Folie d'Esquisse
Messages : 702
Date d'inscription : 24/06/2012
Voir le profil de l'utilisateur
le Mer 31 Juil - 3:45
Accessible depuis le couloir principal.

En opposition au réfectoire austère, cette pièce qui a tout d'un salon - ou à défaut d'une salle repos - paraît directement plus relaxée. Si quelques fantaisies paraissent ici ou là, dans le motif d'un fauteuil ou la forme d'un verre, l'endroit est finalement bien loin d'être aussi absurde que ce que l'idée d'une salle habitée par des cyantifiques pourrait suggérer. Pour un observateur situé à l'entrée, la partie gauche de la pièce est principalement occupée par un comptoir et quelques placards un peu désorganisés mais bien remplis, tandis que la partie droite, qui occupe à vrai dire 70% de la pièce, regroupe des fauteuils organisés en ilôts autour de petites tables basses. Le tout est relativement hétérogène, mais plus soigné, voire marqué par une volonté d'y créer une ambiance.

Quant aux murs aux ardoises, s'ils sont par endroits encore recouverts de notes illisibles, il est difficile de ne pas remarquer la gigantesque fresque qui occupe la quasi-totalité de l'espace sur le mur qui se trouve sur la droite depuis l'entrée. Il s'agit essentiellement de dessins - certes détéroriés par le temps - d'hommes, de femmes et d'objets que vous ne connaissez pas. Certes, il est possible que ce chapeau de paille vous évoque quelque chose, mais tout le reste ne pourra que vous rappeler votre ignorance, vis-à-vis d'instants que vous n'avez pas vécu, et de ceux qui vraisemblablement vivaient dans l'Esquisse bien avec que vous y ouvriez les yeux. Vous en connaissez certes sept, mais où sont passés les autres ?



État de la fouille : Pas commencée.
Objets trouvés : /


Stilgar
Petit pimousse au rapport !
Personnages : Crevette, Rosalina Ngwenya, Amundsen
Messages : 146
Date d'inscription : 07/01/2019
Voir le profil de l'utilisateur
le Dim 4 Aoû - 12:24
     Sitôt après être entrée, Crevette ferma la porte, et posa son sac, ainsi que son arbalète, dans un coin. Tout ce fatras était assez lourd, surtout maintenant qu’elle y avait fourré une bonne partie des provisions du bâtiment. Si quelqu’un avait faim, il n’avait qu’à aller lui demander, ce n’est pas non plus comme si on était dans un endroit très grand et qu’il était aisé de s’y perdre.
     Bien que la pièce dégageât un certain charme cossu, et attirait le voyageur sur ses cuirs confortables, Crevette était totalement insensible à ces attraits du confort. Jusqu’à preuve du contraire, elle était toujours dans un territoire hostile.
     Elle remarqua la fresque, au mur. Elle ne reconnut aucun des personnages représentés, à l’exception d’un grand Noir aux poils blancs, dont l’auteur avait relativement bien retransmis la force physique, et dont le temps n’avait pas trop altéré son expression de dureté et de puissance. Ce devait être celui qu’elle avait croisé plus tôt, et qui avait remis une arme à feu à une jeune femme muette. Pour avoir été représenté ici, aux côtés de tant d’autres personnages, c’est qu’il devait être familier avec eux, et avec ce lieu. Crevette observa avec attention les autres visages. Si on comparait cette bande d’hurluberlus avec les autres personnes déjà rencontrées par Crevette, ils ne faisaient pas si tâche que ça dans le paysage, malgré leur physique parfois franchement excentrique. Mais enfin, il n’y avait semblait-il pas assez de monde dans ce laboratoire pour qu’ils puissent se dissimuler dans une foule.
     Ce qu’elle trouvait étrange, c’était que ces compères avaient semblait-il lâché le groupe de survivants dans un bâtiment qui leur appartenait selon toute vraisemblance, et le laissait le piller à leur guise.

     Hé bien, si c’était autorisé. S’intéressant moins aux raisons de cette permission qu’à ses effets, Crevette commença à fouiller la pièce, à la recherche de quelque objet utile. Elle commença par les placards à gauche de la pièce.
Résumé:
Crevette fouille et trouve un drapeau blanc.


Dernière édition par Stilgar le Lun 5 Aoû - 17:43, édité 2 fois


Crevette : color=#33cc99 — Mlle. Ngwenya : color=#13f78a — Amundsen : color=#ffcc33 — Police : font=Yu Mincho Light, serif
Main d'Esquisse
Le sort en est jeté !
Messages : 136
Date d'inscription : 21/01/2018
Voir le profil de l'utilisateur
le Dim 4 Aoû - 12:24
Le membre 'Stilgar' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Salle de repos' : 2
Stilgar
Petit pimousse au rapport !
Personnages : Crevette, Rosalina Ngwenya, Amundsen
Messages : 146
Date d'inscription : 07/01/2019
Voir le profil de l'utilisateur
le Lun 5 Aoû - 17:43
     Déçue par la première trouvaille, Crevette tenta un autre placard. Elle en sortit un étrange objet, dont l’utilité lui échappait. Ne sachant pas ce qu’est un bilboquet, et ayant une idée vague du concept de « jouet » (autrement que comme terme dérisoire pour indiquer un objet à l’utilité très relative), son esprit tenta de trouver une autre utilité à cet objet étrange. Son manche faisait une poignée tout à fait acceptable, sa corde était d’une longueur respectable, et sa boule semblait assez lourde, mais pas assez pour qu’elle ne puisse pas la lancer.
     Ça ferait sûrement une bonne arme. Voulant l’essayer, Crevette tenta de donner un coup sur une des armoires.
Résumé:
Crevette trouve un bilboquet et l’utilise comme fléau sur le mobilier, pour tester son efficacité.


Dernière édition par Stilgar le Lun 5 Aoû - 17:50, édité 1 fois


Crevette : color=#33cc99 — Mlle. Ngwenya : color=#13f78a — Amundsen : color=#ffcc33 — Police : font=Yu Mincho Light, serif
Main d'Esquisse
Le sort en est jeté !
Messages : 136
Date d'inscription : 21/01/2018
Voir le profil de l'utilisateur
le Lun 5 Aoû - 17:43
Le membre 'Stilgar' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Salle de repos' : 1
Stilgar
Petit pimousse au rapport !
Personnages : Crevette, Rosalina Ngwenya, Amundsen
Messages : 146
Date d'inscription : 07/01/2019
Voir le profil de l'utilisateur
le Mar 6 Aoû - 15:26
     La boule heurta un côté de l’armoire, provoquant un grand bruit. Le panneau de bois fut défoncé, et avec le choc, un des tiroirs se déboîta et tomba. Hé bien, au moins, c’était efficace. Constatant qu’il y avait un petit trou sur la boule, Crevette l’emboîta avec la poignée de son fléau d’arme, et enroula le fil autour, puis elle le rangea dans son sac. Il commençait à devenir lourd… Il faudrait qu’elle se débarrasse de quelques trucs en faisant des distributions aux autres survivants qu’elle croiserait.
     Crevette inspecta les restes de l’armoire fendue, à la recherche de quelque chose d’intéressant. Elle trouva ce qui ressemblait à un emballage alimentaire, dans un métal assez peu solide, et léger. Elle le secoua : il y avait quelque chose à l’intérieur. Curieuse, elle versa un peu de son contenu dans sa main.
Résumé:
Crevette fouille, trouve une cannette.


Dernière édition par Stilgar le Mar 6 Aoû - 15:31, édité 3 fois


Crevette : color=#33cc99 — Mlle. Ngwenya : color=#13f78a — Amundsen : color=#ffcc33 — Police : font=Yu Mincho Light, serif
Main d'Esquisse
Le sort en est jeté !
Messages : 136
Date d'inscription : 21/01/2018
Voir le profil de l'utilisateur
le Mar 6 Aoû - 15:26
Le membre 'Stilgar' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Salle de repos' : 2
Folie d'Esquisse
Messages : 702
Date d'inscription : 24/06/2012
Voir le profil de l'utilisateur
le Mar 6 Aoû - 20:11

Nul liquide n'atteint la main de Crevette lorsque celle-ci retourne la cannette pour voir ce qui en sort. Et pour cause, puisqu'en regardant à l'intérieur de l'emballage métallique, elle remarque aussitôt qu'il ne s'y trouve aucun liquide, mais plutôt.. une sorte de mécanisme dans lequel elle peut clairement distinguer un petit microphone, ainsi qu'une sorte d'antenne repliée qui devrait probablement pouvoir sortir par le trou de la cannette. Et ce n'est clairement pas une paille.

Stilgar
Petit pimousse au rapport !
Personnages : Crevette, Rosalina Ngwenya, Amundsen
Messages : 146
Date d'inscription : 07/01/2019
Voir le profil de l'utilisateur
le Mer 14 Aoû - 17:58
     Intriguée par le mécanisme, Crevette inspecta la cannette plus longuement. Elle tira l’antenne. Ce devait être une radio, ou quelque chose de ce genre. Probablement un bricolage un peu idiot ; il devait manquer une coque au micro, et celui qui avait assemblé cet objet avait fait avec les moyens du bord. Elle chercha un bouton d’allumage, et à tout hasard, approcha sa bouche du trou, et dit :
     « Allô ? »
Résumé:
La cannette s’avère être munie d’un micro et d’une antenne. Crevette essaie de l’utiliser comme on le ferait d’un talkie-walkie.


Crevette : color=#33cc99 — Mlle. Ngwenya : color=#13f78a — Amundsen : color=#ffcc33 — Police : font=Yu Mincho Light, serif
Folie d'Esquisse
Messages : 702
Date d'inscription : 24/06/2012
Voir le profil de l'utilisateur
le Ven 16 Aoû - 14:43
Contre toute attente, l'appel de Crevette reçut une réponse.

« Allô allô ? »

Assurément une voix masculine. Mais à qui appartenait-elle ? À un dessinateur, à un cyantifique.. ou à la cannette ? En tout cas, elle n'évoquait rien à la jeune femme.
Stilgar
Petit pimousse au rapport !
Personnages : Crevette, Rosalina Ngwenya, Amundsen
Messages : 146
Date d'inscription : 07/01/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Hier à 15:36
     Crevette eut un sursaut d’étonnement. Comment se pouvait-il qu’il y ait quelqu’un au bout du fil ? Ce bâtiment avait été présenté comme abandonné, et en avait toutes les apparences. Et pourtant, il y avait quelqu’un, qui en plus d’avoir tout le temps à portée de main l’appareil de communication relié à celui qu’elle tenait dans sa paume, escomptait qu’on lui réponde à tout moment, et ce alors que personne ne devait se trouver dans ce laboratoire.
     De deux choses l’une. Soit on avait prévenu la personne au bout du fil que des gens allaient arriver à ce laboratoire, et qu’on allait entrer en contact avec lui, ce qui posait une quantité astronomique de questions (Qui l’avait prévenu ? Dans quel but ? Où se terre l’inconnu au bout du fil ? Ceux qui l’avaient prévenu devaient disposer pour se faire d’un autre moyen de communication ; pourquoi avoir risqué d’utiliser ensuite un autre accessible uniquement en tombant par hasard sur cette cannette ? Pourquoi est-ce que ceux qui l’avaient prévenus n’étaient pas venus chercher la cannette tout de suite, plutôt que de prendre le risque qu’elle tombe dans des mains qui n’étaient pas destinées à l’avoir ? À moins que ce fût exactement le but de la personne ayant prévenu l’inconnu au bout du fil ? Et si personne n’avait trouvé cette cannette, que ce serait-il passé ? Rien, sûrement, mais pourquoi prendre le risque que rien ne ce passe ? Et ainsi de suite.), ou alors, cette cannette était un Objet parlant.
     « Bonjour. Qui est au bout du fil ? »


Crevette : color=#33cc99 — Mlle. Ngwenya : color=#13f78a — Amundsen : color=#ffcc33 — Police : font=Yu Mincho Light, serif
Folie d'Esquisse
Messages : 702
Date d'inscription : 24/06/2012
Voir le profil de l'utilisateur
Hier à 23:33
La réponse ne tarda pas à arriver.
« Un fil ? Quel fil ? C'est un ancien modèle ? » répondit le mystérieux interlocuteur, ses mots ponctués par une surprise qui paraissait réelle.

Avant même que Crevette ne puisse éventuellement répondre, une autre voix résonna depuis la cannette. Féminine et grave, elle semblait aussi plus grésillante. À moins qu'il ne s'agisse d'un léger bruit de fond.

« Non. Les deux cannaux sont différents.
- Ah, oui.
- Bref, ramène-le à l'atelier du labo, adressa-t-elle à l'attention de Crevette (sans aucune forme de politesse), et tu auras la réponse à ta question. »

Occasion de découvrir une nouvelle partie du laboratoire, piège pour récupérer un objet important... Restait à savoir comment Crevette allait interpréter la situation.
Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum