L'homme, le masque et la statue

Encre Noire
Maximum 30 caractères !
Personnages : André DUBOIS (Sables et Câbles), Marie-Suzanne de Licornia (Brises), Dorante & Clindor (Brises)
Messages : 294
Date d'inscription : 19/12/2020
Encre Noire
Lun 30 Oct - 23:57
On peut voir des éoliennes partout. Ces éoliennes sont particulières. A la place de mâts blancs et froids de même taille, on voit plutôt un tronc de taille variable ressemblant à celui d’un arbre. Au lieu des palmes métalliques, il y a des lianes ou des branches plus ou moins feuillues, avec parfois des fruits gigantesques dessus. Sur certaines d’entre elles, on peut voir des nids, et divers Objets vivre dessus.

Au milieu de ces éoliennes végétales, on trouve une imposante statue de bronze, dont la forme ressemble à celle du penseur de Rodin. Elle semble s’imposer dans ce champ d’éoliennes mais elle reste immobile, comme si elle restait placide face à ce qui l’entourait.

Dorante se promène parmi ces éoliennes, avec un sac à dos sur lui. Il parle avec Clindor, qu’il tient à la main.

Dorante, à Clindor : Cette statue est magnifique, tu ne trouves pas ?

Clindor : Oui… J’ai l’impression de l’avoir vue quelque part…

Dorante, étonné : Ah, vraiment ?

Clindor : Ouais, mais je saurais pas dire où.

Dorante : Moi non plus. Je n’ai aucun souvenir de l’avoir déjà aperçue… Peut-être que cette statue vient de la Terre, et tu l’avais vu là-bas, durant ton ancienne vie.

Clindor : Oui, peut-être, mais moi je m’en rappelle pas… Peut-être aussi qu’un Arthyste était en train de le sculpter, qu’on l’ait vu et qu’on l’ait oublié depuis.

Dorante : Oui, c’est possible. Et il peut l’avoir mis ici car il trouvait que c’est un beau décor. C’est vrai qu’il a une certaine majesté, au milieu des éoliennes.


Dorante s’avance de plus en plus, jusqu’à en être bien proche. Il la regarde d’un air fasciné.

Dorante : Tu sais… J’ai l’impression qu’il y a des gens qui nous regardent, d’en haut.

Clindor
, dans un murmure : Je me doutais qu’il allait dire un truc du genre. (Plus haut) Tu veux dire, ta Créatrice ?

Dorante : Oui, mais pas qu’Elle. Aussi d’autres Dieux et Déesses. J’ai l’impression qu’ils veillent sur nous. Peut-être qu’ils nous guident, à leur manière. En tout cas, je suis sûr qu’ils nous observent, et je me dis qu’ils pourraient avoir cette pose, en nous regardant depuis leurs loges…

Clindor : Atta, de qui tu parles, là ?

Dorante : Je l’ignore… Je ne connais pas leurs noms, ni ce qu’ils font, mais je suis sûr qu’ils sont dans leurs balcons.

Clindor : Ok…


Dorante se met en face de la statue.

Dorante : J’ai l’impression qu’elle est vivante et en train de nous observer. Pas toi ?



Merci à Effie pour cette signature plus haut

Vrankiel
Maximum 100 caractères !
Messages : 9
Date d'inscription : 03/10/2023
Vrankiel
Jeu 16 Nov - 13:17


Je pense qu'on peut parler d'énergie verte littéralement. Regarde, Virgile,  ces éoliennes végétalisées ! Elles me font penser à une forêt tropicale pleine de vie ! Tu penses qu'on peut les cultiver ? Tu penses que c'est dangereux ? Ah ! Certainement, je pense que je peux te l'accorder, Virgile.

Tu me dis que je ferais mieux de prier le  monstre en spaghetti volant que je ne me fracasse pas en morceau. Je pense que je vais méditer à une solution. Nous dialoguons un temps infini, Virgile et moi, jusqu'à que d'autres voix s'ajoute à nos échanges. Je pense que je suis perturbé parce qu'il ne concerne pas le sujet principal : comment cultiver une éolienne verte ?  

Je pense qu'ils parlent de moi, Virgile. Tu penses qu'ils me connaissent ? Tu  crois que non et qu'ils ne semblent pas plus avancés que leur sentiment de reconnaissance ? Je pense que tu as raison ; peut-être qu'ils parlent de ce que je représente. J'imagine qu'ils me considèrent comme une statue.  Faut-il supposer qu'ils font partie de ces personnes qui ont l'intention de me mettre dans un musée comme la dernière fois ?

C'est raisonnable de présumer que j'ai été mis là par un arthyste. Je présume que mon apparence est trompeuse, n'est-ce pas, Virgile ? Tout comme je pense que tu n'es pas un simple rocher. Virgile, Virgile, Virgile, je crois que tu te sous-estimes gravement en me contredisant. À présent, ils parlent de personnes qui les regardent d'en haut.

Je suppose qu'ils n'ont pas remarqués ton regard, Virgile puisque tu es à leur hauteur. Ah ! Virgile, ils réfléchissent à l'existence des dieux et déesses ! N'est-ce pas des être du même ordre que ton divin plat de spaghettis ? Tu penses que l'un a compris que ces observateurs sont plus proches qu'ils ne le croient ? Que c'est le moment de les cuisiner pour déterminer leurs opinions ?

Qu'est-ce qui vous fait dire que vous êtes observés ? Virgile pense que c'est un instinct développé de survie et moi je pense que c'est une sensation. Je pense que j'aimerai entendre vos pensées sur la question afin de résoudre notre différence d'opinion.  
Encre Noire
Maximum 30 caractères !
Personnages : André DUBOIS (Sables et Câbles), Marie-Suzanne de Licornia (Brises), Dorante & Clindor (Brises)
Messages : 294
Date d'inscription : 19/12/2020
Encre Noire
Sam 2 Déc - 15:11
Une voix : Qu'est-ce qui vous fait dire que vous êtes observés ? Virgile pense que c'est un instinct développé de survie et moi je pense que c'est une sensation. Je pense que j'aimerai entendre vos pensées sur la question afin de résoudre notre différence d'opinion.

Dorante regarde quelques secondes la statue.

Dorante : Je ne sais comment l’expliquer… Je ne vois pas ça comme un instinct de survie. Comme une sensation… Peut-être. Pour moi, c’est comme si Elle me le disait. Et là, je vois que c’est vrai… Une part de moi se demande si vous venez de là-haut, mais je doute que ce soit le cas. Je suis curieux de savoir si je saisis bien votre nature.

Clindor : Qui est Virgile ?

Dorante : Ah oui… (Il regarde autour de lui) Je ne vois personne d’autre. Pourriez-vous m’éclairer là-dessus, s’il vous plait ?



Merci à Effie pour cette signature plus haut

Vrankiel
Maximum 100 caractères !
Messages : 9
Date d'inscription : 03/10/2023
Vrankiel
Mar 5 Déc - 20:08


Je médites la réponse en marquant un silence. Au cas où il aurait d'autres choses à dire. Ce qu'il fit.  Il pense que c'est quelque chose qui le lui dit. Et enchaîne aussitôt sur l'expression de son intérêt pour ma personne de bronze.

Je pense que vous affirmez l'existence d'une voix féminine qui vous conseille, vous avertit. S'agit-t-il de votre voix intérieure ou d'un être divin ? Je suis curieux. Et j'ajouterai, pour faire plaisir à Virgile,  que je pense que j'apprécierai beaucoup la description de l'apparence physique qu'aurait cette voix. À quoi ressemblerait-t-elle ?

Dites m'en plus sur ma nature. Je pense que je suis curieux de connaître votre pensée à mon sujet. Je pense que je n'en prendrai aucunement ombrage. Votre opinion mérite d'être exprimée librement et entendue.

Qui est Virgile ? Je pense que c'est une question intéressante. Qu'est-ce qui peut bien définir ce qu'il est ? Je pense que pour moi, il est ma chose à penser. Mon rocher de compagnie. Celui qui débat avec moi d'innombrables sujets. Voici Virgile, le rocher. Je pense qu'il y a tant de choses qui mérite d'être discutée dans cet Endroit.

J'adresse un regard au socle sur lequel je suis puis je pose ma main dessus. Je pense que je suis heureux de l'avoir pour compagnon. Comme camarade de débat intellectuel. J'embrase d'un geste large du bras tout le ciel rose de l'Esquisse.

Que pensez-vous de l'Esquisse, vous et votre compagnon ?
Encre Noire
Maximum 30 caractères !
Personnages : André DUBOIS (Sables et Câbles), Marie-Suzanne de Licornia (Brises), Dorante & Clindor (Brises)
Messages : 294
Date d'inscription : 19/12/2020
Encre Noire
Lun 1 Jan - 11:59
Face aux questions d’Al Dante, Dorante reste silencieux un instant. Clindor aussi, semble-t-il.

Dorante : Je crains que Clindor ait du mal à suivre cette avalanche de questions.

Clindor : T’inquiète, ça ira…

Dorante, circonspect : Cela n’en a pas l’air. Monsieur, je vous conseillerais d’être plus concis et d’attendre que nous ayons répondu à une question avant d’en poser une autre. J’essaierai de faire de même pour tous ceux qui nous écoutent. Je m’excuse de vous dire les choses ainsi.

Clindor : Au moins, on sait qui est Virgile. C’est le socle.

Dorante, au masque : Tu veux lui poser une question ?

Clindor : Oui, mais j’attends que tu répondes.

Dorante : D’accord.

Il ferme quelques secondes les yeux puis les rouvre.

Dorante, souriant : La Créatrice… Je ne sais si vous la connaissez… C’est Elle qui a créé pour nous tout ce qui nous entoure, le ciel imagé sur nos têtes, ce monde qui est maintenant notre refuge. La Terre est en perdition. Si vous en venez et vous en souvenez, vous le savez sans doute. Elle ne peut pas la sauver, mais Elle en a sauvé des habitants en les mettant ici, et Elle le fera encore jusqu’à ce que l’inévitable arrive. Sa voix… (Il perd son sourire.) J’aurais aimé vous la décrire, mais cela m’est difficile. J’aurais aimé l’entendre, mais je n’y arrive pas. Je reçois ses messages d’une manière plus obscure, je ne sais si vous le comprendriez. Moi-même je ne suis pas toujours sûr de comprendre ce qu’Elle me dit. J’essaie de la comprendre, d’interpréter ses messages, de me laisser guider par Elle. Parfois c’est simple, parfois c’est compliqué. (Il soupire.) Je me demande encore si tout cela est normal, ou si quelque chose ne va pas chez moi. Elle m’a créé pour la servir et guider les Dessinateurs vers Elle. Je devrais aisément la comprendre, je ne sais pourquoi j’y ai du mal. Je crois qu’il me manque quelque chose depuis ma création, ou que je l’aie perdu avant mon premier éveil ici. J’ai l’impression d’être incomplet…

Clindor : Dorante, tu n’es pas censé être concis ?

Dorante, en cillant d’étonnement : Je ne l’étais pas ?

Clindor : Non.

Dorante : Oh… Clindor, tu veux parler maintenant ?

Clindor : Tu ne lui as pas encore répondu sur comment tu vois sa nature.

Dorante : C’est vrai. Je vais essayer d’être plus concis, cette fois-ci… (Dorante marche un peu autour de la statue.) Je vois trois possibilités. Vous êtes soit une statue parlante ayant toujours vécu à l’Esquisse, soit un terrien ayant atterri ici sous une forme de statue, soit un compagnon de la Créatrice venu me guider. Je me fourvoie peut-être, mais je penche plus pour les deux premières possibilités. Cependant, je saisis moins bien la nature de Virgile, que je n’ai pas encore entendu.

Dorante se tait quelques secondes.

Dorante : Pour ce que je pense de l’Esquisse, je pense que vous avez à moitié la réponse. J’ajouterais qu’elle va encore bien. Toutefois, j’ai observé des Dessinateurs faire des choses qui pourraient avoir corrompu leur maison natale. J’essaie de les arrêter avant que l’Esquisse n’atteigne aussi un point de non-retour, mais j’ai encore du mal à le faire… Et toi, Clindor ?

Clindor : Comment le dire… Ce monde est bien sur plusieurs aspects, mais les gens sont souvent tarés. Pour revenir à Virgile, je l’ai jamais entendu parler, là. Il peut parler ? Sinon, comment vous faites pour le comprendre ?

Dorante : Ils pourraient avoir une communication spéciale, qui leur permettrait de se comprendre en pensées.

Clindor : Comme toi et « ta Créatrice » ?

Dorante, étonné : Tu penses que c’est similaire ?

Clindor : En fait, j’ai jamais capté comment vous vous communiquez.



Merci à Effie pour cette signature plus haut

Vrankiel
Maximum 100 caractères !
Messages : 9
Date d'inscription : 03/10/2023
Vrankiel
Jeu 25 Jan - 17:59


Le duo nous recommande d'être concis et patient avant de se lancer dans une très longue tirade sur la Créatrice. Je réfléchis avec Virgile sur la réponse de Dorante.

"Existe-t-il un livre de la Créatrice qui enseignerait ce qu'Elle a à nous apporter ? Virgile jure par l'Évangile du Monstre en Spaghettis volant que l'existence d'un livre sacré est la preuve de l'existence d'un être divin."

"Je pense que je suis un terrien qui est arrivé ici sous forume de statue. Virgile est ma chose à penser. Une voix qui chante les vertus des pâtes, des sauces et des boulettes."

"L'Esquisse est en danger ? Quels en ont donc les signes selon vous ?  Que les dessinateurs font des actes qui le corrompent ?"

Je pense qu'ils ont cessés de nous écouter, Virgile. Peut-être sont-ils tarés de parler d'eux à la troisième personne. Comme s'ils sont étrangers à eux-mêmes.

"Je pense que Virgile ne parle qu'à moi. Je crois n'avoir vu aucun signes quelconque qu'il ait pu communiquer avec quelqu'un d'autre que moi."
Encre Noire
Maximum 30 caractères !
Personnages : André DUBOIS (Sables et Câbles), Marie-Suzanne de Licornia (Brises), Dorante & Clindor (Brises)
Messages : 294
Date d'inscription : 19/12/2020
Encre Noire
Lun 8 Avr - 19:45
La statue : Je pense que Virgile ne parle qu'à moi. Je crois n'avoir vu aucun signes quelconque qu'il ait pu communiquer avec quelqu'un d'autre que moi.

Clindor, après un moment de silence : Dorante ?…

Dorante, se reprenant : Ah oui… (Prenant un air faussement assuré) Donc vous avez un lien spécial… Un peu comme Clindor et moi, sauf qu’il peut communiquer avec d’autres personnes. Je suis certain que vous avez été liés ainsi par une divinité, pour une raison qui lui est propre. (Il se tait encore.)

Clindor : Dorante, qu’est-ce qu’il y a ?

Dorante, d’un air confus : J’attends de voir si c’est à son tour ou non…

Clindor : Comment ça ?

Dorante, d’un air perturbé : A plusieurs reprises, il a parlé en même temps que moi. La première fois, j’ai pensé que c’était un simple malentendu. Mais ensuite, il a parlé de nouveau, disant des choses différentes…

Clindor : Ca arrive que des gens parlent en même temps.

Dorante : Pas au sein d’un même dialogue.

Clindor : D’un même dialogue ?…

Dorante : Si les gens parlent en même temps, comment peuvent-ils s’écouter l’un l’autre ? Comment peut-on comprendre ce qu’ils se disent ?

Clindor : C’est vrai que ça peut poser problème…

Dorante : J’ai entendu sa question sur s’il existe un livre de la Créatrice, celle sur ce qui montre que l’Esquisse est en danger. Il a dit aussi qu’il était terrien avant. A-t-il évoqué un monstre spaghetti volant qui aurait son propre livre ? Oui, je crois que c’est cela. Ai-je raté quelque chose d’autre, Clindor ?

Clindor : Non… Justement, tu as tout entendu.

Dorante
, d’un air soulagé : Tant mieux…

Clindor : Ce que tu dis sur les… Tours et dialogues… Ca a quelque chose à voir avec la Créatrice ?

Dorante : Je ne sais pas… Peut-être… Ce n’était pas comme cela, sur Terre, aussi ?

Clindor
, après s’être tu quelques secondes : On verra plus tard…

Dorante, d’un air déçu : D’accord…
(Il se tourne vers Al Dante et prend un air plus assuré.) Au sujet du livre sur la Créatrice, il se trouve que je suis en train d’en écrire un. Mais je ne l’ai pas encore fini. J’ai quand même une idée de son contenu. Une fois, j’ai aussi cherché un livre parlant d’Elle à la bibliothèque. Je n’en ai pas trouvé, mais peut-être que j’ai mal cherché. Quoi qu’il en soit, j’espère que ce livre servira de guidance pour les Dessinateurs et les cyantifiques, et aidera à réduire la corruption qui commence à se répandre dans l’Esquisse. La cupidité, les guerres de gang, les expériences sur les gens… J’espère que ce livre arrêtera en grande partie ces actes qui corrompent l’Esquisse.

Clindor : Je ne crois pas que ça suffise pour les arrêter…

Dorante : Non, bien sûr. Il me faudra d’autres appuis, aussi. Mais j’espère que ce livre nous aidera bien. Et de votre côté…
(Il réfléchit.) Je savais que vous avez une manière spéciale de communiquer, Virgile et vous. Vous vous communiquez par pensées ou par un autre moyen ? Oh… (Il prend un air enjoué.) Monsieur, imaginez qu’il y ait un témoin m’entendant parler avec vous. Selon vous, est-ce qu’il vous entendrait parler aussi ? Ou est-ce que nous sommes les seuls à vous entendre ?

Clindor : Quoi ?...

Dorante : Aussi, qui est le Monstre en Spaghettis Volant ? Est-ce une divinité de la Terre ? Selon vous, pourrait-il aussi être une divinité de l’Esquisse ?


Clindor, dans un murmure : Des fois j’aurais aimé rester dans la chambre…



Merci à Effie pour cette signature plus haut

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum