avatar
Messages : 614
Date d'inscription : 24/06/2012
Voir le profil de l'utilisateur
le Mer 31 Oct - 18:10

Bureau sombre



Cette porte donne sur un autre petit bureau, plus meublé que celui qui se trouve à deux ouvertures d'ici. Et surtout plus bordélique, au regard des babioles, des sachets vides et des feuilles en vrac qui en masqueraient presque le beige de la table qui se trouve en-dessous, ce malgré la présence de petites armoires contre le mur, derrière le bureau. Les pauvres semblent déborder de feuilles, de classeurs et d'objets qui n'ont sans doute rien à faire dans un tel endroit, si tant est que cette pièce ait une fonction précise (ce qui est probablement le cas, mais reste à trouver).

Ah et, pour ne pas arranger les choses, il semblerait que la lumière ne se soit pas décidée à illuminer l'endroit. S'il se trouvait parmi vous - à tout hasard - un loup, celui-ci n'aurait aucun mal à inspecter la pièce, mais cela ne sera pas aussi simple pour un être humain. Saurez-vous malgré tout trouver à quoi sert cette pièce... et les informations qu'elle peut vous offrir ?

Etat de la fouille : Entamée.
Objets découverts : Théorie des Agitations, Relevés météo


Le fait que la pièce soit noire génère une contrainte supplémentaire à toute personne sauf Médor (ou autre personnage ayant une vision nocturne importante) sur les fouilles : il faudra lancer un D6 dans votre sujet de dé perso' avant de faire une fouille. Si vous faites 4 ou moins, vous pouvez lancer le dé de fouille (dans ce sujet), sinon vous considérez que vous ne trouvez rien car le noir vous gêne.

PS : le nom du sujet changera si vous trouvez à quoi sert la pièce pendant votre RP. (facile si vous fouillez !)
PS2 : Une quête vous permet de réparer la lumière avec Wilkins par ici !
avatar
Blouge. C'est beau le blouge.
Personnages : Médor
Messages : 119
Date d'inscription : 31/01/2018
Voir le profil de l'utilisateur
le Ven 11 Jan - 11:19


Une salle de classe. Tout le monde rigole, s'envoyant joyeusement des boules de feu ou des cahiers en attendant que le professeur arrive. Pour autant, même une fois ses premiers tentacules pénétrés dans le lieu, le chahut ne faiblit pas.

... Pour autant que nous en sachions, c'est ainsi que les premiers bryophytes colonisèrent les Indes Septentrionales, permettant ainsi bien plus tard au célèbre explorateur Ginkgo Biloba de triompher de ses ennemis, s'inspirant de leur méthode de pêchage au disulfure de carbone.

Bien plus tard, vers...


Mlle Phalaenopsis ! Vous écoutez mon cours, ou vous voulez finir comme votre frère Pallens ?

Mirabilis, je vous parle ! Tournez-vous vers moi, et écoutez un peu le cours. Oui, en prenant un stylo. Voiiiiilà, merci. J'allais parler de l'émergence du peuple Ptéridophyte.



Le temps s'éternisait, et déjà c'était la récréation.

Alors, Alors ! Raconte-nous la soirée, quoi !

Mais... Rien. Elle est venue pour finir le TD, et on a fini le TD.

Non, mais arrête ! On sait bien qu'il n'y a pas eu que ça !
Vous vous connaissez depuis le collège, et au lycée déjà...

Et au lycée... Quoi ? Qu'est-ce que vous comprenez pas dans "rien" ?

Hé, à la fête...

Encore la fête ? Mais vous êtes bouchés ! Il. N'y. A. RIEN EU !

Rien eu ? Attends, toi et elle...

Fin de la discussion. Ou je vous jure que je vous envoie mon poing dans la gueule si vous parlez encore de ça.

Le prends pas comme ça...
Toujours aussi susceptible. C'est pas comme ça que tu vas...

Un mot. Un mot et je t'éclate ton petit crâne débile contre l'arbre.


Heureusement, rentrer et se poser devant son petit écran cathodique permettait de décompresser. Le sofa lui-même, avec son vieux simili-cuir mauve usé et griffé sur toute l'assise, et sa tenace odeur de renfermé, semblait proposer par ses vieux craquements à se laisser aller à une saine relaxation.


... Canis Lupus, plus communément appelé Loup Gris. Doté d'une mâchoire surpuissante bien supérieure à n'importe quel chien, il...

Ha, tu es déjà là ?

J'ai croisé Mme Solanace aujourd'hui. Elle avait une nouvelle robe bleue, une de celles tu sais que j'avais vu samedi dans la vitrine. Je me demande comment elle a pu se la payer, avec son salaire d'instit'.

... composée autour d'un mâle et une femelle non apparentés qui vont voyager ensemble en évitant des meutes rivales qui pourraient...

Ton père a appelé d'ailleurs tout à l'heure. Il risque de rentrer tard, donc tu vas devoir repousser la soirée pizza je crains. Tu sais comment il est, dès qu'on lui parle d'embryogenèse...

... dans des territoires hostiles qui laisseront peu de place à la survie...

Mais pour en revenir à notre discussion de ce matin, je suis plutôt confiante, il y a possibilité que la banque accepte le prêt.

... n'hésitant alors pas à sauter à la gorge...

... Tu m'écoutes au moins ?



Quelque part, loin de là, sur un plan différent d'existence, Médor eut un mouvement, se retournant sans délicatesse dans son sommeil.

Résumé:
Médor rêve.


Code:
<transformation perso="Médor" />



Médor, wild furry friend:

Médor's Behaviour,
Deal with it !

Exploration intensive des abords du Laboratoire


Bonjour Messieurs les Cyantifiques
avatar
EUR
Personnages : Adeline et Audebert
Messages : 102
Date d'inscription : 11/03/2018
Voir le profil de l'utilisateur
le Ven 11 Jan - 15:07
Un coup contre ma jambe m'extirpe d'un inconfortable sommeil.

Je suis par terre. Il fait noir. Et le truc qui m'a réveillé a du poil.

J'aurais préféré un réveil sur mon fauteuil avec un PC devant les yeux, mais il faut croire que les mangas ont eu raison de moi : je suis dans un scénario pourri d'isekai. Oui, il va falloir que je me le répète un moment pour m'en persuader, ce sera toujours mieux que de continuer à croire à un enlèvement chez les scandinaves.

Et je m'énerve d'être aussi calme. Bordel, je suis pas chez moi, je suis nulle part même ! Ça ressemble à rien c't'endroit ! J'ai pas mon téléphone, mais de toute façon mon forfait marche pas à l'étranger. Le seul type que je croise a un grain, et je finis par tenir compagnie à un clebs qui m'a bouffé le bras ! Et là, j'ai tranquillement fait la sieste. Je me frotte les nyeux. Je baille. J'ai envie de gratouiller le toutou. Je le fais.

Oh et puis merde. Me stresser un peu va pas me mener bien loin ...à part peut-être me donner un minimum d'instinct de préservation, mais bon, tant qu'il a plus envie de me manger, Rex pourra s'occuper de moi, hein ?

Résumé:
Adeline, réveillée par Médor, gratouille ce dernier.


Couleurs des Persos:
Adeline (#ffffff)
Audebert (#875f40)
Plumette (#f9dfd4)
Gransac du Besacé(#5bb4b7)
Violin le Sec (#962222)
Grocequèce (#ff99e3)
Harpie (#fff377)

avatar
Blouge. C'est beau le blouge.
Personnages : Médor
Messages : 119
Date d'inscription : 31/01/2018
Voir le profil de l'utilisateur
le Ven 11 Jan - 23:11


Médor sentit un doux contact, mais néanmoins affirmé, ce qui suffit à le faire passer du côté émergeant de sa somnolence. Du reste, cette femme l'avait particulièrement gonflé, lui qui voulait écouter la télé histoire de décompresser. Mais non, Madame préférait lui parler de son ancienne prof qui...

Le contact s'affaiblit, et Médor reprenait peu à peu conscience du monde physique auquel il semblait appartenir.

Ha, c'était un rêve en fait... Oui en même temps, le plaisir d'écouter juste la télé ici aussi on l'avait pas.

Le Dessinateur eut un instant de lucidité où il tenta de se remémorer son songe, préssentant qu'il y aurait quelque information crucial sur lui-même à en retirer, mais déjà tout avait fui.

Bougon, il ouvrit les yeux à regret. Une main humaine traînait près de lui, accompagnée du reste du corps. Il cligna mollement des yeux, surpris d'être dans un noir relatif.

Ha oui, Adeline, les pièces à explorer, les Cyantifiques...

Discrètement, il éira ses pattes une à une. La demoiselle semblait réveillée elle aussi.

Dans son rêve, il n'était pas un loup, c'était sûr. Il était un humain. Il avait été un humain. Et certainement que cette femme avait été  sa mère. Ou au moins une connaissance très proche. Sûrement de sa famille.

Il laissa échapper un gémissement en faisant craquer ses articulations endolories par le sol dur.

Les autres personnes du songe étaient sans doute eux aussi des gens de son quotidien. Il avait eu une vie avant Esquisse. Une vie normale. Avec des cours.

L'idée lui vint qu'il était peut-etre jeune. Dans ce songe, il était encore à l'école. Une école pour 'grands' , mais une école quand même. Un lieu réservé aux plus jeunes. Était-ce un simple souvenir, ou était-ce son quotidien avant de sombrer dans ce monde ?

Ahem, Mademoiselle, je suis réveillé.


Sa voix témoignait de son reveil encore très récent.

J'ai pioncé longtemps ?


Il entreprit de se lever, évitant soigneusement sa comparse, qui, à son souvenir, ne voyait rien du tout.

Il étira encore ses membres.

Bon, on fait quoi maintenant ?


Il vint s'asseoir à côté d'elle, histoire qu'elle le situe.

D'ailleurs, pas du tout spécial de tripoter les gens pendant qu'ils dorment.


Résumé:
Medor se réveille.


Code:
<transformation perso="Médor" />



Médor, wild furry friend:

Médor's Behaviour,
Deal with it !

Exploration intensive des abords du Laboratoire


Bonjour Messieurs les Cyantifiques
avatar
EUR
Personnages : Adeline et Audebert
Messages : 102
Date d'inscription : 11/03/2018
Voir le profil de l'utilisateur
le Ven 11 Jan - 23:22
Histoire de répondre à toutes ses questions en même temps, je lui accorde un unique "shrug" dépité, le regard dans le vide, cherchant à nouveau son dos pour poursuivre la gratouille. J'en profite pour tâter mon bras pansé, ce qui me tire une grimace.


Résumé:
Adeline hausse les épaules.


Couleurs des Persos:
Adeline (#ffffff)
Audebert (#875f40)
Plumette (#f9dfd4)
Gransac du Besacé(#5bb4b7)
Violin le Sec (#962222)
Grocequèce (#ff99e3)
Harpie (#fff377)

avatar
Blouge. C'est beau le blouge.
Personnages : Médor
Messages : 119
Date d'inscription : 31/01/2018
Voir le profil de l'utilisateur
le Ven 11 Jan - 23:36


Pour toute réponse, sa comparse décida de poursuivre ses papouilles. Papouilles assez agréables au demeurant. Soit...

Malheureusement, cela ne faisait rien avancer.

C'est bien gentil de me tripoter, surtout juste après avoir dormi côte à côte, mais ça va finir par se voir, si on l'a manque à l'appel.

Surtout si l'autre tocard moufte.


Traduction, il allait falloir bouger.

Mais en attendant, encore quelques gratouilles...

Résumé:
Medor à des gratouilles.


Code:
<transformation perso="Médor" />



Médor, wild furry friend:

Médor's Behaviour,
Deal with it !

Exploration intensive des abords du Laboratoire


Bonjour Messieurs les Cyantifiques
avatar
EUR
Personnages : Adeline et Audebert
Messages : 102
Date d'inscription : 11/03/2018
Voir le profil de l'utilisateur
le Ven 11 Jan - 23:53
"Ah... et je suis sur la liste ? Juste parce que j'ai croisé Blondin ?"
Ça va être relou si ces types se mettent à me surveiller en plus… tiens, il m'engueule pas pour les gratouilles. Eh bien, plus de gratouilles.
"Et ledit tocard… s'il te gonfle, tu le manges, non ?"

Résumé:
Ça papote, ça gratouille.


Couleurs des Persos:
Adeline (#ffffff)
Audebert (#875f40)
Plumette (#f9dfd4)
Gransac du Besacé(#5bb4b7)
Violin le Sec (#962222)
Grocequèce (#ff99e3)
Harpie (#fff377)

avatar
Blouge. C'est beau le blouge.
Personnages : Médor
Messages : 119
Date d'inscription : 31/01/2018
Voir le profil de l'utilisateur
le Sam 12 Jan - 15:12


Le Dessinateur canin allongea le cou pour augmenter sa surface gratouillable.

Tu suggères bien facilement le meurtre anthropophage pour une innocente jeune femme comme toi.


Décidément, il avait une mauvaise influence sur elle. Quoique, il ne devrait peut-être pas être aussi violent.

Il scruta un peu sa partenaire, et tomba en peu de temps sur son évident bras meurtri. Que dis-je ? Déchiqueté. Par la force de ses crocs.

Il détourna le regard, gêné.

A vrai dire, j'ai aussi un peu envie de bouger. J'ai bien dormi et maintenant j'ai envie de me dégourdir les pattes.


Et pour illustrer ses dires, il se leva, se dirigeant vers la porte.

Et voyant Adeline, il se rappela qu'elle ne voyait rien.

Et puis tu vois rien dans ce bureau, c'est pas très utile d'y rester.


Il vint se remettre contre elle, pour pouvoir la guider vers la porte.

Enfin, sauf si tu veux rester dormir un peu ici. À ce moment je fais un tour et je reviens si tu veux.


Il tentait de deviner ses intentions.

Ou pas d'ailleurs, on est pas mariés...


Résumé :
Medor papote et discute.


Code:
<transformation perso="Médor" />



Médor, wild furry friend:

Médor's Behaviour,
Deal with it !

Exploration intensive des abords du Laboratoire


Bonjour Messieurs les Cyantifiques
avatar
EUR
Personnages : Adeline et Audebert
Messages : 102
Date d'inscription : 11/03/2018
Voir le profil de l'utilisateur
le Sam 12 Jan - 15:41
J'ai buggé un instant. Il rigole aussi hein, il va pas vraiment bouffer l'autre ?

Il se lève et je l'entends remuer un peu.

Quitter la dodo room ? Oui, oui, va bien falloir le faire à un moment. Oui, j'y vois rien, mais au moins je vois pas de bizarrerie ou de taré. Oui, j'ai faim, et des toilettes ne seraient pas de refus, mais...
Je me crispe inconsciemment, poings serrés et poil hérissé.
Mais surtout, me laisse pas toute seule, par pitié.

Après un instant de flottement où je finis pas me calmer un peu, je le laisse me guider jusqu'à la porte.
"Tu sais où aller ?"


Couleurs des Persos:
Adeline (#ffffff)
Audebert (#875f40)
Plumette (#f9dfd4)
Gransac du Besacé(#5bb4b7)
Violin le Sec (#962222)
Grocequèce (#ff99e3)
Harpie (#fff377)

avatar
Blouge. C'est beau le blouge.
Personnages : Médor
Messages : 119
Date d'inscription : 31/01/2018
Voir le profil de l'utilisateur
le Sam 12 Jan - 16:26


La demoiselle avait donc décidé de continuer à ses côtés.

Actuellement, non. Mais on trouvera bien.


Il lui guida la main du museau, histoire qu'elle trouve la poignée.

La lumière aveuglante percuta un instant les yeux du lupin, qui lâcha un glapissement. Il franchit le seuil.

Une envie particulière ?


Retrouvant peu à peu la rue, il désignait du museau le bout du couloir.

Tenter une autre pièce ? Sortir prendre l'air ? Ou juste se balader dans les couloirs en ayant l'air très occupé ?


Médor penchait plus pour la balade, engourdi qu'il était encore, mais il ne voulait pas forcer sa coéquipière à une activité futile de plus.

Résumé :
Medor sort du bureau.

(La suite sera vraisemblablement dans le Couloir du Bâtiment bleu-1er étage, du moins pour Medor.)


Code:
<transformation perso="Médor" />



Médor, wild furry friend:

Médor's Behaviour,
Deal with it !

Exploration intensive des abords du Laboratoire


Bonjour Messieurs les Cyantifiques
avatar
EUR
Personnages : Adeline et Audebert
Messages : 102
Date d'inscription : 11/03/2018
Voir le profil de l'utilisateur
le Sam 12 Jan - 17:07
Je le laisse passer avant de lui emboîter le pas.
"Je te suis."

Résumé:
Adeline suit Médor dans le couloir.


Couleurs des Persos:
Adeline (#ffffff)
Audebert (#875f40)
Plumette (#f9dfd4)
Gransac du Besacé(#5bb4b7)
Violin le Sec (#962222)
Grocequèce (#ff99e3)
Harpie (#fff377)

Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum