[Entrée] Gare à la brique meurtrière.

avatar
Invité
Invité
le Sam 27 Déc - 16:54
Le vieux lion du moteur de la moto rugissait depuis un moment. Combien de temps ? L’homme ne saurait dire, après tout on ne peut pas savoir la réelle durée dans ce monde. Mais cela faisait suffisamment longtemps pour qu’il aperçoit une bâtisse au loin.

Alors le motard ralentit. Le bâtiment était complètement en ruine. Des pans entiers de mur étaient à terre, et ce qui restait debout menaçait de les rejoindre. On pouvait voir à l’intérieur de grandes machines, sans doute une usine, mais il n’arrivait pas à définir exactement ce à quoi servait ce lieu. Cet endroit est parfaitement délabré – pire que la ville – et dégage une aura plutôt malveillante.

Mais l’homme devait s’arrêter pour se reposer ou il risquerait de foncer dans quelque chose sans l’avoir vu, ou avoir de moins bons réflexes. Même si cela faisait un moment qu’il conduisait dans la plaine depuis ces 11 derniers jours, les trajets ne sont pas une partie de plaisir pour autant. Esquiver d’éventuels objets qui apparaissent en plein milieu de la « route », ou d’autre qui leur foncent dessus demande une concentration extrême.

Or avec les derniers évènements, on ne peut pas dire que l’homme était à 100% concentré sur ce qui se passait autour de lui. Il s’arrêta à quelques mètres de la ruine et fit dormir son fidèle lion.

« Pause, je n’arrive pas à me concentrer. »

Se contenta-t-il d’expliquer à Diablo sans se retourner. Puis il se retira de la moto pour faire quelques étirements, et une fois à peu près détendu, il regarda en direction de la bâtisse.

« Tu connais cet endroit ? »

Il avait enfin daigné regarder en direction de l’adolescent.

Résumé :
Kahaüz et Diablo arrivent au niveau de la boulangerie. L’homme se méfie de la bâtisse mais doit s’arrêter parce qu’il n’est pas assez attentif à sa conduite. Il demande à Diablo s’il connait l’endroit.
avatar
Invité
Invité
le Ven 2 Jan - 1:32
Lorsqu’ils s’arrêtent enfin, Diablo est infiniment plus calme. Probablement l’effet apaisant du dos de Kahaüz contre sa joue. Enfin, son compagnon était toujours source d’apaisement pour le diablotin, et ce, depuis l’instant même où il l’avait rencontré, aveugle, et ne pouvant se raccrocher qu’à sa respiration et aux battements de son cœur. Par un étrange réflexe qu’il devrait perdre, l’adolescent tend son oreille pointue pour tenter de percevoir ces sons rassurants. Mais, bien sûr, c’est bien trop faible pour qu’il le perçoive, bien trop loin de sa portée maintenant.

Sauf la respiration. Kahaüz est là, tout près, et il fait ses étirements. Diablo souffle, sa main serrant légèrement son sweat noir au niveau de son cœur. Doucement, il se balance sur ses pieds. Là. Ça va. Kahaüz est là. Tout va bien. Ça va toujours bien, quand Kahaüz est là.

À travers le rideau de ses cils noirs, le diablotin écoute son partenaire, puis il porte enfin son regard vers le bâtiment, et transforme ses lèvres en une très fine ligne angoissée. Nouveau balancement sur le bout des pieds.

▬ Non. Oui. Peut-être… enfin. Oui.

De lui-même, il joint ses mains pour gagner un peu de stabilité. Pas si calme que ça, en fin de compte, mais… il y travaille. Et pour l’heure, c’est déjà un énorme pas.

▬ J’en ai entendu parler. Ce n’est pas un très bon endroit. Avant…

Quand tout n’était pas en ruines, quand tout n’était pas détruit, quand il pouvait juste ignorer la douleur et l’envoyer loin, loin.

▬ C’était déjà réputé dangereux. Alors maintenant…

Maintenant, ce n’était clairement pas une bonne idée. Mais.

▬ Mais on est exposés.

Voilà, Diablo n’est pas si… si… il peut observer. Il observe. Depuis toujours. Il doit juste être calme. Et non aveuglé. Avant, ça marchait. Puis il y a eu les belles âmes de ce monde. Puis la peur. Et maintenant, il faut juste… respirer. Être calme. Diablo serre ses mains plus fort.

▬ Ce n’est probablement pas une bonne idée, mais on devrait rentrer. Et cacher la moto.

Parce qu’ici ça pourrait être pire. Du moins, il faut l’espérer. Sinon c’était se jeter dans la gueule du loup. Diablo le sent mal, mais, définitivement, rester dehors en cibles vivantes ne semble pas mieux.

Alors le diablotin pria fort pour ne pas réellement empirer leur sort. Et enjamba le premier débris.


Spoiler:
Diablo observe Kahaüz puis lui répond et lui suggére de rentrer car ils sont exposés dehors. Avant d’ouvrir la marche. En priant.
avatar
Invité
Invité
le Dim 18 Jan - 15:40
« Non. Oui. Peut-être… enfin. Oui. »

L’homme regarda calmement le garçon. Il faut dire qu’il avait prit l’habitude que les réponses n’arrivent pas tout de suite de manière claire. Alors il ne faisait que le regarder, avec son air blasé habituel.

« J’en ai entendu parler. Ce n’est pas un très bon endroit. Avant…  C’était déjà réputé dangereux. Alors maintenant… »

Maintenant ce doit être pire, continua l’homme dans ses pensées, regardant du côté de la bâtisse qui tombait en ruine. Fallait-il réellement s’arrêter ici ? Il hésita un moment.

« Mais on est exposés. Ce n’est probablement pas une bonne idée, mais on devrait rentrer. Et cacher la moto. »

Il fixa le jeune homme avec une pointe d’étonnement dans les yeux. Il était rare que Diablo prenne de telles décisions, il les laisse très souvent à l’adulte. Alors, ne voulant pas le contrarier devant son gain de courage, Kah ne fit qu’enlever le pied de la moto, le frein, et le suivit à l’intérieur à pied, poussant la moto en la prenant par le guidon.

Résumé :
Kahaüz emboite le pas de Diablo et le suit à l’intérieur
Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum