Arathéa Sar'Flyel
Petite vampire, aime explorer et les calins
Messages : 351
Date d'inscription : 11/10/2019
Arathéa Sar'Flyel
Lun 24 Oct - 17:54
Oh le mignon petit chien! Sur que Crevette adorerait un tel animal... Si il avait pas une arme braqué sur moi. Mais sinon, un machin assez petit pour aller à peu près partout et assez armé pour foutre le bordel?! Encore mieux que JonïAlidé, paix à son âme. L'éclair me fait sursauter.

J'ai vuuuueeeeeeeh!

J'ai pas fait que commenter le tir loupé (ce qui doit d'ailleurs prodigieusement irriter Crevette) hein. En parlant j'ai déplacé mes appuis pour me casser (sans me briser le dos sur la voiture derrière), mais me faire attraper par le palto ça fout en l'air mes mouvements.

A la radio, Effie a écrit:Non, mais faudrait savoir, tu me dis d'aller jouer ailleurs, et tu m'en empêche, décide toi. Et sinon, j'suis livreuse Expresse de l'esquisse. Deuxième poche à gauche pour signer le reçu, j'ai un stylo dans la poche à côté si t'as pas le tien.

J'ai pas coupé mon casque (j'aurais du mal) donc la conversation doit sembler décousue pour certains. Mais j'ai un ton bizarre, presque insouciant. Je sais je devrais avoir peur. Je suis une civile, j'ai une arme sous le nez (enfin, sous le menton à proprement parler d'ailleurs ça gêne un peu pour parler et mon phrasé est un peu étranglé), mais soit parce que ma mémoire est trop altérée pour me souvenir des occurrences de peur précédente, soit parce que mes conneries avec Crevette m'y ont immunisé, mon ton est plus ennuyé qu'effrayé. Bon, et des clients gratiné, sur la frontière, j'en ai des pas mal, genre le mec qui vit dans un champs de mine, et à qui faut livrer des œufs... Ou cette vieille ourse mal léchée qui braque une pétoire sur quiconque emploie des mots en "heur". Bon, par contre, mon gars, le carnet à reçu est bien dans la poche indiquée, mais si tu commence à l'ouvrir tu vas te retrouver dans une position parfaite pour que moi je t'en mette une à mon tour, non mais oh!


[BLUUUUUUUFF POWEEEEEEEER!]



Stilgar
Petit pimousse au rapport !
Personnages : Crevette, Rosalina Ngwenya, Amundsen, Agate Withcroft-Molina, Langouste, Crevette des Câbles
Messages : 957
Date d'inscription : 07/01/2019
Stilgar
Mer 26 Oct - 14:20
__–Livreuse ou pas, le toutou n’avait pas le temps pour ces conneries. Il balança Effie à l’intérieur du véhicule, où elle alla se cogner contre un mur. Malgré sa taille, il avait une force proprement considérable. Il se retourna, dos à l’entrée du véhicule, son arme toujours pointée vers son otage.
__–« On dirait bien que tu t’es plantée d’adresse pour la dernière fois, petite. »


Périphérique - Page 2 1zod
Périphérique - Page 2 ULT8Krs
Encre Noire
Maximum 30 caractères !
Personnages : André DUBOIS (Sables et Câbles), Marie-Suzanne de Licornia (Brises), Dorante & Clindor (Brises)
Messages : 291
Date d'inscription : 19/12/2020
Encre Noire
Jeu 3 Nov - 18:08
La réponse d’Andovar me rend incrédule quelques secondes, puis elle m’ennuie. Je commence à ne plus l’apprécier. Je n’aime pas les supérieurs qui partent du principe que nous nous trompons alors que c’est clairement eux qui commettent une erreur. Mais je n’ai pas le temps de dire quoi que ce soit.

Le pilote du camion 2 se révèle être un chien anthropomorphique avec une armure métallique. Il ne semble pas m’avoir vu. Je coupe ma radio par précaution, je préfère qu’on ne puisse rien entendre de moi. Il prend Effie en otage mais cette dernière ne semble pas prendre la situation au sérieux, ce qui m’inquiète encore plus. Je commence à viser le chien pour lui tirer dessus, mais je crains que la fléchette atteigne la petite livreuse. Très vite, le chauffeur fait entrer Effie dans la camionnette. Ça me soulage : même si la fléchette peut encore la toucher et l’handicaper, il y a un peu moins de risque qu’elle meure à cause de moi. Si je m’inquiète, je risque encore plus de la toucher.

Je vise encore le chien, et quand je pense que c’est bon, je lui tire dessus.
Stilgar
Petit pimousse au rapport !
Personnages : Crevette, Rosalina Ngwenya, Amundsen, Agate Withcroft-Molina, Langouste, Crevette des Câbles
Messages : 957
Date d'inscription : 07/01/2019
Stilgar
Ven 4 Nov - 14:29
__–La fléchette atteignit le chien dans le dos. Aussitôt, il l’arracha et se retourna, mais il était trop tard pour lui. Déjà sa vision se brouillait. Malheureusement, il avait toujours une arme à feu sur lui et par réflexe, son doigt se serra dessus et envoya une volée dans la direction approximative d’André. Au vu de sa taille modérée, la probabilité qu’il esquivât un tir lancé au hasard était élevée, mais hélas pour lui, l’arme de son adversaire qui convulsait était en mode automatique.
__–La balle atteignit André en pleine aile, mais ce ne fut pas son impact qui lui fit le plus mal ; plutôt la projection. Pour le petit robot, c’était comme se prendre un énorme uppercut. De quoi le propulser sur plusieurs mètres.
__–Ce qui est rarement une bonne idée sur une autoroute.
__–Il avait eu de la chance d’être fait de métal ; au moins son corps ne fut-il pas totalement pulvérisé et répandu aux quatre vents, après être passé sous les pneus d’une demi-douzaine de voitures. Heureusement pour lui, les impacts avec les véhicules l’avaient fait glisser sur le tarmac et il était assez petit pour passer sous les capots de tous les prochains véhicules. Le pilotage automatique faisait que tant qu’il restait immobile, aucune voiture ne risquait de lui rouler dessus ; elles se suivaient toutes parfaitement.
__–André était dans un sale état. La balle lui avait arraché ses deux ailes droites. Le passage sous les roues lui avait fait perdre les deux autres, réduites à l’état de moignons. Il n’avait plus que trois pattes, dont une qui ne répondait plus. Les articulations de son cou ne fonctionnaient plus, c’était un miracle que sa tête n’ait pas été arrachée. Son œil gauche n’affichaient plus rien et la lentille de celui de droite était fendue. Son thorax n’avait, heureusement, à déplorer que des rayures.
__–Il lui restait toujours de quoi envoyer un SOS.


Dernière édition par Stilgar le Ven 4 Nov - 14:40, édité 1 fois


Périphérique - Page 2 1zod
Périphérique - Page 2 ULT8Krs
Stilgar
Petit pimousse au rapport !
Personnages : Crevette, Rosalina Ngwenya, Amundsen, Agate Withcroft-Molina, Langouste, Crevette des Câbles
Messages : 957
Date d'inscription : 07/01/2019
Stilgar
Ven 4 Nov - 14:29
__–Et le chien était toujours en vie, à lutter contre le poison qui courrait dans ses veines et le faisait dodeliner de sa petite tête. Du fait de sa morphologie très petite, le risque de mort était important. Il semblait avoir oublié l’existence d’Effie, mais faisait de grands mouvements, luttait désespérément contre la toxine, battait des bras. Et comme l’un d’entre deux avait quatre kilogrammes d’acier et de balles à son bout et que l’autre avait saisi et balancé la petite fille comme si elle l’avait été faite que de paille, cela dissuadait quiconque de l’approcher.
__–Enfin, sauf un autre cyborg.
__–Une serre le saisit au visage, serra jusqu’à lui arracher un hurlement, faire gicler du sang sur Effie et ressortir ses yeux déjà exorbités, à un point où on aurait pu croire qu’ils allaient jaillir de son visage. Puis, d’une dernière pression, Crevette finit de broyer son crâne. Elle n’avait maintenant plus au bout du pied qu’un morceau de chair inerte et sanguinolent. Sans lui accorder plus d’attention qu’à une crotte de chien, elle l’envoya balader dans un coin et se racla sa serre sur le sol. Puis elle se pencha sur Effie et lui fit un câlin… mais pour mieux la palper sous tous les angles et vérifier qu’elle n’était pas blessée.
__–« Prête pour la suite ? »
__–Assez curieusement, pour qui connaissait un peu Crevette, elle n’avait pas parlé là comme un sergent l’aurait fait à une recrue accusée de fainéanter. À sa manière, elle se souciait vraiment de son amie et aurait accepté tout type de réponse.


Périphérique - Page 2 1zod
Périphérique - Page 2 ULT8Krs
Flavius
Tout n'est que poussière
Personnages : Triaire
Messages : 210
Date d'inscription : 28/05/2019
Flavius
Mer 9 Nov - 15:32


Alors que la tueuse allait mettre en place son plan, elle perçue sur son ath la chute d'André.

-Putain le minineura ! Fonce le récupérer !

Vesa envoya son ordre et l'un des membre de son équipe fit demi tour et fila, slalomant entre les voiture pour essayer de récupérer le courageux chasseur de luciole et le mettre en sécurité.


-Je vais ordonner au robot de dévier de sa route vers la prochaine sortie mais d'obéir aux premiers ordres si ils essayent de le remettre en ordre. Et ensuite je le fais sortir pour de bon. On est partit !
Arathéa Sar'Flyel
Petite vampire, aime explorer et les calins
Messages : 351
Date d'inscription : 11/10/2019
Arathéa Sar'Flyel
Jeu 1 Déc - 20:53
Bon, me faire jeter contre le mur, ça va. Je me suis assez prise de gamelles pour savoir comment tordre mon corps pendant le "vol", utiliser mes rollairs pour atténuer l'impact, et rebondir presque sans mal au sol. Bon, par précaution, vu le mec, je préfère feindre un étourdissement, mais... Eh, mais c'est qu'il attaque la libellule! Bon, c'est cool ça a détourné l'attentin du chien, mais la libellule elle vient de se faire tirer dessus du coup! Et moi j'vais pas pouvoir l'aider puisque je dois esquiver les gesticulations du chien moribond. Une ombre dans l'ouverture du camion un hurlement et j'ai du sang plein le visage. Et un calin de Crevette. Je lui rend brièvement, sachant qu'elle est surtout inquiète à l'idée d'une blessure. Et je lèche le sang sur mon visage, essayant d'attraper de la langue les gouttes projetées sur ma joue. Est-ce que je suis prête pour la suite?

Sergente finaude, à vos ordres, cap'tain Mollusque!

Je n'ai pas de souvenirs de cette phrase. Je l'ai lue dans mon journal, je sais donc que c'était, enfant, une phrase prélude à de grandes souffrances, aussi bien pour nos profs que pour nos condisciples. Mais avant ça, je rebranche ma radio.

A la radio, Effie a écrit:Libellule, t'es vivant?

Oui, bon il ne peut en théorie me répondre que oui. Et la collègue... Vesa, je crois dit qu'elle part à sa rescousse. Ouf.

A la radio, Effie a écrit:Merci miss V. On s'occupe d'avancer dans le camion, nous!

Et oui, mon ton est presque joyeux. Même pas "presque", il EST joyeux. Ok, on est sur une autoroute, avec un camion muni d'une mitraillette et de probablement plein d'autres pièges, et si jamais on a un accident, à cette vitesse on est mortes. Mais j'suis avec Crevette, ça va le faire! Bon, premier truc la mitraillette.Sans le chien, elle ne sert plus à rien, mais dans le doute, ce serait pas idiot qu'on s'en serve nous. Tu peux me couvrir avec ça? Ou autrement, hein? Pendant que moi je vais examiner les cloisons qui nous séparent du conducteur. On pourrait aussi faire le tour par l'extérieur, en soit et chopper le conducteur mais le fait de n'avoir pas senti de différence dans le camion malgré le combat me fait soupçonner un robot aux commandes. Et je serai pas étonnée que derrière les cloisons soit le machin trucs recherché.

A la radio, Effie a écrit:Ca ressemble à quoi d'ailleurs ce qu'on cherche?



Encre Noire
Maximum 30 caractères !
Personnages : André DUBOIS (Sables et Câbles), Marie-Suzanne de Licornia (Brises), Dorante & Clindor (Brises)
Messages : 291
Date d'inscription : 19/12/2020
Encre Noire
Jeu 8 Déc - 16:35
C’est bon, je lui ai tiré dessus. Bientôt il ne nuira plus à Effie. Le chien se retourne. Il braque son arme, je vole sur le côté. Il tire à l'aveuglette, je me prends la balle !

L’impact me projette loin en arrière. Je me fracasse contre le sol, les véhicules m’écrasent… Serait-ce ma fin ?

Je suis encore sur la route, mais par chance les véhicules ne me roulent plus dessus. Mon œil gauche n’affiche rien et la lentille de mon œil droit est fendue. Selon mon système, je suis dans un lamentable état. J’ai perdu mes ailes, et il ne me reste plus que trois pattes. En les bougeant un peu, je remarque que l’une d’elles ne répond pas. Je n’essaie pas de me lever, je serais encore plus endommagé si je le faisais. Je ne peux plus bouger mon cou. J’espère au moins que la radio fonctionne. Je tente de l’activer, et entendre la voix d’Effie me soulage.

« Dieu merci, je le suis. Et toi, Effie, tu vas bien ? Ce chien ne t’a pas blessée ? »

J’entends que Vesa vole à mon secours.

« Merci beaucoup, Vesa. »



Merci à Effie pour cette signature plus haut

Flavius
Tout n'est que poussière
Personnages : Triaire
Messages : 210
Date d'inscription : 28/05/2019
Flavius
Dim 18 Déc - 2:11


Le pilote se détacha de Vesa, cessant de suivre son camion, et partit sauver André tel un lion à travers un ravin. Il slalomait entre les voitures, se demandant si il aurait droit à une prime de risque. Parce que putain ça canarde sec le terroriste au petit matin ! Tout ça pour une libellule, il était surement plus petit que les balles qui lui étaient balancées à la tronche. Alors que le troupeau de Gnous continuait de menacer d'aplanir le roi du carbonifère celui ci tendit la main, commença à faire un dérapage pour se placer et...

...Et pendant ce temps Vesa avait refermée la portière, au cas ou, et commencer à pirater le robot pour mettre son plan à éxécution. la situation ne lui plaisait pas, mais c'était urgent. Et au moins elle était tranquille, les francs tireurs se déchainaient loin en arrière. Enfin, pour le moment.
Stilgar
Petit pimousse au rapport !
Personnages : Crevette, Rosalina Ngwenya, Amundsen, Agate Withcroft-Molina, Langouste, Crevette des Câbles
Messages : 957
Date d'inscription : 07/01/2019
Stilgar
Lun 19 Déc - 1:44
__–Le robot que pirata Vesa avait eu sa mémoire complètement effacée avant d’être envoyé faire sa mission. Sur la première image disponible dans sa mémoire, on le voyait, assis au siège du conducteur, faire débarrer son camion et partir vers le périphérique. Un léger détail attira l’attention de Vesa : L’espace d’une seconde, apparut dans le rétroviseur du véhicule une image singulière : un rat, qui semblait bardé de prothèses, debout sur une caisse, qui discutait avec un chien, lui aussi augmenté par la cybernétique. Le profil du canidé correspondait tout à fait à celui dont les images avaient été envoyées par Crevette sur les ordiphones de l’équipe.
__–Toujours est-il qu’il accomplit sa nouvelle mission : à la prochaine sortie, il quitterait le périphérique.

__–De son côté, André fut récupéré et amené jusqu’à une sortie, lui aussi, où des troupes de la COSHA étaient présentes. Après une évaluation rapide, il fut estimé que la vie du petit robot n’était pas en danger, mais que tout déplacement était impossible pour le moment. Une tablette fut placée devant les yeux de la libellule, sur laquelle s’afficha le visage d’Andovar :
__–« Monsieur Dubois, je suis ravi de constater que malgré tout, vous êtes encore en vie. Hélas, nous ne pouvons pas vous remettre sur pied… enfin, pattes, pour le moment. Nous avons besoin de tous nos opérateurs et une intervention serait trop coûteuse en temps. Vous n’êtes certes plus en condition pour opérer sur le terrain, mais je vais pouvoir accéder à un de vos souhaits. Vous allez être branché à la SX et rejoindre nos agents sur place. Ils sont, semble-t-il, en grandes difficultés et un peu d’aide leur fera le plus grand bien. Ne vous en faites pas pour votre corps, la compagnie prendra les frais de réparation à sa charge. La couverture médicale… ou mécanique dans votre cas, que nous offrons à nos prestataires comme à nos employés est excellente. »
__–Dans le camion blindé de la COSHA qui gardait la sortie, on allait pouvoir le brancher à la SX.

__–Enfin, Andovar s’adressa à Vesa :
__–« Merci, agent Hahya. Allez vous occuper de camion n°3. Triplez de prudence, je ne veux pas perdre un autre agent. »


Périphérique - Page 2 1zod
Périphérique - Page 2 ULT8Krs
Stilgar
Petit pimousse au rapport !
Personnages : Crevette, Rosalina Ngwenya, Amundsen, Agate Withcroft-Molina, Langouste, Crevette des Câbles
Messages : 957
Date d'inscription : 07/01/2019
Stilgar
Mer 21 Déc - 1:02
__–Pour Crevette et Effie, suite > ici <.


Plan de la situation :


Périphérique - Page 2 1zod
Périphérique - Page 2 ULT8Krs
Encre Noire
Maximum 30 caractères !
Personnages : André DUBOIS (Sables et Câbles), Marie-Suzanne de Licornia (Brises), Dorante & Clindor (Brises)
Messages : 291
Date d'inscription : 19/12/2020
Encre Noire
Lun 26 Déc - 16:11
Je vérifie mon sac, j’y trouve les quatre billes et les astrettes. Je suis soulagé de n’avoir rien perdu. Les balles tirent, les voitures roulent, tout va trop vite. D’un coup, je sens quelqu’un me prendre, avant de m’emmener jusqu’à une sortie gardée par la COSHA.

Dès que je suis entré dans le véhicule, Andovar me parle. Je comprends qu’ils ne puissent pas me réparer pour le moment. En fait, je ne suis pas sûr qu’on puisse entièrement me réparer. On ne connaît pas d’autres copies de moi. Sur le moment, c’était rassurant pour moi, je pouvais ainsi conserver un sentiment d’individualité. Cependant, cela rend ce genre de dommages difficiles à réparer, donc même si les réparations sont encore possibles, elles coûteront cher.

Andovar me dit qu’ils me brancheront à la SX, où le duo a besoin d’aide. Il ajoute que la COSHA prend en charge ma couverture mécanique. Cela me rappelle un peu l’assurance maladie française, mais j’essaie de chasser ce souvenir de mon esprit. En tout cas, cette nouvelle me soulage car je ne pense pas que Delphine pourrait payer elle-même mes réparations.

Après avoir remercié Skalèb, je mets mes astrettes.



Merci à Effie pour cette signature plus haut

Flavius
Tout n'est que poussière
Personnages : Triaire
Messages : 210
Date d'inscription : 28/05/2019
Flavius
Sam 21 Jan - 18:05


-A l'équipe, voici un signement des individus probablement à l'origine de l'attentat en cours, un clébard trop pucé et un raterminator. Ah ben, le clebard c'est bon, c'est celui avec son sale caractère qui a dégommé andré, ''culé. Le camion amorce sa sortie sans problème à priori. Demande de consigne au cas ou je croiserais le Ratus Cyberneticus ?

Si elle pouvait l'abattre, elle serait ravie. Si elle pouvait le garder en vie pour le torturer, elle en serait enchanté !
Stilgar
Petit pimousse au rapport !
Personnages : Crevette, Rosalina Ngwenya, Amundsen, Agate Withcroft-Molina, Langouste, Crevette des Câbles
Messages : 957
Date d'inscription : 07/01/2019
Stilgar
Sam 28 Jan - 1:59
HRP :

__–« Noté, agent Hahya. Nous allons étudier la question. Attendez mon ordre avant d’agir. »
__–Arriva une sortie. Le camion n°1 la prit et fut arrêté par les troupes de la COSHA. Les soldats félicitèrent Vesa pour ton coup d’éclat, il y eut des poignées de main, des exclamations, des félicitations assez pompeuses de l’officier. Et puis, car le professionnalisme n’était pas une chose avec laquelle on rigolait dans l’entreprise, chacun reprit son poste : certains surveillaient la route, le doigt prêt à se glisser sur la détente de leur fusil, d’autres inspectaient le camion pour essayer d’en tirer des indices. Vesa n’avait plus qu’à attendre. Un peu comme si la seule raison aurait été qu’elle était la seule à n’avoir rien à faire, une femme se présenta devant elle, comme pour la rejoindre dans son inactivité et passer le temps avec la seule personne qui n’était pas occupée. Elle fit un petit coucou de la main à Vesa, avant de la remettre dans sa poche, de s’adosser à la barrière de sécurité de la route et de regarder le vide.
__–Les soldats de la COSHA ne se formalisaient pas de sa présence, alors qu’elle avait très clairement une dégaine de civile. Elle-même semblait à la fois avoir tous les droits d’être ici et ne pas être à sa place. Au bout d’un moment, elle rompit le silence :
__–« Vous êtes un des agents spéciaux des Hussards, c’est ça ?
__–Cela dépend de qui le demande et de pourquoi, répondit Vesa sur un ton détaché en regardant la route d’un air distrait.
__–Vitkova. Inspecteur Vitkova, police municipale. Je suis pas allée vous le dire, je voulais pas déranger… magnifique arrestation. Un camion vide, ça valait le coup d’envoyer un cyborg qui vaut deux siècles de mon salaire.
__–Eh bien si vous voulez je retourne dormir et la prochaine fois que le camion ne sera pas vide, vous vous direz que la cyborg qui vaut deux siècle de votre salaire aurait bien été utile finalement. Mais merci du compliment. Le ton était sarcastique, quoi que léger, pas trop agressif. Pas envie de trop mal se mettre avec les flics. Mais je suppose que vous n’êtes ni la pour me complimenter, ni pour m’asticoter ?
__–Bien deviné, vous auriez eu un avenir dans la crimi’. Votre chef de mission… C’est Andovar, Andovar Skalèb, je parie ?
__–Peut être un jour que j’envisagerai la reconversion professionnelle. Pari gagné, vous le connaissez personnellement pour l’appeler par son prénom ?
__–C’est… une manière de dire. Tenez, quitte à faire des paris, en voilà un autre. Vous avez découvert un truc, dans ce camion… le genre qui changerait pas mal de choses… et il va vous contacter, là, vous dire de l’ignorer et de vous concentrer sur quelque chose d’autre qui n’a rien à voir. Et second pari, ça va vous sembler un peu louche, parce que quand-même, une info capitale qui est même pas analysée… t-t-t-t-t…
__–Autre pari. Il va me dire de fouiner, de me concentrer sur des petits détails qui échapperaient à d’autre. Cela ne me semblera pas louche et je continuerais mon boulot. Ou alors, vous aurez raison...et je m’en cogne, j’ai un salaire et j’ai envie de le garder. La cyborg lança un sourire invitant amicalement l’autre à aller se faire foutre avec ses paris à la con. Et toi ma poulette tu espères que si cela arrives, je serais la pour te contacter, te faire part de mes doutes et te filer ce que j’aurais. J’ai bon ?
__–Viktova sourit brièvement.
__–Là on parle. Tenu. Ah, tiens, vous venez de recevoir un message. Je ne vous demande pas de le lire à voix haute, m’enfin si vous voulez… Je ne serai pas la première étrangère au service qui aura eu accès à des données tactiques.
__–Pari. Si ce message est selon votre scénario...je vous le lit et je vous invite prendre un café chez moi après le service, c’est super tranquille et isolé...Si c’est selon le mien...t’auras intérêt à être convaincante pour que je te le lise quand même, et tu me paieras le café. »
__– Elle tendit sa main avec un sourire pour serrer celle de Vesa. Le message disait ceci : Agent Hahya, Crevette et Effie ont besoin de renforts. Entrez en communication avec elles pour établir un plan et rejoignez-les sans tarder.
__–« On a perdu toute les deux. Vesa lui lut le message au mot près. Reste à distance, j’ai pas le temps d’improviser en équipe. Quand ce sera finit...on reprend. »
__–Le chauffeur de Vesa arriva après avoir déposé André.
__–« Au fait, si tu as des infos utiles pour moi, j’aurais peut être des choses utiles pour toi. Je suis pas du genre à poser un lapin. On y va go ! »
__–Hé bien, j’aurai au moins gagné mon premier pari. Tenez. »
__–Elle lui donna sa carte, un morceau de plastique rectangulaire où était écrit son nom et grade ; inspecteur Tamara Viktova, ainsi que son adresse électronique, son numéro de téléphone professionnel et l’adresse du commissariat où elle était affectée.
__–« Si jamais des choses vous semblent étranges… Comme ça… ou le fait qu’un attentat terroriste de cette ampleur ait pris la toute-puissante COSHA le pantalon baissé, tellement qu’elle a dû faire appel à n’importe qui et quoi pour combler… Ou si vous avez juste envie que je vous montre des adresses sympas dans mon coin de la Ville. »
__–Vesa prit la carte et fit un clin d’œil aguicheur à l’inspecteur avec un sourire malicieux en coin. Elles allaient se revoir, pour sûr. On verrait ce que ferait Andovar de son coté pour expliquer tout ça.

HRP :


Périphérique - Page 2 1zod
Périphérique - Page 2 ULT8Krs
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum