Le deal à ne pas rater :
Nintendo Switch OLED + Joy-Con à 319€ + 50€ sur le compte ...
319 €
Voir le deal

Les envolées livriques | Audebert

Rallumeuse d'Etoiles
Faire des erreurs c'est progresser, se prendre au sérieux c'est régresser
Personnages : Carmen
Messages : 139
Date d'inscription : 08/04/2019
Rallumeuse d'Etoiles
Dim 20 Juin - 19:33

Il arrive toujours un instant qui n’existe pas vraiment. C’est bien plus courant qu’on ne le pense, et parfois moins étrange qu’on ne l’aurait imaginé. A mi-chemin entre la réalité les rêves, entre l’Esquisse et l’ailleurs, je vague avec une conscience somme toute relative. Je sais que rien de ceci n’est réel, mais c’est le sentiment qui s’est emparé de moi depuis quelques temps déjà, c’est un peu différent encore. En réalité, si ce mot a encore quelque sens, je sais que je suis entre le sommeil et l’éveil, dans ce flou intangible qui précède le réveil.

« BLAAaaaaaaNG ! »

Ca y est, je ne dors plus, mais genre plus du tout. Je jette un regard que j’aimerais noir à mon oreiller qui a trouvé bon d’aller saluer la chaise dans une valse un peu trop bruyante. Maintenant il l’enlace dans un étreinte des plus surprenantes. Salopiaux va ! Le sommeil m’a quitté et le jour a repris le dessus sur ma nuit sans lune. Je lâche un bâillement des plus disgracieux et m’étire tout mon saoul.

Je me lève et passe mes vêtements avant de me décider à m’aventurer en ville, je suis en pleine investigations. Comprenez que si l’hôtel était jusqu’alors un refuge acceptable, le passage et le bruit qui y règne continuellement ont quelque-chose d’épuisant. Je suis à la recherche d’un lieu à moi, et rien qu’à moi. Alors j’explore, on m’a dit qu’il y avait quelques pièces qui s’étaient libérées aux abords de la bibliothèque suite à une envolée livrique. Si jamais je pouvai y faire mon nuit je serais plus heureuse des ombres.


Carmen parle en #00cc99 et utilise le code <*transformation perso="Carmen" />

Anciennement j'étais PiuPinu
Titan
EUR
Personnages : Adeline, Audebert et le Cube
Messages : 197
Date d'inscription : 11/03/2018
Titan
Lun 21 Juin - 0:33

Pour le changer de la charmaie,
Maître Audebert a fait son lit,
Sans élaborer, dans la rue.
Torpeur lui barbouillant l'armet,
Je poursuis sa didascalie
Quand tout à coup lui apparu
Loufoque mais usuelle verve ;
Voyons donc ce qu'elle nous réserve.


Viens là, douce lyre, pour une ode villienne,
Je caresse les entrailles qui font les tiennes.
Gréés du son sourd de notre amie bedonnante,
Bissons séance en chanson, mémoire charmante
D'une épopée d'antan qui fera fantasmer
Le badaud pour en faire un autre enthousiasmé.






Couleurs des Persos:
Adeline (#ffffff)
Audebert (#875f40)
Le Cube (#ffc0cb)
Plumette (#f9dfd4)
Gransac du Besacé(#5bb4b7)
Violin le Sec (#962222)
Grocequèce (#ff99e3)
Harpie (#fff377)

Rallumeuse d'Etoiles
Faire des erreurs c'est progresser, se prendre au sérieux c'est régresser
Personnages : Carmen
Messages : 139
Date d'inscription : 08/04/2019
Rallumeuse d'Etoiles
Mer 30 Juin - 10:23


Drôle de tête. Drôle de corps. Drôle de type... Je fronce les sourcils essayant de comprendre de quoi il cause autant que de stopper les pensées qui tourbillonnaient jusqu'alors dans ma tête. Je pensais à des rideaux rouges pour draper mes futures fenêtres. Ou l'absence de fenêtres. Voyez-vous, je ne suis pas certaine que les salles libérées en aient, mais si je mets des rideaux (et qu'en plus ils ont la bienséance de tenir en place), ce sera tout comme. Du coup que raconte l'autre satyre ? Froncement plus prononcé de sourcils, malheureusement invisible dans mon étoilé. Il veut caresser mes entrailles et il me trouve grosse ? J'ai autant mal compris que mal écouté.

《Euh, j'ai rien compris. Je peux vous aider ? 》

Clair, simple et concis. Jusqu'à aujourd'hui j'ai toujours réussi à éviter les tempêtes et les eaurages, cela ne semble pas être le cas du grand cervidé. Ou peut-être pire, peut-être qu'il est arrivé comme ça dans l'esquisse ! Incapable de communiquer de manière claire et limpide. Ça arrive plus souvent qu'on ne le croit. Et dire que je râle de briller dans le noir. Pauvre homme. Remarque, ses cornes seraient joliment décoratives au dessus de mes rideaux... Je m'égare, bien entendu que ça n'arrivera jamais. Je trouverais bien d'autres idées.


Carmen parle en #00cc99 et utilise le code <*transformation perso="Carmen" />

Anciennement j'étais PiuPinu
Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum