Devant le Laboratoire

Folie d'Esquisse
Messages : 997
Date d'inscription : 24/06/2012
Folie d'Esquisse
Mer 6 Avr - 21:50

Devant le Laboratoire



Il n'y a toujours pas grand chose à voir devant le Laboratoire, si ce n'est ses murs cuivrés et le camion garé à une dizaine de mètres depuis deux jours. Tout autour, c'est la plaine d'Esquisse, aussi morose et dépourvue d'intérêt qu'à son habitude.

Pour un observateur situé face au Laboratoire et à sa porte principale, le bâtiment Bleu, plus grand et terminé par l'imposant Laboratoire n°2, apparaît à gauche, tandis que le bâtiment Vert, bordé par le Garage, est à sa droite.


Quêtes liées : Pimp mon camion, Analyser les objets

(Vous pouvez aussi RP du côté du camion)
Stilgar
Petit pimousse au rapport !
Personnages : Crevette, Rosalina Ngwenya, Amundsen, Agate Withcroft-Molina, Langouste, Crevette des Câbles
Messages : 955
Date d'inscription : 07/01/2019
Stilgar
Sam 21 Mai - 3:31
Précédemment :

__–Langouste posa son balluchon contre le mur. Le grand tissu était bien pratique, elle se dit qu’elle allait le garder et laisser là le reste.
__–« C’est ça le garage ? »
__–Curieuse, elle y entra.

Résumé :


Devant le Laboratoire 1zod
Devant le Laboratoire ULT8Krs
Arathéa Sar'Flyel
Petite vampire, aime explorer et les calins
Messages : 351
Date d'inscription : 11/10/2019
Arathéa Sar'Flyel
Mar 24 Mai - 8:10


C'est des types pas très sympa avec des grandes haches, et la fâcheuse habitude de taper sur les autres avec...

Oui, bon, on édulcore un peu hein. Si elle est assez âgée pour comprendre la description, elle comprendra toute seule les sous entendu, si elle est trop jeune ça lui évoquera pas pire que les voyous qu'on trouve dans chaque village et qui bousculent les plus petits. Et je suis le grand gaillard au coeur d'enfant dans le






Onyx
Personnages : Lucas et Isolde
Messages : 276
Date d'inscription : 14/04/2019
Onyx
Mar 24 Mai - 16:44
Vient des .

Une fois à l'extérieur, Lucas inspira une grande bouffée d'air frais... qu'il recracha aussitôt. Un désert sans vent n'était pas un problème, mais dès qu'il y avait une brise, le sable se soulevait contre ceux qui le foulaient. Il avait oublié comment c'était. Pourtant, il avait passé assez de temps dans des déserts. Le garçon s'arrêta un moment, les yeux fixé sur rien.

Non. Mauvaise pensée, on change de sujet. L'Américain se secoua, puis continua sa route. Camion, camion, camion ! Ah, le voilà. Il ouvrit les portes arrières et se faufila à travers les caisses et boîtes de l'habitacle.

Mouais, du ménage allait être nécessaire. Mais tant qu'à vider les choses inutiles du camion, autant le faire dans le garage pour éviter le va et vient. Il n'avait absolument aucune idée de comment les autres avaient l'intention d'organiser ce bordel, mais ce n'était pas son problème. Oh, tient, un plan. Est-ce que quelqu'un a déjà décidé de comment refaire une beauté au véhicule ou c'était pour autre chose. Mmhh...

Résumé:


Lucas parle en skyblue et Isolde en #7dd1c8
Folie d'Esquisse
Messages : 997
Date d'inscription : 24/06/2012
Folie d'Esquisse
Mer 25 Mai - 0:19
Le plan en comprenait en réalité plusieurs, cinq pour être exact. Lucas parvint à comprendre dans les grandes lignes deux de ces objets - ceux qui apparaissaient les plus simples.

Le premier était un meuble, une sorte de lit-coffre somme toute assez classique, mais qui pouvait être adjoint à un gaz particulier (et le mécanisme qui permettait de le diffuser) pour le faire léviter, et ainsi pouvoir partir en expédition assis dessus, ou l’attacher à un véhicule comme une valise volante. Il pouvait probablement être construit, en grande partie, avec les planches du bureau vide et le gaz qui circulait dans le réfectoire. Le plan semblait aussi inclure la possibilité de lui ajouter des roues, des pieds, ou même des ailes, voire les trois en même temps, mais il s’agissait plus de tuning à ce stade.

Le second était déjà un peu plus technique, mais Lucas put tout de même en saisir les grandes lignes. Il s’agissait cette fois du plan d’un réfrigérateur made in Esquisse. Comme le plan précédent, il semblait y avoir plusieurs options pour faire fonctionner le système de refroidissement, avec ou sans électricité. Difficile de savoir à vue de nez si la réalisation était possible avec les moyens du bord, il faudrait sans doute être plus à l’aise en bricolage pour saisir les subtilités techniques et avoir une idée de ce qui pouvait être substitué.

Les trois autres plans paraissaient décrire d’autres appareils aux usages différents, mais l’ancien soldat ne parvint pas à faire le lien avec ce qu’il connaissait, ou avec une fonction précise.




(Merci à Ara' pour la super signature ♥)
Cyantifiques
Admirez notre magnificence ! ♥
Messages : 307
Date d'inscription : 08/06/2013
Cyantifiques
Mer 25 Mai - 0:25
Depuis :
Alors qu’il était concentré sur l’étude des plans, Lucas put entendre, derrière lui, des pas lourds se rapprocher de sa position.

Sans prêter attention à l’enfant, Averroès s’approcha de l’avant du camion, sortit de sa poche une petite clef et ouvrit la portière avant, vraisemblablement pour chercher quelque chose.

(Lucas a l'opportunité de l'interrompre, de le pranker, ou de totalement l'ignorer et de faire sa vie)
Onyx
Personnages : Lucas et Isolde
Messages : 276
Date d'inscription : 14/04/2019
Onyx
Mer 25 Mai - 1:48
Bien qu'il ne soit pas complètement inculte, le bricolage n'était pas vraiment sa tasse de thé. Il savait assembler à grande vitesse un bon nombre d'armes, tentes, équipements militaires, bref ce qu'il avait du apprendre dans son entraînement. En dehors de cela, ses connaissances se limitaient à suivre avec difficultés des plans IKEA.

Il comprit vaguement qu'un des plans était une sorte de boîte flottante. Sûrement, cela pourrait être utile pour transporter des choses ! Ils pourraient même y mettre des roues et s'en servir comme une sorte de remorque !

Quant au deuxième plan, il s'agissait du réfrigérateur mentionné dans la lettre qu'il avait trouvé. Ils allaient pouvoir transporter des trucs frais ! Merveilleux ! Enfin, s'ils parvenaient à construire lesdites merveilles, du moins. Nul comme il était, ce serait plutôt dur, mais peut-être que la fille de l'atelier pourrait aider?

L'enfant débarqua du camion. Allez, direction l'Atelier ! Ou pas. Le Cyantifique baraqué était à l'avant du camion. Ohhh. Occasion parfaite !

- Monsieur le Cyantifique, monsieur le Cyantifique ! Bon matin ! Vous avez la clé du d'vant ? Faudrait déplacer le camion pour mettre le derrière dans le garage. Pour ajouter ou enlever des choses facilement du garage !

Résumé:


Lucas parle en skyblue et Isolde en #7dd1c8
Cyantifiques
Admirez notre magnificence ! ♥
Messages : 307
Date d'inscription : 08/06/2013
Cyantifiques
Mer 25 Mai - 2:05
Lorsque Lucas commença à lui parler, le cyantifique s’arrêta et se tourna vers l’enfant.

« Averroès. » rappela-t-il, visiblement peu satisfait d’être appelé "Monsieur le cyantifique".

« C’est bien fermé à l’arrière ? »

Il jeta un coup d’oeil au garage (qui n'était en soi qu'à quelques mètres), puis revint vers Lucas.

« Demandez-leur de s’écarter et mettez-vous bien à l'écart. »

En attendant que l'enfant s'exécute, il ouvrit plus fermement la porte, s’installa sur le siège conducteur et enclencha le moteur.
Onyx
Personnages : Lucas et Isolde
Messages : 276
Date d'inscription : 14/04/2019
Onyx
Mer 25 Mai - 2:28
Un cyantifique qui répondait clairement et qui faisait exactement ce qu'on lui demandait ? Lucas avait presque envie de l'embrasser,mais il se retenue. Un peu se gêne quand même.

Il fit un salut militaire dont la qualité aurait fait fondre son sergent-instructeur en larmes (et pas de joie) et confirma sa compréhension

- Chef, oui chef !

Puis il entra dans le garage.

Vers le .

Résumé:


Lucas parle en skyblue et Isolde en #7dd1c8
Cyantifiques
Admirez notre magnificence ! ♥
Messages : 307
Date d'inscription : 08/06/2013
Cyantifiques
Ven 3 Juin - 21:11
Alors que Lucas était entré dans le garage, le moteur du camion, resté éteint depuis le début du J23, commença à gronder. Lentement, le véhicule commença à reculer jusqu'à se coller au . Averroès en descendit quelques secondes après, non sans avoir attrapé son fusil à pompe au passage. Il verrouilla la porte du véhicule et se rapprocha des Dessinateurs qui, pour une fois, avaient répondu clairement et fait exactement ce qu'on leur demandait.
Onyx
Personnages : Lucas et Isolde
Messages : 276
Date d'inscription : 14/04/2019
Onyx
Mer 29 Juin - 5:19
Lucas sort du .

Une fois dehors, Lucas trottina tranquillement jusqu'à l'entrée principale. Il s'arrêta devant les portes. Pourquoi venait-il de faire un arrêt retour déjà. Il n'avait pas l'intention initiale de se terrer dans un coin pour éviter de bosser? Erk, ce qu'il pouvait être bête... Bon, il avait promis, trop tard pour reculer.

Le garçon poussa la porte pour se rendre dans les .

Résumé:


Lucas parle en skyblue et Isolde en #7dd1c8
Arathéa Sar'Flyel
Petite vampire, aime explorer et les calins
Messages : 351
Date d'inscription : 11/10/2019
Arathéa Sar'Flyel
Ven 25 Nov - 17:39
Devant les couloirs

Sitôt sortie, Morgan s'étira du dos jusqu'aux pattes arrières, avant de donner un coup de tête affectueux à Al, puis se frotter contre les jambes du chaton.

Bon, un côté qui a votre préférence, les minous?

Après tout, pourquoi on est sortis, déjà? Ah, oui, pour chercher des trucs utiles. Pas du tout pour glandouiller en se baladant, et en discutant.

Au fait, si ça vous ennuie que je vous appelle comme ça, dites me le, ok?



Eelis
Qu'est-ce qui est jaune et qui traverse les murs ?
Personnages : Al, Sydonia, Even, Dylan et Al'
Messages : 3151
Date d'inscription : 10/06/2012
Eelis
Sam 26 Nov - 13:09
Le chat ne fut pas le seul à s’étirer le dos.

Comme s’il avait passé trois mois dans une faille spatio-dimensionnelle, ou commençait à peine sa journée après une nuit pas franchement des plus confortables, Al se sentait lié à la réalité comme une règle en métal au milieu d’un champ de chou. Raide et dans le vague. Incapable d'aligner les idées correctement.

« C’est pas comme si ça changeait grand chose. »

Oui. Deux minutes après avoir prétendu qu’il était super occupé, il avait complètement abandonné la mascarade.

Évidemment qu’il était là pour glander. Et il espérait bien que ce soit le cas pour le matou aussi - il se sentirait un peu trahi sinon.

« Disons que ça me ramène loin en arrière. Ma mère m‘appelait comme ça, souvent avant de ranger ma chambre. »

Dire que je sais même pas si elle est folle d’inquiétude, morte de tristesse, ou en train de se balader quelque part dans l’Esquisse en pensant que je dois l'attendre là-bas.

Il commença à marcher, mollement, devant lui, en continuant à étirer ses bras et à bâiller.
Toujours tourné vers l'immensité rouge dans laquelle devaient baigner quelques unes de ses anciennes connaissances, il enchaîna.

« Je m’en souviens plus, tu avais voté oui, pour sortir de l’Esquisse ? Et si oui pourquoi ? »

Autant voir tout de suite si Morgan était vraiment dans son camp, avec une question qui ne risquerait pas trop de le griller.

Résumé:



(Merci à Ara' pour la super signature ♥)

Test:

Arathéa Sar'Flyel
Petite vampire, aime explorer et les calins
Messages : 351
Date d'inscription : 11/10/2019
Arathéa Sar'Flyel
Mer 7 Déc - 15:00
Il parle de sa mère avec un calme morne. Mauvaises relations? Apathie? Je ne sais pas. Je n'ai pas envie de savoir, soyons francs. J'ai mes propres problèmes, et ne me sens pas, là, de porter ceux d'un autre. Est-ce que j'avais voté oui? Je me marie à la fin de l'année. J'aimerai bien ne pas louper mon propre mariage, tu ne crois pas que ça ferai pitoyable? Je VEUX sortir de l'esquisse, et je ne m'en cacherai pas. Ceci dit, je ne sais pas ce qui est le pire. Louper le mariage, ou demander à Jey de virer sa cutie? Et de devenir zoophile... Berk, j'en ai entendu pas mal sur les plateaux de tournages, mais là y a des limites. Au dégout subsite le découragement, que j'essaie de chasser d'un fouet de ma queue.

Je ne te demanderai pas pour quoi tu as voté par contre. Pas plus qu'à toi, chaton. C'est à vous de décider si vous voulez le dire, à qui, comment.

En parlant, j'ai naturellement commencé à avancer vers Al, et du coup donné le ton à la direction. Sans même le vouloir.

Les opinions politiques, je considère que c'est comme les aventures amoureuses. Ca se partage ou pas ❣



Eelis
Qu'est-ce qui est jaune et qui traverse les murs ?
Personnages : Al, Sydonia, Even, Dylan et Al'
Messages : 3151
Date d'inscription : 10/06/2012
Eelis
Sam 10 Déc - 21:23
Tss.

Al aurait voulu se contenter de considérer Morgan comme une bienheureuse qui allait déchanter en voyant les dures réalités de l’Esquisse.
Et il essaya, même.

Avant de voir qu’il parlait à un chat, qui devrait pourtant ne plus rien avoir à perdre, et qui parvenait pourtant à être bien plus optimiste que lui ne l’avait jamais été. Alors qu’il avait toutes ses jambes et ses bras, et qu’il devrait être le seul à pouvoir caresser l’espoir de sortir indemne.

C’était la pire sensation. Et avec ça, Morgan tuait le peu de complicité qu’il avait voulu commencer à voir entre eux.

Mais puisqu’il se serait senti ridicule de le lui dire, il lui répondit malgré tout, plus superficiellement.

« S’il s’agit bien d’une opinion politique… J’en suis moyennement convaincu. »
Il commença à marcher vers la droite, au pif.
« C’est toujours utile d’être au clair sur ce qu’attendent les autres, indépendamment de ce qui a été décidé pour le groupe. Et indépendamment de ce qu’ils ont voté. Ce serait con de partir du principe que tout le monde veut sortir et est déterminé à fournir les efforts pour. »
Inutile d’expliquer en quoi il parlait de lui.
« C’est un peu comme bosser un cours à la fac avec des gens qui ont prévu de rater leur année, ou qui s’étaient inscrits pour toucher une bourse... On perd son temps. »

Al avait plutôt toujours été dans le camp de ceux qui voulaient réussir sans pour autant fournir beaucoup d’efforts, mais ça complexifierait inutilement le tableau que de le mentionner, et déjà qu'il divaguait... Il en vint à l'essentiel :

« Les différences de motivation, ce n’est pas de la politique, il n’y a rien à débattre ni à convaincre. »

Cela étant, c’était probablement pour ça que personne n’en parlait assez.
Les choses auraient été bien plus simples s’il n’avait été question que de politique.

« Enfin, peu importe. Y’a rien par ici, alors autant aller regarder à l’arrière. »

Et comme ça on sera moins emmerdés.

Résumé:



(Merci à Ara' pour la super signature ♥)

Test:

Arathéa Sar'Flyel
Petite vampire, aime explorer et les calins
Messages : 351
Date d'inscription : 11/10/2019
Arathéa Sar'Flyel
Jeu 29 Déc - 9:28
Ah? Je t'avoue je n'ai pas trop été à la FAC. Je suis entrée assez tôt dans le monde du travail, et j'ai fait mes diplômes plus ou moins par correspondance. Mais tu as raison. J'ai beau vouloir rentrer chez moi, je fais ma tire-au-flan, là. D'un autre côté j'ai du mal à voir quoi faire avec un corps qui fait n'importe quoi...

Comme par exemple, là, ronronner. Non, mais... Je suis amère, ça s'entend à ma voix, et je ronronne comme un chat heureux?! RAAAAAAAAH! Bon, allez, suivons le.

Et toi, du coup? Tu ne veux pas rentrer?

Mon ronronnement ne s'est pas arrêté, je ne sais pas comment faire. Mais ma question n'est qu'une simple question, curieuse sans plus. Y parait que les anglais disent que la curiosité tuera le chat, je devrais ptet m'inquiéter...



Eelis
Qu'est-ce qui est jaune et qui traverse les murs ?
Personnages : Al, Sydonia, Even, Dylan et Al'
Messages : 3151
Date d'inscription : 10/06/2012
Eelis
Sam 31 Déc - 22:29
« J’aurais bien aimé y aller, moi, à la fac. J’ai même pas pu faire un an, avant d’être… là, quoi. »

Ce dont ils parlaient était complètement inutile et trivial. Le Al d’il y a vingt jours aurait certainement arrêté la discussion à cet endroit-là, ou au moins utilisé ces quelques paroles pour en conclure que Morgan était effectivement une glandeuse qui confondait l’Esquisse avec un camp de vacances, par rapport à lui.

Et pourtant…

« Si, sûrement. Mais… »

Il se laissait parler. Comme il n'avait absolument pas réussi à le faire la veille.
Ça s’avérait même étrangement facile.
Et un peu libérateur.

« C’est un peu par défaut. J’ai plus de raison de rentrer, et en même temps, j’en ai aucune de dire que je veux rester, alors je fais le choix qui me permet de pas faire de choix, et je cherche la sortie sans savoir si je vais l’emprunter. Je crois. »

Il ne savait pas si c’était le silence, la solitude, la déprime, l’aura de Morgan, le fait qu’il n’en attendait rien du tout ou autre chose, mais le désœuvrement le faisait presque dire des choses censées. Genre des trucs qui auraient tourné dans sa tête pendant des jours, et qui lui paraissaient être des plus profondes et insolubles, mais que la situation le faisait finalement lâcher, là, comme ça, avec la plus totale des banalités, et même une forme qui laissait penser qu'il était au clair avec sa réflexion.  

… Et bon, pas presque, en fait. Carrément même.

« Du coup je suis aussi devenu un tire-au-flanc. »

Mais il n’allait certainement pas le lui dire, et plutôt faire croire que c’était une pensée à laquelle il n’accordait aucune espèce d’importance. Apparence qu'il ne s'accorderait pas en temps normal, même devant un glandeur.

« Tu as une idée de ce qu’on va faire semblant de faire, ou pas du tout ? »

Il pressa le pas vers l’arrière du laboratoire, vers lequel il se dirigeait en contournant le bâtiment bleu.

Résumé:



(Merci à Ara' pour la super signature ♥)

Test:

Arathéa Sar'Flyel
Petite vampire, aime explorer et les calins
Messages : 351
Date d'inscription : 11/10/2019
Arathéa Sar'Flyel
Mer 4 Jan - 18:03
J'ai un mouvement souple des oreilles mais ne commente pas. J'aimerai bien savoir ce qu'il aimait à la FAC pour vouloir y rester, mais en même temps j'ai pas envie d'expliquer pourquoi je n'ai pas particulièrement apprécié le peu de présence que j'ai fait à la FAC. Il n'a pas de "raison" de vouloir rentrer assez forte pour contrebalancer celles de rester.

On peut marcher doucement en gardant le laboratoire en vue, et dire qu'on a fait une ronde? Et marche moins vite, tu veux? J'ai de petites pattes!

Je le suis sur quelques pas, avant de reprendre vers Al.

Tu sais, il n'y a pas de mal à ne pas savoir ce qu'on veut. Personnellement j'ai essayé pas mal de trucs avant de me trouver, et j'avais uniquement devant moi les choix classiques, tu sais, sciences, commerce, arts, filles ou garçons... Là, on parle de la possibilité de découvrir un nouveau monde, et le choix de le parcourir ou de rentrer.

Est-ce que, plus jeune, je me serais posée cette question, de ne pas savoir si je veux rentrer? Quand j'étais en rupture familiale, avant de rencontrer Greg, de découvrir le monde du cinéma et du petit écran?



Eelis
Qu'est-ce qui est jaune et qui traverse les murs ?
Personnages : Al, Sydonia, Even, Dylan et Al'
Messages : 3151
Date d'inscription : 10/06/2012
Eelis
Mer 22 Fév - 20:03
Suite des mésaventures avec Morgan et Pearl

Quatre ou cinq jours, c’était déjà pas mal.

« Plus de vingt jours. »
Et 25 jours, c’était déjà trop.
« La plupart des gens ici sont là depuis quelques jours à peine. Normal, vu l’espérance de vie dans ce monde. »

Sentant qu’il venait un peu de plomber l’ambiance, il marqua une pause, puis laissa le temps à Pearl d’apercevoir le camion (et Morgan de se taper l’explication de pourquoi on n’arrivait pas tous en même temps et blablabla on ne sait pas pourquoi on est là, il n’allait quand même pas tout faire… ou même, faire tout court), pour enchaîner :

« Et d’ailleurs, notre groupe est dans ce bâtiment - c'est un laboratoire - depuis quelque chose comme deux jours. On est juste de passage pour prendre des affaires, en quelque sorte. »

Morgan faisait de la publicité mensongère, et lui balançait des informations inutiles. Ils étaient aussi bons guides que patrouilleurs.

Résumé:



(Merci à Ara' pour la super signature ♥)

Test:

Arathéa Sar'Flyel
Petite vampire, aime explorer et les calins
Messages : 351
Date d'inscription : 11/10/2019
Arathéa Sar'Flyel
Jeu 16 Mar - 9:32
J'fais partie de la plupart des gens. Tu m'étonne que le môme il soit blasé de tout... Et il va lui faire peur à la miss. Faut reprendre le fil avant qu'il la terrifie. Pas envie de calmer une nana hystérique merci.

Dans notre malheur on a de la chance: notre groupe regroupe plusieurs combattants, même si faut pas te fier aux apparence. Y en a une elle ressemble à une gosse de primaire, elle mord.

Et Al de reprendre, comme un ping pong verbal. A mon tour du coup.

On a aussi des cyanti, des... locaux, on va dire, qui connaissent les environs. C'est eux qui nous guident pour le moment. Enfin, qui nous guideront quand on aura fini de rassembler bouffe essence locale et autre... Cet endroit est plus mal rangé que ma chambre d'ado...

Comment ça mon humour est merdique? Eh, j'présentais le grand bêtisier, c'est pas de la finesse hein...

batiment vert (plus proche du réfectoire)


Dernière édition par Arathéa Sar'Flyel le Dim 26 Mar - 19:11, édité 1 fois



Pearl
Maximum 4 caractères !
Personnages : Pearl, Cécilien
Messages : 75
Date d'inscription : 29/12/2022
Pearl
Jeu 16 Mar - 17:12


Vingt jours. Presque un mois donc. Et bien, il se pourrait que tu restes bloquée ici un moment. La “bonne” nouvelle, c'est que tu vas pouvoir prendre le temps de trouver l'inspi, il y a tellement de choses nouvelles et intéressantes ici. La mauvaise, c'est que les autres vont continuer à avancer sans toi sur wow. Mais tu t'égares, et il y a sûrement plus important en ce moment. Comme, survivre ou bien répondre à ceux qui peuvent t'y aider.

« Oui j'ai pu remarquer ça.»

Un séjour dans un désert aride, une chute catastrophique, l'attaque d'un singe mécanique géant, la dangerosité de ce lieu ne t'a effectivement pas échappé. C'est même presque un miracle que tu sois toujours en vie. D'ailleurs, il y a une religion établie ici ? Une de celles qui existent sur Terre ou même de nouvelles. Tu n'as jamais cru enun quelconque dieu avant et tu ne vas pas t'y mettre maintenant. Mais les textes sacrés et les histoires religieuses t'ont toujours fasciné. Il faudra que tu te renseignes là-dessus. Plus tard. Quand tu en auras l'occasion.

Tu restes silencieuse un moment, tu notes soigneusement les infos données par les deux énergumènes qui t'accompagnent dans un coin de ta tête. Des combattants, des “pnjs”, des ressources. Et bien, on se croirait vraiment dans un jeu.

« Et donc, vous comptez partir d'ici. Mais.. Pour allez où ? Faire quoi ? L'endroit à l'aire plutôt pas mal pour s'installer non ? »

S'installer quelque part dans un monde hostile, bâtir une base, faire des champs, élever des animaux. C'est la base de tout jeu de survie. Ensuite,on explore. Mais on fait quand même attention à avoir un endroit accueillant et sans trop de danger pour les personnes plus faibles, pour se reposer. Stop. Ne tire pas de conclusions hâtives. Ils sont là, organisés en groupe, ils savent surement ce qu'ils font. Plus que toi en tout cas.

Résumé:
Eelis
Qu'est-ce qui est jaune et qui traverse les murs ?
Personnages : Al, Sydonia, Even, Dylan et Al'
Messages : 3151
Date d'inscription : 10/06/2012
Eelis
Jeu 16 Mar - 19:08
« Franchement, j’ai vu pire. »

C’est sûr que si on compare le labo - ou n’importe quel lieu - à une chambre de fille, même ado, ce sera toujours mieux rangé. Et pour avoir vu la Base, franchement, les cyantifiques avaient fait beaucoup d’efforts sur ce coup - efforts que les Dessinateurs saccageaient certes collectivement en mettant l’endroit sans-dessous.

Heureusement pour son audience, Al ne se lança pas dans une tirade sur le sujet, rattrapé par les questions aussi utiles que déprimantes de Pearl.

« Là où ils voudront bien nous emmener et faire ce qu’ils veulent y faire. On est un peu la cinquième roue du camion pour l’instant, alors on va là où le moteur nous emmène. »
Où que ce serait, ce serait probablement moins pire qu’ici. Les cyantifiques n’avaient pas intérêt non plus à aller dans des endroits dangereux et vides.
« Chacun fait ce qu’il veut après, tu peux rester si tu as le projet de te nourrir essentiellement de bois et des pneus - car c’est à peu près tout ce qu’il y a ici. »
Cela dit, puisqu’il n’était pas exclu qu’on leur cache un champ de patates quelque part sous le laboratoire, il fallait mentionner l’autre raison :
« Ah et puis, on cherche la sortie de l’Esquisse, et où qu’elle soit, c’est pas ici. »

Il laisserait Morgan rendre ça plus joyeux. Ça n’avait jamais été son truc, même quand il avait assez d’optimisme pour réellement chercher la sortie qu’il mentionnait.



(Merci à Ara' pour la super signature ♥)

Test:

Encre Noire
Maximum 30 caractères !
Personnages : André DUBOIS (Sables et Câbles), Marie-Suzanne de Licornia (Brises), Dorante & Clindor (Brises)
Messages : 291
Date d'inscription : 19/12/2020
Encre Noire
Jeu 15 Juin - 23:38
Après être descendu, je me tourne vers les portes. Malheureusement, elles sont toutes fermées. Je vais alors derrière. D’après la carte il n’y a pas d’entrée, mais s’il y a quelqu’un, il pourrait m’aider à chercher Isolde. En attendant, je regarde par les fenêtres, au cas où je peux y voir Isolde.

Je ne l’ai pas vue dans les fenêtres, ni devant ni à droite du laboratoire. A droite, j’ai vu Lucas en train de fouiller des papiers, mais je n’ai pas osé l’appeler. Ça doit déjà être effrayant de voir une grosse libellule par la fenêtre, je n’ose imaginer l’effroi d’un enfant face à ça.

Résumé:



Merci à Effie pour cette signature plus haut

Cyantifiques
Admirez notre magnificence ! ♥
Messages : 307
Date d'inscription : 08/06/2013
Cyantifiques
Jeu 4 Jan - 0:12
Depuis le RDC du bâtiment bleu.

Devant le Laboratoire, pas de Wilkins ni de tremblement de terre en vue. Normal après tout : le premier vous avait dit de venir le rejoindre à l’arrière et le second était invisible par essence. Averroès commença donc à contourner le bâtiment bleu, avec une démarche fort assurée mais pas particulièrement intéressante à décrire.

Suite .

(Rosalina et Averroès sortent et vont derrière le labo)
Pip
Maximum 100 caractères !
Messages : 18
Date d'inscription : 22/01/2024
Pip
Mer 31 Jan - 19:39
C'est laid. Mais savons-nous encore ce qui est laid ?

Pip interroge sa main gauche du regard qui acquiesce mollement.

Hum, elle n'est pas de confiance celle-ci.

La droite est plus loquace, elle s'agite vivement cette bonne élève.

Hum, suspecte cette vigueur.

Pip hésite à retirer ses chaussures. Les orteils sont de bons conseillers en soi mais il est risqué de faire appel à eux trop souvent. Quand ils prennent froids, ils deviennent agressifs et refusent de parler.

Un peu de oui et un peu de non. Pip multiplie par la couleur du ciel, compte quelques roches, cherche un diviseur commun et ... Décide que, oui là, cette porte, ça doit être par là.

ça ressemble à un garage. C'est-à-dire un gare à la rage ou un gars qui rage. De nouveau, un paradoxe.

Oui, c'est forcément par là.

Résumé : Pip est bizarre. Il décide d'entrer dans le laboratoire par le garage.

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum