Diablo ▬ Comme dans X-Men, t'sais.

avatar
Le brisé
Le brisé
a tracé,
le Ven 12 Avr - 19:26

» Diablo












Appelation • Diablo. Et... c'est tout. Anniversaire - Âge • 16 ans. Nationalité • Vague. Oubliée. Il a un certain nez pour le thé, alors peut-être Anglaise. Occupation • Difficile à dire. Il erre un peu comme un oisillon perdu, sans but ni idée précise. Sauf suivre sa cible du moment. Stalker ? Arrivée dans l'Esquisse • Une poignée de petits jours anarchiques. Oh, pas grand-chose. Juste le temps d'atteindre la ville et de rencontrer quelques créatures. Il n'a pas connu la Tempête de la Grand-Place, mais en a entendu quelques échos. Goûts • Vous. Il vous aime, et s'il possède bien des goûts à lui, en votre présence, plus rien ne compte vraiment. Il n'est ni une marionnette ni une poupée malléable, mais pour vos beaux yeux, après une brève grimace, il pourra presque faire abstraction de tout. Enfin, ça reste de l'amour, il peut redescendre sur terre, et tenter de vous raisonner, à sa manière. Donc avec l'efficacité d'un manche à balai. Et peut-être pas beaucoup d'obstination. Mais il aura essayé, au moins. Avatar • Karkat Vantas. Homestuck.






Personnalité


Diablo est amoureux. De toi.
De tout le monde.
Profondément amoureux. Mais surtout profondément niais.

Diablo craque devant vos beaux yeux, vos beaux cheveux, vos beaux visages. Votre allure noble, vos jolis vêtements, vos moues si adorables, ou votre grimace de psychopathe en puissance, d'âme torturée devant l'inexorable. Diablo est fondu. Et il le montre. Rougissements intempestifs, balbutiements en cascade, petit pied qui trace des cercles dans le sol, mordillement des lèvres à outrance, dandinage de corps enjoué, bref, la totale du pas-doué-timide-aussi-frais-et-innocent-que-la-rosée. Carrément désespérant, mais un peu mignon, dans le fond.

« Salut chérie, t'es bonne, tu veux une glace à la Menthe ? »

Mais nous sommes dans l'Esquisse. Et Diablo a fusionné avec quelque chose, à son arrivée. On ne sait pas trop quoi, l'esprit d'un objet, peut-être, mais en plus d'une apparence relativement chelou, il a hérité de... heu. De toutes nouvelles perspectives et tentatives d'approches pour le moins, eh bien, disons le franchement : Kéké. Pas une personnalité clairement définie, mais un comportement à l'opposé du premier, qui surgit quand bon lui semble, pour disparaître parfois bien vite, même au milieu d'une phrase. C'est comme si Diablo avait en permanence sommeil, et que dès qu'il piquait du nez, son attitude changeait. Puis, pouf, dès qu'il redescend sur terre, et secoue la tête comme s'il émergeait d'un mauvais rêve, il est de nouveau lui. Enfin ce qu'il était avant ici. C'est-à-dire un môme qui a peur du noir et qui souhaiterait de tout son cœur ne faire qu'un avec le mur derrière lui. Être invisible, se fondre dans le décor, que personne ne le regarde, que le monde l'ignore.

Mais voilà, avec sa dégaine actuelle, c'est comme qui dirait foutu, et ça le mortifie. Oh, non pas qu'il n'aime pas ce qui l'entoure, hein, bien au contraire. Il vous aime vraiment, et il aime vraiment les petites choses de la vie. Comme cette mignonne chaussette-tulipe plantée dans son pot en pain de mie. Il est juste fait pour vivre dans l'ombre. La lumière n'est pas pour lui, mais pour vous, nobles créatures. Il en est convaincu. Et cette situation le met très très mal à l'aise. Si les Tempêtes ne semblaient pas si effrayantes, il s'y serait probablement jeté corps et âme depuis un bail. Mais voilà, d'abord, ça fait très peur, et puis, rien ne dit que ça ne pourrait pas être... pire. La peau rose pétante à pois vert pomme flashy et les ailes de libellule surdimensionnées, c'est très mignon sur vous, mais aussi discret qu'un spot de concert planté au beau milieu d'une rangée de bougies moribondes. Et lui pas vouloir être spot de concert. Alors lui gémir de loin et surtout pas aller dans direction rumeur tempête.

Parce qu'il estime avoir déjà assez donné. C'est vrai quoi, non seulement il a cette... apparence, mais en plus, il devient extrêmement grossier de façon totalement aléatoire. Pire, surtout quand quelqu'un est là, en fait. Ça l'émeut, et ça émeut visiblement aussi sa nouvelle portion de neurones - ou de non-neurones, au choix -, parce que le résultat est immédiat. Il devient un autre. Dos un peu vouté, pieds trainants, langage archi-douteux, gestes éloquents, et, cerise sur le gâteau, techniques de drague aussi parodiques que lamentables. Non pas que ce soit beau d'habitude, hein, mais là, c'est plus du tout mignon, c'est pitoyable. Pitoyable dans la plus basse fréquence du terme. Ce qu'il y a de moins glorieux dans le bas du bas, la fange du trente-sixième dessous : La drague du boloss des cités. Enfin, d'un individu fort semblable, en tout cas. Ou qui voudrait en être un. On ne sait pas trop, mais même là, ça semble un peu raté.

Mais qu'on se rassure, outre la poésie et l'art de chasser la donzelle ou la damoiseau fraichement flairé, l'esprit du brave jeune homme seigneur des HLM est aussi capable de profondes capacités d'observation sur son environnement accompagné d'un sens de la déduction tout bonnement prodigieux. Et d'une patience en or.
Ouais, en gros, si c'est trop compliqué trop relou, il fout juste un coup de pied dedans et insulte sa mère si ça marche pas.

Ça craint, ouais, on est d'accord.
Fort heureusement, sieur Wesh Wesh parvient tout de même à sauver les meubles. Si, si. Vraiment.

Diablo, de base, c'est un peu comme une petite sculpture en verre. Petite sculpture en verre que l'Esquisse se serait empressée d'enserrer de sa main et de broyer sans pitié. S'il n'y avait pas eu l'autre. Plus méfiant que son opposé, à sa façon certes, plus vif aussi - ce qui ne saute pas toujours aux yeux, encore une fois, certes -, moins respectueux et beaucoup plus direct, s'il n'était pas aussi craignos, on aurait pu le qualifier de système de défense. Celui qui intervient quand Diablo risque de finir en miettes.

Sauf qu'il est définitivement relou et craignos.
Et qu'il entre pas toujours en scène quand il le faut.

Très rarement, en fait.


Premiers pas..


Paradoxalement, depuis le temps qu'il est là, Diablo n'a pas fait grand-chose.
Il a paniqué.

Il a paniqué en ouvrant les yeux sur ce ciel rose et cette bouillie d'informations. Photos, textes, bouts de films, de scènes sans queue ni tête, toutes mixées et recrachées sans pitié, ça et là. Ce trop plein de chose l'avait fait se recroqueviller. Puis il avait senti. Senti la différence. Ses ongles plus longs, ses dents pointues, ses cornes raclant le sol, la pointe de ses nouvelles oreilles chatouillant l'herbe. Il avait ouvert les yeux. Et il avait couiné devant sa peau grise. Failli tomber dans les pommes en voyant sa queue de diablotin enserrée autour de sa jambe droite, comme en réaction à son hyperventilation croissante. Il avait louché en voyant ses mèches noires voleter devant son nez, parce qu'il respirait trop fort. Pourtant, cette couleur noire, c'était bien ce qu'il y avait de plus normal. Ongles de pieds et de mains étaient devenus bestiaux, et jaunes. JAUNES. Pourquoi jaune ? Pour aller avec ses cornes, peut-être ? Comme lui signala aimablement un miroir-lampadaire qui passait par là.

...Un miroir-lampadaire. Parlant.
Difficile de faire plus choquant.

En fait, Diablo était tombé dans les pommes.
Trop de trop, ça l'avait un peu achevé.

Mais il avait fini par se faire réveiller. Par une sorte de chien en forme de brosse et de serpillère en même temps, et monté sur roulettes. Ou du moins, quatre petites roulettes pailletées dépassaient de la chose. Ça avait une langue douce, aussi, parce que ça l'avait léché abondamment, et ça pouvait baver, également. Parce qu'il était tout humide, maintenant. Et un peu gluant.

Quoi qu'il en soit, Diablo s'était réveillé, et il avait bien été forcé d'affronter ce monde. Bizarrement, il ne semble pas en penser grand-chose. Comme une serpillère qui serait passée sous un rouleau compresseur, complètement essorée. Un peu vide. La seule chose qui le dérange véritablement est, eh bien, lui-même. Le reste, même s'il a peur, il s'y habitue avec une facilité déconcertante. Peut-être parce qu'il tombe pour ainsi dire amoureux de toute créature à forme globalement humanoïde qu'il croise. Et que ça le met dans un tel émoi que tout devient secondaire. Sa peur, les objets bizarres, le décor qui part en cacahuète perpétuellement. Vous êtes aveuglants, et vous engloutissez un peu tout le reste.

Alors, ébloui, il vous suit. Vous, sa cible du moment. Puis vous finissez par le semer, et il se retrouve un peu perdu, avant de retomber en fascination devant un nouvel être. Femme, homme, jeune fille, jeune homme, un peu plus vieux, un peu plus vieille, peu importe, les seuls qui échappent à son cœur d’artichaut semblent être les enfants. Avec qui il se montre néanmoins très doux et attentionné. Comme si au fond de lui, il les considérait comme de précieuses graines qui donneront un jour les merveilleuses fleurs qu'il admire.

Oh et les objets. Ainsi que les animaux-objets. Ou les objets-animaux, difficile à dire. Il semble les traiter un peu comme, eh bien, les animaux de la terre. C'est mignon, il est gentil avec, mais il n'irait pas leur écrire de longs poèmes ni leur offrir de bouquet de fleurs-en-sucre-arc-en-ciel. Comme Machin.

Matchineee, comme il le prononce, est un papillon. Énorme. Et entièrement composé de... pièces de machines diverses et variées. Il cliquette, lâche des gouttes d'huile fréquemment, quelques jets de vapeur, et ferait hurler tout fan de Steampunk passant par là, et les écolos aussi, mais pas pour les mêmes raisons. Machin est une merveille vivante, mais bruyante, mécanique, et visiblement relativement polluante. Il lui arrive d'avoir des mouvements saccadés et de perdre deux ou trois pièces sur le sol, lors d’atterrissages trop brusques. Diablo est devenu par on ne sait quelle force mystérieuse son mécano attitré d'ailleurs. Et si les réparations semblent tenir, le dernier truc utilisé, un grille-pain-serpent-de-jade, crache régulièrement des toasts vert clair pour montrer son mécontentement. Heureusement, le gros de la bestiole semble être fait de pièces, ma foi, relativement normales, si l'ensemble n'était pas vivant et ne se trouvait surtout pas devant vos yeux et non dans le roman ou le film que vous regardiez. Manquerait plus que ça parle.

Et Machin ne parle effectivement pas. Mais il cliquète et siffle, voire pousse d'étranges grondements métalliques. Quand il ne lâche pas des bruits aussi non identifiables que stridents, ce qui, merci pour les tympans de son nouveau partenaire, n'arrive que quand le singulier papillon se trouve être en pétard.

Outre son étrange compagnon de route et destrier, donc, Diablo ne fait rien de bien extraordinaire. Il vous suit. Vous perds, et retrouve un nouveau vous. Si vous n'étiez pas de chair et de sang on pourrait dire qu'il se laisse ballotter par le vent. Comme une feuille morte.

Légère, mais prête à se craqueler au moindre obstacle.




Bien le bonjour peuple de ce monde tordu. Je me suis transformée en un véritable chewing-gum verdâtre et je reviens coller sous votre chaussure avec heu... un troisième-deuxième personnage. Ne paniquez pas, cette étrange bestiole n'est que le reset de feu mon deuxième compte, Bird, qui malheureusement est morte dans d'atroces souffrances quelque part dans l'Esquisse. Les deux personnages n'ont aucun rapport, si ce n'est le compte lui-même, qui au lieu d'être effacé, a été recyclé. Sinon, c'est toujours Concombre, ou Liam, carpette baveuse à votre service, et qui se plaît toujours autant en ces eaux. Voilou. ♥





Afficher la signature en entierRéduire la signature

Diablo préfère survivre plutôt que d'utiliser une couleur.
(Alors il parle juste avec [b]).
Survivre.
Autres comptes : Liam & Play.
Rôle : Technicien
Situation : J14P2. Base. Avec Cydna. J15 (fin). OPP'4. Bas-fonds.
Particularités : Ex-diablotin (J15). Assez grand, peau mate, yeux dorés, cheveux bruns aux pointes rouges.
Messages : 306
Date d'inscription : 06/01/2013
Toasts : 75
Voir le profil de l'utilisateur http://www.esquisse-rp.com/t1323-la-boite-a-outils-de-diablo
Commenter
avatar
Le coach ailé
Le coach ailé
a tracé,
le Sam 13 Avr - 18:49

Re-bienvenue officiellement parmi nous ! ♥
je vais faire court car j'ai déjà commenté ton personnage sur skype ahah 8D mais je l'aime ce pitit Diabolo
Bref j'ai lu ta fiche et selon moi tout y est bien développé, après tout en bon larbin tu connais l'univers comme ta poche ! Tu es désormais validé, et tu n'auras plus qu'à préciser dans ta signature que les RPs antérieurs à cette date sont ceux de Bird, au cas où :3 (ou alors préciser dans les RPs faits avec elle)
Je ne te présente pas le forum car tu le connais déjà, mais je t'invite à participer à l'event.

Amuse-toi bien ♥
Afficher la signature en entierRéduire la signature

Cuiiiii !
Autres comptes : Ambros, Al, Iris Listz, Thalès et Trenca
Rôle : Vagabond
Situation : Sociabilise avec tout ce qui croise sa route dans la Base
Particularités : Est accompagné d'un perroquet nommé Eelis II.
Messages : 2422
Date d'inscription : 10/06/2012
Toasts : 119
Voir le profil de l'utilisateur http://www.esquisse-rp.com/t1007-eelis-oo-une-ombre-au-fond-de-l
Commenter
avatar
Le brisé
Le brisé
a tracé,
le Sam 13 Avr - 19:56
Gniiiiih merci ! ♥️♥️
/jette des toasts de jade en forme de cœur tout partout/.

Et ha oui pour Bird je n'y avais point pensé mais c'est fort juste, je vais aller mettre une petite note dans son unique -ou presque- rp pour préciser.

Encore merci en tout cas, je suis joie et amour OMGG !!
Afficher la signature en entierRéduire la signature

Diablo préfère survivre plutôt que d'utiliser une couleur.
(Alors il parle juste avec [b]).
Survivre.
Autres comptes : Liam & Play.
Rôle : Technicien
Situation : J14P2. Base. Avec Cydna. J15 (fin). OPP'4. Bas-fonds.
Particularités : Ex-diablotin (J15). Assez grand, peau mate, yeux dorés, cheveux bruns aux pointes rouges.
Messages : 306
Date d'inscription : 06/01/2013
Toasts : 75
Voir le profil de l'utilisateur http://www.esquisse-rp.com/t1323-la-boite-a-outils-de-diablo
Commenter
Contenu sponsorisé
a tracé,
Commenter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum