Comme dans un film. [Avec L'HORRIBLE /!\ Erreur]

avatar
Invité
Invité
le Mer 19 Sep - 12:34
Dans un film de super-héros, il y a toujours un méchant diabolique. Sauf que dans ce film-là, il n’y a pas de héros. Non. À la place, il y a une enfant, moi. Sauf, que je ne suis pas non plus un héros. Je pourrais vous dire pourquoi, car je connais déjà la fin du « film », mais je vais plutôt vous le raconter du début.
Je me promenais avec Oeupir, mon œuf aspirateur qui sautait pour essayer de manger mes cheveux lâché. Mais moi je courrais pour lui échappée, et même s'il roule à la vitesse de l’éclair, c’est un œuf et il y a des petits cailloux, alors s’il ne veut pas se percer, il roule moins vite et il fait attention. Puis, ensuite, j’étais préoccupé par mon œuf : il m’avait dépassé et se précipitait sur quelqu’un, ou quelque chose … Ou un tas de monstres qui poursuivait une fille aux cheveux Violets et Rose avec une robe courte et étroite blanche qui fonçait sur moi. Sur MOI ? Mais pourquoi ? Elle voulait me tuer, c’est ça . Peut-être, ou peut-être pas, mais la pauvre arrivait à peine à courir percher sur ses talons de 20 centimètres et sa robe dans laquelle elle ne pouvait même pas bouger. Alors je me précipitai sur les monstres. Elle pourra partir tranquillement pendant que moi j’attire leurs attentions. Ensuite, je pourrai courir pour essayer de pas me faire manger.

Spoiler:
Je sais, ça ne fait pas 10 lignes et je suis totalement nul. Désoler >< J'ai fait de mon mieux, mais heu ... Rien que de repenser à ce qui va se passer pendant ce RP, me fait perdre mon imagination. Mais dans tous les cas, TAPE MOI PAS ! T'aura tout le loisir de le faire plus tard.


EDIT Eelis : GRAH ! Je t'interdis de te plaindre, c'est bien ce que tu as fait ! Tu n'écris pas pour faire dix lignes mais pour t'amuser et avancer :3
avatar
Invité
Invité
le Dim 30 Sep - 11:37
PAF ! Tu te cognes violemment contre un monstre déguiser en fille avec des cheveux bleu/vert (cette couleur, tu la trouves tellement moche que tu ne peux pas en déterminer la couleur). Oh mon Dieu ! Tu vas avoir une bosse ! C'est sûre vue le choc, tu en es encore toute chamboulée ! Et ton talon ! Il st casser ! Tu l'as pensé pendant plus d'une demi-heure avant qu'il n'arrive, à cause de cette sale gamine tu vas devoir t'en repenser une ! Tu te jettes sur l'alien à la fourrure toute moche encore allongé au sol, la soulève tellement qu'elle est légère et lui crie dessus.

« Tu pouvais pas faire attention sale gamine . Tu vois pas que tu m'as fait mal .! J'espère que tu vas te faire bouffer par tes frères les chiens enragés, tu mériterais le bien tient ! J'espère que je t'ai fait mal au moins, tu le mérites bien ! »

Ho oui ... Tu lui as fait mal, même très mal ! Mais ça, tu t'en fiche complètement, car ce qui compte avant tout, c'est TOI, TOI et TOI ! Le reste n'est bien pas sûr pas important tant que tu vas bien. Mais voilà quoi, si tu as une bosse, plus rien n'ira ! Tu seras obligé de mettre un énorme bonnet en laine ça se trouve, et tout le monde se moquera de toi quand tu traverseras la rue, du coup, tu voudras te cacher sous terre mais tu seras déjà mangé par les mouches qui croiront que tu es morte, car les bonnets en laine, c'est pour les morts. Retire toutes ses vilaines pensées de ta tête ou bientôt, tu frapperas bientôt al petite. Quoi que ... Ça pourrait être amusant ... Mais aps le temps pour de telles pensées, les monstres qui te poursuivait-on rattraper et son prêt à se jeter sur toi ... Tu lâches la fillette et essayes de courrier pour t'enfuir, mais impossible. Tu trébuches sur l'extraterrestre tombée au sol pour tomber à ton tour.
avatar
Invité
Invité
le Jeu 4 Oct - 19:38
Cette fille-là ... Je sens que je n'aurai jamais dû l'aider, car elle a l'air super-méchante ! Elle ne comprend pas que je voulais l'aider et dit que mes frères sont des chiens. Indirectement, que moi je suis une chienne, a moins que l'ont mais adopté . Je peux comprendre que sur le coup de la colère, on ne sait plus trop ce que l'on dit, (la preuve, deux fois "tu el mérites bien" elle a dit !), alors je lui pardonnerai. Ce qui sera dur à lui pardonner, c'est qu'elle te soulève par le col pour ensuite te lâcher et te marcher dessus, mais promis, tu essayeras ! Et puis, elle est tombée, elle aussi alors ...
C'est donc ça, le rugissement des loups-chien rose à oreilles de lapins "Dusplr !". C'est un bruit assez marrant, en fait, mais avec l'image derrière, ça fait très peur ! Les mignons gros "animaux" vous encerclent tous en grognant à leur manière. Je tremble de plus en plus, en pleurant à moitié, au sol. Qu'est-ce qu'elles vont faire, les grosses bébêtes ? Vous tuer ? Hooooo ! Je me terrifie toute seule. Mais au qu'à où, tu adresses ses "dernières"paroles à la fille, et à ton oeuf ♥:

- Désoler de vous avoir fait tomber madame, ce n'était pas mon but, je voulais seulement que vous passiez à ôter de moi pour vous enfuir, tandis que je puisse retenir les monstres loin de vous pour vous sauver ! (que je parlais mal depuis que j'étais arrivé ici ! Où était passer mon langage soutenu ? là, c'était carrément incompréhensible !) Et toi, Oeupir, sauves-toi le plus vite possible d'ici, abandonne-moi mais saches que tu as toujours été mon meilleur ami, -oui, même quand on ne se connaissait pas'est est voulu une relation encore plus développée, j'aurai aimé apprendre à te connaitre un peu plus et te faire goûter mes cheveux, oui, je comptais les couper. Surtout, occupe-toi bien de toi, et n'oublie pas que je serais toujours là, quelque part dans le ciel, là où tu ne me verras pas.
avatar
Invité
Invité
le Sam 13 Oct - 17:37
Ses paroles ... Ses mots... Ses adieux ... RIDICULE ! Ridicule piège que ce petit c*nne n'avait confectionné rien que pour t'arracher la peau. Toi, bien plus intelligente qu'elle, n'allait pas te laisser faire cette chute. Tu ne le voulais pas ... Ho non, tu ne le voulais pas ...
Animer d'une terrible colère en voyant son innocent visage, son innocent visage qui sera bientôt déformé. Tu t'avances vers elle, à quatre pattes, fessant aussi peur que les monstres qui vous encerclent, tu es sûr de toi, sûr de ce que tu vas faire, de ce qui va se passer après, alors pourquoi tu trembles autant. "Calme toi Princesse, tu ne vaux rien" ces paroles que cette voix souffle ... Tu les connais, très bien même. Un souvenir. Un terrible souvenir. Et puis, maintenant, c'est ce visage, ses yeux, sa robe, ses cheveux qui apparaissent dans ta tête. Même ses mains si petites, ses doigts, ses ongles vernis de violet qui te poussent qui violemment. Tu l'as bien mérité. "tu ne vaux rien" Cette n'ancienne console que tu as oublié dans un placard ... Oublier ... C'est si clair dans ton esprit maintenant ...

"NON !" ce cri qui a déchiré ton coeur agite encore plus les monstres. Mais non ...

Tu ne vas pas, tu en veux plus, tu n'as jamais voulu ... "Calme toi Princesse, tu ne vaux rien et alors ? Tu sais, on est tous passés par là, un jour ... Sauf que toi, t'y est resté."
Non
avatar
Invité
Invité
le Ven 9 Nov - 21:37
Quoi non ? Le visage de la fille aux cheveux violet et rose était terrifiant: elle ressemblait à une bête féroce ! Devant une telle expression je ne put m'empêcher d'éclater de rire, mais c'était tellement tentant. Par contre, la fille ne semblait pas apprécier mon rire. Je me reculai un peu oubliant les monstres derrière moi, j'en cognai un sans faire exprès. La bête sauta sur moi, mais il sautait bien trop haut et je m'étais baisser bien trop bas pour qu'il ne puisse m'atteindre, c'est donc sur l'autre fille qu'il atterrit. Tout ça était de ma faute ! Je devais sauver la pauvre jeune fille enragée ! Mais j'avais si peur ... Je pris mon courage à deux mains et ignorant le bruit incessant des autres bêtes qui tournaient autour de nous en chantant je sauta à mon tour, sur la bête ,qui me propulsa hors du cercle fait par les autres monstres.

(Je te l'accorde, c'est vraiment très nul et très court. Puis il se passe rien d'intéressant aussi ><)
avatar
Invité
Invité
le Mar 20 Nov - 18:23
La fillette remontait dans ton estime, grâce à elle, tu étais sauvé ! La bête te lâcha enfin et tu étais complètement libre, aucun de ses amis autour de toi. Réunissant tes forces pour pouvoir te lever après un tel effort à essayer de repousser -en vin- les montres tu te levais, un grand sourire aux lèvres. Tu ignorais les nombreux cris de la gamine qui c'était posé dans mon chemin. Personne n'avait du te pousser à partir, tu l'avais fait toi-même avec un grand sourire quand tu marchas dans le vide. Du blanc partout autour de toi, tu marchais dans les airs. Mais pas pour longtemps. Un flot de truite avec des ailes fonçait tout droit sur toi et sur la fillette qui t'avait malheureusement "suivi" dans ce monde comme parallèle étrange.
avatar
Messages : 580
Date d'inscription : 24/06/2012
Voir le profil de l'utilisateur
le Lun 4 Fév - 22:47


Les truites ailées, furieuses contre ces dessinateurs qui ont osé pénétrer dans LEUR champ de vision, se jettent dans ménagement sur la plus faible des deux, Éphémère. Pourtant, non, ils ne sont pas des brutes, ces poissons ; ils préfèrent soulever la pauvre gamine dans les airs, par les cheveux.

« Mouahahaha, dit l'une d'elles à l'intention d'Erreur, Bouge pas... on revient te chercher.. »

Et les animaux sous-marins s'en vont avec Éphémère... Et malheureusement, Erreur, qui n'est pas un oiseau, ne peut plus les atteindre ; elle est forcée de fuir avant qu'ils reviennent, et qu'elle subisse le même sort...


Bon c'est nul mais pas inspiréée, on imagine que tu te barres sans demander ton reste. Tu peux faire un post pour réagir, ou non.
avatar
Invité
Invité
le Dim 10 Fév - 14:45
Au fond, ce monde n'était pas aussi cruel qu'il en avait l'air. C'était peut-être un corps d'un petit enfant innocent mais un alien tout de même et on ne rigole pas avec ces choses-là ! Tout simplement répugnant ... Pas plus que cette fille-là, tu te souviens plus de son nom mais tu la détestais à un tel point, pire que les êtres qui vivent dans ce monde ! Chaque jour quand tu la voyais tu n'avais qu'une envie: l'étrangler ou pire, la faire bien souffrir si tu arrivais à l'emmener jusqu'à l'appartement. Tu l'aurais emmené dans une pièce sombre sans fenêtre, attacher sur une chaise, les yeux bandés et impossibles pour elle de parler et tu l'aurais torturé. Peut-être simplement en parlant, en lui avouant toute la vérité ou alors en la frappant. Tu aurais pu emprunter la batte de Basebell de Kevin, le petit du deuxième et te défouler sur elle avec. Hum.
Enfin bon, là n'est pas le sujet, maintenant que tu résides ici, tu ne la vois plus du tout et tu devrais plutôt t'enfuir plutôt que d'imaginer des meurtres. Il ne faudrait pas que tu te fasses emmener par les truites volantes à cette heure.
Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum