Eelis ~ je raconterai ça à mon fils, tiens !

avatar
Le coach ailé
Le coach ailé
a tracé,
le Mar 26 Juin - 22:42













Eelis
Appellation : Eelis, c'est un prénom finlandais, mais l'bonhomme n'a de nordique que le prénom..
Date de naissance - Âge : Presque la quarantaine. En fait, il préfère ne pas le savoir.
Nationalité : Finlandaise, et probablement aussi américaine.
Rôle : /
Goûts : Eelis aime les chansons qui sonnent doux à son oreille ; le jazz principalement, bien qu'il ne soit pas dérangé par la musique populaire. Il sait danser la valse, la salsa, le tango.. mais il n'est pas particulièrement accro. En fait, il préfère lire le journal, un café à la main, ou s'adonner aux plaisirs de la pêche.
Avatar : Hoenheim, de FMA.
Bonjour. o/ Je m'appelle Aslinn (d'ailleurs, vous pouvez m'appeler comme ça), c'est le pseudonyme que j'utilise le plus souvent sur les forums. Par contre, comme je ne signe pas mes créations, ce n'est pas mon "PUF" (d'ailleurs, si quelqu'un connait la signification de ces initiales, qu'il m'envoie un MP; ça fait deux jours que je cherche). J'ai 15 ans, et je vais bientôt passer en première scientifique ; je n'aime pourtant pas les mathématiques, au contraire j'ai une âme d'artiste. Je pense que je me débrouille pas trop mal en graphisme (on ne m'a pas jeté le design du forum à la figure, quoi) du moment que ça reste simple ; j'ai également quelques bases en codage, mais je n'aurais pas pu coder le forum toute seule. :/ Je dessine pendant mes temps libres, et il m'arrive aussi d'écrire - principalement pour des RPG. D'ailleurs, j'ai repris en Mai, ce qui fait que je suis une novice: je ne dois mon niveau qu'à des compétences acquises depuis fort longtemps.. ~ Sinon, j'ai connu ce forum en écrivant son adresse sur forumactif, et je connaissais déjà son contenu avant de l'avoir créé. On va dire que c'est mon petit trésor ♥
J'ai décidé de prendre ce personnage car c'est mon premier garçon sur un RPG (ce n'est que mon quatrième personnage, mes trois autres sont des filles de 11 à 17 ans!) et j'espère que les dix heures hebdomadaires que je vais lui consacrer suffiront à en faire un personnage utile à ma propre intrigue.
Les gens ne sont qualifient pas avec des mots, mais plutôt avec des sentiments. (par moi-même)

Ahah, vous savez, c'est assez gênant de se décrire soi-même. On a l'impression de sonder toutes nos profondeurs, de faire ressortir tout ce que nous voudrions cacher. Ce n'est pas que j'aie beaucoup de choses à cacher, mais parce que je suis le directeur d'une grande banque on me juge souvent mal. Les autres, ceux qui sont en dessous de moi, pensent qu'ils ne valent rien et que je suis de cet avis. Ils croient que je ferai tout pour les couler, parce que je veux dominer le monde et que je ne me soucie que de mon intérêt personnel. Que ceux qui me respectent et me jettent des fleurs, je les comble de présents, et que ceux qui osent contester ma supériorité je les rabaisse plus bas que terre. Il est vrai, tout ça est en mon pouvoir. Mon égocentrisme ne peut avoir de limites. Il n'en a pas. Il n'en aura jamais. Personne ne lui en donnera. Nul ne m'a jamais dit que quelque chose est impossible. Non, impossible, ce mot, je ne le connais pas. Je l'ai oublié. Il n'a plus de sens.

J'ai l'impression d'être gentil, même aimable. Le matin, les gens me disent bonjour et me demandent comment je vais. Le soir, les gens me disent au revoir et me demandent si je reviendrai demain. Et toute la journée, je ne cesse de croiser plus de personnes, qui dès le lendemain se mettent à me considérer comme quelqu'un de proche. Qui que je sois, j'imagine que cette attitude des autres vis-à-vis de moi me donne un certain charisme. Ahah, j'ai toujours été un tombeur ; et j'en suis presque victime. Depuis que j'ai passé la porte du collège, le jour de la rentrée, les filles n'ont cessé de me courir après, tandis que les garçons vantaient mes mérites en me déclarant "leur fierté". Ce n'est pas pour me jeter des fleurs, mais il faut avouer que parfois, j'ai la classe. Et je fais tout pour ; chaque matin, je prends mon temps pour réviser mes "formules de politesse" et inventer à l'avance les tirades que tout le monde trouveront spontanées. Je n'ai jamais peur d'être ridicule : c'est la formule qui me permet de ne jamais l'être. C'est ainsi que je me suis forgé une réputation dans le domaine des affaires, en tant que directeur d'une grande banque. En sous-payant mes employés et en ne pensant qu'à ma pomme, j'avoue que pas mal de plaisirs me sont accessibles. Je sais. Vous me considérez comme un type narcissique qui se prend pour un tombeur, qui nourrit sa famille avec le fric qui provient de son salaire gagné plus ou moins légalement et qui ne se soucie pas du reste, n'est-ce pas ? Peut-être que vous avez raison, mais sachez que je m'en fiche royalement.

Bon, cessons de nous prendre au sérieux ! Je suis un vrai papa-poule, malgré ça. Mon fiston, il m'adore, et il dit à tous ses "potes" que son père est le plus "branché" qui existe. On se moque de lui, au début, mais moins quand il décide de me présenter à sa petite bande. Je peux bien aider mon rejeton à monter dans l'estime dans ses camarades, non ? Il est tellement fier de son papounet chéri ♥. Et sinon, ma femme, l'élue parmi l'élite de mon "fan-club", elle n'a jamais dit être déçue de m'avoir choisi comme mari. (vous allez me dire, c'est plutôt moi qui l'ai choisie) Bref, quand elle n'est pas occupée par son job de mannequin international, on fait pas mal de sorties ensemble. Elle m'aime à la folie, et notre union a déjà dix ans. Tout ça pour souligner qu'on forme une famille parfaite, que je ne suis pas prête de quitter. Je vous ai parlé de ce qu'ils ressentent pour moi, mais il faut vous dire que moi aussi, je les aime. Je ne souhaite que leur bonheur, et je fais tout pour qu'ils ne manquent de rien. Car ma famille compte plus que tout à mes yeux.

Je ne souhaite qu'une chose, le bonheur de ceux que j'aime. Qu'ils soient heureux, prospèrent et deviennent ce qu'ils ont toujours voulu être. Que quiconque croise leur chemin se sente honoré de leur présence, et qu'ils ne soient jamais en désaccord avec eux. Que tout le monde soit fier d'eux, et qu'ils soient eux-mêmes fiers de leurs mérites. C'est pour ma famille que je respire, et pour son bonheur que je transpire. J'aime ma femme, et pour elle j'arracherai toutes les étoiles et asservirai tous les peuples. Pour voir son sourire, j'assassinerai moi-même tous ceux qui l'ennuient. S'il le faut, je tuerai aussi la mort.
L'Esquisse, c'est chouette. Je vois pas pourquoi vous en faites tout un plat, c'est bon, ce n'est qu'un rêve. Ça va bientôt se terminer, alors autant en profiter, non ? Je compte faire la fête et m'amuser un peu, les gens ont l'air super sympas ici, même si je ne comprends pas trop de quoi ils parlent ! D'ailleurs, je viens d'arriver dans leur ville, et la façon dont ils vivent dans des maisons qui se chevauchent... c'est exotique, on va dire, mais des vacances ça fait du bien ! Pour une fois que mon cerveau réussit à inventer un monde sympathique : sisi, ça me change des courses en tomate dans les champs, des trafics de pistolet au pain d'épice au Mexique et des chasses au trésor sous l'eau. Car là, on peut sûrement faire tout en même temps ; imaginez, une course en tomate sous l'eau avec des pistolets en pain d'épice pour trouver un trésor caché dans les champs. Je raconterai ça à mon fils demain matin, il va encore me dire "papa, tu en fais des rêves bizarres" et on rira tous en chœur autour de la cheminée. Par contre, on va éviter les collègues, ils vont encore dire que je suis loufoque et me regarder de travers pendant une semaine.. Surtout qu'ils vont tout cafter à Roger. Et quand Roger sait quelque chose, soyez sûr que toute la ville l'est aussi. Vincent, mon frère, il est toujours en panne d'inspiration pour ses histoire ; je lui donnerai de quoi faire quelques best-sellers. Ahaha, quelle histoire.
Cuiiiii !
Autres comptes : Ambros, Al, Iris Listz, Thalès et Trenca
Rôle : Vagabond
Situation : Sociabilise avec tout ce qui croise sa route dans la Base
Particularités : Est accompagné d'un perroquet nommé Eelis II.
Messages : 2422
Date d'inscription : 10/06/2012
Toasts : 119
Voir le profil de l'utilisateur http://www.esquisse-rp.com/t1007-eelis-oo-une-ombre-au-fond-de-l
Commenter
avatar
Le coach ailé
Le coach ailé
a tracé,
le Jeu 28 Juin - 13:17
Bonjour, je vois que personne n'est passé pour te valider !

Alors, je trouve que ta fiche est très bien écrite et je te félicite, car je n'ai rien à redire ! J'espère que tu t'amuseras bien sur Esquisse, je te propose d'aller faire une fiche de lien ou un journal de bord même si ce n'est pas obligatoire. Si tu as besoin d'un partenaire pour RP, n'hésite pas à en faire la demande. :)
Je déplace ta présentation dans les "validés".

C'était pour le fun...
Cuiiiii !
Autres comptes : Ambros, Al, Iris Listz, Thalès et Trenca
Rôle : Vagabond
Situation : Sociabilise avec tout ce qui croise sa route dans la Base
Particularités : Est accompagné d'un perroquet nommé Eelis II.
Messages : 2422
Date d'inscription : 10/06/2012
Toasts : 119
Voir le profil de l'utilisateur http://www.esquisse-rp.com/t1007-eelis-oo-une-ombre-au-fond-de-l
Commenter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum