I have a Dream ~

avatar
Invité
Invité
a tracé,
le Dim 23 Sep - 12:57

I have a dream

Bonjour tout le monde! ou bonsoir, je sais pas

Je viens (encore) pour vous proposer un nouveau jeu: I have a Dream! Je vous explique en quoi consiste le jeu: Quelques fois, un rêve nous marque tellement qu'on a envie de le crier sur tout les toits, de le raconter à tout le monde! Mais si on se met à le crier dans la rue tout en dansant la macarena, les gens peuvent éventuellement vous prendre pour un fou. Donc il vaut mieux l'écrire, pour ne pas l'oublier. Mais l'on ne sait jamais où on a mit la feuille sur laquelle était écrit notre rêve, n'est-ce pas? C'est à ce moment la qu'intervient ce jeu. Il consiste à ce que quelqu'un raconte avec le plus de détails un rêve qu'il a fait. Il peut être tout frais comme il peut dater de plusieurs années. Évidemment, les gens ne vont pas faire des rêves qui les marquent au point de ne jamais les oublier chaque nuit, donc, pour que ce jeu reste actif, une nouvelle règle intervient: les autres joueurs doivent trouver une suite au rêve! Malheureusement, on ne peut pas faire des suites trop longues, c'est pour ça qu'il y a un limite de 20 lignes. Je sais que les limites de lignes sont très sadiques, mais c'est comme ça et pas autrement OKAY?! C'est toujours mieux si la personne qui raconte son rêve donne le plus de détails possibles, pour que ceux qui inventent une suite en trouvent une qui va bien avec le rêve. Ce qui est bien avec ce jeu c'est que les rêves des autres membres du forum vous donnerons peut-être de l'inspiration pour des Rp futurs! Bref, HAVE FUN!


Ps: Vous avez intérêt à vous souvenir de vos rêves è.é

Commenter
avatar
Invité
Invité
a tracé,
le Mer 26 Sep - 10:36
Certains le savent déjà, I have a dream and je m'en rappelle! I have a very good english, no?

Voici mon rêve :






Début du rêve. J'arrive dans une gare accompagnée de ma mère et de ses jumeaux qu'elle vient d'avoir. Il y a une fille et un garçon, la fille c'est Annabelle et le garçon Eelis (enfin, je crois.).

Un monsieur vient m'embêter monsieur qui était blond, avait une moustache à la Hitler et un énorme ventre. Je me défendais en lui donnant des coups de pied dans le ventre. A chaque coup de pied, une voix criait le nombre qui lui correspondait. Premier coup de pied "UN!" deuxième "DEUX!" troisième "TROIS!" et ainsi de suite jusqu'au "DIX!". Le monsieur disparut comme ça, après les 10 coups de pieds. J'entrais dans le dernier wagon et m'assis à côté de ma mère. Un contrôleur arriva. La plupart des voyageurs s'inquiétaient parce qu'ils n'avaient pas de billet de train. Moi je n'avais pas à m'inquiéter, le billet était dans ma poche droite. Le train explosa soudainement et je me retrouvais dans une sorte de prison avec uniquement des femmes enceintes. Je demandais à une gardienne de prison enceinte où on était et elle me répondit qu’on était dans un centre de détention pour femmes enceintes. Après plusieurs avoir discuté avec quelques femmes, nous avions élaboré un plan : faire diversion pour s’échapper ! Je me pointais devant la dame de surveillance et me dit à danser ce que j’appelais la Bamboula. Des femmes s’enfuirent par derrière quand la surveillante se rendit compte que c’était une diversion. Je me mis à courir vers les montagnes. Le chemin devenait de plus en plus étroit et glissant. J’étais avec une femme enceinte et un monsieur qui venait d’apparaître. Je vit au loin la surveillante qui nous poursuivait en calèche volante. Nous reprîmes notre course quand nous arrivâmes dans un endroit plein de cascades de laves en fusion. Nous n’étions pas sur une montagne mais sur un volcan! La surveillante de la prison se télé-transporta juste devant moi et tenta de m’attraper. Je courais dans la direction opposée quand j’arrivais juste devant un immense nuage de brume. J’hésitais à sauter car je ne savais pas ce qu’il pouvait y avoir derrière. La méchante femme arriva et je sautais suivie des deux personnes qui étaient avec moi. Un cœur volant nous tendit une main géante et nous tombâmes dedans. La main nous serra si fort qu’elle nous télé-transporta dans la mer. Une baleine arriva juste devant moi et m’avala. Juste après, elle explosa et je me retrouvais assise à côté de ma mère. Le contrôleur me demanda mon billet et je le lui montrai. bon, il faut bien l’admettre, c’est du grand n’importe quoi. A vous d’inventer une suite è.é Et pis et pis si le orange vous a fait mal aux yeux, c'est pas mon problème.

Commenter
avatar
Le coach ailé
Le coach ailé
a tracé,
le Mer 26 Sep - 18:45
Et alors, je me retrouve avec des palmes à la place des mains ! Des dauphins violets me toisent dangereusement et me mordent pour que je les enlève, même si je peux pas. Alors, Oleg apparait, rictus vicieux sur le visage, et me dit " Si tu veux te sauver, tu dois rejoindre le côté obscur de la force ! " et, alors que j'étais réticente, un asticot ailé arrive, c'est le big boss des dauphins, et Oleg doit utiliser son concombre magique pour l'affronter. " Vite " me lance-t-il. Je n'ai plus le choix, alors je me précipite vers le vieux monsieur et d'un regard je lui dis que j'accepte son offre.

Alors, tout disparait, je suis assis sur une chaise en face d'un oreiller. Il me demande si j'ai bien appris mes leçons de français, et sans plus attendre me lance " 14 + 1 ? " même si ça n'a aucun rapport. Tandis que je réponds " 15 ! " il s'énerve, devient tout rouge et crie " NON ! Encore une fois, vous êtes irrécupérable, je vous ai dis 50 fois que le résultat est 6. " avant de se jeter vers ma bouche. Il me force à l'avaler, j'étouffe, et alors Oleg apparait - encore lui - et dit qu'il a kidnappé un chewing-gum pour l'échanger à l'oreiller contre ma vie. Je suis d'accord, mais l'oreille non, puisqu'il braille que de toute façon les jeunes et les téléphones portable c'est toujours pareil ! Sortant une dague, il me propulse dans une arène de gladiators et, de nouveau avec mes palmes, je l'affronte dans un combat sanglant... sous le regard amusé d'un public très bovin.


Désolée, j'aime bien délirer %D
Afficher la signature en entierRéduire la signature

Cuiiiii !
Autres comptes : Ambros, Al, Iris Listz, Thalès et Trenca
Rôle : Vagabond
Situation : Sociabilise avec tout ce qui croise sa route dans la Base
Particularités : Est accompagné d'un perroquet nommé Eelis II.
Messages : 2420
Date d'inscription : 10/06/2012
Toasts : 118
Voir le profil de l'utilisateur http://www.esquisse-rp.com/t1007-eelis-oo-une-ombre-au-fond-de-l
Commenter
avatar
Invité
Invité
a tracé,
le Jeu 27 Sep - 18:14
L'oreiller me donne une mémorable raclée, m'envoyant promener dans la cuisine du Verre à Pied Sauteur, étrangement semblant à un parc d'attractions miniature. Au plafond, il y a les participants au lave-vaisselle qui finissent leur dernier tour, tandis que le contrôleur Verre à Pied Sauteur m'incite vivement participer à un tour de lave-linge, avec séance de séchoir offerte ! "On lave au Ariel", ajoute-t-il gaiement. Résigné, j'accepte la désastreuse proposition. Une fois installé, ceinture attachée - oopas -, le jeu commence, et soudain mon rêve fait un bon en avant ! Je me retrouve dans le royaumes des lilliputiens, qui prennent la pose devant le célèbre Maximilian et sa toile. Je m'approche pour y voir de plus près, mais je suis repoussé au loin par Friedrich et l'un de ses ustensiles pour lutter contre les tempêtes ! Quand alors, à peine remis de cette scène tragique, Mimi vient m'attaquer en me prenant pour son Pikachu de compagnie... et me voilà en train de me balader, laisse au cou, près du lac d'Esquisse. Or, tout le monde sait qu'une souris électrique dans de l'eau, ça risque d'être... électrisant, n'est-ce pas ? C'est alors que le rêve commence à virer au cauchemar...
Commenter
avatar
Le coach ailé
Le coach ailé
a tracé,
le Jeu 27 Sep - 18:29
En effet. La houle se soulève, ondule, et bientôt elle est rejointe dans sa course folle par des pyramides de la taille d'une tartine ! Ces dernières enfoncent leur pointe dans mes jambes, et je bascule dans l'eau où je me noie. Mon bras se détache, comme une ceinture qu'on enlève, et sombre au fin fond de l'océan multicolore... Un type qui dit s'appeler Zefa arrive, mon bras en main, et me dit qu'il me l'emprunte. Alors que je tente de agripper à lui, il s'évapore, et le chant des sirènes devient un écho qui ne cesse de se rembobiner dans ma tête. Mes doigts tremblent, et leurs extrémités commencent à parler entre elles : « bon, on va bientôt sortir de cet endroit ? j'commence à en avoir marre moi !! » démarre le premier, tandis que le second continue « en plus y'a NCIS qui va bientôt commencer » encore plus vigoureusement.

Mais, bizarrement, je reste cinq minutes à les écouter débattre sur les mille et unes raisons de ne pas moisir au fin fond de l'eau, je stagne et rien ne change. Ou du moins, pas avant qu'une pierre me tombe sur la tête. Je m'évanouis, et me retrouve dans un centre commercial. De nombreux légumes et fruits se pavanent, vêtus de leurs plus beaux atours, et louant la fraîcheur des lieux. Ils semblent intéressés, mais ils n'y a rien. Juste des petites boules colorées qui luisent. Mon quatrième doigt - qui n'avait pas cessé de parler - accoste une banane aux couleurs de rose, lui demandant ce que c'est.

« Mais voyons, ici, on vend du rêve ! » s'exclame-t-elle. Je me saisis d'une sphère, et alors, soudainement, toutes mes idées changent, sous l’œil très - ou trop ? - avisé des aliments, qui convergent alors vers moi....

Oui, c'pas top, mais dur dur de faire un cauchemar quand on en a jamais fait D8
Afficher la signature en entierRéduire la signature

Cuiiiii !
Autres comptes : Ambros, Al, Iris Listz, Thalès et Trenca
Rôle : Vagabond
Situation : Sociabilise avec tout ce qui croise sa route dans la Base
Particularités : Est accompagné d'un perroquet nommé Eelis II.
Messages : 2420
Date d'inscription : 10/06/2012
Toasts : 118
Voir le profil de l'utilisateur http://www.esquisse-rp.com/t1007-eelis-oo-une-ombre-au-fond-de-l
Commenter
Contenu sponsorisé
a tracé,
Commenter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum