Le Deal du moment :
Coffret Pokémon 151 Bundle 6 boosters : ...
Voir le deal

[Event 1] Sociologie en amateur

Eelis
Qu'est-ce qui est jaune et qui traverse les murs ?
Personnages : Al, Sydonia, Even, Dylan
Messages : 3072
Date d'inscription : 10/06/2012
Eelis
Sam 2 Sep - 17:51
N’importe qui aurait conclu de cette situation que la tentative de Sydonia avait complètement échoué. C’était sans compter sur les rouages absurdes qui régissaient sa pensée. Tels un service d’accompagnement pédagogique à l’université, ils préféraient percevoir en l’échec une forme de réussite alternative.

Après avoir récupéré le banal steak-frites sur son plateau, la tavernière glissa donc un malicieux « Bien compris… » à la cuisinière, accompagné d’un clin d’œil pour la remercier de ce qu’elle venait de lui souffler.

C’est donc avec un sourire, finalement le même que d’habitude, qu’elle revint vers ses deux compatriotes, les mains occupées par un plateau garni de steak-frites et de quelque entrée et dessert qu’elle avait attrapé au passage. Amundsen était en train d’interroger le cuisinier qu’il avait assommé, conformément au plan original, et Zarvis était perdue dans quelque balbutiement.

« Euh… Egsguzez-moi, mais nodre béribézie n’édait bas de guidnapper un client… Zuste de z’inviltrer pour… »

Sydonia l’ignora promptement, et dévoila le résultat de son travail à Amundsen, en attirant son attention et en murmurant de sorte à ce que sa victime ne puisse avoir vent de leur conversation.

« Un complice nous attend. Il se trouve au service référent, et nous reconnaîtra avec le code suivant : C4A-2012. »



(Merci à Ara' pour la super signature ♥)

Shynagi
Une frite qui a du piquant
Personnages : Ekithée
Messages : 64
Date d'inscription : 27/07/2022
Shynagi
Dim 3 Sep - 14:55


Prendre l’illustre steak frites et refuser de le déguster dans l’enceinte du Der ? Sacrilège, blasphème. Fort heureusement, les sorteurs se sont eux-mêmes tant balkanisés que toute réclamation assidument complétée mettrait un tel temps à être traitée que les Dessinateurs auront d’ici là eu le temps de quitter l’Esquisse.

De retour auprès du duo de preneurs d’otage, Sydonia arrive pile au bon moment pour entendre de nouveaux mots du captif, fort coopératif. « To guide me et me assister ? For suuure est-ce le purgatory ? Ce endroit lisse, le questionnaire, un plat form the sky, there c’est ici ! C’est bien sûr, je will join Freddy si je montre mon abnégation et mon bon goût ! ».

Émerveillé, Levice se palpe, ravi que sa banane l’ait suivi jusqu’aux cieux, puis palpe le visage de Sydonia, « Yes, je feel le tout et le rien, no feeling, no sin, but une forme parfaite. Are tu la claudette testing le moi, Gabriel angel renouvelé ? ». Il redore sa banane, la modulant du bout de ses doigts ternis mais toujours aussi habiles. Quelques vocalises insupportables puis, d’un air solennel, il apporta sa réponse.

« Je suis Levice Pressley et am détermined to highway to heaven! Le Der, quelle place ! Full of old coucous déprimants mais dishes from the gods. So rock’n’roll que some artistes ici consomment pour tomber dans le pomme et avoir artistic sparkles! Je n’ai pas de âge mais je came here dès que j’ai pu arriver dans ce punk festival, attracted by le sweet and rebel smell du steak fries. Ever since, je roule sur ma batterie to find other motards en quest de flavors beyond human understanding. Every time c’est un délice et before all une aventure humaine. Often aussi je me fais throw away quand je casse une guitare, roll on the floor and sing le danse des canards, johnny cover. Before my ascend, j’allais initier deux hurluberlus pileux. And there it is. Dead and no regret. Tell me, on peut casser le guitare et brûler le dollar dans le nuage ? ». Tout au long de son discours, une bave odorant la merguez perlait sur ses lèvres sèches et formait un fil, tant l’appel du steak frites se faisait fort.


Ekithée : #cc9933 [Event 1] Sociologie en amateur - Page 2 CISklWB
Stilgar
Petit pimousse au rapport !
Personnages : Crevette, Rosalina Ngwenya, Amundsen, Agate Withcroft-Molina, Langouste, Crevette des Câbles
Messages : 845
Date d'inscription : 07/01/2019
Stilgar
Sam 16 Sep - 19:16
__–Comme ce bon Levisse semblait en proie à des interrogations métaphysiques et religieuses, Amundsen se fit un plaisir de le renseigner et le rassurer.
__–« Ne vous en faites pas, cher ami ! Si vous avez mené une vie vertueuse, Dieu enverra ses anges, qui décideront si votre place est au Paradis ou dans la Géhenne, où vous serez frappé et mordu par des serpents. Et bien sûr qu’au Paradis, vous pourrez découvrir toutes les saveurs les plus enchanteresses ! Chaque repas sera une découverte culinaire, et vous ne serez jamais en manque de symboles de l’impérialisme américain à incinérer, ou de guitares à briser. Mais, nous n’y sommes pas encore ! J’ai la voie de vous annoncer que vous n’avez pas quitté l’Esquisse, en dépit de mes meilleurs efforts. »
__–Sur ce, Sydonia revint, porteuse d’informations… Étranges. Amundsen prit tout à coup un air grave. Code. Voilà qui voulait dire énigme. Voilà qui voulait dire cryptographie. Il lui fallait quelqu’un d’expert dans le domaine.
__–Il se leva d’un air décidé.
__–« Je reviens. je ne saurais pas résoudre cette énigme seul. »
__–Et d’un pas décidé, il se dirigea vers la résidence d’une estimée collègue. Toutes ces histoires de chiffres, elle saurait sûrement en tirer quelque chose.

__–Une demi-heure plus tard, qui avait été plus occupée par l’aller-retour que par l’entrevue entre cyantifiques, Amundsen revint et chercha ses petits camarades. Il était porteur d’une nouvelle vérité, qu’il avait pris grand soin de noter :
__–Il n’y a aucun nombre premier, là dedans, je m’en fiche complètement.
__–Les pièces du puzzle commençaient enfin à s’assembler.



[Event 1] Sociologie en amateur - Page 2 1zod
[Event 1] Sociologie en amateur - Page 2 ULT8Krs
Eelis
Qu'est-ce qui est jaune et qui traverse les murs ?
Personnages : Al, Sydonia, Even, Dylan
Messages : 3072
Date d'inscription : 10/06/2012
Eelis
Dim 17 Sep - 18:06
D’agent infiltré en mission top-secrète à agent d’accueil de l’Au-delà, il y avait un fossé, que Sydonia savait franchir d’un saut simple et élégant.

À tout ce que raconta Amundsen, elle avait donc hoché la tête comme si elle savait parfaitement de quoi elle parlait, et son départ pour élucider le mystère ne fut qu’une conséquence logique de tous les évènements survenus jusqu’à présent.

— Partez donc, je continuerai à guider les âmes en votre absence, souffla-t-elle pour le rassurer.

Ce faisant, elle mis de côté son plateau et se repencha vers le nouvel objet de son attention : Levice. Elle avait un message important à lui confier.
— Vous n’êtes pas encore au purgatoire, mais si vous êtes victime d’une telle apparition, c’est que Dieu a un message à vous confier.
Elle posa délicatement la main sur l’épaule du brave motard du goût, pensant que c’était ainsi que le faisaient les anges. Puis, se rappelant d’Easel, elle ferma les yeux pour une raison quelconque.
— Le Der, malgré les apparences, n’est pas la cuisine du Paradis. Il est dirigé par des démons qui ont pris des costumes de Dessinateurs pour les tromper. C’est pourquoi nous avons décidé de nous révéler à vous sous des apparences anodines, pour tromper leur vigilance sur leur fief même.
Elle ouvrit les yeux, attrapa le steak-frites et le mit sous le nez de Levice.
— Aussi similaire à l’ambroisie soit-il, ce plat a été concocté par les démons. Il rend fou les Hommes et les mène à leur perte. Tous ceux qui en ont consommé n’ont pas d’autre destination que la Géhenne…
Elle fit pencher l’assiette, puis en versa négligemment le contenu par terre, pensant que ça créerait là un bel effet dramatique.
— Levice, nous avons observé ton périple et nous savons que tu ne mérites pas un tel sort. Aide-nous à mettre à nu le secret de cette corruption, et nous garantissons ton accès au Paradis, où mille et unes saveurs t’attendent…

Derrière elle, Zarvis marmonna :
— Ze ne zais pas zi z’est du zénie ou zi elle a gomblèdement berdu la dêde…



(Merci à Ara' pour la super signature ♥)

Shynagi
Une frite qui a du piquant
Personnages : Ekithée
Messages : 64
Date d'inscription : 27/07/2022
Shynagi
Dim 17 Sep - 20:11


De confus face aux mots d’Amundsen à totalement séduit de la mission divine offerte par Sydonia, Levice était prêt à devenir le prochain martyr. « La virgin du paradis or sins dans le dish du Der, mon choice is very fait. I see dans ton yeux no personne mais all mesdames des concerts, des motorcycle races, des diners and even plus ! Regarde me miss ». Il sauta à pieds joints dans les restes du steak frites au sol en faisant de la air guitare puis, rattrapant sa glissade involontaire, se roula au sol dans les restes piétinés, se ruant en tonneau.

Avec la grâce d’une boule du bowling sur une piste usée et non-cirée depuis fort longtemps, il fit un véritable strike, de quilles toutes aussi ternes et écaillées. Des bruits modérés de mécontentement envahissaient la queue. Personne n’osait montrer les poings, tout le monde marmonnait des messes basses. Mais tout ceci ne freinerait pas Levice, mieux encore, il se sentait anticonformiste comme jamais, le vrai esprit rock, puisque pierre qui roule n’amasse pas sorteurs. Car nul n’oserait se salir les chaussures (ou tout autre équivalent à la chaussure) sur la trainée de pommes de terre et de viande sèche, un chemin était tout balisé et libre pour le trio.

Débarquant face à la dame des plateaux, Levice donna un coup de pied assuré dans la table tout en se préparant à faire des doigts d’honneur. Sa piètre condition physique n’aidant pas, dans la chute de la table (ainsi que de tous les formulaires rigoureusement disposés dessus) il glissa en arrière et emporta dans sa chute la dame qui s’apprêtait à le jeter.

Levice, c’est toute une histoire. Son premier bâton de berger en rentrant à la maison après avoir aidé Madame Achifoin à transporter des packs de lait. Son premier pastis assis sur un tracteur volé et renversé avec la bande du coin. Son premier barbeuc’ acheté avec de l’argent non-déclaré de petite réparation automobile. Ses premières Kronenbourg avec ses potes blouson noir, de sacrées racailles qui ont fait du bar PMU leur repaire officieux de jeunes contestataires. Tous ces petits moments, anodins en apparence, étaient en réalité l’œuvre de tout un plan du destin. Levice le comprenait enfin. Dans sa chute, toute cette histoire traduite dans un ventre bedonnant allait enfin lui permettre d’avoir son moment de gloire. La gardienne des plateaux était faite comme un rat, écrasée et perdant sa respiration sous la proéminence abdominale de Levice, bloquée dans son costume d’humaine.

Toujours allongé, toujours la banane, Levice vociféra, accompagné du rire d'un homme conscient de son sacrifice et cherchant à marquer la postérité « Keep going sans le moi, en red et noir, je exilerai my fears. Destiny, on étais tous quatres destinés to see notre steak fries se meet. ». Les sorteurs restaient stoïques, exaspérés par la scène, trop disciplinés pour réagir sur le coup, et partagés entre sauver la gardienne des plateaux, réparer le pied abimé de la table, repositionner tous les formulaires et appeler le presta de ménage pour le sol souillé (mais ça va demander un devis car ce n'est d'évidence pas compris dans le marché public conclus, je vous raconte pas comment l'agent comptable va voir rouge voire faire un malaise, enfin bref, ça bien sûr Levice, en ne pensant qu'à sa pomme, il n'y a évidemment pas songé).


Ekithée : #cc9933 [Event 1] Sociologie en amateur - Page 2 CISklWB
Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum