[JARDIN INTERIEUR] Jardin enchantée. [LIBRE]

avatar
Invité
Invité
a tracé,
le Sam 2 Nov - 14:36
J’entre dans une pièce, il fait sombre. Je marche doucement. Le bruit des fous est derrière moi. La pièce est bien trop sombre pour être clean mais je crois que c’est encore plus clean que les autres pièces. Je ne fais vraiment aucun bruit. On dirait que je suis une souris. COUIC. Ça va, je n’ai pas la voix d’une souris. Au moins. Mais il fait tout noir, je ne vois rien et je marche.

D’un coup, LUMIÈRE. La lumière blanche m’aveugle. Et je tombe par terre dans un cri. Je plisse les yeux derrière mes belles lunettes, c’est un grand jardin de tulipes, que de tulipes, et dalleurs, je marche dessus. Mais il ne se passe rien. J’avais un jardin comme ça dans ma vie d’avant, je m’en souviens !

Je vois clair dans leur jeu, mais je ne vais pas me laisser faire. J’arrache des tulipes rouges au sol, et les brandis devant moi. C’est ma seule arme, je dois me débrouiller avec ce que j’ai, surtout que je ne voie aucun sortir. On m’a piégé !

Spoiler:
Agrippine arrive dans une pièce sombre. Elle ne voit rien. D'un coup, une lumière blanche arrive et éclaire toute la pièce, elle est presque aveuglante. La pièce est un jardin, très grand, simple, avec de la terre et que des tulipes rouges. Agrippine pense que quelqu'un va bientôt arriver pour la capturer alors elle prend des tulipes et les brandit devant elle pour se protéger. Tout semble normal.
Commenter
avatar
L'étoile de mer
L'étoile de mer
a tracé,
le Sam 2 Nov - 15:30
Ziza était entrée dans la base pour réconforter les gens, ça elle le savait. Mais la façon dont elle était arrivée dans ce jardin intérieur lui échappait com-plé-te-ment. Ce n'était pas pour lui déplaire pourtant, il y avait un côté magique à l'exploration de l'Esquisse : tu sais d'où tu pars, mais tu ne connais jamais la destination.

Bref, tout ça pour dire que la petite fille était arrivé dans un jardin, un jardin rempli de tulipes rouges. Et le plus important, c'était les tulipes rouges faisait parties de sa liste des choses mignonnes qui existent -la même liste où l'on trouve les rubans à carreaux verts, les caramels à la cerise esquisséenne et les étoiles de mer à 19 branches-. Eh oui, la tulipe rouge représente l'amour éternel et ça c'est trop choupiii !
- KAWAIIIIIII !
Ziza se rua dans les fleurs, faisant voler quelques pétales au passage. Elle tomba alors nez à nez une jeune femme  qui brandissait des tulipes.
- C'est quoi ton nom ? Tu es la jardinière de cet endroit ?

Résumé:
Ziza est dans le jardin, elle trouve les tulipes trop kawaii. Elle rencontre par hasard Agripinne, qu'elle pense être jardinière.
Afficher la signature en entierRéduire la signature

Ziza s'exprime mignonnement en #A77FD8.


Signature kawaii:


Étoile de mer à jamais.
Autres comptes : Derpina, Pythagore & Drew
Rôle : Soutien
Situation : Fouille le laboratoire sous-terrain avec Ervin
Particularités : Gamine de douze ans se comportant comme si elle en avait huit
Messages : 457
Date d'inscription : 24/08/2013
Toasts : 76
Voir le profil de l'utilisateur
Commenter
avatar
Invité
Invité
a tracé,
le Sam 2 Nov - 17:12
Ohlala, une folle. Elle fait trop peur. Elle s'est jetée sur les tulipes comme si c’était du chocolat, et en plus, elle pense que je suis une jardinière ! Ils exploitent les enfants pour me capturer ! Je le savais. Il ne faut pas que je baisse ma garde. Sûrement qu’ils me filment ou que les tulipes vont se transformer en tulipes. Je suis en danger ! Il faut que je parte ! Vite.
Mais il n’y a pas d’issus de secours. Quelle misère. Je jette les tulipes à la figure du monstre !

- Ne m’approche pas ! Ou … Ou je te tue ! Attention, j’ai des armes.

Je regarde mes mains. Quelles armes ? Avec un peu de chance elle est aussi aveuglée par cette horrible lumière et elle me croira vraiment. Je fais quelques pas en arrière, la regardant toujours au cas où elle voudrait me sauter dessus puis, quand je suis assez loin d’elle, je me retourne et cours le plus vite possible !

Tellement vite que. Mes pieds s’emmêlent et je tombe.

Spoiler:
Agrippine a peur de Ziza, elle lui lance les tulipes au visage et s'enfuit en courant avant de s'emmêler les pieds et de tomber.
Commenter
avatar
L'étoile de mer
L'étoile de mer
a tracé,
le Sam 2 Nov - 18:40
Ziza était perplexe. Elle n'avait pas très bien compris ce qui s'était passé. La jardinière inconnue l'avait menacée et lui avait lancé des tulipes dans la tête... Ziza les avait esquivées.. La jardinière s'était retrouvée par terre...

Non, décidément, il manquait des éléments pour avoir une suite logique. La petite fille ne comprenait pas. Elle décida de demander des explications à l'inconnue ?
- Vous allez bien ? Qu'est-ce qui s'est passé ?
Voyant que la jeune femme semblait effrayé par sa présence, Ziza tenta de la rassurer à sa manière : elle se mit à danser. Après avoir enchaîné quelques mouvements sans queue ni tête, elle finit par une légère révérence et attendit une réaction... Mais devant le regard éberlué de la jeune femme, Ziza préféra détourner subtilement le sujet.
- Au fait, vous savez où nous sommes ?
Si c'était vraiment la jardinière, elle devait connaître le nom de son lieu de travail quand même...

Résumé:
Ziza n'a pas compris ce qui s'était passé et a donc tenté de rassurer Agrippine avec une danse ridicule... En constatant son absence réaction, elle détourne son attention en lui demandant des renseignements.
Afficher la signature en entierRéduire la signature

Ziza s'exprime mignonnement en #A77FD8.


Signature kawaii:


Étoile de mer à jamais.
Autres comptes : Derpina, Pythagore & Drew
Rôle : Soutien
Situation : Fouille le laboratoire sous-terrain avec Ervin
Particularités : Gamine de douze ans se comportant comme si elle en avait huit
Messages : 457
Date d'inscription : 24/08/2013
Toasts : 76
Voir le profil de l'utilisateur
Commenter
avatar
Invité
Invité
a tracé,
le Dim 3 Nov - 11:24
Respire, Agrippine, respire. Fuuuh, c’est dur. Cette fille est vraiment folle, à danser, à dire n’importe quoi. Elle voulait sûrement faire amie-amie avec moi pour mieux me capturer ensuite ! Je devrais peut-être lui soutirer des informations, mais comment ? Il y avait cette espèce de cabane au fond du jardin, mais si j’y allais pour me retourner, elle me sauterait dessus pour me manger !
Son air compatissant était trop inapproprié après sa danse, je me demande ce  qu'elle manigance. Peut-être je devrais essayer de lui parler gentiment, moi aussi.

- Je … Tu vas bien ? Tu veux à boire ? Il doit sûrement y avoir à manger qui traîne siduhshuiq. Heu pardon. Je vais aller voir dans la cabane là-bas, mais reste là, c’est bien compris  ?

Ma langue fait des trucs trop bizarre quand je suis stressé, j’espère qu’elle n’a pas entendu mon « siduhshuig ». Je me retourne doucement et essaye de marcher normalement mais c’est un peu difficile parce que mon épaule fait des genres de sauts, à cause du stress, et comme j’ai trop couru tout à l’heure, et qu’on m’a écrasé les pieds, ça va pas super non plus.
Je suis juste devant la cabane, je l’ouvre et y prends une pelle, c’est tout ce qui s’y trouve.

- Viens yjfvhtrdhfyide, heu, pardon, approche gentille fille, y a des trucs intéressants là-dedans.

Spoiler:
Agrippine demande à Ziza si ça va et va dans la cabane où elle prend une pelle. Elle dit ensuite à Ziza de la rejoindre.
Commenter
avatar
L'étoile de mer
L'étoile de mer
a tracé,
le Mar 5 Nov - 21:28
- Viens yjfvhtrdhfyide, heu, pardon, approche gentille fille, y a des trucs intéressants là-dedans.
Comment réagirait une personne normale d'après vous ? Elle prendrait la fuite, ou du moins elle se méfierait...
Et comment Ziza a-t-elle réagit ? C'est simple : c'est le parfait contraire !
- Des trucs intéressants ? C'est quoi ! C'est quoi ! Un trampoline ? Un nuage de barapapa ? Une gelée arc-en-ciel ? Une girafe mutante ? Une théière qui parle ? UNE ÉTOILE DE MER ?
Après avoir énuméré une liste de choses improbable qui sont selon Alizée "intéressantes", la petite fille se précipita pour rejoindre la jeune femme près de la cabane... Mais soudainement, une idée quelconque lui traverse la tête.
- Eh, et si je faisait un bouquet de fleur !
Absorbée par sa nouvelle activité mégatropgéniale (choisir les bonnes tulipes rouges et un art), Ziza avait momentanément oublié l'existence de la jardinière, qui tâcha de lui rappeler sa présence d'une manière plutôt brutale...

Résumé:
Ziza a hâte de voir le contenu de la cabane, mais le délaisse finalement complétement pour faire un bouquet de tulipes à la place... Oubliant complétement Agrippine, cette dernière en profite pour se manifester de façon "musclée". (Je te laisse choisir quoi. :p)
Afficher la signature en entierRéduire la signature

Ziza s'exprime mignonnement en #A77FD8.


Signature kawaii:


Étoile de mer à jamais.
Autres comptes : Derpina, Pythagore & Drew
Rôle : Soutien
Situation : Fouille le laboratoire sous-terrain avec Ervin
Particularités : Gamine de douze ans se comportant comme si elle en avait huit
Messages : 457
Date d'inscription : 24/08/2013
Toasts : 76
Voir le profil de l'utilisateur
Commenter
avatar
Invité
Invité
a tracé,
le Sam 9 Nov - 18:06
Non. Mon plan a échoué ! La petite fille n’approche pas, et décide de faire un bouquet de fleurs … Quel plan bizarre. Je ne comprendrais vraiment pas ce qu’on me veut à la fin, mais je ne dois pas baisser ma garde. Alors, je prends la pelle, et en mets un grand coup sur la tête de la méchante fille ! Elle était bien trop bizarre cette petite ! Elle était bien trop louche, avec son visage mignon, mais ses idées improbables. Comme ça, c’est fait. Elle tombe par terre, sur le ventre. Je ne sais pas si elle est morte ou pas. Mais au cas où je lui en remets un coup, dans le dos cette fois.

Elle doit être bien assommée maintenant. Alors je me jette sur elle, ma pelle à la main, et la retourne. Essaye tant bien que mal de la relever, et quand elle est bien debout, je me mets derrière elle, et la menace avec ma pelle.

- Ok, maintenant, c’est simple. Tu vas faire tout ce que je veux ou je te … Tranche la gorge !

Argot ! J’espère que ma pelle rouillée sur son coup lui fera assez peur, parce que moi, tuez quelqu’un, c’est impossible. On ne sait jamais ce qui peut arriver.

Spoiler:
Agrippine met deux coups de pelles dans la tête de Ziza (pas trop fort non plus) puis la relève et lui met sa pelle sous la gorge, en lui disant de lui obéir ou elle devra lui trancher la gorge !
PS: (pardon pour le retard ;_;)
Commenter
avatar
La Grande
La Grande
a tracé,
le Mar 19 Nov - 19:41


Devant la violence de la situation, et surtout son absurdité, Elle ne peut que rigoler. Ah, si vous pouviez La voir, ne seriez-vous pas face à une rangée de dents nimbées du sang de ceux qu'Elle a dévoré ? Des dents tranchantes et terribles, et qui pourraient bien vous croquer.

Pourtant, aujourd'hui, ce n'est pas Elle qu'il faut regarder, c'est ce que tous vos agissements ont déclenché. Vous pieds n'ont pas -dans leur geste- déterré de trésor, mais un simple carnet vert pomme parsemé de plumes d'oiseaux.

Qui serait assez fou pour s'en soucier ?



Si vous choisissez de lire le carnet, je reviendrai vous dire ce qu'il contient ♥
sinon, vous pouvez tout à fait ignorer mon post et continuer de rp tranquillement, il n'en tient qu'à vous
Situation : Aucune
Particularités : Aucune
Messages : 539
Date d'inscription : 24/06/2012
Toasts : 88
Voir le profil de l'utilisateur
Commenter
avatar
L'étoile de mer
L'étoile de mer
a tracé,
le Ven 22 Nov - 22:47
Aïe. Aïe x2, même. Elle les a sentis passer ces coups de pelle ! Quand Ziza reprit ses esprits, elle avait une horrible migraine, la même que l'on a quand on est malade et qu'on se met debout.
- Ok, maintenant, c’est simple. Tu vas faire tout ce que je veux ou je te … Tranche la gorge !
Mais elle est complétement folle cette jardinière ! Ziza sentait la morsure du métal contre son cou, elle avait du mal à imaginer la pelle pouvoir le transpercer... Non, ce n'était pas ça qui allait la tuer. La mort, elle l'avait vue, c'était des débris, des roches, de la peur, de la folie. C'était cette fameuse nuit. Un frisson parcourut la petite fille, elle ne voulait pas se souvenir, elle s'était jurée de tout oublier. En plus, ce n'était absolument pas le bon moment, il fallait plutôt qu'elle réfléchisse à comment elle allait se sortir de là ! Elle jeta un rapide coup d’œil aux alentours : il y avait de la lumière, une cabane de jardinage, des tulipes, des tulipes, des tulipes, des tulipes, des tulipes et encore des... Oh ! Ziza remarqua alors un petit carnet vert à plumes qui jonchait au sol !

Avec une facilité et une agilité déconcertantes, elle se dégagea rapidement de la prise de la jeune femme et alla chercher le fameux cahier.
- C'est trop mignon ce cahier, et cette couleur, et ces plumes, et... Au fait, c'est quoi ?
Sans aucune hésitation, elle l'ouvrit.

Résumé:
Ziza se dégage et ouvre le mystérieux carnet sans hésiter.
(Désolée pour cet énooorme retard et cette réponse d'une qualité douteuse. ;_;)
Afficher la signature en entierRéduire la signature

Ziza s'exprime mignonnement en #A77FD8.


Signature kawaii:


Étoile de mer à jamais.
Autres comptes : Derpina, Pythagore & Drew
Rôle : Soutien
Situation : Fouille le laboratoire sous-terrain avec Ervin
Particularités : Gamine de douze ans se comportant comme si elle en avait huit
Messages : 457
Date d'inscription : 24/08/2013
Toasts : 76
Voir le profil de l'utilisateur
Commenter
avatar
La Grande
La Grande
a tracé,
le Sam 23 Nov - 18:29
Journal a écrit:

Cher journal,
Je n'en reviens pas -mais alors vraiment pas!- comment peut-on me faire l'affront ultime ! Tu es tellement cher à mes yeux que j'ai dû sacrifier 3 yeux de hamsters géants (or, je préfère les garder voyants, car des destriers aveugles ne sont guère pratiques) afin de t'acquérir, tandis que le stylo -un magnifique modèle à plume- poussait autour de la base militaire. Je l'ai TOUJOURS dit à mon cher associé Mr D...., quand nous avons créé cet endroit : «si  on ne met pas d'arbre à feuilles, on va le regretter!», mais il a TOUJOURS rétorqué qu'en cas d'attaque ennemie, il était plus pratique d'avoir des plants de munitions. Et comme toujours, mon autre cher associé Mr P..... était d'accord avec lui.
Pour la peine, j'ai caché ma réserve de chocolat dans l'armurerie. Ils ne la trouveront jamais, quand bien même ils arriveraient à lire ce journal, car je n'écrirai pas que la trappe secrète ne s'ouvre qu'en applaudissant la mitrailleuse à papillottes explosives. Ce serait trop bête de laisser des traces.


Cordialement,
Mr G...
Situation : Aucune
Particularités : Aucune
Messages : 539
Date d'inscription : 24/06/2012
Toasts : 88
Voir le profil de l'utilisateur
Commenter
avatar
Invité
Invité
a tracé,
le Dim 24 Nov - 11:56
Nan ! Impossible ! Elle a déjà fui. Elle s'est dégagée de mon emprise si facilement, ce n’est pas ce que font les petites filles sous menace, d’habitude. Je ne sais pas quoi faire. Je regarde autour de moi. Je ne peux pas m’enfuir en courant ici. Je jette un œil par-dessus son épaule, un journal. Nan ! J’en avais encore jamais vu dans ce bled paumé … Heu. Comment ça se fait ? Bon. Vite. Solution. Mon cerveau tourne à 200 à l’heure. Je ne sais pas quoi faire. J’ai mal à la tête. Je crois que mon heure est venue, je vais exploser !

Je crache par terre. Je me sens comme une bête là. Je vais tout déchirer et m’en aller … Heu, quelque part. Je me mets à courir comme une furie vers la cabane toujours avec la pelle dans mes mains. Je ne sais pas ce que je vais faire. Tant pis. Je continue de courir en poussant un grand cri de tigre. Ça y ressemble, disons ça. J’arrive à la cabane, elle est remplie d’ours en peluche.

Je ne sais pas quoi penser. Je n’ai pas de plan. Je secoue la tête pour l’aérer un peu. Mes lunettes s’envolent. Je ne vois plus rien, sacrilège ! Tout est flou, c’est comme s’il n’y avait que d’énorme tache de couleur.

Je tombe par terre, sur les fesses, et me mets a pleuré comme un bébé. Le sort s’acharne sur moi, ce n’est pas juste !
Bon, je sèche mes larmes, deux seconds chronos. Ça va mieux maintenant. Je tâte autour de moi. Les ours en peluche sont toujours là. Elles paraissent suspectes, avec leur grand sourire. Ça se trouve, c’est même elles qui rient ! Si je voyais sans mes lunettes, tout serait plus facile. Mais bon, pas le temps. Je prends une énorme peluche et le mets sur ma tête.

« Petite, petite, viens aider une mamie. J’ai besoin d’aide, j’ai perdu mes lunettes. »

J’espère que ma ruse marchera. Je n’ai pas d’autre choix que de tenter l’impossible ! Avec cette fillette qui n’a pas peur, avec son sourire de cachalot et ses idées étrange, et cette cabane, ce jardin même ! Pourquoi des tulipes ? Pourquoi pas des plantes carnivores ? C’est vrai, ici, ça se joue pas sur l’inoffensif ! Dans le lac, les gentils petits poissons sont devenus des sirènes cannibales. Et après une lutte acharnée, j’ai des nageoires au lieu des oreilles ! Je me demande comment je peux entendre, déjà ! Mais j’ai déjà mal à la tête.

STOP. J’essaie de plus penser à rien. C’est pire. Bon. J’ai juste à étendre que la petite fille vienne, on verra bien ce qui se passera ensuite. Aller, calme toi, Agrippine. Calme-toi.


Spoiler:
Agrippine crache par terre et s'enfuit en courant. Elle arrive à la cabane et voit qu'elle est remplis d'ours en peluche. Elle en croit pas ses yeux, secoue sa tête et ses lunettes s'envole, par malheur. Elle ne voit plus rien, met une peluche sur sa tête et se fait passer pour une mamie, dans l'espoir que Ziza l'aide à retrouver ses lunettes.
Commenter
avatar
L'étoile de mer
L'étoile de mer
a tracé,
le Dim 24 Nov - 18:50
Ziza était absorbée dans sa lecture. Coupée du reste du monde, elle n'entendait rien du tout. Elle buvait les mots du carnets et essayait de les graver dans sa mémoire.
Il y avait des histoires compliquées qu'elle n'avait pas très bien comprises : ça parlait de Mr G, Mr D et Mr P... Bref, tout le début du texte lui semblait inutile, la seule chose qui l'intéressait était la fin : "j'ai caché ma réserve de chocolat dans l'armurerie" et "la trappe secrète ne s'ouvre qu'en applaudissant la mitrailleuse à papillottes explosives". ÇA, c'était de l'info. La petite fille referma le cahier et l'emporta avec elle, bien déterminée à partir chercher le chocolat.

- Petite, petite, viens aider une mamie. J’ai besoin d’aide, j’ai perdu mes lunettes.

Ziza était contrariée. Elle voulait partir tout de suite, mais elle ne pouvait pas abandonner cette vieille dame... Elle finit par se diriger vers l'endroit d'où provenait la voix. Alizée arriva à la cabane, et aperçut la jardinière avec un nounours sur la tête. Elle eut pitié pour la jeune femme qui avait apparemment définitivement perdu l'esprit en plus de ses lunettes... Ziza lui sourit, et décida de chercher ses lunettes.

- Hum... Je les ai trouvées, mais elles sont cassées...

C'était vrai. Les lunettes étaient brisées et gisaient sur le parquet de la cabane... Ziza se creusa la tpete pour trouver une solution, puis finit par déclarer :

- C'est pas grave, vous allez venir avec moi chercher le chocolat, ça vous remontera le moral ! C'est redonne TOUJOURS le moral, le chocolat !

Et la petite fille prit Agrippine par la main pour l’emmener en direction de armurerie.

Résumé:
Ziza trouve les lunettes d'Agrippine, mais elle sont cassées. Pour ne pas l'abandonner et lui remonter le moral, elle décide donc de l'emmener avec elle à l'armurerie pour trouver le chocolat dont parle le carnet.
Afficher la signature en entierRéduire la signature

Ziza s'exprime mignonnement en #A77FD8.


Signature kawaii:


Étoile de mer à jamais.
Autres comptes : Derpina, Pythagore & Drew
Rôle : Soutien
Situation : Fouille le laboratoire sous-terrain avec Ervin
Particularités : Gamine de douze ans se comportant comme si elle en avait huit
Messages : 457
Date d'inscription : 24/08/2013
Toasts : 76
Voir le profil de l'utilisateur
Commenter
Contenu sponsorisé
a tracé,
Commenter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Esquisse :: Actes passés Jours précédents :: J1 - Arrivée :: Base militaire

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum