Folie d'Esquisse
Messages : 849
Date d'inscription : 24/06/2012
Folie d'Esquisse
Mer 6 Avr - 22:13
Si les autres dortoirs du Laboratoire semblaient subvenir aux besoins essentiels en matière de confort, celui-ci n'arrive clairement pas à ça. Parfait exemple d'une situation où les concepteurs ont préféré la quantité à la qualité, cet endroit comporte plus d'une vingtaine de lits, rangés dans des sortes de longs casiers où une personne adulte trouverait à peine la place de s'allonger. S'il n'y avait pas les draps et les taies, on aurait plus certainement cru à un entrepôt.

Les armoires du fond de la pièce sont exactement dans le même ton. Pas de grandes portes abritant des penderies ou des étagères, mais à nouveau des casiers sur des casiers, dans lesquels tout a été entreposé avec cette compacité dont seuls sont capables les caissiers et les champions de Tetris. Certains sont fermés, d'autres ouverts, et d'autres ont carrément la serrure éclatée. L'un d'entre eux est couvert d'étiquettes diverses indiquant qu'il ne faut pas l'ouvrir, et naturellement, il est ouvert - depuis le passage des explorateurs de la veille.

Un bon point malgré tout : la lumière ne fait pas défaut. Les fibres lumineuses du plafond se séparent en plusieurs branches pour créer des sortes de lampes de chevet pour chaque lit, et au vu de leur nombre, la densité de lumignons au mètre carré vient compenser leur faible luminescence. En revanche, si vous comptiez dormir ici, vous pouvez considérer que cela s'ajoutera au manque de confort, puisque vous aurez aussi le droit à la lumière en pleine figure. Non, définitivement, celui qui a conçu cette pièce n'avait sûrement pas pour projet de s'en servir lui-même.

État de la fouille : Avancée
Objets trouvés : Lame noire, Chaussures de sport
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum