Les vitrines ont elles toujours mangé les passants ? [& Nod/Elsie]

avatar
Invité
Invité
a tracé,
le Sam 23 Juil - 4:08

Kuro avait suivi le cyantifique et quelques dessinateurs jusqu'au centre commercial. Du moins un lieu qui y ressemblait. Traverser les ruines avait été plutôt éprouvant, mais lui en avait mis plein les yeux. La fillette continuait de dévorer tout ce qui se présentait à sa vue, même les choses les plus insensée, comme ce nuage orageux qui se promenait au dessus d'un jeune homme blond, loin devant elle. La demoiselle serrait son ciseau contre son cœur à présent, prête à s'engouffrer dans l'escalator en colimaçon qui la mènerait dans les entrailles sombres et dénués de sens, comme toutes choses ici. Un donuts géant menaçait de tous les réduire en bouillie. Quelle couleur serait elle dans ce cas. Kuro secoua la tête pour se concentrer sur les étages et vitrines, murs, colorés et couverts de mots qui se dévoilaient à mesure qu'elle descendait. Les autres visiteurs s’étaient rapidement dispersé seul ou en groupe et la lapine s’était retrouvé au pied de l'escalator, cherchant quelle direction prendre. Certaines vitrines irradiaient de lampes bariolées, d'autres, obscure, avaient tout à révéler, où donc chercher en premier ? N'osant s'avancer ne serait ce que d'un pas, la jeune fille fronça les sourcils en repérant une étrange pancarte indiquant une maroquinerie. Elle aurait bien eu besoin d'un sac dans lequel ranger Shiro et Rû, les deux lapins restant, actuellement saucissonnés sous son lit de peur que quelqu'un les découvre. Finalement, Kuro se décida à suivre le panneau sur lequel une chaussure mauve à lacets jaunes côtoyait un sac à fanfreluches rose bonbon. Elle croisa une robe de cocktail se dandinant au milieu d'une allée d'étagères couverte d'éponges en forme de chat remuant la queue.

Allée après allée, tout devenait plus flou, irréel, et lorsqu'elle changeait de boutique c’était comme passer d'un monde à l'autre. Lorsque la lapine pénétra dans une boutique obscure, juste avant la maroquinerie, elle du se boucher les oreilles de toutes ses forces devant le rassemblement d'instruments bariolés qui avait décidé de lui souhaiter la bienvenue à sa façon. Kuro dû ressortir du magasin en courant puis claquer la porte pour qu'à nouveau le silence se fasse. Esquisse était décidément bien particulier. Enfin, la demoiselle entra dans le lieu qui avait dirigé ses pas et là, une fois encore ses yeux s'écarquillèrent et un sourire enfantin dévora son visage. Des centaines de paires multicolores entreposées sur des canettes de sodas géantes dont les bulles s'échappaient avant de flotter dans l'air s'étalaient là. Lorsqu'elles éclataient, des sons de klaxons plus ou moins aiguës emplissaient la pièce. Sur le mur opposé, des sacs de toutes formes et taillés dans des matières diverses et variées était suspendus à des parapluie accrochés à l'envers au plafond. La fillette se jeta sur les sacs, ne s'arrêtant que lorsqu'une pochette tenta de lui gober la main. La remettant à sa place elle se saisit alors d'un grelot géant à bretelles fait d'un tissus à la douceur moelleuse et y plongea la main. Elle aurait du s’inquiéter après sa précédente frayeur, mais sa naïveté infantile avait prit le dessus et un rien l'amusait. D'ailleurs en remarquant que le sac n'avait pas de fond elle y plongea sa tête, hurlant à qui voulait bien l'entendre :

" Youhouuuu ? Il y a quelqu'un ?!"

Ressortant sa tête du gouffre, amusée, elle balança le sac sur son épaule, par dessus le ciseau géant et sortit de la boutique en sautillant d'un pied sur l'autre. Poursuivant son chemin elle découvrit un restaurant dont les marmites sur le feu laissait parvenir à ses narines des effluves délicates et alléchantes. Toutefois, après avoir soulevé un couvercle et découvert un mixture violette où nageaient des morceaux bleus, elle perdit l'appétit et se retourna vers le contenu d'un frigo ainsi que les sachets de bonbons posés sur un comptoir. Attrapant deux bouteilles d'eau qui semblaient normales, mais dont elle se méfiait d'autant plus, et une autre bouteille contenant un liquide rosé sans bulle qui sentait la fraise. Les autres avaient des odeurs pestilentielles et elle les délaissa pour retourner dans le couloir en dansant. Ce n'est qu'en apercevant Phi qui venait vers elle qu'elle cessa ses pas de chats avant de courir vers sa guide, rayonnante. La brune aux yeux vairons lui lança, mi-figue, mi-raisin :

" On dirait une gamine le jours de Noël !"

Piqué pars la réflexion, Kuro répliqua, du tac au tac :

" Cet endroit est dix mille fois mieux ! Et je n'ai jamais visité de magasin aussi immense et délirant."

La brune sortit un étrange pistolet de sa poche, enfonça une casquette sur sa tête et grogna :

" Tu penseras bientôt qu'il est dix mille fois pire, quand tu cesseras de ne voir que le coté farfelu de cet endroit pour constater sa cruauté."

La lapinette remua les oreilles avant de la pointer du doigt en dardant sur elle son regard moqueur :

" Tu dis ça parce que tu ne sais pas t'amuser."

Des exclamations leurs parvinrent et Kuro fit un demi-tour, plaçant la main sur son front pour lorgner l'horizon avant de placer ses mains autour de ses yeux en guise de jumelles. Repérant une personne qui gesticulait, la fillette fit une pirouette, tel un singe, avant de hurler :

" En avant, touuuuute !"
Commenter
avatar
Petit nouveau
Petit nouveau
a tracé,
le Mer 27 Juil - 15:43
Le voici donc, ce fameux supermarché. C'est pas le Centraltirgus, en terme de qualité, mais c'est plus grand. On va peut-être y trouver des trucs utiles. Le mieux, ce serait de trouver une nouvelle boussole, puisque ces crétins d'explorateurs ont paumé la mienne hier. C'est quand même un monde ! Ils ont une voix qui vient du ciel comme GPS, et ils viennent me racketter mes outils de géolocalisation ! Et ils les perdent, nom d'une pypkė ! S'ils avaient retrouvé la Base, je leur en aurais retourné une sévère. Maintenant, on n'a plus de boussole, et on manque d'explorateurs. Alors qui c'est qu'on envoie faire les courses ? Je vous le donne en mille, le brelan de gamines et le je-sais-tout, l'équipe gagnante ! Hors de question de laisser cette joyeuse compagnie massacrer notre matériel, alors papy vient jouer les nounous et leur apprendre à choisir les bons champignons... Même si ça risque de ressembler à "papy cueille les cèpes pendant que les mioches se donnent le défi de lui ramener le plus vénéneux dans l'unique but de les lui péter". Hein ? Les champignons ? Oui, aussi.

Bon. Comme on n'avancera à rien en râlant, commençons l'exploration. Du moins, ceux qui ne se sont pas déjà jetés sur l'occasion de faire du shopping. Pensez, c'est les soldes, "Réduction de -100% pour peu que vous parveniez à l'attraper !" Enfin. Si Lapinette nous ramène mieux que des robes et des czapkas, ce sera toujours ça de pris.

Résumons : D'abord, une boussole, un compas, ou n'importe quoi qui s'y apparente. Ensuite, un objet inutile. Pour ça, je fais confiance à mes partenaires. Après, des outils pour assembler sur place. Moi, je les ai en Courlande, comme dit la chanson. Quand on aura tout ça, il suffira de monter l'objet inutile sur le contre-poids de l'aiguille de la boussole, pour que la pointe, à l'opposé de l'objet inutile, se tourne systématiquement vers un objet utile, c'est tout ce qu'il y a de plus logique. On aura un détecteur de bon matos', et on gagnera du temps.
D'ailleurs, à propos de gagner du temps, si on pouvait trouver une montre à aiguille pour la faire tourner dans l'autre sens, ce serait sympa aussi.

Ah, mais c'est pas possible ! La gosse est déjà de retour ! Avec un sac et des bouteilles ! Mais que voulez-vous faire de ça !? Et pourquoi pas du shampoing !? D'ailleurs, c'est peut-être même du shampoing ! Hm... Au moins, ça en ferait un bon objet inutile. Parce que le sac et les bouteilles, si tant est qu'elles soient remplies d'une boisson potable, sont des objets utiles. Ils n'ont même pas le mérite de pouvoir faire marcher mon détecteur !

Et que ça répond aux brimades, et que ça fait des pirouettes dangereuses pour faire peur au responsable... au moins, pour ça, c'est pas moi.

"En avant, touuuuute !"

Bon. Lapinette aime courir dans tous les sens ? On va l'envoyer bosser.

Hep, hep, hep ! Un peu d'organisation, avant d'aller piquer n'importe quoi dans les vitrines ! J'ai besoin que quelqu'un aille me chercher une...

Mais c'est pas dieu possible, elle est déjà repartie !
Allez, ça va marcher !
Autres comptes : Kaoren, Anthos
Rôle : Technicien
Situation : Aucune
Particularités : Aucune
Messages : 15
Date d'inscription : 10/02/2016
Toasts : 18
Voir le profil de l'utilisateur
Commenter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum