[Salon-Piscine] Et ça veut faire trempette ?

avatar
L'Elu
L'Elu
a tracé,
le Dim 6 Nov - 19:12
Il traversa les couloirs de la Base, désormais sous les eaux. Les sons de l'alarme, comme des cris, ou des pleurs, n'avait cessé jusqu'alors. Si Canvas n'avait encore rien fait de vraiment concret concernant sa mission première, il avait maintenant accompli un objectif qu'il s'était fixé dans ce but. Maintenant, il n'avait plus les mains vides, mais il était loin d'avoir les mains prises par un fardeau. Finalement, ce borgne lui avait rendu un service. L'épée rangée dans son fourreau balançait légèrement au rythme de ses pas, lui rappelant combien elle était toute proche de lui, à portée de main. C'était comme si elle lui faisait du charme, comme si elle l'appelait à enfin commencer ce qu'il avait à faire, à enfin passer à l'action, comme il l'avait voulu depuis plusieurs jours déjà.

Patience. Cela arrivera très bientôt.

Le son de l'alarme allait lui être un avantage, comme une couverture sonore, pour calmer les sons qu'il produirait lorsqu'il se mettrait enfin à la tâche. Il devait accomplir la divine mission, il en était ainsi. Il n'avait pas oublié la présence de sa mère, qui devait poser son regard bienveillant sur sa personne en tout temps et en toute heure. Il avait maintenant prévu de marcher à travers le quartier général de ces maudits dessinateurs, en quête de l'une de ces âmes perdues, pour mettre fin à cette stupide mascarade. Il n'avait plus que cet objectif en tête, et il espérait pouvoir trouver rapidement une personne. Sa mère attendait depuis bien trop longtemps, il était en train d'abuser de sa patience. Il ne serait pas étonné si elle finissait par le punir pour ce regrettable retard.

Il aperçut finalement une silhouette se déplaçant à l'ongle d'un couloir. Elle avait l'air d'être seule... Et bien... Il était temps de réparer ses fautes. Il emprunta le couloir, un sourire en coin, suivant sa toute nouvelle victime, posant une main sur le pommeau de sa lame. Il avança d'un pas silencieux, même si marcher ainsi dans l'eau était bien loin d'être discret. Ce fut dans une indiscrète discrétion qu'il le suivit jusque cette pièce. Elle était maintenant plus remplie d'eau qu'initialement, et on voyait plus l'aspect piscine que l'aspect salon. Maintenant, il était à découvert, face à sa nouvelle victime, qu'il eut tôt fait de reconnaître. Un rire échappa de ses lèvres malgré lui, léger et bas, tandis que son sourire s'était étiré.

-Pries donc pour ton semblant de divinité, quel qu'il soit.

Résumé:

Canvas tourne dans les couloirs de la Base, tout content d'avoir de quoi tuer. Il aperçoit ensuite Bubulle au loin, le suit jusque le salon piscine, puis rit en le reconnaissant. Puis il lui dit de prier parce qu'il va se faire trucider.
Afficher la signature en entierRéduire la signature

Canvas veut vous tuer en #838d22

Concierge Officiel de Folie
Autres comptes : Alev et Latrodectus
Rôle : Vagabond
Situation : Salon Piscine - Agresse Bubulle
Particularités : Cheveux et yeux délavés, Amnésique
Messages : 52
Date d'inscription : 03/08/2015
Toasts : 39
Voir le profil de l'utilisateur
Commenter
avatar
Petit nouveau
Petit nouveau
a tracé,
le Mar 8 Nov - 4:40
Bubulle touchait au but, il était devant cette porte. La porte. La fameuse. Celle du bâtiment là-bas, la première à gauche, celle-la même qui lui avait été indiquée par la sirène à la jambe bandée. Il saisit la poignée, la tourna puis poussa. Il découvrit alors une nouvelle salle inondée, il était déjà trempé et s'était désormais possiblement trompé. Comment allait-il rentré chez lui depuis cet endroit ? Aucun escalier menant aux étages supérieurs en vue. Même pas un semblant d'échelle et encore moins d'ascenseur. Rien hormis de l'eau. Juste ce bassin. Néanmoins il avait dépassé ce stade de réflexion, il était devenu un homme-poisson, avait récupéré une arme tombée d'un ciel rosé, exploré l'antre d'une tribu cannibale, frappé un gars bizarre. Et tout ça le même jour. Il ne doutait donc pas de sa conclusion : il y avait un portail dimensionnel installé par la Carpe Céleste elle-même au fond de la piscine. Le jeune homme s'apprêtait à vérifier son hypothèse mais se fit interrompre par un rire qu'il semblait reconnaitre. Il se retourna et aperçut le jeune homme aux cheveux blancs ou le vieil homme à la chirurgie miracle, il n'était pas sûr, qu'il avait croisé dans le jardin. Bubulle était sur ses gardes, ce type était surement un de ces cannibales et le regardait avec un sourire malsain.

- Pries donc pour *alarme* sem *alarme* té, quel *alarme*

- Oh putain, je l'ai frappé trop fort la dernière fois

Peut-être que son message était plus profond qu'il n'en avait l'air. Les chiens n'aiment pas les chats et les chats peuvent manger du poisson. Prier pour cent teckels permettrait alors de sauvegarder la faune aquatique, la patrie de Bubulle. Peut-être qu'Excarpelibur avait montré le chemin de la sagesse à ce garçon. Mais peut-être que ce n'était  que du grand n'importe quoi, Bubulle était de cet avis.  Cependant il accepta tout de même de répondre à la demande du fou, il fallait surtout lui faire plaisir, c'était de la faute de l'homme-poisson si il était dans cet état.

Je suis responsable de ta santé, je te dois bien ça, vieux.
Triste sort, recevoir dans la face le poisson des cieux,
Impossible de s'en sortir sans séquelles...
Que soient sanctifiés ces cent teckels
Par la Carpe Céleste et ses saints desseins,
Que ces clebs laissent leurs anciens destins
Pour de bons et sains et que ceux-ci soient scellés
Sur-ce, ton souhait exaucé, j'vais pioncer d'vant la télé.


Bubulle sauta ainsi dans le bassin, il espérait retourner au sixième de son immeuble afin de rejoindre son canapé, sa mère et son écran.

Résumé:
L'alarme fait que Bubulle comprend mal le message de Canvas. Il se dit alors qu'il l'a frappé trop fort dans le jardin mais décide de prier pour "cent teckels" pour se rattraper. Enfin, il plonge dans la piscine.
Pour la cause aquatique !
Autres comptes : Jude Paum
Rôle : Vagabond
Situation : Aucune
Particularités : Bras droit écailleux. Main droite et pieds palmés. Cache-oeil pour le droit. Branchies au niveau des côtes.
Messages : 43
Date d'inscription : 03/05/2016
Toasts : 69
Voir le profil de l'utilisateur
Commenter
avatar
L'Elu
L'Elu
a tracé,
le Jeu 24 Nov - 19:58
Le rouquin s'exécuta, psalmodiant une prière qu'il ne comprenait pas exactement. Mais il se devait de respecter les dernières prières de ses victimes, même si elles n'étaient nullement destinées à sa divinité. La sienne, la seule qui était réelle en ce monde, l'unique qui donnait vie aux objets et lui donnait une raison de vivre. Canvas ne savait pas en quoi croyait exactement sa cible, et sincèrement, il s'en fichait. Mais la question théologique qui s'imposa dans son esprit à ce moment là, fut de se demander si cette prière allait être acceptée. Est-ce qu'elle serait amusée, si elle l'entendait ? Bien sûr que oui, elle l'entendait. Dans ce cas, en était-elle amusée ? Ou alors, cela éveillait-il son courroux ? Jamais il n'aurait la réponse à cette question, mais cette interrogation avait bien vite réorientée ses pensées vers son objectif premier.

Il sortit lentement sa lame de son fourreau, gardant un fin sourire sur le visage. L'autre avait terminé ses dernières prières, mais aussitôt, il se retourna pour se jeter dans l'eau. Quoi ? Comment osait-il tenter d'échapper à son sort ? Tant pis, il n'y avait pas d'issue, ici... Cela ne servait à rien de fuir. Canvas avança en prenant son temps, suivant sa cible, en direction du bassin. Il s'arrêta au bord de ce dernier, observant l'autre dans l'eau. Il était déjà assez mouillé comme ça, et il savait que le poursuivre dans ce bassin ne serait pas à son avantage.
Fichu imbécile qui se prenait pour un poisson.

Soudain, tout devint calme, ou du moins, pouvait-il maintenant entendre clairement l'eau de la piscine qui remuait légèrement à cause des mouvements de l'autre. Les larmes avaient enfin cessé de couler, le bâtiment ne pleurait plus. Avait-il enfin épanché tout son chagrin ? Ou avait-on fini par arrêter de le torturer ? Son sourire s'étira.

-Tu t'es enfin apaisée, dit-il à l'attention de la Base, même s'il savait qu'elle ne répondrait pas.

Il commençait à s'impatienter. Quand est-ce que cet homme daignera-t-il comprendre ce qui se passait ? Ou alors y accorder un peu d'importance ? Ce nuisible était vraiment ennuyeux et coriace, à sa façon. Il pointa finalement sa lame dans sa direction, depuis le bord de la piscine.

-Cesse donc de fuir, pauvre lâche ! Tu ne m'échapperas pas, cette fois. Il est temps de faire face à ton destin.

Mais qu'est-ce qu'il y avait donc de mal à faire office de sacrifice, au fond ? N'était-ce pas un honneur d'être une offrande à cette Merveilleuse Déesse ?

Résumé:

Canvas écoute Bubulle même s'il n'en a rien à faire, puis avance jusqu'au bord du bassin. Il est ensuite super content que l'alarme est arrêtée, puis menace Bubulle.

HRP:

Je tiens à te préciser que tu peux prendre tout ton temps pour répondre, Bubulle :3
Afficher la signature en entierRéduire la signature

Canvas veut vous tuer en #838d22

Concierge Officiel de Folie
Autres comptes : Alev et Latrodectus
Rôle : Vagabond
Situation : Salon Piscine - Agresse Bubulle
Particularités : Cheveux et yeux délavés, Amnésique
Messages : 52
Date d'inscription : 03/08/2015
Toasts : 39
Voir le profil de l'utilisateur
Commenter
avatar
Petit nouveau
Petit nouveau
a tracé,
le Mer 30 Nov - 0:41
Après son plongeon, Bubulle fut téléporté chez lui, il retrouva sa mère, sa télé et surtout son canapé laissant derrière lui Derpina, l'homme aux cheveux blancs et toute la tribu de cannibales. Sa mère le récompensa d'un MacDo pour avoir jeté les poubelles puis il mangea devant le premier programme intéressant.

C'était ce qu'il aurait dû se passer.

Oui, c'était assurément ce qu'il aurait dû se passer dans un monde où la logique était respectée. Du moins, celle de l'homme-poisson. Malheureusement pour lui, il avait atterri dans une Esquisse dépourvue de bon-sens, et ne s'en était toujours pas rendu compte. Au lieu de vivre son scénario bien pensé, il était resté dans le bassin et il ne constata que trois changements suite à son saut : l'alarme avait cessé, le type avait dégainé une lame et enfin, nager ne le fatiguait pas. Ce dernier point l'étonna et lui rappela ses cours de natation au lycée où il était dans le groupe de ceux qui ne savaient pas nager, en réalité il n'en était pas incapable, il préférait rester là où il pouvait toucher le fond afin de réduire les efforts à fournir, lors de la première séance en grand bassin il avait arrêté de battre des pieds et s'était laissé noyer par flemme, grâce à lui ses camarades purent s'exercer au sauvetage. Puis le premier point l'interpella, il se mit à réfléchir tandis que l'autre le traitait de lâche. Si le bruit de l'alarme n'était plus après son plongeon cela ne voulait dire qu'une chose : le portail dimensionnel n'existait pas et était en réalité de l'eau bénie par le Saint Poisson. Bubulle ressortit alors de la piscine à l'opposé du fou, par mesure de sécurité, il ne voulait pas être dérangé, il allait vérifier sa nouvelle hypothèse, fruit d'un raisonnement sans défaut, encore une fois.

Il sauta à nouveau dans le bassin. Le premier saut avait supprimé l'alarme, le second devrait alors laisser Canvas littéralement sans voix. Telle était l'hypothèse de Bubulle, et il espérait qu'elle se vérifie.


- Si le silence est d'or profite du présent de ma Déesse,
L'eau bénite va te rendre muet comme la Carpe Céleste !
Maintenant lâche ta lame et viens que j'te foute une dérouillée,
Ouais, prends plutôt ton courage à deux mains, poule mouillée.


Résumé:
Bubulle sort de l'eau pour y retourner aussitôt pensant que Canvas deviendrait muet parce que le bassin est rempli d'eau bénite d'après Bubulle. Puis il invite Canvas à le rejoindre pour lui foutre une rouste.
Pour la cause aquatique !
Autres comptes : Jude Paum
Rôle : Vagabond
Situation : Aucune
Particularités : Bras droit écailleux. Main droite et pieds palmés. Cache-oeil pour le droit. Branchies au niveau des côtes.
Messages : 43
Date d'inscription : 03/05/2016
Toasts : 69
Voir le profil de l'utilisateur
Commenter
avatar
L'Elu
L'Elu
a tracé,
le Sam 10 Déc - 23:25
Il ne comprenait pas jusqu'à quel niveau s'étendait la folie, ou la bêtise de cet homme. Voilà qu'il sortait de l'eau, campé dans sa lâcheté, restant de l'autre côté, à l'opposé. Canvas fronça les sourcils, énervé par l'attitude de ce rouquin. Il n'avait qu'une envie, c'était d'en finir avec lui et d'enfin satisfaire la mère qui le regardait de là où elle se trouvait. La victime regardait l'eau et la pièce, comme s'il y avait quelque chose qui le préoccupait, avant de replonger dans l'eau, retournant barboter comme si de rien était. Serrant le poing, il regarda l'autre alors qu'il lui adressait la parole, lâchant encore des paroles qui ne semblaient pas avoir de sens... Et parlant d'une divinité qui n'était pas la sienne. Qui était-elle ? Une voisine de bas étage, une déesse de bas niveau, qui demeurait dans l'abysse ou dans l'oubli, alors que la sienne perdurait dans la magnificence ? Qui était encore cette poissonnière qui se prétendait déesse ? Il n'en avait cure, personne n'égalait sa Mère. Lorsque l'autre lui lança qu'il n'était qu'un lâche, il songea que c'en était trop.

-Je vais te faire taire, païen. Tu rejoindras ta déesse dans les tréfonds des enfers.

Sur ce, il posa sa lame au sol, au bord de la piscine. S'il voulait mourir noyé, qu'il en soit ainsi. Sa mort n'en sera que plus terrible. Alors qu'il aurait pu tout bonnement avoir la tête coupée. C'était quand même stupide de refuser une mort rapide et sans douleur. Il regrettera bien vite sa naissance lorsque l'eau infiltrera ses poumons. Plongeant à son tour dans la piscine, il se dirigea vers le pleutre, prêt à le finir.

résumé:

Canvas s'énerve, pose son épée et va dans l'eau pour tabasser Bubulle.
Afficher la signature en entierRéduire la signature

Canvas veut vous tuer en #838d22

Concierge Officiel de Folie
Autres comptes : Alev et Latrodectus
Rôle : Vagabond
Situation : Salon Piscine - Agresse Bubulle
Particularités : Cheveux et yeux délavés, Amnésique
Messages : 52
Date d'inscription : 03/08/2015
Toasts : 39
Voir le profil de l'utilisateur
Commenter
avatar
Petit nouveau
Petit nouveau
a tracé,
le Dim 11 Déc - 23:24
Merde. C'était le mot dans la tête de l'homme-poisson. Non, il n'avait pas peur de l'homme à la chevelure blanche qui venait de répondre à ses provocations en entrant dans l'eau. Ni de la dernière menace de l'individu. Enfin elle y était un peu pour quelque chose puisqu'elle n'était pas censée exister. Merde, cette hypothèse était fausse aussi. Quelle était donc le secret de cette piscine divine ? Pourquoi avait-elle réussit à couper l'alarme au premier plongeon et pas la parole de Canvas au second. Peut-être que Bubulle n'était pas prêt à utiliser la pleine puissance des reliques de la Carpe Céleste ou bien qu'ils ne fonctionnaient pas contre ce type ! Excarpelibur ne lui avait en effet rien fait, c'était peut-être ça. Ou les deux. Bubulle devait prouver sa valeur et son adversaire était une épreuve envoyée par le Poisson. Ou bien était-il quelqu'un que la Carpe convoitait... Et si il devait le convertir ? Il était évident que le type pas net ne se laisserait pas faire, Bubulle était certains qu'il faudrait recourir à la force pour le rallier à la cause aquatique !


- J'rap fort, des sons mortifères.
J'rapporte les tessons des Enfers,  
Le païen va bien t'faire boire ses paroles et la tasse,
T'es pas d'taille face à moi et la déesse de ma race,
J'm'arrache du Styx à la nage,
J'me charge du futur carnage,
Façon Jésus Truite, j'vais marcher sur tes os, les
faire rougir la piscine, t'obliger à dire "désolé",
T'mettre à genoux comme les textes l'attestent;
Multiplier les pains et t'baptiser la tête,
Accepte ces gifles, fils, et admire la prophétie :
Le messie crucifié bat des pieds, tu vides ta vessie.


Bubulle posa sa tête ainsi que ses bras contre le rebord, laissa remonter son corps et commença à fracasser l'eau à l'aide de ses jambes afin d'éclabousser le malheureux qui se trouvait face à lui.

Résumé:
Bubulle menace Canvas et l'éclabousse en battant des pieds.
Dessin à l'appui : http://sketchtoy.com/67724096
Pour la cause aquatique !
Autres comptes : Jude Paum
Rôle : Vagabond
Situation : Aucune
Particularités : Bras droit écailleux. Main droite et pieds palmés. Cache-oeil pour le droit. Branchies au niveau des côtes.
Messages : 43
Date d'inscription : 03/05/2016
Toasts : 69
Voir le profil de l'utilisateur
Commenter
avatar
L'Elu
L'Elu
a tracé,
le Jeu 15 Déc - 22:34
Par la Dame qui l'avait mis au monde.
Il ne savait pas quelle torture il allait subir en continuant dans la voie de la provocation. Cet homme était complètement fou, et continuait dans une nouvelle tirade qui ne faisait que lui taper sur le système. Il s'approcha de lui, avançant dans l'eau comme il pouvait, dans le seul but d'enfoncer sa tête dans l'eau et d'attendre qu'il ne respire plus. Il avait cru qu'il effectuerait son premier sacrifice à l'aide de son épée, mais finalement, il allait devoir le faire à main nues, avec l'aide de l'élément de prédilection de son adversaire. Si ça, ce n'était pas l'ironie du sort... Enfin, sa mère était joueuse, et elle voulait assister à un spectacle qui la surprendrait un peu.
Soit, si c'était ce qu'elle désirait... Alors son souhait sera réalisé.

Il fut surpris par l'étrange attaque de son adversaire, qui décida de lui envoyer des trombes d'eau à l'aide de ses jambes. Naturellement, il en reçut au visage, comme si l'alarme n'avait pas suffi à le laisser tremper. Il grogna en sentant l'eau entrer dans ses yeux, puis se recula pour les essuyer. Saleté de  poiscaille. Il aurait du être fumé depuis bien longtemps. Serrant les dents par la colère, il serra les poings, puis se contenta de contourner les jets d'eau, se dirigeant vers le rouquin. Il approchait du but. Arrivé près de lui, il ne fit pas plus d'efforts que ça, tirant tout simplement l'homme poisson par le bras pour le déstabiliser.

Résumé:

Canvas s'énerve en voyant l'attaque stupide de Bubulle, le contourne et le tire par le bras pour qu'il chute dans l'eau.
HRP : si un truc te gêne, n'hésite pas à me mp !
Afficher la signature en entierRéduire la signature

Canvas veut vous tuer en #838d22

Concierge Officiel de Folie
Autres comptes : Alev et Latrodectus
Rôle : Vagabond
Situation : Salon Piscine - Agresse Bubulle
Particularités : Cheveux et yeux délavés, Amnésique
Messages : 52
Date d'inscription : 03/08/2015
Toasts : 39
Voir le profil de l'utilisateur
Commenter
avatar
Petit nouveau
Petit nouveau
a tracé,
le Ven 16 Déc - 1:48
La saisie de Canvas déstabilisa Bubulle, son corps entier s'immergea et là où, surpris, il aurait dû boire la tasse, rien n'arriva. C'est à ce moment précis que tout pris sens pour l'homme-poisson, il venait de saisir l'essence de ce bassin magique - pour la troisième fois de la journée. Il n'était plus question de téléportation, de suppression de bruit ou de conversion. Tout était clair comme de l'eau de piscine : il pouvait respirer ! Et si, en plus de l'apparence, il possédait les capacités de ces hybrides alors qu'est-ce qui l'empêcherait de copier leurs techniques. Voilà où sa logique venait de le mener. Il sortit ainsi la tête de l'eau.

Les carottes sont cuites
Et les petits pois sont rouges.
Plus de position Jésus-Truite,
Cette fois on bouge.  


Bien qu'il abandonna l'idée d'éclabousser son ennemi comme le prophète des truites, sa main adopta une position similaire à certaines de ses représentations, pouce, auriculaire et annulaire joints tandis que l'index et le majeur restaient serrés et droits néanmoins Bubulle, lui, le faisait comme un ninja et pas n'importe lequel : Sachanobi ! Un homme-grenouille direz-vous mais remettrez-vous en cause la logique d'un homme qui s'est lui-même surnommé Bubulle ? Bien sûr que non. Loin de cette digression, il poursuivit et plongea une main dans l'eau, paume vers le ciel, la seconde juste au-dessus commença à faire des va-et-viens projetant ainsi de l'eau sur Canvas. C'était sa version des Sheauriken. Il cria alors "Reflet" et pensait se démultiplier alors qu'il se contentait en réalité de tourner autour du fils de la Folie qui avait évidemment du mal à repérer l'écaillé du fait des éclaboussures qu'il essuyait. Bubulle profita de cette faiblesse pour charger avec l'attaque Coupe et surtout son Excarpelibur, cette fois il n'avait aucun doute, son potentiel venait d'être révélé, il allait enfin trancher ce type. Et. En fait. Non. Toujours pas. Un nouveau coup de poisson flasque dans la tronche du déjà irrité Canvas.

Second avertissement, assassin,
Il n'y en aura pas de troisième,
Tu connais la suite et le spadassin,
Rituel viking en guise de croisière,
...
C'est ce que j'aurais dit en temps normal mais je ne suis pas bête !.. Quel est ton lien avec ma déesse ?


Résumé:
Bubulle répond avec deux mois de retard se prend pour Sachanobi et utilise ses capacités pour enfin donner un coup d'Excarpelibur -toujours molle- dans la tête de Canvas avant de lui demander son lien avec sa déesse (parce qu'il se dit que c'est pas normal que son épée ne marche jamais contre lui).

HRP : Désolé du retard.
Pour la cause aquatique !
Autres comptes : Jude Paum
Rôle : Vagabond
Situation : Aucune
Particularités : Bras droit écailleux. Main droite et pieds palmés. Cache-oeil pour le droit. Branchies au niveau des côtes.
Messages : 43
Date d'inscription : 03/05/2016
Toasts : 69
Voir le profil de l'utilisateur
Commenter
avatar
L'Elu
L'Elu
a tracé,
le Jeu 2 Mar - 0:59
L’homme à moitié poisson avait fini par céder, lâchant sa prise et glissant comme l’animal qu’il se voulait être dans l’eau. Canvas sourit, satisfait du résultat. La surprise avait sûrement du lui faire boire la tasse, et s’il s’essayait encore à lui manquer de respect, alors il continuera d’enfoncer la tête de son adversaire dans l’eau, jusqu’à ce qu’il ne puisse plus user de ses poumons. Cependant, ses prévisions ne se réalisèrent pas comme prévu, car le rouquin émergea bien trop vite pour que cela soit humain ou normal. Fichue Base. Depuis qu’il y était entré, il ne lui arrivait que des problèmes. Peut-être aurait-il mieux fait de rester en Ville, tout compte fait. Le dénommé Bubulle se mit à faire des mouvements de la main qu’il ne comprit pas – peut-être une façon de prier sa divinité – avant de l’éclabousser, une nouvelle fois.

Le fils de Folie grogna en sentant l’eau entrer violemment dans ses yeux. Même s’il le faisait pour la énième fois, lui jeter de l’eau au visage semblait être quelque chose de plutôt efficace. Cependant, pour cette fois Canvas décida de ne pas réagir, laissant l’autre s’épuiser avant de pouvoir mieux le tuer… Puis il sentit une sensation trop familière et trop désagréable pour ne pas serrer les dents en sentant la colère monter de façon remarquable. Encore cette épée qui se changeait en poisson, encore cette sensation ridicule et fort gênante qui lui donnait envie de mettre fin à tout ce vulgaire manège. Mais l’autre lui posait une question qui lui parut pertinente, même s’il n’en avait rien à faire et qu’il était fort penser que sa déesse n’existait pas, ou du moins n’était rien d’autre qu’une imposture.

-Je n’ai rien à voir avec ta prétendue déesse, du moins si elle existe. La Dame que je sers et à qui je me voue corps et âme se tient bien plus haut que le ciel lui-même, et c’est elle qui pare son univers de couleurs plus éclatantes que la teinte terne de ce que tu appelles encore déesse. Hélas, tu t’es trompé, tu n’as pas choisi la bonne entité à vénérer.

Puis il ajouta, d’une voix bien plus tendue que celle qu’il avait employée pour louanger sa Mère :

-Maintenant, cesses tes pitreries et luttes sérieusement, ou la mort t’accueillera à bras ouverts.


Résumé:

Canvas laisse Bubulle lui jeter de l'eau, s'énerve à cause d'Excarpelibur, répond à sa question et lui demande d'être sérieux, un peu.
Afficher la signature en entierRéduire la signature

Canvas veut vous tuer en #838d22

Concierge Officiel de Folie
Autres comptes : Alev et Latrodectus
Rôle : Vagabond
Situation : Salon Piscine - Agresse Bubulle
Particularités : Cheveux et yeux délavés, Amnésique
Messages : 52
Date d'inscription : 03/08/2015
Toasts : 39
Voir le profil de l'utilisateur
Commenter
Contenu sponsorisé
a tracé,
Commenter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum