Folie d'Esquisse
Messages : 748
Date d'inscription : 24/06/2012
Folie d'Esquisse
le Sam 20 Jan - 19:45

Laboratoire n°2


Cette pièce est immense, certainement la plus grande que vous ayez pu voir depuis votre arrivée au Laboratoire. Même le garage fait pâle figure à côté de cet endroit aux dimensions titanesques, qui semble occuper le tiers du bâtiment à lui seul. Il y aurait de quoi y installer trois salles d’études, une buanderie, une salle de réunion, et un deuxième exemplaire de tout cela par-dessus. Et quand on sait que dans l’Esquisse, les notions de haut et de bas dépendent de son humeur à inverser ou non le sens de la gravité, ça a de quoi donner le vertige.

Mais le plus surprenant, c’est que la salle semble presque vide. Au centre, un grand cercle sans mobilier, sans objets, sans même un tapis pour embellir un peu. Rien qu’une poussière de quelques semaines. À moins que les Cyantifiques n’aient tenté de mesurer l’énergie du vide à l’aide d’un immense échantillon, difficile de deviner ce qui leur est passé par la tête lors de l’agencement de l’endroit.

Cependant, les bords de la pièce ne sont pas aussi dépourvus. En plus d’un certain nombre de caisses bâchées, on y retrouve un certain nombre de paillasses de travail, certaines soutenant d’énormes machines ancrées dessus. Il y en a pour tous les goûts, des machines à vapeur, des à roue, des à vapeur et à roue, des à pistons… Manifestement, l’endroit est un repaire de recherche appliquée, ratissant les domaines de la mécanique à la thermodynamique, en passant par l’optique sur quelques tables isolées dans le fond.

En levant les yeux, il est possible d’apercevoir deux balcons qui font chacun le tour de la pièce en laissant eux aussi son centre vide. L’un est situé à sa mi-hauteur – ce qui correspond à peu près à la hauteur d’un étage du Laboratoire – et l’autre tout près de son sommet, où trône le large hublot circulaire par lequel Lucas avait observé la pièce plus tôt dans la journée. On retrouve sur ces balcons le même genre de mobiliers que dans les bords du rez-de-chaussée, mais sans les caisses bâchées.

Globalement, l’endroit se démarque du reste du laboratoire par l’absence de bois turquoise. En lieu de cela, c’est de divers métaux que sont composés les tables, les caisses, le sol et les escaliers le reliant aux balcons, dans une série de tons recouvrant toute la gamme de saturation du rouge et celle de luminosité du beige. Et par endroits, ça pique les yeux. Les murs sont simplement faits d’ardoise, mais on peut y remarquer un grand nombre de fenêtres – aux volets fermés par ailleurs, ce qui laisse au grand hublot d’en haut le soin d’illuminer la pièce tout seul – ainsi qu’une porte vitrée qui donne sur l’extérieur.

État de la fouille : Pas commencée
Objets découverts : Aucun

Stilgar
Petit pimousse au rapport !
Personnages : Crevette, Rosalina Ngwenya, Amundsen
Messages : 262
Date d'inscription : 07/01/2019
Stilgar
le Lun 18 Nov - 15:49
     C’est grand, ici. Rosalina ne perdit cependant pas de temps à admirer la structure générale de l’ensemble : il lui fallait une arme.
     Cherchant en essayant de faire le moins de bruit possible, craignant d’être poursuivie, elle alla retirer quelques bâches, et inspecter les lourdes machineries. Apercevant un manche sous l’une d’elle, elle eut l’espoir de trouver une arme blanche au contondante, mais fut assez déçue. Et à quoi cet objet pouvait bien servir dans un laboratoire… Elle n’avait pas remarqué beaucoup de caisses à paroi vitrées pleines de cadavres d’insectes morts.



Résumé:
Rosa fouille.


Dernière édition par Stilgar le Mar 19 Nov - 15:52, édité 1 fois


Crevette : color=#33cc99 — Mlle. Ngwenya : color=#13f78a — Amundsen : color=#ffcc33 — Police : font=Yu Mincho Light, serif
Main d'Esquisse
Le sort en est jeté !
Messages : 224
Date d'inscription : 21/01/2018
Main d'Esquisse
le Lun 18 Nov - 15:49
Le membre 'Stilgar' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Laboratoire 2' : 1
Stilgar
Petit pimousse au rapport !
Personnages : Crevette, Rosalina Ngwenya, Amundsen
Messages : 262
Date d'inscription : 07/01/2019
Stilgar
le Mer 20 Nov - 11:38
1


Crevette : color=#33cc99 — Mlle. Ngwenya : color=#13f78a — Amundsen : color=#ffcc33 — Police : font=Yu Mincho Light, serif
Main d'Esquisse
Le sort en est jeté !
Messages : 224
Date d'inscription : 21/01/2018
Main d'Esquisse
le Mer 20 Nov - 11:38
Le membre 'Stilgar' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Laboratoire 2' : 1
Stilgar
Petit pimousse au rapport !
Personnages : Crevette, Rosalina Ngwenya, Amundsen
Messages : 262
Date d'inscription : 07/01/2019
Stilgar
le Mer 20 Nov - 11:41
     La porte vitrée pourrait être un bon moyen de s’enfuir, aussi. Elle était fermée de l’intérieur, et pouvait s’ouvrir sans clef.
     Cherchant toujours quelque chose d’utile, Rosalina aperçut un bien étrange outil, mais qui pouvait servir d’arme contondante tout à fait acceptable. Et, si elle tombait sur un yaourt sauvage…

Résumé:
Rosa fouille et embarque le marteau-cuillère.


Crevette : color=#33cc99 — Mlle. Ngwenya : color=#13f78a — Amundsen : color=#ffcc33 — Police : font=Yu Mincho Light, serif
Stilgar
Petit pimousse au rapport !
Personnages : Crevette, Rosalina Ngwenya, Amundsen
Messages : 262
Date d'inscription : 07/01/2019
Stilgar
le Ven 22 Nov - 10:37
     Toujours à la recherche d’armes, Rosalina inspectait les paillasses. Un gros ressort, qui la gênait, fut envoyé valdinguer au sol. Il n’y avait rien d’intéressant là non plus.

Résumé:
Rosa fouille.


Dernière édition par Stilgar le Ven 22 Nov - 10:41, édité 2 fois


Crevette : color=#33cc99 — Mlle. Ngwenya : color=#13f78a — Amundsen : color=#ffcc33 — Police : font=Yu Mincho Light, serif
Main d'Esquisse
Le sort en est jeté !
Messages : 224
Date d'inscription : 21/01/2018
Main d'Esquisse
le Ven 22 Nov - 10:37
Le membre 'Stilgar' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Laboratoire 2' : 1
Stilgar
Petit pimousse au rapport !
Personnages : Crevette, Rosalina Ngwenya, Amundsen
Messages : 262
Date d'inscription : 07/01/2019
Stilgar
le Sam 23 Nov - 0:15
     Remuant encore quelques tables, Rosalina aperçut un curieux mécanisme. Elle n’y portait à l’origine pas plus d’attention que cela, n’étant pour elle qu’un bibelot de cyantifique qui ne pouvait ni tirer de projectile , ni briser un os, ni être enfoncé dans des chairs, mais son attention fut redirigée vers cet engin à plusieurs reprises. Il avait quelque chose d’étrange, comme s’il essayait d’attirer son attention.
     Méfiante, Rosalina se saisit des on marteau-cuillère, et attendit. L’objet frémit. Voilà pourquoi il avait attiré son regard : un bout de métal, ça ne bouge pas tout seul. Elle serra le manche de son arme, et s’éloigna avec prudence. Au moindre geste suspect – ce qui signifiait, au moindre geste tout court – elle l’aplatissait. Il y avait assez de choses bizarres comme ça pour qu’en plus la mécanique prenne vie.

Résumé:
Rosa trouve le Stirling, et sort son marteau, par prudence.


Dernière édition par Stilgar le Sam 23 Nov - 0:25, édité 1 fois


Crevette : color=#33cc99 — Mlle. Ngwenya : color=#13f78a — Amundsen : color=#ffcc33 — Police : font=Yu Mincho Light, serif
Main d'Esquisse
Le sort en est jeté !
Messages : 224
Date d'inscription : 21/01/2018
Main d'Esquisse
le Sam 23 Nov - 0:15
Le membre 'Stilgar' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Laboratoire 2' : 1
Folie d'Esquisse
Messages : 748
Date d'inscription : 24/06/2012
Folie d'Esquisse
le Jeu 28 Nov - 21:00
À l'intérieur d'un tube de verre, un piston, auquel sont accrochés deux bras métalliques qui le relient à la jante d'une roue, et font tourner cette dernière lorsque le piston se met à osciller. Le tout donne l'air d'un morceau de métal qui pédale sur un monocycle. Du moins... sans doute cette impression serait-elle mieux marquée si l'engin n'était pas affalé sur le sol à osciller dans le vide.

À l'approche de Rosalina, l'objet - ou plus manifestement l'Objet - s'excite de plus belle, rampant en essayant de ramener sa roue contre le sol pour se redresser. Le tout a un caractère plus pathétique qu'autre chose, il est clair que le pauvre piston roulant ne parvient qu'à faire du bruit en se dandinant de la sorte. C'est à se demander depuis combien de temps il pédale dans la semoule.

Mais lorsque Rosalina se saisit de son arme de fortune, l'Objet se calme - non pas qu'il fût parvenu à grand-chose en persévérant dans ses tentatives de toute façon - et son tube de verre commence à se remplir d'une sorte de fumée bleue émanant de l'intérieur du piston. Puis il recommence à agiter ses jambes de fer, cette fois avec des mouvements infimes et pédalant alternativement dans les deux sens, faisant vibrer le piston rapidement et produisant un son proche d'une voix synthétisée version talkie-walkie. Le tout est saccadé et grésillant, mais il est possible de reconnaître les mots en prêtant l'oreille :

« Pardon. Soucis. Degrés. Liberté. »

Puis il cesse son mouvement, laissant sa fumée retourner dans le piston, et reprend presque un air d'objet inanimé. Seuls quelques tremblements de sa machinerie trahissent encore sa nature.


Note du MJ : Pour une meilleure idée d'à quoi ressemble l'Objet, vous pouvez trouver le matériau de base ici . Peut-être que je ferai un dessin un de ces quatre, pour le look exact.
Stilgar
Petit pimousse au rapport !
Personnages : Crevette, Rosalina Ngwenya, Amundsen
Messages : 262
Date d'inscription : 07/01/2019
Stilgar
le Lun 2 Déc - 23:32
     Hésitation. Taper, ne pas taper ? La créature était certes curieuse, elle n’en restait pas moins peu agressive. Et trop petite et maladroite pour poser une quelconque menace. Rosalina baissa son marteau.
     En revanche, il était bruyant. Rosane pouvait pas le laisser là, l’autre légionnaire pourrait être attiré par ses babillages, ou lui demander où elle était partie.
     « Viens, toi. C’est dangereux ici. »
     Elle ramassa la créature mécanique, et sortit par la porte vitrée.

Résumé:
Rosa ramasse Stirling et sort.


Crevette : color=#33cc99 — Mlle. Ngwenya : color=#13f78a — Amundsen : color=#ffcc33 — Police : font=Yu Mincho Light, serif
Folie d'Esquisse
Messages : 748
Date d'inscription : 24/06/2012
Folie d'Esquisse
le Lun 9 Déc - 15:59
Sitôt attrapé, l'Objet recommence à pédaler à toute allure. Son mouvement est beaucoup moins maladroit que lorsqu'il était avachi au sol, manifestement libéré de la friction du carrelage métallique, mais toujours aussi paniqué et inconstant. Pendant que Rosalina se dirige vers la porte, il refait émaner sa fumée bleue dans son tube pour s'exprimer. Cependant, tenu fermement qu'il est par une Rosalina en pleine course, sa "voix" se retrouve atrophiée, secouée et saccadée, au point que ses premiers propos s'avèrent totalement incompréhensibles.

Ce n'est que lorsque sa porteuse ralentit pour ouvrir la porte qu'il parvient à énoncer quelques mots intelligibles, quoique toujours aussi étouffés. Le mouvement de sa roue, et par conséquent de son piston, se faisant beaucoup plus fluidement maintenant laissé à l'air libre, les ondes sonores sont de meilleure qualité que la première fois qu'il s'était adressé à Rosalina :

« Dangereux. Dehors. Merci. Recouvrons. Liberté. »

Et, encore une fois, il rétracte sa fumée et interrompt ses mouvements une fois son dernier mot prononcé.
Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum