Bird ▬ Vole, vole, mais prend garde à l’atterrissage...

avatar
Le brisé
Le brisé
a tracé,
le Dim 6 Jan - 18:41

BIRD


Vole, vole, mais prend garde à l’atterrissage...


















En bref



Appellation ♦ Bird. Juste Bird. Le reste ne possède aucune importance.
Date de naissance - Âge ♦ Vingt-deux ans. Et c’était en début d’année, mais la date semble si vague...
Nationalité ♦ Anglaise, Française ; peu importe, les deux pays résonnent dans son esprit, sans se distinguer.
Occupation ♦ Découvrir.
Arrivée dans l'Esquisse ♦ Une poignée de petites heures.
Goûts ♦ Les jolies filles. S’occuper des jolies filles, brosser leurs cheveux, ajuster leurs robes, être galante, flirter. Cuisiner –pour des jolies filles–. Dessiner –même si le résultat est fort hasardeux–. Se poser dans un coin, et regarder le ciel –celui d’avant, et peut-être celui-ci, aussi–. Exècre les hommes, et les choses mignonnes, les choses de filles (c’est joli, totalement adorable sur d’autres, mais pas sur elle, merci). S’imaginer porter une robe lui donne la nausée. Presque autant que de voir un mâle. Les filles sont tellement mieux, bien plus jolies, tellement mignonnes.
Avatar ♦ Kuchiki Rukia. BLEACH.


Personnalité


Bird est le parfait gentleman. Le galant qui tire votre chaise, tient la porte pour vous laisser passer, porte vos affaires, vous parle avec douceur et élégance, ne cesse de vouloir être aux petits soins, de vous préparer des douceurs, de recoudre vos robes, de brosser vos cheveux, et de vous offrir de jolies fleurs. Bien sûr, parfois, sa voix se fait un plus rauque, son regard un peu plus pénétrant, mais c’est si charmant, pourquoi ne pas vous laisser tenter ?

Sauf que Bird n’est pas un gentleman. C’est une gentle… girl. Oh, ne vous y trompez pas, Bird ne porte certes aucune jupe, mais ce n’est pas une travestie. Loin de là, elle exècre même proprement cette espèce. Les mâles. Stupides primates. Si bruyants, si ignares. Alors que les filles, elles, sont si douces, et jolies. Si la jeune femme n’est que douceur et élégance avec les damoiselles, dès que l’un de ces rustres passe dans son champ de vision, elle se métamorphose. Le masque explose, et les décibels de sa voix également. Le parfait majordome s’efface pour laisser place à une espèce de petite chose hargneuse, possédant un langage tout sauf, hum, disons, « châtié », et des manières quelque peu discutables. Coups de pieds, coups de poings, coup de boules, un accent qui frise le voyou des rues, et une attitude qui ne l’est pas moins. Bird crache, renifle bruyamment, et méprise de toute sa hauteur le malheureux mâle qui a osé croiser son chemin. Les gosses n’ont pas vraiment le droit à plus de douceur, tout au plus un semblant de clémence. Les animaux, tant qu’ils ne semblent pas trop « mâles » passent, mais très juste.

Si un bipède mâle ose la toucher, Bird frôle l’apoplexie, et décide de réduire en pâté l’impudent sur le champ. Mais si c’est une demoiselle… La bête se calme, instantanément. Il arrive même qu’elle enchaîne ces deux états à toute vitesse, si par hasard une douce créature et l’un de ces primates se retrouvent dans le même périmètre. Sans omettre de s’excuser platement pour le désagrément à sa charmante accompagnatrice. Et de mettre un coup de pied l’air de rien au mâle en partant. Si Bird adore les jolies filles, elle-même est tout sauf féminine. Ses vêtements ont tous une coupe masculine, quand ils ne le sont pas tout court, et si elle n’avait pas de tous petits seins, on pourrait aisément la prendre pour un joli garçon efféminé. Mais gare à vous si la remarque en question vient à vos lèvres. Oh, certes, elle sait parfaitement qu’elle n’est qu’une pâle ombre à côté de ces princesses, mais cela lui va très bien, c’est son rôle de les servir et de les chérir, de leur faire porter de jolies robes et des dentelles… mais d’entendre ne serait-ce que l’idée qu’elle puisse être associée à ou faire partie de cette race de rustres, la rend presque verdâtre. Et si vous osez, elle ira vous tabasser proprement. Sauf si vous êtes une jolie fille et que vous l’avez dit en gloussant, elle aime que les jolies filles l’apprécient et puissent être charmées. Mais elle rectifiera quand même avec douceur qu’elle n’a rien à voir avec ces ani… ces gens.

En dehors de ça, quand personne n’est là, et que son esprit flotte, Bird est un mélange des deux côtés, pas spécialement douce, pas spécialement hostile. Normale, presque, pourrait-on dire. Quoiqu’un peu méfiante et rustique sur les bords. Parfois un peu trop silencieuse, les prunelles un peu trop dans le vague, les lèvres un peu trop pincées. Elle semble beaucoup penser, Bird. Et il arrive qu’elle s’arrête dans un endroit, au milieu de nulle part, et qu’elle regarde le vide, pendant de longs moments. Elle ne vit pas forcément dans le présent, Bird, et son cerveau est un long et tortueux labyrinthe. Mais s’y perdre est devenu naturel. Cela fait bien longtemps que son esprit ne lui demande plus son avis.



Mon arrivée dans l'esquisse....


On aurait presque dit un réveil de conte de fées. Bird ouvrit doucement les yeux, en faisant papillonner ses cils, éblouie par la lumière rosâtre. Elle frôla du bout des doigts une matière douce, végétale, puis se reçut un babouin-volant-à-six-pattes-jaune-et-vert en pleine poire. Bird retourna au pays des songes. Puis elle finit par revenir à elle, et par voir de nouveau une attaque de babouin non identifié. Cette fois, elle ne laissa pas passer. Elle agrippa le premier machin venu et botta le derrière du babouin au loin. Woh, c’était efficace ce truc. Le poids parfait, bonne prise en main. Ce lancer ressemblait fort à un homerun. Alors seulement cette remarque faite, elle décida de baisser les yeux et de faire face à l’instrument de sa vengeance. Un pinceau géant. Non, une lame. Un katana ? Un pinceau-katana ? Le pinceau la regardait. Avec de gros yeux noirs d’encre. Littéralement, cela bavait un peu. Une bouche se dessina.

▬ Alors ça gaze ma poule ?

Bird manqua de lâcher l’objet en entendant sa voix. Sa voix MASCULINE. Mais se retint de justesse, manquant d’empoigner le morceau tranchant de la chose. Elle manipula le pinceau-katana comme elle put, finit par trouver l’espèce de fourreau intégré et le rabattit promptement. Voilà, maintenant, elle était parée.

▬ Relax Cocotte, y a pas de lézard, moi non plus, je peux pas les piffrer, ces macaques. J’ai bien apprécié que tu les envoies faire quelques loopings. C’était très inspiré, si je peux me permettre, haha. Très inspiré. Je suis bon moi.

Un petit silence plana.

▬ Hey, sympas tes fringues !
▬ Merci, heu…
▬ Appelle-moi Paï, chérie, ça fait classe. Asiatique. Ça tombe bien, je crois pas que je vienne d’occident, vu toute l’encre qui dégouline de mes poils, si tu vois ce que je veux dire ?

Bird ne répondit pas, bien trop occupé à regarder tout autour de son perchoir –le croisement incertain entre un parchemin et une feuille d’arbre fuchsia à pois orange et cyan–. Elle leva la tête. Ouille. Mouvement douloureux. Ce babouin ne l’avait pas loupé. Et ses yeux semblaient en avoir pris aussi un coup. Elle voyait le ciel rose. Quoiqu’il était aussi parsemé d’images, de textes, et de… des deux en même temps, en une bouille totale et illisible qui ondulait, se faisait et se défaisait, presque à chaque instant. Bird baissa les yeux. Sa tête était déjà bien assez douloureuse comme ça pour qu’elle se livre à un grand exercice d’analyse.

▬ Tu sais quoi baybay ? Je crois que je t’aime bien. C’est quoi ton petit nom ?

Grande inspiration. Trou. Crâne douloureux.

▬ Bird.
▬ Joli. J’aime bien. Paï et Bird, ça sonne bien. Allez, en route, chérie !

Bird. C’était tout ce qui était sorti, son esprit était flou, si flou. Mais elle parlait à un pinceau-katana. La réponse semblait claire. Un rêve. Léger froncement de sourcils. Besoin d’information. Un minimum. Par acquit de conscience.

▬ On est où, là ?
▬ Alors ça… Aucune idée, dear ! Je me souviens vaguement m’être frité avec un encrier-chameau puis les macaques nous sont tombés dessus, puis pouf, le noir !

La jeune femme serra fortement le corps du pinceau, menaçante.

▬ Nom. Endroit.
▬ Mais j’en ai aucune idée moi, mon chou ! Pas que je perds la boule –j’en ai jamais eu–, mais je crois que je suis amné… améri… non c’est pas ça… Amnésique, voilà. J’ai plus les souvenirs bien en place, tu vois ce que je veux dire ? Ouais, vu ta tête, ça fait pas de doutes. Ces abrutis de singes nous ont tous les deux un peu frappé trop fort le ciboulot, si tu veux mon avis. Si jamais je les recroise, j’en fais des tapis pour blattes-larves-citrons. J’ai horreur de ces trucs, ça bave de longues trainées gluantes et acides partout. Brrr. Jamais compris comment on pouvait apprécier ça autrement qu’en détergeant pour lave-vaisselle-perroquet. D’ailleurs ça aussi, ce sont des pénibles, mais alors pénibles, tu peux pas sav…

Bird décrocha à ce point précis du long monologue dans lequel s’était lancé le pinceau. Étrangement, elle n’avait pas envie de le jeter au loin. Malgré son appartenance visible à la gent masculine. Peut-être parce que c’était un… objet, justement. Il parlait beaucoup, lui donnait plein de surnoms ridicules –dans sa bouche de mâle, du moins–, mais elle sentait qu’elle pouvait le supporter. Elle se mit en route. Un rêve. Elle ne se souvenait pas s’être couchée, avait du mal à se souvenir des derniers évènements tout court d’ailleurs, mais ne voyait aucune autre explication. Et, quand on dormait, il était logique d’attendre son réveil. Et plutôt que de rester assise, autant marcher. Explorer. Découvrir. Elle n’allait pas se rendormir quand même, dormir dans un rêve, c’était un peu stupide. C’était un rêve, alors elle allait rêver.

Et bâillonner dès qu’elle le pourrait ce pinceau.



Concombre Ninja de l’Ombre.


Argh. Vous. Vils. Suite à une petite plaisanterie hier sur la CB avec Dame Lady, dans la nuit, l’idée est venue et à écrasé tous mes « Mais » et raisons de ne pas céder à l’appel du vil dédoublement. Me revoilà donc, avec une chose entièrement sortie de mon cerveau tordu et… La première fille de toute ma vie rpgique. Avant-première Esquissienne. (Haha, avouez, il aurait mieux pas valu).



Survivre.
Autres comptes : Liam & Play.
Rôle : Technicien
Situation : J14P2. Base. Avec Cydna. J15 (fin). OPP'4. Bas-fonds.
Particularités : Ex-diablotin (J15). Assez grand, peau mate, yeux dorés, cheveux bruns aux pointes rouges.
Messages : 306
Date d'inscription : 06/01/2013
Toasts : 75
Voir le profil de l'utilisateur http://www.esquisse-rp.com/t1323-la-boite-a-outils-de-diablo
Commenter
avatar
L'algue
L'algue
a tracé,
le Dim 6 Jan - 19:16
Ah, Kuchikiii ♥️

TRAITRESSE JE SUIS LA SEULE DU STAFF A PAS AVOIR DE DC MAINTENANT DDDD8 /OUT/
Mais je te pardonne parce que tu as fait une fille. Esquisse change tout :gnihihi:

Et puis Bird elle est trop mignonne quoiiii ♥️ (bien sûr que si, roh, c'est trop chou les tomboy ♥️)
Bref, tu es évidemment validée ! Je ne te ferais pas l'offense de t'expliquer tout l'Esquisse, hein ♥️ (je crois que j'ai abusé de cœurs pour le coup. Hoho)
Afficher la signature en entierRéduire la signature

#B0CC99 ou #667f53

Fansong Striky x Anna par Striky herself **





Désormais, on ne peut qu'espérer que tout ira mieux.
Autres comptes : Kim Ji-Sung, Marshall
Rôle : Explorateur
Situation : En exploration dans le centre commercial, avec Anya.
Particularités : Une chevelure d'un vert flamboyant, faisant penser de loin à des algues.
Messages : 1025
Date d'inscription : 18/06/2012
Toasts : 108
Voir le profil de l'utilisateur http://www.esquisse-rp.com/t79-les-aventures-d-annabelle
Commenter
avatar
Le brisé
Le brisé
a tracé,
le Dim 6 Jan - 19:28
TRAITRESSE JE SUIS LA SEULE DU STAFF A PAS AVOIR DE DC MAINTENANT DDDD8 /OUT/
J'ai résisté, mais c'est leur faute camarade !
et je ne suis qu'un humble larbin après tout.

Et. Oui. Esquisse est terrible, mais terrible. Brrr.
Et heu merci je. Bird. Mignonne. Roh. C'est chou. Je.
/part glouglouter dans un coin/
(un dérivé de glouglousser, parfaitement m'dame).

Et. Oh my dios. Merci pour cette glorieuse validation plus rapide que Bip-Bip-le-Terrible. Vous êtes terrifiants. ♥
Pis les cœurs c'est chouette, en abuser c'est bien !
Survivre.
Autres comptes : Liam & Play.
Rôle : Technicien
Situation : J14P2. Base. Avec Cydna. J15 (fin). OPP'4. Bas-fonds.
Particularités : Ex-diablotin (J15). Assez grand, peau mate, yeux dorés, cheveux bruns aux pointes rouges.
Messages : 306
Date d'inscription : 06/01/2013
Toasts : 75
Voir le profil de l'utilisateur http://www.esquisse-rp.com/t1323-la-boite-a-outils-de-diablo
Commenter
avatar
Invité
Invité
a tracé,
le Dim 6 Jan - 20:55
J'ai retenu la chose la plus importante de cette fiche:
Il y a mon IMPERIAL NOM dedans! ♥
Donc je te fais l'honneur royal de te souhaiter la re-bienvenue /coup de marteau/

Non, plus sérieusement, j'adore cette idée de personnage et surtout.....OMFG CETTE PLUME KATANA aura fait ma soirée ♥ ( je l'entend presque dire "Bird t'es charmante, tu veux une glace à la menthe? ♥" )
Commenter
avatar
Le coach ailé
Le coach ailé
a tracé,
le Dim 6 Jan - 21:04
Re-bienvenue Liam ! ♥

Honnêtement, toi en fille, c'est... Bizarre. Perturbant. Quand j'ai vu l'avatar je me suis dit "Non... c'est pas Rukia, ça doit être un autre perso que je connais pas, un mec qui met du maquillage..." mais, en fait, Birdy est trop bien ♥ (et puis wesh tu me réserves un RP obligééé)

Bref, n'oublie pas lire l'avis de recherche, et de flooder ♥

Diiiis, simple curiosité, ton personnage va rejoindre un groupe ou pas ? *o*
Si oui, lequeeeeeel ?
J'imagine déjà que ce ne sera pas les jaunes.. ni les rebelz, qui sont essentiellement masculins (sauf Ari')... Danger est dirigé par une fille, wi, mais y'a Sam dedans... Chercheurs au pire ? 8D Y'a pas vraiment grand monde... Même si je vois pas Birdy chercher quelque chose...
Afficher la signature en entierRéduire la signature

Cuiiiii !
Autres comptes : Ambros, Al, Iris Listz, Thalès et Trenca
Rôle : Vagabond
Situation : Sociabilise avec tout ce qui croise sa route dans la Base
Particularités : Est accompagné d'un perroquet nommé Eelis II.
Messages : 2422
Date d'inscription : 10/06/2012
Toasts : 119
Voir le profil de l'utilisateur http://www.esquisse-rp.com/t1007-eelis-oo-une-ombre-au-fond-de-l
Commenter
avatar
Le brisé
Le brisé
a tracé,
le Mar 8 Jan - 15:51
Lady Queen ; Oh, mais naturellement, comment aurais-je pu ne point mentionné votre nom, Majesté ? ♥
(plus sérieusement, tu as été mon déclic, donc, je me devais de le faire ♥).

Et heu. Merci. Je suis étonné mais aussi ravie que Paï plaise -même si ça reste un ignoble ruffian...-.
Pis. Hiiiih. Merci pour le re-bienvenue. PLEIN DE CŒURS SUR TOI.
On voit la différence de classe et de neurones entre la première phrase et la dernière. Ahum.

(Sinon, pour la phrase entre parenthèses, c'est... pas loin du tout XD).

Eelis ; N'est-ce pas. Moi-même je bugue à de nombreuses reprises, rien qu'en voyant mon rang après ma validation, j'ai eu des latences dans mon cervelet. Mais heu, tu connais déjà mon argumentation sur la chose et je rajouterai que : Brrr. Esquisse est terrifiante.
(ET OF COURSE JE TE RÉSERVE UN RP.)(Tu seras sa première rencontre, il ne peut en être autrement !).

Pour le groupe, eh bien, il semblerait qu'une certaine dame m'accepte à son service, alors je... la suivrai jusqu'au bout ♥
Et grand merci pour cet adorable re-bienvenue.

PIS HEU POUR FINIR MERCI POUR VOS COMPLIMENTS. Z'abusez, je suis toute niaise et glouglouteuse maintenant. J'vais me cacher dans un trou et plus en ressortir avant deux siècles et demi. Voilà.
Survivre.
Autres comptes : Liam & Play.
Rôle : Technicien
Situation : J14P2. Base. Avec Cydna. J15 (fin). OPP'4. Bas-fonds.
Particularités : Ex-diablotin (J15). Assez grand, peau mate, yeux dorés, cheveux bruns aux pointes rouges.
Messages : 306
Date d'inscription : 06/01/2013
Toasts : 75
Voir le profil de l'utilisateur http://www.esquisse-rp.com/t1323-la-boite-a-outils-de-diablo
Commenter
Contenu sponsorisé
a tracé,
Commenter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum