TGV [Fin - Violette]

avatar
Invité
Invité
le Dim 19 Mai - 12:16
Il y a des gens partout, des objets et des armes. Ça tire, ça se fait la guerre, ça arrête pas. Pas encore. Et peux n'être même que ça ne s’arrêtera jamais, qu’il y aura toujours des personnes pour être méchante avec les autres. Pour les tuer ou juste leurs jeter des chaussettes carnivore. Mais peu importe. Ils ont le droit de faire ce qu’ils veulent après tout. Sauf te faire la guerre comme ils le font aux autres. Tu n'es qu'une innocente. Tu ne devrais pas avoir besoin de courir aussi vite pour échapper à d'étranges créatures qui te poursuivent.
Je devrais être le seul à pouvoir te torturer comme ça, n'est-ce pas ?


Dernière édition par Grawwn le Dim 19 Mai - 14:50, édité 2 fois
avatar
Invité
Invité
le Dim 19 Mai - 12:25
Ce RP est la suite directe de l'hôpital.
Ah et j'applique un de mes lots dé-moniaques ♥


TGV


Aaah, qu'il est étrange d'être là. Qu'il est étrange de marcher, au milieu des décombres, au milieu d'une guerre perpétuelle. Tu détestes ce lieu qui semble immuable, mais tu l'adores aussi, dans un sens, car il est différent des autres.

Dans le tumulte, dans la révolte, tu distingues une silhouette, une seule. Une inconnue aux cheveux d'or, une jeune fille solitaire. Pourquoi aller lui parler, pourquoi s'approcher ? Peut-être est-ce la gentillesse, peut-être est-ce autre chose. Ou juste un nouveau changement.

« Tu t'amuses bien ? »
avatar
Invité
Invité
le Dim 19 Mai - 12:35
Les créatures ont arrêté de te poursuivre. Elles en avaient marre. Elles sont parties. Et puis, alors que tu croyais être tranquille pour t'en aller, il y a eu cette fille. Surgi de nulle part.

« Je ne sais pas »

Tu as répondu à sa question. C’est étrange. Ta voix est étrange. Parce que je ne l’ai jamais entendue comme ça, auparavant. Peut-être que tu n’as plus peur ? J’espère que tu ne te sens par en confiance avec elle, parce qu’elle est sûrement une vile tueuse de peureuse.
Prends garde, Grawwn. Les créatures ne te poursuivent plus, mais le malheur, si.
avatar
Invité
Invité
le Dim 19 Mai - 12:47


TGV


« Je ne sais pas. »

Elle a une voix douce. Tu lui souris. Au loin, des figures s'agitent, et se rapprochent. Tu te demandes si c'est raisonnable de rester ici. S'il faut partir, s'en aller loin, ou bien profiter du spectacle.
Et le spectacle arrive à vous.

Un gigantesque train, sorti de nulle part, tel un carrosse enchanté, s'approche et, au lieu de vous embarquer dignement, laisse échapper depuis son intérieur des bras feuillus, qui vous attrapent et vous déposent brusquement à l'intérieur du TGV.

Enfin, il n'y a que l'extérieur qui est celui d'un train.



Je te laisse décrire l'intérieur o/
Ah et voici à peu près à quoi Violy devrait ressembler (enfin je trouve que l'image lui conviendrait bien à ce moment là) (donc elle a presque les cheveux blancs)
avatar
Invité
Invité
le Dim 19 Mai - 12:57
Grawwn, pourquoi ne pleures-tu pas ? Ici, ça fait tellement peur. Ce n’est pas ce que tu aurais trouvé dans un vrai train. Sur Terre, tu ne serais pas là, parmi des grenouilles fluorescentes en robe ou en costume qui danse. Dans cette mare. L’eau est tellement froide. Et pourtant, tu ne dis rien, tu les regardes juste d’un air amusé. Tu deviens quelqu’un d’autre. Tu changes. Négativement.

« Et si on embrassait une grenouille avec une couronne ? Elle se transformerait peut-être en prince ! Ce serait fantastique. »

Tu es trop enthousiaste. Tu dis n’importe quoi. Et alors, l'autre fille s'approche d'une des grenouilles pour lui déposer un baiser sur ses répugnantes lèvres.



Dernière édition par Grawwn le Dim 19 Mai - 13:07, édité 1 fois
avatar
Invité
Invité
le Dim 19 Mai - 13:04

TGV


Du champ de bataille, tu passes alors au champ de grenouilles dansantes, prêtes à aller au bal, si elles n'y sont pas déjà. Et la petite propose de transformer les grenouilles à couronnes en prince !

« Bonne idée ! Aloooors, voyons voir, lequel a le moins de bave... »

Plus loin, justement, l'une des créatures "croasse" plus doucement que les autres, elle a un beau costume de chevalier et elle est violette. Sans hésitation, tu l'attrapes, et déposes un baiser sur ses lèvres gluantes.

Sauf que la grenouille se transforme en.... brosse à dents géante en costume de barman. Et qu'elle se met à prendre un ton grandiloquent.

« Oooh ! Vous m'avez libéré ! Merci beaucoup, ô envoyée du ciel divin ! »

Ce qui est sûr, c'est que c'est amusant !



Tu peux faire parler Mr. Brosse-à-dents bien sûr ^^
avatar
Invité
Invité
le Dim 19 Mai - 13:16
Un sourire timide illumine ton visage. Tu t’empêches de rire. Pourtant, il n’y a rien de marrant. Vraiment rien du tout. Une grenouille qui se transforme en brosse à dent barman c’est plutôt minable. Comme toi ! Comme vous ! Vous trois. Mais tu t’en fiches. Tu es toujours aussi amusé de la situation.
Et bientôt, l’ancienne grenouille appelle ce qui devait être sa conjointe. Dans sa somptueuse robe, elle vous jette un regard noir puis commencé à vous crier dessus. Elle est jalouse, la demoiselle.

« Qui a osé toucher à mon mari ?! »

Pendant que toi tu continues de sourire bêtement, silencieuse. Puis, vint le moment où elle se met à crier plus fort, tout le monde s’arrête et se retourne, voulant regarder la scène.

« Tais-toi. »

Lui dis-tu. Ne sous-estime jamais les grenouilles en colère, Grawwn.
avatar
Invité
Invité
le Dim 19 Mai - 13:24

TGV


La situation s'envenime. Alors que tu allais gentiment converser avec l'ancienne grenouille devenue brosse à dents, une autre bête fluorescente prend la parole et beugle si fort que tout l'assemblée fait converger ses regards sur elle. La petite humaine, quand à elle, lui dit de se taire, mais ce n'est ni le moment ni l'endroit adéquat pour ça, selon toi.

Alors, pour la sauver, tu lui prends la main, et vous courrez ensemble jusqu'à la porte du fond, celle qui conduit probablement à un autre wagon. Dans la mêlée, tu en profites pour lui dire...

« Lin. Et toi ? »

Lin, pourquoi Lin, tu ne sais pas, c'est juste ton nouveau nom. Derrière, la grenouille furieuse commence à vous poursuivre, il ne faut pas perdre de temps.

avatar
Invité
Invité
le Dim 19 Mai - 13:47
Lin. C’est joli, tout doux, c’est mignon, ça donne envie de faire des câlins à sa propriétaire. Parce qu’elle aussi elle est mignonne apparemment. Plus que la grenouille fluorescente qui vous poursuit. Elle est juste derrière. Mais tu n’as pas peur d’elle. Tu protégeras ton amie Lin et toi-même. Comme ça, tu seras reconnue comme quelqu’un d’admirable et tu auras ta place sur Esquisse. Si c’est bien comme ça que s’appelle ce monde terrifiant. Quand tu seras admirable, tu ne penseras plus que ce monde est terrifiant. Et ce sera bien. Malheureusement, je ne laisserais pas devenir une de ces personnes qui se pensent invincible. Je ne te laisserais pas tomber dans une telle idiotie.
Bientôt, je serais insupportable au point de t’achever devant tes petits camards. Mais je le ferais pour toi.

« Moi c’est Grawwn ! Je suis ravie de te rencontrer. Et heu, on va où ? Je suis essoufflé, j’aimerais bien dormir »

C’est parce que d’habitude, tu ne cours pas. Pourquoi le fais-tu donc, à présent ?
avatar
Invité
Invité
le Dim 19 Mai - 13:58

TGV


Grawwn. C'est le nom d'un cri. C'est original ! Grawwn, tu aimes bien, tu apprécies, et peut-être que tu t'en souviendras, comme tu te remémoreras d'elle. Grawwn est essoufflée, Grawwn est épuisée, la pauvre, et tu ne peux la laisser.

« Juste un dernier effort, Grawwn ! On va derrière cette porte. »

Et alors tu la pousses dans la direction que tu vises, pour l'encourager dans ces derniers mètres. Quand enfin vous défoncez la porte, qui s'ouvre sans résistance, vous débarquez dans un lieu digne d'un grand film américain.

Un quartier général. Habité par des angry birds.

« ALERTE ! Des intrus ! Protégez le réfrigérateur, ils ne doivent surtout pas savoir qu'il se trouve derrière mon dos !!! »




Alors euh, pour le QG, imagine ça en plus dark, avec des bureaux un peu partout et un frigo derrière quelqu'un.
avatar
Invité
Invité
le Dim 19 Mai - 14:16
« Alors là, sérieux, c’est pas cool ! Est-ce que moi je vous ai agressé en entrant ? »

Il y a certaines choses à ne pas dire, vraiment. Et ces deux phrases, elles faisaient partie de ces choses-là. Parce qu’ils se sont tous énervés les oiseaux, angry bird, et du coup, ils ont aussi projeté des laves vaisselles et des gâteaux dont la date de prévention était dépassée. Et de ta faute, toi et ton amie Lin, vous alliez mourir. Tu n’étais pas invincible, tu vois, Grawwn.
Heureusement, la grenouille fluorescente, une banane géante à la main arriva et repoussa toutes les choses qui allaient vous écraser.

« C’est moi qui vais les tuer bande de poules! »

Vous n’avez même pas le temps de vous relever que …
avatar
Invité
Invité
le Dim 19 Mai - 14:23

TGV


Grawwn n'a visiblement pas le tact de négocier pour sa vie lorsque la situation est critique. Mais Grawwn est mignonne, alors, ça va, et puis ça change de ne pas avoir peur. Alors tu ris légèrement même si on vous lance de drôle de choses à la figure, et que la grenouille fluo débarque pour vous sauver.

Par contre, tu ne ris plus lorsque le frigo s'ouvre, derrière l'un des angry birds, et qu'il en sort... une gigantesque tranche de salami. Elle évite les affrontements, et vient se positionner juste devant Grawwn.

« Mamaaaan, amène-moi à la plage ! Tu m'avais promis que tu m'achèterais de la barbe à papa ! »

Dans un nouvel élan de gentillesse, tu les regardes d'un air attendri.


avatar
Invité
Invité
le Dim 19 Mai - 14:40
Grawwn. Je ne pense pas pouvoir rester avec toi un peu plus longtemps. Tu es totalement bizarre. Bizarre de ne pas être folle, comme avant. Je crois que tu n’es pas toi, tu es quelqu’un qui a pris ton apparence. Si ça se trouve, je n’existe même plus alors, et si je te crie dans les oreilles, vas-tu te rouler par terre en pleurant ? J’aimerais bien essayer. Mais je n’ai pas la force de le faire. Tu penses que j’ai peur de voir que je ne suis plus rien, mais je n’ai peur de rien !

« Oui, oui, chérie, on y va. »

Si, je dois l’avouer. Tu me fais peur. Quand ta main prend cette de ton amie Lin et que tu caresses affectueusement les cheveux de la tranche de salami, c’est terrifiant. Et ce qui l’est encore plus, c’est que personne ne dit plus rien. On te laisse partir, tranquillement, avec “ta fille“ et ton amie par la trappe sur le sol.
avatar
Invité
Invité
le Dim 19 Mai - 14:44

TGV


Oh, que c'est mignon, vous voilà tous ensemble, réunis, comme une famille composée d'une gamine, d'une tranche de charcuterie, et de toi qui déteste ces arrangements. Non, aujourd'hui, tu ne détestes pas, tu veux faire plaisir à Grawwn. Pour changer.

Et alors que vous vous enfoncez dans cette trappe et que vous quittez cette longue bataille - ni la grenouille ni les oiseaux enragés n'ont remarqué votre départ - il vous semble que tout est lointain, et que vous irez simplement vous baigner.

Mais tout sera-t-il aussi simple ?


FIN DU RP ♥
Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum