[SALLE DE BAIN] Glissez pas sur la savonnette, ce serait bête ! [LIBRE]

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

avatar
le larbin "viril"
a tracé,
le Dim 24 Nov - 21:06
Pas un seul trou.

Incroyable mais vrai, la Banane évita tous les obstacles. De façon plus ou moins élégante suivant le dit obstacle, certes, mais aucun nouveau trou ne fut à déplorer. Quelques portes ouvertes un peu brutalement, peut-être, mais pas de quoi fouetter un chat. Haha. Deux ou trois crânes frôlèrent également le scalp, mais, eh bien, piloter un engin inconnu ne se faisait jamais sans heurts, après tout. Tout à fait, oui. Ce n’était absolument pas la faute de Liam, qui pilotait à l’aveugle et ne voulait sous aucun prétexte passer les commandes à son copilote. Absolument pas.

Tout comme le fait qu’il arracha de ses gonds la porte d’une nouvelle pièce, et qu’il lança la Banane droit vers l’un de ses murs. Dans lequel elle s’encastra (il avait réussi à arrêter la mitrailleuse de bretzels, on ne sait trop comment, un peu plus tôt). Ou plutôt, faillit s’encastrer. Mais la Banane, pleine de bon sens (ou d’un système anti-choc) se… plia en deux, devenant un instant parfaitement molle et malléable. La coque se tordit donc comme de la pâte à modeler, amortissant au maximum le choc. Laissant tout de même au passage ses passagers un peu secoués.

Liam, après s’était ébroué plusieurs fois, comme pour digérer tout ça, sauta, plutôt souplement vu la situation, hors de la Banane. Il tourna la tête vers Eelis.

▬ Jamais eu le permis.

Et il leva le menton bien haut. Difficile de se débarrasser des vieilles habitudes.
Ce fut donc tout à fait snobement que Liam fit ses premiers pas dans la nouvelle pièce. Pour s’arrêter seulement au bout de deux ou trois.

C’était une salle de bain.
Entièrement carrelée, de bas en haut. Du carrelage étonnamment blanc. Mais pas vraiment carré (il ne fallait visiblement pas trop en demander). Des baignoires et des pommeaux de douches étaient plantés un peu partout, comme si tout ça n’était que le potager d’un être sous LSD. Au sol, sur les murs, au plafond. Parfois à l’endroit, parfois à l’envers, parfois juste un morceau. Il y avait aussi quelques containers douteux. Des rustiques tonneaux aux grands bacs carrés et... bouteilles d’eau géante. Non. Il ne  voulait même pas savoir.
L’eau craignait aussi.

Tout sauf juste transparente, certaines baignoires faisaient gloulou, pétillaient ou laissaient échapper une fumée qui n’augurait rien de bon.
Et Liam ne voulait même pas parler des pommeaux de douches solitaires, qui jalonnaient le plafond.

Il aurait dû, pourtant.
Parce que l’un d’eux lui lâcha une énorme goutte orange dessus, et qu’une fois dissipée, il se retrouva avec des vêtements tout neufs.

Mais plein de froufrous. Et rose.
Une tenue de magical-girl.
Avec la mini-jupe, et le bâton, qui cracha un petit cœur pailleté.

▬ Je... vais tuer quelqu’un.

Et qu’en fait, comme ça, il ait plutôt de belles jambes ne le calmerait probablement pas.

▬ Immédiatement.

Non.
Probablement pas.


Spoiler:
La Banane retourne dans la base, enfonce quelques portes, et finit par défoncer la porte d’une toute nouvelle pièce : la salle de bain. Liam manque de les crasher tous dans le mur de la dite pièce mais la Banane se plie en deux, soudainement molle, et évite le pire. Liam descend, explore un peu, et se fait arroser par un pommeau de douche. Il a maintenant une superbe tenue de magical-girl, et il en est tout content (si si)(haha…).

Description de la salle de bain : Carrelage blanc mais tordu, des baignoires et douches partout, sur les murs, sur le sol, et même au plafond. De l’eau qui, eh bien, n’a rien d’eau, soda, truc douteux qui fume, etc. Et des machins bizarres à la place de baignoire : tonneaux, bacs, bouteilles géantes.


PS : pardon pour le titre je suis stupide DD8
Afficher la signature en entierRéduire la signature

Liam n'a pas assez de personnalité pour utiliser autre chose que [b].
(Quand il se décide à parler).
Sortir.
Autres comptes : Diablo & Play.
Rôle : Guerrier
Situation : Avec Eelis. Ou au Bar. Ou dans les alentours. (Des deux.)
Particularités : Griffes (mains et pieds), pieds bandés (sans chaussures), assez mal rasé.
Messages : 624
Date d'inscription : 06/08/2012
Toasts : 77
Voir le profil de l'utilisateur http://www.esquisse-rp.com/t1324-les-poches-de-liam-ce-sont-d
Commenter
avatar
La chauve-souris
La chauve-souris
a tracé,
le Mer 4 Déc - 15:10
Un cadeau plein de bordel que tu pris le temps d’emporter tout de même, une disparition, un instant de flottement, un truc dur, une douleur vive, du jaune, tu voles dans quelque chose de non identifié. Tout ça, en à peine 10 minutes. Tout va bien.

Tu regardas le paquet et pris tout ce qu’il proposait de plus ou moins utile, tu ne cherchais pas réellement à comprendre, tu n’as même pas essayé de m’engueulé d’avoir pris une telle initiative. Puis tu vérifias si le jeune garçon que t’avais suivis jusque là était là. Non, disparu, comme ça, il était encore là haut il y a quelques secondes mais non, plus aucune trace. Tu angoissas un peu, tu n’aimais pas voir les gens disparaître comme ça, parce que c’est souvent mauvais signe ! Et…

Bang.

Visiblement, un truc te heurta, ou plutôt t’agrippa, tu ne sais pas en fait, et moi non plus. Tu sais juste que tes pieds ont quitté la terre ferme avant d’être installée sur la banquette arrière. C’était une main étrange, louche, jaune qui t’épousseta sommairement avant de disparaître.

Ok, tu as atterris où exactement ? Tu balayas l’horizon calmement, après tout, ça ne servait à rien de t’affoler maintenant. Visiblement, tu étais sur un engin volant jaune qui te faisais vaguement pensé à une banane. Il y avait deux aut….

Pause. C’est quoi ce bordel ? Autant tu trouvais ton précédent « compagnon de route » étrange, autant là… C’était… Ridicule ? Enfin surtout pour l’un d’entre eux. Il était… En… Canard ?! Et ça n’avait pas l’air de trop le déranger ?! Mais… Où est-ce que tu as atterris au juste ? Enfin moi je m’en fiche mais tu n’es pas au bout de tes surprises je pense. L’autre, bien qu’habillé plus… sobrement, avait des oreilles de chats. Comparé à son ami, cela ne lui allait pas si mal et c’était bien moins ridicule. Mais pas un mot d’excuse de cet homme-chat pilote pour t’avoir malencontreusement emportée sur son passage !

De toute façon, tu n’avais pas vraiment le temps de te plaindre intérieurement plus longtemps et tu devais te cramponner quelque part, parce que la chose piquait du nez.

▬ Je hais ce truc. Cordialement.

Et visiblement, ce n’était pas la première fois… Misère. Mais visiblement l’homme maitrisait assez bien la bête pour éviter les obstacles… Enfin même si tu savais pertinemment bien que c’était dû au hasard, tu n’étais pas si idiote. Toujours est-il que vous étiez en un seul morceau… Enfin jusqu’à ce qu’il rentre amoureusement dans le mur d’une étrange pièce.

Une salle de bains, visiblement. Tu t’avanças prudemment, tu te méfiais, t’avais l’impression d’assister à plein de trucs passivement depuis que tu es arrivée dans cette base. Cette pièce étrange, avec des baignoires partout et des pommeaux distribués ça et là, sans qu’il y ait forcément de raisons. D’ailleurs, l’un d’eux déversa un liquide orange étrange sur le pilote sans permis transformant ses vêtements en…. Uniforme de Magical Girl.

Un fou rire, un énorme fou rire ! Visiblement c’était plutôt un rustre et là, il est… Il est en rose !! Tu ne pouvais plus t’arrêter, tu avais complètement oublié dans quelle situation tu étais, tu t’en fichais, tu rigolais, quand bien même il fustigeait et menaçait de tuer quelqu’un sur le champ, quand bien même cela sonnait réel et convainquant mais surtout compréhensible, tu t’en fichais, c’était juste… Hilarant !

résumé:
Cydna comprend rien de ce qu'il se passe, se fait emmenée et est hilare devant le costume de Liam
Afficher la signature en entierRéduire la signature

Cydna vous surveille en salmon. Sa main gauche est une aile de chauve-souris autonome.



Tu n'es qu'une présence remplaçable
Autres comptes : Kahaüz ; Imogen ; Sacha ; Tzòker
Rôle : Guerrier
Situation : Aucune
Particularités : Main gauche chauve-souris
Messages : 632
Date d'inscription : 29/04/2013
Toasts : 88
Voir le profil de l'utilisateur http://www.esquisse-rp.com/t1269-cydna-du-lac-o-une-presence-rem
Commenter
avatar
Le coach ailé
Le coach ailé
a tracé,
le Mer 4 Déc - 23:16
Ok. Peut-être que tu n'es pas le plus à même de diriger votre étrange banane à roulettes. Peut-être que si vous continuiez à cogner n'importe où, vous feriez exploser le bâtiment et faire pas mal de victimes. Peut-être que tu n'as pas conduit depuis longtemps. Mais.

   Liam avec une manette de jeux vidéos (en chocolat) dans les mains, tu ne le sens pas. Voici un petit échantillon de tes plus intelligentes répliques au cours de votre chaotique voyage au coeur de la base :
« Écoute, je crois que tu devrais.. »
« B…. Liam, vraiment, c'est pas une.. »
« PRENDS A GAUCHE ! »
« Je ne suis pas censé avoir le vertige mais là.. glouups. »
« ATTENTION ! »
« Braque à droite ! À DROITE ! »
« Oh, regarde, il y a des bonbons au miel dans la boîte à gants.. »
« BISOUX, fais gaffe à l'arrosoir ! »
« Bordel, c'était quoi ça ? »
« Qu'est-ce que tu as encore fait ? »


Tu regardes avec perplexité le toit en caramel, la main sortie de nulle part et surtout la jeune femme que vous venez de recueillir à l'arrière.

« Dis seulement un seul mot Eelis, et je…
   - Woaw, je savais pas que tu étais aussi entreprenant pour le flirt ! Bien joué. »

Tu ne peux pas résister à l'envie de complimenter sa technique. Quoi que l'invitée dont il est question ne semble pas apprécier le geste. Puisque Liam ne semble pas vouloir engager la conversation avec elle, tu t'y résous.
   
   « Bonjour ! Je suis Eelis, et le type bizarre à côté c'est Liam. Il n'est pas très sociable, mais il fait des progrès. »
   « LIAM EVITE LE RATEAU ! »
   « Tu veux un bonbon au miel ?  »
   « C'est quoi ce… »


À peine as-tu le temps de contester une nouvelle fois la conduite de ton ami félin que tu te rends compte que votre véhicule s'est déjà encastré dans un mur.

« Ah ! Si ça avait été moi, tu peux être sûr qu'on serait tranquillement en train d'admirer les merveilles du ci.. » tu t'interromps, repensant aux évènements de Cette nuit-là. « en fait, on est bien ici. »

C'est fièrement que Liam se tourne vers toi pour t'annoncer qu'il n'a pas eu le permis. Cela fait partie des choses qu'on annonce généralement AVANT de s'embarquer dans une course folle autour du seul bâtiment à peu près potable de l'humanité et de le casser morceau par morceau en fauchant des innocents. Enfin, la situation était quelque peu critique, aussi, et tu es bien content de voir la mitraillette à bretzels hors d'état de nuire.

Tu suis les deux autres dans leur exploration de ce qui semble être une salle de bain. Enfin, pour ce monde, c'est une salle de bain relativement normale et censée. Une simple baignoire avec un simple lavabos auraient été quelque peu inquiétants. Tandis que tu mires ton reflet dans un tonneau d'Oasis (ou quelque chose qui y ressemble fortement), tu te souviens avec émoi du jour où tu as mis les pieds dans l'Oeuf. Et si cet endroit était un…

Derrière toi, de l'agitation. La blonde semble morte de rire, et tu mets quelques secondes avant de remarquer que…
Oh.
Mon.
Dieu.

Liam, ses oreilles félines encore pleinement en évidence, beugle contre ses nouveaux vêtements. À côté, le cosplay de canard est un costard cravate. Du rose, des paillettes, des froufrous et une jupette ; il n'en faut pas plus pour rendre le plus digne des violonistes verts de rage.

Et surtout complètement ridicule. Tu te laisses entraîner dans un rire semblable à celui de ta voisine. Bon sang, qui qu'Elle soit, Elle ne l'a pas loupé ! Hem. En adulte responsable et raisonné, tu t'approches de la victime en essayant de ne pas esquisser le moindre rictus (ce que tu rates en toute perfection).

« Zeeeeeen, Liam, tout va bien ! Déjà, je trouve que ça te va, et pas qu'un peu, et -presque- personne ne le remarquera ! » dis-tu sans trop espérer que cela pourra l'apaiser. Ouais, tout le monde sait bien que s'il franchit la porte et croise quelqu'un, il risque de commettre un meurtre par crise de fou rire. Tu demanderais bien à l'inconnue de céder quelques vêtements, parce qu'ils ont le même âge, tout ça, mais nulle doute qu'elle refusera.
Pas le choix.


« Écoute, il te sera sûrement trop grand, mais je veux bien te prêter mon magnifique costume. Par amitié. » concèdes-tu finalement en posant une main sur la tête de Liam comme s'il venait de dire à un enfant de 4 ans "c'est bon, tu auras ton gâteau à la fraise".

Tu cherches des mains la tirette qui est censée fermer le costume, mais tu ne vois qu'un étrange bouton que tu presses. Un bouton à la place d'une tirette, normal. Se mouvant comme de sa propre volonté, le vêtement semble alors se déchirer, puis se refaire, tel une âme se séparant d'un corps, pour finalement former un tas à côté de toi. Tu t'empresses de le ramasser et de le fourer dans les bras de Liam, sans te soucier de savoir si il allait s'en servir ou pas.

« Et en plus, le top du top, il ne mord pas ! »

Toi-même étant désormais vêtu d'une tenue de plongeur. Palmes comprises. Il ne manque que le tuba ou la bombe à oxygène.

« Fais-en bonne usage ! » cries-tu (en reprenant l'École des sorciers) tandis que tu t'éloignes en scrutant un peu tes formidables abdos. Avant de vaguer à de plus nobles desseins, tu t'arrêtes devant la victime de Mr. Bisoux.

« Il est un peu susceptible depuis qu'on lui a brisé le coeur.. Un conseil : ne pas lui parler de ses histoires sentimentales. »

Sauf que ce n'était pas très discret et que l'intéressé a probablement entendu. Bof, pas grave.
Tu t'éclipses rapidement pour piquer une tête à l'intérieur d'une baignade. L'eau, enfin l'ice tea est bon, dans tous les sens du terme.

Tu te laisses aller sans plus te soucier de tes deux camarades.  Tu es bien, ici, car tu n'as pas vu la bombe à retardement exploser silencieusement à l'intérieur de tes entrailles, tandis que ta tête est à moitié immergée dans l'eau. Oh, oui, il fait bon.
Afficher la signature en entierRéduire la signature

Cuiiiii !
Autres comptes : Ambros, Al, Iris Listz, Thalès et Trenca
Rôle : Vagabond
Situation : Sociabilise avec tout ce qui croise sa route dans la Base
Particularités : Est accompagné d'un perroquet nommé Eelis II.
Messages : 2422
Date d'inscription : 10/06/2012
Toasts : 119
Voir le profil de l'utilisateur http://www.esquisse-rp.com/t1007-eelis-oo-une-ombre-au-fond-de-l
Commenter
avatar
le larbin "viril"
a tracé,
le Jeu 5 Déc - 23:29
Plus rien ne l’atteignait.

Il n’entendait plus rien.
Ce n’était pourtant pas faute d’une mauvaise audition. Il avait deux paires d’oreilles, en parfait état de marche.
C’était juste la colère.

La colère, partout, partout. Voir rouge était un euphémisme, Liam était à deux doigts d’exploser. Exploser violemment. Craquer, se fissurer sur toute la longueur, de bas en haut, hurler, et répandre ensuite ce qui restait, tous ces morceaux cassés, partout à la ronde.

Non. Ce n’était pas bon. Il devait se calmer. Respirer. Une fois, deux fois. Ce n’était rien. C’était ridicule, c’était la goutte d’eau qui débordait du vase, mais il pouvait gérer. Il suffisait d’agrandir un peu le vase. Il pouvait passer outre. Oui, il le pouvait. Il ne lui ferait pas ce plaisir. Oh non. Il ne lâcherait pas le morceau. Chérie, il allait en falloir plus, bien plus.

Liam respira donc très fort, très longtemps, tentant de faire le vide autour de lui, que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur. Puis il se dirigea vers Eelis qui faisait trempette, et lui asséna un coup de sceptre-cœur sur le crâne. Pas spécialement fort, mais pas spécialement doucement non plus. Il soupira. Voilà, ça allait mieux. Il portait toujours une infâme tenue, avec une jupette ridicule et l’infâme accessoire crachant des cœurs était comme aimanté à sa main, mais ça va, il pouvait passer outre.

C’était particulièrement difficile et irritant, mais il pouvait le faire.
Bordel, Elle se foutait vraiment de sa gueule, quand même.
Respire, une fois, deux fois. Là, voilà, it’s okay.

▬ Je suis genre, absolument pas d’humeur. Donc si la demoiselle du fond pouvait arrêter de glousser, j’apprécierais.

Il lorgna Eelis du coin de l’œil, avec l’expression de celui qui voudrait rajouter quelque chose, mais qui savait pertinemment que ce serait peine perdue. Et qui donc, tout logiquement, y renonça. Il balança l’ignoble costume de canard dans un coin, avec un petit regard noir à son ancien propriétaire au passage, puis fixa intensément un pommeau de douche.

Pour une fois, son compagnon de route faisait quelque chose de pas si stupide que ça. En fait, c’était même la deuxième fois, ou plus, qu’il avait une bonne idée. Encore un peu, et ça en deviendrait presque inquiétant.

Liam ferma les yeux un instant, comme si la décision qu’il allait prendre lui en coûtait particulièrement… et il se tourna vers la jeune fille qu’il avait plus ou moins ramassée en chemin.

Puis il y eut un long silence.
Un très, très long silence.
On devait entendre probablement que les barbotements d’Eelis. Ce qui dut taper sur les nerfs de notre brave rustre puisqu’il décrocha enfin ses nobles mâchoires.

▬ Imiter le simple d’esprit ici présent ne me semble pas être une mauvaise idée. Juste histoire d’éviter une infection généralisée puis une probable amputation. Ce que je m’épargnerai, personnellement, au vu de la technologie locale, conclut-il avec un reniflement hautain, sans bouger un seul instant, le moindre orteil pour aider la gente demoiselle en question à descendre de la Banane.

Qui a dit que la galanterie était un art qui se perdait de nos jours ?


Spoiler:
Après avoir crisé un moment sur sa nouvelle tenue, Liam se calme plus ou moins et cogne le crâne d’Eelis avec son bâton au passage. Il se dirige ensuite vers Cydna, s’arrête, laisse planer un long silence puis lui propose plus ou moins de venir se débarbouiller en leur compagnie.

( pardon ce post ne sert pas à grand chose mais j'avais tellement envie de répondre ;; ).
Afficher la signature en entierRéduire la signature

Liam n'a pas assez de personnalité pour utiliser autre chose que [b].
(Quand il se décide à parler).
Sortir.
Autres comptes : Diablo & Play.
Rôle : Guerrier
Situation : Avec Eelis. Ou au Bar. Ou dans les alentours. (Des deux.)
Particularités : Griffes (mains et pieds), pieds bandés (sans chaussures), assez mal rasé.
Messages : 624
Date d'inscription : 06/08/2012
Toasts : 77
Voir le profil de l'utilisateur http://www.esquisse-rp.com/t1324-les-poches-de-liam-ce-sont-d
Commenter
avatar
La Grande
La Grande
a tracé,
le Sam 7 Déc - 21:19
Soirée RP n°1.

Une alarme stridente -mix douteux entre David Ghetta et Pavarotti- résonne dans tout le bâtiment, et parvient jusqu'à vous. Quelque chose se trame sur le toit, à en croire les chocs qui commencent déjà à perturber la mélodie.. il ne tient qu'à vous d'entrer dans la danse !


http://www.esquisse-rp.com/t957-toit-opportunite-n1-ne-m-ouvrez-pas#10770 (en bas de la page)
Situation : Aucune
Particularités : Aucune
Messages : 539
Date d'inscription : 24/06/2012
Toasts : 88
Voir le profil de l'utilisateur
Commenter
avatar
le larbin "viril"
a tracé,
le Sam 7 Déc - 21:28
Une alarme. Ô joie. Et comme d'habitude, c'était à lui de tout faire. Parce qu'Eelis barbotait encore dans sa cuve. Liam trottina tant bien que mal vers son comparse, l'extirpa de son bain et le traina derrière lui, avec juste un vague signe en direction de Cydna. Sans oublier de s'emparer d'un parapluie qui venait de jaillir d'une bouteille géante. Ne. Pas. Chercher. La. Logique.

Direction le Toit.
Afficher la signature en entierRéduire la signature

Liam n'a pas assez de personnalité pour utiliser autre chose que [b].
(Quand il se décide à parler).
Sortir.
Autres comptes : Diablo & Play.
Rôle : Guerrier
Situation : Avec Eelis. Ou au Bar. Ou dans les alentours. (Des deux.)
Particularités : Griffes (mains et pieds), pieds bandés (sans chaussures), assez mal rasé.
Messages : 624
Date d'inscription : 06/08/2012
Toasts : 77
Voir le profil de l'utilisateur http://www.esquisse-rp.com/t1324-les-poches-de-liam-ce-sont-d
Commenter
avatar
La chauve-souris
La chauve-souris
a tracé,
le Sam 7 Déc - 21:33
Tu allais plus ou moins réagir quand une alarme particulièrement agaçante fit son apparition. Liam s'en alla trainant Eelis, avec pour seul signe plus ou moins réconfortant, quelque chose de... vague. En fait, tu sais même pas si c'est vraiment un signe mais peu t'importe. Tu les suivis, comme tu en avais tant l'habitude.
Afficher la signature en entierRéduire la signature

Cydna vous surveille en salmon. Sa main gauche est une aile de chauve-souris autonome.



Tu n'es qu'une présence remplaçable
Autres comptes : Kahaüz ; Imogen ; Sacha ; Tzòker
Rôle : Guerrier
Situation : Aucune
Particularités : Main gauche chauve-souris
Messages : 632
Date d'inscription : 29/04/2013
Toasts : 88
Voir le profil de l'utilisateur http://www.esquisse-rp.com/t1269-cydna-du-lac-o-une-presence-rem
Commenter
avatar
La Grande
La Grande
a tracé,
le Sam 7 Déc - 22:42

Un chat multicolore et maléfique s'avance dans la pièce et commence à mettre la pagaille. Il faudrait l'arrêter avant qu'il réalise ses méfaits..
Situation : Aucune
Particularités : Aucune
Messages : 539
Date d'inscription : 24/06/2012
Toasts : 88
Voir le profil de l'utilisateur
Commenter
avatar
La chauve-souris
La chauve-souris
a tracé,
le Sam 7 Déc - 22:49
Retour à la case départ, ou presque. Disons, avant que cette alarme retentisse. Dans la salle de bain... Mais un chat, c'est pas sensé ne pas aimer l'eau ? Qu'est-ce qu'il fait là ?! Bon... Un de ces robinets a bien changé le grincheux en magical girl, donc il va bien transformer ce chat en quelque chose de moins.... Grand ?
Tu visas un robinet au dessus du chat ce qui l'ouvris déversant son contenu sur le chat.
Afficher la signature en entierRéduire la signature

Cydna vous surveille en salmon. Sa main gauche est une aile de chauve-souris autonome.



Tu n'es qu'une présence remplaçable
Autres comptes : Kahaüz ; Imogen ; Sacha ; Tzòker
Rôle : Guerrier
Situation : Aucune
Particularités : Main gauche chauve-souris
Messages : 632
Date d'inscription : 29/04/2013
Toasts : 88
Voir le profil de l'utilisateur http://www.esquisse-rp.com/t1269-cydna-du-lac-o-une-presence-rem
Commenter
avatar
La Grande
La Grande
a tracé,
le Sam 7 Déc - 22:51
Le chat se transforme en araignée sans daigner changer de taille (ou d'à peine quelques centimètres), et se précipite sur Cydna.
Situation : Aucune
Particularités : Aucune
Messages : 539
Date d'inscription : 24/06/2012
Toasts : 88
Voir le profil de l'utilisateur
Commenter
avatar
La chauve-souris
La chauve-souris
a tracé,
le Sam 7 Déc - 22:54
Ok, très mauvaise pioche. Tu fais quoi là ?! Tu te concentre, visant les pates du truc que tu ne voulais même pas identifier. Après une ou deux pates de défoncées, tu décidas de courir et te planquer dans une des eaux les plus troubles des bains, pour te planquer. Tu pouvais toujours espérer que ça fonctionne.
Afficher la signature en entierRéduire la signature

Cydna vous surveille en salmon. Sa main gauche est une aile de chauve-souris autonome.



Tu n'es qu'une présence remplaçable
Autres comptes : Kahaüz ; Imogen ; Sacha ; Tzòker
Rôle : Guerrier
Situation : Aucune
Particularités : Main gauche chauve-souris
Messages : 632
Date d'inscription : 29/04/2013
Toasts : 88
Voir le profil de l'utilisateur http://www.esquisse-rp.com/t1269-cydna-du-lac-o-une-presence-rem
Commenter
avatar
La Grande
La Grande
a tracé,
le Sam 7 Déc - 22:57
L'araignée agonise et chante Petit papa noël afin de guérir ses blessures. Face aux vertus de la mélodie, elle rampe jusqu'à un nouveau pommeau de douche, continuant à foutre le bordel sans se soucier aucunement de Cydna.
Situation : Aucune
Particularités : Aucune
Messages : 539
Date d'inscription : 24/06/2012
Toasts : 88
Voir le profil de l'utilisateur
Commenter
avatar
La chauve-souris
La chauve-souris
a tracé,
le Sam 7 Déc - 23:00
Ok... ça fonctionne. Bon euh... Maintenant ? Il continue de foutre son bordel. Enfin elle... Enfin ça. Tu décidas de continuer de tirer dessus, mais sur son corps cette fois, sur ses mandibules... pour éviter que ça ne rechante cette chanson qui te rappelais de mauvais souvenirs.... Tu continuais à tirer à couvert.
Afficher la signature en entierRéduire la signature

Cydna vous surveille en salmon. Sa main gauche est une aile de chauve-souris autonome.



Tu n'es qu'une présence remplaçable
Autres comptes : Kahaüz ; Imogen ; Sacha ; Tzòker
Rôle : Guerrier
Situation : Aucune
Particularités : Main gauche chauve-souris
Messages : 632
Date d'inscription : 29/04/2013
Toasts : 88
Voir le profil de l'utilisateur http://www.esquisse-rp.com/t1269-cydna-du-lac-o-une-presence-rem
Commenter
avatar
La Grande
La Grande
a tracé,
le Sam 7 Déc - 23:03
Heurté de toutes parts, l'araignée s'écroule sur le sol. Elle ne semble plus bouger, mais on n'est jamais sûr de rien...
Situation : Aucune
Particularités : Aucune
Messages : 539
Date d'inscription : 24/06/2012
Toasts : 88
Voir le profil de l'utilisateur
Commenter
avatar
le larbin "viril"
a tracé,
le Sam 7 Déc - 23:05
Liam fit une entrée relativement lente dans la salle de bain, à la poursuite du chat... qui ne l'était plus. Ou qui s'était barré. Allez savoir. Une saloperie à dégommer restait une saloperie à dégommer.

Le demi-chat retira avec moult difficulté son dernier escarpin, et l'enfonça dans l'un des yeux inertes (?) de l'araignée.

Ha.
Ça faisait du bien.

Il avait horreur de ces trucs.
Afficher la signature en entierRéduire la signature

Liam n'a pas assez de personnalité pour utiliser autre chose que [b].
(Quand il se décide à parler).
Sortir.
Autres comptes : Diablo & Play.
Rôle : Guerrier
Situation : Avec Eelis. Ou au Bar. Ou dans les alentours. (Des deux.)
Particularités : Griffes (mains et pieds), pieds bandés (sans chaussures), assez mal rasé.
Messages : 624
Date d'inscription : 06/08/2012
Toasts : 77
Voir le profil de l'utilisateur http://www.esquisse-rp.com/t1324-les-poches-de-liam-ce-sont-d
Commenter
avatar
La Grande
La Grande
a tracé,
le Sam 7 Déc - 23:08
Sous la pression, l'araignée expulse un jet de moutarde poilante sur les jambes de Liam.. qui retrouve une certaine pilosité.. Avant d'expirer.
Situation : Aucune
Particularités : Aucune
Messages : 539
Date d'inscription : 24/06/2012
Toasts : 88
Voir le profil de l'utilisateur
Commenter
avatar
La chauve-souris
La chauve-souris
a tracé,
le Sam 7 Déc - 23:10
L'araignée semblait morte quand Liam arriva pour l'achever. Tu sortis de ton bain toute blanche, comme n'ayant plus de couleurs et s'avança prudemment vers l'araignée, continuant de canarder l'araignée deux ou trois fois pour être certaine de c'est certaine qu'elle soit morte.

Heureusement que ce n'était plus un chat, parce que tu t'en serais voulu d'abattre comme ça un truc aussi mignon. Là, c'est une araignée, tu n'avais aucun scrupule. Puis tu regarda Liam, comme contente de le retrouver et... Des poils... Là, on aurait dit un pervers travestit...
Afficher la signature en entierRéduire la signature

Cydna vous surveille en salmon. Sa main gauche est une aile de chauve-souris autonome.



Tu n'es qu'une présence remplaçable
Autres comptes : Kahaüz ; Imogen ; Sacha ; Tzòker
Rôle : Guerrier
Situation : Aucune
Particularités : Main gauche chauve-souris
Messages : 632
Date d'inscription : 29/04/2013
Toasts : 88
Voir le profil de l'utilisateur http://www.esquisse-rp.com/t1269-cydna-du-lac-o-une-presence-rem
Commenter
avatar
le larbin "viril"
a tracé,
le Sam 7 Déc - 23:19
Jour. Née.
De.
MER. DE.

Liam retint très fort un hurlement et s'éloigna en grommelant sourdement, en quête d'un truc pour raser sa nouvelle pilosité fort élégante.

Une jupette c'était déjà innommable, mais des... des jambes exposées au grand air et aussi poilues... NON. JUSTE NON.

L'apprentie magical-girl sortit donc prestement de la salle de bain, à la recherche d'un truc coupant. Très, coupant.
Afficher la signature en entierRéduire la signature

Liam n'a pas assez de personnalité pour utiliser autre chose que [b].
(Quand il se décide à parler).
Sortir.
Autres comptes : Diablo & Play.
Rôle : Guerrier
Situation : Avec Eelis. Ou au Bar. Ou dans les alentours. (Des deux.)
Particularités : Griffes (mains et pieds), pieds bandés (sans chaussures), assez mal rasé.
Messages : 624
Date d'inscription : 06/08/2012
Toasts : 77
Voir le profil de l'utilisateur http://www.esquisse-rp.com/t1324-les-poches-de-liam-ce-sont-d
Commenter
avatar
La chauve-souris
La chauve-souris
a tracé,
le Sam 7 Déc - 23:22
Aucun commentaire du magical guy mais ça, tu t'y attendais presque en fait. Tu décidas de revenir sur le toit, pour vérifier que maintenant tout va bien. Parce que tu n'en peux plus de ces trucs là.
Afficher la signature en entierRéduire la signature

Cydna vous surveille en salmon. Sa main gauche est une aile de chauve-souris autonome.



Tu n'es qu'une présence remplaçable
Autres comptes : Kahaüz ; Imogen ; Sacha ; Tzòker
Rôle : Guerrier
Situation : Aucune
Particularités : Main gauche chauve-souris
Messages : 632
Date d'inscription : 29/04/2013
Toasts : 88
Voir le profil de l'utilisateur http://www.esquisse-rp.com/t1269-cydna-du-lac-o-une-presence-rem
Commenter
avatar
le larbin "viril"
a tracé,
le Mar 31 Déc - 16:00
Liam était profondément fatigué.

Il ne le montrait pas spécialement, toujours aussi désagréable et prompt à cogner, à s’irriter pour un rien, que d’habitude, mais il l’était. Profondément. Jusqu’au plus profond de son corps et de son âme. Il en avait un peu marre. Oh, ce sentiment n’était pas nouveau, bien au contraire. Mais depuis qu’il avait noté que non, le monde entier n’était pas une illusion, ça avait empiré. Surtout quand il était seul. Qu’il était trop fatigué pour suivre et se préoccuper d’Eelis, qu’il se trouvait dans ses moments bien trop rare, où pas une bestiole ni un objet n’était là pour le faire sortir de ses gonds. Quand rien ne bougeait, sauf ses pensées. Il revenait un peu à ses premiers amours. Rebelle incompris qui rêvait de la réalité. Haha. S’teu bonne blague.

Liam entra d’un pas lent dans la salle de bain et tourna mollement l’une des vannes. C’était probablement une mauvaise idée, mais il s’en foutait. Il avait besoin de se débarbouiller. Maintenant.

Quitte à se faire arroser de café noir bien corsé.

...Bon. L’odeur était relativement agréable et ça ne collait pas. Hérésie pure mais c’était bien l’un des seuls avantages de l’endroit. Parfois, ce n’était pas si mal. Sauf que c’était brûlant et qu’à vrai dire il dégustait mais. Il ne disait toujours rien. Il attendait en silence que toute la crasse s’échappe par une grille du sol. Frotter aurait aidé, mais il n’était pas masochiste à ce point-là. Quand il fut à peu près propre, Liam coupa l’eau-café et recula. Enfin, c’était l’esprit.

Parce qu’il glissa tout simplement (t’étais pieds nus, mon chou) et se retrouva sur les fesses.
Il est confortable le carrelage, hein ?

En plus de s’apercevoir que non seulement il était en mini-jupe, dans une tenue ridicule, mais que sa queue était ornée d’un magnifique nœud rose bonbon (un peu trempé et imbibé d’une eau odeur café, présentement). Comme si avoir des oreilles et une queue de ne suffisait pas...

IL AVAIT UN RUBAN AUTOUR.

▬ Vie de merde.

Spoiler:
Liam entre dans la salle de bain, morose, cherche à se laver mais se fait juste arroser de café par un pommeau de douche (donc ça sent à mort le café, il est trempé, mais étrangement ça colle pas). Une fois relativement propre il coupe l’eau et cherche probablement à partir. Sauf qu’il glisse et se retrouve sur les fesses, par terre, à maudire l’univers et tout le reste.
Afficher la signature en entierRéduire la signature

Liam n'a pas assez de personnalité pour utiliser autre chose que [b].
(Quand il se décide à parler).
Sortir.
Autres comptes : Diablo & Play.
Rôle : Guerrier
Situation : Avec Eelis. Ou au Bar. Ou dans les alentours. (Des deux.)
Particularités : Griffes (mains et pieds), pieds bandés (sans chaussures), assez mal rasé.
Messages : 624
Date d'inscription : 06/08/2012
Toasts : 77
Voir le profil de l'utilisateur http://www.esquisse-rp.com/t1324-les-poches-de-liam-ce-sont-d
Commenter
avatar
Le homard
Le homard
a tracé,
le Mar 31 Déc - 19:15
Il l'avait fait.
Non, pas retrouver Max (il aurait bien aimé), pas faire exploser le bâtiment (il n'aurait pas aimé, ça, par contre), pas acheter des tulipes pour l'algue, pas sauver la planète d'une invasion de bananes fuchsias, pas découvrir la réponse de l'univers, pas..
Il s'essuya la figure en tentant de contenir l'eau qui se déversait sur le sol.
Il l'avait fait, il avait bêtement fait tomber les bouteilles, et il s'en était mis plein la figure (remarque, ça lui faisait du bien, mais il passerait vraiment pour un plouc auprès de la belle et la bête du couloir !). La trottinette toujours couinante sur le sol, il hésita quelques instants avant de foncer sur la première porte qui croisait son champ de vision. Trouver un truc à se mettre pour arrêter de trembler comme une feuille. Et de l'eau, beaucoup d'eau (glacée de préférence), ou de quoi remplir ses pauvres bouteilles.

Et, pour une fois, il fallait avouer que le hasard n'avait pas été le pire des choix. Enfin, pas en apparence, pas lorsqu'il tomba nez à nez avec une gigantesque salle de bain, pas lorsqu'il aperçut - sans s'en approcher -  une baignoire gigantesque et remplie de liquide. Pas lorsqu'il pivota la tête, pas lorsqu'il contempla...

« Vie de merde »
Attendez.

Au milieu des pommeaux de douche, assis sur les dalles carrelées, il était là.
Là, là.
Lui.
Non, ce n'était peut-être pas lui. Posant son véhicule sur le côté, juste à l'entrée, il claudiqua jusqu'à la silhouette vêtue de rose, notifiant au passage son adorable queue de chat à ruban. À peine eut-il le temps d'ouvrir la bouche -lui qui était souvent le premier à le faire- que l'inconnu se retourna, confirmant certains soupçons.

« WILLIAMS!!!!!!!! » s'exclama-t-il avec une pose typique ; la jambe gauche légèrement soulevée, les deux bras parallèlement repliés sur le côté droite, la bouche ouverte en triangle. Il ne savait pas s'il était plus surpris de le voir habillé en fille ou de le retrouver ici, au milieu de cette salle de bain. Sans doute un fastidieux mélange des deux, car cet être ne ressemblait pas vraiment à l'idée qu'il s'était si longtemps fait du grand méchant Williams, chef attitré des poissons rouges.

Reprenant ses esprits, il s'éclaircit la gorge et déclara :
« Ça.. f-ff-fait.... longtemps. »
Ce type était une piste sérieuse pour retrouver Max, mais il ne pouvait pas s'empêcher de s'arrêter sur la tenue indécente. Il. Ne. Fallait. Pas. Rire. Et ne pas faire de commentaire. (même si c'était tentant)

Spoiler:
Ambros, après avoir été couvert de flotte par la bouteille qu'il a ramené de la cuisine et qu'il a fait tomber bêtement, débarque en trottinette, laisse cette dernière à l'entrée de la salle de bain et voit Liam. Il crie, s'approche, le voit se retourner (la joueuse est d'accord of course) et lui dit quelque chose bêtement car il a foutrement envie de rire.
Afficher la signature en entierRéduire la signature

Ambros parle laborieusement et déprime en darkturquoise



C'est fini.
Autres comptes : Eelis, Al, Iris Listz, Trenca et Thalès
Rôle : Guerrier
Situation : En patrouille avec Striky, près du clocher.
Particularités : La partie gauche du visage brûlée, l'oreille gauche en moins. Et TB, un troisième bras esquisséen dans son dos.
Messages : 630
Date d'inscription : 29/09/2012
Toasts : 25
Voir le profil de l'utilisateur http://www.esquisse-rp.com/t1020-tableau-recapitulatif-oo-ambros
Commenter
avatar
le larbin "viril"
a tracé,
le Mer 1 Jan - 22:27
Lui.
Sa voix.
Cette voix.
Il la connaissait.

Il n’avait aucune idée du où, du comment et du pourquoi, mais il connaissait cette voix. Il en était certain. Impossible de mettre un nom ou un visage dessus, mais ce n’était pas bien étonnant. Avant, il ne se préoccupait de personne. Avant, rien n’avait d’importance. Mais là, un type qui le connaissait, était en face de lui, et le regardait. Son nom. Il avait utilisé son nom. Depuis combien de temps quelqu’un n’avait-il pas... depuis combien de temps lui-même n’y avait pas pensé ? Liam n’avait pas pu s’en empêcher, il s’était retourné, machinalement, suivant la voix. Et maintenant, il le regardait aussi.

Un type. Avec des vêtements en lambeaux. Et la moitié du visage vert.
Visage qu’il n’arrivait toujours à associer à un quelconque nom. Et pas seulement parce qu’il était dans cet état.
Visage d’un type qui connaissait son nom. Qui le connaissait.
Et qui le regardait.
Dans cette tenue.

Liam se figea, ses oreilles félines frétillant, remuant le trouble qui s’insinuait lentement en lui. C’est. C’était.
Putain.

Et, aussi incroyable que cela puisse paraître, une petite, mais bien présente rougeur, gagna les joues de Liam, qui coucha les oreilles. Trempé, tremblant, et rougissant, gisant dans sa petite flaque de café, voilà qu’il réagissait comme une pucelle effarouchée. Mais. Avant, cela n’aurait pas eu d’importance. Pendant l’attaque cela n’en avait pas eu.

Mais il n’avait plus de barrières, il était trop fatigué, et ce nom, ce type, avait retourné bien trop de petites pierres.
Liam était mort de honte.

▬ Je connais ta voix.

C’est tout ce qu’il avait pu dire, sans même se redresser. Si jamais son corps osait trébucher, il ne le supporterait pas. Liam fronça les sourcils, tentant de redevenir lui-même. Merde, il avait vu pire, enfin !

▬ Elle est un peu... irritante.

Oui, voilà.
Noyons le poisson.
Et tout irait bien.


Spoiler:
Liam se retourne, donc, regarde Ambros, semble se rappeler de sa voix et le fait savoir (juste histoire de détourner l’attention de son état). Il reste par terre et échange deux phrases avec Ambros. Et c’est tout. Trop mort de honte pour bouger.
Afficher la signature en entierRéduire la signature

Liam n'a pas assez de personnalité pour utiliser autre chose que [b].
(Quand il se décide à parler).
Sortir.
Autres comptes : Diablo & Play.
Rôle : Guerrier
Situation : Avec Eelis. Ou au Bar. Ou dans les alentours. (Des deux.)
Particularités : Griffes (mains et pieds), pieds bandés (sans chaussures), assez mal rasé.
Messages : 624
Date d'inscription : 06/08/2012
Toasts : 77
Voir le profil de l'utilisateur http://www.esquisse-rp.com/t1324-les-poches-de-liam-ce-sont-d
Commenter
avatar
Le homard
Le homard
a tracé,
le Jeu 2 Jan - 18:34

Lorsque le poisson rouge en chef (qui ne l'était plus vraiment) ouvrit la bouche, Ambros fut presque rassuré ; ce type n'avait pas changé. Il était toujours aussi méchant, même avec des oreilles de chat, une tenue ridicule et les joues rougies. Même sans ses lunettes et son peuple d'irréductibles gelées. Quand tout avait explosé, ça faisait du bien !

En espérant que la mémoire lui soit restée intacte. Ignorant la remarque acerbe de son interlocuteur, Ambros fit quelques pas en sa direction et lui lança un regard froid (tout du moins essaya, sur le coup il avait plutôt l'air d'être un chien battu en quête de nourriture). Il aurait voulu lui sortir une tirade super cool, comme dans les films, pour lui faire la peur de sa vie et le convaincre d'avouer tout ce qu'il savait sur-le-champ. Ou alors, jouer le type super raisonnable qui pardonne toujours à son ennemi, lui tend la main et lui offre un chocolat chaud autour d'un bon feu.

Mais lui non plus n'avait pas changé.
« Je m'en fiche, il est OÙ Max ? »

Et au cas où le message ne passerait pas bien.
« Maximilian, tu arrêtais pas de le déranger pendant ses supers discours ! Au début, je croyais que tu l'avais kidnappé avec ta bande de poissons rouges méchants, mais en fait il est quand même trop courageux pour avoir peur de TOI ! Je parie qu'avec une nageoire il t'écraserait, d'abord. »
« Si seulement je savais où il était, sûrement qu'il t'écraserait là tout de suite ! Et il aurait même pas besoin d'une nageoire. Alors, t'as intérêt à me dire où il est, et peut-être que je lui demanderai de te laisser en vie.... et de te donner des vêtements. »


Spoiler:

Ambros s'approche un peu de Liam et lui sort une longue tirade pour lui dire qu'il a intérêt à cracher où est Max s'il veut survivre ! (on y croit venant du type qui tient même pas sur ses deux jambes)
Fait exprès de pas trop agir pour que tu fasses une réponse courte èé
Afficher la signature en entierRéduire la signature

Ambros parle laborieusement et déprime en darkturquoise



C'est fini.
Autres comptes : Eelis, Al, Iris Listz, Trenca et Thalès
Rôle : Guerrier
Situation : En patrouille avec Striky, près du clocher.
Particularités : La partie gauche du visage brûlée, l'oreille gauche en moins. Et TB, un troisième bras esquisséen dans son dos.
Messages : 630
Date d'inscription : 29/09/2012
Toasts : 25
Voir le profil de l'utilisateur http://www.esquisse-rp.com/t1020-tableau-recapitulatif-oo-ambros
Commenter
avatar
le larbin "viril"
a tracé,
le Ven 3 Jan - 5:52
Un sursaut.
Liam fut obligé de retenir de toutes ses forces un pu-tain de sursaut. Bordel, quoi. C’était. Il n’avait aucune idée de qui c’était, mais il ne sur-sau-tait pas. Et il n’avait pas non plus envie de reculer face à quelqu’un. Non. Vraiment pas son genre.

Foutue tenue.
Dès qu’il le pourrait, il irait la brûler. Très très fort.
En attendant, il devrait faire avec. Foutue vie. Foutu monde.

▬ Je m'en fiche, il est OÙ Max ?
▬ Qui ? répondit Liam du tac-au-tac, d’une voix trainante, et absolument pas intéressée.

S’en suivit un très très long monologue. Qui n’obtint qu’une seule et unique réponse de la part de notre ex-rebelle.

▬ Ha.

Et il aurait pu rajouter « Lui » derrière, s’il n’avait eu ne serait-ce qu’une once d’intérêt pour la conversation.
Ce n’était pas le cas.

Avant, et maintenant qu’il s’en souvenait, ce « Max’ » l’irritait au plus haut point. Mais maintenant, maintenant, c’était juste futile. Ce larbin – qui qu’il soit réellement – était futile. Et Liam tenta de lui faire plus ou moins comprendre par une œillade profondément ennuyée.
Mais non, visiblement, ça ne passait pas.

Alors Liam se releva avec un soupir, lentement, pour ne pas glisser (manquerait plus que ça), avant de fixer ses iris améthyste droit sur l’enquiquineur.
Qui venait de faire la pire chose possible au vu de la situation.
LUI DONNER DES VÊTEMENTS ?

Ce fut au tour de Liam de s’approcher, et de dominer de toute sa hauteur son interlocuteur (et, mine de rien, Liam était plutôt grand). Il saisit rudement le col de son vis-à-vis et le souleva légèrement du sol, le rapprochant un peu trop près de son visage pour ne pas avoir envie de simplement le mordre et d’en finir là. Mais Liam n’était pas une bête. Pas encore.

▬ Alors, Verdi’ (fallait bien lui trouver un nom, et comme il ne se rappelait pas, il faisait une référence douteuse à la moitié de son visage), tu vas ouvrir grand ce qui te sert d’oreilles, ou ce qu’il te reste d’oreilles, je m’en contrefiche, mais tu vas m’écouter.

Il rapprocha un peu plus le visage d’Ambros du sien et plissa les yeux.

▬ Ton idole, tout ça. C’est du passé. Dehors, c’est le chaos. Et dedans, dans cette espèce de base à deux sous, c’est pas mieux.

Il le relâcha brusquement et le poussa en arrière, dédaigneux.

▬ Alors si tu veux survivre, et peut-être retrouver ce... type – ce que je ne comprends pas spécialement mais à ta guise –. Enfin, s’il n’est pas mort, s’entend. Va falloir arrêter de japper comme un chiot, et agir un peu.

Liam souleva snobement un sourcil, l’air de dire « J’aurais pu dire réfléchir, mais je suis réaliste », avant de se diriger droit vers le colis qui gisait dans leur ex-véhicule, et qui avait visiblement été ramassé en même temps que la fille blonde. Des médocs. Répugnant, tordus, mais des médocs.
Commencer par ça ne serait pas une mauvaise idée.
Liam se mit à rassembler le tout pour le transporter plus facilement. Puis il se rappela de LA phrase.

▬ Et si tu fais encore une fois allusion à ces vêtements, je t’étripe sur place. Vu ?


Spoiler:
Liam discute un peu avec Ambros, se relève, puis s’énerve quand ce dernier parle de sa tenue, il l’attrape par le col et le menace plus ou moins avant de le relâcher et d’aller chercher le colis dans la Banane Mobile. Il range un peu son contenu puis lance une ultime pique à Ambros, sans se retourner.
Afficher la signature en entierRéduire la signature

Liam n'a pas assez de personnalité pour utiliser autre chose que [b].
(Quand il se décide à parler).
Sortir.
Autres comptes : Diablo & Play.
Rôle : Guerrier
Situation : Avec Eelis. Ou au Bar. Ou dans les alentours. (Des deux.)
Particularités : Griffes (mains et pieds), pieds bandés (sans chaussures), assez mal rasé.
Messages : 624
Date d'inscription : 06/08/2012
Toasts : 77
Voir le profil de l'utilisateur http://www.esquisse-rp.com/t1324-les-poches-de-liam-ce-sont-d
Commenter
avatar
Le homard
Le homard
a tracé,
le Ven 3 Jan - 7:24
Bon, il ne s'attendait pas à ce que son interlocuteur se lance à son tour dans un grand récit narratif, évoquant tous les moments poignants passés en la compagnie de Maximilian, les bons souvenirs et la lettre envoyé le soir de leur séparation - lettre qui indiquait bien sûr les coordonnées de sa destination, où il allait très bien. Où tout allait bien et tout était simple.

Mais il ne s'attendait pas non plus à ce que Williams devienne l'algue. Même dédain, même geste, juste en plus mesquin. Il pensait que sa situation récemment envenimée l'avait rendu moins méchant, il s'était foiré en beauté. Le lointain souvenir à moitié oublié s'était transformé en haine.
Et cette fois, il n'avait pas juste envie de se jeter sur lui pour le frapper parce que c'était l'ennemi de Max.

C'était devenu le sien.
« Cette.. tenue est A-DO-RA-BLE, balança-t-il comme ça, tout en s'asseyant par terre, adossé au mur. Il ne savait pas trop pourquoi il provoquait la bête, peut-être avait-il juste envie de l'embêter un bon coup. De le mettre dans tous ses états. Mais un peu courte quand même. »

Il replia ses genoux contre son torse, croisa les bras au-dessus. Il était trop crevé pour pleurer. Il devait juste.. remplir.. sa foutue bouteille... Il n'avait pas besoin, et pas envie, de parler avec ce type qui le prenait de haut.
« Tu m'apprends rien, Princesse (ça, c'était pour le surnom stupide) L'OEuvre l'a fait avant toi. »

Il passait sa main là où trônait jadis une oreille gauche en parfaite santé, malheureux de n'y sentir qu'une couche de sang séché. Il n'avait pas besoin qu'on lui dise qu'il avait fait erreur, bordel, surtout pas venant de ces gens qu'Elle n'avait pas amoché. Lui, il avait juste changé de look, et gagné des fausses oreilles de chat, et il se sentait obligé de râler pour ça. Alors qu'il lui suffisait d'en changer.
« Les oreilles, ça repousse pas, ça s'élève pas, ça se cueille pas, ça s'échange pas et ça s'achète pas. Si j'avais une robe, je serais content, moi ! »

« Mais Max, c'est mon ami. Meilleur de meilleur ami. Suis pas stupide au point de croire qu'on me le servira sur un lit de saumon! »

Il coucha la tête entre ses deux genoux sans vraiment prêter attention à une éventuelle réaction de l'autre idiot. Ce serait encore une solution simple, s'il suffisait de mourir pour le retrouver, et il aurait bien aimé qu'elle existe.

S'il ne savait pas déjà que ce serait encore pire.

Spoiler:

Ambros, après que Liam l'ait martyrisé, s’asseoie contre un mur, recroquevillé, et braille au rustre qu'il n'avait pas besoin de son long discours, et que perdre une oreille lui avait suffit pour comprendre le message, mais qu'il est toujours déterminé à trouver max.

PS: pardon c'est nul D8
PS2 : Je sais que les oreilles de chat sont pas des fausses mais Ambros non >3 
Afficher la signature en entierRéduire la signature

Ambros parle laborieusement et déprime en darkturquoise



C'est fini.
Autres comptes : Eelis, Al, Iris Listz, Trenca et Thalès
Rôle : Guerrier
Situation : En patrouille avec Striky, près du clocher.
Particularités : La partie gauche du visage brûlée, l'oreille gauche en moins. Et TB, un troisième bras esquisséen dans son dos.
Messages : 630
Date d'inscription : 29/09/2012
Toasts : 25
Voir le profil de l'utilisateur http://www.esquisse-rp.com/t1020-tableau-recapitulatif-oo-ambros
Commenter
Contenu sponsorisé
a tracé,
Commenter

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Esquisse :: Actes passés Jours précédents :: J1 - Arrivée :: Base militaire

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum