Toumaï : z'aviez dit oui il y a longtemps

PiuPinu
Faire des erreurs c'est progresser, se prendre au sérieux c'est régresser
Personnages : Carmen
Messages : 45
Date d'inscription : 08/04/2019
Voir le profil de l'utilisateur
le Sam 27 Juil - 16:35

Toumaï Ibn la-Ahad




APPELLATION
Vous m’appellerez Toumaï parce qu’j’assumerais pas qu’on m’appelle toute ma vie Henrietta comme c’était l’cas en 2012 et qu’c’est qu’à partir de 2013 que j’ai pris celui d’Ipiu Raspberry. On va dire que c’est une fantaisie de l’Esquisse que de me rendre des caractéristiques que j’avais oubliées…

ÂGE
21 ans, sans doute, en vrai j’en ai qu’une vague idée… Mais j’aime bien picoler donc on va m’filer la majorité ?

NATIONALITÉ
Terrienne ça compte ?

GOÛTS
J’aime apprendre de nouvelles langues… Le reste de ma personnalité semble être dicté par des intérêts relativement variables, restreint dans le temps et l’espace, qui ne sont malheureusement jamais les miens. J’ai cru comprendre que les langues c’était un peu foutu dans l’Esquisse du coup j’vais devoir me trouver de nouveaux hobbies. Genre, on m’a dit qu’vous aviez des serpents boule à facette, ‘fin Rosie en a envoyé un en cadeau il y a peu à la meuf que j’serais devenue si j’avais pas fini ici… J’imagine qu’les transformer en bottes fera un bon passe-temps ?

ARRIVÉE DANS L'ESQUISSE
« J’ai vu d’la lumière et j’suis entrée, il y a quelqu’un ? »

Pourquoi le ciel est chelou ? Est-ce que je suis sous l’influence de drogues ? Est-ce que je suis tombée dans un piège ? De qui ? Russe ? Iraniens ? Merde, j’étais en train de faire quoi ? J’sais pas ce qu’ils m’ont donné mais tout est flou, et j’suis clairement en train de délirer. Des arbres bleus ? Mais what the ? Ils ont mis la dose putain. Mission une : trouver quelqu’un et lui soutirer des informations, mission deux : gagner la base la plus proche, mission subsidiaire : trouver la molécule qu’on m’a injectée, elle est fortement hallucinatoire. Dérivé de LSD ?

Tu l’auras compris j’viens de débarquer et j’ai pas la moindre idée d’où j’ai mis les pieds, du coup j’vais avoir pas mal de questions et un peu envie de tout défoncer. Désolée par avance à la première personne que j’vais rencontrer sur ce parquet bleuté.



Caractéristiques



♦ CONSTITUTION PHYSIQUE : Très élevé [J’suis badass moi, messieurs-dames, quinze ans d’entrainement intensif.]
♦ HABILETÉ : Très élevé [j’vais pas commencer à m’répéter…]
♦ FACULTÉS MENTALES : Plutôt bas [On verra quand j’saurais comment fonctionnent les choses dans l’Esquisse, mais là c’est pas très intuitif, j’ai d’la chance j’apprends vite.]

♦ MÉDECINE : Expert [on va dire que si tu es normalement constitué, j’sais au minimum comment te tuer, du coup en théorie j’sais aussi te réparer… :D ]
♦ BRICOLAGE : Inconnue [jamais touché un objet esquisséen, j’veux bien rejoindre un groupe de soutient quand j’me serais faite insulter en vers par la feuille de PQ avec laquelle j’allais me torcher.]
♦ MAÎTRISE DES ARMES BLANCHES : Expert. [oui, dans la vie j’ai de drôles de hobbies, viser une cible avec un couteau en faisait partie. Bon certes c’était paas un hobby puisque ça faisait partie de mon taf, mais comme j’suis loin d’y être mauvaise j’aime bien… Bon j’avoue que si le couteau s’met à crier au mauvais moment j’risque d’être déstabilisée une paire de fois avant qu’ça passe]
♦ MAÎTRISE DES ARTS MARTIAUX ET DU COMBAT À MAINS NUES : Expert. [ça fait partie des compétences du métier aussi]
♦ MAÎTRISE DES ARMES À DISTANCE (arc, pistolet, lance-pierre..) Expert. [De même]
♦ CUISINE : Inconnue [Pourquoi le niveau ‘lol’ n’existe pas ? Mangeable peut-être, bon faut pas abuser, mais comment vous cuisinez des objets vous ?]
♦ SCIENCES APPLIQUÉES (chimie, biologie, géologie, etc) Inconnue [Assez pour briller en société sur Terre, je suis un petit chaton sans défense ici.]
♦ CONDUITE DE VÉHICULES : Inconnue [J’suis jamais montée sur quoi que ce soit d’Esquisséen, et si vous voulez mon avis mes jambes me trahiront moins que ces saloperies d’objets…]
♦ Mensonge/infiltration/tromperie : Expert [Tu peux pas test bro’]


♦ PARTICULARITÉS :
Le souci quand on est un personnage joué depuis des années c’est qu’on a une timeline plutôt conséquente et bien remplie. C’est chaud quand on a une pétasse comme rôliste qui se rend compte qu’en 2012 j’étais enceinte et qui s’dit « non mais ça peut être fun d’se taper une naissance et une grossesse dans les Sables. » J’voudrais bien l’y voir cette teubée. Elle pouvait pas skipper cet épisode ? Genre, vraiment. Les admins soyez sympas, dites-lui qu’elle a pas le droit de me faire ça parce que l’Esquisse. -j’vais vraiment devoir arrêter d’utiliser cette excuse perso-
Ah et ça arrange l’autre couille qu’je tienne mes yeux violets de l’Esquisse. Elle a muri d’puis ma création et elle se rend enfin compte que c’était n’importe quoi cette carac.

♦ NIVEAU DE DIFFICULTÉ SOUHAITÉ : Difficile [J’suis censée être un personnage badass, alors faut que j’me prenne des coups du sort à ma hauteur.]

Description


Mon histoire ? J’ai l’impression que j’passe ma life à la raconter ces derniers temps, c’est un poil relou. Surtout qu’l’autre conne me permet pas d’faire de C/C faut toujours que j’me la retape dans les grandes lignes. J’suis certaine qu’elle prend son pied à foutre en l’air ma journée à chaque fois, alors j’vais la faire chier à mon tour et j’vais vous raconter tout dans l’désordre pour qu’elle se fasse tej par les admins de ce fo.

Vous savez pourquoi les murs des hôpitaux sont blancs ? C’est parce qu’il est plus facile de faire partir le sang quand on peut l’attaquer à la javel. Je lance un regard vide sur l’homme qui me surplombe. Il a gagné et je m’oublie entre ses mains. Pardon maman. Pardon papa. Pardon Tjay. Je n’ai pas le droit de me souvenir de vous.

Je porte leur enfant. C’est une mission comme une autre, une mission à la con. J’ai pas posé de questions, ce morceau de chair c’est pas la mienne. C’est la leur. Elle leur appartient. Il leur appartient. Puisque l’échographiste vient de me féliciter car je vais avoir un petit garçon. J’en ai rien à carrer, mais il doit être en bonne santé. C’est ma mission. Enfin, l’une de mes missions, l’autre c’est d’infiltrer une organisation de vente de chair fraiche, pardon de vente d’humains. Au Centre on est multitâches, et puis on n’va pas s’mentir se présenter comme une femme enceinte qui veut vendre son têtard ça aide à rentrer dans la place.

J’ai dix ans. J’en parais moins. Je serre la main d’une inconnue qui prétendra être ma mère, ce que je prétendrais aussi si l’on me pose la question. Elle est au téléphone avec mon prétendu père, elle s’excuse auprès de l’agent de sécurité qui lui indique qu’elle n’a rien à faire là, lui demandant un instant pour finir sa foutue conversation avec son trouduc de mari, j’en profite. Je lâche sa main, pars en exploration. Je me mets à pleurer rapidement, comme l’enfant égarée que je ne suis pas. Ma cible n’est pas loin, mais si je croise quelqu’un il vaut mieux qu’on me prenne pour une enfant perdue. Je ne chouine pas assez fort pour réellement attirer l’attention cela dit, quand on me retrouve près d’une demi-heure plus tard ma mère est en train d’insulter l’agent de sécurité et de lui promettre tous les procès du monde s’il ne retrouve pas sa petite fille chérie. Elle me voit et me serre dans ses bras, me réconforte en surjouant ce qu’il faut pour qu’ils y croient. On remercie tout l’monde, la pièce se termine nous quittons la scène, je reprends sa main, et tapote discrètement deux fois mon index dans sa paume. J’ai ce qu’on était venues chercher.

Il est mort. Tjay ? Maman ? je ne sais pas. Ils sont allongés par terre. Lui j’ai vu ses yeux se vider avant qu’il ne tombe. Je regarde l’arme dans mes mains, un coup à l’arrière de ma tête me fait sombrer.

En fait cet exercice me saoule bien comme il faut, c’est aussi relou de raconter ça dans l’désordre que dans l’ordre. J’ai eu une vie de merde, j’suis tombée sur les mauvaises personnes et ensuite j’ai eu la chance de grandir en tant qu’objet pour le Centre.

Le Centre c’est l’organisation que t’as pas envie d’imaginer, pas envie qu’elle existe et ça tombe bien puisque je suis fictive. Dans ma fiction, le Centre c’est genre une organisation secrète qui cherche l’information et la vend au plus offrant. Un truc sympa qui pour ne pas risquer d’accueillir des traitres va t’faire un lavage de cerveau dès ton plus jeune âge. Quand j’dis que j’étais un objet, j’étais un pion sur un échiquier. Parfois j’ai traversé l’plateau pour me transformer en reine, souvent ce n’était pas l’cas. J’avais la chance d’être pas mal vive comme petite et d’avoir une putain de mémoire… En même temps quand on parle trois langues différentes à la maison, t’apprends vite à retenir les mots… Enfin, à mes capacités intellectuelles se sont greffés de solides sessions d’études et un entrainement militaire assez violent dès mon plus jeune âge. C’est pour ça que j’ai jamais atteint les un mètre cinquante-quatre mais que j’sais manier à peu près n’importe quoi comme une arme (méfies-toi une lampe de poche peut tuer !) Bref, j’suis devenue espionne et j’ai vécu une vie trépidante et en même temps très ennuyeuses. Les seules décisions que j’ai pris seules depuis mes six ans n’avaient pour seul but que de servir les objectifs du Centre.

Le truc qui est chouette c’est que pour survivre et ne pas devenir complètement tcharbée j’ai dû occulter ma p’tite enfance, compartimenter ma personnalité pour me concentrer uniquement sur le présent et la tâche à accomplir, l’ordre à recevoir… L’Esquisse va bousiller toutes mes barrières mentales, en grande partie parce que la bouffonne qui écrit n’a pas envie de devoir s’amuser à m’torturer en m’faisant redécouvrir ça coup par coup, du coup elle part du principe que j’vais m’en souvenir dès que j’vais me réveiller… Dans les premiers temps j’le vivrais bien en m’considérant que tout ça vient des effets de la drogue… Après j’risque d’être de mauvaise humeur. Remarque, je suis tout le temps de mauvaise humeur et de mauvaise foi, quoi qu’il arrive ça sera jamais ma faute si j’peux te le foutre sur le dos… Oui j'ai un sale caractère et je t'emmerde.

J’vais pas kiffer les cyantifiques qui croient péter plus haut que leur cul, j’vais pas kiffer qu’les objets me trollent, j’vais pas tenter d’négocier avec eux autrement qu’en leur tapant dessus. J’ai pas l’temps d’m’enquiquiner à faire copain copain, mais j’pourrais l’faire à l’occasion si je vois un avantage à leur utilisation future. Genre, ça m’dérangerait pas d’bien m’entendre avec une catapulte ou un cyanti relativement bien intentionné après une petite séance de tabassage en bonne et due forme… Pour le reste mon but premier sera de rester en vie dans ce monde, si j’pouvais accessoirement en trouver la sortie j’le vivrais plutôt bien…

Ah et pour ma gueule, tout est visible sur l’avatar. J'vais débarquer avec une tenue d'hôpital, genre pantalon et haut de pyjama pieds nus et tout l'bordel... Rien d'utile à déclarer à la douane quoi.

NDLA : Les scientifiques vont beaucoup l’aimer par contre, elle en est à 5 mois de grossesse… C’est plutôt chouette pour savoir comment l’temps passe dans l’Esquisse. Connasse.

Bon j’ai réussi autrement que je pensais le faire, mais j’ai réussi à lui attirer quelques ennuis avec les admins (c’est faux mais j’vous rappelle que je suis de mauvaise foi et que je tourne tout à mon avantage.) Vous savez c’qu’on dit, l’important c’est le résultat, là elle est en PLS à force de lire des témoignages sur les enfants soldats sur le site de l’UNICEF. Il n’y a pas de petites victoires.

Bien qu'mon histoire soit fictive et ne se prétende pas autrement, j'vais t'apporter quelques informations sur ce qu'on trouve dans l’monde qui pourraient t’en faire douter… Actuellement des milliers d’enfants sont privés d’enfance. Les commanditaires varient, état, milices armées, l’histoire peu. Un enfant est enlevé à sa famille (s’il en a une, les orphelins semblent faire une cible plus facile), violentés et terrorisés. On leur apprend à se servir d’une arme et les force à s’en servir, les utilise comme espions (qui se dirait qu'un mome est un espion, et qui se soucie qu'il soit découvert si ce n'est qu'un prisonnier ?). Le trauma subi par ces enfants est si immense que la teubée qui écrit a du mal à l’imaginer, mais moi j’peux te dire que c’est pas jojo quand on te convainc que t’es une sous-merde et que ta seule valeur est celle de ton obéissance, qu’on tuera ta famille, tes amis, te battra encore, et plus si affinité si tu ne fais pas ce qu’on te dit. Allez j’m’arrêter là parce que j’veut pas te filer des cauchemars, mais si t’as un peu d’oseille un jour tu peux filer de la tune à l’UNICEF qui lutte pour récupérer les enfants endoctrinés par les milices armées et les réinsérer dans la société, et qui essaie aussi d’agir en amont en prenant soin des enfants démunis tels que les orphelins suscités. Et si t’as du fric en trop d’une manière générale je saurais toujours quoi en faire.

Allez tant qu’à y être on va choquer un peu plus la connasse qui m’a fichu un môme dans les pattes ici. Ce qui, vous le conviendrez, justifie que j’ai le droit de l’insulter et de m’adresser directement à elle un peu. :D

Si t’es pas adepte de théories du complot et qu’t’as du mal à croire qu’une organisation comme celle-ci existe malgré nos nombreuses années de coexistence, c’est qu’tu restes hyper naïve. J’te rappelle que les capitalistes monnaient tout, et qu’l’information a un prix bien supérieur à celui d’une vie pour ce que tu jugeras « trop de monde ». L’espionnage industriel existe pourquoi d’après toi nunuche ? Entre mafia, société à but non lucratif et secte, le Centre trouverait bien sa place dans le monde où tu vis. Azy ma grande, continue de penser que ça ne peut pas exister si ça te fait du bien, mais si ça existait… Tu penses bien qu’une société comme le Centre ne ferait pas d’la pub et n’aurait pas pignon sur rue. Ça les rendrait un poil peu crédible. Du coup même si t’as pas de preuve et qu’t’en auras jamais, tu pourrais un instant arrêter d’avoir foi en l’humanité et commencer à croire que les pires raclures de bidet que tu puisses imaginer existent et que d’une manière générale, tout ce que tu as imaginé d’autres l’ont imaginé avant toi et sans doute monétisé.

C’est ça vas-y fuie. Fais genre t’as encore des textes de l’interfo à lire. JE SAIS QUE JE T’AI FOUTU LA TROUILLE. (et qu’accessoirement tout le monde pensera qu’il te manque une case vu que tu écris comme si je m’adressais à toi alors qu’en théorie tu es censée être celle qui me crée… S’ils savaient.)

Spoiler:

Informations obligatoires pour le registre des personnages
Lien de l'image utilisée comme avatar principal (200*280) : https://servimg.com/view/11179262/1331
Personnage utilisé pour votre avatar (et oeuvre dont il est issue) : Annabeth Chase [Percy Jackson]
Description succincte de votre personnage (en mots-clefs, voir le registre pour les exemples) : Espionne enceinte – changements d’humeurs fréquents et patience contestable.


Carmen parle en #00cc99 et utilise le code <*transformation perso="Carmen" />
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum