Le Deal du moment : -24%
Grosse réduction sur la TV LG OLED77CX ...
Voir le deal
3799 €

[Ruelle ravagée] Ils verront tous que je n'étais pas fou !

Anonymous
Invité
Invité
le Mer 10 Sep - 19:46
La vie n'était pas facile ici. Il avait vu tellement de choses, tellement d'horreur qu'il n'arrivait pas à voir si un jour il pourrait retrouver son petit monde paisible. Peut être un ami, peut être une famille. Dans tout cela, Pikachu pensait surement à ses parents, se demandant s'ils s'inquiétaient pour lui, s'ils l'avaient cherché ou s'ils l'avaient simplement oublié. Il espérait que si un jour il réussissait à repartir d'ici, il retrouverait sa famille. Mais il avait essayé tout les arbres, sauté dans toutes les rivières mais rien ne semblait y faire. Il était bel et bien coincé ici sans jamais pouvoir en partir. Les autres n'étaient pas tous méchants mais la plupart ne l'aimaient pas. Il avait beau être mignon et tout, il n'arrivait pas à se trouver des amis, des gens sur qui compter. Il se faisait toujours virer au bout d'un moment, les autres le semaient parce qu'il était trop bruyant, trop remuant. Il se sentait seul.

Aujourd'hui, pas après pas, il avait traîné son costume, sa fourrure sans réussir à trouver un but. Il n'avait vu personne. Du moins, personne d'humain. Il n'avait croisé aucun pokémon non plus, à croire qu'aujourd'hui tout était désert. Mais finalement, alors qu'il pensait finir sa journée tranquille de lourdes bourrasques avaient failli le balayer. Il avait réussi à esquiver et à courir se cacher dans une maison. Il était sale et couvert de poussière. Mais dans la maison il s'était vite fait jeter dehors par un troupeau de hérisson qui pour se défendre jetaient leurs pics sacrément pointus. Avec 5 pics plantés dans le bras il fut obligé de courir trouver une autre cabane. Il s’effondra entre deux tas de pierres. Un couinement long, aigu et douloureux. Il regardait sa patte, endolorie et blessée. Qui pourrait le soigner ? Il resta la longtemps à ne pas pouvoir bouger, terrifié mais sans pouvoir bouger. Bref, il finit par réussir à se lever et à repartir.

Et finalement, au détour d'un tas de caillou, il le vit. Il était là, debout au milieu des décombres et cela lui tira un sourire immense ainsi qu'un couinement de joie. Oublié la poussière, oublié la douleur, il se mit à courir et une fois arrivé à lui, il sauta sur son dresseur en hurlant :

« SACHHHHHAAAAA !!! » Il agrippa en mode koala et le regarda en disant : « Enfin tu es là ! » Il sourit puis lui montra son bras : « Tu veux bien m'aider à les retirer ? »
Anonymous
Invité
Invité
le Jeu 11 Sep - 16:39
Il avait réussit à arriver en ville. Du moins, normalement c'est la ville. De ce lieu vaste, avec de hauts bâtiments rocambolesques et ses habitants, ne restait plus que ruine et silence. Celui-ci n'aurait jamais dérangé Sacha, bien au contraire. Cette atmosphère calme fait partie de celles qu'il préfère. Mais pas aujourd'hui. Ni même les jours suivants.

Sacha était fatigué, les yeux vides entourés d'énormes cernes, les épaules fermées, les bras pendants dans le vide, laissant les gouttes de son sang s'écraser sur le sol. Esquinté, il se demandait encore comment il avait pu survivre de son voyage entre la boulangerie et ici, et il attendait là, en veille, que ses forces lui revienne ou qu'on l'achève. Quelque part, il aurait préféré que quelqu'un soit là, qu'il puisse plus ou moins se reposer. Mais tout était désert.

Jusqu'à ce qu'une voix stridente se fit entendre, appelant son nom comme s'il était le messie. Sacha fut agacée par cette voix bien avant qu'il n'en ai vu le propriétaire. Il sentait que les embrouilles allaient arrivés, qu'il n'allait pas être tranquille. Il voulait de la compagnie ? Oui, mais pas de ce genre. Et des bras entourèrent sa ceinture avec force, il en manqua de perdre l'équilibre.

Un blond. Un gamin blond. Avec une voix stridente. Un sourire idiot ancré sur son visage. Qui semblait le cherchait. Sacha fut pris d'une violente envie de meurtre. Son premier réflexe a été d'essayer de s'en détacher. En vain. Le deuxième a été d'enlever une des épines de l’intrus – l'une des moins enfoncées – et, profitant de la douleur surprise du garçon, de le pousser loin de lui.

Non, il n'avait aucune pitié.

« Dis donc gamin... Commença-t-il visiblement pas enchanté, tu ne serais pas cet abruti de Pikachu ?! »

Il avait observé légèrement l’accoutrement du gamin et identifia bien le déguisement malgré le mauvais éta te la chose. Non, il ne savait pas ce que c'était, mais avec les nombres description que ces enfoi*** d'habitants de ce monde lui en a fait, ce type était celui qui lui cause tous ces tourments. Ou non, mais pour Sacha, c'était sa faute à lui.

« Ecoute gamin, que les choses soient claires. M'approche pas. Je te connais pas. Je veux pas te connaître. Je me fiche de ton bras blessé, j'en ai déjà assez avec le mien. »

Puis, sans attendre une réponse, s'éloigna du pauvre garçon lentement. Il avait mal, il ne pouvait pas aller plus vite.

Résumé:
Sacha était dans la ville en ruine en train de rêvasser quand Pikachu lui saute dessus. Il s'en détache en lui enlevant l'une de ses épines puis en le poussant profitant de sa surprise. Il le fustige puis part boiter ailleurs
Folie d'Esquisse
Messages : 772
Date d'inscription : 24/06/2012
Folie d'Esquisse
le Mer 17 Sep - 0:52
Mais ce sont des joyeuses retrouvailles, dites-moi ! Que diriez-vous d'une petite fête ?


Soudain, la douleur.
Vive, étrangère, elle s’immisce dans votre tête sans crier gare. Votre vue se brouille. Pourquoi ?  Qui sait.
Folie d'Esquisse
Messages : 772
Date d'inscription : 24/06/2012
Folie d'Esquisse
le Ven 10 Oct - 19:19

Au fil des minutes, votre vertige ne fait que s’accentuer, même si vous commencez à vous habituer à la douleur. Votre vue se brouille. Et puis ça recommence. Un souvenir vous étreint.

Vous êtes dans l'Esquisse, plus ou moins loin de votre position actuelle, plus ou moins différent. Choqué ou au contraire joyeux, vous n'avez découvert ce monde que depuis quelques minutes. Le paysage est si différent, peut-être vous interpelle-t-il ? Pour certains, le début d'un rêve. Pour d'autres, celui d'un cauchemar. Toujours est-il que vous reculez, le film se rembobine et vous voilà revenu dans votre position initiale, celle où vous avez ouvert les yeux pour la première fois sur ce monde. Vos yeux qui venaient alors de s'ouvrir retournent au néant. Le noir, le flou, l'incompréhensible, le basculement.

Tandis que vous quittez cet état dérangeant, celui-ci revient soudainement. Plus fort. Plus intense. Plus bref.

« Je sais ce qu'il y a avant. »

Quelqu'un, ou quelque chose, vous parle à l'intérieur du crâne. Il y insuffle une sensation.

« Et vous savez où me trouver. »

Une certitude persistante de connaître le chemin.

Sans savoir où il mène.




Explications



Tous les dessinateurs ont reçu un message sur lequel ils peuvent dûment spéculer en jeu et hors-jeu, leur étrange correspondant mental leur ayant laissé en cadeau la séquence bien ancrée de leur arrivée et surtout une destination. (comme les GPS /crève) Quelques précisions indispensables :




  • Les dessinateurs ne savent pas exactement où est-ce qu'ils se rendent mais, pour une fois, ils y arriveront en suivant leur intuition. Petit indice cependant, et pas des moindres ; votre voyage - pour ceux qui l'accompliront, vous n'êtes pas obligé de vous lancer dans l'event 5 avec tous vos persos surtout s'ils sentent le piège - commencera dans la plaine.


  • Pour participer, il faut simplement créer un RP dans la plaine avec le tag [E5] dans le titre histoire que le lieu puisse toujours servir à la promenade touristique. Nous vous conseillons vivement d'y aller en groupe, parce que ça reste la plaine et que vous croiserez probablement des objets en route. Une arme peut être pas mal aussi, surtout pour les habitants de la base (qui ont même le bol de pouvoir utiliser un véhicule)


  • Dans ce RP, donc, vous allez devoir lancer 3 fois -pas en même temps- le dé EV-5, chaque lancer correspondant à une étape de votre trajet. Vous allez pouvoir rencontrer des objets à foison et d'autres choses pour lesquelles on vous réserve la surprise, chaque étape devant être bravée (sauf si vous voulez prendre le risque de recevoir une deuxième attaque alors que la première n'est pas finie) avant que la suivante n'arrive. Dans tous les cas, une fois le dé lancé, il est fort probable que Folie doive intervenir pour compléter le message. Cela vous sera dit ♥


  • Il n'est pas nécessaire de faire 36 000 tours entre les étapes, seulement de RP un petit peu même si la menace est éliminée en un message. Il faut faire genre que vous marchez, voyez /crève.


  • Point un peu plus technique : Deux groupes peuvent se rejoindre au cours de leur épopée, tant que c'est plausible géographiquement parlant (si un groupe sort de la base il ne va pas fusionner tout de suite avec un autre groupe en bordure de la ville). En cas de fusion, il y a donc un seul sujet et le nombre de lancers restants est celui du groupe le moins avancé.


    Un petit exemple avec le groupe 1 (Annabelle et Striky qui viennent de la base) et le groupe 2 (Sacha et Pikachu depuis la ville) tout à fait volontaires pour l'expérience. Au début, il est peu probable que nos deux groupent se croisent, c'est pourquoi le G1 peut paisiblement batifoler. Avec un premier lancer, ils sont attaqués par un vil objet que Str… Anna vaincra héroïquement. De son côté, le groupe 2 a déjà eu l'occasion de vaincre la Team Rocket (lancer n°1) et le club des shippeurs (lancer 2) ! Conscients que l'union fait la force, nos 4 protagonistes se réunissent en un seul sujet, et il leur reste 2 lancers à faire.


  • Le nombre de lancers n'augmente pas avec le nombre de membres d'un groupe mais Folie risque d'être un peu plus méchante dans ses interventions histoire que ce soit plus drôle.


  • Bien entendu, une fois les trois lancers effectués, vous arriverez à bon port.. la destination sera révélée quand un premier groupe l'aura atteinte. Étant donné que vous aurez normalement suivi l'intuition des personnages, surtout qu'ils ont tous la même, il est normal que ça aille un peu plus vite que le chemin classique.





Si vous avez des questions, n'hésitez pas, comme toujours ♥ (mais pas à la suite du sujet, préférez la zone Connexions ou la zone Évènements où vous pourrez quémander un groupe)

Anonymous
Invité
Invité
le Mer 5 Nov - 16:45
Il ne comprit pas pourquoi. Il ne comprit pas comment. Il ne comprit pas pourquoi d’un coup tout semblait s’écrouler. Pikachu tombait de haut là. Comment pouvait-on être aussi méchant ? Comment pouvait-on être aussi cruel avec un être aussi mignon que lui ? Une petite bouille blonde toute mignonne, une voix angélique et une irrésistible envie de faire des câlins à tout ce qui bouge. Il ne comprenait pas comment Sacha pouvait le repousser alors qu’il avait mis si longtemps à le trouver. Enfin, alors qu’il avait passé des heures, des jours à marcher et il se faisait repousser comme une vieille chaussette ? Un long couinement déchirant s’échappa de ses lèvres. En plus, il avait mal au bras. Il regardait ses pics plantés dans le bras, méchants hérissons qui l’avaient attaqué alors qu’il était des leurs. PFFF.

Finalement, après s’être fait largement insulté, Sacha décida de partir. Pikachu le regardai partir et alors qu’il s’apprêtait à s’élancer pour le suivre une vive douleur le prit. Un long couinement lui échappa à nouveau, encore une fois. Il gémit faiblement, douloureusement. Il tiqua un peu en tombant à genou, se prenant la tête entre les mains des larmes roulant sur ses jours. Il entendit aussi la voix mais finalement il courut jusqu’à Sacha lui sautant dessus :

« C’est ta faute, c’est ta faute ! » Il s’agrippa à sa jambe titubant sous la douleur « Tu as fâché ce monde en te fâchant contre moi, tu dois être gentil avec moi et tout rentrera dans l’ordre »

Spoiler:
Pardon, pardon, pardon >< J’abuse je sais, promis je répondrais plus rapidement la prochaine fois !
Anonymous
Invité
Invité
le Ven 7 Nov - 12:59
Un mal de crâne. Un mal de crâne horrible. Comme s’il n’en avait pas assez avec son épaule. Il s’arrêta net, ses mains rejoignirent sa tête, espérant qu’elle n’explose pas. Quelqu’un lui parle, dans sa tête. Il déteste ça, il déteste ça. Laissez-le tranquille. Et puis la voix stridente revint, il serra les dents et se lâcha la tête.

« C’est ta faute, c’est ta faute ! Tu as fâché ce monde en te fâchant contre moi, tu dois être gentil avec moi et tout rentrera dans l’ordre. »

Sacha sentit la colère lui monté à la tête, redoublant l’intensité de la douleur.

« Ma faute ? Marmonna-t-il avant de reprendre plus haut, comment ça MA faute ?! C’est la meilleure ! Depuis que je suis ici on m’emmerde avec ta tignasse jaune qui me cherche partout, et c’est MA faute si on nous parle dans la tête ?! »

Il souffla puis mit une main sur le crâne de Pikachu en tentant de le décrocher de sa jambe.

« Ce monde n’en fait qu’à sa tête, tu crois vraiment que, parce qu’un briard égoïste comme toi pleure, il va se mettre en colère ?! »

Un rire très ironique sorti de la bouche de l’adolescent. Se calmant d’un seul coup, il balança un regard noir à l’enfant.

« Lâche moi et ne me fait pas chier avec tes histoires de pokémons ou j’sais pas quels autre monstres. J’suis pas là pour faire ami-ami avec quelqu’un, encore moins avec un sale gosse dans ton genre qui a un sérieux souci d’identité. »

Puis il réussit enfin à se libérer de l’emprise du petit garçon, et se dirigea vers la plaine en marmonnant.

« Tu vas voir, je vais botter les fesses de cet enfoiré qui nous parle, ce sera vite-fait. »

Résumé:
Sacha s’arrête suite au mal de tête puis insulte de nouveau Pikachu qui l’avait rattrapé. Se libérant, il se dirige vers la plaine pour soi-disant botter les fesses de la personne qui leur a parlé.
Anonymous
Invité
Invité
le Jeu 20 Nov - 17:34
Tout était flou. Il n'avait qu'une envie : se taper la tête contre un mur pour faire partir cette douleur, faire partir cette voix qui parlait dans sa tête. Il avait peur, tellement peur. Et il avait mal, tellement mal. Il ne voulait plus ouvrir les yeux. Il voulait que ça s'arrête. Trop longtemps l'errance dans ce monde avait duré et là, c'était le coup de grâce. Et Sacha il ne l'aidait pas du tout à être aussi méchant et désagréable. Pikachu détestait vraiment ça. Il le regardait suppliant en l'écoutant lui débiter ses horreurs en se contentant d'être triste et de couiner.

« Mais si parce que ce monde il m'aime ! Parce que j'en prends soin et que moi aussi je l'aime ! » Bon peut-être qu'il enjolivait un peu les choses parce que bon il n'aimait pas tout dans ce monde. Il n'aimait pas quand ce monde l'attaquait alors qu'il cherchait d'autres amis pokémon. Mais bon, il était comme tout le monde ici. Mais il était de mauvaise foi, ça c'était certain ! « Mais siiiii ! Je pourrais t'aider et te protéger. Je dois le faire c'est mon rôle, je dois te suivre partout où tu vas ! »

Le blondinet regardait Sacha avec ses grands yeux joyeux à l'idée de le suivre partout. Un sourire accroché au lèvre à l'idée de l'avoir enfin trouvé. Une très très belle journée même si il y avait quelques points noirs. Dans ce monde, Pika l'avait appris à ses dépends, il y avait toujours un point noir pour venir tout perturber. Mais il ne se laissait plus abattre. Lorsqu'il se dégagea, Pika tomba à terre. Sans se faire mal heureusement et il se releva en se dandinant d'un pieds sur l'autre.

« Euh... Euh... » Du pied droit sur le pied gauche, du pied gauche sur le pied droit et encore très indécis. Pika ne la sentait pas cette idée. C'était une mauvaise idée. Mais rester seul était encore une plus mauvaise idée, alors il se mit à courir « Pas sans moi ! Je viens aussi, attends moi. »

Une fois à sa hauteur, il agrippa à son bras, pas très rassuré de partir à la rencontre de la voix.
Anonymous
Invité
Invité
le Jeu 15 Jan - 20:18
« Euh… Euh… Pas sans moi ! Je viens aussi, attends moi. »

Et ce… gamin s’accrocha au bras de Sacha. Qui se stoppa net et regarda menaçant le gamin blond qui prenait trop ses aises à son goût.

« Hey gamin. Lâches-moi. »

De son autre main il essaya de se décrocher. Il se faisait mal lui-même en se battant avec, puis finalement abandonna et continua de regarder sévèrement le gosse qui s’accrochait. Il prit alors le crâne de Pikachu d’une main et le serra. Ça défoulait.

Puis il se mit à réfléchir. Oui, ça lui arrivait. Il connaissait ce monde. Il savait que ce monde voulait leur peau, et ne les « aimaient » pas non. Crétin de blond qui pense encore que ce monde est beau et tout gentil. Le gosse était mal en point, non pas que ça le dérangeait, c’était bien fait pour sa tronche, et lui-même boitait. Traverser la plaine dans cet état serait totalement inutile, même si le gamin pouvait lui servir de bouclier. Mais qu’une fois. Ou deux, il imagine.

Oui, bouclier. A quoi servirait-il si non ? Il veut l’aider, le protéger ? Eh bien qu’il le fasse avec son corps. Et qu’il arrête de l’emmerder. Sauf que là… Là ce n’était pas possible. Trouver un truc pour se soigner. Ils sont dans une ville, ce doit être possible non ?

« … Non. Avant, soigner. »

Il regarda autour de lui, que des ruines ou un bâtiment à moitié debout. Aucun endroit, où se soigner, forcément…

« La question est où. »

Une question réthorique. Faisant croire que c’est à lui-même qu’il la pose. Mais elle est aussi adressée à Pikachu. Il ne l’admettrait jamais. Mais si deux cerveaux – même s’il a un doute sur l’existence de celui du blond – pouvait réfléchir à un endroit, ce serait mieux.

Alors il recommença à marcher, faisant demi-tour, pour s’enfoncer un peu plus dans la ville et trouver un endroit où se soigner.

Résumé :
Finalement Sacha décida de trouver un endroit où se soigner avant de partir à l’aventure et « demande » à Pikachu s’il ne connaît pas un endroit

HRP :
Il faudra qu’on se tombe dessus – violence… - pour déterminer la suite des évènements ♥ Ils sont blessés et comment dire. Les autres groupes sont à moitié morts alors qu’ils sont partis en forme et avec des armes donc bon… Et désolée du temps de réponse ><
Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum