusement, ils revenaient encore kidnapper des gens ? C’est ça ? Ça devenait un peu agaçant ! Lui-même était agacé d’être la cible, ça suffisait maintenant ! Mais alors qu’il jetait un nouveau coup d’œil circulaire, il constata que des bougies flottaient. Elles. Flottaient. Comme ça. Sans… sans pouvoirs psychiques ?

« Haha ouah... Euh, vous avez un Pokémon Psy pour faire ça ? J'en vois pas, du coup c'est un peu perturbant, c'est pas normal des bougies qui flottent seules...  » Fit le Ranger dans un nouveau petit rire nerveux, pointant du doigt les bougies après avoir posé son regard sur le rouquin.
Anonymous
Personne
Invité
le Sam 23 Mar - 23:16

Aaren mal installé sur ses fesses maigres te dévisage d'un air hagard sa cape de travers et les petits cheveux rebelles électrifiés sur son crâne
Il étudie ta tenue de sport tes cheveux noirs presque aussi bordéliques que les siens ton air interrogateur

Quoi ? n'as-tu jamais vu voler des bougies ?

Il cligne des yeux et se redresse légèrement d'un mouvement plus assuré tandis que les pensées fusent dans son esprit jusqu'à poser la conclusion suivante
Serais-tu un moldu mordu de pop culture ?
Afin d'étudier au mieux la question il choisit de te répondre en deux étapes tout en se remettant sur les pieds
Cherchant des yeux sa baguette et sa pipe « Les bougies volent par magie et ne fondent jamais.  »
Il aperçoit sa baguette derrière lui au pied d'un mur aux pierres visibles
« Un... "pokemon... de type psy" ? D'où viens-tu au juste ? » te lance-t-il sans te quitter des yeux tout en récupérant sa baguette pour l'essuyer de la main
Un peu de poussière se dépose sur la partie visible du bandage qui lui couvre le poignet jusqu'à la paume mais ses iris d'un bleu presque électrique ne te libèrent pas un seul instant du poids de leur regard insistant
Il marche alors pour récupérer sa pipe gisant un peu plus loin en une seule pièce miraculée — il la glisse aussitôt dans une poche intérieure de sa robe
Tout en t'écoutant il appelle à l'exception des fioles brisées tous les autres objets à lui « Accio, Accio, Accio... » articule-t-il en silence tout en observant ton attitude vis-à-vis de son petit manège
En plus des fioles sont à déplorer sa balance tordue dans sa chute et probablement quelques osselets fragiles contenus dans la petite bourse brune qu'il range tout de même dans la sacoche d'un coup de baguette avant de fermer et verrouiller le rabat d'un dernier geste du poignet

Ta réaction est tellement parfaite

Se retournant vers toi il esquisse un sourire amusé avant de pointer son arme vers ta silhouette
L'ombrelle posée derrière toi t'effleure de peu avant d'atterrir dans sa main gauche
Anonymous
Wolfe Rosenbach
Invité
le Dim 24 Mar - 10:46



« Qu-Quoi ? Hein ? »

Ce fut la seule réponse de Wolfe lorsque l'autre lui parla des bougies. Il laissa échapper un nouveau petit rire tandis qu'il tentait de comprendre quelque chose à tout ce chaos : il ne trouvait aucune explication valable. Peut-être avait-il été victime de l'hypnose et des illusions d'un Spectre ou d'un Psy ? Après avoir observé autour de lui, le brun passa une main dans sa longue chevelure détachée, essayant d'arranger un peu pour ne plus que les mèches ne tombent sur son visage. Tout en les nouant en une longue queue de cheval, il tâcha de répondre.

« Bah de Lumiris, pas toi ? Tu vas pas m'dire que tu connais pas les Pokémon quan-... WOAH MAIS C'EST INCROYABLE CE QUE TU FAIS ! »

Hurla soudainement le brun en relâchant d'un coup ses cheveux noués maladroitement, les yeux écarquillés et les bras écartés de son corps. Un peu penché en avant sous la surprise, Wolfe observait le manège de l'inconnu avec un air d'enfant découvrant un nouveau jouet, ses mirettes dorées brillaient de milles étoiles et son sourire était immense. Ses pupilles se fixèrent alors sur le roux.

« Comment tu fais ça, c'est trop cool ! Moi aussi je pe-... Woh ! »

Il eut un mouvement de côté en sentant l'ombrelle l'effleurer. Il la suivit du regard puis se redressa, complètement admiratif. Le sourire aux lèvres, il approcha finalement du rouquin de quelques pas, l'observant avec attention. En dépit de ses nombreux bandages, il n'avait rien de très particulier ! Comment faisait-il un truc pareil avec... ce bout de bois ? C'était époustouflant !

« Moi je m'appelle Wolfe Rosenbach et je suis un Ranger ! Je viens de la région de Lumiris. Tu es qui toi ? Et où je suis ? Je reconnais pas du tout et j'ai jamais vu quelqu'un faire ça avec un bâton. Enfin peut-être un Alakazam mais tu ressembles pas trop à un Alakazam, hahaha... Haha... C'est flippant quand même... » Fit-il en posant un doigt sur sa lèvre inférieure, sourcils froncés.

Anonymous
Personne
Invité
le Dim 24 Mar - 14:01

Lumiris... Les "Pokemon"...
Hum...

Arborant à présent son plus grand sourire il passe sa main sur sa chevelure pour l'aplatir quelque peu et range sa baguette dans le manche de son ombrelle d'un geste vif avant d'attraper la bandoulière de sa sacoche et l'installer consciencieusement sur son épaule pour ne pas gratter son épiderme à travers les tissus protecteurs
D'un air nonchalant il te fait signe de le suivre et vous passez finalement la porte
Laissant derrière vous les tristes débris de verres et les derniers volutes de fumée

Sans répondre à tes questions il enchaîne « Wolfe donc. Alors comme ça tu vis à Lumiris ? Où donc est-ce situé dans le monde ? Ici nous sommes au Écosse et personne ne connaît l'existence des "Pokemon". Est-elle cachée à certains ? »
Tout en t'interrogeant il scrute les couloirs dans l'attente d'y trouver des élèves
Hélas par un si beau samedi tous sont dehors si ce n'est les petits nerds à l'écharpe bleue vers la tour desquels il se dirige

Bingo ! Deux petits jeunots apparaissent très bientôt
L'une couvert de badges de pop-culture et monologuant sur "Deku" et "Kacchan" lui prouve être une née-moldu assez peu expérimentée pour que le rouquin de mouvements discrets de son ombrelle lui dérobe la baguette
Celle-ci se met à vibrer doucement de protestation sitôt qu'elle atterrit dans sa main après avoir semble-t-il traversé le couloir au vol sans raison
Les deux gosses s'interrompent et la famine s'exclame « HÉ ! C'est ma baguette ! Rends-la-moi ! » tandis que l'autre gamin pose la main sur la hanche
Dans ses yeux écarquillés on lit qu'il n'a aucune chance face à un adulte
Aaren en sourit jusqu'aux oreilles avant de leur glisser d'un ton mielleux « Retrouvez-nous aux cachots dans une petite heure et demie si vous souhaitez la revoir~ » avant de tourner la tête vers toi son invité surprise « Tu vas pouvoir essayer une baguette, Wolfe ! »
Ta stature et ta tranche d'âge ne le dispensent pas de ce ton affectueusement condescendant — il s'amuse beaucoup trop pour en être autrement

Anonymous
Wolfe Rosenbach
Invité
le Dim 24 Mar - 14:27



« L'Ecorce ? C'est pas une région de chez moi ça, ou alors on l'a pas découverte... Euh c'est vachement bizarre ! Et puis non tout le monde connaît les Pokémon normalement... »

Fit le jeune homme en enfouissant son menton fin dans sa large main, pensif, balayant les lieux du regard. L'architecture même du bâtiment n'avait rien à voir avec tout ce qu'il avait connu ! Et pourtant, il n'avait pas connu seulement Lumiris ! Pourtant dans aucune région connue il n'avait pu observer de telles choses. Surpris une nouvelle fois par les agissements de son acolyte, Wolfe eut les yeux brillants une énième fois, la bouche entrouverte. Il tourna la tête vers le rouquin, l’œil tout étonné.

« Sérieux ?! Moi aussi je peux faire voler des trucs avec cette baguette ? »

D'un coup, Wolfe oublia le problème qu'était le fait d'être dans un endroit inconnu. Attendez, il allait pouvoir faire voler des objets lui aussi ! La baguette dans sa main, il l'observa avec attention comme s'il essayait de déceler quelque chose dessus. C'était certes joli mais comment cet objet pouvait permettre de faire de la magie ? Sans être un Pokémon ? Dans un grand sourire, le brun agita une main vers les deux plus jeunes.

« Merci pour la baguette, haha ! »

Naïvement, il songeait que cela ne semblait pas les déranger plus que cela de lui prêter sa baguette. Ses prunelles dorées se reposèrent sur son acolyte et il agita un peu sa baguette, très maladroitement.

« Tu avais dis quoi tout à l'heure déjà ? Axx... Euh, ass... Oups, j'ai oublié ! Comment je fais voler... hmmm.. par exemple, ce vase ? OHHHH JE SUIS EXCITE JE DOIS ME CALMER ! »

Sur ces mots, il se frappa les joues avec force pour tenter de se contrôler, gardant son sourire béat qui fendait sa face en deux et l’œil tout emplit de joie. Il expira longuement comme pour relâcher son trop plein de joie, fermant ses mirettes un instant. Ceci fait, il rouvrit les yeux, prêt à écouter son surprenant hôte.
Anonymous
Personne
Invité
le Dim 24 Mar - 15:12


L'Écorce...
Il ne peut retenir un gloussement
L'Écorce !

Deux explications possibles quant à ta présence incongrue :
Soit tu confirmes des siècles de croyances et de recherches sur la théorie des Multiverses qui reste encore à prouver côté moldu comme sorcier
Soit tu es un moldu sorti d'un hôpital psychiatrique de mauvaise renommée (ou très bon comédien) qui s'est retrouvé ici par magie

Dans les deux cas le comportement à suivre serait de t'amener au bureau de la direction afin qu'ils puissent gérer la situation
C'est pourquoi il te donne la baguette d'un jeune élève et t'amène complètement à l'opposé dudit bureau — laissant en plan les deux gosses qui décideront sans doute d'aller se plaindre à leur directeur de maison

D'un ton guilleret « Ah ! Je ne connais pas Lumiris ni les "pokemon" donc je suppose que nous sommes chacun ignorant de l'univers de l'autre. Mais ce n'est pas grave ! » conclut-il en riant
Vous passez devant quelques tableaux qui vous fixent d'un air suspicieux et chuchotent sur votre passage d'un ton soupçonneux si bien qu'Aaren sait qu'il ne pourra pas jouer indéfiniment avec toi
Il t'arrête finalement devant un couloir rempli d'armures et sourit déjà d'amusement avant de se tourner vers toi « Chaque sort se lance avec une incantation et un mouvement précis de la baguette. Par exemple le sort de lévitation qui est le tout premier qu'on apprend... » Et il t'explique donc le geste la formule l'intonation (Levi-ooooo-sa n'est-ce pas ?) avant d'achever par « Essaie sur l'armure ! » sous le regard courroucé des tableaux les plus proches dont les murmures se changent progressivement en protestations encore trop retenues pour y prêter une attention suffisante — espère le roux
Anonymous
Wolfe Rosenbach
Invité
le Dim 24 Mar - 15:38



Wolfe se gratta le sommet du crâne d'un air pensif tout en suivant le rouquin. Des univers différents ? Oh... Peut-être que les Pokémon Légendaires se jouaient de lui ? Soit il dormait et était dans un rêve vraiment très conscient, soit cette histoire de brèche temporelle et de chimères refaisait surface ! Les chuchotements l'intriguèrent finalement mais ses prunelles ne parvenaient guère à voir les humains qui les provoquaient... Euh deux minutes, c'était les tableaux qui se mouvaient et chuchotaient ? Wolfe se pencha un peu vers son acolyte pour lui demander si c'était normal mais ce-dernier l'arrêta alors devant un couloir où des armures étaient visibles.

« Hm, ok je vois. »

Trop concentré dans sa tâche, Wolfe avait déjà oublié les tableaux. Il se redressa droit, tendit son bras et tâcha d'imiter au mieux le geste du rouquin.

« Leviosa ! »

Rien ne se produit, il l'avait mal prononcé ! Il eut un petit rire bête avant d'inspirer, pointant une nouvelle armure du bout de sa baguette, sourcils froncés. Il se remémora la prononciation de son acolyte et l'imita alors. Fébrilement, l'armure commença à s'agiter puis à se soulever de son socle, de plus en plus tremblante. Les prunelles de Wolfe s'écarquillèrent et il se détourna brutalement vers le roux ; l'armure alla donc se fracasser contre une autre dans un chaos abominable ! Les heaumes roulèrent sur le sol et elles se démembrèrent. Oups.

« Haha j'étais un peu trop content je crois... ATTENDS JE RECOMMENCE ! »

Il repointa les débris pour essayer de les soulever et les remettre en place. Dans sa tête, ça s'annonçait être une bonne idée mais dans les faits ? Alors qu'il répétait la formule, sa baguette tremblota et les débris d'armures se cognèrent entre eux, manquant de faire chuter une troisième armure avant de se percuter violemment contre un tableau qui... Cracha un juron ! Wolfe serra les dents, arborant une mine désolée avant de froncer ses sourcils. Attendez...

« Pourquoi un tableau vient de m'insulter ? » Demanda t-il, dépité, passant son regard du tableau au magicien.
Anonymous
Personne
Invité
le Dim 24 Mar - 20:07

Oh
Mon
Dieu

Tu parviens vraiment à soulever des trucs du premier coup !
Aaren se souvient de l'explosion qu'il avait lui-même provoquée la toute première fois qu'il avait tenté de soulever une misérable plume — aaaaah son niveau a bien évolué depuis qu'il a perdu en impétuosité pour plus d'application
Mais toi
toi
l'inconnu tombé de nulle part dans plus grande explosion
l'invité mystère débarquant comme une tache de pastel sur un portrait de la renaissance
du premier coup tu arrives à maladroitement faire léviter ta cible
Aaren pousse un halètement impressionné
Trop content de voir ses attentes retournées — bien qu'une voix lui souffle qu'il reste une chance que tu ne sois qu'un sorcier comédien qui aurait réussi par on ne sait quelle magie à passer outre les protections anti-téléportation de Poudlard pour se jouer de lui comme il s'imagine se jouer de toi
Mais non oublions restons dans le délire pokemonesque alors il applaudit le bougre il applaudit tout souriant tout excité avant d'éclater d'un rire trop candide pour un tel personnage lorsque le tableau se reçoit une pièce de métal sur le nez
Il l'entend le vieux s'écrier d'un ton outré des insultes d'époques variées allant de « coupe-jarrets ! » à « enfoirés ! » entrecoupés de « Le Directeur de Serdaigle va vous faire passer un bon quart d'heure ! » à quoi les autres tableaux acquiescent de la tête ou de brèves verbalisations
Mais il s'en fout l'imbécile ! et tandis qu'il t'attrape les mains « Personne n'aime se recevoir un projectile sur le nez... » te répond-t-il à propos du tableau. « Mais qu'importe ! Tu as réussi du premier coup, c'est magnifique ! » on entend derrière eux au bout du couloir une voix de femme autoritaire hurler « RHYDDERCH ! » d'un fort accent amplifié par la colère
Tous deux sursautez avant qu'Aaren te tire le bras d'un air faussement effrayé pour s'écrier « Fuyons ! » d'un ton presque trop théâtral

Anonymous
Wolfe Rosenbach
Invité
le Dim 24 Mar - 21:33



« Peut-être mais c'est un tableau, ça parle p-... Oh ! »

Par la suite, les choses se précipitèrent. Après le hurlement d'une femme qui fit sursauter le grand gaillard qu'il était, voilà que son acolyte lui attrapait le bras et le tirait à lui, l'ai "effrayé". Wolfe hocha la tête d'un air déterminé avant de reprendre son sourire enfantin, se jetant à la suite du roux. A vrai dire, il s'amusait comme un petit fou alors qu'il ne savait même pas où il se trouvait ! Des baguettes qui faisaient de la magie, des tableaux qui insultaient, des bougies volantes... Où avait-il pu tomber ? Honnêtement, le Ranger était actuellement tellement pris par toute la folie du moment qu'il n'y pensait presque plus, trop surexcité. Il observait autour de lui et dans la cour extérieure, il cru voir un genre de duel de magie. C'était formidable. Insensé même !

« Tu pourras m'apprendre d'autres trucs ?! Je crois que je suis doué hahahaha ! »

Doué pour tout fracasser, ça c'était sûr ! Il avait réussit à faire voler une seconde l'armure mais tout avait volé dans tous les sens ! Pourtant voilà que le brun se prenait déjà pour le prochain grand magicien des lieux ! Riant joyeusement, Wolfe suivait son acolyte sans avoir la moindre idée d'où il l'emmenait mais qu'importe, il était vraiment super sympathique ce rouquin dont il avait oublié le nom ! Enfin, le lui avait-il au moins donné ?

« J'adore ton monde mon pote ! Je veux devenir un grand magicien ! »

Conclu le noiraud dans un rire puissant alors qu'ils fuyaient à travers les couloirs... Aujourd'hui, Poudlard allait vivre un véritable calvaire, avec ces deux-là. L'invité surprise ne pensait même pas encore à comment rentrer chez lui. L'hôte semblait avoir fait un excellent travail pour lui donner le goût de découvrir son monde !
Contenu sponsorisé
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum