Épreuve 2 - La Sérénissime et Master Poké [♣♠]

Folie d'Esquisse
Messages : 702
Date d'inscription : 24/06/2012
Voir le profil de l'utilisateur
le Jeu 21 Mar - 23:24

Épreuve n°2 - Des livres et nous


Il était précisément rangé dans la plus belle section de votre bibliothèque sur sur l'étal d'une librairie. Ou bien il traînait quelque part dans les cartons. Ou peut-être qu'il appartient à quelqu'un d'autre et a été abandonné là par hasard. À moins qu'il ne s'agisse d'une lecture imposée…

Peu importe, en fait, comment vous vous êtes retrouvés avec ce livre entre les mains, ou pourquoi vous l'avez ouvert ; vous voilà désormais coincé entre ses pages, côte à côte avec ses protagonistes. Deviendrez-vous les héros de l'histoire ou serez-vous de simples figurants ? Vous jouerez-vous de l'intrigue pour écrire une nouvelle fin ? Et surtout… trouverez-vous le moyen de vous en délivrer ?


Variante :
Au milieu des paysages ravagés par les guerres nucléaires, et des populations anéanties par la pandémie, une poignée d'Hommes tente tant bien que mal de survivre après la fin du monde. Telle est la dure réalité qui vous attend dans ce roman post-apocalyptique !



Rappel du fonctionnement:

Pour cette épreuve, des binômes sont formés entre les forums, de manière à avoir, par exemple, le champion de Terrae écrivant en compagnie du champion de Tasty Tales (exemple choisi purement au hasard et avant qu’on ait fait le tirage). On détermine par avance celui qui commence, et c'est parti pour un enchaînement de dix posts (chacun en écrivant cinq, donc) d'un [/b]maximum de 350 mots/post[/b] chacun, toujours sur un thème donné, et sur une durée de trois jours.

Remarque, il s'agit ici d'un mini-RP à variantes : C'est tout comme un mini-RP classique, mais chaque binôme recevra, en plus du sujet initial et commun à tous, un petit détail qui fera varier la situation initiale.

Concernant l'ordre, c'est le champion de La sérénissime qui commence !
N'oubliez pas que vous pouvez passer sur la shoutbox pour essayer d'attraper votre binôme.


Quelques petites consignes :

  • En début de post (uniquement dans le premier post s'il s'agit d'un mini-RP), nous vous invitons à présenter sommairement votre univers et votre personnage de manière à nous fournir assez d'éléments pour tout comprendre.
  • Les mises en page sont autorisées, mais nous comptons sur vous pour faire attention à la lisibilité en évitant les couleurs/polices illisibles et les tailles d'écriture en-dessous de celle par défaut. Si vous avez un doute, vous pouvez venir faire des tests sur ce sujet et demander des avis sur la shoutbox.
  • Si vous voulez avoir votre avatar qui s'affiche joliment à gauche, vous pouvez utiliser la balise de transformation :
    Code:
    <transformation invite perso="Nom de votre perso" avatar="Lien de l'image de votre avatar" forum="Nom de votre forum" lien="Lien de votre forum ou de votre fiche de perso" />


Anonymous
Lucia [LS]
Invité
le Ven 22 Mar - 22:20



HRP / présentation rapide du personnage:

Lucia est une voleuse et espionne qui sévit sur le territoire de la sérénissime en 1479 pour le compte de la famille Zenone. Très douée pour chaparder ce qui vous appartient, elle s'attire aussi les ennuies comme un aimant, parfois même involontairement. Mais pour elle, chaque probléme ayant sa solution, il n'y a que des réponses. C'est pourquoi, elle lâche rarement l'affaire avant d'avoir trouver ce qu'elle est venu chercher.


Mal au crâne. Voilà la première sensation que Lucia éprouva dans ce monde. Elle n'avait pas encore ouvert les yeux qu'elle sentit une drôle d'odeur dans l'air. Une odeur qu'elle ne connaissait pas et qui était bien différente de celle des poissons fraîchement débarqués dans les ports de Venise, mais qui puaient quand même. Il y avait aussi une sorte de lourdeur dans l'air. C'était quoi cet endroit qui l'obligeait à ouvrir les yeux malgré elle. Elle avait soudain la désagréable sensation d'avoir tout oublié. Qui elle était, où elle était ? Comment était-elle arrivée au milieu de ses débris de pierre où des faces squelettiques déambulaient comme une armée de macchabées et qui la regardaient étrangement.

La peste était revenue plus virulente que jamais pour que le gens soient si maigres ? Ou alors, c'était les morts qui étaient revenus à la vie ? Il y avait visiblement un problème. Un très gros et énorme problème. Pourquoi s'étonnait-elle d'ailleurs ? Les problèmes s'étaient sa vie, son quotidien. Ils lui collaient à la peau comme une sangsue, n'est-ce pas ? Tout ceci était donc normal.

Lucia essayait de comprendre ce qu'elle faisait ici et si cet endroit était bien Venise. Tiens Venise ? Ça lui disait quelque chose, sauf qu'elle ne savait toujours pas comment elle s'appelait non plus. Ça aussi ça allait être problématique. Prenant conscience du corps qu'elle habitait, elle essaya de se lever. À peine bougea-t-elle son bras, qu'elle sentit un objet entre ses mains. Un livre ? Avec des pages blanches... Elle le prit, le regarda... et pourquoi ils continuaient de la regarder tous ces macchabées ? Une pensée étrange lui vint à l'esprit : celle d'un Marquis qui aurait l'idée saugrenue de lui faire manger des champignons hallucinogènes ? Marquis Zenone... Oui, les choses commençaient doucement à lui revenir en tête.

Elle se leva et tandis qu'elle s'apprêtait à faire le premier pas, Lucia se rendit compte qu'elle avait les jambes totalement en coton. Elle trébucha alors sur quelque chose assoupi derrière elle. C'était quoi ça encore ?
Anonymous
Alex[MP]
Invité
le Sam 23 Mar - 0:56


Présentation rapide!:
Alex est un ranger pokémon, le mec qui s'occupe de réguler l'activité des bestioles qui parcourent son monde et qui essaie de faire pour que tout ce petit monde vive en harmonie. Il a l'habitude du danger et est parfois un peu trop sûr de lui, un petit côté tête brûlée dont il essaie de se détacher mais qui revient souvent à la charge.

Mais comment ? Comment était-il arriver là, lui qui il y a quelques instants encore feuilletait sa plus récente trouvaille ? S'était-il assoupi, alors que cela n'était pas son genre ? Il se sentait extrêmement las, comme vidé de ses forces après une longue promenade. Il n'eut pas le temps de davantage se réveiller qu'il sentit quelque chose s'effondrer sur lui. Mou, dur, il ne savait pas trop comment décrire cette sensation, mais lorsqu'il entendit grommeler il sentit toute son énergie d'un coup revenir, bondissant presque sur ses pieds et sur ses gardes. Il avait d'abord pensé être en prise avec quelqu'un, même s'il ne doutait pas encore de sa mémoire. Au final, il se retrouvait en tête à tête avec une jeune femme, elle-même fixée par d'autres énergumènes emmitouflés dans des morceaux de chanvre, les os saillants et le regard vide. Il s'épousseta en faisant jongler son regard entre les individus et celle qui l'avait réveillé. Où était-il au juste ?

« Je... mh, vous dérange peut-être ? »


Le rouquin sentit son cœur commencer à battre la chamade. Quelque chose n'allait pas, il se sentait on ne peut plus mal à l'aise avec tout ces regards fixés sur lui, et plus il laissait traîner son regard aux alentours, plus il sentait se malaise se renforcer : des ruines, une toile de chanvre qui battait au vent, accrochée à l'un des rares édifices qui peinait à tenir debout, toutes ces personnes à l'aspect squelettique, une mère qui donnait à boire à un enfant visiblement très mal en point, une plaine de terre qui s'étendait à perte de vue dans toutes les directions, une odeur âcre qui lui rappelait le soufre d'un volcan, un crâne. Il recula d'un pas, porta la main à sa ceinture pour au final se rendre compte qu'il n'avait pas emmené ses compagnons. Il pesta.

« On est où au juste ? »


L'un des squelette se releva à l'aide du mur contre lequel il était adossé. Dans son regard, un désespoir palpable, mêlé à... de l'envie ?

Coucou !:
Juste pour dire que je serai pas trop présent demain, j'essaie de répondre au plus vite :D En attendant, une petite course avec les cannibales ?
Anonymous
Lucia [LS]
Invité
le Sam 23 Mar - 11:34
La chose sur laquelle Lucia avait trébuché se mit à remuer et une tête rousse apparut. Il s'était redressé vivement sur ses pieds et avait porté son regard partout autour de lui à la recherche de celui ou celle qui l'avait sortie de sa léthargie. Le cul par terre, Lucia l'observa et une chose la marqua très vite. Il était bien mieux portant que tous les autres choses qui se trouvaient autour d'eux et visiblement tout aussi perdu qu'elle.

Lucia ne savait plus trop ou donner de la tête: faire connaissance avec lui ou gérer la priorité première que lui dictait étrangement son instinct : fuir !

Elle ne répondit pas à sa première question parce que les macchabées autour d'eux avaient comme une lueur qui venait d'apparaître dans leurs yeux. Elle vit même l'un d'entre eux avoir un filet de bave qui coulait le long de sa bouche. Ça sentait mauvais, très mauvais. Et pas que dans l'air !

Les macchabées commençaient doucement à vouloir se diriger vers eux, un peu comme des papillons encore endormis cherchant la lumière.
Plus les secondes passaient et plus son instinct lui dictait de se carapater. Alors d'un bond, Lucia se redressa à son tour, et chopa le livre aux pages blanches. Pourquoi ? Elle ne savait pas mais il fallait le prendre. Voilà! Et entreprit une course folle qui la conduirait loin, très loin de ces regards un peu trop envieux à son goût.

- J'en sais rien, et je n'irais pas leur demander. Un conseil, cours !

Sans même savoir s'il allait la suivre ou pas, Lucia se mit à courir aussi vite que ses jambes lui permettaient. Ces dernières avaient étrangement retrouvé toutes leur vigueur. Mais où aller dans ce décor perdu et chaotique, où poussière et débris s'étendaient à perte de vue. Ils étaient où les arbres ? Les champs de raisin ? Les grandes étendues d'herbage ? Elle était où la belle et riche Venise avec ses demeures qui semblaient voguer au milieu des canaux ?
Soudain, elle aperçut une sorte de bâtisse aux murs gris, sans fenêtre et complètement bancale. Il fallait qu'elle se mette en sécurité et qu'elle cherche à comprendre pourquoi elle était là et comment. Parce que sans le pourquoi du comment, pas de solution. Et l'autre, le rouquin ? Il faisait quoi ? Lui aussi n'était pas d'ici. Lui aussi devait faire partie de la solution.

- Par là le rouquin !

Elle l'attrapa par le poignet et le tira jusqu'à la ruine et en profita pour lui débiter tout un tas de questions.

- Tu n'es pas d'ici toi ! Ça se voit ! Alors comment t'es arrivée là ? Et c'est quoi ses faces squelettiques ? C'est quoi cet endroit ? C'est une nouvelle peste ? On dirait qu'ils n'ont pas bouffé depuis des siècles et je n'aime pas leur regard ! On dirait un Morgloria affamé par l'or !
Morgloria, tiens ? Elle avait dit ce nom sans raison, mais bizarrement cela lui rappela qu'il était juste à une famille de banquiers.
Anonymous
Alex[MP]
Invité
le Sam 23 Mar - 20:33
Elle ne lui répondit pas, trop occupée à regarder les autres, eux-même visiblement fascinés par les nouveaux arrivants. Il fallait dire qu'ils n'étaient de toute évidence pas du même monde et qu'ils ne suivaient pas le même régime. Les brailles qui les couvraient n'avaient clairement rien à voir avec le costume du jeune homme ou les belles étoffes de la jeune femme. Alors le rouquin eut une révélation : est-ce que cette soudaine lueur qu'il percevait dans leur regard n'était pas de l'envie mais bel et bien de la faim ? Il déglutit lentement, toussant en se rendant compte que l'air pestilentiel et chargé en soufre avait quelque chose d'irritant. L'autre semblait du même avis : mieux valait détaler au plus vite s'ils voulaient éviter de finir en pot. Pas qu'Alex doutait de sa capacité à mater quelques vieux un peu trop ambitieux, mais il répugnait frapper quiconque vivait ainsi. Pourquoi rajouter du malheur à ceux qui en avaient déjà ? Alors quand l'autre lui intima de s'enfuir, il la talonna malgré son incompréhension. Avait-il le choix de toute façon ?

Il eut tout le loisir de voir à quel point les choses ne tournaient pas rond ici. Çà et là il voyait des silhouettes de toute taille les fixer, se relever pour finalement rejoindre une cohue qui lentement mais sûrement proliférait dans leur sillage. Par plus d'une fois il manqua de trébucher sur ce qui semblait être un os d'humain, par plus d'une fois il se releva en suivant tant bien que mal la jeune femme qui faisait preuve d'une puissance sans pareil. Elle finit par l'attraper par le poignet, le tira dans une bâtisse qui semblait peiner à tenir debout pour finalement l'inonder d'un flot de questions sans queue ni tête. Alex eut tout juste le temps de poser ses mains sur ses épaules pour tenter de la raisonner, le souffle haletant, la gorge en feu et la bouche sèche.

« Calme toi ! Je connais pas cette espèce, je connais pas ces gens ! J'suis paumé tout autant que toi alors faut vraiment qu'on se calme sinon on court à la catastrophe ! »

Il se sentit las, laissant tomber sa tête alors qu'il se tenait toujours à elle. Bon sang, mais comment ils allaient s'en sortir ? Il prit une profonde inspiration pour tenter de se calmer, avant de tousser tant l'air empestait. Au final, il déchira un pan de sa chemise pour s'improviser un masque qui lui couvrirait le nez et la bouche.

« Je suis Alex, déjà. Et toi ? »
Anonymous
Lucia [LS]
Invité
le Dim 24 Mar - 0:02
Combien de temps allaient-ils pouvoir rester dans ce petit lieu de fortune, en sécurité ? "Les macchabées" comme Lucia les appelait, parce qu'ils étaient plus proches de l'apparence squelettique que de celles d'êtres humains, continuaient d'avancer vers eux. Ça, c'était la mauvaise nouvelle. La bonne ... Ben, ils étaient toujours en vie et ils étaient tous les deux dans la même galère.

Alors que Lucia reprenait vivement son souffle, le rouquin posa ses mains sur ses épaules dans le but de la calmer. Elle l'écouta et lui confirma que lui non plus ne savait pas où il se trouvait et n'avait pas l'air de savoir plus qu'elle comment il était arrivé là. Mais il avait raison sur un point il fallait se calmer. Lucia le savait, sauf que, c'était bien souvent le stress qui l'aidait à réfléchir.

L'air qu'ils respiraient, était des plus désagréables. Il irritait leurs voies respiratoires. Le jeune homme s'improvisa une écharpe qu'il s'attacha pour couvrir son nez. Puis se présenta. Lucia fit alors de même. Ils avaient tout intérêt à se serrer les coudes.

- Lucia, enchantée.

Bon, il fallait à présent savoir comment l'un ou l'autre était arrivé ici. Il leur restait un peu de temps avant que la foule de Macchabées n'arrive. Lucia réfléchit, essayant de se souvenir ce qu'elle faisait avant de se retrouver là. Quelques éléments lui étaient revenus en tête et à force de faire marcher sa cervelle, elle se rappela qu'elle était tombée sur un livre. Un peu comme celui qu'elle tenait dans la main. Tiens ? Elle remarqua que quelques pages n'étaient finalement pas blanches. Intriguée, elle prit le livre et commença à le lire. Ça racontait l'histoire d'un monde magnifique qui un jour vit la Terre s'illuminer d'une grande lumière si puissante qu'elle avait tout ébloui. Et qu'au milieu de cela, des tas de champignons gigantesques avaient poussé jusqu'aux nuages. Quelques pages plus loin, tout du moins sur les dernières lignes, on aurait dit que tout ce qui s'était passé juste avant venait de s'inscrire. Plus encore, il lui fournissait des indications sur qui elle était, d'où elle venait, et même l'époque.

C'était quoi ce délire ?

Lucia eut une mine perplexe. Ce qu'elle s'imagina ne pouvait pas être vrai ? C'était peut-être seulement un cauchemar. Elle continua de lire et vit alors des indications sur un dénommé Alex ? Elle leva alors les yeux sur le petit rouquin en face d'elle, avec cette fois un air suspicieux. Est ce que c'était bien le même garçon dont parlait ce livre ? ça en avait tout l'air. Dans le doute, elle lui posa la question en lui tendant le livre pour qu'il regarde à son tour.

- Tu viens d'où ? Et tu faisais quoi avant de te retrouver ici ?
Anonymous
Alex[MP]
Invité
le Dim 24 Mar - 2:00
Bon, ils avaient réussi à se calmer un peu, le nécessaire pour qu'ils réfléchissent à la suite. Lucia semblait avoir une piste, même si la voir ainsi fouiller dans le livre qu'elle avait embarqué avec elle donnait plus l'impression au rouquin qu'elle était complètement à côté de la plaque. Lui préféra dégainer son portable, des fois que cela leur permette d'appeler des renforts. Bien évidemment, pas de réseau, peu importe combien le rouquin pouvait agiter son appareil. Il aurait bien tenté de quitter leur abri provisoire pour voir si cela ne venait pas des murs, mais il avait l'intime conviction que ce n'était pas une aussi bonne idée que ce qu'il pensait. Combien de temps leur restait-il d'ailleurs ? Il se risqua à jeter un coup d'oeil dehors, pour ne trouver au final qu'un peu d'agitation à côté, mais personne qui les avait visiblement suivis jusqu'ici. Pas vraiment étonnant vu leur condition physique, mais on n'était jamais trop prudent.

Lorsqu'il revint de sa mini escapade, il tomba sur une Lucia visiblement intriguée. Elle agitait son bouquin comme si elle avait lu la vérité universelle à l'intérieur. Quand bien même il ne comprenait pas la raison de cette agitation soudaine, il prit le livre avant d'en lire quelques lignes. Les mots se perdirent alors qu'il essayait de répondre à sa question. Ce bouquin, cette écriture, cette précision dans le détail, il ne pouvait s'agir que d'un...

« Death Note... »

Il avait murmuré le mot comme s'il était impressionné par un tel ouvrage. Et pourtant, il y avait de quoi, parce que si cela était comme il l'espérait, alors ils avaient entre leurs mains quelque chose de rarissime, pour ne pas dire qu'il s'agit d'un mythe. Mais il avait bien fallu que l'auteur de l'oeuvre originale tire son inspiration de quelque part, pas vrai ? Le rouquin se tourna vers Lucia, visiblement très excité par sa découverte :

« Ecoute, si jamais j'ai bien compris, tout ce qui est écrit dans ce livre va ou s'est passé »

Il marqua une pause. Il fallait vérifier si ce qu'il disait était vrai, histoire de ne pas passer pour un fou.

« Tu as un stylo ? »
Anonymous
Lucia [LS]
Invité
le Dim 24 Mar - 14:13
La voleuse de Venise le laissa prendre le livre et le lire. Alex semblait tout aussi surpris par le contenu de ces quelques pages. Alors qu'elle s'attendait à ce qu'il lui dise d'où il venait et quels étaient ses souvenirs face à ce qui leur arrivait, il répondit une chose étrange. "Death Note..."

C'était quoi une Death Note ? Lucia ne comprenait rien à ce qu'il racontait. Elle avait visiblement fait une bonne découverte, mais quoi, était la question. En tout cas, lui avait l'air de le savoir et elle était assez impatiente de le découvrir. Était-ce un livre biblique ou de nécromancien ? Ou bien une œuvre d'une voyante. Lucia se demandait si cela avait la moindre valeur, auquel cas, elle était bien décider à le garder avec elle.

Après un court instant, Alex se décida à lui donner des éléments supplémentaires. Elle fronça les sourcils, pas certaine d'avoir bien compris. Enfin, si elle avait bien compris sauf que cela lui parût totalement invraisemblable. Elle qui était plutôt terre-à-terre sur la véracité de certaines légendes et les diverses croyances, un tel ouvrage était juste incroyable et inestimable.

- Tu veux dire, qu'il suffit d'écrire dedans pour que les choses se réalisent ? Est-ce que ce monde est devenu ce qu'il est à cause de lui ?

Une lueur diabolique apparut alors dans les yeux de la voleuse. Sauf que pour écrire dedans, il lui fallait une plume et de l'encre. Où est-ce qu'elle allait trouver ça ? En réfléchissant, un morceau de bois bien taillé ou en y rajoutant peut-être un bout de cheveux pour en faire un pinceau, quelque chose dans le genre pourrait faire l'affaire, mais il manquait l'encre. De là, Lucia se rappela que parfois, certaines personnes n'ayant justement pas d'encre, n'avait pas hésité à utiliser leur propre sang. Cette pensée l’écœura quelque peu, mais quand il n'y avait pas le choix, il fallait bien faire avec les moyens du bord, surtout si cela était une question de survie. Alex lui demanda alors si elle avait un stylo.

- Un stylo ? C'est quoi un stylo ?


Elle ne connaissait pas ce mot.
Anonymous
Alex[MP]
Invité
le Dim 24 Mar - 17:43
Il hocha la tête pour toute réponse, lui-même intrigué de se retrouver en possession d'un tel objet. Quant à savoir s'il s'agissait bien d'un Death Note, c'était une autre histoire. Il regarda autour de lui, espérant rencontrer une sorte d'esprit qui lui aurait indiqué comment s'en servir mais à part Lucia, il n'y avait bien sûr personne. Alex soupira, incapable de trouver des réponses logiques à la situation, sans compte qu'il sentait qu'il était en train de perdre la jeune femme qui ne semblait pas y croire un instant. Et alors qu'il pensait avoir touché le fond, elle lui demanda ce qu'était un stylo. Pris au dépourvu, il ne put réprimer un rire jaune qui résonna à l'intérieur de leur abri de fortune. Elle déconnait, pas vrai ?

« Un non aurait suffit tu sais, pas besoin de faire comme si tu sortais d'une grotte »

Il commença à fouiller ses poches en espérant tomber sur le saint outil. Bien évidemment, à partir du moment où ces derniers n'était pas utiles dans les missions de ranger, pourquoi s'encombrerait-il avec un ? Ce n'est pas comme si cela allait lui permettre de prendre l'avantage dans un combat, à moins bien sûr de viser les yeux. Mais s'il avait eu l'occasion de le faire, alors cela fait bien longtemps qu'il n'aurait plus été dans le métier. Il fit mine de réfléchir en fixant le mur, visiblement agacé par la situation. Leurs chances d'en trouver un dans ces ruines étaient on ne peut plus minces, ce qui ne leur laissait que la solution du sang en guise d'encre. Et bien que l'idée le répugnait particulièrement, il n'avait pour le moment pas de meilleure alternative et Lucia en était sûrement arrivée à la même conclusion. Il considéra comme particulièrement ironique le fait d'utiliser un pareil bouquin avec du sang, pour finalement se résigner. Il commença à défaire sa ceinture, puis s'arrêta.

« Ça t'ennuie si... ? »

Il lui fit signe de se retourner, le temps qu'il s'arrange et détache le petit couteau de sa boucle. Une aubaine qu'il ait toujours une lame sur lui, mais c'était la première fois qu'il s'en servirait pour ça. Il y avait une première occasion pour tout, pas vrai ?

« Bon, si on avait un bout d'os ça serait bien, mais va falloir faire avec les moyens du bord. Et après on prie pour que ça marche »

Il n'y avait aucune garantie que ce plan marcherait mieux qu'un autre. Mais si cette solution se soldait par un échec, alors la mort les attendait sûrement. S'ils réussissaient à s'enfuir ils succomberaient au soleil mordant qui cognait dehors, s'ils restaient ils mourraient de faim ou pire, en steaks pour cannibales. Du coup, la peste ou le choléra ?
Anonymous
Lucia [LS]
Invité
le Dim 24 Mar - 21:09
Sortir d'une grotte ? Mais elle ne sortait pas d'une grotte. Elle ignorait vraiment ce qu'était un "stylo". Lucia n'insista pas, le voyant soudain se mettre à fouiller ses poches sans qu'il ne semble trouver ce qu'il cherchait. Soudain, il se mit à défaire sa ceinture et s'arrêta en la regardant.

Elle haussa un sourcil quand il lui demanda de se retourner ? Qu'est-ce qu'il fichait avec sa ceinture ? Ah moins qu'il ait soudain eu une envie pressante ?
Lucia haussa les épaules et se retourna selon son souhait. Elle alla à l'une des ouvertures de ce qui devait être une ancienne fenêtre ne se préoccupant pas vraiment d'Alex. L'horizon était bien triste dans ce monde. Même le désert paraissait plus merveilleux à coté de ce désastre qui avait visiblement conduit ce monde à sa perte.
C'est alors qu'elle aperçut un petit groupe de ces Macchabées qui avaient repéré, semble-t-il leurs traces, car certains commençaient à se diriger vers leur abri de fortune. En voyant ça, Lucia sortit son propre canif qu'elle gardait toujours dans son étui dissimulé à l'intérieur de sa botte, avant de se retourner vers Alex. Il allait falloir faire vite.

- Vaut mieux que ça marche, dit-elle en revenant vers lui d'un pas sûr. Sinon toi et moi, on est bon pour finir en panier pique-nique.

S'il fallait vérifier que ce livre avait bien le pouvoir auquel ils s'imaginaient tous les deux, s'était maintenant. Ne cherchant plus à comprendre, elle attrapa le livre, le posa sur le sol, et d'un geste vif se coupa la paume de sa main, étouffant une plainte douloureuse. Elle garda ses doigts refermés, puis regarda autour d'elle un objet quelconque qui ferait l'affaire pour écrire. Rien à part des cailloux. Finalement, une idée lui vint. Elle s'arracha un tout petit morceau de tissu de sa propre chemise, le tortilla, et le plia plusieurs fois sur lui-même pour essayer de le rendre solide et vint enfin l'imbiber de cette encre rouge improvisée. Et même si cela restait assez grossier, elle parvint à écrire :

" Lucia Di Stefano quitta ce monde et s'en retourna à La Sérénissime en 1479 ..."

Entendant des bruits plutôt étranges et peu rassurant qui se rapprochaient, elle proposa sa fausse plume à Alex.

- Si ça marche, sache que j'ai été ravie de te connaître, dit-elle.

Ce que fit Alex ensuite, Lucia ne le sut pas vraiment, car déjà, elle sentait sa vue se brouiller et un voile noir oppressa ses yeux. Avait-elle quitté ce monde ? Était-elle retournée chez elle ? Probablement.
Anonymous
Alex[MP]
Invité
le Dim 24 Mar - 23:33
Il eut un moment d'hésitation. Est-ce que c'était la bonne chose à faire ? Vu leur état, il pouvait sans doute les rétamer peu importe leur nombre, surtout étant donné qu'il n'y avait qu'une seule entrée. Il contempla l'idée de laisser Lucia se débrouiller avec le livre pendant qu'il s'arrangeait avec les macchabées, mais il avait beau retourner le problème dans tous les sens, mieux valait se hâter. Et comme la rescapée semblait d'accord, il lui tendit l'ouvrage après avoir tourné vers une page blanche. Elle avait improvisé une plume avec un morceau de tissu, une inventivité qui allait sans doute leur sauver de précieuses secondes, puis elle commença à écrire. Dehors, les monstres – il ne savait pas vraiment comment les appeler- s'agitaient et se rapprochaient.

« Oui, oui, moi aussi »

Il voulait aller en son sens pour qu'elle puisse lui remettre le chiffon aussi vite que possible. Difficile de se faire une idée en si peu de temps, même s'il ne doutait pas qu'elle devait être une personne agréable à vivre. Il prit sa petite lame, donna un coup à la base de son pouce gauche qui lui arracha une grimace et avec sa main droite il imbiba le tissu avant de mettre le livre à terre. Par réflexe il relit ce qu'avait noté Lucia pour ainsi disparaître. Alors, elle ne sortait vraiment pas d'une grotte ? Il sentit alors une main se poser sur lui et quelque chose s'abattre sur son crâne.

Heureusement pour lui la force n'y était pas et un coup de pied plus tard, il mettait un peu de distance entre lui et l'un des humains qui l'avait rejoint dans son abri. Le rouquin commença à gribouiller rapidement quelques mots. « Alex rentre chez lui ». Est-ce que ça suffirait ? Face à lui se dressaient quatre personnes armées de pierres et d'un fémur taillé en pointe. Non, pas comme ça. Affolé, il lança le livre sur ses assaillants avant de se jeter sur eux. Mais avant qu'il ne rentre au contact de ces derniers, il sentit sa cheville lui faillir et commença à tomber en avant. Et avant qu'il ne se sente empalé, il se réveilla.
Contenu sponsorisé
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum