Tunnel = Sombre (pv: Nael)

avatar
Invité
Invité
le Dim 2 Déc - 15:26
Il va faire tout noir. Ta gueule !
Blitz tombait dans le trou… Il tombait encore, et encore… On se serait cru dans une certaine œuvre de Lewis Carroll qui lui semblait familière…
Sauf que c’était tout sauf un terrier de lapin ! Un terrier de poulpe peut-être… Mais pourquoi Zwei l’avait-il emmené au bord de ce gouffre ? Tenait-il si peu à leur vie ? Parce que là il cour… Tombait droit vers la mort !
Cette chute lui semblait sans fin… Combien de temps avait-il passé à tomber ? Une éternité ? Deux ? Trois ? Si un jour il pouvait avoir son alter-ego en face de lui il lui ferait payer ! Il en avait ras-la-casquette de devoir supporter ses stupides extravagances !
Tiens… La fin approchait… Bon, il n’aurait jamais l’occasion de l’engueuler finalement…
Il atterrit en douceur, amorti par de l’air… Comme des coussins.
En regardant autour de lui il vit… Il ne vit rien en fait de prime abord, tout était noir comme du charbon.
Mad Hatter avança… Encore et encore. Jusqu’à-ce qu’il trouve un coin quelque-peu éclairé.

***
Un jardin botanique… Il les avait emmenés dans un … de jardin botanique ! Non mais il avait quoi dans le crâne ce Blitz ? Des graines pour moineaux ? De la gelée ? Peut-être était-ce un légume refoulé qui sait ?
Tout d’un coup quelque-chose remua sous son chapeau…
Hut ! Il l’avait presque oublié celui-là !
« Alors jeune larbin, bien dormi ? Tu ne saurais pas… Par hasard… COMMENT CETTE ENDOUILLE A FAIT POUR NOUS EMMENER LA ???!!! »
Toute cette verdure lui donnait envie de vomir ! Et en plus, l’imbécile les avait éloignés du centre de l’action. Zwei devait découvrir ce qui se tramait ! Il le fallait, pour conquérir l’Esquisse !
Le chapeau-schtroumpf lui répondit par la négative. En même-temps il était endormi bien au chaud dans le chapeau alors…
« Bon, vu qu’il semble que je doive tout faire par moi-même, allons explos… Explorer les lieux ! Avec un peu de chance on n’est pas trop loin de la place… Enfin j’espère… Sinon je m’écris sur le visage « Zwei est le meilleur », ça lui ferait bien les pieds à ce pauvre chapelier totalement débile.
Le lieu était… Etrange. Un calme y régnait qui ne semblait pas être normal… Des plantes carnivores qui se terraient ? Trop simple ! Des fruits toxiques ? Pitoyable ! Non, il y avait autre chose… Peut-être…
« Qu’y-a-t-il Hut ? »
Le chapeau montrait la direction… D’un groupe de singes-tigres !
« Eh-bien, défendons notre honneur ! Et bientôt nous festoierons dans les crânes de ces pauvres larves insignifiantes ! Taïaut !!!!! »
Malheureusement l’esprit supérieur de Zwei n’avait pas remarqué qu’une personne lui coupait devant. Et il la percuta de plein fouet.
avatar
Invité
Invité
le Dim 9 Déc - 17:33
Le vide.
Naël tombait dans le vide. Il n'était qu'à moitié conscient. Il avait atrocement mal à la moitié du visage. Il n’arrêtait pas de tomber. Ses idées était complétement chamboulait. Il n'arrivait pas à réfléchir. IL ne comprenait pas pourquoi il était entrain de tomber. Il n'avait que quelque souvenir de se qui s'était passé avant qu'il tombe. Des sortes de flashs. Une place pleine de gens. Une voix étrange. Une sorte de tempête. Esquisse. Il ne savait pas vraiment ce que signifiait se dernier mot, mais il savait que ça avait quelque chose en rapport avec le discours que cette étrange voix avait fait. Il se souvenait peu à peu de se qu'il c'était passé avant sa chute. Il continuait toujours à tomber. Il ne savait pas depuis combien de temps il était entrain de tomber, il se demandait même si il allait toucher le sol.
Au bout d'un temps indéterminé, il commença à ralentir. Il se demandé ce qu'il se passait. Il finit par atterrir doucement sur le sol. Tout était sombre. il ne voyait presque rien. En levant la tête, il vit l'endroit pas où il était tombé. C'était un petit point à peine visible. Il regarda au tour de lui. Il ne vit pas grand chose à par quelques plantes aussi bizarre que celles présentent au-dessus. Il entendit au loin quelqu'un crier. Il se dirigea dans sa direction. A cause de l'obscurité, il ne voyait presque pas devant lui. Il finit par percuter quelqu'un et se retrouva par terre. Il se releva et s’excusa. La il reconnut le garçon qu'il avait déjà croisé plusieurs fois.

- Tiens, salut Blitz. Tu ne serais pas par hasard où on est et comment en sortir?
avatar
Invité
Invité
le Dim 9 Déc - 17:45
Faire preuve de prudence avec le jeune larbin Rebelz ... Il ne fallait pas se faire démasquer. Il se fit donc passer pour Blitz.
"Nous sommes dans un jardin botannique je crois. Et pour sortir... Avançons!"
Il continua donc son chemin en compagnie de l'être inférieur après avoir réduit en bouillie les singes avec son aide.
"Bon, je crois qu'il serait judicieux de suivre la lumière là-bas".
Une lumière rouge se dessinait au loin.
avatar
Invité
Invité
le Dim 9 Déc - 17:56
-Bon, je crois qu'il serait judicieux de suivre la lumière là-bas.

Naël n'avait pas spécialement confiance en la lumière rouge mais comme il n'y avait aucun autre chemin, ils prirent celui-là.
Plus ils avançaient, plus il faisait chaud. Au bout d'un moment la chaleur devenait presque insoutenable. Ils arrivèrent enfin à la source de la lumière rouge. C'était une rivière de lave sur laquelle flottait quelques pierres alignait qui devait servir de passage pour arriver à l'autre rive.
Naël se décida pour passer en premier. Il sauta sur la première pierre qui bougea quand il atterrit dessus. Cela ne rassura en rien le jeune homme. Il réussi à traverser sans trop de problème. Il attendit sur l'autre rive Blitz. Il senti quelque chose lui chatouiller la cheville. Il regarda et vit une énorme araignée grimper sur sa jambe. il se mit à crier.



avatar
Invité
Invité
le Dim 9 Déc - 18:12
Le vassal avait donc peur des araignées? Zwei l'en débarassa d'une pichenette.
***
Tiens, Naël était là! Et il semblait... Traumatisé!
"Aller, avançons! La sortie ne doit pas être bien loin!"
Ils traversèrent la rivière de lave... Qui était en fait glaciale. Encore un truc tordu d'Esquisse mais heureusement sinon ils n'auraient pas pu avancer.
"Eh Naël, et si on cassait tout? Cet endroit est aussi pénible que le reste, rebelons nous!"
Et il donna un coup de pied dans un pilier pour montrer l'exemple... Ce qui créa un éboulement.
Ils fuirent donc très vite de l'autre côté, fiers de leur oeuvre.
avatar
Messages : 573
Date d'inscription : 24/06/2012
Voir le profil de l'utilisateur
le Dim 9 Déc - 21:13


Vous pensiez en avoir vu assez ?
Il n'y en a jamais assez.

Tout ce qu'il y a autour de vous bouge et se transforme ; les parois tremblent et se contorsionnent. Vous vous cognez de partout, que ce soit contre la roche duveteuse ou les divers objets qui viennent d'apparaître. Le vent souffle ; pouvez-vous entendre son cri perçant ? Heureusement, vous êtes deux, vous êtes moins seuls. Si près l'un de l'autre, si près..

Quand la courte tempête s'estompe, tout a changé. Il y a des fleurs partout. Absolument partout. Au plafond, au sol, et sur vos têtes. Oui, sur vos têtes ; fini les beaux chapeaux de Blitz. De magnifiques pétales vertes vous entourent la tête et gesticulent dans tous les sens, sans que vous puissiez les enlever.

Sauf que le pire, c'est pas ça. Non, un chapeau c'est rien, ça finit bien par se lasser. Le comble, c'est qu'en voulant vous relevez, vous vous sentez si lourds, si rapprochés...
Si rapprochez que vos deux dos sont collés l'un à l'autre.



(donc vous êtes siamois pour une durée de 1RP et là vous pouvez sortir.... mais faites gaffe aux fleurs !)
Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum